Un avion F-35A des forces d’autodéfense japonaises s’est abîmé en mer

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

129 contributions

  1. Thaurac dit :

    Mono réacteur, le moindre pépin ne pardonne pas, si c’est un pépin moteur bien sûr!

  2. Barfly dit :

    J’espère qu’ils vont retrouver le pilote.
    Si en plus de ces nombreux défauts, il devient dangereux de le piloter…
    C’est pas fait pour arranger les doutes concernant le F35.

    • Hermes dit :

      Tout avion de chasse est dangereux à piloter…

    • John dit :

      Pas de conclusion trop rapide. On ne sait pas ce qui a causé le crash… Une faute de pilotage n’est pas impossible. Un problème dans la chaîne d’assemblage locale aussi…
      Bref, attendons de savoir.

  3. felix dit :

    Courage au pilote si il est encore vivant. Courage aux familles s’il ne l’est plus…

  4. Peps72 dit :

    @Dany40

    Dans l’article précédent concernant le F-35, nous parlions de la dangerosité de ce coucou, et du coup cette annonce vient plutôt abonder dans mon sens, celui du manque de maturité de cet avion, même s’il faut bien sûr attendre les conclusions de l’enquête pour connaître les causes du crash. Mais bon, avec un autre crash en octobre dernier, ça fait déjà un bon taux de perte pour un avion très peu employé en conditions réelles…

    Pour répondre à votre dernier post, la diminution du nombre de page du rapport du DOT&E n’est pas le fruit d’un esprit complotiste, mais le résultat d’une censure sur le suivi de nombreux « key metrics » comme le mentionne le site POGO. Notamment, des informations cruciales présentes dans les rapports précédents, ne sont plus communiquées dans le dernier rapport, comme les taux de disponibilité total et par région, les résultats de précision de tirs de munitions, test de performance au combat… Bref, c’est quand même étrange que l’avion le plus performant du monde, qui a soi-disant corrigé ses erreurs, ne communique plus sur ses performances justement…

    Pour ce qui du raisonnement « si les avions n’étaient pas fiables, croyez-vous qu’ils voleraient ». Ben déjà, de nombreux articles avaient alerté sur la validation des capacités opérationnelles faite à marche forcer pour valider à tout prix cet avion alors même qu’il avait encore de nombreux défauts. Ensuite, ce serait pas la première fois que LM met en danger les pilotes de ses avions. Et après les mensonges sur les armes de destruction massives en Irak ou les Subprimes qui devaient être des investissements fantastiques, ce serait pas non plus la première fois que les USA mentent éhontément pour préserver leurs intérêts économiques et militaires…

    Sur le taux de disponibilité, ben j’ai beau relire la définition, je pense qu’un taux de 15% sur une flotte de 100 avions veut dire qu’à un moment donné vous ne pouvez pas engager plus de 15 avions au combat (je vois pas bien ce que ça peut vouloir dire d’autre en fait).

    Et concernant la concurrency, ben là encore, j’ai beau retourner le concept dans tous les sens, il est évident que c’est une erreur suicidaire pour l’administration américaine d’avoir accepté que LM commence la production du F-35 avant d’avoir fini son développement. Franchement, qui serait assez con par exemple en Europe pour produire une bagnole dont on a pas fini le développement, mmmh? C’est vraiment le signe d’une arrogance et d’une toute puissance de LM vis-à-vis de l’administration américaine…

    Pour le reste, c’est vrai que quelques F-35 ont réalisé des missions opérationnelles, mais de ce que je peux lire, c’est pas non plus des missions très risquées, et sur les centaines d’avions produits, un pays peut toujours concentrer ses efforts sur quelques exemplaires pour les faire voler en mission, mais compte tenu des taux de disponibilité connus, il est fort probable que ces flottes existantes aient beaucoup de problèmes à avoir un nombre important d’avions opérationnels et performants à un instant donné…

    • TINA2009 dit :

      Bsr PEPS2 !

      Plusieurs questions?
      – Pourquoi PEPS 2 ? Ou est PEPS 1 ??? Ne me dites que vous l’avez  » dégusté » sans m’inviter , tout de même ????
      -Pensez – vous que l’on retrouvera le pilote ?
      – Croyez- vous qu’il ne serait pas opportun que la Chine envahisse les mers et certains territoires Japonais, en ce 10/04/2019… Juste histoire de faire passer un P’tit message ????
      – Ne croyez – vous pas qu’il faudrait passer un coup de fil à BAE pour qu’il réouvre leur usine de Harrier ???? ELLE est fermée ???? Non ???? C’est pas possible ???? AAAHHHHH M.E.R.D.E ! MAIS….MAIS…..MAIS…. Depuis quand ????
      – Croyez – vous qu’il faille , IMPERATIVEMENT, que je me mette au Chinois ???
      PS : Ca se dit comment « PLANCHA », en Chinois ?????

      • Fred dit :

        @ TINA2009

        Hin ???
        Euh … PARDON, AAAHHHHH M.E.R.D.E ! PARDON : HINNNNN ???????????????????????
        ET POURQUOI TINA 2009, alors qu’on EST EN 2019 ????????????????????????
        PS : Ça se dit comment «TROU DANS L’ESPACE TEMPS», en Chinois ?????
        MAIS….MAIS…..MAIS…. Croyez – vous qu’il faille, IMPERATIVEMENT, que je me mette au Chinois ???

        STP, Tina, simplifie tes comm. ;o) …

        • TINA2009 dit :

          Bsr FRED !

          Une confession : Quand je te lis , … J’ai l’impression de te lire ….
          Incroyable, NON ?
          – Sur ce, je vais comme les russes , je vais me mettre au Chinois !
          Dès que je trouve , je te communique les coordonnées d’une Ecole fiable !

          Pour le reste… J’encourage les chinois à envahir le Sud- Est asiatique … Il n’y a quasiment aucune résistance en vue !
          Et puis , La Chine doit retrouver ses frontières d’origine, Non ?

          Bon après, ils ont un problème pour les 4 prochaines décennies :
          A savoir , ils leur manque des « Femelles » .
          Puis- je leur suggérer une immigration de « Femelles  » …. Un peu à l’instar de l’Europe …. Que des Mâles, relativement jeunes !
          Pour ce qui est du F35, toutes versions confondues , je pense que LM est en train de réussir leur OBJECTIF PRINCIPAL. A savoir :
          – LM a conçu un avion de combat Américain, conçu et fabriqué pour échapper au radar. Et finalement, LM a réussi : Il échappe, effectivement au radar!
          —> Respect à LM…. Et tous les traîtres , qui ont participé directement et indirectement à l’achat de cet  » ANNEAU DE SERVITUDE »!

          Sur ce, J’ai ma PLANCHA qui m’attend ….
          Bonsoir Fred!

          • ScopeWizard dit :

            @TINA2009

            Bonjour TINA !

            Pitié , arrêtez ; c’ est effectivement très drôle et moi-même suis un grand amateur d’ humour non sensique , cependant je devine qu’ il y a quand même ET du sens ET du fond , sauf que tout cela est tellement ….. comment dire …… enrobé ! que l’ on finit par ne plus rien y comprendre …………. est-ce que c’ est le but ? 😉

            Sur ce , très bonne PLANCHA ! 🙂

          • Fred dit :

            @ TINA2009
            Merci Tina, excellente surprise : ta comm est enfin compréhensible (à quelques détails près, mais qui est parfait dans son expression écrite ?).

            Je pense que je puis affirmer qu’ici – je me fait leur porte-parole – beaucoup apprécieront ce style enfin clair (c’est un euphémisme). S’il te plait, pour la suite, emploie cette simplicité, pour le plaisir de tous, et je pense aussi du tien : tu aura des réponses et commentaire à tes écrits.

            Ce qui ne veux pas dire que cela débouchera sur un dialogue détendu avec moi, car je crois que nous sommes sur bien des points en désaccord profond (mais ok sur d’autres).

            Bien à toi, Tina.

    • Nico St-jean dit :

      @ Peps72
      .
      « Pour répondre à votre dernier post, la diminution du nombre de page du rapport du DOT&E n’est pas le fruit d’un esprit complotiste, mais le résultat d’une censure sur le suivi de nombreux « key metrics » comme le mentionne le site POGO. »
      .
      Ouais … Nos anti-F-35 français ne cesseront jamais de m’étonner. Quand le DOT&E est rempli de critiques sur le F-35, c’est le seigneur incarné et l’objectivité pure (puisque indépendant et charger de justement trouver des failles dans tout les programmes) mais quand se DOT&E n’à plus grand chose à dire à mesure que le programme JSF semble manifestement se stabilisé et prendre de la maturité, vous parlez de « censure » 🙂 … Bonjour la crédibilité.
      .
      « comme le mentionne le site POGO. »
      .
      POGO est justement un think tank anti-F-35 depuis le début qui lui, est attaqué de toutes parts aux USA pour nombres d’exagérations et manipulations d’informations. Il n’y à qu’à lire le dernier rapport du site pour n’y voir qu’une version DOT&E amplifié à 10 …
      .
      On parle simplement du meilleur rapport du DOT&E (et de loin) depuis le début du programme. En moins d’un an entre les 2 derniers rapport, le programme est passé de 102 déficiences de catégorie à seulement 13 et nada pour les 839 déficiences de catégorie 2 […] Ça, POGO et vous ne le mentionnez pas.
      .
      Vous parlez d’un taux de disponibilité de 15% ? Non en date du 5 Avril dernier, 61% pour le F-35, 64% pour le F-35B, 84% pour le F-35C : https://news.usni.org/2019/04/05/42436
      .
      Limite, relisons vos écris @ Dany40 sur le précédent article : « Et vous dites que ces problèmes ne mettent pas en danger la sécurité des vols et des pilotes, ben si justement, une centaine des 900 problèmes identifiés sont dits de catégorie 1, cad qui mettent en danger l’avion et le pilote (“may cause death or severe injury”). »
      .
      Non, il n’y à jamais eu 900 déficiences de catégorie 1, mais uniquement 102 l’an dernier et il n’en restait que 13 en décembre 2018 selon le DOT&E et il ne doit plus en rester beaucoup 5 mois plus tard ..
      .
      « Donc compte tenu des montants astronomiques déjà dépensés (USD 400 Milliards vs USD 62 Milliards pour le Rafale!!!) »
      .
      Lol, le F-35 c’est 406 milliards pour la totalité du programme hors MCO jusqu’en 2077 ce qui nous fait 164 millions $ par F-35 (2470) et le Rafale c’est 50 milliards $ pour 186 appareils soit 268 millions par appareil. Et comme il y à nettement confusion car l’état français refuse de donner des précisions, faisons 50 milliards $ pour 226 appareils quand même, ce qui nous donnes : 221 millions par canard […] Disons que l’aspect financier programme vs programme n’est pas un très bon argument venant de votre part .. ( vive les effets de séries)
      .
      Par ailleurs, Wagdoox et le chasseur de troll non-chassé nous disent qu’un F-35 coûte plus de 900 millions $ l’unité en MCO sur ça durée de vie. Et bien cher messieurs, vous mentez ou vous ne maîtrisez absolument pas les sujets que vous abordez car c’est impossible. Le budget en MCO jusqu’en 2077 pour le F-35 est de 1102 milliards ce qui fait … 445 millions par appareils. Même en ajoutant les 406 milliards du reste du programme, on est même pas proche de vos « 900 milliards par F-35) […]
      .
      « faiblesse de la structure qui peut voler que 2000h – cad une première mise à la casse vers 2026, »
      .
      Pa vraiment. Ou du moins, il faut expliquer TOUTE l’histoire. : Le DOT&E dit que la plateforme d’essai BH-1 à réussie 16 000 heures de stress tests mais que Lockheed (en raison de fissures) n’à pas voulu continuer avec le 3e cycle de vie en stress test (les dernières 8000h) et que, de ce fait, le F-35B **Pourrait** (selon leur propre terme) être retiré du service à partir de 2026 pour les premiers exemplaires, après seulement 2000 heures.
      .
      1- Ils n’expliquent pas pourquoi ils en viennent à de tels conclusions (ce qu’ils ont pourtant l’habitude de faire)
      .
      2- Ils utilisent un terme conditionnel, ce qui indique objectivement qu’ils ne sont pas certains de leurs conclusions et qu’ils se gardent d’être affirmatifs.
      3- De toute façon on s’en fou parce que Lockheed à effectué des modifications structurels et la même plateforme est actuellement en stress test avec certainement, de meilleurs résultats à venir.
      .
      4- La norme dans toute l’industrie est de faire 2 cycles de vie en stress test et non 3 comme sont exposé les F-35, ce qui biaise carrément toute cette histoire. Savez-vous combien d’heure le Rafale à-il fait en stress test pour être certifié bon pour 7000 heures ? 14 000 [….] Et après on nous dis qu’un F-35B en ferra 2000 après une réussite de 16 000 heures ? Cela n’à aucun sens. Mais de toutes façons, ils l’auront quoiqu’il arrive, leurs 24 000 heures de vibrations sous vérins constante .. (plus les variations de température, les débris simulés etc)
      .
      En gros vos F-35B retiré à partir de 2026, vous pouvez les oubliez.
      .
      « Et concernant la concurrency, ben là encore, j’ai beau retourner le concept dans tous les sens, il est évident que c’est une erreur suicidaire pour l’administration américaine d’avoir accepté que LM commence la production du F-35 avant d’avoir fini son développement. Franchement, qui serait assez con par exemple en Europe pour produire une bagnole dont on a pas fini le développement, mmmh? C’est vraiment le signe d’une arrogance et d’une toute puissance de LM vis-à-vis de l’administration américaine… »
      .
      Cessez de diaboliser Lockheed comme si c’était l’antéchriste. Le principe de concurrency fait des merveilles dans l’aviation civile (sauf pour le 737 MAX-8 😉 ) et la décision était conjointe, voir imposé par le DoD, dans les années 90’s et ce, tant pour le X-35 que le X-32. Et en passant l’A400M à commencé avec conccurency (avec les résultat que l’ont connais même si clairement pour moi, cet appareil sera un succès)
      .
      « Pour ce qui du raisonnement « si les avions n’étaient pas fiables, croyez-vous qu’ils voleraient ». Ben déjà, de nombreux articles avaient alerté sur la validation des capacités opérationnelles faite à marche forcer pour valider à tout prix cet avion alors même qu’il avait encore de nombreux défauts. Ensuite, ce serait pas la première fois que LM met en danger les pilotes de ses avions »
      .
      Vous comparez un appareil d’aujourd’hui en pelletant l’histoire .. ok : Mirage III Plus de 270 accidents sur 870 produits. Que dites vous également du glorieux Mirage IV ? Ou encore des centaines de cercueils volants de Dassault, de 1918 à la fin des années 40’s ? N’ont-ils pas mis des pilotes en danger ? … L’aviation en elle-même, est extrêmement dangereuse et à une époque ou on mettais des appareils en service à toute vitesse (au lieu de les retardés comme c’est le cas avec le F-35 aujourd’hui). Comparaison hasardeuse et mauvaise foi. Toutes les grandes entreprises quasi-centenaire en ont bavé à un moment ou un autre dans l’histoire de l’aviation.
      .
      Puis vous finissez par réussir à introduire l’Irak dans un débat d’aviation, chapeau. Bonne lecture chez POGO.

      • Peps72 dit :

        Ben oui les Etats Unis sont une super-puissance qui ne recule devant aucun mensonge. Que ce soit pour prévenir l’opinion publique américaine sur la défaite au Vietnam, sur la présence de WMD en Irak, sur la qualité des Subprime qui ont coulé la moitié de la planête financière, ou maintenant sur la fiabilité du Boeing 737, les Etats Unis se permettent des choses qu’aucun autre pays ne se permet.

        Concernant le F35, si vous relisez ma phrase concernant les déficiencies de catégorie 1 et 2, je n’ai pas écrit qu’il y a 900 déficiencies de catégorie 1, mais bien une centaine de catégorie 1 parmi les 900 deficiencies totales identifiées début 2018. Cela étant dit, il est vrai que fin 2018, après requalification de ces deficiencies, il restait effectivement seulement 13 deficiencies de catégorie 1, ce qui au final n’invalide pas ma réponse à Danny40 concernant la dangerosité du F-35 (notez d’ailleurs que contrairement à ce que vous supputez, rien ne permet d’affirmer que depuis lors LM a corrigé ces 13 défauts – la chute de 100 à 13 déficiencies-1 n’étant pas due à des corrections apportées, mais à des requalifications en catégorie 2…).

        Concernant le F104, remonter aux années 30, années de balbutiement de l’aviation, n’a aucun sens. Le F104 a volé en Italie jusqu’en 2004, et sur la même période aucun avion Dassault n’a eu a déplorer un tel taux de mortalité. Dans le cadre de ma réponse à Danny40 concernant le F35 (« s’ils étaient dangereux, ils ne voleraient pas ») l’exemple du F104 montre bien que dans un passé récent, LM n’a pas eu beaucoup de scrupules a faire voler un avion qui envoyait ses pilotes au cimetière. Si les deficiencies de catégorie 1 subsistent encore, c’est d’ailleurs peut être toujours le cas pour le F35, dont la montée en puissance sur de véritables opérations nous dira vite – en plus du crash japonais – s’il est fiable ou pas en conditions réelles.

        Concernant le coût du programme F-35 jusqu’à présent, effectivement, il n’est pas de 400 Bn USD, mais d’environ 60 Bn USD pour 350 avions F-35 produits, le F35 bénéficiant clairement des économies d’échelle à la production par rapport au Rafale. Cela étant dit, le F-35 étant encore en développement, il est fort à craindre que le coût augmente au gré des retrofits à appliquer aux avions achetés par tous les pays clients, là où le prix d’achat d’un Rafale est maintenant connu et prévisible. Compte tenu de la complexité des F-35, la MCO risque par ailleurs d’être extrêmement plus coûteuse que sur un Rafale qui a fait des choix technologiques bien moins ambitieux…

        Par ailleurs, sur deux points que j’ai vérifiés précisément dans le DOT&E 2018, les assessments sont tout de même problématiques pour un avion déjà produit à 350 exemplaires: la précision du canon du F35A est jugée « unacceptable », et concernant l’espérance de vie de F35, « for all variants, this testing has lad to discoveries requiring repairs and modifications to production designs, some as late as lot 12 aircraft, and retrofit to fielded aircrafts »… « Fleet F35B aircraft are expected to start reaching their service life limit in CY2016 » … « For the F35C expected service life will be determined from the durability and damage tolerance analysis following tear down ». Rien ne dit donc que les 8000h seront réellement atteintes…

        Bref, globalement, même si les pro-Rafale dont je fais partie ne sont pas très objectifs, je vous trouve bien clément avec le F35. A vouloir tout faire, cet avion high-tech est extrêmement compliqué, avec une maniabilité relativement limitée (les solo display montrent un avion assez gros, qui vire assez lentement), et sa MCO sera probablement très onéreuse. Sans parler des problèmes d’ALIS, de sa furtivité (temporaire?) qui contraint les capacités d’emport, et de ses capacités d’Air Support qui paraissent bien limitées par rapport au A-10 très léger et maniable.

        @Nico Saint Jean

        En fait, cet avion n’aura de sens que pour l’armée américaine, capable de vitrifier avec des missiles de croisière les radars et batteries anti-missile de n’importe quel théâtre d’opération au dessus duquel évoluera le F35, le tout sous protection d’une myriade de F16, F15, et F22 encore en service. Pour les autres pays, clairement, ce sera une dépendance stratégique et financière énorme. Ce qui laisse encore une bonne carte à jouer pour le Rafale

        • Nico St-jean dit :

          @ Peps72
          .
          « Concernant le F35, si vous relisez ma phrase concernant les déficiencies de catégorie 1 et 2, je n’ai pas écrit qu’il y a 900 déficiencies de catégorie 1, mais bien une centaine de catégorie 1 parmi les 900 deficiencies totales identifiées début 2018. Cela étant dit, il est vrai que fin 2018, après requalification de ces deficiencies, il restait effectivement seulement 13 deficiencies de catégorie 1 »
          .
          Pardon, j’avais lus trop rapidement.
          .
          « ce qui au final n’invalide pas ma réponse à Danny40 concernant la dangerosité du F-35 (notez d’ailleurs que contrairement à ce que vous supputez, rien ne permet d’affirmer que depuis lors LM a corrigé ces 13 défauts – la chute de 100 à 13 déficiencies-1 n’étant pas due à des corrections apportées, mais à des requalifications en catégorie 2…). »
          .
          L’appareil serait anormalement dangereux s’il était en service actif FOC, seulement il est toujours en développement et c’est normal pour un appareil en dev d’avoir des déficiences.
          .
          Je ne suppute en rien .. Je constate que la vitesse de correction des déficiences est très élevé (les 839 de catégorie 2 ont disparu en 1 ans …) et je dis seulement qu’il ne doit plus rester grand chose 5 mois plus tard.
          .
          « Concernant le F104, remonter aux années 30, années de balbutiement de l’aviation, n’a aucun sens. »
          .
          Parce que remonter aux années 50’s c’est mieux !!?? (années de conception du F-104A/C/G) Le Mirage III date des années 30’s ? De même que pour le Mirage IV ? (on pourrait même rajouté les tas de problèmes des Super-Étendard) bref, vous n’avez pas compris que je rajoutais une boutade par dessus la vôtre. Comparer un F-35 en 2019 avec un F-104 conçu dans les années 50’s n’à pas de sens.
          .
          « Si les deficiencies de catégorie 1 subsistent encore, c’est d’ailleurs peut être toujours le cas pour le F35, dont la montée en puissance sur de véritables opérations nous dira vite – en plus du crash japonais – s’il est fiable ou pas en conditions réelles. »
          .
          Ça nous voudra rien dire tant que le F-35 ne sera pas certifié en FOC = plus de déficiences (exigence de l’USAF pour ses F-35A par exemple)
          .
          « Cela étant dit, le F-35 étant encore en développement, il est fort à craindre que le coût augmente au gré des retrofits à appliquer aux avions achetés par tous les pays clients, là où le prix d’achat d’un Rafale est maintenant connu et prévisible. »
          .
          Ah bon, l’ambitieux standard F4 sera gratuit ? ^^ Non, les coûts (en milliards) vont s’ajouté comme pour le F-35 bien qu’ils en ont prévu une partie dans le budget présent. Et en passant, vous n’avez que 60 Rafale AESA et aucune commande supplémentaire. Si vous ne faites rien, vous allez vites devenir l’une des ‘AA les moins doués en combat aérien de toute l’OTAN (Canada 88 appareils AESA, Italie 91 F-35, RU, 138 F-35, etc) Et comme je pense que la France est toujours une grande puissance très fier, ça vas coûté cher en AESA my friend (plusieurs millions par exemplaire et souhaitons au moins 130-150 radars de plus)
          .
          « avec une maniabilité relativement limitée (les solo display montrent un avion assez gros, qui vire assez lentement) »
          .
          Correction : les anciens solo display démontraient un appareil assez peu agile. Block par Block, même la puissance moteur est augmenté de même que les restrictions sur les commandes de vols levé … Si vous regardez cette vidéo et dite que le F-35 n’est pas agile .. Vous avez de la m*** dans les yeux : https://www.youtube.com/watch?v=NP5d-XlqAKg
          .
          (la vidéo vas vous plaire Gegetto)
          .
          On y vois le F-35 viré à 9G et mieux, le soutenir pendent plusieurs secondes ce qui indique une bonne gestion d’énergie. On vois également le seul appareil sans poussée vectorielle de l’histoire, effectué un pedal turn (et il raccroche plus vite que le SU-35S à Paris) on vois un 180 en moins d’une seconde et un bien meilleur taux de roulis qu’à Paris 2017, par exemple.
          .
          « et sa MCO sera probablement très onéreuse. »
          .
          Là c’est vous qui supputer ^^ Winter viens de déclarer que le F-35 est sur la bonne voie pour un CPFH de 25 000$ d’ici 2025 et un coût unitaire sous 80 millions pour 2020.
          .
          Pour la MCO, faut-il le croire sur parole au moindre dollars ? Absolument pas. Le vice-amiral ne contrôle pas tout. Mais une chose est certaine, les USA feront absolument tout pour y arriver car ils en sont de loin le premier, dudit F-35. Pour donc rester objectif des 2 côtés, je dirais que nous ne pouvons qu’attendre et constater au fur et à mesure.
          .
          « Sans parler des problèmes d’ALIS »
          .
          ALIS est réellement un gros problème à corriger pour le programme, je suis le premier à le dire. On sais maintenant qu’ALIS 3.0 (qui arrive cet année) sera à 70% corrigé par rapport à la version actuelle, mais il reste encore 30% et il faudra attendre aux versions 3.01-3.02 et 3.03 pour que ça passe bien. Le 4.0 pour que tout soit amélioré et entièrement corriger. N’empêche que, plus ALIS monte en puissance, meilleur est et sera le taux de disponibilité et moins chers seront les coûts à l’heure de vols et c’est irréfutable puisque mathématique, tout simplement.
          .
          « et de ses capacités d’Air Support qui paraissent bien limitées par rapport au A-10 très léger et maniable. »
          .
          Non là c’est le contraire. Le F-35 à battu le A-10 au CAS dans toutes les dernières confrontations entre les 2 appareils. Le F-35 fait tout plus rapidement mais la différence est qu’il peut le faire à haute altitude et donc à l’abris. Un Marine aimaient le close du CAS parce qu’il contrôlait du sol les bombardement, maintenant il n’à qu’à pointé son laser ou il veut avec le type de bombe qu’il veut (L-JDAMS, SDB-I, SDB-II dont 8 en soute internes avec plus de 100 km de portée) avec une précision de moins d’un mètre au CEP.
          .
          2 chose qui font que le F-35 ne peut pas égaler le A-10 par contre. 1- un coût à l’heure de vol de 11 000 $ et 2- l’Avenger. Sinon en conflit de basse-moyenne intensité, un F-35 emportera jusqu’à 24 SDB-II.

          • Peps72 dit :

            @Nico Saint Jean

            Pour le F104 vous n’avez pas compris. Je répondais à Danny40 qui utilisait un raisonnement circulaire concernant la dangerosité de l’avion (« s’il était dangereux, les Ricains ne le feraient pas voler »), ce à quoi je répondais que dans un passé proche LM n’avait pas eu de scrupule à faire voler le F104 qui pourtant avait un fort taux de mortalité (je ne comparais pas les avions, je démontrais juste que dans les faits et dans un passé proche la mortalité d’un de ses coucous n’avait pas empêché LM de dormir sur ses deux oreilles, ce qui invalidait le raisonnement de Danny40).

            Concernant les standard F1-F2-F3-F4 vs la concurrency du F35, on pourrait dire que ces standards s’apparentent à de la concurrency, mais en pratique, les choses me paraissent très différentes, notamment parce que Dassault a procédé de manière beaucoup plus progressive et rationnelle dans le développement du Rafale. Là où le F35 continue son développement tout azimut (casque, pneus, canon, logiciels, moteur…), avec des retrofits qui peuvent toucher presque chaque pièce de l’avion, Dassault a été beaucoup plus sage en développant d’abord, à l’aide de 4 ou 5 prototypes, un standard de base beaucoup plus abouti et mature, à partir duquel, il était entendu que par la suite, de manière progressive, et sur des domaines précis et conçus d’emblée pour évoluer, des capacités supplémentaires seraient développées et ajoutées (air-sol, reco, frappe nucléaire, météor, radar). Clairement, avec cette approche, la marge d’incertitude existe également, mais le choix de développer d’abord un avion de base qui fonctionne, pour ensuite de façon modulaire lui ajouter des capacités supplémentaires, permet une plus grande maîtrise technique et de coût comparé à l’impression de grand désordre que donne le développement du F35 (pour le Rafale, si un standard avait foiré, les avions existants n’étaient pas remis en question). En outre, le montant du dernier standard F4 (un contrat initial de 2 Bn EURO) montre clairement que les risques financiers et opérationnels de la progression par standard du Rafale sont infiniment moins importants que ceux de la concurrency dans le développement du F35.

            Pour ce qui est du nombre de Rafales et de radars AESA, vous devriez plutôt saluer la performance française qui consiste à maintenir un haut degré de technologie malgré l’handicape des économies d’échelle, et la volonté américaine de tuer l’industrie de la défense européenne en général, et française en particulier. Il est évident que la France ne joue pas à armes égales avec les Américains, dont beaucoup d’alliés achètent leurs avions par soumission atlantiste.

            Pour ce qui est de la manœuvrabilité, au vue de la vidéo j’admets que le F35 a fait des progrès, mais en dogfight, face à un Rafale qui fait 5 nuls et une défaite face à un F22 aux EAU, je vois mal l’engin prendre nettement le dessus sur le coucou français. Et concernant l’appui au sol, notamment au canon, ça me parait impossible que le F35, par son gabarit et son agilité, fasse mieux que l’A10.

            Pour le reste, on verra comment évolue le F35 dans les années à venir. Comme dit précédemment, je vous trouve extrêmement optimiste (un effet Stochkolm du à une trop longue expatriation en Amérique du Nord?) face à ce coucou très complexe, dont le développement est mené de façon irrationnelle, et mon pré-sentiment c’est que ce truc va littéralement assécher les budgets de la défense européenne pour les 20 prochaines années, et que les pays acheteurs vont s’en mordre les doigts opérationnellement et financièrement.

            Mais attendons les évaluations du Rafale et du F35 dans l’appel d’offre en Suisse, cela nous donnera l’occasion de recroiser le fer sur un test grandeur nature…

          • Motox1 dit :

            « Si vous regardez cette vidéo et dite que le F-35 n’est pas agile .. Vous avez de la m*** dans les yeux : https://www.youtube.com/watch?v=NP5d-XlqAKg » …quand je regarde cette vidéo j’ai l’impression que c’est au ralenti, même la navette spatiale est plus agile, regarder une vidéo de la SU57 (pour ne pas citer un européen) et puis regarder encore celui-là …vous allez comprendre la différence…
            ce que dit @Peps à la fin résume tout, cet avion n’est logique que pour les US parce qu’ils ont tout ce qu’il faut pour l’accompagner avant pendant et après les missions. ça servira de point de liaison entre tous les composants d’une mission….ceux qu’ils l’ont choisi comme unique référence vont comprendre quand ça chauffera quelque part…il suffit de voir combien de F15 les US vient de commander encore récemment, ainsi que les récents upgrade de la F22 la transformant en 1ére force de frappe capable d’y aller partout dans le monde dans moins de 24h.

          • Peps72 dit :

            @Nico Saint Jean

            PS: vous dites que le plus grand flou entoure le vrai coût du programme Rafale, mais concernant le F35, les chiffres ne me paraissent pas non très facilement disponibles. Vous auriez une source qui montre le montant déboursé par les USA pour le développement, l’achat et la maintenance des F35 d’ores et déjà acquis par les USA?

            La page Wikipedia du F35 est étonnement pudique sur le sujet, alors que celle du Rafale montre un tableau assez clair (coût unitaire de production autour de 75 Md€ en 2014, coût total de 46 Md€ dont 21 Md€ pour la construction de 286 avions – les chiffres datent un peu et le nombre de commandes à baissé, mais le tableau reste clair et intéressant).

      • vrai_chasseur dit :

        @Nico
        Attention L’article que vous citez ne parle que des Availability Rate des F35.
        Il eût été plus judicieux de parler des RFM rate.
        « Availability Rate » veut juste dire que l’avion peut voler.
        « RFM Rate », c’est Ready For Mission : c’est le pourcentage d’avions qui non seulement peuvent voler, mais sont capables d »assurer une mission de combat.
        C’est la seule chose qui compte pour les militaires.
        La différence entre les 2, ce sont souvent les systèmes embarqués et systèmes d’armes qui sont opérationnels ou non.
        Dans le cas du F35B par exemple, l’Availabiity Rate est de l’ordre de 65%. ce qui honnêtement est déjà pas mal pour un avion aussi complexe. Mais son RFM rate n’est que de 20% à l’USMC.
        Alors les militaires préfèrent parler d’Availability Rate aux politiques. Surtout à ceux qui votent les budgets.

        • Peps72 dit :

          @vrai_chasseur
          @nico
          Ouais en fait cela confirme les chiffres provenant de l’US Navy et présentés dans un graphique par le site POGO, avec depuis fin 2016, pour les versions F35B et F35C, un Fully Mission Capable Rate qui oscille entre 0 et 20%, ce qui signifie que sur 100 coucous, au mieux 20 d’entre eux – et plutôt 10 moyenne – peuvent réellement partir en mission…

        • Nico St-jean dit :

          @ vrai_chasseur
          .
          Regardez le peu d’armement certifié sur les F-35, cela répond aux questions sur le « full capability rate mission »

      • wagdoox dit :

        très drôle c’est pas moi qui le dit mais la cour des comptes US, tu parles de troll en sachant très bien ce que c’est vu que tu en es un. En plus tu désignes nommément alors que… regardes mes posts sur la page je me suis me bien mais très bien abstenu de faire porter le chapeau à l’appareil ou au pilote. Quand tu as besoin faire un post de 3 km de long pour défendre l’indéfendable, pour comparer un avion sorti dans les années 60 qui a eu une longue carrière avec un avion de années 2010 et qui n’a même pas 10 ans derrière lui. Comment te dire… en restant cordial….

        • wagdoox dit :

          D’ailleurs j’ai jamais parler de 900 milliards mais millions par appareils MCO inclus c’est vrai qu’on est plus à ca prêt avec toi. ET le rafale c’est 50 milliards sur le programmes arrêtes un peu de tordre les chiffres comme ca t’arrange.

        • Nico St-jean dit :

          @ wagdoox
          .
          Ok Wagdoox, voyons qui dis la vérité, qui se base sur des faits, qui n’est pas « un Troll »
          .
          « très drôle c’est pas moi qui le dit mais la cour des comptes US, »
          .
          Tout le monde ici sait que la « court des comptes » c’est le GAO right ? D’accord, alors voyons si vous dites la vérité avec le dernier rapport dudit GAO :
          .

           » The F-35 is also DOD’s most ambitious and costly weapon system
          in history, with sustainment costs alone for the three U.S. military services
          estimated at $1.12 trillion over a 60-year life cycle. »
          .
          Traduction :
          .
          « Le F-35 est également le système d’armes le plus ambitieux et le plus coûteux du DOD.
          dans l’histoire, avec les seuls coûts de maintien en puissance des trois services militaires américains
          estimé à 1,12 billion de dollars sur un cycle de vie de 60 ans. »
          .
          Voici le rapport de la « court des comptes » et cette citation se trouve juste à la page 1 🙂 : https://www.gao.gov/assets/690/687982.pdf
          .
          Donc, mon cher Wagdoox, 1112 milliards divisé par 2470 F-35 = 450 millions USD par F-35 (toute version confondu) sur 60 ans d’exploitation 🙂
          .
          En résumé, vous venez de mentir une deuxième fois en bon « troll » car le GAO affirme qu’il en coûtera la moitié de ce que vous et (sic) @Chasseur de troll dites.
          .
          VOUS sortez des chiffres bidons à tord et à travers, VOUS citez de fausses déclaration du GAO sans même lire le rapport …
          .
          « D’ailleurs j’ai jamais parler de 900 milliards mais millions par appareils MCO inclus c’est vrai qu’on est plus à ca prêt avec toi. ET le rafale c’est 50 milliards sur le programmes arrêtes un peu de tordre les chiffres comme ca t’arrange. »
          .
          MCO : 1112 milliards Source : rapport du GAO FY2018 que j’ai posté plus haut.
          .
          R&D 55,46 milliards Source : Selected acquisition report FY2019 (DoD) que je vais poster juste un peu plus bas ** à la page 31 dudit rapport**
          .
          MILCON : 5,25 milliards
          .
          Procurement (juste cellule et moteur, donc Flyaway) : 345,4 milliards.
          .
          Total du programme HORS MCO : 406,4 milliards
          .
          Totale du programme AVEC MCO : 1508 milliards
          .
          Voici le SAR FY2019 comme promis : http://www.f-16.net/forum/download/file.php?id=27020
          .
          Je vous la fait simple ainsi qu’aux autres contributeurs :
          .
          Tout le programme hors MCO = 164 millions par F-35.
          .
          Juste la MCO sur 60 ans d’exploitation = 450 millions par F-35
          .
          Les DEUX ensemble donc programme + MCO sur 60 ans = 614 millions par F-35
          .
          ***Ou sont vos 900 millions par F-35*** ??? Bah .. ils ont disparu […]
          .
          « ET le rafale c’est 50 milliards sur le programmes arrêtes un peu de tordre les chiffres comme ca t’arrange. »
          .
          Le Rafale c’est en fait 46,4 milliards d’Euro (52,6 milliards USD) *** HORS MCO** Donc exactement comparable avec les 406 milliards HORS MCO du F-35 …
          .
          MEA CULPA cependant, car la cible était sur 286 appareils * donc cela fait 184 millions par Rafale. C’est qu’on n’y comprend plus rien avec toutes ses cibles : 286 .. 225 .. 186 Il faut vraiment que la cours des compte française fasse une maj au lieu de nous donner années après années les chiffres erronés de la LPM 2008-2013 … 🙁 Après tout, c’est votre argent.
          .
          Par contre, l’exploitation du Rafale est sur **40 ans** alors que les chiffres du F-35 sont basés sur une exploitation de **60 ans** et cela creuse encore plus l’écart entre les deux.
          .
          Bref, dans le champ de patate mon cher Wagdoox.
          .
           » Quand tu as besoin faire un post de 3 km de long pour défendre l’indéfendable, pour comparer un avion sorti dans les années 60 qui a eu une longue carrière avec un avion de années 2010 et qui n’a même pas 10 ans derrière lui. Comment te dire… en restant cordial…. »
          .
          Dixit celui qui fait parti des nombreux sur ce site à constamment comparer le F-35 au F-104 […] J’ai juste fait la même chose pour démontrer à quel point ce genre de comparaison est absurde.

      • Alpha dit :

        Et bien sur, POGO ne se base sur RIEN pour publier ses articles…
        Tout comme le DOT&E ne se base sur RIEN pour écrire ses rapports !…
        Heureusement, nous avons sur ce site le preux chevalier De St Jean, rétablisseur de vérités, ardent défenseur des causes désespérées : Ça tombe bien, le programme F-35 en est une !… 🙂

    • John dit :

      Le taux de perte n’est pas si mauvais que ça si vous regardez le nombre d’heures de vol. Il est élevé si vous regardez l’utilisation opérationnelle…
      Difficile de pondérer les 2.

      Le F35 n’est pas immature en matière de vols. Il n’est pas suffisamment abouti pour être pleinement opérationnel. Et il me semble que c’est très différent !

      Concernant le taux de disponibilité, la question est plus complexe.
      Les premières générations ont de gros problèmes de fiabilité. Probablement que de produire un avion qui n’est pas prêt était une mauvaise idée, mais c’est plus les clients qui sont responsables que LM je pense.
      Ensuite, pour les appareils suivants, ça s’améliore.
      Et si on s’intéresse au déploiement du F35-B sur porte avion pendant 6 mois sauf erreur, le taux de disponibilité était très élevé.
      Est-ce qu’il s’agit d’un mensonge? S’agit-il de transformer la réalité en modifiant la définition de disponibilité? Est-ce que les F35 avaient un accès prioritaire aux pièces de rechanges, et est-ce qu’ils étaient plus chouchoutés qu’ils ne le seront dans le futur en réalité?
      Bref, ces chiffres disent tout et rien à la fois. La réalité c’est qu’on ne sait pas grand chose concernant les capacités. Les capacités sont très floues, les exercices aériens ne précisent pas les conditions d’engagement…
      Les seules vraies conclusions qu’on peut faire sur cet avion, c’est qu’une plateforme pour 3 rôles très différents n’est pas une bonne solution. Et l’autre conclusion c’est que ce programme n’a pas été mené intelligemment, et qu’il a coûté cher en temps et en argent.
      Pour autant. on ne sait pas trop si cela permettra quand même de résulter en un bon avion. Certes inférieur à un avion qui aurait eu un budget équivalent mais avec une meilleure conception et gestion. Mais potentiellement meilleur que certains appareils actuels, ou au moins répondant aux missions initialement assignées !

  5. Stoltenberg dit :

    J’espère que le pilote va être retrouvé sain et sauf.
    .
    Il faut faire vite pour le sauver et boucler la zone afin d’éviter l’arrivée des « pêcheurs » chinois.
    .
    On va voir de quel genre de partialité va être accusé cette fois-ci Laurent Lagneau par les trolls pro russes et pro chinois. Je crains qu’il « faudrait » qu’il copie (copy – paste) des articles de propagande de Russia Today ou de Spoutnik pour éviter les insultes et insinuations.

    • Comte Serge dit :

      Bonjour.
      A travers vos nombreux commentaires vous donnez l’impression d’être un « troll » vous-même. En gros, vous « trollez » les trolls russes et chinois, non?

      • Stoltenberg dit :

        Bonjour,
        Je ne sais pas quelle impression vous donnez car je ne lis pas vos commentaires. Je ne vais donc pas répondre par « ad hominem ». Par contre, je pense que vos accusations sont totalement infondées et, en absence d’argumentation de votre part, je vais considérer que vous tentez tout simplement de me provoquer et que c’est plutôt vous le troll.

    • ScopeWizard dit :

      @Stoltenberg

      Dans la rubrique : ça m’ énerve ………

      Comment des gens intelligents , réfléchis , instruits , cultivés , qui savent en théorie développer une réflexion par eux-mêmes , comment des gens comme ça dont vous , @Stoltenberg , faites partie peuvent-ils accorder autant d’ importance à tous ces trolls ou tout ce trollisme ???

      On n’ en a rien à foutre de ces mecs là , mais vraiment rien du tout !!!

      À partir du moment où vous avez quelques connaissances de base , en théorie de telles tentatives d’ intoxication des esprits ne peuvent fonctionner …………..
      Évidemment , il faut les avoir ces fichues connaissances , c’ est quelque chose qui souvent ne s’ acquiert pas en trois jours et dont vous ne pouvez faire l’ impasse ………..
      M’ enfin une fois qu’ on les a , y a plus qu’ à !

      Ensuite , je vous accorde qu’ en dehors de certains domaines précis comme ceux relevant de la science « dure » , il arrive fréquemment qu’ il y ait divergences d’ idées et que nombre de théories se valent entre-elles suivant le point de vue choisi , adopté ……………..

      Sauf que ça , ce n’ est pas du « trollisme » , ce sont des désaccords ……………….

      Ici , sur ZoneOPEX360 , en plus des articles documentés de notre ami Laurent , vous avez quand même largement de quoi apprendre parce que je puis vous assurer qu’ il y a du niveau , et souvent du haut voire du très haut ; maintenant , comme je vous l’ ai expliqué , il est clair que l’ un peut exprimer ceci tandis que l’ autre ne sera pas du tout du même avis , mais bon ça c’ est la vie et c’ est à chacun de trouver de quoi se déterminer sur tel ou tel sujet .

      Par exemple , perso sur le F-35 j’ ai mon avis qui s’ appuie sur tel ou tel élément , un autre pensera exactement le contraire et lui aussi s’ appuiera sur tel ou tel autre élément , pour autant les deux sommes-nous des trolls ?
      Ben non , les deux ne sommes pas d’ accord , c’ est tout .
      C’ est pourquoi hormis toute critique positive comme négative , l’ argumentation s’ avère primordiale ………..

      Le F-35 c’ est de merde vendue au prix de l’ or ……………..
      Le F-35 c’ est le top du top et c’ est bon marché ………………

      ???

      Ouais , super …….

      Mais pourquoi dis-tu cela ? Qu’ est-ce qui te permet de l’ affirmer ?

      Voilà , vous avez le droit de le dire et même de le redire sauf que si vous ne fournissez pas d’ explications , de justifications légitimes que chacun est en droit d’ attendre et de réclamer , là oui vous allez passer pour troll ……….

      Bon , en même temps il s’ agit aussi de savoir faire la part des choses sachant qu’ en général les choses ne seront pas affirmées avec autant de brutalité , autant de vulgarité ou de grossièreté …………….

      Bref , tout ça pour vous dire que perso les trolls je m’ en fous , de surcroît vous avez l’ ami Laurent qui fait déjà un gros tri , alors vous pouvez vous concentrer sur l’ essentiel …………

      Que faire quand on n’ a pas les connaissances qui permettent de savoir réellement distinguer le bon grain de l’ ivraie ?

      Ben , d’ après vous ?
      S’ il est question de vous faire un avis voire de disserter , ne pas tout gober comme un con , réfléchir par soi-même , se renseigner , poser des questions , confronter les diverses réponses entre-elles , chercher , approfondir , recouper les infos , lire , s’ efforcer d’ être logique sachant que deux logiques diamétralement opposées peuvent très bien co-exister , en un mot APPRENDRE ……….. raisons pour lesquelles il n’ est pas possible de brûler les étapes et de faire l’ impasse sur cet apprentissage la plupart du temps in-dis-pen-sa-ble …………….

      Cessons donc de nous focaliser sur les trolls et revenons-en aux fondamentaux …………….. 😉

      • Stoltenberg dit :

        Non, vous êtes un troll quand vous êtes dans la provocation. Si vous dites « j’aime bien le F-35 parce que… » ou « je n’aime pas le F-35 car… » ou bien, ce qui est mon cas, « je ne sais pas mais il me semble que… car… », vous n’êtes pas dans la provocation mais dans le débat. Mais il me semble que l’on a déjà eu ce débat (sur le F-35) et qu’il n’a rien apporté au domaine de connaissances mis à part le fait que, comme vous l’avez dit, on est globalement d’accord sur le fait qu’il est impossible de conclure.
        .
        Par contre, dans beaucoup de commentaires j’aperçois une tendance à affirmer certaines choses sans présenter d’arguments ou en présentant des faux arguments sans vouloir débattre. Moi j’appelle cela de la provocation. Certains publient des commentaires et invitent les autres à débattre sans avoir réellement la volonté d’échanger des arguments. Bref.
        .
        En ce qui concerne les trolls pro russes et pro chinois qui s’acharnent sur l’auteur des articles, j’aperçois qu’il y a un groupe d’individus sur ce site qui essayent régulièrement de faire pression sur Laurent Lagneau afin qu’il adopte une rhétorique anti occidentale dans ses articles. Les articles de Laurent Lagneau sont objectifs et impartiaux mais cela ne plait pas à certains. Pour moi ce sont des trolls et c’est de cela que je parlais. Et ce n’est pas pour se focaliser sur eux mais il faut reconnaître que cela existe et le combattre.

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          Mais mon ami , la »provocation » ça n’ a rien de nouveau ; ceci est un espace de libre expression particulièrement facilement accessible , par conséquent n’ importe quel blaireau a toute liberté de s’ y exprimer et étant-donné que chacun s’ imagine avoir le niveau comme l’ entière liberté de le faire comme bon lui chante , eh bien forcément à la sortie vous avez à peu près tout et n’ importe quoi , le meilleur comme le pire ; c’ est la loi du genre qui veut ça , chacun s’ improvisant expert ou commentateur avisé ou curieux dans le meilleur des cas …………..

          ZonemilitaireOPEX360 est un aimant à trolls tout simplement parce que ce site consacrée à la chose militaire connaît un succès croissant mais aussi parce que ce succès est dû à plusieurs facteurs dont l’ excellence des articles publiés mais aussi parce que sa partie commentaires est des plus vivantes , souvent passionnée , donc abondamment lue et appréciée ……..

          À l’ ère du tout numérique , l’ on pourrait dire que c’ est là précisément la rançon de son succès et le prix à payer …….. et vraisemblablement c’ est un prix que ce blog n’ a pas fini de payer …………

          Donc , discutez et échangez le plus intelligemment possible sans toutefois vous départir d’ une bonne humeur , remettez certains à leur place si cela s’ avère nécessaire , laissez tomber tout le reste ou alors foutez-vous de leur gueule , ce qui vous défoulera au passage ………….

          Perso , je ne perdrai pas de temps à les combattre , ça ne sert à rien et puis il faut avoir du temps et de l’ énergie pour ça ; franchement , je préfère les débats fussent-ils enflammés voire incendiaires à toutes ce que je qualifie de futilités , ce qui ne m’ empêche nullement d’ essayer d’ apporter ma pierre à l’ édifice et de faire en sorte , à mon niveau s’ entend , de maintenir la meilleure ambiance possible lorsque cela me semble utile quitte à devoir pousser une gueulante ( à ma façon ) de temps à autre ……..
          Il m’ arrive également de m’ auto-censurer lorsque je m’ aperçois , ce n’ est pas toujours le cas , que ce que j’ exprime va provoquer quelque chose d’ un peu trop excessif , des réactions qui vont exagérément sortir du cadre d’ un débat ………..
          Mais bon , parfois la provocation , l’ aiguillonnage , ça peut avoir du bon aussi , tout dépend de la dose , du curseur , et bien sûr de celui qui se trouve en face , ce qui n’ est pas toujours « mesurable » , il arrive donc que l’ on ait des « surprises » ………..

          Après , ce n’ est que mon avis du moment , rien n’ est figé il peut évoluer ; chacun se le voit .

        • Vivo dit :

          @Stoltenberg, chef de l’OTAN
          Ah non, vous êtes complètement un troll. Dire qu’il faut boucler la zone afin d’éviter l’arrivée des « pêcheurs » chinois n’est pas un argument mais de la paranoia.
          Mais rassurez vous, je pense la Chine n’en a rien à faire du f-35 car c’est un monomoteur, donc qui présente trop de risque de panne, surtout lorsque les missions doivent se faire en territoire ennemi.
          On le voit avec les 2 avions dit furtifs que la Chine a développé, les J-20 et FC-31, qui ont chacun 2 moteurs.
          Il y a bien le J-10 monomoteur mais non furtif, donc qui n’est pas destiné à des missions de percée de défense adverse.
          Moi j’aime bien les articles de Laurent Lagneau, ils sont pour ma part tout à fait objectifs.

          • Stoltenberg dit :

            Vous avez un cerveau ?
            .
            En parlant des pêcheurs chinois j’ai fait référence aux « touristes » chinois qui sont allés admirer les paysages en ex Yougoslavie en guerre à l’époque (1999) et ramasser ou acheter des morceaux de débris du F-117 abattu par les forces serbes. Ils pourraient s’intéresser par exemple au revêtement de l’avion furtif, à son moteur ou à d’autres composants. Si vous ne le comprenez pas, cela veut dire que vous êtes complètement stupide ou, éventuellement, que vous êtes un troll.

          • Lame dit :

            @Vivo. Je pense que le Gouvernement chinois ne raterait pas une occasion de s’emparer du F-35 ne serait-ce que pour étudier son ordinateur de bord et ses logiciels. Ses éléments les moins défaillants apparemment et les plus essentiels pour un avion conçu du point de vue de la guerre infocentrée.
            *
            Le fait que le F-35 ait un, deux ou trois réacteurs n’a aucune importance: cela n’empêcherait pas les chercheurs chinois d’intégrer des éléments de son avionique dans un chasseur biréacteur.
            *
            Néanmoins, je pense qu’on a pas trop de souci à se faire pour des pêcheurs chinois. Le PCC a sûrement déjà acquis ce qui l’intéressait par d’autres moyens.

        • Comte SERGE dit :

          Bonjour.
          Je rejoins ScopeWizard qu’il peut y avoir des idées divergentes, sauf que votre commentaire d’origine n’apporte rien au débat et fait plus de la provocation qu’autre chose, justement ce que vous dénoncez vous-même.

          • Stoltenberg dit :

            Provocation ? Non…
            .
            C’est un simple constat.
            .
            Et je suis sûr que dans pas longtemps, dans l’espace des commentaires d’un article qui traite d’un crash en Russie ou en Chine communiste, des trolls vont accuser Laurent Lagneau de favoriser l’Amérique ou la France.

        • Guillaume dit :

          Une dispute de trolls 🙂
          Les commentaires sont faits pour les trolls d’un extrême ou de l’autre.
          Je ne sais pas si c’est l’anonyma qui favorise cela, ou si c’est parce que la majorité des gens moderes sentent moins le besoin d’aller s’exprimer.
          Mais le fait est que les commentaires ne reflètent jamais l’opinion publique et que c’est juste un défouloir à trolls extremistes.
          Si tout ce qui était publié dans les zones de commentaires ici ou ailleurs représentait l’opinion publique, on m’entre turait tous.
          Ce qui pose quand même des questions sur la pertinence de ce genre de zones, et leur éventuelle capacité de nuisance.
          (Pas ici mais sur de grands journaux par exemple)
          Mais quand on sait ça, c’est juste divertissant de lire. Ç’a fait passer le temps.
          Vous voulez qu on compte les points? 🙂

          • Stoltenberg dit :

            Commencez tout d’abord par compter vos points de QI avant de commencer. Votre commentaire suggère qu’il n’y en a pas beaucoup, cela ne devrait donc pas vous prendre trop de temps. Vos élucubrations sur la supposée nécessité de censurer l’internet ne sont en rien une opinion « modérée ». Veuillez par conséquent partager vos frustrations ailleurs au lieu de gaspiller mon temps.

          • Stoltenberg dit :

            Et je vous signale que la « majorité des gens modérés », c’est-à-dire la plupart des gens tout court n’ont aucune idée et aucun avis sur la plupart des sujets qui sont évoqués ici. Si c’est auprès d’eux que vous puisez votre « sagesse », cela explique de manière exhaustive les limitations flagrantes de votre raisonnement.

  6. Bloodasp dit :

    Je savais pas que le F-35 faisait aussi submersible, mdr…ça fait un peu désordre pour un avion neuf

    • Bruno dit :

      Quand c’est un Mirage 2000D qui s’écrase on pense aux familles, mais quand c’est un F-35 on fait dans l’humour?
      Lamentable!

      • Castel dit :

        Bruno
        Le crash auquel vous faites allusion, concernant le 2000D, était dû au fait qu’il s’agissait d’un entrainement pour une mission particulièrement risqué, à savoir, le survol d’une zone montagneuse à basse altitude, ce qu’est obligé d’effectuer régulièrement un avion d’attaque au sol….
        Or, dans ces conditions, le moindre pépin mécanique, ou la moindre erreur de pilotage ne pardonne pas…
        Alors, que dans le cas de ce F35, il semblait s’agir- à priori du moins- d’un simple entrainement de routine….
        Donc, dans ces conditions, et en attendant les résultats de l’enquête bien sûr, il semble qu’il y ai plus de chance que cela provienne d’un problème technique, que d’une erreur de pilotage

        • Lancelot dit :

          ??? Il n’y a pas d’entraînement de routine mon bon…
          Qu’est-ce que cette vision de touriste ?
          Et survol de zone montagneuse en BA me fait sourire.

          Mais taisez vous donc.

          • Castel dit :

            Ah bon ….
            Vous pensez vraiment qu’un entrainement en plein jour, au dessus de l’océan, par temps calme, présente autant de risque que celui qu’un vol au dessus une zone accidenté ( le Jura) , en vue d’une attaque au sol, donc près de celui-ci…..
            Non seulement votre manque de discernement ne me fera pas taire, mais il me donne envie de hurler devant tant d’incompétence !!!

          • ScopeWizard dit :

            @Castel

            Sur ce point , il me paraît difficile de ne pas vous donner raison : oui , cent fois oui , un survol de zone accidentée au ras du relief par conditions météo déplorables avec une visi aussi réduite à une vitesse proche de celle du son , c’ est effectivement ultra-dangereux , il vaut mieux ne connaître aucun pépin technique et que le suivi de terrain fonctionne au top .

            Cependant , une fois que l’ on a dit ça , il convient également de réaliser qu’ à partir du moment où l’ on a son auguste fessier posé sur un ensemble fusée ( le siège éjectable , des fois ce sont des charges pyrotechniques , genre canon ) très peu spacieux mais tout prêt quand-même à vous envoyer dans l’ espace en cas d’ éjection , que dans un habitacle hermétiquement clos sous une verrière toute proche de soi chauffée par le Soleil on peut difficilement remuer tellement tout cela est étroit sans compter l’ équipement de vol , le casque qui vous isole et ne vous permet quasiment de n’ entendre que la radio , le masque qui lorsqu’ il est proéminent vous empêche de bien tout voir , la lourde Mae-West qui vous coince le cou et limite de la sorte vos mouvements de tête + la combinaison + le pantalon anti-G sans compter tout le brelage ainsi que tous les raccordements et que de surcroît l’ on est cerné par de la ferraille bardée de boutons de commandes qu’ il faut souvent actionner sans même pouvoir les voir avec beaucoup de précision + surveiller des écrans face à soi tout en pilotant l’ avion à des altitudes et à des vitesses qui ne pardonnent pas la moindre faute , là tout de suite , la notion de danger prend une tout autre dimension ……………….

            En bref , piloter un avion de chasse moderne qui file comme le vent , est de toute façon une activité dangereuse ………..

            Par exemple , lors d’ un vol au-dessus de la mer par beau temps , une brume persistante près de la surface de l’ eau peut être cause d’ une confusion/désorientation visuelle à laquelle va/peut s’ ajouter une désorientation spatiale ( en gros , le pilote est trompé par ses propres sens ) , si vous voulez le ciel et la mer se confondent et si l’ avion vole un peu bas , alors il est possible qu’ il heurte la surface des flots car le pilote ne sait plus où il est ………….. c’ est arrivé ……….. pourtant il faisait beau …………..

            Mais je le répète et j’ insiste , il existe qu’ on le veuille ou non , une échelle dans ce « danger » encouru ………..
            Le danger est permanent , certes , il n’ est pas de même « valeur » suivant les conditions de vol ………….

            Mais bon , encore un truc qui se discute ………….. 🙂

        • John dit :

          Jura et montagneux ne vont pas très bien ensemble…
          Concernant le F35, vous ne savez pas ce qu’il faisait…

          • ScopeWizard dit :

            @John

            Le Jura ?

            Ce n’ était pourtant pas , encore tout récemment , la zone la plus plate et la moins boisée que je connaisse ………..

            Quand a t-on passé le rouleau ? 😉

          • John dit :

            Oui, techniquement c’est un massif montagneux… Mais là où le Mirage 2000D s’est écrasé, c’est tout au plus valonné… Je n’appellerais pas ça une montagne.
            (Utilisez google street view aux alentours du village)

      • Hermes dit :

        Comme vous dites, aberrant…
        .
        Que cela soit le F35, ou avant lui le 21 Mars un JH7 Chinois (http://www.eastpendulum.com/crash-dun-chasseur-bombardier-jh-7a-de-la-marine-chinoise)
        On ne doit jamais se réjouir de la perte d’un pilote. Le respect doit être pour tous, universel et sans contrepartie.
        .
        Il sera bien entendu intéressant de savoir pourquoi cet appareil à fini à l’eau, comme dans tout incident, mais pensons d’abord au(x) pilote(s), et aux proches.
        .
        Puisse t’il retrouver la terre…

        • Hermes dit :

          Je trouve dommage d’ailleurs cette histoire du JH7A n’ait pas été mise sur opex360…
          .
          Car sur cet incident, les pilotes ont agi avec le plus grand sens du sacrifice, une situation inattendu et horrible, un choix pragmatique et honorable.
          On émettre quelque doute et penser propagande, mais dans le doute, saluons le courage.
          « Un appareil en panne dans l’air, une école primaire au sol… Au moment de devoir s’éjecter, les deux jeunes pilotes de la marine chinoise, volant alors sur un chasseur-bombardier JH-7A, ont préféré laisser la vie aux enfants »

  7. berger dit :

    Les F4 après les Harriers ?

    • Fralipolipi dit :

      Non, pas de retour au F4 … faut pas pousser … mais un complément de sécurité de nouveaux F15 … EX pour l’USAF, ça oui.
      http://www.air-cosmos.com/boeing-presente-le-f-15ex-122445
      .
      Les Norvégiens (pourtant pas les plus pauvres) s’inquiètent déjà des frais de MCO du F35.
      L’Italie annonce régulièrement qu’ils vont faire fondre la commande (avant de diplomatiquement dire l’inverse)
      Le Danois restent muets sur le sujet.
      Les Belges commencent à réaliser la connerie qu’ils viennent de faire.
      Les Israéliens étaient déjà au courant de la problématique et ont très bien négocié leur affaire (= commande d’un minimum d’avion, et exit Alis), mais ils n’avaient pas le choix et étaient contraints d’en commander quand même.
      Taiwan ne va pas se battre pour avoir des F35 … des F16 neufs feront bien mieux l’affaire les concernant.
      La Corée doit commencer à se poser des questions.
      … et la Turquie va finir par ne pas regretter son achat de S400.
      .
      Bref, le F35gate continue de plus belle.
      .
      Prochaine étape intéressante : l’évaluation du F35 par l’AA suisse en S23 et S24.
      http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/04/08/air2030-debut-des-essais-en-vol-en-suisse-867233.html
      .
      Quelque chose me dit qu’ils ne vont pas tenter le diable à faire du radada avec le F35 au dessus des cols alpins … c’est pourtant ce que devrait pouvoir faire leur prochaine monture, sans devoir s’inquiéter.

      • John dit :

        Concernant le vol en montagne…
        vous exagérez clairement… Les pilotes n’ont pas peur de voler en F35…
        Il n’est pas abouti, ça c’est sûr. Mais c’est surtout pour la partie opérationnelle qu’il y a des problèmes, très peu concernant le vol…

        Ensuite l’évaluation suisse n’est pas pertinente pour le F35.
        La Suisse cherche un avion de défense aérienne et police du ciel. Le F35 est un avion d’attaque, un chasseur-bombardier. Donc la seule vraie information que donnera l’évaluation, c’est la capacité air-air face aux 4 autres concurrents. Quant aux autres questions, telles que les capacités d’attaque, elles ne seront pas prises en compte ! Donc l’évaluation suisse ne sera pas dans le domaine de conception du F35.

        Et pour finir, le F35 ne vole pas que sur l’eau ou des plaines… Alors oui, sur les vidéos suivantes, on ne voit rien que d’autres avions ne font pas s’agissant du vol. Mais il est loin de correspondre à votre description.
        https://www.youtube.com/watch?v=d9HqVXGRJL0
        https://www.youtube.com/watch?v=kCjL2fgPRKw
        Cette 2e vidéo est la plus intéressante à ce titre…
        Par contre, les montagnes font que la Suisse a une forme de furtivité avec la connaissance de sa topographie… Donc un appareil dont la forme se concentre sur la furtivité n’est pas nécessaire.

  8. Vinz dit :

    « Puis, 27 minutes plus tard, le contact avec l’un de ces appareils a été perdu »
    .
    C’est-à-dire qu’il a disparu des écrans radars ?

  9. Clavier dit :

    Je ne ferai aucun commentaire ne voulant pas passer pour un troll de St Petersbourg ou pire ….un fan du Rafale !

    • Barfly dit :

      Un rafale piloté par un troll de St Petersbourg ça existe ?

      • Clavier dit :

        J’ai connu un pilote qui se disait du Niemen , faudrait peut être chercher de ce côté là…

        • Barfly dit :

          Je crois le connaitre… il habitait du côté de la Normandie (c’est dire du côté de chez moi) et il portait une vareuse avec beaucoup de médailles dessus.

  10. Cogito dit :

    Un fer à repasser mono-réacteur. C’est une folie avec toute l’électronique et les logiciels embarqués…!

  11. B21 raider dit :

    J’espère au moins qu’ils vont s’activer pour récupérer les débris avant que les russes et les chinois ne s’en emparent …

    • Auguste dit :

      Les Russes et les Chinois qui le récupèrent et ensuite expliquent aux US ou sont les problèmes et pourquoi il ne fonctionne pas.La honte.

    • Vroom dit :

      Pourquoi ?
      Ne soyons pas sectaires, les russes et les chinois ont aussi le droit de se planter avec une copie de F35 ! 😉
      je me rappelle d’un article, portant sur l’espionnage industriel des soviétiques aux US, ils recopiaient tellement fidèlement les plans que leurs pilotes mourraient des mêmes défauts qui tuaient des pilotes américains !

      • Pascal (l'autre) dit :

        Il suffit de se rappeler de la triste histoire du Tupolev 144 surnommé « Concordski » Le résultat ne fut pas particulièrement probant lors d’ un certain salon au Bourget!

        • Tatinoff dit :

          Au Bourget, saboté par des agents secrets français, même opérateurs de rainbow warrior.

          • ScopeWizard dit :

            @Tatinoff

            Non , abattu en pleine démonstration par un missile Hawk tiré depuis Epinay-sur-Seine et guidé jusqu’ à la cible par un Mirage III R en vol au-dessus du Tupolev ……………

            Décision d’ un général à la retraite au bras long qui ne supportait plus le bruit de cet avion en particulier survolant sa maison ; voyez , ça sert de connaître les bonnes personnes …….. quelques copains bien placés , un missile Hawk hors inventaire ou discrètement escamoté et puis HOP ! fini , tranquille ………….

            Si , si ! 😉

          • Pascal (l'autre) dit :

            @ Tatinoff C’est vrai vous avez raison! J’avais complètement oublié qu’il s’agissait du même groupe qui a, des années plus tard coulé le Rainbow Warrior car à l’époque les enquêteurs avaient trouvé des traces de palmes sur le gazon qui bordait le tarmac ou était stationné le TU 144!!!!

            Tatinoff merci! Vous m’avez bien fait rire. ( ce qui prouve au moins qu’il ne faut pas désespérer de décérébrés comme vous!)

  12. Titeuf dit :

    Et zut.. Espérons que le pilote s’en soit tirer.

  13. Czar dit :

    Les groupies des yankees avaient une fois d’e plus raison : le Rafale ne soutient pas la comparaison avec ce bijou de la technologie uhesse, il n’a aucune capacité amphibie.

    • Bruno dit :

      Les quatre Rafale M qui ont déjà fini à la mer avaient cette capacité amphibie?
      Que de bêtise dés qu’il est question du F-35!

      • Stoltenberg dit :

        C’est « Czar », vous devrez vous habituer à entendre des « bêtises » de sa part.

        • Czar dit :

          quand c’est stoltenberg, la boussole indiquant le parfait sud qui définit le mètre-étalon de la connerie, ça a un peu tendance à me rassurer.

          gégétoto : si tu veux, pour la prochaine fois, je t’offrirai tes formules, du fond de sa tombe le père Audiard en a un peu marre d’être suremployé par des imbéciles qu’il conchiait allègrement.

          @bruno : F-35, bêtise, ouais ça colle. Sinon, difficile de comparer quatre crashs d’appareils en service depuis deux décennies avec un fer à repasser censé être l’avion ultime et qui doit en être à au moins trois alors qu’il n’est même pas encore réellement déployé.

          • Stoltenberg dit :

            Bravo, merci pour cette remarque, comme d’habitude très pertinente, niveau maternelle ou primaire.

          • Stoltenberg dit :

            Et sinon, je vais citer quelques chiffres facilement vérifiables (Wikipedia) car j’en ai marre de lire vos « bêtises » : environ 300 F35 construits et 176 Rafales construits. De plus, le F35 qui vient d’être perdu est le premier avion construit au Japon (possibilité d’erreur lors de la fabrication).

          • Gégétto dit :

            Czar,
            « Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. »Audiard

      • wagdoox dit :

        on avait les meme quand un SU est bombé… pas des meme personne bien sur.
        mais non il n’y a pas de quoi se réjouir.

      • Gégétto dit :

        Bruno,
        je vous suis dans vos deux commentaires.
        Il faut être un sacré imbécile pour se réjouir de l accident d un F 35( sans en connaitre les causes) ,avec à la clé certainement la mort du pilote…
        Mais ce site est aussi le reflet de notre société et ceux qui se gaussent du crash du F 35 sont sur orbite et ils tournent ….ils tournent!!!

  14. Fred dit :

    Je crains le pire pour le pilote.
    Quelqu’un sait-il combien d’heures de vol les quelques 360 F-35 ont au total?

  15. bat dit :

    j’ai hâte de découvrir que l’informatique embarquée ou truc automatiques a encore frappé,plus on va vers ces systémes plus on perd le contrôle

  16. Leum dit :

    Pensées au disparu et aux proches.

    Sinon si c’est le 2° accident du F-35 en 10 ans, force est de reconnaître que c’est un avion qui est sûre pour ses pilotes.

    Dommage vu le peu de munitions emportées en mode furtif qu’il soit tout aussi sûre pour ses adversaires…..

  17. Thinker dit :

    Il semble que l’une des 105 failles critiques ou l’une des quelques 800 autres qui afflige les logiciels de cette chimère a encore engendré une perte.
    J’espère sincèrement que nos amis Japonnais retrouveront leur pilote, croisons les doigt pour que le siège éjectable ai pu fonctionner correctement et que la verrière ne l’ai pas décapité. Vivement aussi qu’on retrouve les boîtes noires et qu’un rapport sur l’incident sorte. Les rapports sur le F35 sont toujours hilarants, ça nous remontera le moral si le pilote est mort.
    Cet « avion » est décidément appelé à connaitre le même destin que le F104: un faiseur de veuve qui tuera plus de ses pilotes que d’ennemis combattants.

    • MERCATOR dit :

      @thinker
      L’avion s’est écrasé dans des eaux d’une profondeur d’environ 1 500 mètres, rendant difficile la récupération, notamment de son enregistreur de données de vol, ou boîte noire.

      D’après les officiels le pilote qui avait la quarantaine à déclaré avoir des difficultés et vouloir rentrer, on peut fortement présumer que cela concernait le moteur unique , en ce qui concerne le siège éjectable et connaissant la mentalité japonaise, cet avion étant construit au japon il était impensable , au risque de perdre la face d’abandonner cet avion .

      Apparemment, les eaux territoriales de 12 miles et même d’après la carte, les eaux de la ZEE , les chinois et les russes peuvent tout à fait récupérer des pièces de l’épave qui viendraient à surnager .

      • Fred dit :

        @ MERCATOR
        Est-ce que tu ne rétro-suppute pas un peu hardiment à propos de la « mentalité japonaise » de 2019 ?
        Je ne suis pas un ethnologue spécialiste du japon, mais je subodore que tu t’avance avec une assurance un tant soi peu incongrue … (:o)

    • Lame dit :

      Thinker, je ne suis un opposant virulent de la gamme F-35, pour des raisons géopolitiques et ses défaillance. Cela ne me remontera absolument pas le moral d’apprendre qu’un Japonais s’est tué en pilotant un F-35 ou n’importe quoi d’autre.
      *
      En tant que Français, je redoute que les pilotes de mon pays soient un jour forcés de passer sur le « Tie », faute de disposer à temps d’un remplaçant au Rafale. Il me semble toutefois simpliste d’associer mécaniquement tout crash de F-35 à l’un de ses défauts de conception.
      *
      Concernant le bilan du F-104, il faut nuancer. Si le F-104 était bien déficient, il faut aussi admettre que l’essentiel des accidents concernent des F-104G, un chasseur-bombardier (mal) improvisé en urgence à partir d’un intercepteur perfectible. Le F-104 était complètement inadapté à des missions d’attaque au sol, et sans copilote en sus. Par comparaison, il ne faudrait pas s’étonner que les F-35A, utilisés en soutien aérien rapproché, subissent une lourde attrition … du fait d’un emploi inapproprié.

      • Thinker dit :

        Moi non plus croyez moi: d’une j’adore le Japon et de deux j’ai toujours eu un énorme respect pour les accomplissements du grand peuple Japonnais. Il va dire du coup que j’aurais largement préféré que le premier pilote tué par cette enclume volante bourré d’électronique bas-de-gamme et buggé soit de n’importe quelle autre nationalité. C’est pourtant pas les pigeons qui manquent pour aller se tuer dans cette enclume volante !
        Si on éclairci pas les causes de l’accident et qu’aucun rapport ne sort, j’ai peur que mon moral reste bas… 🙁

        • Lame dit :

          @Thinker. Si vous ne vous réjouissez pas de la mort de ce pilote japonais, tant mieux. Je ne souhaite à personne de se tuer en F-35 et je vous ferai remarquer que ce ne sont pas ceux qui les adoptent qui volent dessus. Je vois donc les pilotes dotés de mauvais appareils ou d’engins inaboutis comme des victimes des circonstances plutôt que des pigeons, surtout quand ils risquent leur peau pour servir mon pays.

  18. Lejys dit :

    De mémoire le F-35 a dépassé les 100 000 heures de vols il y a déjà de nombreux mois, à la grande fierté de ses fans. Moi qui n’en suis pas un, je ne vais pourtant pas le critiquer sur la seule base de cette disparition (et donc très probable crash). Pour un mono reacteur et pa rapport au nombre d’heures de vol, son taux d’attrition est très bas. Certes, une bonne partie des F-35 produits sont pratiquement des appareils de présérie, inaptes pour le combats, qui ne pourront jamais être mis à niveau, et ne serviront au mieux que pour la formation. Il a en outre encore peu de déploiements opérationnels (sources de difficultes pour réaliser de la bonne maintenance, et de risques techniques accrus), et ses versions embarquées (B et C) n’ont pas effectuées de nombreuses de nombreux déploiement embarqués. Au passage, petite remarque pour ceux qui ont critiqué la durée du passage au tout Rafale dans la Marine. La 11 F a entamé sa transformation en2010, la 17 F l’a terminée en 2018. La 12 F a été doté plus tôt, suite au retrait du Crusader. Cette durée de 7 années, correcte pour un avion embarqué, est en outre principalement liée aus livraisons d’appareils, car pour équiper 3 flottilles tout en laissant des avions pour les essais et la transformation, il en faut une bonne quarantaine. Or le rythme des livraison était dépendant des contingences budgétaires.
    Bref, pour revenir au F-35, l’etat de la flotte actuelle, et surtout sa réelle capacité opérationnelle, ont ne peut juger que la fiabilité des moteurs, de la cellule, et de la dynamique de vol. Le reste…. Et pour l’instant, ces 3 premiers paramètres sont tout à fait correct. Et heurement, vu le gouffre financier et le nombre d’avion de présérie produits !

  19. Sonata dit :

    Histoire de remettre un peu les choses en perspective : les 360 f5 construits à ce jour ont accumulé 200 000 heures de vol et 2 crashs.
    Le Rafale, pourtant biréacteur et complètement abouti, avait eu 4 crashs sur +/- 120 machines entrées en service avec 140 000 heures de vol au compteur à l’époque du quatrième appareil perdu.
    Donc bon, parler de manque de fiabilité du F5 c’est peut être aller vite en besogne.

    • Peps72 dit :

      Concernant les heures de vol cumulées des 2 avions, vous êtes certains de vos chiffres? Car selon le site mentionné ci-dessous la flotte de F-35 cumulait un total de 100 000 heures de vol (en juillet 2017), contre 200 000 heures pour le Rafale à peu près à la même période (décembre 2017 – source Wikipedia)…

      https://newatlas.com/f-35-fight-hours/50624/

    • Peps72 dit :

      @Sonata
      En fait, votre comparaison est biaisée, car vous comparez le nombre d’heures au moment où les derniers accidents ont eu lieu pour les 2 appareils, mais si on prend les chiffres totaux, on obtient 2 crashs de F-35 pour un total de 175 000 heures de vol (à décembre 2018 – source site LM), et 4 crashs de Rafale pour 200 000 heures de vol (à décembre 2017 – source Wikipedia), ce qui modère la différence de nombres de crashs, sachant que par ailleurs, un des crashs de Rafale est en fait une collision entre deux Rafale, et que sur les 200 000 heures cumulées il y a au moins 30 000 heures d’opérations réelles beaucoup plus exigeantes que ce font les F-35s jusqu’à présent…

    • Peps72 dit :

      En fait, votre comparaison est biaisée, car vous comparez le nombre d’heures au moment où les derniers accidents ont eu lieu pour les 2 appareils, mais si on prend les chiffres totaux, on obtient 2 crashs de F-35 pour un total de 175 000 heures de vol (à décembre 2018 – source site LM), et 4 crashs de Rafale pour 200 000 heures de vol (à décembre 2017 – source Wikipedia), ce qui modère la différence de nombres de crashs, sachant que par ailleurs, un des crashs de Rafale est en fait une collision entre deux avions, et que sur les 200 000 heures cumulées il y a au moins 30 000 heures d’opérations réelles beaucoup plus exigeantes que ce font les F-35s jusqu’à présent…

    • PK dit :

      Faut aussi comparer les missions aussi sinon ça ne compte pas… Faire mumuse à 100 km de sa base, ce n’est pas vraiment du vol : même un coucou à hélice y arrive (sans se vautrer dans la mer). Envoyez votre dinde dans les conditions d’utilisation du Rafale et vous n’en aurez plus aucun en vol !

    • Lejys dit :

      Votre remarque est totalement erronée : les causes des 5 Rafales (et non 4) perdus sont clairement établis: une perte de repère spatio-temporelle (armée de l’air), 2 M qui se sont percuté en l’air, un M qui a vidangé par erreur tout son carburant (erreur de manip’, mauvaise procédure) et un autre passe trop près des tuyères d’un F-18 lors d’une manœuvre de combat air-air.
      Bref, ou est le manque de fiabilité du Rafale que vous mentionnez ?!
      Le “score” n’est pas de 4 à 2, mais de 0 a 1. Reste à connaître les raisons de ce derniers crashs avant d’affirmer que le cause est technique. Enfin, n’oublions pas qu’un F -35 a été détruit qu feu au sol suite à un incendie lié à une défaillance.
      Maintenant comme je l’ai écris p,us haut, la fiabilité de ce mono réacteur reste bonne. Mais de la à trouver des défaillances au Rafales pour excuser celui du F-35….. D’autres avions tomberont, Rafales comme F-35, leur fiabilité reste bonne, mais pour l’instant celle du Rafale meilleur, et ce malgré un emploi opérationnel largement éprouvé!

      • Nico St-jean dit :

        @ Lejys
        .
        Le Score est plutôt de 0 à 0 car le Rafale est fini et mature, alors que le F-35 est toujours en dev et non en service complet. D’une côté le Rafale à volé en mission de combat de faible intensité et de l’autre, le F-35 est toujours assujetti à des problèmes techniques puisque son développement n’est pas terminé ce qui à mené au premier crash.
        .
        L’accident au sol ne compte pas dans cette méthodologie qui nécessite que l’appareil parte des airs.
        .
        Sinon je partage, je ne pense pas que l’un ou l’autre des deux appareils ne soient non-fiable.
        .
        Quand les 5 Rafale ont été perdu sur 5 ans, cela à plutôt montré des carences au niveau de l’entraînement des pilotes français comme c’était le cas en 2018 avec les pourtant fiables F-18/F-18SH qui ont connu une série noire semblable sans défauts techniques.

        • PK dit :

          Faible intensité ? La Libye ? La Syrie ?

          Comme qui dirait, mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose.

        • Thinker dit :

          D’une côté le Rafale à volé en mission de combat de faible intensité et de l’autre,
          Vous appelez faible intensité la campagne libyenne où il est entré seul, en premier, pour mener des frappes stratégique en profondeur dans un pays défendu par des S200 & des S300 russes le temps que le gros des capacités antiaérienne soient détruites ?
          Pour l’anecdote nos amis américains avaient commenté la chose comme suit: « ouais bof ! ça a pris du temps et on a du vous aider à péter les radars à coup de tomahawk pour accélérer le processus. heureusement qu’on était là ! »
          Le tout histoire de ne pas reconnaitre ouvertement qu’ils étaient bluffés par la performance accomplie sans aucune perte…
          Ensuite, quand la maitrise du ciel a été pratiquement acquise, les anglais sont entrés en 2eme avec des tornado pour participer à l’appui au sol des mercenaires salafistes (leur « second best » n’étant pas encore au point pour faire correctement du bombardement air-sol)… ils ont perdu 2 appareils… nous zéro bien qu’étant entré antérieurement avec tout le système DCA encore opérationnel.
          Mais notre coucou est un appareil dépassé, bourré de défaut technique et hors de prix, bien incapable de soutenir honorablement une campagne de haute intensité.

        • Lejys dit :

          Vous avez une façon de voir les choses dans le sens qui vous arrange…. C’est sur qu’en partant du fait que le F-35 n’est pas complètement abouti, on ne peut pas prendre en compte les F-35 qui se craschent, cet avion aura la meilleur fiabilité du monde, aucun crash ne sera pris en compte puisqu’avec tous les défaut à remedier, ça va encore prendre du temps !!
          En étant un minimum objectif, tout appareil déclaré opérationnel (ou détenant son IOC pour les unités de transformation et d’entraînement) ou servant dans une opérationnel est pris en compte. Je ne pense pas que les clients pensaient acheter des prototypes en si grande série, qui plus est si pour des unités qui sont opérationnelles! Donc il y a bien eu deux crash, même si je vous accorde que les raisons du second (japonais) ne sont pas encore déterminées, et donc ne peuvent pas encore remettre en cause l’avion.
          Concernant l’accident au sol, que ça vous plaise ou non il est pris en compte: l’appareil était en phase de préparation pour un décollage (voire au roulage si je ne me trompe) donc en fonctionnement pour un vol. Vous seriez pilote vous sauriez que le compteur horaire de l’avion, comme du pilote, était déclenché et comptabilisé. Il a terminé détruit ( ou plutôt financièrement non rentable d’être réparé). Qu’il tombe en panne en vol et soit détruit au sol, ou qu’il s’embrase au sol, dans les deux cas il se retrouve détruit au sol. Sans compter qu’a quelques minutes près l’incendie aurait eu lieu en l’air, avec les conséquences que l’on imagine. Mais surtout c’est une défaillance technique qui en est la cause. Et que pour le propriétaire comme pour les gestionnaires du parc le résultat est le même: une defaillance technique à détruit l’avion. Bref, la fiabilité d’un avion concerne toutes les phases de mise en œuvre d’un avion, même au sol. Et je dirais même au parking. Si plusieurs F-35 rencontraient des difficultés engendrant des incendies lors de stationnement au parking, je pense qu’on utiliserait beaucoup le terme « fiabilité ».
          Enfin, les 5 Rafales perdus n’ont absolument pas montré les carences de l’entraînement des pilotes Français, les enquêtes ayant démontrés et précisées d’autres causes, sauf pour le premier crash. Pour ce dernier, son pilote, « Bouba » pour les intimes, était en phase de transformation, et donc ne connaissait et maîtrisait pas encore totalement l’avion, se mettant dans une situation complexe ou il a mis quelques secondes fatales de trop pour en sortir. Les deux Rafales M qui se sont percutés étaient pilotés par des officiers extrêmement expérimentés, qui n’étaient même plus en unité opérationnelle, mais dédiés aux évaluations et essais. Pour être plus précis, ils validaient des procédures d’appontage dans différentes configurations d’armement. L’enquête à démontré qu’une certaines routines, une fatigue (plusieurs catapultantes et appontages les même jours pour différents essais) des erreurs de préparation (jusqu’à l’invérsion des indicatifs radio par l’équipe au sol…enfin au PAN) et un manque d’entraînement en vol de formation (les vols en formation étant très rares pour les équipes d’essai en vol….notamment faute d’avions!) étaient les causes. Celui qui a vidangé son carburant (erreur de procédure), il semble qu’il y ait un quiproquo entre le constructeur et la Marine sur cette procédure, mais à vérifier. Enfin, pour le Rafale qui a croisé de trop près le flux de gaz chaud d’un F-18, vous devriez savoir que lors des combats simulés, même si des règles de manœuvre existent, on approche toujours de certaines limites. Bref, ces accidents n’ont pas remis en cause l’entraînement des pilotes français. Il est peut-être critiquable et perfectible, mais absolument la cause de ces accidents.

    • wagdoox dit :

      comparaison qui n’a pas lieu d’être.
      puisque à l’unité les rafales volent depuis beaucoup plus longtemps et ont plus d’heure de vole, or il suffit bien d’une fois.
      C’est évidemment trop tôt pour parler d’un manque de fiabilité du programme ou même d’un seul F35 mais pour les meme raison c’est aussi trop tôt pour dire le contraire. Attentons !

    • Les 4 accidents dont vous parlez ont tous eu pour cause le facteur humain :
      – pour la Marine , deux collision en vol lors d’exercice de combat aérien , entre 2 Rafale entre eux d’une part , avec un F 18 américain d’autre part ; un problème de gestion de carburant pour le 3è , le pilote s’étant trouvé à court de pétrole
      – pour l’l’Armée de l’Air , un effet de désorientation spatiale ayant affecté le pilote , qui n’a pu rattraper son appareil .
      Dans tous les cas , l’avion lui-même ou sa conception ne sont pas en cause . La comparaison que vous faîtes avec le F35 dont on sait les multiples problèmes techniques est donc un peu biaisée…

  20. Gandalf dit :

    Esperons qu’ils retrouvent le pilote vivant
    Je ne serais pas surpris que le pilote devienne le bouc emissaire

  21. aleksandar dit :

    Je suis très critique concernant les capacités du F35 mais il ne s’agit pour le moment que d’un accident comme d’autres avions pourrait en subir.
    La question qui se pose est : pourquoi le pilote n’a pas pu s’éjecter ?
    Compte tenu des soucis précédent avec le siège éjectable du F35 , j’espère que celui-ci n’est pas en cause.

  22. MERCATOR dit :

    L’armée japonaise a confirmé qu’un de ses avions de combat F-35A s’était écrasé dans l’océan Pacifique au cours d’un exercice d’entraînement. Le radiodiffuseur national NHK rapporte que des équipes de recherche ont récupéré une partie de la queue de l’avion.

    À midi mercredi au Japon, le pilote de l’avion, qui aurait la quarantaine, était toujours porté disparu. On ignore s’il a été éjecté avant que l’avion ne se soit écrasé. Le ministre de la Défense Takeshi Iwaya, cité par la NHK, aurait déclaré que l’armée se concentrait sur le sauvetage du pilote et l’enquête sur la cause de l’accident. Il a ajouté que l’armée américaine participait aux recherches. Le crash a suscité des inquiétudes à la fois sur la sécurité du F-35, que le Japon envisage d’adopter comme pilier de sa force aérienne, et sur l’aubaine possible en matière de renseignement que tout gouvernement étranger pourrait toucher, s’ils pouvaient battre le Japon ou des équipes de recherche américaines à l’épave de l’avion manquant.

    L’avion a décollé de la base aérienne de Misawa, dans la préfecture d’Aomori, au nord-est du Japon, vers 19 heures. pour un exercice d’entraînement au combat avec trois autres jets. Il n’y avait aucune trace de problème avant une demi-heure plus tard, lorsque le pilote a annoncé qu’il annulait la mission. L’avion a ensuite disparu du radar, à environ 80 miles à l’est de Misawa.

    Misawa abrite les forces aériennes américaines et japonaises. Ce serait également un centre de collecte de renseignements sur les transmissions par les alliés. Il abrite le premier escadron de chasseurs F-35A du Japon, qui a commencé ses opérations le mois dernier.

    L’agence de presse Reuters rapporte que le F-35 avait moins d’un an. Il est fabriqué par Lockheed Martin, mais l’appareil s’est écrasé est le premier assemblé au Japon par Mitsubishi Heavy Industries à Nagoya, au Japon. Il s’agit également du deuxième F-35 à s’être écrasé au cours des deux dernières décennies de mise en service.

    Japan a mis à terre ses 12 F-35A restants à Misawa, ainsi que d’autres vols militaires.

    L’avion de chasse dit de ‘cinquième génération’ coûte environ 100 millions de dollars, et le Japon prévoit d’en acheter environ 150 autres aux États-Unis, plus que tout autre client.

    L’achat affecte la balance des paiements entre les États-Unis et le Japon, les États-Unis poussant ses principaux alliés, notamment la Corée du Sud et l’Allemagne, à assumer davantage de coûts de défense, y compris la mise à la base de troupes américaines sur leur sol.

    Pour le Japon, l’achat de F-35 fait partie de la stratégie du Premier ministre Shinzo Abe visant à renforcer ses forces armées, à lever ses limites constitutionnelles d’après-guerre, à les rendre plus indépendantes de ses alliés américains et à dissuader la Chine de faire long feu de côté. conflits territoriaux en mer de Chine orientale.

    China développe ses propres chasseurs furtifs de cinquième génération et devrait en déployer plus que le Japon, même avec l’achat de F-35, au cours de la prochaine décennie et au-delà. Bien que rien n’indique que des personnes autres que le Japon et les États-Unis tentent de récupérer le F-35 écrasé, l’inquiétude de le voir tomber aux mains de l’étranger, comme celles de la Russie ou de la Chine, rappelle que les États-Unis se sont ‘déployés’. les forces du Pacifique occidental opèrent dans une région surpeuplée, où les rencontres fortuites et la concurrence avec d’autres grandes puissances sont une condition constante.

    • Vinz dit :

      « L’avion a ensuite disparu du radar »
      .
      Ah ! Furtivement j’imagine.
      .
      « Pour le Japon, l’achat de F-35 fait partie de la stratégie du Premier ministre Shinzo Abe visant à se rendre plus indépendant de ses alliés américains. »
      .
      Vas-y Shinzo, tu tiens le bon bout.
      .
      Ou pas en fait.

  23. ScopeWizard dit :

    Espérons que le pilote s’ en sorte sans trop de dommages voire indemne …………….

  24. Thaurac dit :

    L’épave aurait été retrouvée, mais rien sur le pilote.

  25. So6 dit :

    Il s’agirait d’un problème d’alimentation en oxygène du pilote selon certaines sources non confirmées pour le moment…

  26. Bastion dit :

    Je ne connais pas bien le F-35, quelqu’un peut m’éclairer ? Pourquoi il y a tant de soucis pour l’avion, pourquoi il divise ? Quels sont ses défauts et soucis et ses qualités ? On le voit ici dans ce site, la question du f-35 comme bon avion divise. J’espère que le pilote va être retrouvé vivant.

    • Peps72 dit :

      @Bastion,

      Les performances du F-35 sont un sujet passionné sur ce forum, et il est difficile de résumer en quelques lignes les raisons qui déclenchent une telle fièvre, mais grosso modo, on peut dire que d’un point de vue français (qui signifie en fait d’un point de vue pro-Rafale de Dassault), on enrage de voir que de nombreux pays européens, sous la coupe de l’OTAN (cad les USA) achètent le F-35 qui contrairement à ce que prétend le marketing de son constructeur américain Lockheed-Martin (LM), coûte une fortune, et souffre de nombreux défauts de conception.

      Car il faut comprendre que LM est un géant du secteur de la défense (120 000 employés vs 10 000 pour Dassault) qui a vendu au Pentagone un projet d’avion un peu fou: remplacer tous les avions de chasse américains par un seul avion, en 3 versions différentes, qui saurait tout faire (air-air, air-sol, reconnaissance, appui au sol…) et qui par ailleurs serait furtif (stealth) et connecté à tous les avions qui l’entourent.

      Jusque là, rien de bien grave, sauf qu’en pratique, les 3 versions s’avèrent être trois avions différents, que l’ambition technologique de LM est tellement démesurée que les progrès technologiques incorporés à l’avion coûtent une fortune, ne fonctionnent pas, et l’empêchent d’être un avion solide et fiable.

      Ajoutez à cela le fait que LM a convaincu le Pentagone qu’il ne servait à rien d’attendre la fin du développement de l’avion pour commencer à le produire, promettant de corriger à posteriori les problèmes des premiers F-35 produits alors que le développement continue au fil de la production.

      Résultat, malgré une communication de LM que les pro-Rafales trouvent fausse et mensongère (en gros, selon LM, tout va bien) le programme a déjà englouti la somme astronomique de 400 Milliards de dollars (contre 60 Milliards d’euro pour le Rafale) pour produire 350 unités de cet avion, qui malgré ces moyens pharaoniques, présentent toujours des problèmes de logiciel embarqué qui plante, de canon qui tire pas droit, de missiles et de bombes qui n’atteignent pas leur cible, de structure qui ne devrait pas dépasser les 2000h de vol contre 8000h normalement, de maintenance coûteuse, et de faible taux de disponibilité.

      Du coup ben la fierté française en prend un coup, car on n’accepte pas que les Européens n’achètent pas le Rafale, qui lui est un petit avion puissant et maniable, omnirôle, « combat proven », et dont les coûts sont parfaitement connus :).

    • Hirondell dit :

      @ bastion : Apprends l’américain et tu auras la possibilité de chercher parmi des dizaines de milliers d’articles… mais si tu n’es pas dans le monde aéro, je ne vois pas très bien ce que tu vas pouvoir comprendre.

      Quant à ce fil, il est totalement pollué par des mythos avec une gouaille de vélociraptor mais sans aucune culture ni argument.

    • Chanone dit :

      @ Bastion
      .
      Il n’y a que dans deux pays où la qualité du F35 divise: les U.S. et la France.
      Pour tous les autres pays occidentaux, cet appareil représente le summum, car « cinquième génération »: un argument autosuffisant pour dire qu’il est le meilleur, au sommet de la technologie.
      .
      Mais aux U.S., des voix s’élèvent pour critiquer la prix global des recherches autour du programme, et son prix à l’heure de vol, qui va augmenter à cause des modifications à apporter pour passer de la présérie à un appareil bon de guerre.
      .
      En France, la concurrence que pose le F35 est jugée comme très menaçante, à cause du rôle similaire entre le F35 et le Rafale: deux appareil destinés à réaliser un large spectre de missions (supériorité aérienne, chasse, observation, bombardement).
      Et les standard de communication, liaison, entretien avec aide informatique centralisée aux states fait craindre à Paris une dépendance des armées clientes envers les U.S.A. pour la durée de la vie opérationnelle du F35.
      .
      Pour plus de détails, visitez la page Wikipédia concernée ou l’excellent site Aviationmilitaire.net .
      .
      Je signale pour conclure que la page wiki s’inquiète plus de problèmes, dont certains on peut-être été résolus quand la page d’aviation militaire est moins négative. MAis les 20 minutes de lecture devrait vous permettre de bien prendre connaissance du fond des problèmes.

      • Lame dit :

        @Chanone. On peut aussi se demander si les gouvernements pays concernés avaient le choix d’adopter un autre avion, vu leurs dépendances vis à vis des USA. Leurs militaires ne peuvent pas parler librement, fatalement.
        *
        Peut-on dire pour autant que tout le monde est convaincu de la valeur de l’appareil? Dans l’électorat, c’est douteux. Dans les hautes sphères politiques, c’est peu crédible vu le nombre de mise à jour qu’il a déjà fallu financer pour corriger les défauts décelés après livraison. Je pense que les dirigeants européens ne sont pas dupes et prévoient déjà les mises à jour dans leur budget.
        *
        Un détail : Les véritables atouts du F-35A sont d’être américains et/ou imposés par les USA. Il n’est sinon pas plus multirôle qu’un Rafale ou un F-16 Viper. Justement, vu son coût et les faibles effectifs disponibles en Europe limiteront sa disponibilité.

    • Peps72 dit :

      @Bastion,

      Les performances du F-35 sont un sujet passionné sur ce forum, et il est difficile de résumer en quelques lignes les raisons qui déclenchent une telle fièvre, mais grosso modo, on peut dire que d’un point de vue français (qui signifie en fait d’un point de vue pro-Rafale de Dassault), on enrage de voir que de nombreux pays européens, sous la coupe de l’OTAN (cad les USA) achètent le F-35 qui contrairement à ce que prétend le marketing de son constructeur américain Lockheed-Martin (LM), coûte une fortune, et souffre de nombreux défauts de conception.

      Car il faut comprendre que LM est un géant du secteur de la défense (120 000 employés vs 10 000 pour Dassault) qui a vendu au Pentagone un projet d’avion un peu fou: remplacer tous les avions de chasse américains par un seul avion, en 3 versions différentes, qui saurait tout faire (air-air, air-sol, reconnaissance, appui au sol…) et qui par ailleurs serait furtif (stealth) et connecté à tous les avions qui l’entourent.

      Jusque là, rien de bien grave, sauf qu’en pratique, les 3 versions s’avèrent être trois avions différents, que l’ambition technologique de LM est tellement démesurée que les progrès technologiques incorporés à l’avion coûtent une fortune, ne fonctionnent pas, et l’empêchent d’être un avion solide et fiable.

      Ajoutez à cela le fait que LM a convaincu le Pentagone qu’il ne servait à rien d’attendre la fin du développement de l’avion pour commencer à le produire, promettant de corriger à posteriori les problèmes des premiers F-35 produits alors que le développement continue au fil de la production.

      Résultat, malgré une communication de LM que les pro-Rafales trouvent fausse et mensongère (en gros, selon LM, tout va bien) le programme a déjà englouti la somme astronomique de 400 Milliards de dollars (contre 60 Milliards d’euro pour le Rafale) pour produire 350 unités de cet avion, qui malgré ces moyens pharaoniques, présentent toujours des problèmes de logiciel embarqué qui plante, de canon qui tire pas droit, de missiles et de bombes qui n’atteignent pas leur cible, de structure qui ne devrait pas dépasser les 2000h de vol contre 8000h normalement, de maintenance coûteuse, et de faible taux de disponibilité.

      Du coup ben la fierté française en prend un coup, car on n’accepte pas que les Européens n’achètent pas le Rafale, qui lui est un petit avion puissant et maniable, omnirôle, « combat proven », et dont les coûts sont parfaitement connus. CQFD.

    • Lame dit :

      @Bastion. Un résumé des problèmes du F-35, le « Tie de Lockheed »:
      *
      1° Le F-35 a été développé sans recourir aux traditionnelles séries de prototypes. Il en découle que les F-35A, B et C sont en réalité des prototypes présentés comme des avions opérationnels.
      *
      2° Il intègre des tas de nouvelles technologies qui font exploser son coût alors qu’elles ne sont pas au point, faute de séries de prototypes.
      *
      3° Son réacteur est encore trop peu puissant au regard de son poids. Il faudra donc attendre que les USA s’en procure un meilleur pour que le F-35 ait la vitesse et la manœuvrabilité d’un chasseur-bombardier plutôt que d’un bombardier tactique monoplace.
      *
      4° Au combat, la survie du F-35 repose d’abord sur sa furtivité. En supposant qu’il ait jamais eu la furtivité d’un F-117 au moment de son entrée en service, cette capacité s’érode forcément année après année : la technologie de détection adverse progresse aussi. Les drones d’escorte (programme Gremlin) et les lasers (SHIELD) sont censés compenser cette perte de capacité mais c’est encore de la SF et rien ne garantit que les USA commercialiseront ces technologies.
      *
      5° La survie du F-35 repose ensuite pour une autre part sur sa capacité à tirer sur toute cible à portée de tir quel que soit sa position, rendant les performances en combat tournoyant inutile. C’est vrai mais est-ce que seul le F-35 est dotée de cette capacité ? Et si c’est le cas pour combien de temps ?
      *
      6° La survie du F-35 repose enfin sur ses capacités de guerre infocentrée (liaison de données stratégiques) et ses missiles à longue portée. Etant avant tout un modem volant, il est censé pouvoir détecter et neutraliser l’ennemi avant qu’il n’arrive à portée de tir. Le problème, c’est que seul les USA ont les intranets militaires et les réseaux de capteurs connectés nécessaires. A moins de développer leurs propres infrastructures, les pays européens devront négocier une connexion au « Grid » du Pentagone. Non seulement cela implique une perte de souveraineté supplémentaire mais peut-on se fier à un pays qui veut lâcher l’Europe au profit de l’Asie ? Et qui ne s’entend pas si mal que cela avec la Russie ?
      *
      Tu comprendras que les Européens puissent se sentir floués. La plupart des gouvernements européens ont financé le programme JSF au détriment de l’industrie aéronautique européenne et, au lieu de recevoir une sorte de F-16 de 5e génération, ils reçoivent ce qui correspond vaguement à un bombardier tactique spécialisé dans les missions SEAD, non seulement hors de prix mais même pas au point. Et si le prix est une chose, il faut aussi tenir compte du prix de la logistique, du prix et de la durée de la formation des pilotes. L’USAF ne se prive pas pour débaucher les meilleurs et c’est d’autant plus faciles quand ils sont formés aux USA.
      *
      En outre, si l’on admet l’idée que l’Europe vit sous la menace de l’OTSC, de quels moyens aériens disposeront les Européens dans dix ans pour dissuader toute agression ? Quelques F-35 et des antiquités ?

  27. Pascal (l'autre) dit :

    Peut être le « syndrome » de la désorientation spatiale. Dans certaines conditions météo le pilote ne peut plus discerner l’horizon en particulier lorsque qu’il a de la brume à basse/moyenne altitude, et de plus les repères dans le cas d’un vol au dessus d’une importante superficie d’eau sont pour le moins rares. N’oublions pas qu’un pilote de rafale (lors d’un vol de nuit dans ce cas) s’était crashé dans le Périgord suite à cette même désorientation. un vieux « chibani » de Luxeuil qui maniait le mirage 3 E comme un Piper ou un Jodel d’aéroclub disait en substance  » si tu ne sais plus ou tu habites tu regardes la « boule » elle te remettra dans le droit chemin!

    • philbeau dit :

      Pour votre information , les avions comme le Rafale F3 actuel , ou le F16 sont équipés de logiciels qui , en cas de manoeuvres extrêmes qui le rapprochent trop du sol , ramènent l’appareil en vol horizontal stabilisé . On n’arrête pas le progrès …Le Rafale avait dans un premier temps été équipé d’un commande à bouton pour le pilote après l’accident de Neuvic en 2007 ; le système est automatisé depuis . Je crois avoir lu quelque part que le F35 est prévu à être équipé de cet Auto-GCAS(Ground Collision Avoidance System)

  28. Alpha dit :

    Aïe ! …
    Les problèmes continuent pour « Turkey » …
    Espérons que le pilote soit retrouvé sain et sauf … Mais les eaux du Pacifique Nord ne doivent pas être bien chaudes …
    PS : Pensée aussi pour les groupies du F-35 et autres pom-pom girls en adoration béate devant cet appareil, qui n’hésitent pas à citer les accidents de Rafale M pour se rassurer ! Il leur faut au moins ça …

  29. wagdoox dit :

    personne ne peut me dire ici que je suis un pro F35 et pourtant, je vais le défendre aujourd’hui.
    Attendons, on ne sait rien de ce qui s’est passé, si c’est l’avion, le pilote, un oiseau …
    Les mêmes qui démontaient un SU craché jouent les outrés aujourd’hui et oui c’est rageant, le pilote est peut être encore en vie.
    L’enquete n’a pas encore commencé alors attendons.

    • Lame dit :

      Je ne suis ni partisan de la gamme F-35 du point de vue géopolitique, ni convaincu que le F-35A soit déjà complètement opérationnel en avril 2019. Je suis entièrement d’accord avec l’idée qu’il n’existe aucun avion immunisé aux pannes et erreurs de pilotage. On ne doit donc pas partir du principe que tout crash d’un F-35 soit forcément due à des défauts de conceptions non encore corrigés. Condoléance à la famille du pilote s’il ne s’en est pas sorti.

  30. Robinson dit :

    Un F35 fabriqué par Mitsubishi se crashe ; sympathie pour le Japon et son pilote… mais, un soupçon de plus envers C. Ghosn ?

  31. Royal Marine dit :

    Si j’étais un procureur Jap, je n’hésiterais pas à accuser Carlos Gohn! Ça ne mange pas de pain…
    Mais je dois me faire pardonner à propos du F35. J’ai scandaleusement déclaré que la « Dinde » ne volait pas! Et bien c’est faux! Je le reconnais.
    Il vole jusqu’au crash, c’est à dire quelques minutes!

    • PK dit :

      Et il a prouvé qu’il avait une autonomie de 130 km… C’est assez inespéré pour un avion dans ses tous premiers développements.

  32. MERCATOR dit :

    TOKYO – Le pilote d’un avion de chasse furtif Lockheed Martin F-35A qui s’est écrasé dans l’océan Pacifique a mis fin à son exercice d’entraînement juste avant la chute de l’avion, a-t-on appris mercredi.

    Le ministère japonais de la Défense a lancé une enquête afin de déterminer la cause de l’accident de mardi, qui sera menée par la commission d’enquête sur les accidents d’aviation du ministère. La force japonaise d’autodéfense aérienne a également sollicité la coopération de l’armée américaine dans le cadre de cette enquête.

  33. vrai_chasseur dit :

    Selon les médias japonais le pilote était expérimenté et était le chef d’une patrouille de 4. Il a envoyé un signal ‘Abort Mission’ peu avant le crash, il a dû être confronté à un problème grave.
    Avoir localisé les débris de l’avion sans trace du pilote c’est hélas mauvais signe.

  34. Thinker dit :

    Tenez dans le dernier rapport publié par le Pentagone, on pouvait trouver cette pépite: « Le procès-verbal montre qu’une lacune que le Bureau a déclassée le 4 juin concerne les systèmes d’urgence du F-35. Les équipes d’essai ont constaté que le transpondeur d’identification du F-35, qui communique avec le radar de contrôle au sol pour confirmer l’identité de l’avion, n’envoie pas automatiquement un signal d’urgence lorsque le pilote s’éjecte. Il est censé passer automatiquement en mode d’urgence et transmettre le transpondeur international d’urgence Mayday code 7700 qui alerte les contrôleurs de la circulation aérienne de l’urgence. Si un pilote devait s’éjecter sans d’abord changer manuellement le transpondeur pour transmettre le signal d’urgence – et un pilote éjecteur aura souvent peu de temps ou de présence d’esprit pour le faire – des heures pourraient s’écouler avant que quiconque sache qu’il a eu un problème et encore moins qu’il s’est éjecté et s’est crashé. Les fonctionnaires qui ont identifié ce problème de conception lui ont attribué la cote de gravité la plus élevée, le qualifiant de lacune de catégorie I  » élevée « . Mais le Conseil d’examen des déficiences l’a ramené à un problème  » élevé  » de catégorie II, sans indiquer un plan pour le corriger.  »
    https://www.pogo.org/investigation/2018/08/f-35-program-cutting-corners-to-complete-development/
    Prémonitoire non ?

  35. Nico St-jean dit :

    Pa de Mayday mais une simple abandon de mission de la part du pilote, ce qui semble indiquer que ce dernier pouvait penser avoir le contrôle de la situation. Ou encore, qu’il s’agirait réellement d’un accident de pilotage comme on en vois trop souvent en mer, à basse altitude.
    .
    Mon opinion personnel est que, pour le moment, la thèse de la défaillance technique est plus probable. Plusieurs commencent à penser à un défaut de la chaîne de montage chez Mitsubishi : Peter Layton, ancien officier de l’armée de l’air australienne et analyste au Griffith Asia Institute, a déclaré que la chaîne de montage japonaise serait l’un des premiers endroits où chercher des réponses parce que la plupart des problèmes techniques constaté sont local et non sur toute la flotte.
    .
    https://www.cnn.com/2019/04/09/asia/japan-f-35-stealth-fighter-missing-intl/index.html
    .
    Presque plus d’espoir pour le pilote, malheureusement.