La France ne s’interdit pas d’avoir une « stratégie plus offensive » dans l’espace

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

13 contributions

  1. Dimitri dit :

    Avec quel argent ? On dirais que le budget de notre défense est passé à 100 milliards /an …mais non.

    • wagdoox dit :

      c’est pas ce qui demande le plus d’argent,
      on parle ici de mini caméra sur les satellites (3x rien), d’un nouveau radar spatial type GRAVE
      et potentiellement d’un arme anti satellite qui « ne tache pas ».
      Le tout devrait couter moins d’un milliard d’investissement et 80 millions de fonctionnement.
      Le soucis c’est qu’une fois de plus la capacité ne sera pas permanente puisqu’on mettra pas une couverture radar sur toute la planète.

    • Bilvao dit :

      Si les ricains ne veulent pas transférer la technologie, bla bla bla….. c’est tout.

  2. JG von Rheydt dit :

    Excellente initiative de doter les satellites de rétroviseurs!

  3. TINA2009 dit :

    Nous sommes en très grande difficulté , en ce 18/04/2019 !

    Je considère que, compte tenu de la nature des propos mentionnés dans cet article de Mr LAGNEAU :

    – Notre dissuasion NUCLEAIRE ( Via nos Outils SM) est , désormais, non efficace, non résiliente … Complètement dépassée car , désormais, non sécurisée … Car tellement prévisible !
    – Notre Dissuasion NUCLEAIRE -( Via nos outils Aériens) sont désormais les plus résilients , les plus « imprévisibles », les moins vulnérables.
    – La Dotation , PRIORITAIREMENT, de moyens de destruction de tous satellites, à partir d’un vecteur terrestre, est URGENT ( l’essai chinois doit nous servir de Guide) : et le vecteur VEGA ou RAFALE doit être confirmé et réalisé : NOTRE RETARD EST PATENT !
    -La dotation, PRIORITAIREMENT, de moyens spatiaux de renseignements contre tout type de « matériels » spatiaux , est Vital ….. pourr des missions de surveillance , d’acquissition d’informations, de brouillage ( de quelque nature que ce soit !!!) et de mise hors d’état de nuire ( destruction électrique, matérielle… Notamment…) .
    – La maîtrise d’outils permettant le repérage, l’identification et la destruction de tout « outil » ennemi , permettant la délivrance d’armes hypersoniques : C’est non négociable !

    En conclusion :
    – Notre Dissuasion NUCLEAIRE est liée L’ existence Future , à court terme, d’une dissuasion Spatiale : leurs coexistences et crédibilités sont désormais liées …. Et les Russes ont ,à priori , tous comme les chinois, une avance certaine sur les Américains , les Français , Les Indiens, Les Anglais…Entre autre…

    Si aucun programme de RATTRAPAGE entrepris immédiatement en  » PROGRAMME URGENT DE SURVIE NATIONAL » , Alors , inutile d’investir dans Le(s) Successeur(s) et PA Charle de GAULLE et de son Escorte… Et quelque soit le type d’énergie retenu (d’origine nucléaire ou thermique) : C’est mort !

    • Clément dit :

      Pourquoi criez-vous au milieu de vos phrases ?

    • chasseur de trolls dit :

      Excellente réaction.
      Quelques pistes:
      – une militarisation de la solution ALDEBARAN pour Rafale.
      – la réalisation du projet de navette réutilisable VEHRA issue d’Hermès, pour des missions aussi bien civiles que militaires
      – son emploi dans la mise en orbite de vecteurs capables d’envoyer des satellites inspecteurs légers à n’importe quelle altitude et vecteur vitesse, avec un segment propulsif intégré donc
      – la réalisation tout comme le font les US, de satellites espions furtifs
      – la mise sur pied de campagnes de récupération desdits satellites pour limiter les coûts d’exploitation en pouvant réparer/remettre en ordre de fonctionnement des satellites présents en orbite depuis un certain temps
      – la conservation d’un caractère dual civil et militaire afin de dégager des devises et de permettre à des alliés un accès à l’espace

    • Jolindien dit :

      Tina vous êtes INSUPPORTABLE. Sans lire vos propos, juste à faire défiler pour passer vite à la suite (on connait l’animal et ses listes de Noël et ses propos hallucinés), voir vos mots en MAJUSCULE est un CALVAIRE. Et plus ça va plus vos posts sont longs. Prenez du recul un peu ça fera du bien.

    • wagdoox dit :

      Quelle succession d’inepties, bravo !
      Le stock d’arme nucléaire est interdit dans l’espace seul, les missiles balistiques le traverse et passe évidemment par les sous marins. Les planeurs hypersoniques partiront des sous marin.
      Le nucléaire est une arme de non utilisation, comparer le CdG avec ça est ridicule.
      On se condamnerait à subir ou à ouvrir le feu nucléaire dès le moindre soucis.

  4. Gégétto dit :

    « Nous allons continuer à avoir une stratégie défensive [dans l’espace] mais nous ne nous interdisons pas d’avoir une stratégie plus offensive », a en effet affirmé Mme Parly. Ce qui pose la question du développement de nouvelles capacités.
    J espère que Mme Parly tente de noyer le poisson ,en ne révélant pas que la France possède déjà de tels systèmes spatiaux en orbite.Si tel n est pas le cas,cela relève d une grande naïveté.
    Le fait que nos dirigeants politiques ne pensent pas au coup d après en matière de défense,me laisse coi.
    Continuons de bien dormir tranquillement sur le seul matelas de notre dissuasion nucléaire et notre surprise n en sera que plus grande.

  5. bat dit :

    ce monde marche sur la tête et va à sa perte ,l’écologie devrais motiver tous les pays ,mais non ..on continue dans le capitalisme libéral ,et dans la conneries ,et dans le va t’en guerre ..quand cela va t’il s’arrêter ???jamais je crois

  6. TM dit :

    « Le stock d’arme nucléaire est interdit dans l’espace seul »
    Cette phrase a-t-elle une signification ???

  7. Tremah dit :

    On ne s’interdit rien… mais on ne peut rien se permettre, donc…