Les États-Unis estiment que la Chine devrait se joindre au traité de réduction des armes nucléaires New Start

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

18 contributions

  1. hoopy dit :

    Ce qu’il faut entre la Chine, les US et la Russie, c’est un équilibre stratégique, c’est à dire une assurance de destruction mutuelle en cas de conflit nucléaire. Aussi étrange que cela puisse paraître, il n’y a que ça qui évite un conflit majeur.
    .
    Aujourd’hui, par exemple, la Russie considère que le bouclier anti-missile US en Europe romps cet équilibre et pourrait permettre aux USA une première frappe nucléaire sans assurance de destruction des US. C’est pour ça que la Russie et la Chine développent des armes hypersoniques et que la Russie va déployer des armes nucléaires intermédiaires (Iskander par exemple) pour viser les infrastructures du bouclier anti-missile US ainsi ce des cibles politiques dans les pays hôtes (pour bien leur faire comprendre qu’héberger ces infrastructures aura un coût pour eux aussi en cas de conflit avec les US).
    .
    Je pense donc que ça fait du sens d’intégrer les systèmes antimissiles dans les mêmes traités que le nucléaire. Il faut regarder l’équilibre stratégique global (offensif/défensif), pas juste l’aspect offensif. Il n’y a que ça qui pourra calmer la course actuelle à l’armement.

  2. PK dit :

    Franchement, la limitation des armes nucléaires est peanuts… 700 lanceurs et 1500 têtes, c’est de quoi faire péter 100 fois la planète. C’est plus l’esprit qui est intéressant que la limitation qui ne limite personne (et quel pays ferait inutilement la course au plus grand nombre, vu le coût et le retour sur investissement nul ?)

    Ce qui est amusant est que finalement se dessine le véritable adversaire, la Chine, alors que tout le monde tombe sur le râble de la Russie dont les Américains eux-mêmes osent affirmer que ce sont les seuls avec lesquels ils peuvent discuter et s’entendre…

    À mourir de rire.

    • Lame dit :

      En fait, seul les Européens tombent sur le rable de la Russie puisque l’Europe est de moins en moins sanctuarisé face à l’OTSC. La Chine est bien sûr un adversaire de l’Europe, au même titre que les USA et l’OTSC mais d’une façon plus insidieuse, donc plus supportable. Sans surprise, l’Européen s’accomodera plus volontiers de la perspective d’être intégré à la Route de la Soie que de celle d’avoir des T-14 Armata dans sa rue.

    • Frédéric dit :

      PK : 1500 têtes qui ne sont même plus mégatonniques comme dans les années 60 ne suffisent même pas à faire sauter le tiers des villes de + 100 000 h de la planète à condition que l’on vise exclusivement les centres urbains et que toutes les ogives explosent, ce qui est loin d’être sur. On est très loin des délires de la guerre froide et en dessous du méga-tonnage nécessaire pour le fameux hiver nucléaire théorisé à l’époque.

  3. bat dit :

    les USA n’estiment que par intérêt ,leur paroles n’a aucune valeur de vérité .cela dure depuis la fin de la première Guerre mondiale …penser le reste c’est du blabla

  4. Raymond75 dit :

    Les Américains ont montré à de multiples reprises qu’il n’attachaient aucune importance aux traités internationaux, dès lors qu’il devenaient contraignants pour eux. Poutine semble faire de même. Et la Chine est enfin reconnue à sa place. Pendant ce temps, Israël fait ce qu’il veut, sans risque de sanction.

    En France, la ‘dissuasion du faible au fort’ ne pousse pas à la course permanente au surarmement, ce qui est plus raisonnable, et suffisant.

  5. Plusdepognon dit :

    Pendant la vente à la découpe de la France et de l’Europe, les affaires continuent…
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-cuivre-de-serbie-aux-mains-des-chinois-20190411
    On peut compter sur les deux premiers de la classe pour respecter les autres… un vrai royaume de bisounours !

  6. Vivo dit :

    Ah ces ricains US, réalisant qu’en cas de conflit, ils n’auront aucune chance d’approcher la Chine à cause de ses missiles à portée intermédiaire, ils trouvent une fois de plus (Irak WMD 2003) une combine lâche et de leur niveau, pour parvenir à leur fin.
    Mais cette fois ci les ricains font face à aussi fort qu’eux. Décidément le temps de l’hégémonie US est bel et bien terminée.
    Les US feraient mieux de s’occuper de leur pays qui tombe en ruine plutôt que d’intimider sans cesse les autres pays, l’american way of life ne fait plus trop rêver.

  7. nexterience dit :

    La Chine peut créer un course aux armements qui déstabilisera tout le monde: France, Russie, USA.
    Pour rappel, Reagan a fait tomber l’URSS par trois contraintes financières simultanées: la guerre en Afghanistan, la chute du prix du pétrole, la guerre des étoiles.

    • aleksandar dit :

      La fable de Reagan qui fit tomber L’URSS;
      Relisez Emmanuel Todd – La Chute finale (Essai sur la décomposition de la sphère soviétique) publié en 1976.
      Tout y est écrit et prévu.
      A compléter par  » Après l’Empire  » du même auteur.

  8. aleksandar dit :

    Sinon pour résumer :
     » les USA estiment  »
     » Les chinois se foutent comme de leur premier petit livre rouge de ce que les USA estiment. »
    Fin de transmission

  9. MERCATOR dit :

    Une dissuasion nucléaire militaire n’est valable que si les missiles déployés sont à ergols solides fiables même après de longues périodes de stockage , si le principe théorique en est plus simple que ceux à ergols liquides , la mise en œuvre de ces derniers nécessite un temps assez long de remplissage du propulseur avec des risques importants . Seuls les États Unis, la Chine, la Russie ,l’Inde , le Pakistan et notre Pays maitrisent les carburants solides, avec de sérieux doutes sur beaucoup de lanceurs Russes, Indiens, et pakistanais sur leur fiabilité , faute d’entretien réguliers Ad Hoc .

  10. Fredo dit :

    Quel intérêt pour la Chine ? Aucun.

  11. werf dit :

    Les traités n’ont plus aucun intérêt car l’évolution des armements et des techniques les rendent vite obsolètes. Enfin, la Chine ne lâchera rien car ,dans moins de 20 ans, elle aura rattrapé les USA, pas seulement sur le plan militaire, mais à tous points de vue. C’est comme cela. Pour ceux qui en doutent, il faut aller en Chine pour comprendre que le rouleau compresseur est en marche.

  12. joni dit :

    ISRAEL possede 150 tête nucleaires ultra sophistiqué, nous pouvons aneantir pour toujours l iran et tout les pays au alentours y compris la russie