CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

L’US Marine Corps va maintenir en service ses avions AV-8B Harrier II au moins jusqu’en 2028

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

54 contributions

  1. Leum dit :

    Pas de détail sur cette capacité unique qui manque au F-35?

  2. Didier dit :

    Après 20 ans de gestation il est urgent de ne rien faire trop vite… Sacré f35

  3. B21raider dit :

    C’est de l’intox anti f-35 comme d’habitude sur ce blog, qui est habitué a les énumérer, c’est du même niveau que dire que le Rafale n’est pas un bon avion car le mirage 2000 qu’il était sensé remplacer ne sera pas retiré du service avant 2030……

    • Laurent Lagneau dit :

      @ B21raider,

      Vous êtes extraordinaire! Les infos viennent d’un document officiel de l’USMC! (le lien est dans l’article)

      • B21raider dit :

        Ce n’est pas un reproche contre vous, c’est juste que ça commence a lasser les quelques personnes sérieuses ces articles sur le F35 ou on finit a 130 commentaires alors que les articles sur les jumelles Thalès avait droit a 0 commentaires a un moment, c’est dire que le F35 ça sert juste a faire parler des personnes qui a longueur d’année sous les roches et qui pointent juste pour troller

        • Hermes dit :

          Rassurez nous, vous ne vous considérez pas comme une de ces personnes sérieuse n’est ce pas ?

        • lym dit :

          L’article est vraiment neutre. C’est purement factuel.
          Maintenant, si prolonger un avion que les anglais ont terminé de ferrailler il y a presque 10 ans vous fait tirer des conclusions anti-grosse-dinde (ici dans sa version la plus grasse), rassurez vous, n’importe qui se servant un peu de sa tête fait de même.
          Les fait sont juste un peu têtus, mais souhaitons au remplaçant de tenir 45 ans de service! Bon, OK, on doute un peu aussi… o:)))

        • Frank dit :

          @ B21 raider Bof…Ne vous fâchez pas. Mais reconnaissez que le feuilleton du F-35, comme Les Feux de l’Amour, ou les telenovelas Brésiliennes, prête à sourire.
          Tout simplement parce qu’il reste à chacun, pour l’instant, la faculté de fermer sa TSF pour ne pas être pollué par ces inepties, enfin, je l’espère.
          Ce qui est peut-être moins amusant, c’est que le même quidam/contribuable, grand maître de sa télécommande, a été contraint, malgré lui, de financer un programme américain, d’en subir les innombrables erreurs et retards, et est aujourd’hui sommé de l’acheter. A la différence d’Hannouna et consorts.
          C’est leur problème.
          Et personnellement, savoir qu’une toute petite partie de mes impôts ait contribué à l’existence du Rafale plutôt qu’au F-35 ne me dérange pas.
          Comme pour toute la famille des Mirage. Nos amis américains savent construire de très bons avions, c’est incontestable, la liste est longue. Et ils sont aussi doués pour les faire financer par d’autres et leur forcer la main ensuite. Sur ce point comme beaucoup d’autres, mais le Syndrome de Stockholm nous démontre que la victime réclame souvent la fessée.
          Sur le programme JSF, difficile de ne pas regarder nos voisins, d’un point de vue hypocrite et rigolard. Puisque la fessée, ils y ont visiblement pris goût.
          Le F-35 n’a d’intérêt pour moi que lorsqu’il est en compétition avec le Rafale, en espérant que ces deux aéronefs ne seront jamais en affrontement direct.
          Se réjouir des difficultés de l’adversaire, c’est toujours un petit plaisir mesquin, et plus ou moins furtif…
          https://www.voltairenet.org/article205956.html
          Gardez le sens de l’humour, ou changez de chaîne.
          https://www.marines.mil/News/Marines-TV/

      • John dit :

        Concernant le contenu du commentaire, B21 n’a pas tort…
        Le fait que le Harrier soit maintenu en service ne donne pas d’indication à propos du F35B…

        Il y a quelques temps, il y avait eu un article « équivalent » à propos de l’USAF, mais je ne le retrouve pas. Il était annoncé que le dernier F16 quitterait l’USAF au milieu des années 40… Et évidemment, certains ont tiré des conclusions sur le F35.
        Mais il se trouve que le dernier F16 a été livré à l’USAF en 2005. Donc utiliser la capacité de ces appareils me semble évident, d’autant plus que les F16 sont loin d’être mauvais. Pour une partie des missions, ils resteront qualifiés sans problème, c’est la police du ciel, et l’attaque au sol dans des conflits asymétriques.
        Pour ces cas représentant la majorité de l’utilisation active, ou en mission réelle, pourquoi s’attendre à ce que l’USAF remplace le nombre d’avions qu’ils ont en quelques années?

        Comme la France avec son Rafale, le Mirage 2000 a été en partie très progressivement remplacé, et en partie maintenu.
        L’intérêt? Plus la transition entre 2 appareils est planifiée sur le long terme, et meilleure sera la capacité opérationnelle, et surtout, meilleures seront les chances à l’export, car la ligne de production sera maintenue plus longtemps… C’est pour cela que le F16 est encore en production aujourd’hui.

        Concernant le F35-B, les fournisseurs des éléments différenciant cette version des autres ne sont pas forcément les mêmes, et surtout les lignes de production de certaines pièces sont très spécifiques.
        Il semblerait que l’intérêt d’avoir une production étalée dans le temps a une meilleure valeur stratégique que le « tout tout de suite »….

        En conclusion, je pense que les mots de B21 ont été mal choisi. Mais ce qu’il voulait dire c’est que le maintien d’une flotte ne doit pas être vu systématiquement comme une critique du remplaçant, ou comme l’incapacité du remplaçant à reprendre ce rôle.

        Les portes-avions sont très nombreux au sein de l’USMC. Quand on voit le temps qu’il a fallu à la France pour passer du Super Etendard au tout Rafale, on peut extrapoler la situation aux Marines américains…
        Chaque porte avion doit être probablement réorganisé, les bancs d’essais des réacteurs refaits, les ateliers éventuellement repensés, l’outillage éventuellement remplacé, les munitions et leur stockage peuvent être adaptés,…
        Une transition progressive se justifie aisément pour maintenir un certain nombre de PA actifs. Et c’est peut-être pas une mauvaise chose d’avoir un retour d’expérience solide sur un premier PA transformé pour ensuite lancer les modernisations suivantes et ne pas avoir à refaire des modifications qui vont coûter très cher…

    • Hermes dit :

      En quoi est ce anti F35 ?
      Vous ne seriez pas parano à tout hasard ?

    • Alpha dit :

      @B21 raider
      Et ça chiale !
      Vous êtes un âne, vous et autres contemplatifs du Sacro-Saint F-35 qui ne manqueront pas d’intervenir pour chialer à leur tour ! …
      L’info qu’elle vienne de l’USMC ou du Pentagone comme récemment, et c’est de l’intox, au même titre que si elle venait de Sputniknews ! Extraordinaire !…
      Alors que dire quand un journal aviation relate les scores de l’espace de « Turkey » dans un Red Flag !… 🙂
      Mais faites vous une raison : Le F-35 ne fait pas la maille pour le moment, lacunes et autres problèmes techniques sont et seront encore au rdv pour quelques temps. Mais ça viendra, à coup de milliards et avec le temps, L.M. arrivera à en faire un avion de combat correct… A votre plus grande joie !

      • B21raider dit :

        nikomok

      • Gégétto dit :

        Alpha,
        Je dois être l âne qui se démarque du troupeau…Je ne chiale(brais?) pas… je donne juste mon avis et tente de m y retrouver dans les infos concernant le F 35 . Ce n est pas facile vu le brouillage actif!!!!.
        Dans l article ci-dessus, je n ai pas vu de critique excessive de la part de l USMC à l encontre du F35 (1er paragraphe).
        Je lis juste qu ils utilisent, avant d être tout F 35,le potentiel de leurs AV-8B Harrier II en les « Upgradant »;
        Pour L USMC, le AV-8B Harrier II reste certainement une bonne machine rustique, sans les contraintes d entretien et quelque part fragilité d une machine complexe telle le F 35.Le côté rustique (c est mon avis)
        La FLOAN espagnole fait de même en conservant des Matador modernisés, avant de passer sur F 35.
        Allez , je vais, de ce pas, rejoindre mes congénères dans le pré..Cordialement.

    • L'Espadon dit :

      « c’est du même niveau que dire que le Rafale n’est pas un bon avion car le mirage 2000 qu’il était sensé remplacer ne sera pas retiré du service avant 2030…… » Faux, il devait également remplacer les SUE les F8E, les jaguar et les mirage f1. Donc renseignez-vous avant de balancer des demi-vérités. En France, avec le Rafale, les avions qu’ils devaient remplacer, n’ont pas eu besoin d’être prolongé, chose qui se fait avec le Harrier, là est toute la différence.

      • Eric dit :

        Malheureusement pour vous, les F-8F de l’aéronavale ont du être prolongés au début des années quatre-vingt dix suite aux retards dans la mise au point du Rafale Marine : 17 appareils modernisés ont été redésignés F-8P et ont été retirés au début des années 2000. Comme quoi, il faut effectivement se renseigner avant de balancer des demi-vérités…

        • ScopeWizard dit :

          @Eric

          C’ est surtout que le CdG n’ était pas là ( il ne le sera pas avant 10 ans ) et que les Foch et Clemenceau étaient très peu adaptés à le recevoir ( l’ avion est un 20 tonnes contre une douzaine pour les Super-Etendard ou les « Crouze » et le pont de ces PA est étroit ) même si ces porte-avions ont servi de plateforme d’ essais afin de mettre le Rafale M au point en tant qu’ avion de combat pouvant être embarqué …….

          De plus , au moment où a été décidé la modernisation des F-8 Crusader restants ( beaucoup avaient été perdus sur les 42 initiaux ) , les Rafale , prototypes des avions de série à venir après le démonstrateur Rafale A , sortaient les uns après les autres des bureaux d’ études et autres planches à dessin ; en 1990 le Rafale en était encore aux premières phases de son développement …………

          Et à ma connaissance , c’ est en 1999 que les derniers F-8P ont été retirés …………..

          Demi-vérités , demi-vérités ………. vous m’ en faites une de « demi-vérité » , tiens ! 😉

        • Alpha dit :

          @Eric
          « …les F-8F de l’aéronavale ont du être prolongés au début des années quatre-vingt dix suite aux retards dans la mise au point du Rafale Marine »
          Non !…
          Les F-8F de l’aéronavale ont du être prolongés au début des années quatre-vingt dix suite aux retards dus à des contraintes budgétaires impactant l’entrée en service du Rafale Marine.
          Comme quoi, il faut effectivement se renseigner avant de balancer des demi-vérités…
          C’est bien ce que vous disiez, non ?… 🙂
          Tiens, un lien parmi tant d’autres pour enfoncer le clou : http://www.netmarine.net/aero/aeronefs/crusader/index.htm

          • ScopeWizard dit :

            @Alpha

            Loin de moi toute intention de vous contredire pour le seul plaisir tordu de le faire , mais , êtes-vous certain ?

            Je ne pense pas que quelque Rafale Marine fut prêt à être fabriqué en série , encore moins à entrer en service en 1990 ou même1995 puisque de mémoire dans l’ ordre les premiers prototypes sont le C01 en mai 1991 suivi du M01 à la fin de cette même année puis du B01 en 1993 enfin du M02 également en 1993…………

            Il me semble donc impossible que problèmes budgétaires ou non , cet avion puisse être au point pendant toute cette décennie 1990 ………………

            Il me paraît donc normal que les F-8F aient été prolongés durant cette période , le Rafale étant loin de pouvoir faire la maille dans les années 1990 du moins avant la toute fin vers 1999 qui je crois me souvenir est l’ année de la dernière campagne d’ essais sur PA ………………… ou alors quelque chose m’ échappe …………..?? 😉

          • Alpha dit :

            @ScopeWizard
            Pour être précis :
            Au départ, la Marine voulait remplacer le F-8E(FN) par des F-18 Hornet, mais l’histoire a traîné, et Dassault a fait le forcing pour imposer le Rafale M. Une fois ce dernier adopté, restait la question de la date de remplacement du F-8 qui ne collait pas avec l’arrivée du Rafale. Il a donc été évoqué l’idée d’une location de 20 F-18… Là encore, grosse colère de Dassault, et vient alors l’idée, en 1989, de prolonger les F-8 avec modernisation, qui deviendront F-8P, appareils modifiés par l’AIA de Cuers entre 1990 et 1997, et également, modernisation des Super Etendard (SEM).
            Quant au Rafale M, les premiers devaient en service en 1998, mais la date est repoussée à la demande du gouvernement de l’époque pour raisons budgétaires, à 2000, … puis 2002… (Rafale M1, pour essais)… Il ne connaîtra cependant le service opérationnel qu’en 2004 (Rafale M2 à M10).
            Pourtant, le dernier des F-8P, ce formidable appareil, dernier des « chasseurs canon », tirait définitivement sa révérence en 1999, laissant la Marine sans vrai chasseur pendant quelques temps …
            Voilà, je crois n’avoir rien oublié… 🙁

      • chasseur de trolls dit :

        Vous avez oublié le Mirage IV.

    • vrai_chasseur dit :

      @B21
      Intox non, toutes les infos sont celles du rapport officiel du DOT/E du Pentagone, visible sur ce lien :
      https://www.documentcloud.org/documents/5736009-FY2018-DOT-E-F35-Report.html

      On peut y lire les 2 points majeurs qui ennuient l’USMC
      – le F35 souffre encore de 941 défauts dont 107 de catégorie 1 (interdisant le statut « Mission Capable »).
      Le résultat factuel est que les F35 déjà livrés ont une disponibilité opérationnelle faible, 20% au mieux soit 1 avion sur 5. On peut voir les courbes de disponibilité opérationnelle ici (FMC rate = « Fully Mission Capable » rate) :
      https://assets.documentcloud.org/documents/5766283/NAVAIR-Readiness-Charts-2016-2018.pdf
      Un FMC Rate aussi bas n’est pas étonnant en début de cycle de vie d’un avion aussi complexe technologiquement. Sa mise au point est forcément longue.
      – En revanche pour l’USMC la surprise amère c’est surtout la découverte que leur version, le F35B, a une durée de vie réelle beaucoup plus courte de 2100 h au lieu des 8000 h théoriques prévues.

      D’où la décision prudente de l’USMC de prolonger les vénérables AV8B Harrier le plus possible, et même de les moderniser. On ne saurait être plus avisé quand on doit aller au combat réel.

    • ScopeWizard dit :

      @B21raider

      Bonjour

      Certes , l’ on peut ne pas être d’ accord sur ceci ou sur cela par rapport à telle ou telle référence , telle ou telle vision des choses , chacun ayant et s’ appuyant la plupart du temps sur ce qui lui sert de fondamentaux ; c’ est une affaire entendue …………..

      Personnellement , voyez-vous , ce que j’ apprécie particulièrement sur cet espace de discussion , d’ échange , de libre expression , c’ est tout simplement qu’ il a comme point de départ UN article sur UN ou DES sujets plus ou moins précis souvent d’ actualité récente voire très récente ………….

      Mais , indépendamment de cette « banalité » , ce que je trouve également formidable et qu’ on ne retrouve pas partout loin s’ en faut , c’ est la façon qu’ a notre ami Laurent d’ amener son sujet en contextualisant , en rappelant des faits , des points précis , en étayant des hypothèses , en nous donnant des références ou que sais-je encore ……….

      Donc , de cet article , connaisseurs ou non , néophytes ou super-capés , nul d’ entre-nous ne part les mains complètement vides , il y a à la fois une présentation et du fond qui nous permettent de réagir par rapport à ce qui est écrit que l’ on soit à l’ unisson , en dissonance , ou en « COUACS » volontaires comme involontaires , de toute façon nous avons de la matière même si nous divergeons sur l’ interprétation ou que nous préfèrerions une partition écrite différemment .

      Tout ce bla bla bla – faut bien appeler les choses telles qu’ elles sont – toutes ces circonvolutions pour vous dire que même s’ il est évident , tellement cela est « humain » et naturel , que Laurent Lagneau a son propre logiciel , ses parti-pris voire plus , il ne me paraît pas être quelqu’ un qui diffuserait VOLONTAIREMENT de l’ intox en relayant une info propagandiste en toute connaissance de cause ; s’ il le fait c’ est parce que comme beaucoup d’ entre-nous -et je suis moi-même bien conscient de ne point échapper à la règle- il se fait abuser par la puissance , le matraquage d’ une info qu’ il est difficile de vérifier ou d’ examiner sous tous ses angles …………..

      Alors , bien évidemment , comme nous tous , il a ses idées et ses idées peuvent plus ou moins entrer en résonance avec tel ou tel élément qui relèverait d’ une propagande , d’ une désinformation , voire d’ une infox , c’ est vrai , mais en même temps , comment réussir à toujours voir les choses telles qu’ elles sont et non telles que l’ on vous les montre ou que l’ on préfère que vous les perceviez ?

      Malgré toutes les précautions , cela ne me paraît pas possible , il y a trop de paramètres ; ce n’ est pas pour rien que dans nombre de domaines vous avez des experts qui hormis toute considération financière , partisane , d’ intérêt personnel , ne sont pas du tout d’ accord entre eux sur ce sujet ou sur cet aspect ou sur cette conclusion , etc …………

      C’ est notamment le cas des politiciens , des journalistes ou commentateurs , des économistes , de beaucoup de scientifiques , etc ………..

      Mais j’ ai bien précisé : « hormis toute considération financière , partisane , d’ intérêt personnel » parce que bien évidemment en plus de ce qui précède peuvent se rajouter de telles considérations , et alors-là , bonjour le bordel indescriptible généralisé !

      Concernant le cas du F-35 , visiblement cet avion qui à mon avis -mais ce n’ est que le mien- est plutôt mal né que bien né , présente beaucoup de difficultés de mise au point permettant d’ en faire l’ avion de combat promis sur le papier apte à accomplir tout l’ éventail des missions dont on a besoin , de plus il sabre notre industrie qui est déjà bien mise en péril via simplement notre appartenance à l’ OTAN + toute la pénétration de la culture anglo-saxonne qui ramène avec elle la propagation d’ une certaine mentalité particulièrement pro-américaine et pro-pognon …………..

      Et au final , tout cela finit par considérablement gêner beaucoup de personnes , dont mézigue qui commence à avoir un plein ♫ de toute cette béatitude vis à vis d’ une nation qui ne nous veut pas que du bien quand dans le même temps tant d’ autres pays sont désignés comme étant à fuir à grandes enjambées alors que nous pourrions tenter un rapprochement avec eux , ce qui pourrait déboucher sur une réelle entente donc sur une fructueuse coopération en mesure de mutuellement nous enrichir à tous les niveaux !

      Par conséquent , en gros le F-35 est à descendre en flammes car il est l’ un des symboles de cet état de fait ! Mais en même temps il ne faut pas perdre de vue qu’ il y a aussi de très bonnes raisons pour cela !

      Les USA nous ont bien abattu le Concorde et autres Caravelle sans parler du Rafale qui contrairement à ce que l’ on nous a seriné du temps de Hollande/Le Drian , se vend TRÈS mal et NE SE VEND guère qu’ à des pays voyous riches à milliards ou à des pays qui s’ équipent de pléthore d’ avions d’ origines et de modèles divers et variés …………
      Et si je reviens un peu en arrière et même beaucoup , en Europe les avions de combat Dassault ne se sont jamais très bien exportés y compris à l’ époque des Mirage III et F1 , seuls quatre pays européens en ayant fait l’ acquisition : la Belgique ( Mirage 5 ) , la Suisse ( Mirage III ) , l’ Espagne ( Mirage III et Mirage F1 ) , la Grèce ( Mirage F1 ) puis seul pays européen à nous avoir commandés des Mirage 2000 ……………
      Tandis que l’ américain F-16 et avant lui le F-104 Starfighter ou le F-4 Phantom II , n’ ont eu aucun mal à trouver preneur alors qu’ entre les SAAB Draken puis Viggen , les Mirage ( III , 5 , IV , F1 , 2000 ) , le Tornado , le Jaguar , le Harrier , l’ Europe avait de quoi se fournir en avions de combat performants , innovants , plus ou moins évolutifs , de grande qualité ………….

      À côté de ce constat un peu « hâtif » je vous l’ accorde , ne pas oublier que le F-16 est un excellent appareil , que nous étions alors plongés dans la Guerre Froide ravivée après une période de relatif apaisement sous Khrouchtchev suite à l’ épisode des missiles à Cuba en octobre 1962 qui faillit tous nous entraîner dans les profondeurs d’ un abyme sans fin , par une Guerre du Vietnam durant laquelle , comme précédemment en Corée , les deux super-grands se sont affrontés par pays et régimes interposés avec une Chine elle-même indirectement très engagée , ravivée aussi par une période Brejnev des plus tendues dont l’ Afghanistan sera le point d’ orgue , et que par conséquent notre alliance et le fait que nous étions dans l’ obligation de nous défendre contre une URSS et les forces du Pacte de Varsovie composées de très importantes troupes massées le long d’ une Europe partagée en deux après-guerre , tout cela a fait que ma foi , nous pouvions nous équiper de matériels américains sans que cela ne nous nuise tant que ça , au contraire !

      Donc , difficile de comparer les raisons de la pénétration du marché européen par les USA en prenant comme exemple le F-16 , le Starfighter , le Phantom ou même le F-86 , F-84 , F-100 , F-8 , etc , qui sont arrivés tandis que nous manquions encore d’ avions comparables pouvant être produits en quantité , que nous étions encore sous l’ influence du Plan Marshall , que la puissance du parapluie US nous était si nécessaire ; les choses ne vont véritablement commencer à évoluer qu’ au moment du développement d’ une dissuasion nucléaire notamment la Française avec l’ apparition des Mirage IV A …………
      Nous sommes alors à la grande époque de Tanguy et Laverdure , des Chevaliers du Ciel , de Johnny , des Fantômas , des Barbouzes , de l’ Homme de Rio , du premier homme sur la Lune , etc , bref des années 1960 …………..

      Dans la réalité de cette époque , même si nous Français avions travaillé sur des projets aussi prometteurs que les Mirage à décollage et atterrissage verticaux ( Balzac , Mirage III V ) , de ceux à géométrie variable ( Mirage G , G4 , G8 ) , de grands Mirage ( Mirage F2 ) , il est clair qu’ en dehors du coup de génie autant technologique que commercial réussi avec l’ éclatant succès du Mirage III , il nous a été ardu de suivre les USA qui faisaient des bonds de géants avec le F-16 , le F-14 , le F-15 , le F-18 , etc ………….

      Et c’ est là où perso je considère que nous avons gravement « merdé » , même si la puissance commerciale US était énorme et de plus militairement souhaitable , quand nous avons lancé le Mirage F1 qui est incontestablement un bon avion mais qui en même temps était un bon cran en dessous de ce qu’ il aurait fallu pour damer le pion aux américains , ce qui devient faisable quelques petites années plus tard après la magistrale déconvenue du Marché du Siècle lors du Salon du Bourget de 1975 opposant en finale le F1E et le F-16 à l’ avantage exclusif de ce dernier , avec le Mirage 2000 suivi du Super-Mirage 4000 !

      À ce moment précis et grâce à ces deux machines extraordinaires , il était fort possible d’ imposer notre matériel à l’ Europe SAUF QUE : PATATRAS CRAC BOUM …….. TOUT PAR TERRE , le Mirage 4000 développé sur fonds propres , pour X raisons la France de Giscard n’ en a pas voulu d’ autant plus qu’ elle dispose des Mirage précédents , du Jaguar , des Super-Etendard , du Crusader , etc ………. alors que ce Mirage 4000 bi-réacteur était pourtant une espèce de Rafale avant l’ heure aux dimensions Mirage IV estimé équivalent voire supérieur au F-15 Eagle !
      C’ était un avion extrêmement prometteur d’ ores et déjà très performant et particulièrement bien étudié ……….
      Quoi qu’ il en soit , nous avons préféré le Mirage 2000 , excellent avion lui aussi mais de la taille d’ un Mirage III donc mois d’ emport et mono-réacteur ………….

      Alors , même équipé d’ un Radar d’ un nouveau type succédant aux Thomson CSF Cyrano ( I , I bis , II , IV , IVM , etc …. ) , le RDM look-down à grande capacité marine , nous nous sommes vautrés une fois de mieux puisqu’ il a fallu attendre 1988 et le remplacement du RDM par le RDI puis sur les Mirage-5 , le RDY , pour qu’ enfin ce foutu Mirage 2000 entré en service chez-nous dès 1984 connaisse ses premiers succès à l’ export !

      Le Mirage 2000 capable de concurrencer efficacement le F-16 est donc déjà arrivé sur le marché avec du retard , mais de surcroît son RDM qui sera plus tard mis au point et jugé comme performant à son tour , lui a brisé les ailes pendant quatre années au moins , et tout ce temps cumulé a pleinement profité au F-16 qui lui s’ est vendu comme des petits pains en plus des ventes de 348 appareils que lui avait assurée sa victoire lors de la compétition « Marché du Siècle » faisant suite à l’ appel d’ offres commun des forces aériennes Belges , Néerlandaises , Danoises , Norvégiennes désireuses de remplacer leurs vieillissants F-104 ……………

      Voilà , brièvement exposées , les raisons pour lesquelles il ne saurait être question , du moins me concernant , de jeter la pierre contre le F-16 dont le F-35 se veut le digne successeur à la fois d’ un point de vue technologique mais aussi sur le plan commercial !

      Mais bon , le cas du F-35 est de toute façon très différent même s’ il a fallu du temps pour mettre au point le F-16 qui a par exemple eu recours à l’ aide d’ un F-4 Phantom qui lui a assuré la navigation depuis les côtes US permettant ainsi à son pilote , Neil Anderson , de convoyer sa machine jusqu’ au Bourget où il a pu être présenté …………….
      Le prototype YF-16 s’ avérant donc à cette époque incapable de se diriger correctement sur une aussi grande distance ………….. il a pourtant été massivement choisi !

      L’ Europe a collaboré au programme F-35 tandis que le contexte avait radicalement changé et tandis que l’ Europe avait de quoi proposer du bon et même du très bon grâce aux Typhoon , Gripen , Rafale ; ce faisant , elle s’ est fait siphonner 5 milliards d’ Euros ( ou de Dollars ) en R&D puisant de la sorte dans ses maigres ressources , tout ça parce que ce F-35 promettait monts et merveilles tant sur le plan opérationnel que sur celui de ses mirifiques retombées technologiques comme industrielles à venir ………….

      Les Américains savent être d’ excellents vendeurs , je ne cesse d’ insister sur ce point , niveau gestion c’ est clairement autre chose , disons qu’ il n’ en va pas de même …………

      Donc , la moindre des choses puisque cette Europe s’ est laissée séduire alors qu’ elle avait pourtant ce qu’ il lui fallait , mais bon OTAN oblige , serait que ce fichu avion marche au top ; ce n’ est pas le cas , ça coûte cher , ça fait râler !

      Enfin , le F-35 constitue un énorme danger par rapport à notre capacité à produire nos propres avions de combat qui sont excellents , cette capacité contribuant à notre indépendance , notre autonomie , notre souveraineté , tout ce dont les USA ne veulent surtout pas/plus car ils savent que nous autres européens unis comme les cinq doigts de la main en Europe bloc-puissance serions à terme une menace à prendre très au sérieux voire la fin de leur leadership auquel ils sont attachés comme à la prunelle de leurs yeux ……….

      Et voyez , je terminerai cet exposé rédigé entièrement de mémoire « à la va comme ça vient » ( donc avec potentiellement plein de défauts ) en vous précisant que quitte à devoir nous équiper de matos US , il nous a manqué d’ acquérir , en tous cas nous Français , le Fairchild A-10 , le C-17 Globemaster III , le CH-53 comme hélicoptère lourd , et probablement quelques autres engins volants que j’ oublie …………..

      Ce n’ est là que MA vision du truc , rien de plus ………. ne vous sentez donc pas dans l’ obligation de tout cautionner ! Et puis , il manque sûrement un tas d’ autres éléments …………
      À vous de me dire ………… 🙂

    • Szut dit :

      L’intox anti f-35 sur ce blog, ce n’est pas faux. Mais ce n’est pas aussi flagrant que sur les sites popofs. Ce qui fait que je viens de temps en temps jeter un coup d’œil ici.
      .
      Mais pour ne pas subir pour la nième les tirades amères des commentateurs qui s’enferment dans leur intransigeant nationalisme économique et militaire de l’Europe(en fait de la France, l’Europe c’est juste pour faire semblant d’être impartial), il vaut mieux fréquenter les sites anglo-saxons.
      .
      Bon je retourne aux nouvelles sur le Brexit, ma série netflix préférée. Encore un drame du nationalisme, british cette fois. Du sport en vue à nouveau cette semaine.

      • ScopeWizard dit :

        @Szut

        Que vous rouliez pour qui vous chante , que vous préfériez la culture anglo-saxonne , ou que vous ne pouviez supporter la Russie de Poutine , à la limite on s’ en fout complètement , à chacun ses idées ; en revanche , que vous décrétiez ce qui est « BIEN » et ce qui ne saurait l’ être en insinuant sur ceux qui ne partageraient pas votre vision du Monde qu’ ils seraient en fait volontairement obtus ou malhonnêtes , instantanément , là , ça devient autre chose ……………..

        Donc , évitez les sous-entendus malsains , n’ insinuez pas , ne concluez pas , parce que vous ne savez rien ………….et respectez un minimum les idées d’ autrui , ce qui ne vous empêche nullement de défendre les vôtres …………

        À chaque fois que vous intervenez ce n’ est pas pour argumenter , c’ est systématiquement pour « juger » voire désigner ou jeter en pâture à la vindicte …………. croyez-moi sur parole , j’ en sais suffisamment sur la vie et la façon dont va le Monde en cet an de Grâce 2019 pour affirmer sans le moindre doute que ce n’ est vraiment pas la meilleure façon de maintenir une bonne ambiance entre Hommes de bonne volonté ayant des points de vue souvent fort différents sur ceci ou sur cela ; ce qui implique ET de respecter les idées des autres ( jusqu’ à un certain point , cela va de soi ) ET aussi de respecter les autres en tant que tels , en tant qu’ individus faits comme ceci ou comme cela ayant chacun LEUR Histoire …………..

        Pardon ?
        Si je me sens visé ?
        Affirmatif !

        Maintenant , ne vous figurez pas que je sois dupe pour autant …………. 😉

  4. aleksandar dit :

    Achetez la dinde qu’ils disaient, achetez……

  5. Titeuf dit :

    Le programme F35 c’est comme le vin….
    Le laisser tranquille…. Tranquille….
    Et s’apercevoir qu’il a tourné…. En fiasco….
    Petite boutade….

  6. TINA2009 dit :

    Bsr à Tous et à Toutes !

    Encore un exemple supplémentaire qui confirme qu’une Force doit disposer de l’ensemble des moyens matériels récents et plus anciens , pour réaliser l’ensemble des missions lui étant dévolues – celles planifiées …. Et celles non planifiées, et qui nécessiteraient de disposer de  » réserves  » – .
    PS : J’ai eu l’occasion, en 2017, de discuter avec un confrère de NAVY : Ils sont nombreux à regretter leurs HARRIER . Ils en auraient bien besoin de quelques temps, avec leurs nouveaux PA….. Pour rappel, et question , qui est- ce qui a décidé de « Liquider » tous les Harrier Britannique , à L’époque ???? Allez… un effort , les lobotomisés .
    Celui qui donne la bonne réponse … Gagne un GO demi chay, vert fluo!
    PS : Seuls les lobotomisés peuvent jouer …. Regarde! T’as vu ? Le lune est magnifique ce soir ?

    Et dire qu’ils vont encore être modernisé …. après plus de 4 décennies …. Et les MIG 31…. Et les B52….
    Et même certains navires de surface, remis en service actif, après plus de 52 ans … et modernisation : Je pense à ce que m’a montré un collègue, concernant un CUTTER de la classe Hamilton , en service dans la marine Nigérienne.

    En conclusion :
    – Il y a une différence essentielle entre la vision stratégique et de résilience de certaines nations …. Et d’autres !
    – A votre avis, si l’on se réfère aux crises et guerres de ces 4 derniers siècles, partout dans le monde, comment se sont comportés les armées qui disposaient de « moyens matériels en réserve »… Je pense au Canon 75 modèle 1897 , que l’on trouvera durant le bataille de france durant la 2 ème guerre mondiale …. Canon que l’on retrouvera durant la guerre d’Indochine…. Canon que l’on retrouvera durant la Guerre d’Algérie …

    AH MES LOBOTOMISES PREFERES !
    J’ai une annonce officielle à vous faire :
    – A compter de ce jour , tous les matériels qui ont plus de 20 ans seront retirés du service Actif . C’est les Mondialistes qui m’ont dit de le dire… Donc, ca doit être vrai !
    – Sur ce , faut que j’allume MA PLANCHA … Bonsoir !!!

    • John dit :

      Une guerre moderne entre des grandes puissances ne sera pas possible sans l’utilisation d’armes nucléaires. Et lorsqu’elle est utilisée, la Guerre est finie, et selon les pays impliqués, une bonne partie du monde !

      L’exemple du canon que vous mettez en avant n’est pas très pertinent en relation aux avions de chasse…
      Un canon est un simple canon. L’utilité et l’utilisation n’ont pas évolué tant que ça. Utiliser une arme très vieille, si elle est bien conçue ne vous met pas en infériorité technique face à un adversaire.
      Par contre, mettez un avion des année 70-80 face à un appareil des années 2000, la différence est énorme. Au bout d’un moment, certains appareils deviennent inutiles.
      Economiser sur l’entretien et l’exploitation de vieux porte-avions avec de vieux avions sans réel intérêt stratégique me semble avoir été plutôt malin, au moins aujourd’hui ils ont pu réinjecter cet argent dans un tel projet. Est-il idéal? Probablement pas… Pour autant, il a l’avantage d’exister, et l’avantage de la cohérence avec la duplication des moyens aéronavaux.

  7. jyb dit :

    et donc, qu’en est il pour la flotte embarquée britannique ?

    • Hermes dit :

      Ils n’ont déjà pas assez de F35B pour un bâtiment, ils ne font pas en plus en diminuer x)
      .
      Je doute que la RN ait encore des Harriers opérationnel en plus ? Il me semble qu’elle est d’office F35 non ?

    • Fred dit :

      Très bonne question.

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      qq infos
      Le dernier Harrier britannique a été retiré du service en 2010.
      Depuis cette date la Royal Navy ne fait plus partie du club très fermé des marines ayant la capacité chasse embarquée.
      Dit comme ça c’est un peu abrupt (surtout quand on parle d’appartenir à club très fermé à un Brit….) mais c’est réel.
      Elle a même perdu le savoir-faire correspondant (pas que les pilotes : il suffit de regarder le ballet orchestré au millimètre des personnels du pont d’envol pour voir que ce savoir-faire ne s’improvise pas et résulte de longues années d’expérience).
      C’est un problème de fond pour la Royal Navy, surtout en vue de l’arrivée prochaine du HMS Queen Elisabeth et ensuite du Prince of Wales. Il va falloir tout réapprendre.
      Son choix de la version F35B n’arrange pas les choses. C’est la version la plus complexe à mettre au point et la plus « fragile » (à cause des contraintes structurelles spécifiques de cette version dues à la poussée verticale).
      Et pour couronner le tout la synchronisation des calendriers n’est aucunement garantie entre la disponibilité des F35B britanniques, largement contrôlé par le DoD US, et la mise à l’eau du QE. Ce qui fait dire aux députés britanniques que le QE pourrait embarquer d’autres types de chasseurs en attendant.

      En contraste avec le Royaume-Uni, l’Espagne dispose toujours de Harrier AV8B modernisés en 2011 par Airbus Defense & Space. Une chasse embarquée très modeste (escadron de 6 chasseurs) mais opérationnelle : Ils sont capables d’être déployés depuis le Juan Carlos I et savent travailler avec l’US Marine Corps.

      En matière de moyens aériens projetables depuis la mer, on a ici une mesure concrète de l’avance capacitaire singulière de la Marine Nationale française -ou le retard global de l’Europe, selon l’angle de vue-.

      • jyb dit :

        @vrai-chasseur
        merci. pas très enthousiasmant pour les brits. Donc in fine les brits auront 2 portes aéronefs sans rien dessus et sans pouvoir constituer 2 gan. y a un truc qui a merdé ( indépendamment du F35b)

        • ScopeWizard dit :

          @jyb

          Ah mais clairement les brits sont à la peine ………

          Ils ont selon moi commis une grossière erreur en laissant quiller trop tôt leur force aéronavale embarquée , ça les a tout de suite privés de certaines capacités qu’ ils avaient pourtant su contre vents et marées maintenir jusque là et qui en l’ occurrence leur ont été fort utiles en 1982 pendant la Guerre des Malouines même si déjà se faisaient sentir nombre de signes avant-coureurs comme l’ abandon des F-4 Phantom II ou le retrait programmé de certaines grosses unités dont des porte-avions ……………………

      • Royal Marine dit :

        L’abandon du Harrier ou du Phantom par les britanniques, trop tôt? Rien d’étonnant à cela… La « Fleet Air Arm » est une composante de la RAF et non de la Navy. Les coupes budgétaires sont donc retirées aussitôt sur le « corps étranger », et non pas sur le cœur du métier… C’est ce qui s’est aussi passé sur la Patmar et les effectifs SAR britanniques.
        Et dire que certains souhaiteraient que l’Aéronavale et l’ALAT fassent partie de l’AA en France…

  8. Dany40 dit :

    Extraordinaire envie de trouver … encore une fois là où ça n’existe pas … un desavoeu ou un soucis avec le F-35.

    Comme l’article l’explique avec clarté, c’est surtout pour attendre la livraison du nombre souhaité de F-35B que les marines vont maintenir les Harriers.
    À la marge , il y a donc une capacité spécifique du Harrier qui est aussi intéressante pour eux vis à vis du F-35. Rien n’est précisé mais c’est peut être juste lié à la rusticité : Le coût d’usage ? Le non sensibilité a des attaques en réseau ?

    • Eric dit :

      Bien vu. Comme d’habitude, les commentateurs hystériques se ruent sur le titre de l’article sans prendre la peine d’étudier attentivement le contenu… Je pense également comme vous que c’est la (relative) « rusticité  » du Harrier II qui convient aux Marines, de toutes les forces US celle qui tient le plus à ce concept.

      • ScopeWizard dit :

        @Eric

        Rusticité ?

        Robustesse plutôt , non ? 😉

        De toute façon , y voir clair est finalement assez simple : OUI ou NON de telles modernisations sur AV-8B étaient-elles prévues , si oui depuis quand ?

        Si elles ne l’ étaient pas , alors cela signifie que , soit il y a changement dans la stratégie : en gros , il est à présent décidé de disposer encore pendant quelques années ET du F-35 ET de l’ AV-8B ce dernier devant être remis à niveau afin d’ être le plus complémentaire possible et de coller au plus près aux plus récentes évolutions des différents types de missions qui lui sont/seront dévolues , ce qui peut tout à fait se concevoir ……..
        Soit , cela signifie que le F-35 étant à la peine , l’ USMC ne pourra pas compter dessus avant longtemps , le temps de mise au point + celui nécessaire à en livrer suffisamment , donc « alerte rouge » , les Harrier II ne sont plus au niveau de la guerre « moderne » et à venir , il faut donc les y mettre au plus vite en attendant que le ciel s’ éclaircisse pour le F-35 ………………..

        Donc , où est selon vous l »hystérie » là dedans ?????
        Il n’ y en a point .

        La vérité est que , nous autres Français bordéliques , chauvins , et râleurs comme personne , bouffeurs de French Fries devant l’ Éternel , avec le Rafale toutes versions confondues , avons réussi à mettre sur le marché un avion exceptionnel qui tout compte fait est non seulement très bien né mais qui correspond encore aujourd’ hui près de 30 années après le premier vol du protoype C01 aux besoins d’ un grand nombre de forces aériennes car il est toujours « dans le coup » et surtout il ne cesse d’ évoluer sans vraiment ramer pour ça , en tous cas si cela arrive , ça ne le pénalise pas ou très peu ………..

        C’ est à dire qu’ avec nos moyens limités et en dépit de l’ exil de nombreux cerveaux , avec beaucoup moins nous savons faire beaucoup mieux que les USA qui disposent quant à eux de crédits pour ainsi dire illimités !

        Il faut se rendre à l’ évidence , avec le F-35 les américains ont vu très grand vraiment très grand , ce qu’ ils pouvaient se permettre étant donné leur gigantesque puissance financière et leurs extraordinaires moyens de recherche et développement , sauf que depuis le fameux quintet F-16 , F-15 , F-14 , F-18 , A-10 auquel on peut raisonnablement ajouter le Harrier II et même le C-17 Globemaster III tous particulièrement réussis même si non exempts de tout défaut y compris durant leur gestation parfois longue , l’ industrie US en matière de construction d’ avions de combat nouveaux ou relativement nouveaux n’ est plus exactement ce qu’ elle était …………

        Alors , les raisons précises je ne les connais pas , je peux juste en deviner une par-ci par-là ; ce que je sais en revanche , c’ est que cette époque de flamboyance sorte d’ accomplissement après tant de tâtonnements , d’ années de travail , de programmes plus ou moins aboutis qui a enfin connu son heure de gloire , et quelle gloire , semble à présent révolue .

        Certes , vous me citerez le cas du B-1 , du F-117 , du B-2 , du F-22 qui sont à la fois très performants , innovants , à l’ exception d’ un toujours en ligne ………..

        Sauf que quid du nombre ?

        Au départ , le bombardier stratégique quadriréacteur B-1 de Rockwell devait être une sorte de Valkyrie du pauvre , se contentant de Mach 2 au lieu des Mach 3 prévus sur le B-70 héxa-réacteur de North American abandonné quelques années plus tôt , le B-1A estimé trop coûteux et peu utile il a été abandonné à son tour par l’ Administration Carter avant d’ être « sauvé » in extremis dès que Reagan est arrivé au pouvoir devenant ainsi le B-1B aux performances revues à la baisse devant , lui , se contenter de Mach 1.3 tout en pouvant s’ acquitter de missions de pénétration à très basse altitude…………
        Depuis son entrée en service en 1986 il ne doit plus aujoud’ hui en rester que 45 en ligne sur un total de 100 construits ……………….

        Le F-117 de Lockheed lui aussi très ambitieux et essuyant les plâtres de la furtivité passive à la détection RADAR , ne sera construit qu’ à 64 exemplaires et retiré du service en 2008 après 25 ans …………

        Le B-2 c’ est encore pire , Northrop n’ en a construit qu’ un total de 21 dont 1 de perdu , l’ avion est affreusement cher ET à faire voler ET à entretenir et il atteint déjà les 22 ans de service ………..
        Il constitue en revanche une évolution majeure en termes de furtivité par rapport au F-117 aux formes encore très anguleuses contrairement au B-2 revenu à des formes nettement plus courbes grâce notamment aux progrès des calculateurs informatiques ………..

        Le F-22 de Lockheed Martin a pu être construit et livré à un bien plus grand nombre ( 187 ) , c’ est déjà ça ; c’ est apparemment un chasseur exceptionnel qui va encore évoluer …………..

        Conclusion de tout ça , c’ est que tous ces beaux joujoux pour faire la guerre depuis les airs coûtent de plus en plus cher , que désormais en dehors de difficultés de mise au point , les USA , à leur échelle s’ entend , doivent se contenter de « micro-flottes » ( ce qui coûte plus cher ) , que ceux de la précédente génération excepté le F-14 et bientôt le F-18 sont toujours là et en grand nombre , qu’ on peut toujours les faire évoluer car ils ont encore du potentiel pour ça ………..

        Il n’ y aurait donc rien de surprenant si le F-35 ne parvenait jamais à faire mieux alors que c’ est pourtant Lockheed Martin qui a donc déjà le F-22 pour lui servir de base de travail même si les deux avions sont très différents ……………

        Par conséquent , que le F-35 soit tout compte fait un avion relativement « raté » qui ne parviendra jamais à sa pleine maturité , perso ça ne me surprendrait pas une demi-seconde et ce , sans parti-pris stupide et borné , ni chauvinisme exacerbé ………………..

        Maintenant , si vous ne me croyez pas , imaginez ce que vous voulez et pensez que je suis moi aussi dans « l’ hystérie » anti-US mais pro-russe à fond , dans le peloton de tête des F-35 bashers , super-nationaliste … j’ en passe et des plus vertes , si ça vous chante ; à ce stade que voulez-vous que j’ y change ? 🙂

    • Alpha dit :

      @Dany40
      Mauvaise foi quand tu nous tiens…
      Comme l’article l’explique avec clarté, c’est surtout pour répondre au plan « Aviation 2019 » … 2019 ! C’est aujourd’hui, et tout ça pour palier le fait que le F-35, et ses merveilleuses capacités, ne sont pas au rendez-vous !
      Alors en urgence, on étudie un nouveau plan, et on débloque des fonds pour moderniser les Harrier II…
      Et tout ça n’était pas prévu, bien sur…

    • ScopeWizard dit :

      @Dany40

      Donc , tandis que les AV-8B arrivent en bout de course chez le Marines Corps et doivent être remplacés par le F-35 B incessamment sous peu , il vous semble normal de procéder à un maintien et une remise à niveau qui va coûter des ronds pour un gain opérationnel qui ne me paraît pas à ce jour des plus significatifs ( même s’ il n’ est pas à négliger , très loin de là ! ) , d’ autant de Harrier II soit-disant encore la veille bons à mettre au rebut ?

      Ben , moi non .

      Pour moi , et je rejoins l’ ami @Alpha là-dessus , c’ est qu’ il y a sinon maldonne du moins anguille sous roche , et déjà le fait qui saute aux yeux est que le F-35 model « B » n’ est pas prêt à prendre la relève et oblige donc les Marines à moderniser dans les plus brefs délais un avion qui selon toute vraisemblance ne devait pourtant plus évoluer parce qu’ en toute fin de carrière ……………

      Les Marines sont coincés , c’ est tout ; et s’ ils veulent un successeur digne de ce nom aux Harrier qui leur rend tellement de bons et loyaux services , il va falloir qu’ ils jouent les prolongations vis à vis de ce dernier et s’ arment de patience en attendant que la « dinde » soit à point et en espérant qu’ elle ne soit pas trop cuite voire complètement cramée une fois prête à servir ………..

      Je sens que cette histoire va beaucoup dépendre d’ un grand nombre de marmitons mais surtout de l’ habileté du cuisinier chargé des opérations …………. 😉

    • TINA2009 dit :

      Bsr DANY 40 !

      Reçu votre message : fort et clair !

      Juste une observation : Sauf erreur de ma part , un de mes collègues m’a montré un article qui mentionnait que les américains cherchaient à se débarasser de leurs AV8B ( 2014 – 2015) .
      A l’époque, nous avions effectué la réflexion suivante : Il faudrait leur acheter 20 à 30 exemplaires pour doter nos BPC ( avec les aménagements nécessaires : pistes, tremplin, hangars, entrepôts) .
      Quelle occasion manquée…..

  9. Punaise, c’est terrifiant sur ce forum, vous glissez le mot F35, et cela devient l’hystérie qui part dans tous les sens !!!
    Mais en même temps ça nous donne une idée du côté « bas de gamme » de nos trolls, avec leur partie pris ridicule ! Sauf que ça lasse le lecteur de base tout ce cirque …

    • ScopeWizard dit :

      @Souvenir

      N’ inversez donc pas les rôles ; que je sache jusqu’ à preuve du contraire , c’ est plutôt vous les « hystériques » qui voyez le mal partout …………..

      Regardez bien sous la literie ou dans les canalisations , on ne sait jamais ! 😉

  10. Castel dit :

    C’est le genre d’avion qui pourrait nous être utile, si l’on décidait de doter nos « Mistrals » d’un tremplin…..
    Ils pourraient nous dépanner si le CDG était immobilisé , du moins en ce qui concerne l’attaque au sol, et l’appui à nos troupes, lorsque celles-ci auraient besoin d’un soutien aérien……
    Evidemment, cela ne serait valable que contre un ennemi « asymétrique » comme celui que nous affrontons (encore) au Sahel.

    • ScopeWizard dit :

      @Castel

      Excellente remarque à laquelle je souscris ! 🙂

      Cependant , quid de ce qu’ il est possible de réaliser avec nos PHA ex-BPC ?

      • Castel dit :

        ScopeWizard
        Il me semble que nos PHA semblent avoir des dimensions suffisantes pour être transformés en porte-aéronefs, puisque par exemples le  » Principe de Asturias » mesure 4m de moins en longueur ( 196m env. contre 199m) et déplace moins de 15000 t contre 20000 pour la classe Mistral.
        D’autre part, sans vouloir évidemment remplacer le CDG, ils pourraient sur le terrain compléter son action pendant par exemple que celui-ci était occupé en Méditerranée par l’opération « Chammal », le PHA aurait pu intervenir sur le front de l’opération « Barkhane »
        En sachant toutefois, que l’autonomie des « Harriers » étant assez faible, nous n’aurions probablement les utiliser directement sur le terrain, mais qu’il aurait été possible de les faire décoller à vide, leurs charges opérationnelle étant installée à terre sur la base la plus proche des opérations….
        ça aurait pu être un appoint non négligeable à nos quelques Mirage 2000 basés sur place !!

  11. MERCATOR dit :

    Un chasseur furtif japonais F-35, l’un des avions de combat les plus avancés du monde, a disparu au dessus de l’océan Pacifique, ont déclaré des responsables de la défense japonaise. Des officiels ont déclaré que le jet monomoteur de la force d’autodéfense japonaise était en train de s’entraîner avec trois autres F-35 lorsque le contact a été perdu mardi soir, a annoncé le diffuseur public NHK.
    Les avions, basés à la base aérienne de Misawa, à la pointe nord de la principale île japonaise de Honshu, se trouvaient à environ 135 kilomètres au large de la côte est de la préfecture d’Aomori lorsque le contact a été perdu, ont indiqué des responsables.
    Le pilote du chasseur monoplace a disparu et des recherches sont en cours, selon le ministère japonais de la Défense.
    Aucun problème avec l’avion n’a été signalé avant sa disparition, a rapporté NHK.

    Le premier escadron du Japon, doté de 100 millions de dollars, a été mis en service il y a à peine 11 jours. Une douzaine de jets du 302e escadron de la base de Misawa ont été mis en service, selon un rapport de The Diplomat.com.
    Le jet japonais, un modèle F-35A, serait le deuxième perdu à la suite d’un accident. Un F-35B du Corps des marines des États-Unis s’est écrasé à Beaufort, en Caroline du Sud, à la fin du mois de septembre. Des responsables de la défense américaine ont déclaré en octobre que la cause probable en était un tube de carburant défectueux, et que tous les F-35 utilisés par les États-Unis et leurs alliés étaient temporairement bloqués pour inspection.
    Le Japon est l’un des 14 pays du programme F-35, selon Lockheed Martin Corp., constructeur de l’avion, Tokyo a annoncé en décembre qu’il achèterait 147 appareils, ce qui en ferait le plus gros client de l’avion après les États-Unis.
    Actuellement, certains des F-35 japonais sont assemblés aux États-Unis et d’autres dans une usine de Nagoya, au Japon. Il n’a pas été révélé où l’avion qui avait disparu mardi a été construit.
    Le F-35 est disponible en trois versions. Le F-35A, comme celui avec lequel le Japon a perdu contact, a été conçu pour que les forces aériennes puissent utiliser les pistes classiques. Le F-35B, comme celui que l’US Marine Corps a perdu, est conçu pour les décollages courts et les atterrissages verticaux. Le modèle F-35C est la version de la US Navy, conçue pour être utilisée avec ses porte-avions.

  12. MERCATOR dit :

    L’armée japonaise a annoncé mardi qu’elle avait perdu un avion furtif F-35 à quelque 84 kilomètres de la côte est de la préfecture d’Aomori, au Japon, dans le Pacifique.
    Selon des experts, la Russie et la Chine feront tout ce qui est en leur pouvoir pour jeter un coup d’œil sur l’avion qui s’est écrasé. S’ils le découvrent ou peuvent le sauver, ils pourraient sérieusement miner les prochaines décennies de la puissance aérienne américaine.
    La Russie et la Chine ne pourraient probablement pas reconstruire à la perfection le F-35, mais toute technologie qui se retrouverait entre les mains de ces pays porterait un coup dur au cœur de l’armée américaine.
    . L’armée japonaise a annoncé mardi avoir perdu le contact avec un avion furtif F-35 à quelque 84 kilomètres de la côte est de la préfecture d’Aomori, au Japon, dans le Pacifique, et que la chasse était lancée pour le pilote et l’avion abattu.

    Mais si la Russie ou la Chine – qui maintiennent toutes deux une forte présence navale dans la région – trouvent l’avion en premier, l’avenir de la puissance aérienne américaine pourrait être terminé avant même d’avoir commencé.

    ‘En conclusion, cela ne serait pas bon pour l’avenir de la puissance aérienne des États-Unis si le Japon ou les États-Unis ne récupèrent pas rapidement le jet, a déclaré le général à la retraite David Deptula, membre de l’US Air Force, à Business Insider.

    ‘Il n’y a pas de prix trop élevé dans ce monde pour la Chine et la Russie à payer pour obtenir le F-35 manquant du Japon, s’ils le peuvent. Une grosse affaire », a commenté Tom Moore, un expert sur la Russie et la prolifération des armes.

    En gros, si la Russie ou la Chine, utilisant peut-être leurs sous-marins avancés et furtifs pour sonder le fond de l’océan, trouvaient d’abord le jet, ils auraient un trésor de secrets sur le système d’armes le plus cher de l’histoire du monde.

    Le crash du F-35 dans le Pacifique représente la toute première occasion pour la Russie et la Chine de chasser l’un de ces avions dans la nature, car l’avion à réaction ne s’est écrasé qu’une seule fois auparavant et se trouvait sur le sol américain.

    L’ingénierie inverse de la technologie pourrait permettre à la Russie et à la Chine de construire leurs propres versions du jet, jusqu’à un certain point.

    ‘L’utilité pour la Russie ou la Chine de récupérer une partie ou la totalité des débris dépend de la beaucoup de dégâts causés à l’avion après avoir touché l’eau », a déclaré à Business Insider Justin Bronk, un expert en aviation de combat du Royal United Services Institute.

    ‘La forme générale du jet est bien connue, de même que ses caractéristiques de performance, donc il n’y a pas grand chose à y gagner, mais des éléments de radar et d’autres capteurs seraient des cibles privilégiées pour la récupération et les tests, voire les tentatives d’ingénierie inverse », a-t-il ajouté. .

    Russia exploite spécifiquement une flotte de sous-marins ténébreux destinés aux plongées très profondes et à la recherche. Les États-Unis et le Japon disposent de capacités maritimes avancées pour la recherche de l’appareil à réaction, mais comptent principalement sur deux des navires de sauvetage et de sauvetage vieillissants des États-Unis et sur de grands sous-marins nucléaires, ce qui n’est peut-être pas idéal pour la mission de sauvetage.

  13. MERCATOR dit :

    Le Lockheed Martin F-35 de l’aviation japonaise, retrouvé ce mercredi dans le Pacifique, effectuait un vol d’entraînement lorsque le contact a été perdu. Le pilote est toujours porté disparu.

    Les équipes de recherche ont découvert l’épave d’un avion de chasse Lockheed Martin F-35 de l’aviation japonaise qui avait disparu mardi au-dessus de l’océan Pacifique à proximité du Japon, a déclaré mercredi un porte-parole de l’armée. « Le pilote de l’appareil est toujours porté disparu », a-t-il précisé à Reuters.

    « L’avion de chasse se trouvait à environ 135 km à l’est de la base aérienne de la préfecture d’Aomori à 10 h 27 GMT mardi quand il a disparu des radars », a déclaré l’armée de l’air japonaise.