Pour le commandant de l’ALAT, l’hélicoptère Gazelle est « irremplaçable »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. Joe dit :

    Je suis un peu surpris qu’un hélico de 6t soit désigné pour succéder à un hélicoptère de 2t. A mon avis, il repond plus au besoin de remplacement du Lynx qui est de la classe des 5t

    • Eric dit :

      A priori, le H160M doit remplacer tous les hélicos légers et moyens des armées : Panther, Fennec, Gazelles et même Puma…

  2. ScopeWizard dit :

    Perso , j’ ai toujours aimé cet hélicoptère , sorte d’ Alouette III ( très ) améliorée ô combien souple et facile d’ emploi tout en étant performant et malgré tout évolutif ………….

    • bat dit :

      oui sauf que il est faiblement blindé voir pas du tout et que lors de l’attaque au mali ou en Lybie ,un pilote est mort si mes souvenirs sont bons descendu par du petit calibre

      • ScopeWizard dit :

        @bat

        C’ est malheureusement tout à fait exact !

        Il n’ empêche que c’ est un bon hélico de combat ; maintenant , s’ il était blindé certes ce serait très appréciable niveau sécurité , en revanche étant-donné sa puissance moteur assez limitée , cet alourdissement lui nuirait et le rendrait probablement encore plus vulnérable !

        Maniabilité , vitesse , diversité de l’ armement , habileté du pilote sont ses principaux atouts , c’ est déjà pas si mal !

        De plus , quid de sa facilité MCO , de son coût MCO comme de son heure de vol comparé à un Tigre , un Mangusta , un Apache ?

  3. Paleos dit :

    Ah les visionnaires et professionnels de l’anticipation de l’A.L.AT.
    Un copain de promo de celui qui n’avait pas vu non plus arriver la fin du super frelon!
    Ça ne va pas être simple, changer de mode opératoire au paradis du dogme, finalement c’est peut-être ça le plus gros problème du H160…

    • themistocles dit :

      Le super Frelon avait été maintenu à bout de bras par un « lobby super frelon » présent dans les Etats-Majors et qui verrouillait toute info ou bilan négatif. Dans les faits, les dix dernières années du super frelon ont coûté très cher, militairement rapporté peu, a part maintenir une sorte d’aéoclub local et au final les équipages refusaient même de voler compte tenu de l’état des machines. Heureusement, il a été stoppé avant d »avoir fait des victimes. La Marine ayant probablement été échaudée par l’aventure de ses N262E, arrêtés de vol, après de multiples incidents, juste après l’explosion d’un moteur qui a failli coûter la vie à l’équipage.

      • igor340 dit :

        Il faudrait demander leur avis aux dizaines de marins et plaisanciers que cette machine a sauvé d’une mort par noyade ou incendies ce qu’ils pensaient quand le monstre leur arrivait en visu puis au dessus d’eux pour les extraire de l’enfer??? faudrait aussi demander aux chinois pourquoi ils en ont acheté la licence et le fabrique toujours ??? oui des questions intéressantes à poser ….quand on sait que BARKHANE manque toujours d’hélicoptères lourds….une machine obsolète sur sa fin de vie?? certes… difficile et chère à maintenir?? je n’en doute pas… mais le besoin OPS lui ne se remet pas en question

        • themistocles dit :

          Je ne conteste pas que le Super Frelon a été une machine qui a rendu des services excellents pendant des années. Par contre ces années ont été trop nombreuses. Sur la fin, l’emploi des Dauphin d’alerte au lieu du Super Frelon était devenu systématique, il faillait compter moins de 45 minutes pour avoir un Dauphin en l’air et 2 heures pour un Super Frelon. Quand au transport lourd, c’est une de nos faiblesses, et depuis de nombreuses années. Mais il était impensable d’utiliser une machine devenue aussi peu fiable sur un théâtre d’opération. C’est également pourquoi la mission de SAR de combat a été retirée du catalogue des missions de la Marine, faute de pouvoir disposer d’un hélicoptère adapté.

        • sonata dit :

          1. les personnes sauvées l’auraient été par un Catalina, leur reconnaissance aurait été la même. Faut-il pour autant maintenir en état de vol des appareils antédiluviens ?
          2. les Harbin Z8 qui n’ont plus grand chose en commun avec les Super Frelon sont en court de remplacement par des Harbin Z20, copie locale du Blackhawk.
          3. à un moment donné, il faut arrêter de considérer le Super Frelon comme un hélicoptère lourd. Le Super Frelon, c’est une masse maximale au décollage de 13t, avec 27 passagers. Le Chinook a une masse maximale de 22t, peut emporter 55 passagers. Idem pour le CH53 question passagers, avec masse maximale de 38t. Le Mil Mi26 pour terminer : 90 passager, 55t de masse maxi au décollage.
          ça ce sont des hélicoptères lourds. Vous saisissez la différence ? Les Super Frelon sont des hélicoptères moyens, à ranger dans la même catégorie que les Merlin. S’il y a un manque capacitaire à l’ALAT, ce ne sont certainement pas des Super Frelon qui seraient à même de le combler, mais plutôt des CH47 à l’efficacité prouvée et au coût raisonnable et abordable.

          • ScopeWizard dit :

            @sonata

            Oui c’ est vrai ; disons que le Super-Frelon fut notre hélicoptère le plus lourd mis en ligne …………….
            13 tonnes , une trentaine de passagers , ce n’ est pas rien quand-même !
            Alors , c’ est sûr que comparativement à un Chinnok ou un Stallion , le Super-Frelon fait office de petite chose ; mais que dire des deux mastodontes US comparés au Mi 26 deux fois plus puissant en capacité ou presque ?

            Ce qu’ il nous a clairement manqué , c’ est un successeur au Super-Frelon ; un hélico de 20/25/30 tonnes pour 50/60 passagers et 10/15/20 tonnes à l’ élingue capable d’ atteindre les 300/330 km/h pour 1000 km de distance franchissable minimale sans ravitaillement en vol ……………..
            Si nous avions pu développer une telle machine , vers 1985/1990 , nous doter de 30 ou 40 voire 50 exemplaires à partir de 1995 aurait résolu beaucoup de nos difficultés actuelles ………………..

            Aujourd’hui , devrons-nous acheter US ?

          • igor340 dit :

            commentaire extrêmement pertinent et précis, merci sonata…. mais qui me gêne un peu aux épaules… sachant que nous ne développerons pas de machines s’il n’y a pas de besoins civils aussi…. j’ai bien peur que nos camarades attendent quelques temps…. ou achètent anglais ou US….

          • sonata dit :

            @ScopeWizard
            Le plus lourd mis en service par la France, alors oui, je suis d’accord.

            Maintenant quelles étaient les performances réelles des Super Frelon en opération, en Afrique par exemple ? Parce que si c’est pour annoncer en théorie 27 passagers pour n’en convoyer réellement qu’une dizaine, le NH90, sauf erreur, est plus performant. Je me souviens avoir lu (mais je ne retrouve plus la source) que les Couguars, donnés pour 20 passagers, portaient en pratique 5-6 combattants équipés au Mali.

            1000km de distance en opération, c’est chaud, même un Chinook ne fait pas ça (le combat radius pour la dernière version est donné à 370km). En revanche, il serait tout à fait pertinent que la France achète quelques exemplaires du CV22, notamment à destination des forces spéciales. Pas beaucoup, 6-8 ce serait pas mal, un peu plus si on envisage d’en doter le CdG (mais y-a-t’il un besoin pour cela ?). Cet appareil a un réel avantage en terme de vitesse, mais aussi et surtout d’autonomie (double par rapport à un NH90, un Caracal ou un CH47, triple par rapport à un Couguar).

            Et pour l’hélicoptère lourd (ainsi que pour répondre à votre question) oui, sans hésiter, il faudrait acheter quelques dizaines d’exemplaires de CH47 aux USA (même d’occasion : l’entrée en service de la version F met à disposition sur le marché de très nombreux exemplaires tout à fait capables des versions précédentes). C’est un appareil fiable, largement utilisé dans le monde donc relativement peu coûteux à l’entretien, et même si c’est américain… ben tant pis. La France n’a pas les moyens de développer seule un programme qui coûterait plusieurs milliards pour un appareil qui de toute façon ne sera jamais exporté, ça reviendrait bien trop cher alors même qu’un milliards suffirait pour acquérir une trentaine de CH47, largement suffisant aux besoins français.

    • Fred dit :

      @ Paleos
      Question : le « paradis du dogme » est-il un paradigme ? ;o)

  4. Plusdepognon dit :

    Je méfie beaucoup de ce mot.
    Que pour des raisons financières, il faille prolonger ces engins, ce posera quand même la question du savoir faire des mecanos et celui des pilotes. Le cannibalisme est la seule manière de ne pas se retrouver sans appareil depuis longtemps. Jusqu’à quand ?
    Et à cela se pose l’autre interrogation à la mode qui est l’évolution de la place de l’homme dans la guerre. Combien de temps aurons nous des candidats prêt à servir avec ce matériel à l’heure où nous mettons casque, genouilleres et coudieres à un gosse qui fait du vélo (ce qui se traduit en terme militaire par le concept du « zero mort ») ?
    D’ici à ce que nous mettons tout dans le même panier dans certaines missions dangereuses, sans opérateur, comme si les pistes de la guérilla étaient aussi tranquilles que les routes de l’Allemagne…
    https://www.man-truckers-world.fr/fr/2018/08/03/la-circulation-en-peloton-dans-la-logistique/
    Il y a loin de la coupe aux lèvres… on en passera par les sociétés militaires privées d’abord ! Avec quel budget, ça…

    • bat dit :

      on a toujours fait comme cela en France ,on gère avec les cheveux …..en les tirants on obtient plus de longueur ……car en France on préfère un pilote mort pour la France lors de la Charge des hélicos ….avec un hélico obsolète ….en, ayant longtemps par des présidfents succéssifs fait retardé la mise en service du Tigre ….pilote de Gazelle mort je crois en Lybie ou au mali ….(j’ai un doute sur la mission )on a toujours rogner et fait du cannibalisme ,on appelle cela l’avion magasin dans l’aéronavale ….j’ai travaillé dans l’aéronavale on faisait cela sur tous les types d’avions et Hélicos ..ensuite on commande en urgent la pièce de rechange pour l’avion cannibalisé …on peut parfois avoir un avions complètement cannibalisé de partout par toutes les spécialité de l’électricien en passant par les mécano ,au radariste .ou aux matériels de sauvetage …..dans l’armée de L’air c’est pareil je le sais ..,et je sais que nos copains de l’Alat nous disait la même choses lors des missions au large de la Yougoslavie …la bite et le couteau ….pour l’armée Française …..le fric va pas souvent où il faut en France …comme quand Sarko décide de sauver des banques qui ont fait des conneries …(moi je te les aurais laisser crever la gueule ouverte ) pour les banques comme la société générale et banques d’affaires plus celle qui servait à financer les entreprises (avant la crise des Surprimes amerloques à Wall street) …. on dit que 15 milliards a été débloquer par la clique à Sarkosy pour sauver les banques Françaises engluées dans cette affaire de crédits pourris ….et pour Kerviel ,condamnations du lampiste ..comme d’hab

      • Plusdepognon dit :

        @ Bat
        Le premier mort de Serval. C’était au Mali.
        https://www.ouest-france.fr/un-pilote-de-gazelle-premier-mort-de-serval-240484
        Le lieutenant Boiteux Damien (devenu capitaine, puis commandant à titre posthume ).
        Les hélicos ont permis à Serval d’être cette chevauchée victorieuse (tout le monde a fait son maximum, me faites pas dire ce que j’ai pas dit) … en face, ils étaient pas en guenilles. Les airs ont permis de faire la différence. Mais c’était pas aussi marrant qu’à la télé.
        https://youtu.be/sT8sYNK1Ass
        Une fois que tout c’est bien passé, il y avait tellement de matériels qui défilaient au Mali qu’on se serait cru dans une opération anti-livre blanc. Il ne manquait plus que les Leclerc (visiblement ils donnent satisfaction au Moyen-Orient).
        Même si on lit souvent que nous sommes seuls à Barkhane, ce n’est qu’une demie vérité. Seuls où c’est dangereux, mais la France ne pourrait rien faire de ce que nous faisons actuellement avec les moyens français.

  5. albatros24 dit :

    Allez on va pas changer de l’irremplaçable…30 ans de plus.

    • Stoltenberg dit :

      Hors sujet, réponse à votre commentaire sur les prétendus bienfaits de l’endettement.
      .
      Contrairement à vous, je ne crois pas aux dogmes. Si j’ai un cerveau c’est pour m’en servir et pas pour tout gober. Ainsi, effectivement, je suis plutôt un partisan pour l’école autrichienne mais je garde un regard critique sur certains aspects (dont le commerce par exemple). Je pense qu’un interventionnisme limité de l’état est nécessaire et peut avoir un effet positif. Mais je dis bien « limité ». Et oui, Keynes avec ses opinions complètement folles était bien un socialiste. Mitterrand et ses potes ont fait suffisamment de mal à l’économie française en appliquant les politiques keynesiennes à outrance. Et l’état actuel délabré de notre économie est un résultat des politiques socialistes menées pendant des décennies. Mais la grande bouffe va finir un jour. Tout comme en Grèce.
      .
      Ensuite, vous avez répondu complètement à côté de la plaque. J’attends toujours des explications de votre part en quoi la hausse de l’endettement et des dépenses publiques impacterait l’économie mis à part augmenter notre déficit commercial et nous rendre vulnérables notamment lors de la prochaine crise.

      • Czar dit :

        nan vainqueur, tu gobes pas « tout », seulement les petits éléments de langage figaro-thatchérien ainsi qu’il convient aux boomers imbéciles toujours prêts à combattre les Soviétiques, en souvenir du temps où ils pouvaient se passer de couches Confiance.

        ah les réussites thatchériennes, c’est pas rien, même l’aviation allemande n’a pas réussi à détruire aussi bien leur appareil industriel.

        bon après pour les vieux croulants comme toi, une grosse banque pour gérer ses SICAV, des prix de l’immobilier prohibitifs qui ne touchent pas ceux qui ont pu acheter il y a un demi-siècle et quelques esclaves philippines pour nettoyer tout ça, c’est presque l’Eden retrouvé.

        • Stoltenberg dit :

          Parler pour ne rien dire, c’est ce que vous savez faire le mieux.
          .
          Par pitié, laissez tomber les discussions sur l’économie. Encore un sujet que vous ne maîtrisez pas… Donc ne gaspillez pas mon temps.

          • Czar dit :

            alors que toi, même ça, tu ne sais pas « faire le mieux »

            sinon, à part ça, puisque Keynes « avait des opinions complètement folles », tu veux nous dire où tu as déployé tes talents immenses, vainqueur? Dans quelle institution financière internationale dans quelle université prestigieuse s’est-on régalé de tes pensées lumineuses et définitives ?

      • Fred dit :

        La politique keynésienne de Mitterrand – ce traitre à la classe prolétarienne – issue du « Programme commun » s’est terminée le 21 mars 1983 (Tournant de la rigueur).
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Tournant_de_la_rigueur

        Pour te procurer encore plus de bon plaisir, mon Stolty adoré,
        à propos de la question du dogme, une citation :
        « La théorie n’est pas un dogme, mais un guide pour l’action » Vladimir Ilitch Lénine :o)-

        • Stoltenberg dit :

          Tournant de la rigueur survenu après l’échec du plan Mauroy qui a ruiné l’économie. Le plan Mauroy était un plan keynesien et socialiste.
          .
          Et puis, j’ai également une petite citation pour vous. Elle vient de Ronald Reagan.
          « Comment reconnaît-on un communiste ? Eh bien, c’est quelqu’un qui lit Marx et Lénine. Et comment reconnaît-on un anti-communiste ? C’est quelqu’un qui a compris Marx et Lénine. »

      • Plusdepognon dit :

        @ Soltenberg
        A relancer l’investissement et la consommation par l’investissement public et la redistribution…
        Personnellement, puisque:
        1/ ce sont les banques centrales privées qui créent la monnaie et non les Etats;
        2/ les agences de notation ont prouvé leurs complaisances avec la crise des subprimes de 2008;
        3/ que les lobbies ont réussi à rendre inopérante toute tentative de séparer les banques d’affaires et les banques de dépôts (les gens normaux et les entreprises qui ne sont pas multinationales);
        4/ que la régulation bancaire n’a pas eu lieu et qu’aucun bankster n’a été en prison sauf en Islande;
        5/ que les banques s’en sont tirées en payant des amendes ridicules vu leurs revenus et qu’elles attaquent les Etats qui les ont sauvé.
        Il va bien falloir que les idioties s’arrêtent argent gratuit (pour les banques) ou pas.
        En attendant, malheureusement un État peut faire faillite, faisant le malheur de son peuple (Argentine,Grèce, Chypre,…). Et les politiques d’austérité ont des résultats catastrophiques (Espagne, Portugal qui a pris le contre-pied et du coup va un peu mieux ).
        https://youtu.be/_K7pOATTPqA
        Et je vous passe la liste des entreprises rachetées par les étrangers et le fait que la Chine s’amuse à racheter beaucoup de choses, dont bizarrement entre autres les sociétés d’énergie.
        http://www.lequotidien.lu/economie/le-portugal-trop-dependant-de-la-chine-tancent-les-etats-unis/

        • Stoltenberg dit :

          Plusdepognon, puisque l’on parle justement des moyens de créer un système qui permet aux gens d’avoir plus de pognon. Vos observations sont bonnes mais les conclusions ne le sont pas. Je m’explique.
          .
          Le problème que vous venez d’évoquer est un cas exemplaire des ravages causés par l’interventionnisme de l’État.
          .
          Si les banques se permettent de mener des actions trop risquées qui peuvent être mauvaises pour l’économie, c’est bien parce qu’elles savent qu’elles sont « too big to fail » et que, par conséquent, l’État va les sauver. Il suffirait de limiter les capacités de renflouement de l’État (ou des institutions de l’État) pour que le problème soit réglé. La solution passe par plus de capitalisme. En ce qui concerne la corruption, également, il suffit de limiter les compétences des fonctionnaires pour limiter la corruption. Encore une fois, la solution passe par plus de capitalisme.

          • Plusdepognon dit :

            @ Soltenberg
            Je ne suis pas dogmatique (je regarde même monsieur Charles Gave et lis « Contrepoints »).
            Je suis conscient que le capitalisme de connivence a entraîné notre société là où nous en sommes aujourd’hui.
            Je ne sais pas si vous êtes un fan de science-fiction, mais le livre « Globalia » me semble un futur proche plus plausible car les oligopoles ont une furieuse tendance à ressembler au cauchemar étatique qu’a été l’application du communisme dans le monde réel.
            Avec des moyens financiers et technologiques délirants.
            https://youtu.be/qYCfx2xFMjE
            Et ça, je le combattrai.
            Bien à vous.

          • Stoltenberg dit :

            Plusdepognon
            Je ne dis pas que vous êtes dogmatique. Je dis juste que ce que vous appellez « capitalisme de connivence » n’est en réalité rien d’autre qu’un système quasi socialiste extrêmement corrompu et c’est exactement ce que je suis en train de combattre. Le capitalisme ne prévoit pas d’avoir des citoyens privilégiés et puis tout le reste. Chacun est libre de ses choix sur le marché. Au final, ceci implique une inégalité des richesses, certes. Il serait irrationnel de croire que tous les coureurs sur une piste vont finir leur course au même moment. Il y en aura qui seront plus rapides que d’autres. Il en est de même avec les acteurs dans une économie, donc nous tous.
            .
            Ce que vous appellez « capitalisme de connivence » ne serait pas possible dans un vrai système capitaliste. Dans un vrai système capitaliste, chaque banque qui investit mal son argent doit faire faillite, point. Pas de protection de l’État ou de renflouements excessifs. Ainsi, les banques seraient naturellement empêchées de prendre trop de risques et le fait d’avoir des investissements sûrs deviendrait un argument de vente. Avez-vous vu une seule pub de banque qui se venterait du fait que les investissements qu’elle effectue sont sûrs ? Tout le monde s’en fout ! La BCE va renflouer quelle que soit la gravité de la situation.
            .
            Ainsi, je crois que la plus grande partie de cette situation complètement pathologique est due à l’interventionnisme de l’État. Limitez les compétences de l’État et vous verrez qu’il y aura moins de corruption et que les crises financières seront moins graves.

          • Czar dit :

            mais quel clown!!

            n’importe quel élève moyen de lycée apprend que le krach de 29 a tourné à la crise mondiale sur une décennie JUSTEMENT parce qu’on a laissé les banques véreuses couler entraînant une réaction en chaine de rétraction des capitaux, et voilà l’autre clampin qui nous assène exactement l’inverse, avec ses mimiques de grotesque et inculte fossile reaganien,

            le silence est un refuge, souvent, et une victoire, parfois.

    • Stoltenberg dit :

      Et si nos producteurs ne sont pas compétitifs c’est avant tout à cause des taxes, impôts, charges, lois etc. et pas à cause d’un manque de dépenses publiques. Donc à cause de votre politique socialiste. Et les accords commerciaux injustes avec des pays qui nous dépouillent comme la Chine communiste contribuent également à l’appauvrissement de la France. C’est donc la raison pour laquelle la relance par la demande (donc keynesienne) a ruiné, ruine et va ruiner la France. La vraie relance se fait par l’offre en augmentant la compétitivité des entreprises.

  6. Dimitri dit :

    Pour moi le seul hélicoptère qui actuellement peut remplacer la gazelle et s’en approche niveau gabarit, performance, maniabilité, armement est le H145m.

  7. Spls dit :

    Pitié arrêtez de charger la Gazelle, elles ne vont plus décoller ! Un troisième pax pour la minigun à la portière ( pauvre homme, à moitié dans le vide à cause de l’étroitesse de la machine ), des nouvelles radios, de nouveaux lance-leurres… Toujours pas de blindage ( là elle ne pourrait vraiment plus décoller…). Si la Gazelle est irremplaçable c’est parce que c’est un monoturbine simple, fiable et économique. C’est dans cette voie qu’il faut aller (H125, H130 bien plus puissants). J’aime l’idée d’acheter des Pilatus ou des Caravan ( simples, économiques et endurants ), pourquoi remplacer la Gazelle par un biturbine aussi gros et plus cher qu’un Puma ? Pour faire plaisir à Airbus qui a du mal à lancer la carrière commerciale du H160 ‘

    • FredericA dit :

      @spls : « Pour faire plaisir à Airbus qui a du mal à lancer la carrière commerciale du H160  »
      .
      Vous avez un lien qui confirme les problèmes de lancement du H160 civil ?
      .
      Pour la version militaire, l’armée française est bien le client de lancement. Ce n’est pas pour faire « plaisir à Airbus » mais pour remplacer des hélicos hors d’âge et faire tourner des usines situées en France.
      .
      Après, on peut effectivement éviter de parier sur l’avenir en choisissant les H125 et H130… dont les 1er vol datent respectivement de 1974 et 1999 🙁

      • TINA2009 dit :

        Bsr FredericA!

        En quoi le 1 er vol d’un matériel doit-il le disqualifier???
        Pour ne prendre qu’un unique exemple … Voyons voir …. Aaaah Oui , voilà :
        – Moi par exemple, j’ai un M.O.I.N.E.A.U. qui a plusieurs décennies .
        – Eh bien, je puis vous certifier, qu’à chaque fois qu’une proie se présente … TOC, il se relève…. Et je puis vous affirmer qu’il tient la corde par rapport aux M.O.I.N.E.A.U.X. … Tiens ! Demander à votre femme, elle vous le confirmera …
        – Quelle femme Délicieuse, n’est- il pas ??? Et dire que nous avons sur le coup , tous les deux … Et en même temps…. Et l’avons essayé… Durant la Même période ( Certes, période qui s’éternise, depuis plusieurs décennies… Et jusqu’à samedi dernier) …. Aaaaah que de souvenirs…. Sauf que moi, je ne l’ai pas épousé …. Heureusement …. Voyez ce que vous êtes devenu!!!
        – Heureusement, vous n’avez pas été militaire : Aaaah ! c’est toutefois pas rassurant …
        Bsr FredericA!

        • Fred dit :

          @ TINA2009
          Attention Tina, tu as fait des efforts de clarté et de simplicité, bravo, mais tu as de nouveau tendance à céder à tes vieux démons ;o)

          • Plusdepognon dit :

            @ Fred
            Je ne sais pas si vous avez eu ma dernière réponse sur le sujet de notre dernier échange (sujet de depart: les pilatus).
            Des nuances de gris, pas un monde en noir et blanc, je ne suis pas un etats-uniens. 🙂

          • TINA2009 dit :

            Bsr Fred !

            Remarque, après ma relecture, fort à propos : Une consommation trop importante de délices terriens.

            Je m’excuse FredericA ! Je m’excuse FRED : Vous êtes sur le point de juste équilibre. Merci FRED ! Je m’excuse TOUS et TOUTES !
            Je me repens!
            Mes propos étaient aussi agressifs, autant que inappropriés .
            Je vous demande votre pardon , Tous et Toutes : Me l’accorderez – Vous ?

            Je vous apprécie : J’aime vous lire , vous contredire, absorbez vos argumentations … Réfléchir, comparez avec mes propres expériences… Passez au-delà de mes propres expériences ( pas toujours évident ) … Comprendre …. Prendre l’initiative …. Merci à FRED ! Merci à VOUS FrédéricA ! Merci à vous TOUS et TOUTES !

            Bonne nuit !

    • igor340 dit :

      le H160 a fini son développement au moment où l’off shore ne commandait plus suffisament d’hélico…en raison du prix du brut… cette période est passée, et l’off shore est repartie, doucement certes, mais d’une manière plus équilibrée.

      • TINA2009 dit :

        Bsr IGOR 340 !!!

        SVP , références, en ce qui concerne la reprise OFF SHORE ????
        SVP et QUICKLY !!!
        В ВАШЕМ ЗДОРОВЬИ, IGOR340

        • igor340 dit :

          Tina2009, j’ai l’honneur de gagner ou de subir les aléas de ce marché, le suivant à l’heure prêt par l’impact qu’il a sur mes actions et sur mon activité pro, nous fabriquons toutes les turbines qui les font voler (entre autres) … alors nous en connaissons juste un bout sur le sujet….oui! le marché off shore reprend (tout doucement) mais pas que lui, nous sommes aussi bien tirés vers le haut par le marché du tourisme, de la santé et de l’intervention civile, et plus récemment par les liaisons d’affaire…. donc oui je vous confirme que le H160 n’a pas été développé pour le marché militaire mais c’est une machine qui donnera de la marge et du coffre aux milis. Mais je ne crache pas loin s’en faut sur la Gazelle, le petit furêt pas cher à l’utilisation qui se faufile partout, nous sommes fier de la motoriser aussi….elle aussi les chinois la fabriquait sous licence…

        • igor340 dit :

          TINA2009, bjr, il fut un temps où dans l’off shore pétrolier les équipes d’exploitation des plateformes qu’on remplaçait tous les mois par rotation, se comportaient un peu comme des divas… hors de question en effet de se taper les paquets de mer et la houle pendant 8 heures sur support ship pour rejoindre la plateforme de travail…. hélicoptère « obligatoire » donc si on voulait attirer les plus performants.. la chute du prix du baril a forcé les compagnies à calmer les prétentions des personnels…aujourd’hui les liaisons hélicos sont reparties grâce à la hausse du baril mais sur des procédures mieux maitrisées…

    • TINA2009 dit :

      Bsr SPLS !

      Merci pour ces rappels et vos réflexions .
      J’ajouterai juste , ceci , issus des RETEX ( notamment celles de l’année dernière) . A savoir :
      – la hauteur de la Gazelle lui permet de se camouffler derrière un environnement végétal, sans être repérée, quelque soit le système en façe…
      – La hauteur de la Gazelle lui permet de circuler sous les câbles électriques haute et moyenne tension…. et de se déplaçer sans être repérée….
      Sur ce, Le H130M, outre qu’il reprend les qualités de simplicité, robustesse, et de puissance du monoturbine ( puissance significativement augmentée par rapport à celui des SA342…avec une capacité d’emport très intéressante, si l’on se réfère à vos observations) … Et question hauteur, le comparatif entre La Gazelle, le H130M et Le H160M est rapide . —–> le H130M est l’hélicoptère idéal pour remplacer nos gazelles, nos fennec, alouette III, et écureuil. Et le budget économisé entre celui du H130M ( hélicoptère de guerre de nos armées et donc nos combattants!!!) et celui du H160M ( Hélicoptère de guerre de nos Industriels!!!!!) PERMETTRAIT de se doter de CARAVAN, PILATUS, ou plus encore de TWIN-OTTER… Et je suis certain qu’il resterait de la « monnaie » pour acquérir quelques dizaines de systèmes MMP ( Sur ce produit , on peut multiplier les besoins par 5 : on sera encore en dessous- du minimum obligatoire pour combattre, être craint, être résilient!!!).
      Bsr SPLS!

    • Fred dit :

      @ Spls
      Difficile d’affirmer que « Airbus (…) a du mal à lancer la carrière commerciale du H160 » puisque … Elle n’a pas débutée.

    • Alpha dit :

      @Spls
      « Pour faire plaisir à Airbus qui a du mal à lancer la carrière commerciale du H160 ‘ »
      Ah bon ?…
      Babcock, Falcon Aviation, l’ armée française, plus un client brésilien dont je ne sais plus le nom… En gros, 180/200 exemplaires en tout ! Pour un appareil dont le 1er exemplaire de série n’a volé qu’en décembre dernier, c’est prometteur…

  8. xxx dit :

    on a été capable d’assurer un successeur au puma avec le caracal, c’est une réussite, on le vend partout, il faut faire de même avec la gazelle, on va le vendre comme des petits pains et c’est une bonne alternative au Tigre pour moins cher, et je dirais qu’il nous faut un hélico lourd, ca manque, un remake du super frelon serait le bienvenu.

    • Vinz dit :

      Ca s’appelle le Merlin d’AWS. Pourquoi réinventer en permanence une roue ?

      • Sblurb dit :

        Euh l’AW/EH101 n’est pas un hélicoptère lourd … légèrement supérieur au NH90 en charge embarquée
        Mais vous ne mettrez pas 50 gusses équipés dedans…

  9. R2D2 dit :

    Il ne reste plus qu’a acheter celles anglaises qui sont sous cocon en attendant un nouveau proprietaire ^^

    • TINA2009 dit :

      Bsr R2D2 !

      J’ignore quelles sont les différences entre les Différents standards des gazelles anglaises et françaises, mais si elles sont toujours sous cocon, cela mérite de s’y intéresser : Vu les déclarations de notre général, et votre information, faire preuve de CURIOSITE est obligatoire!
      Il y a, PEUT- ETRE????, beaucoup d’argent à économiser, pour nos machines sur la totalité de la prolongation de leurs durées de vies opérationnelles.

  10. PK dit :

    oui, ce qui n’est pas dit est dans le vol tactique.. De même que l’Atlas (ni même un C130) ne peut pas remplacer un Transal… À chaque fois, on perd en capacité et on en gagne d’autres.

    Mais personne ne fait le bilan général… Vaut-il mieux un appareil qui droppe coûteusement un VPS2 au-dessus du Sahel ou bien un poser d’assaut dans la « verte » du désert ? Quel coût ? Quel avantage/inconvénient tactique ?

    Silence, on rase gratis…

    • Fred dit :

      @ PK
      Peux-tu développer sur la question des capacités irremplaçables du Transall, entre autres de ses capacités d’atterrissage sur terrains sommaires et vols tactiques, STP ? (ou indiquer un lien)

      • PK dit :

        Le Transall se pose vraiment n’importe où, notamment en raison de son train non aligné. Cela en fait une capacité unique (très employé par les FS notamment).

        Pour donner un exemple, il suffit d’imaginer un terrain défoncé à peine praticable en 4×4… et bien un C160 peut se poser dedans… Ça donne les capacités du truc. Un 130 non et l’Atlas, n’en parlons même pas. Pour rester dans la comparaison des bagnoles, vous avez dans l’ordre un 4×4, un SuV et une voiture plate… Tout-terrain, chemin tranquille et goudron.

        Je n’ai jamais compris pourquoi on n’a pas refait la même chose (quitte à lui mettre 4 moteurs pour faire moderne).

        On n’a pas toujours besoin d’un gros machin : larguer 80 ou 100 gus et poser tactique, plus ravitaillement en vol : l’arme absolue des TAP et des FS… L’Atlas est un peu… « over-kill » pour les TAP/FS, hormis l’allonge.

        Mais bon, gros sous et manque d’ambition… On préfère sans doute sacrifier un outil magnifique au profit d’autres choses… qui restent à imaginer pour le moment !

        • Polymères dit :

          Oui mais comme beaucoup, il ne faut pas simplement vouloir faire pareil qu’avant en pensant que le besoin principal et nécessaire à préserver serait les capacités de posé tactique.
          Dès qu’on parle du Transall, on revient à parler de cela, comme si ça serait LA capacité qui est utile et recherché dans un avion de transport et on se dit que si l’A400M ne peut pas faire aussi « bien » c’est que l’on ferait un mauvais choix.

          Non le Transall a depuis un long moment été l’avion aux différentes limites car justement le besoin actuel et depuis pas mal de temps, n’est plus de convoyer une compagnie para ou de la faire débarquer dans le désert. Ce concept du transport aérien d’unités légères (souvent para), ça remonte à 50 ans en arrière, depuis l’avion de transport joue un rôle logistique de premier plan.
          Déjà par le passé on avait acheté des C-130 pour ajouter un peu de volume et d’allonge à un Transall bon à jouer la brouette en Afrique, cette quasi spécificité française que nul autre ne pratique de la sorte, on en a fait à la longue une nécessité tactique, alors qu’en réalité, partout ailleurs, pour faire cela, on utilise des hélicoptères lourds. Alors non, arrêtons de dire ou de faire croire que le besoin de se poser n’importe ou (ça aussi il faut relativiser) serait presque la priorité numéro un à voir dans le remplacement du Transall, car en réalité, tout cela ne répond qu’à un manque d’hélicoptères lourds.

          On cherche aujourd’hui des avions capables de transporter des blindés lourds, capables d’aller loin, capable d’effectuer des missions logistiques autonomes pouvant nous faire éviter les AN-124, qu’il y ait 2 blindés dans un avion au lieu de 4 n’est pas grave, l’important est déjà d’avoir un avion qui peut les embarquer.
          La réalité de ces missions logistiques qui se font via des aéroports représentent plus de 90% des missions quotidiennes ou en opération. Les 10 restants, c’est du parachutage (pour les 2/3 de matériels en opex et 2/3 de para en « entrainement » sur le TN) , des missions evasan (assez rare), du ravitaillement en vol (là aussi ce sera rare) ou des phases plus « tactiques » avec possibilités de se poser sur terrain sommaire.
          Là aussi, pour l’A400m, il n’y avait que la France qui était aussi à cheval sur ce côté tactique, les autres nations ne cherchaient généralement qu’un gros avion logistique pouvant se poser et décoller sur de petites pistes, ce qui représente aussi un intérêt tactique.
          Et comme pour les autres pays, cet aspect d’assaut aérien, on ne doit pas le chercher avec un avion, mais soit avec un hélicoptère lourd soit un véhicule type V-22 Osprey.
          Donc arrêtons de dire que l’arrivée de l’A400M serait vécu comme une perte capacitaire et arrêtons de vouloir toujours regarder de ce côté comme par plaisir de vouloir chercher des problèmes qui ne le sont pas ou du moins, qui sont d’une origine différente.

          • PK dit :

            « Donc arrêtons de dire que l’arrivée de l’A400M serait vécu comme une perte capacitaire »

            Ben si. Vous aurez beau toujours défendre les choix officiels ici, le fait est qu’on a une capacité unique dans le monde ici en France avec le Transall, et que cette capacité s’envolera aussitôt qu’on le remisera et l’arrivée de l’Atlas n’y changera rien.

            Après, vous pourrez toujours essayer de défendre l’autre choix, dire que ce que l’ on fait aujourd’hui n’est pas bien, qu’il faudrait des hélicos lourds à la place du 160 (je suis parfaitement d’accord, mais uniquement dans certains cas : vous n’irez pas dropper sous le feu une compagnie para par exemple avec un hélico lourd), etc.

            Tiens, au fait, les tenants des TAP qui ne servent plus à rien commencent à se mordre les lèvres avec tout ce que l’on fait en Afrique depuis dix ans… C’est con, hein ?

            Si aujourd’hui, on surutilise le Transall, c’est parce qu’on est gouverné par des ânes, pingres de surcroît, ce qui oblige les militaires à utiliser la bitte et le couteau plus qu’il n’est nécessaire pour faire le boulot que les mêmes ânes demandent sans états d’âmes (ni regret de fournir les moyens adaptés aux missions).

            L’A400M répond à UN besoin déficitaire aujourd’hui dans l’armée, mais tout remplacer par cet avion va conduire à des tas de pertes capacitaires tactiques, la gabegie d’achat n’importe comment des C130J en micro-flotte le démontrant superbement !

            Il y a un besoin d’un Atlas et d’un (remplaçant) du Transall aujourd’hui.

    • mich dit :

      Bonjour , le programme A400M n ‘ a jamais été prévu pour remplacer le transal (qui au passage a du aussi servir dans des missions pour lequel il n est pas fait ) ,l ‘A400M a toujours été mis en concurrence face à un couple C17 \ C130J.Si l ‘ A400M peut faire ce que fait un C130 ce sera déjà très bien ,il reste la bête de somme de l ‘USSOCOM.

  11. GILLES dit :

    Pourquoi ne pas s’équiper avec le H145M en version EC645T2 (militarisé avec moteurs + puissants) qui est disponible depuis 5ans donc éprouvé, performant, moderne, sûr (double motorisation), avec un armement plus conséquent que celui de la gazelle. Juste le plafond limité à 3000m mais bon… La M134 Gatling y est opérationnelle en dotation notamment en Allemagne pour les forces spéciales…

  12. Antholz dit :

    Oui pourquoi cet effarouchement ?
    Parce que fabriqué en Allemagne
    Il semble être un bon appareil
    Peut-être faudrait-il le tester au Sahel
    Merci de développer

  13. lym dit :

    « Mais ce dernier a une certitude : le H160 ne pourra pas faire la même chose que la Gazelle »…

    Quand même ballot de ne plus rien avoir chez nous en petits hélicos qui savent faire mal… Aux US, on n’a jamais arrêté de développer le fameux Hughes 500 en versions armée, actuellement sous sa forme la plus évoluée MD 530.

    Le colibri/EC120 aurait sans doute été une plateforme plus logique remplacer des Gazelles pour des missions ou le Tigre est un peu luxueux. Et il aurait pu arriver plus tôt.

    On ne remplace pas un hélico d’1T par un mastoc de 6T. Il en faut mais ça ne peut pas être le même usage.

  14. petitjean dit :

    Mais quelle protection sérieuse cette machine offre-t-elle à son équipage ?
    J’ai le souvenir d’un officier tué par une munition de petit calibre qui avait transpercé l’habitacle !

    • papi dit :

      Vous pensez au lieutenant Damien BOITEUX, du 4ème Régiment d’Hélicoptères des Forces spéciales (RHFS), premier mort de l’opération serval, avant même que celle-ci ne débute officiellement le 11 janvier 2013. Si ma mémoire ne me trompe pas, touché a la jambe, il a succombé a cette blessure. C’est après cet incident que l’ALAT s’est enfin décide a acheter des pantalons avec garrots intégrés, équipement qui était réclamé par les équipages depuis un certain déjà…

      • petitjean dit :

        L’artère fémorale avait été sectionnée
        et je reviens à cette machine qui n’offre pas à son équipage une protection sérieuse

      • Lodie dit :

        « Pantalon avec garrot intégré » … désolé de vous contredire mais non …

      • Plusdepognon dit :

        @ papi
        Votre mémoire est bonne.

  15. Polymères dit :

    Hélicoptère irremplaçable? Par ce qu’il est trop bien ou par ce qu’on en a trop l’habitude et qu’on n’arrive pas à concevoir une évolution des modes d’actions?.
    Car toute la question est de savoir si notre approche du combat et de reconnaissance héliporté est encore réellement adapté et s’il faut continuer ainsi. Faut-il encore et toujours chercher à vouloir voler bas en effectuant des attaques de proximité en jouant sur les reliefs pour éviter d’être vu? Ou faut-il chercher un hélicoptère plutôt silencieux qui observe de loin à la manière d’un drone (via une boule optronique) et qui disposerait d’armes pouvant être tirées à distance? Faut-il être à portée de Kalash comme on l’avait fait au Mali en 2013?
    Alors oui c’est bien beau le pas cher et la simplicité permettant une bonne disponibilité, mais faut-il toujours faire comme on fait par habitude ou alors peut-on revoir le rôle de l’hélico léger vers un rôle un peu plus multi-missions au moment également ou le drone continue de prendre de plus en plus de place sur les missions de reconnaissances mais également d’attaques.
    C’est sûre, s’il faudrait sans cesse faire comme on a fait depuis 30 ans, on se dit qu’il faut une Gazelle neuve (ou qui s’en approche) pour remplacer l’ancienne. Est-ce que le remplacement d’une partie des Gazelle (hot, canon…) par le Tigre a été une mauvaise chose? Plus cher, plus complexe, pouvant sans doute ne pas faire exactement ce que la Gazelle faisait, pourtant…

  16. chicogoya dit :

    Bonjour Messieurs,
    Le H125M (mono) et le H135M (bi) d’Airbus ne sont-ils pas de part et d’autre, les plus voisins de la Gazelle ?
    Et, de plus, déjà connus en France via la Gendarmerie et les Douanes et « éprouvés »dans plusieurs autres pays, et facilement « militarisables » à partir du concept « HForce » ?
    À l’autre extrémité du connu, des « Tigre » supplémentaires – en moins grand nombre vu leur prix – ne pourraient-ils faire l’affaire ?
    Tous sont déjà sur étagère. Et permettraient d’attendre la sortie du H160M et/ou d’un drone MultiMissions à venir.