Des programmes d’armement russes ont donné lieu à des détournements de fonds

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

44 contributions

  1. PK dit :

    Intéressant.

    Combien de gens condamnés et virés en occident pour des faits similaires ?

    • Robert dit :

      PK,
      Vous pouvez nous donner des exemples précis?
      Quand l’argent a été dans les caisses d’un parti, ou a servi à alimenter une campagne électorale ou faire des petits cadeaux pour de l’influence, il y en a beaucoup.
      Pour « l’enrichissement personnel, » officiellement assez peu.
      Mais qu’entend-on par enrichissement personnel ?
      Si on compte une carrière ininterrompue avec des revenus mirobolants, des à-côtés généreux, des « amis » qui vous rendent des services pour les avoir favorisé, des retours d’ascenseur permanents pour les faveurs, financées par le contribuable, que vous avez accordé, on peut dire qu’il y en a beaucoup.
      Mais ce n’est pas compté comme détournements de fonds.
      Si vous obtenez des avantages en nature non déclarés et que les impôts l’apprennent, je doute qu’ils laissent passer, même si la somme est relativement faible.
      En URSS, le sommet de la classe politique était clairement corrompu, mais tant qu’ils restaient dans la ligne et ne faisaient pas d’ombre à un concurrent, la Pravda n’en parlait pas. Depuis la chute de l’URSS, sous Eltsine, les prédateurs se sont rués sur la Russie, profitant de la relative anarchie. Sous Poutine, certains ont été mis en prison ou sont partis se réfugier ailleurs, d’autres sont forcément restés qui ne gênaient pas le pouvoir autocratique.
      Maintenant, ce rapport est-il un message envoyé à certains proches du pouvoir ou un écran de fumée ?

    • Robert dit :

      Un exemple, apparemment dérisoire, mais connu et pratiqué de beaucoup, donc finalement peu dangereux. On imagine quand un marché va être passé entre états, ou une vente ou un rachat d’entreprise par l’Etat, ce qui peut circuler.
      La corruption est avant tout un état d’esprit, une certaine conception du pouvoir et ou le bien commun au bout du compte n’est même pas servi. Que le bien commun soit servi d’abord et un relatif enrichissement personnel serait presque légitime, car tout travail mérite salaire.
      https://actu.orange.fr/france/quand-des-politiques-francais-quemandent-argent-et-cadeaux-a-l-ambassade-du-qatar-magic-CNT000000vI0iV.html

  2. Marsac dit :

    Ce qui est intéressant, c’est que l’information ait été publiée ! Pourrions-nous voir de telles publications en Chine ?

    • Ysgawin dit :

      Pour avoir ça en Chine, il faut aller lire la rubrique nécrologique des journaux ;o)

    • Polymères dit :

      L’information a été « officiellement » publiée, c’est ça qui est intéressant.
      Mais quand on connait un peu ce qui se passe en Russie, le pouvoir (qui est corrompu et qui empêche toute opposition, tout médias de dévoiler des choses, sinon tout le monde connait les risques ) doit s’afficher comme luttant contre la corruption pour se donner bonne figure et également pour faire taire une opposition grondant dans l’ombre et qui est prête à surgir.
      Faire des exemples, faire tomber des têtes pour que tout le monde entre dans les rangs, l’accusation pour corruption, c’est le « truc » que le pouvoir de Poutine a utilisé et utilise toujours pour éliminer ceux qui dérangent. Un oligarque qu’on n’aime pas, pas trop fidèle, une affaire de corruption qui tombe, soutenue par une justice corrompue et qui suit les directives des autorités, le voilà remplacé, mis en prison, spolié de son argent.
      Un politicien d’opposition qui fait une vraie opposition au pouvoir et non de la figuration démocratique, une affaire de corruption et le voilà illégitime aux élections.
      C’est une réalité, la Russie est bouffée de partout par la corruption, mais elle est également un levier de pouvoir, surtout face à une justice loin d’être indépendante des intérêts du Kremlin.
      Chez nous on a également un jeu politique avec des « affaires », mais même si ça fait un scandale médiatique pouvant rendre illégitime tel ou tel politicien, une justice indépendante finit souvent par reconnaitre un non lieu, bien moins médiatisé.
      L’affaire Ghosn au Japon sent également ce genre d’affaires, comme souvent ça tourne en rond, avec de faux scoops, surmédiatisés le temps qu’il dégage, l’affaire derrière n’a aucun intérêt financier, de principe, de moralité.
      La différence entre un pays comme la Russie et un pays comme nous, c’est que la méthode peut être assez similaire pour dégager un ennemi, mais qu’en Russie, l’état organise de A à Z des affaires de corruptions que la justice sanctionnera.

      • Fred dit :

        @ Polymères
        Je suis pleinement d’accord avec la première partie de ton intervention, mais pour ce qui est de la partie « Chez nous », je te trouve bien aimable et primesautier, c’est un euphémisme !

        Tout de même, Carlos Ghosn a des casseroles diverses de fraudes bien documentées.
        Il est vrai que, la France étant pourvue d’une justice de classe bien établie, la bourgeoisie échappe généralement à toute sanction notable, y compris quand les faits sont clairement énoncés et reconnus (CF. affaires Tapie, Chahuzac … etc.).

      • Le Glaive dit :

        @ Polymères :
        Vous vivez en Russie? vous êtes russe? vous avez sous les yeux tous les éléments objectifs pour pouvoir juger de la situation intérieure de ce pays et du comportement de ses dirigeants? quels sont vos sources de documentation? officielles ? sont-elles équilibrées, vérifiables et de provenances indépendantes, multiples, ( à part Atlantico et le Reader’s Digest ) ?
        à quel titre vous permettez-vous de vous faire juge d’un sujet que vous ne pouvez pas, de toute évidence, connaître ?
        je suis exactement dans la même situation que vous au niveau des informations, mais la différence est que je demande et même que je l’exige, de la mesure, de la neutralité et l’absence de prises de position de type procureur alors que l’on est aveugle et plus précisément aveuglé par la propagande massive et quotidienne qui nous est imposée par l’ Occident.
        vous n’avez pas à jouer les petits procureurs à la petite semaine, alors que vous n’avez pas entre les mains des éléments fiables pour le faire: Alors, abstenez-vous de parler de ce que vous ne connaissez pas en dehors des ragots des médias français.
        Vous ne connaissez pas un principe simple qui est celui de la Justice: on ne condamne pas quelqu’un lorsque l’on ne dispose pas d’éléments prouvés et indiscutables qu’il serait coupable de quelque chose. ce principe élémentaire du Droit, fondement de toute civilisation, vous le bafouez plusieurs fois chaque jour en martelant une propagande haineuse.
        des gens comme vous font du tort à notre pays. des gens comme vous ont poussé un représentant de la Nation à intervenir il y a 48 heures sur ce site pour publier un droit de réponse, motivé en grande partie par le genre de commentaires dont vous êtes un des spécialistes : des commentaires haineux, à l’emporte-pièce , accusatoires sans preuves, c’est-à-dire diffamatoires.
        La diffusion sans limite des propos diffamatoires contre la Russie est une de vos spécialités: vous n’êtes pas le seul hélas et je comprends qu’un membre de la représentation nationale ait jugé nécessaire d’intervenir pour faire part d’une certaine indignation contre la diffamation en général, intervention qui devrait aussi, normalement, siffler la fin de la partie pour les diffamateurs permanents.
        il y a un principe que vous ignorez mais que vous devrez bien intégrer d’une façon ou d’une autre: c’est celui du Droit. le droit d’opinion existe mais il ne se confond pas avec le droit de diffamation ni avec celui de diffusion de fausses nouvelles.
        on m’a toujours appris à l’école que lorsque l’on ne sait pas, on se tait. c’est ce que vous seriez très avisé de faire.

        • Polymères dit :

          Encore et toujours le même Glaive qui revient pour me prendre pour l’idéal russophobe pro-américain comme il se l’imagine.
          Combien de fois faut-il le répéter? Combien de fois allez vous continuer à ne pas voir des réalités et à imaginer que ceux qui disent cela ne font qu’inventer des choses.
          Je le redis, le problème c’est vous qui êtes par idéologie devenu totalement imperméable aux critiques de la Russie.
          Vous ne voyez que folies, manipulations, délires, mensonges dans ceux qui osent dire des choses qui ne vont pas dans les intérêts russes, qui ne font pas la lèche aux russes, par ce que vous, oui vous, avez un sérieux problème contre le monde occidental que vous vomissez, que vous fuyez par toutes les voies possibles et c’est vous qui finissez par atterrir sur des blogs, des sites de secondes zones qui fonctionnent à la sauce complotiste, de la vérité cachée qu’ils détiendraient je ne sais ou, ce n’est pas moi qui m’inspire des sites Atlantico et autres qui sont en réalité votre opposé de conneries.

          Moi au contraire, je ne cite ici aucun média, jamais, je vous mets au défi de me sortir un seul de mes commentaires qui serait en réalité issu d’un média. Tous mes commentaires sont basés sur un concept simple, l’analyse des faits bruts, la déduction, la logique.
          Vous par contre, j’ai la certitude que vous êtes une personnes se faisant influencer, car vous avez un sérieux problème de parti pris qui vous rend totalement perméable à n’importe quelle connerie qui va dans ce parti comme vous devenez totalement aveugle devant des évidences qui ne vont pas dans ce sens là.

          Prétendre qu’il faut vivre en Russie et être russe pour en parler ou pour savoir comment ça se passe, c’est vouloir décrédibiliser un avis et légitimer d’autres, dont le vôtre (si on devrait demander à Le Glaive de se taire à chaque fois qu’il parle d’un autre pays par ce qu’il n’y vit pas et n’a pas la nationalité pour être légitime et juste, ben vous ne serez pas souvent là).
          Je pense au contraire que si je serai russe et vivrait en Russie, je serai comme beaucoup d’eux, soumis à une propagande d’état bien plus forte que ce qu’on trouverait au JT de 13h de TF1 et que le contexte ferait que j’éviterai d’ouvrir ma bouche. Si vous seriez en Russie, soyez en certain, que les critiques que vous faîtes ici, seraient largement soumises à une surveillance si ce n’est plus.

          La justice russe a t-elle déjà condamné un proche du pouvoir? L’opposition russe a t-elle déjà bloqué des mesures prises par le pouvoir? Des médias ont-ils déjà salit l’image de Poutine? Cherchent-ils des scandales pour faire du scoop? N’a t-on pas vu des journalistes se faire abattre dès lors qu’ils mettent le nez dans des affaires de corruptions touchant le pouvoir? N’y a t-il pas eût un politicien d’opposition russe qui allait balancer toute une affaire de corruption qui a été abattu? N’y a t-il pas eût d’oligarque qui ne voulaient pas se plier aux ordres du chef se voir emporter dans des affaires de corruptions?
          J’invente tout cela? Ou ce serait vous qui êtes incapable à faire des liens de causes à effets?
          En Russie la justice ne juge pour corruption que les ennemis du Kremlin, je vous donne le soin de me donner un seul exemple contraire.

    • Fred dit :

      @ Marsac
      Oui ! Il y en a eu et il y en a, en Chine, mais, comme en Russie, il est souvent difficile de distinguer une lutte systématique (?) de règlements de compte/ré-appropriation de fortune d’un groupe d’intérêt concurrent manœuvrant dans les coulisses du pouvoir.

  3. Stoltenberg dit :

    Ceci étant dit, je ne crois pas que l’on puisse « jeter la première pierre ». Avec le tas d’affaires de corruption que l’on pourrait dénombrer dans les plus grandes entreprises publiques et privées dont les noms je ne citerai pas mais qui peuvent être facilement retrouvés. Les auteurs ne sont jamais punis et ils bénéficient d’une protection officieuse de la part des hauts responsables au sein de l’état, c’est une constante. Vive le Japon !

  4. Plusdepognon dit :

    Ce n’est pas qu’un mal russe. Le film « lord of war » est un bijou d’intelligence et la vie du personnage principal est un mélange de 8 vies de trafiquants d’armes. Là où il y a de l’argent, la tentation est grande lorsque la moralité est faible.
    Le commerce des armes, c’est 1% du commerce mondial… mais c’est surtout 40% de l’argent de la corruption mondiale !
    https://www.franceinter.fr/emissions/partout-ailleurs/partout-ailleurs-19-avril-2013

    Mais lorsque la volonté politique de dominer le monde est affichée, il faut bien avoir des armes.
    https://www.latribune.fr/economie/international/les-sept-armes-imparables-qui-permettent-aux-etats-unis-de-dominer-le-monde-789141.html

  5. Céphée dit :

    Il n’y a rien d’étonnant à cette corruption interne.
    Tous les pays la subissent.

  6. observateur russe dit :

    Bonjour
    Il n’y a pas que dans le domaine spatial
    Les pertes financières dues à la corruption ont été multipliées par quatre dans le domaine militaire. Elles ont atteint 7 milliards de roubles (env. 100 millions €) Source: https://военное.рф/2019/%D0%9A%D1%80%D0%B8%D0%BC%D0%B8%D0%BD%D0%B0%D0%BB4/
    Un ingénieur des chantiers de l’ Amirauté est accusé d’une fraude très importante. Directeur adjoint du chantier, il aurait détourné 34 millions de roubles dans le cadre de la construction des sous-marins de la classe 677 Lada Source: https://www.korabel.ru/news/comments/inzheneru_admiralteyskih_verfey_predyavleno_novoe_obvinenie_v_osobo_krupnom_moshennichestve.html
    Bonne journée

  7. Czar dit :

    Petite distraction à l’endroit des bouseux : quand le pouvoir est kleptocrate, on doit bien imaginer que les échelons inférieurs suivent l’exemple.

    La seul moment où les Russes ont cessé d’être corrompus était le stalinisme, car le système avait quelques arguments clairs pour appuyer sa morale.

    • PK dit :

      MDR. Il n’y avait pas plus corrompu que le régime bolchévique… de Lénine à Gorbi… Sans interruption !

      • Castel dit :

        PK
        En tout cas pas Gorbachev lui-même, mais dans son entourage peut-être….
        Par compte, sous le règne de son successeur, l’ivrogne Eltsine, on a atteint des sommets, avec les fameux oligarques !!
        Et, depuis, les choses n’ont -semble-t-il pas beaucoup changé, Poutine s’étant contenté d’éliminer les plus gênants, pour en mettre d’autre à leurs places, qui lui sont plus favorables …….

    • Frank dit :

      @ Czar C’est certain. Et je connais un pays de bouseux , endetté à 2300 Mds d’euros, un déficit annuel de 76 Mds, classé 22ème niveau corruption, à 48,4% de prélèvements obligatoires et dans lequel on travaille à partir de la mi-juillet pour soi-même et sa famille.
      Avant, on finance des « Czar », entre autres.
      Un pays de bouseux dans lequel il serait stupéfiant d’imaginer Me Belloubet, procureur général par définition, venir devant nos deux Assemblées et y dénoncer les turpitudes de nos administrations. Celles de ses amis, pour commencer.
      Un pays de bouseux qui place la corruption, la connivence, la flagornerie et l’entre-soi au niveau d’un art de vivre.
      L’important, dans la bouse, c’est le niveau ou l’on s’y situe. Par exemple, vous, Czar, êtes vous dans l’écume de la crème supérieure, ou au fond de la fange, dans les échelons inférieurs, comme vous dites?
      Je crois que la réponse est dans la question, et peu importe.
      Mais je vous rejoins sur un point:
      Sous Staline, le monde était privé de la pertinence et l’élégance des propos de tous les « Czar » de votre genre. Josef n’avait aucune morale, mais de grandes bottes.
      Vous devriez vous réjouir de vivre dans un pays de bouseux, puisqu’il vous permet de vous exprimer…

      • Czar dit :

        @ Pk cesse de répéter des conneries plus grosses que toi : Les bolchéviques étaient des salopards, mais des idéalistes (les plus dangereux qui plus est). pas vraiment le genre à mettre de l’argent de côté aux îles Caïman, la seule entaille notable à l’austérité était un niveau de vie certes sans commune mesure avec les Komunalkas, mais rien de réellement somptuaire.

        @frankie : la raison de cet érythème fessier ? Une « mail order bride » moscovite et tu t’es senti tenu de voler au secours de l’honneur offensé de la Sainte-Russie pour garantir ton investissement affectif ?

        Et sinon, que diable peut-il te faire penser que tu me « finances » d’une quelconque façon, arrogant foutriquet?

        • Plusdepognon dit :

          @ Czar
          Le néolibéralisme est également une idéologie.
          Et étant donné que le capitalisme de connivence tend de l’oligopole vers le monopole, il n’y a pas de différence avec le communisme (c’est toujours pas au service des peuples, nos hiérarques peuvent dormir tranquilles).

    • Stoltenberg dit :

      Avez-vous des preuves à apporter pour rendre vos propos un peu plus légitimes ? Je pense qu’un titulaire du « diplôme du 3ème cycle universitaire » devrait au moins être capable de justifier ses propos. Mais étant donné que l’état de l’université s’est fortement dégradé suite aux politiques socialistes menées depuis des décennies, rien n’est sûr…
      .
      Du temps de l’URSS et surtout pendant le stalinisme la corruption a fortement augmenté du fait de l’agrandissement de l’appareil administratif et bureaucratique. Les secteurs particulièrement impactés c’était la justice (dans l’acception soviétique du terme) et la police. Il était assez fréquent que les gens achetaient la protection des magistrats ou des policiers en leur donnant de l’argent ou certains produits déficitaires (farine, alcool etc.).

      • Czar dit :

        mon pauvre petit vainqueur, comme tu n’as aucun titre universitaire à faire valoir, tu te retrouves dans ton statut d’arabe en basket refoulé à l’entrée d’une boite de nuit à décider que « décidément celle-ci était de la merde et qu’on s’y fait trop chier »

        A part ça, le « diplômé d’un troisième cycle universitaire en histoire », que je suis et que tu n’es pas, a mesuré du premier coup (ton immortel braiement sur « la France qui aurait connu le sort de Danemark, du Bénélux ou de la Norvège si elle n’était pas entrée en guerre en 39 » et autres foutaises prétentiardes à chaque fois réfutées) que tu appartiens juste à cette catégorie d’imbéciles autitisques et narcissiquement complexés, hermétiques à toute factualité, se délectant de la possibilité d’enfiler perles et sophismes ad libitum d’un temps que l’on te devine peu compté (retraite et absence de vie sociale sont les deux mamelons de l’emmerdeur), et donc qui ne méritent aucunement les frais de ce que l’Europe civilisée appelait, jadis, une discussion.

        je n’ai rien à « prouver » sur le fait, la lecture de la moindre biographie de n’importe lequel de ces chefs bolchéviques suffit à savoir que l’attrait du gain n’a jamais joué le moindre rôle dans leur motivations ni dans leur vie

        maintenant, tu peux nous sortir statistiques chiffrées et sourcées résumant l’état exact de la corruption à l’époque stalinienne – et particulièrement entre deux purges, ou encore nous démontrer à nouveau que trump a triomphé à ses élections de midterms.

        ou même simplement te contenter de la fermer, un accès de sagesse n’étant jamais totalement inimaginable.

        • Stoltenberg dit :

          Bon, une fois de plus, vous venez de confirmer que vous n’êtes même pas capable, du point de vue intellectuel (donc biologique), de conduire un raisonnement intègre. Oui je peux vous sortir des statistiques et vous savez très bien que j’ai raison. L’URSS ne se résume pas à la « la lecture de la moindre biographie de n’importe lequel de ces chefs bolchéviques « . « Imbecile autistique » s’il y a quelqu’un qui est un « imbécile » ici, c’est vous. Et votre parcours scolaire le prouve presque sûrement.

  8. Comte Serge dit :

    Bonjour. Il est certain que la corruption est dans l’ADN russe et le régime communiste n’a fait que banaliser ce fléau. Alors toute la volonté de Poutine ne suffira pas à l’éradiquer. Mais attendez… certains de nos généraux, qui sont en relation avec les programmes d’armement, ne bénéficient-ils pas de certains avantages en nature (car l’argent est trop facile à tracer) tels que les vacances payées, les travaux d’aménagement de terrain dans leurs propriétés etc. quand il faut promouvoir un produit de tel ou tel industriel? Chez-nous ils ne sont pas incorruptibles non plus, mais cela se passe de façon bien plus subtile que chez les Russes.

    • Plusdepognon dit :

      @ Comte serge
      Il y a aussi le coup du stage rémunéré pour sa fille / fils… Cela n’a rien à voir avec les marchés publics attribués voyons !
      Et pas au smic, des stages directement chez la société qui a gagné le marché.
      Mais bon, ça n’a rien à voir avec le poste de papa. Faut pas voir le mal partout 😉

    • Daniel BESSON dit :

      Vous vouliez certainement écrire que la fraude est dans l’ADN des militaires et de leurs fournisseurs ? Sans remonter à la Rome ou à la Perse antique , on dénonçait déjà des fraudes dans l’allocation des places , des fournitures à bord des navires huissiers et autres lors des croisades . Toute activité militaire , de tout temps dans l’histoire et sous toutes les latitudes a généré des fraudes . Les régimes les plus autoritaires comme l’Allemagne Nazie ou même l’URSS Stalinienne durant la SGM n’y ont pas échappé . Les  » pertes en ligne  » les plus importantes étant observées les campagnes de don , surtout en nature ( or , argent , cuivre ,… )

    • Robert dit :

      Comte Serge,
       » la corruption est dans l’ADN russe »
      Selon vous, les corrupteurs, auxquels on peut joindre les révolutionnaires bolcheviques qui ont pillé et ruiné la Russie bien plus sûrement que les voleurs, étaient forcément des russes ethniques?

      • Comte Serge dit :

        Bonjour.
        @ Robert. Il me semble qu’il y a près de 140 différentes ethnies en Russie. Désigner une en particulier est impossible. En revanche, les siècles de cohabitation on tellement mélangé les cultures et les traditions qu’aujourd’hui ça ne fait qu’un – le/a Russe. Je n’évoque là que les ethnies de type européen, car les cultures musulmanes et bouddhistes sont trop éloignées pour une assimilation définitive.

        Toutefois, au fil des siècles la corruption telle que nous la connaissons aujourd’hui s’est enraciné en Russie et a pris la forme d’un simple cadeau avant de demander un service. J’ai eu du mal à comprendre ce concept quand, à mon ancien travail, pour un simple remplacement un Russe venait me voir avec une boite de chocolat ou une bouteille de vodka. Je le faisait de bon cœur sans rien demander, mais pour les Russes il est impensable de demander un service avec les mains vides. Est-ce de la corruption? A si petite échelle peut-être pas, mais quand il s’agit des contrats ou des faveurs politiques, les boites de chocolats sont vite remplacées par les grosses sommes d’argent. Sauf que c’est déjà dans leur nature.

        • Robert dit :

          Comte Serge,
          Vous éludez ce que je voulais dire.
          Et vous confondez nature et moeurs, la nature est innée, les moeurs font partie de l’acquis.

  9. Jupiter dit :

    Levez la main ceux qui sont surpris.
    Quoi? Personne?

  10. J.Charles dit :

    Incroyable! Qui aurait pu l’envisager une seule seconde? Et pourtant…

    • josé-paledir dit :

      En tout cas eux essayent de mettre de l’ordre dans les écuries d’Augias. Ici tout se passe entre gens de bonne compagnie a l’abri des regards. Je ne reprendrai pas les exemples cités plus haut …

  11. Alain d dit :

    Dans un pays mafieux avec de tribunaux, des élus et des patrons corrompus et corrupteurs, on ne comprendrait pas que le secteur militaire passe au travers des magouilles.
    Et pendant ce temps là, la Russie mendie des investissement étrangers.
    De mémoire le plus gros flux d’IDE vers la Russie a eu lieu en 2008, mais c’était aussi l’année de l’annexion des territoire de la Géorgie par la Russie. Depuis, rien de va plus, les flux « d’IDE transparents » se tarissent.
    Par contre les flux offshore progressent et ont dépassé ceux de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de la France, ce qui ne présage aucune amélioration !

    https://www.tradesolutions.bnpparibas.com/fr/implanter/russie/investir
    Chypre, logique puisque c’est le paradis offshore des oligarques ukrainiens et russes.
    Mais les autres, étonnant?
    Mais quels sont donc ces flux qui passent par ces paradis fiscaux ?

  12. Ysgawin dit :

    Le « Camarade » Vladmir va pas être content…
    Il va ré-ouvrir 2 ou 3 goulags.

    Ah, on me dit dans l’oreillette qu’ils n’ont jamais été fermés ? Ce sera plus facile alors ! ;o)

  13. Raymond75 dit :

    La corruption est un mal endémique en Russie, mais si il y a moins de corruption dans les pays occidentaux, c’est parce que les règles d’optimisation fiscales sont légales et très souples. De plus, l’externalisation du droit américain permet à ce pays d’inculper qui il veut au nom de la ‘lutte contre la corruption’, alors qu’il ne s’agit que de la défense de ses intérêts.

    La ‘mondialisation heureuse’ a mis le fric au dessus de tout, à l’ouest, à l’est, en Chine, en Afrique, partout. Les gens honnêtes existent, mais en général ils ne sont pas riches.

    Ce qui est nouveau, comme l’a dit l’un d’entre nous, c’est que cette information a été diffusée.

  14. Goulag dit :

    Les vieux démons russes…

  15. Thaurac dit :

    Et c’est dans tous les secteurs, d’ailleurs quand un truc de ce genre remonte au grand jour, il faut se dire qu’il a perdu les graces de l’état, sinon on n’en saurait rien, poutine et quelques amis ont la main mise sur tout le système.Actuellement un banquier français est en taule en russie car un banque ( qui lui doit des tunes) et qui est aussi actionnaire, a décidé de d’avoir la banque du mec pour une bouchée de pain avec la bénédiction et l’aide de l’état.
    Pas besoin de sanction, à l’allure où le régime spolie les biens des investisseurs, plus un kopeck n’ira en russie.
    PAr contre , je ne comprends pas qu’on en fasse pas de même avec la russie, car par exemple, l’implantation de cette banque est plus que curieuse, et les avantages des employés aussi, en égard à ses capacités d’investissement qui sont ridicules par rapport aux autres banques hongroises!

  16. Fred dit :

    L’homme et la bonne conduite ne vont pas ensemble.

  17. revnonausujai dit :

    eh bien, finalement, ce sont des occidentaux comme les autres !

  18. Thaurac dit :

    Pour une fois je ne suis pas surpris, pourquoi? 😉

  19. vrai_chasseur dit :

    Je pense qu’une enquête sur « des programmes d’armement russes n’ont PAS donné lieu à détournement de fond » serait beaucoup plus ardue en terme d’exemple à trouver…
    Ceci étant la Russie est loin d’être la seule nation où ce genre de détournement a lieu.

  20. Lucien-O dit :

    Les pièces de rechange pour du matériel Russe entre la sortie de l’usine et la livraison (exemple les crashs d’avion russe en Algérie) le prix officiel est multiplié par huit, d’où le prix et la durée exceptionnelle dans le temps (deux ans) pour la mise a niveau de l’IL-76 en Russie qui a séjourné 1 an a l’air libre par manque de liquidités du côté algerien, ou la Malaisie et le Pérou qui decouvrent que la mise a niveau des SU-33MK doivent l’être en Russie, la Malaisie exige que cela soit fait chez eux comme cela là été pour les F-16 américain, le délais pour être livré varie entre deux et cinq ans, d’où le refut de l’Inde d’acheter encore Russe.