CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Selon Mme Parly, un euro investi dans l’industrie de défense en rapporte deux fois plus à l’économie au bout de 10 ans

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

54 contributions

  1. jyb dit :

    @reality check
    HS en réponse à votre question sur les chiffres de migrants en Libye.
    doc de référence est le rapport d’étape pour le premier trimestre 2019 de l’office international pour les migrations.
    Je considère ces chiffres comme représentatifs d’abord parce que la méthodologie est (expliquée) et statistiquement reconnue, avec des définitions claires et « stables » des termes ( qu’est ce qu’un migrant )
    Ce qui est rarement/jamais le cas pour les chiffres émanant des diverses ong dont les considérations sont plus partisanes ou interessées que techniques.
    Quand à vos impressions sur les tunisiens et maliens je vous laisse avec vos infos doigt mouillé provenant de sources et d’études non officielles établies par des experts autoproclamés issus d’instituts obscurs, trouvées après une recherche de 5 minutes sur internet…( transcription si le lien suivant ne marche pas)
    https://external-preview.redd.it/u8DVi7bbiqZRl3TF2hTQ2l5XCd4QFzEEytxZ2TgEbqc.png?s=aed84260a2396583dba34e1256a0f1c043a56484
    Les chiffres que j’ai donné était à mettre en perspective avec les déclarations de sarraj menaçant les italiens de « lacher » 800 000 migrants suite à l’offensive de l’anl.

    • Reality Checks dit :

      Les chiffres des migrants par nationalité que vous aviez fournis viennent donc de l’OMI.
      Cela ne m’étonne pas.
      Je ne mets pas en doute votre bonne foi dans le choix de cette source, cependant elle n’est pas efficace quand il s’agit d’estimer les migrations clandestines.
      .
      Les chiffres de l’OMI sont tout aussi approximatifs lorsqu’il s’agit d’estimer le nombre de clandestins en France ou aux USA par exemple.
      .
      Quant au décompte par nationalité, il est encore plus difficile car les migrants économiques mentent le plus souvent sur leur origine pour bénéficier d »un statut de réfugié ou d’asile ….
      .
      Quant à Sarraj; il est dans son rôle. Puisque votre objectif est de mettre en perspective ses déclarations, il y a une autre méthode possible.
      .
      D’abord reconnaissons tout de même que l’aggravation du chaos en Libye entraînera une hausse des phénomènes migratoires, c’est du bon sens.
      .
      Quand à estimer leur importance, il me semble approprié de ce référer aux expériences récentes, post 2011, qui sont réelles et documentées.
      Selon UNHCR ils étaient 520.000 sur 9 mois de 2015 a traverser la méditerranée, vers l »Europe mais pas de Libye uniquement.
      Je n’ai pas le temps de trouver les chiffres en provenance de Libye, mais cela devrait être faisable.
      .
      https://www.unhcr.org/fr/news/stories/2016/9/57e25433a/300-000-refugies-migrants-traverse-mediterranee-jusqua-present-2016.html

    • Auguste dit :

      Le chiffre de 800 000 est peut-être exagéré,(normal,il vend son poisson Sarraj),mais si on ajoute à vos chiffres,les Libyens, les « réfugiés » de Syrie envoyés par Erdogan (bien qu’il dise le contraire),et autres touristes de passage,on en est pas loin.Evidemment tous ne vont pas faire la traversée,tous n’iront pas en Italie,mais le 1/4 sur les côtes européennes n’est pas un chiffre improbable.

    • NulH dit :

      OK, bonne démarche Jyb, comme d’habitude.

      Retour au thème ; Mme Parly a raison dans l’orientation à donner.

  2. EchoDelta dit :

    Beau discours. J’espère qu’il sera entendus des députés et de l’exécutif, et que les habituelles pourfendeur de l’Armée n’arriverons pas à torpiller ces efforts… il est facile de détruire, mais il est très difficile de construire est encore plus de reconstruire.

  3. vrai_chasseur dit :

    Certaines PME françaises sous-traitants de l’armement n’ont plus accès aux crédits bancaires.
    Une PME ayant étant en général plus fragile qu’une multinationale pour sa trésorerie courante, certaines sont à la peine avec parfois des emplois très qualifiés à la clé qu’elles ont du mal à conserver.
    Le prétexte est -selon les « rapports » de certaines ONG soi-disant indépendantes, en réalité très militantes- qu’elles fabriquent des composants d’armes utilisées au Yemen et sont donc blacklistés par certaines banques françaises, pour une raison que l’on pourrait qualifier de ‘humanitaro-droit-de-l’hommiste’.
    Quand on connaît le Yémen, où tout se vend et s’achète en matière d’armes, dans un gigantesque bazar (au propre et au figuré) où circulent les étiquettes de marchands d’armes du monde entier, on ne sait pas s’il faut en rire ou en pleurer.

    • revnonausujai dit :

      il serait utile de faire quelques brochettes de pendus : un banquier, un permanent ONG, un banquier, un permanent,…;
      ça réglerait rapidementles problèmes métaphysiques de certains.
      en version soft, l’Etat pourrait expliquer gentiment aux banquiers récalcitrants que, quand on veut chercher , on trouve et qu’un contrôle bienveillant serait de nature à couler leur boite; question, l’Etat en a t-il la volonté ?

    • Euclide dit :

      @ vrai chasseur
      Votre opinion à propos des financements des PME est exact . On pourrait dire autant dire des exploitation agricoles puisque 1 paysan se suicide tous les 3 jours.
      Mais les tares de la France sont d’après moi :
      1) la trop faible durée du temps de travail par semaine.
      2) le manque de compétence professionnelle non acquise suite à l’échec de l’EN ( Education National) depuis 38 ans
      3) le coût de l’immigration/ communitarisme ( sujet tabou) qui s’élève à au moins à 20 Milliards d’Euros par an. Tout cela à fond perdu
      Pour moi, on ne peut pas continuer comme çà. Le phénomène des GJ est un avant gout de la marmite qui va péter un jour un jour ou l’autre en Europe occidental.

    • Plusdepognon dit :

      @ vrai_chasseur
      Mettez le lien, il y a toujours des saint Thomas, mais ils sont trop fainéants pour chercher par eux-mêmes:
      http://lemamouth.blogspot.com/2019/04/des-industriels-de-la-defense.html
      Guerre économique mondiale, ton univers impitoyable…

  4. Stoltenberg dit :

    Très bien, ceci étant dit, investissons beaucoup plus d’argent afin d’être en mesure de protéger le pays et ses intérêts.

  5. Fralipolipi dit :

    Merci MR Lagneau pour ce rappel.
    La performance globale est bien liée à notre souci d’indépendance et d’autonomie depuis des décennies, ainsi qu’à des programmes ambitieux et bien pensés, et également à des programmes de partenariats internationaux choisis au mieux selon les possibilités et opportunités.

  6. floco dit :

    Compris …. on lance deux PA et tout ce qui va avec bien sûr …

  7. Clément dit :

    il faudrait que Madame la ministre nous donne le détail de son calcul pour en juger de la fiabilité. Pas sure que la défense soit un domaine rentable, mais ce n’est pas non plus son but. Les services nécessaires et vitaux n’ont pas à être rentables.

    • John dit :

      Elle défend son ministère, et c’est son boulot aussi de justifier les dépenses militaires et de rendre compte des impacts suivant les investissements.
      Certes, la rentabilité n’est pas une chose que la population attend des investissements militaires, mais si les investissements peuvent permettre des exportations, c’est une bonne chose !

    • Obelix38 dit :

      Sa source semble être une note de l’Observatoire Économique de la Défense publiée en 2016, après vous pouvez toujours douter de la fiabilité de cette note.

      Quoi qu’il en soit, à partir du moment où une nation a définit ce que doit être le cadre opérationnel de sa défense, il y a deux façon d’y arriver :
      – Acheter le matériel sur étagère à un puissance étrangère et donc à fonds plus ou moins perdus,
      – Le concevoir et le fabriquer soit même, même si c’est au double du prix, mais en sachant que la majeure partie des fonds subventionne son économie (court terme) et accroit le savoir-faire des sociétés impliquées (long terme) ce qui les rends plus compétitives, même sur des marchés « civils » . . .

      A choisir, je préfère de loin la deuxième option ^^

    • wagdoox dit :

      elle parle des dépenses d’investissement pas de la masse salarial évidemment.
      le cacul est assez simple tout programme militaire doit vendre autant à l’export qu’en domestique.
      Mais ca ne fonctionne pas toujours aussi, tout les programmes n’ont pas vocation à être exporté et les exportations ne sont pas toujours au rendez vous. On est plus vers du 1,6 euro de retour.

    • FredericA dit :

      @Clément : « Les services nécessaires et vitaux n’ont pas à être rentables. »
      .
      Sur le principe je suis d’accord avec vous. Cela étant, attends aux dérives ! C’est ce genre de « dogme » qui ont conduit à transformer certains services étatiques en gouffres financiers, difficilement gouvernable et peu évolutif.

  8. EP04 dit :

    « Cette enquête appelle deux observations. La première est qu’il est inquiétant de voir « fuiter » des documents ayant ce degré de confidentialité.  »

    Si on souhaite vraiment protéger un document, on le classe Secret Défense et pas Confidentiel Défense.

    Dans le cas du CD, la doctrine est que les méthodes de protection du document doivent permettre d’identifier si il y a eu compromission ou tentative de compromission.

    Dans le cas du SD, les méthodes de protection du document doivent interdire la compromission du document – enfin si mes souvenirs sont bons…

    En contrepartie d’une meilleur protection, la gestion (consultation, archivage, transmission…) des documents SD est plus lourde ce qui peut parfois expliquer un sous-classement. Dans l’autre sens, on croise également des documents classés SD avec des contenus plutôt anodins voire disponibles sur le net depuis belle lurette

    • Souz'Air dit :

      CD, SD ou TS : une fuite de l’information classifiée constitue une compromission.
      La différence de classification n’a pas pour objectif en soi la protection même du document, mais le signalement de son importance (souvent technique, contrairement à ce que beaucoup affirment comme étant une importance « politique »…) et donc la vigilance correspondante. Certes, il est plus difficile de consulter un document SD qu’un document CD, mais, encore une fois : même un document CD ne devrait pas fuiter. Pour preuve : l’article 413-10 du Code Pénal sanctionne des mêmes peines la compromission du CD, du SD ou du TS.

  9. petaf dit :

    pour l’instant c’est priorité à la cathédrale de Paris …
    on préfère investir dans de la pierre pour les touristes au lieu de choses plus prioritaires ( l’industrie ,l’emploi) , pitoyable gouvernement !

    • jyb dit :

      @petaf
       » 7,3 % c’est la part du produit intérieur brut généré par le tourisme en France. »

    • FredericA dit :

      @petaf : Euh… Vous avez lu l’article ? A l’évidence non car il dit exactement l’inverse de votre propos. En outre, Notre Dame appartient à l’Etat Français. C’est donc à lui d’en assurer la reconstruction (tout comme pour l’Arc de Triomphe saccagé récemment).

    • Vroom dit :

      Parce que les entreprises qui vont œuvrer sur la cathédrale, ce n’est pas de l’emploi ?
      Et la reconstruction est bien partie pour être totalement financée pour les dons, alors de quoi vous plaignez-vous ?

    • Czar dit :

      la « pierre pour touristes », c’est le coeur de notre pays, tocard, un « truc » vieux de huit siècles et demi (et m^me plus si l’on prend en compte les sanctuaires paiens sur lesquels elle a été bâtie, et un peu plus essentiel qu’une usine amenée à disparaître dans 50 ans au mieux

      Après si t’en saisis pas instinctivement le sens, je voudrais bien savoir quand t’as débarqué avec ton baluchon chez nous.

    • albatros24 dit :

      le tourisme est aussi avec l’art une industrie en France
      Et c’est tellement sérieux qu’on a a mis le Gal Georgelin (un grand catho) à la tête du bazar pour veiller à bien tenir le délai de 5 ans pour la reconstruction…
      Si St Cyr produit toujours pareil, ça devrait le faire et ça rappelle le général mis à la tête du projet Mirage III par de Gaulle..
      « Je veux voir qu’une tête et pas de rouspétance ! Réunion demain à 7 0 0 .
      Quoi , vous me prenez pour un américain ? Va falloir me raboter ce devis là et fissa, rompez ! »

  10. Reality Checks dit :

    Selon les tabloids britanniques, lorsque les sbires de MBS ont décapité monsieur Khashoggi, ils on ensuite transporté des morceaux dans des sacs Vuitton.
    .
    Mme Parly pourrait nous éclairer sur LVMH et l’utilisation de ses célèbres bagages par les saoudiens: est ce purement défensif comme usage?
    .
    Après tout Khashoggi était déjà mort quand cet usage c’est produit.

    • Auguste dit :

      La tête et les mains seulement.Le reste a fini en barbecue.

    • revnonausujai dit :

      c’est plus simple que ça; ils n’ont pas utilisé de sacs Tati parce que « pas assez cher, mon fils »
      au passage, il semble qu’ils ont utilisé des mercedes pour les déplacements, va falloir que tata Angela y aille de sa larme de crocodile.

    • myl dit :

      C’est plus discret que dans des sac poubelle Alfapac eux aussi bien français… Ce qui ne changerait cependant pas le pb de fond: Quand on vends qqchose l’usage fait c’est la responsabilité de l’acheteur qui, sinon, irait voir ailleurs de toutes manières.
      Et comme sous-entendu par Mme Parly, il ne tient qu’aux autres pays européens d’offrir des débouchés en achetant majoritairement européen, ce qui permettrait d’être dans certains cas plus sélectif tout en pouvant maintenir vaille que vaille une industrie qu’on ne peut pas se permettre de perdre.
      En attendant, la seule préoccupation qui vaille c’est de ne pas vendre ce que l’on veut se garder en exclusivité et à qui pourrait nous opposer (ou à un allié) notre propre camelote.

    • albatros24 dit :

      Des sacs Louis Vuitton dans une ambassade d’Arabie…ils ont manifestement pris ce qu’ils avaient à portée de « mains »

  11. petitjean dit :

    Deux réflexions :
    -Madame la ministre fait de la Com : « nos armes ne tuent pas de civils au Yemen ». Et de toute façon ces armes sont en position défensive. Défense de rire
    -Madame Parly nous déclare : « « un euro investi dans les industries de défense, c’est, in fine, au bout de dix ans, 2 euros de croissance économique »
    Alors qu’attend on pour porter le budget de nos armées à 3% du PIB ?
    Et personne ne relève les âneries et les mensonges de ce ministre………………

  12. Auguste dit :

    Quand un pays achète des armes,on sait que ce n’est pas pour les mettre dans un musée.Alors à quoi on joue avec ces polémiques à deux balles?.On veut régler le problème?:qu’on interdise de vendre des armes à un autre pays.Qu’ils en parlent à Trump et Poutine pour commencer.

  13. Raymond75 dit :

    C’est sur que fabriquer des bombes rapporte plus qu’élever des moutons, éduquer des enfants ou construire des voitures qui consomment 3 l / 100. Il faut savoir investir pour les générations futures.

    • Vroom dit :

      Éduquer les enfants, si déjà les parents faisaient leur part, on s’en sortirait déjà mieux. Et développer des voitures à 3 L/100 serait largement faisable si tout les monde ne tenait pas à rouler dans des SUV à CX d’armoire normande avec des roues de 20 pouces, propulsés par des 1 litres 3 cylindres qui sucent à mort, mais bon , le downsizing , c’est écolo parait-il.
      Quant aux moutons, libre à vous d’investir pour alimenter les kebab.
      L’industrie de l’armement fait vivre tout un pan de la population, des familles, des enfants, qui consomment, vont à l’école, participent à l’économie. Même si je vous l’accorde, il y en a qui font du gras au passage.

      • Françoise dit :

        Pour l’éducation des enfants, il faut que l’État punisse sa famille systématiquement, quand celui-ci enfreint une règle. Ça commence par la suppression des allocations, ça doit aller beaucoup beaucoup beaucoup plus loin.

    • Czar dit :

      « éduquer les enfants », c’est le rôle des parents dans une société saine, l’école ayant, elle, pour fonction de les instruire.
      Quant à l’industrie depuis la chute de l’URSS et du socialisme à Billancourt, c’est aux chefs d’entreprise d’atteindre ces buts (qui peuvent effectivement être prescrits par les décideurs politiques)
      je ne vois donc pas le lien avec les dépenses publiques.

      ah et fabriquer des bombes rapoporte plus que des moutons parce que ça coûte aussi plus cher à produire, ainsi que tu le saurais si tu avais un peu plus foutu les pieds dans les écoles sur lesquelles tu passes ton temps à t’astiquer la nouille dans cette magnifique figure imposée depuis le vieil Hugo d' »ouvrir des écoles pour fermer des prisons »

      (bonne chance avec Guy Georges quand même, hein)

      tu perds jamais une occasion d’oublier de la fermer, hein.

    • albatros24 dit :

      On peut tout faire…à la fois
      Mais fabriquer et surtout vendre des armes rapportent des milliards et les milliards on est preneurs.
      Et si ce n’est pas nous..etc, même la pacifique Suisse vend des armes, alors.

  14. Vinz dit :

     » je voudrais simplement dire que, à ma connaissance, ces armes ne sont pas utilisées de façon offensives « .
    .
    Je voudrait simplement dire que, à ma connaissance, vous vous foutez simplement de la gueule du peuple que vous prenez visiblement pour un demeuré. Assumez.

    • revnonausujai dit :

      allons, allons,pas de surprise, c’est un bon petit soldat, bien dans la ligne de son patron : dire n’importe quoi et son contraire en comptant sur les media pour passer la brosse dans le bon sens. La seule manière de n’être pas déçu, c’est de ne rien attendre de bon de ces gens.
      sur le fond, le 1/66 millionième du peuple que je suis n’en n’a strictement rien à foutre que les protagonistes d’une chicaya intertribale utilisent aujourd’hui des armes qu la France leur a vendu il y a plusieurs années; ça a donné du travail à des entreprises françaises et c’est très bien comme ça.

  15. chasseur de trolls dit :

    Oh des commentaires remplis de trolls! Ils se reproduisent si vite au printemps!

    Si vous vous offusquez, alors dans ce cas vous allez m’expliquer, votre science à l’appui, comment les armes françaises tuent des civils au Yémen, ET SURTOUT QUELLES ARMES. QUAND. ET COMMENT.

    N’oubliez pas vos preuves. Indice: vos fantasmes ne sont pas des preuves. Votre intime conviction fondée sur du vent n’est pas une preuve non plus.

    Pour info:
    – un radar ne peut pas tuer
    – des véhicules de transport de troupe à roues servant d’estafettes ne peuvent pas servir à commettre un génocide, surtout quand ils se font canarder à la frontière par les rebelles houtis
    – des avions de combat sans armement air-sol français ne peuvent pas tuer de civils
    – des pods de désignation laser ne peuvent pas tuer des gens
    – des petits navires escorteurs (qui d’ailleurs se font canarder par des missiles iraniens de fabrication chinoise) ne peuvent pas génocider ou massacrer des civils
    – de l’artillerie présente en arrière de la frontière et à peine capable de tirer sur celle-ci quand les rebelles houtis s’en prennent à des postes frontières saoudiens, ne peuvent pas tirer à l’intérieur du Yémen sur des villes remplies de civils
    – des chars d’assaut en arrière du dispositif et désormais même pas présents au Yémen ne peuvent pas génocider des populations civiles

    Voilà à peu près quels sont les matériels français présents dans la zone de guerre au Yémen, d’après le rapport en question.

    Or ce qui génocide dans un conflit, ce qui tue, ce sont:
    – LES ARMES LÉGÈRES
    – LES MINES ANTIPERSONEL
    – L’ARTILLERIE D’ASSAUT
    – LES TIREURS EMBUSQUÉS
    – LES ATTAQUES DE CAMPS DE RÉFUGIÉS OU DE DÉPLACÉS
    – LES CHARS EMPLOYÉS AU CONTACT
    – LES BOMBARDEMENT AÉRIENS SUR DES ZONES RÉSIDENTIELLES

    Les matériels vendus par la France ne rentrent dans AUCUNE de ces cases. Ce n’est pas compliqué vous ne trouverez AUCUNE image de matériels de guerre français tirant sur des civils désarmés à l’intérieur du Yémen.

    …À la rigueur on peut considérer que les Mirage 2000-9 émiriens représentent un danger. Problème, les bombes françaises vendues avec ne SONT PAS EMPLOYÉES AU YÉMEN, et les émiriens sont assez jaloux de l’emploi de leurs avions qui, si ils ont été employés à la PÉRIPHÉRIE D’ADEN, n’ont jamais participé à des frappes sur la ville elle-même, ce qu’on a vu des F-15S pourtant réaliser… Bien entendu ça ne vous pose ici pas de problème, parce que les USA y sont trop forts donc on peut rien dire lolilol mdr.

    …Ou que les chars Leclerc émiriens représentent un danger, problème une fois de plus, ils ont SURTOUT ÉTÉ EMPLOYÉS EN
    RECONNAISSANCE OFFENSIVE ET ONT SUBI D’AILLEURS DES PERTES ET DOMMAGES DE COMBAT AU MILIEU DE LA CAILLASSE CONTRE DES COMBATTANTS HOUTIS. UN COMBATTANT N’EST PAS UN CIVIL. LA CAILLASSE FRONTALIÈRE OU LE DÉSERT NE SONT PAS HABITÉS.

    …Ou encore que les canons d’artillerie CAESAR saoudiens seraient de nature à oblitérer des villes… Problème, CES CANONS SONT À L’INTÉRIEUR DE L’ARABIE SAOUDITE, À 40KM DE LA FRONTIÉRE AVEC LE YÉMEN ET DONC EN MESURE DE PROTÉGER LA FRONTIÈRE SAOUDIENNE MAIS CERTAINEMENT PAS D’OPÉRER DES TIRS DE REPRÉSAILLES LOIN À L’INTÉRIEUR DU YÉMEN SUR DES CIBLES CIVILES, AVEC LEUR PORTÉE DE… 42KM.

    Bref, vous vous foutez de voir vendues des ARMES CHINOISES RUSSES US ALLEMANDES QUI ELLES TUENT DES CIVILS POUR DE VRAI, mais ne tolèrez pas que les français vendent des équipements de défense n’étant pas utilisés de la sorte.

    En attendant l’intervention au Yémen vise à réinstaurer un régime parvenu légalement au pouvoir et reconnu par la communauté internationale. La guerre est sale, les motivations sont inavouables des deux côtés, les jeux d’alliance sont dégueulasses, ce que vous voulez, mais les armes françaises présentes sur zone ne sauraient être tenues responsables de la mort de civils innocents. Si il y avait des preuves tangibles d’une telle implication, les vendeurs d’armes étrangers qui ont monté cette cabale contre la France ne se seraient pas faits prier pour le démontrer.

    L’absence de ces preuves démontre que tout ça n’est que du vent.

    • jyb dit :

      @chasseur de trolls
      – ok avec vous sur la période que couvre ce rapport de situation tout public.
      – en revanche on ne peut pas dire « réinstaurer un régime parvenu légalement au pouvoir » C’est l’arabie saoudite qui a mis mansour hadi au pouvoir.
      Mansour hadi c’est le sarraj yéménite.

    • albatros24 dit :

      Tina on t’a RECONNU…
      Sors de CE corps !
      hé ! hé !

    • Vinz dit :

      C’est bien votre truc, c’est à peu de chose près du même topo que le nuage radio-actif de Tchernobyl. Peut pas franchir la frontière puisqu’il n’avait pas de visa officiel. En tous cas magnifique ouvrage de sophistique. La France fournit des armes à des protagonistes extra-yemen de cette sale guerre ; elle est donc l’allié objectif et complice des massacres sur les civils qu’ils perpètrent et surtout de la situation sanitaire catastrophique – dont on aimerait connaître le bilan (les fameux 10 000 morts qu’auraient fait le conflit, resservis depuis 5 ans).
      .
      Et l’absence de preuve n’est pas une preuve d’absence.
      .
      Et se contenter « d’appeler à la retenue » n’est pas de la diplomatie, c’est un blanc-seing.

  16. werf dit :

    Des exemples récents (remplacement du Famas, futur char, Airbus militaire, avion de 6ème génération) montrent que ce sont les allemands qui tirent la couverture à eux tout doucement mais sûrement. J’ai des doutes sur la possibilité pour des petites entreprises françaises de surnager. Quant aux grandes, elles peuvent être rachetées et démembrées…
    Sur l’affaire du Yemen, l’argumentation de la ministre est puérile. Les armes vendues peuvent être offensives, il suffit d’analyser la liste… Le problème est plus éthique que militaire (position de l’Allemagne). La France a fait fort dans ce domaine allant jusqu’à armer, via la DGSE, des mouvement classés comme terroristes par la coalition…

  17. albatros24 dit :

    Un islamiste achète dans une grande surface un grand couteau de boucherie…pour commettre un meurtre à l’arme blanche ensuite.
    La grandes surface en question est – elle responsable parce qu’elle le lui a vendu ?
    Nous vendons des armes à des pays clients, membres de l’ONU, disposant d’ambassade en France et en Europe, pour leur défense (comme nous avons nous même une défense nationale). Après ils sont libres d’en faire ce qu’ils veulent.

    • Vinz dit :

      Sauf qu’on arme nos ennemis objectifs, en l’occurrence l’Arabie Saoudite. Mais Lenine, qui avait bien saisi la psychologie bourgeoise, disait qu’elle vendrait jusqu’à la corde qui la pendra.
      .
      C’est vraiment trop con un bourge. Cynique au point de se passer lui-même la corde autour du cou.
      .
      Bref ; le droit-de-lhommisme n’est pas une politique. Le cynisme non plus donc.