CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Un couple condamné pour avoir détourné 586.000 euros de la solde des militaires via le logiciel Louvois

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Auguste dit :

    Là ou il y a du pognon,faut s’assurer de la fiabilité des gens qui vont le tripoter.Mise à l’épreuve et sursis,comme pour un voleur de poules.Je ne vois pas ou la Justice à trouvé des circonstances atténuantes.??

    • Alexandre dit :

      Heu, ça fait 24mois fermes quand meme.
      J’vois pas ou l’on peut contester la décision de justice.

    • Clément dit :

      @Auguste
      En général quand un « petit » vole une grosse somme sans violence ni contrainte, la justice est plutôt clémente. Rappelez vous l’affaire de Toni Musulin, le convoyeur de fonds qui a volé la cargaison de son camion. Il reste 2.5 millions dans la nature, et il n’a fait que 3 ans et de prison et 27.000€ de dommages et intérêts.

    • Robert dit :

      Auguste,
      Ce genre « d’exploit » arrive régulièrement dans certaines administrations, ou à la CAF.
      Il est difficile de vérifier en permanence toutes les situations des employés pouvant opérer ce genre de manipulation, ainsi que celle de leurs proches. Il doit bien y avoir des profils à risque, mais comme des lois et le droit du travail interdit de prendre des mesures d’éloignement, du fric, « par précaution » ou préventivement, suivre une personne sur ses comptes sans autorisation d’un magistrat parait difficile. A moins de son implication dans une autre affaire et d’avertir son administration qui ferait à ce moment-là des investigations.
      Je ne suis pas sûr qu’ils puissent rembourser, même s’ils sont ponctionnés durant toute leur vie quand à la prison, avec une telle peine sans mandat d’amener ou d’écrou à l’audience, je crois que c’est le terme, ce sera une peine aménagée, bracelet ou coucher en prison en attendant dans quelques mois de devoir pointer au commissariat.
      Au dessous de deux ans ferme, c’est à peu près la règle, pas d’incarcération.
      Mais la justice, ça reste quand même à la gueule du client, pour le même délit certains n’ont aucune circonstances atténuante et d’autres en ont, les uns sont systématiquement chargés et d’autres non.
      Le droit, oui, mais les préjugés idéologiques aussi.
      En tout cas, ça reste une histoire d’argent, les assurances prennent en charge, dans ce cas c’est le contribuable qui paiera.

      • Clément dit :

        Les mesures d’éloignement des personnes « à risque » de l’argent existent de facto. Quand j’étais dans la restauration rapide, certain n’étaient plus jamais mis en caisse du jour au lendemain, souvent après des suspicions de vol.

        • Robert dit :

          Après des suspicions, mais comment suspecter sans éléments de doute ni enquête ?
          Quand on a des doutes, c’est déjà trop tard l’indélicat a laissé des traces, et on ne peut raisonnablement pas suspecter, sans casier ni éléments, tous les employés qui pourraient éventuellement vivre grand train ou avoir des problèmes d’argent.
          Par contre, on pourrait légitimement se poser des questions quand un bénéficiaire du RSA a une superbe bagnole, achète du matériel couteux et part en vacances onéreuses. Je suis sûr que les services des impôts ou de la CPAM ont de gros soupçons sur certains qui restent dans un tiroir car « il ne faudrait pas risquer de provoquer une émeute. »
          Je vois ce genre de personnes régulièrement qui ne se cachent même pas de leur train de vie contredisant leurs revenus, inconscients ou garantis de l’impunité.
          Autre forme d’impuissance de l’Etat, mais volontaire celle-ci.

          • Vendéee1793 dit :

            Les services des impôts ont des services de recherche dédiés, peu connus du grand public, qui font du « rens' » sur le terrain et travaillent beaucoup avec les services de police, de gendarmerie, des douanes et de la justice. Comparer les revenus déclarés d’un individu avec son train de vie est le BA BA du métier et entraine une enquête approfondie suivi d’un rapport. Après, là comme ailleurs, les bisounours sévissent….

    • Le Breton dit :

      Après le bac pour tous, le grade de lieutenant pour tous !

  2. Czar dit :

    Bon en même temps, s’il y en a un qui a réussi à se servir de Louvois, il l’a – un peu – méritée, sa demie-brique..

  3. Svear dit :

    Incompréhensible que ça ait duré 3 ans. Sans déconner quoi, un serveur base de données ça a des journaux qui enregistrent les updates. Ok elle changeait le compte bancaire dans un sens puis dans l’autre mais ces changements ça laisse des traces putain !!!

    Admins de merde. Zéro initiative. Poils dans la main et moquette aux pieds.

    • Un moblo dit :

      Ça y est vous vous êtes bien déroulé?

    • coucou dit :

      Le « y a qu’à, faut qu’on » a de beaux jours devant lui

    • Marco dit :

      N’hésitez pas de vous faire passer plus bête (pour rester poli) que vous ne l’êtes, même si vous y arrivez très bien! Le »tous des cons, ya ka, etc », on ne connaît que trop.

  4. Castel dit :

    Espéronsque ce couple n’ai pas eu la mauvaise idée de refiler le « tuyau » à d’autres personnes, sinon, je sens que le montant des soldes risque de « louvoyer » vers d’autres poches que celles des militaires !!

  5. Meiji dit :

    Condamné a rembourser les sommes détournées + de la prison qui ne feront jamais …

  6. petaf dit :

    A la fin de l’article : « …Avocat de Lionnel Vuillemard, Me Behr a, lui, plaidé la relaxe de son client. La robe noire a avancé que si cette femme avait « réussi à tromper l’armée durant trois ans, elle pouvait parfaitement être parvenue à en faire autant avec son mari… ».

    ça manque pas de culot pendant que beaucoup de militaires avaient ( et ont encore ) des fins de mois difficiles !!

    • Polymères dit :

      La réalité, c’est qu’il y a bien plus de militaires qui ont trop reçus que pas assez, mais visiblement, on l’ouvre moins quand on reçoit trop. Louvois reste un logiciel qui a couté de l’argent à l’état et non pas qui en a rapporté sur le dos des militaires.
      Alors je ne dis pas que certains n’ont pas eût des problèmes, mais pour beaucoup de ces problèmes, c’était des recouvrements de trop versés. Il faut savoir un peu gérer son budget, faut être responsable et non pas toujours responsabiliser l’état ou le système de ses problèmes. Si un mois vous avez 600€ de plus alors qu’il n’y a aucune raison à cela, avant de tout dépenser, pensez à le mettre de côté, c’est du bon sens, ceux qui avaient des problèmes sont ceux qui avaient tout dépensé et qui, au moment de rendre l’argent (pris sur le salaire), ben ils n’avaient plus rien en réserve et ça faisait les fins de mois difficiles. La gestion d’un budget demande une réflexion et des choix, je n’ai pas débuté ma carrière professionnelle avec un salaire d’ingénieur (au contraire j’étais au smic) et je ne suis pas né avec une cuillère en argent dans la bouche, pourtant je n’ai jamais connu de « problèmes » comme certains car j’ai compris très tôt dans la vie, qu’il faut toujours avoir quelques milliers d’€ de côté en assurance et ne jamais vivre au mois avec une volonté de consommation totale des revenus, car cette spirale on n’en sort pas et ce n’est pas la faute de l’état, des taxes ou autres, bien souvent le problème financier est avant tout une mauvaise gestion individuel. Je ne vais pas m’en vanter, mais j’ai déjà conseillé un certain nombre de mes proches qui galéraient les fins de mois malgré un salaire, des aides parfois, mais pour tous, sans exceptions, j’ai réussis à les sortir de cette pression de fin de mois en permettant à tous de faire une bonne gestion et surtout d’avoir ces quelques milliers d’€ de côté (qu’on peut constituer rapidement ou non). Bien choisir son logement par rapport à ses revenus, optimiser les trajets, faire les bon choix, prendre de bons réflexes, chaque fois quelques euros qui au final du mois, de l’année, s’avère énorme.
      Le système social manque cruellement d’un service de bonne gestion budgétaire des ménages, on est dans un cercle idiot ou la seule solution aux problèmes des gens, c’est de donner encore plus d’argent alors qu’en réalité, cet argent ne va rien régler, car ce sera simplement dépensé ici ou là mais que globalement la tension budgétaire persistera. On se retrouve avec des célibataires gagnant 2000€ par mois en difficulté à la fin du mois alors que d’autres avec 1200€, ils y arrivent, pourtant ils vivent dans la même ville. Il y a des gens qui savent mieux gérer que d’autres un budget, sans pour autant vivre dans la misère et la restriction, tout n’est pas la faute des impôts, des taxes ou autres.
      Le pire étant ceux qui font passer leurs plaisirs aux mêmes rangs de priorités que la nourriture, ils en viennent à privilégier une mauvaise alimentation à bas coût pour continuer à payer le dernier Iphone, pour payer l’abonnement TV et j’en passe.

      Pour Louvois ce sont des dizaines de millions qui ont été perdus, entendez par là, donnés maladroitement à des militaires qui ne devaient pas les recevoir, des erreurs qu’on cherche à résoudre, même si ça devient de plus en plus compliqué. Mais qui va se plaindre de trop recevoir?

      • Robert dit :

        Polymères,
        Je partage votre point de vue, on s’en sort si on est raisonnable et qu’on ne dépense pas plus qu’un gagne. Quand à certains plaisirs et dépenses il faut simplement faire une croix dessus sans regret.
        On s’en trouve aussi bien.
        Il y a aussi la nécessaire solidarité qui permet de faire de sérieuses économies, récupérer ou acheter d’occasion, se prêter, et la frugalité qui ne fait aucun mal.

      • Vincent dit :

        Polymères,

        Vous oubliez de préciser que parmi les recouvrement de trop versés un nombre conséquent a aussi eu lieu sans prévenir les intéressés. C’est bien beau de mettre de l’argent de côté, mais quand le militaire n’est pas prévenu ou bien s’il se trouve en OPEX/ mission, c’est plus difficile de faire des virements, pas impossible mais plus difficile. C’est oublier de dire aussi que l’administration doit proposer un recouvrement pour les trop perçus à partir d’une certaine somme.

        De plus, à priori, vous n’avez jamais lu un bulletin de solde LOUVOIS. Impossible ou presque de savoir si les militaires ont eu ou pas un trop perçu sur leur solde. Je parle de trop perçus peu élevés, ce qui correspond à la majeur parti des trop perçus versés par LOUVOIS (ce que vous oubliez de préciser également).

        A cela vous ajoutez éventuellement des soldes différentes d’un mois à l’autre pour X raisons, des primes/remboursements qui sont payés 6 mois plus tard ou plus, ces mêmes primes/remboursements ayant des noms pas parlant pour un non expert de la solde, etc…

        Bref, il presque impossible à dire si une solde LOUVOIS est bonne ou non.

        Pour conclure, vous oublier de dire que les trop perçus de l’Etat sur les retenues des trop perçus sur les soldes ne sont jamais remboursés aux intéressés. Ils n’ont même jamais étaient calculés.

        Les choses que vous décrivez sur la mauvaise gestion des comptes de certains militaires, véridiques il est vrai, n’ont pas pour origine LOUVOIS et ne concernent pas que les militaires.

        Cordialement.

      • popeye dit :

        De toute évidence tu ne sais pas de quoi tu parles.
        Les conséquences d’un trop-perçu peuvent être catastrophiques pour le militaire et sa famille en terme d’imposition et de droits à prestation sociale. Il faut des mois, voire des années pour régulariser une situation à laquelle personne ne souhaite être confronté.
        Le trop perçu peut provenir d’une accumulation d’erreurs portant sur des petites sommes pendant des années, et vu que les bulletins de solde Louvois sont parfois totalement incompréhensibles, il est difficile de s’en rendre compte.
        Alors arrête de donner des – pseudo – leçons sur la façon de gérer un budget.

  7. Pierre dit :

    Ah ces gilets jaunes. Ils sont prêt à tout sur le dos de leurs compatriotes!

    • Parigot dit :

      Je me demande si les 320 000 euros destinés aux partants leur seront restitués avant le non-remboursement de ce couple d’escrocs suite à leurs morts naturelles de vieillesse. Bon, on connaît tous la réponse…
      Sinon, autre blague rigolote avec l’argent des armées, il y a la dernière « analyse » (ou bouse, ce serait plus adaptée) de l’IFRAP sur Balard, le fameux partenariat public-privé que le monde entier ne nous envie pas (avec Bouygues et Sodexo).
      http://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/balardgone-bilan-4-ans-apres-sa-creation
      Le niveau zéro de la probité intellectuelle: aucune mention des dysfonctionnements et aucune remise en cause, juste dire qu’il faut stocker un peu plus de monde dedans. Par contre, niveau idéologie ultra-libérale, ça se pose là. Preparez les mètres rubans et les guerres de bureaux, va falloir se pousser un peu pour faire rentrer tout ça !

    • Euclide dit :

      @pierre
      C’est une mauvaise boutade. M’enfin si cela vous amuse, rions !

  8. Nyzzard du Compté dit :

    Jusqu’à ce jour, la bonne bonne foi médiatique m’avait fait croire qu’il n’y a qu’en Russie où les budgets militaires sont détournés ! Mais finalement, je pense avoir bien compris; Puisqu’ il s’agit de la très démocratique République Française, alors il ne peut s’agir évidemment que d’un malheureux incident isolé !

  9. Bravo-charlie dit :

    Laxisme et donc faible réactivité du service de contrôle du CERHS .

  10. azul dit :

    267 000€ de solde pour son mari pseudo lieutenant sur 3 ans, ça fait un chèque mensuel de 7 400€ !!!
    Dès demain je vais voir mon trésorier parce que moi, lieutenant depuis 2 ans, je peux vous dire qu’il m’en manque à la fin du mois 🙂

    • Clément dit :

      @Azul
      Mais êtes-vous marié à quelqu’un chargé des payes ?

    • Bomber X dit :

      A ce tarif il ne faut surtout pas passer Capitaine, sinon bonjour la perte de pouvoir d’achat.

  11. Roger BILY dit :

    Ça me rappelle la même histoire qui s’était déroulée au CTAC de Marseille à la fin des années 90. Trop gourmand, l’intéressé avait été pris la main dans le sac, en voulant envoyer son militaire fictif en Opex.

  12. werf dit :

    Cela montre surtout qu’il n’y a pas de contrôle hiérarchique ni de contrôle de cohérence informatisé. Mais le problème existe partout, même dans les banques françaises, car on ne fait pas de contrôles aléatoires par poste de travail et de « tracing- tracking, » par rapport aux comptes bancaires des employés pour vérifier la provenance des virements reçus sur leur compte, comme dans les pays anglo-saxons…

    • Castel dit :

      werf
      Une petite anecdote à ce sujet :
      Quand on s’est parfois penché sur les postes à supprimer, ou les emplois inutiles dans la fonction publiques, on a pu remarquer, que non seulement , il existait de nombreux postes de contrôleurs, mais également d’autres qui étaient chargés de contrôler ……les contrôleurs !!
      C’est bien avec ce genre d’organisation, que l’on trouve tant de sureffectifs dans la fonction publique……

      • Clément dit :

        @Castel
        Les contrôleurs pour contrôler les contrôleurs (en même temps « Quis custodiet ipsos custodes? « ) , où les managers pour manager les managers, on trouve aussi pléthore dans le privé !

  13. Thaurac dit :

    Si je pouvais faire pareil avec les fichiers de ma retraite 😉

  14. Breer dit :

    Espérons que tout ce qu’ils ont acheté avec cet argent sera confisqué et revendu aux enchères..et
    la personne virée de l’administration…

  15. Claude dit :

    Juste remarque, solde d’1 lieutenant, il faudrait un peu plus de détails.

  16. Risk Manager dit :

    C’est un cas typique de fraude ARCHI CONNU dans les déviances RH, étudié au CFE Certified Fraud Examiner et trouvé régulièrement dans les entreprises PRIVES. Forcément, car ces dernières s’intéressent à l’argent qu’elles dépensent, comme cela ne tombe pas du ciel !

  17. Curiosité dit :

    Je ne résiste pas au plaisir de faire l’avocat du diable juste deux secondes…
    Comment ???? Une des vulnérabilités de Louvois, sans nier aucunement ses dysfonctionnements intrinsèques, serait situé… entre la chaise et l’écran ??? Sans déconner ???
    Allez, là on est dans la malhonnêteté crasse, mais ça laisse imaginer ce qu’il est possible de saisir comme conneries, et de fait, de générer comme tonne de bouze administrativo-financière…
    Sursum corda, Source Solde arrive, on peut sourire, on doit avoir gagné un peu plus de gens « solde-experts » que lorsqu’il s’est agi de déployer Louvois de toute urgence !

  18. Raoul72 dit :

    Tant de gabegies ! On se croirait dans un pays africain !

    • ScopeWizard dit :

      @Raoul72

      Si cela peut vous conforter voire vous réconforter …………..

      Ça fait un petit moment déjà que perso je pense que nous sommes plus dans une république à tendance mafieuse et bananière qu’ influencée par bien autre chose …………..

      Quand j’ y fais allusion , certains ouvrent des yeux grands comme des soucoupes , mais bon …………. qui vivra verra ! 😉