CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La situation étant « complexe et imprévisible », les militaires américains quittent temporairement la Libye

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

50 contributions

  1. Jako la paille dit :

    De toute façon en Libye on est parti pour je pense une bonne trentaine d’années encore de carnage total

  2. jyb dit :

    syndrome Benghazi 2012. Complètement justifié tant l’amalgame des forces pro-gna est contradictoire et complexe et le jeu des alliances volatiles. Les miliciens d’ansar al charia (responsables de l’attaque du consulat us en 2012 ) ont rejoint les forces pro-gna en 2 temps (2013 et après la dissolution du groupe), le conseil révolutionnaire de la choura de Benghazi est aussi présent et bien armé, sans compter les milices de misrata ( colorée frère musulmans, pro turc…)
    Il faut se souvenir que le 18 janvier 2018, la force de protection de Tripoli ( qu’on prétend pro gna ou pro sarraj) a déclaré qu’elle désobéira au gna de sarraj en fonction de ses intérêts. Tout est dit.

    • Auguste dit :

      Al-Tajouri,l’une des 4 milices de Tripoli n’a jamais été anti-Haftar comme les autres 3 et n’a jamais caché qu’il s’allierait au plus offrant.Haftar a aussi contacté Al-Kani,de la brigade du même nom,qui avait été marginalisé et s’était battu contre les 4 autres.C’est le patronat qui mène la danse à Tripoli,pas la politique.

      • jyb dit :

        @auguste
        C’est ben rajab qui mène la danse. général, chef du conseil militaire de misrata. C’est lui qui dicte ses communiqué à sarraj et tente d’organiser l’opération colère du volcan.

        • Auguste dit :

          Farraj est mal barré avec des alliés pareils.Rajab veut probablement remettre sur le trône al-Ghowel à sa place.C’est que c’est rancunier ces bêtes là.

      • aleksandar dit :

        A priori certaines milices locales dans la périphérie de Tripoli se seraient ralliées a Haftar?

        • jyb dit :

          @aleksandar
          Ce sont surtout des unités militaires qui se sont ralliées à l’anl d’haftar et des petites milices locales.
          L’enjeu est de rallier les tribus de tripolitaine, et l’anl a marqué des points, le but est de liberer tripoli des milices de misrata et d’arriver en force à la table des négociations.
          La puissante milice de zinten (pro haftar) n’est pas encore entrée dans la partie mais sur la carte l’anl contrôle quasi toutes les frontières du pays.

        • Auguste dit :

          Aux dernières nouvelles,non.Mieux,après l’attaque à une mosquée près de Benghazi,Zorro (daesh) a fait une attaque à Fuhaqa à 600 km au Sud-Est de Tripoli.Ils se rappellent au bon souvenir de Haftar.Faut noter que Haftar n’a jamais affronté directement daesh.A Derna on dit même que la population a du se battre sur deux fronts:contre daesh et contre Haftar.Si on donne le pouvoir à Haftar,va falloir le soutenir pour contrôler le pays.Et puis viendra le problème,comme en Syrie,qui va contrôler Haftar:Russes ou USA & Occidentaux?.Sans oublier Saoudiens-EAU-Egypte,d’un côté et Turquie-Qatar de l’autre.Et l’Algérie qui n’aime pas les « colonisateurs ».On n’a pas fini de voir arriver des réfugiés.

          • jyb dit :

            @auguste
            non. derna était un bastion d’al qaida (pas de daesh) et la population était plutôt favorable à l’anl.
            Le gouvernement intérimaire de Abdoullah al thini a salué les efforts déployés par l’anl est réaffirme son soutien aux opérations militaires menées par l’armée dans le reste du pays.

  3. Namroud dit :

    Je trouve étrange que le parti les républicains en France et nicolas sarkozy , toujours les premiers à aborder le thème de l’immigration surtout à l’approche des élections, sont étrangement silencieux concernant le chaos en Libye , qui Je le rappelle est l’origine de la crise migratoire en méditerranée. Quand je pense que ce type a eu le culot de se représenter pour les élections de 2017

    • Plusdepognon dit :

      @ Namroud
      Attendez-vous à la tentation de 2022, Sarko-Hollande épisode 2.

      • Sempre en Davant dit :

        On lit souvent ici des nouvelles effrayantes… Mais là !
        L’un dans l’autre, Mélanchon PM, Macron Min Int… et la crise cardiaque doublait l’AVC!
        😆

        • Clément dit :

          Vous oubliez Le Pen au ministère de la famille et Asselineau aux affaires européennes !

          • Sempre en Davant dit :

            Après une crise cardiaque et un AVC ? M’en fout!
            Au trou et dans le trou c’est pas exactement pareil Votre Sévérité 😆

    • Françoise dit :

      @Namroud : Oui, c’est en grande partie à cause de M. Sarkozy. Cependant, quelles étaient à l’époque les forces opposées à son intervention ?
      .
      Lorsque Bush a envahit l’Irak, il y avait beucoup d’opposition. Bush a eu tort à 10.000 %. Au contraire, M. Sarkozy a cru protéger des manifestants, si j’ai bonne mémoire. Inversement, s’il n’avait rien fait, on l’aurait peut-être ou sûrement critiqué de laisser Kadafi bombarder des civils…

      • Fred dit :

        @ Françoise
        Oui, en effet, le mandat de l’ONU était de défendre les populations civiles (par l’interdiction aérienne) …
        Mais la coalition s’est attaqué aux forces pro-Khadafi. D’où la colère des Russes et de Chinois qui avaient agréé ce mandat. Les répercutions internationales négatives de cette forfaiture sont majeures et perdureront fort longtemps. La France s’est déshonorée et y a perdu de son aura diplomatique.

      • aleksandar dit :

        Sauf que Kadhafi n’a jamais bombardé les populations civiles et que sa campagne contre les djihadistes a été très prudente.
        « Mustafa Abdul Jalil, président du Conseil national de transition à Benghazi en 2011, admet : Kadhafi n’a pas ordonné la fusillade qui a été à l’origine de la fausse révolution en Libye. Maintenant, après la destruction de la Libye, Jalil avoue au monde sur Channel One que les manifestants qui ont été tués à Benghazi qui ont été le prétexte fourni à l’ONU et à l’OTAN pour attaquer la Libye ont été tués par un groupe d’espions et de mercenaires qui n’étaient pas de Libye. Il admet qu’il savait la vérité à l’époque mais cela a été fait pour abattre le gouvernement libyen et briser l’Etat. Il admet qu’il a été informé à l’avance que cela allait se produire et que les gens de la Libye n’ont pas reconnu les manifestants morts parce qu’ils portaient des vêtements civils et qu’il n’y a eu personne qui est venu à leurs funérailles comme ils n’avaient pas de parents ou d’amis en Libye. »
        Fin de citation
        A ranger sur la même étagère que les couveuses du Koweit et les ADM de Saddam.

    • Doney dit :

      Celui a commis le crime, toujours fait semblant comme si de rien était.

  4. Plusdepognon dit :

    La realpolitik ce n’est pas une question de principes, mais de rapports de force…
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/04/08/libye-paris-embarrasse-par-son-soutien-au-marechal-haftar_5447323_3212.html

  5. Lagaffe dit :

    L’ANL a reçu l’aide de l’Égypte, de la Russie et des Émirats arabes unies et de la France.
    Et ce qui est drôle c’est que le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov vient de mettre en garde l’ONU ce matin… contre l’ingérence américaine !
    Et parce qu’on n’est pas à un paradoxe près : « Nous n’acceptons pas que quelqu’un pointe un coupable, la raison de la crise libyenne réside dans ce que l’OTAN a fait au pays en 2011 » (dans la même phrase !).
    Washington a appelé ce dimanche à l’arrêt immédiat de l’offensive du maréchal Haftar contre le GAN soutenu par les nations unis, la Russie a posé son veto à l’ONU.

  6. roissard dit :

    Ce n’est pas comme s’ils portaient une part de responsabilité dans l’état actuel de ce pays.

  7. JG von Rheydt dit :

    Finalement les FS françaises et russes collaborent dans l’Est Lybien en même temps que Macron proteste de l’offensive du General Haftar pour se conformer au positionnement de l’ONU. Ira t’on jusqu’à proposer une intervention militaire au nom du droit d’ingérence? Y a t’il un pilote dans l’avion parce que l’on ne va pas avaler que cela relève de la plus haute stratégie diplomatique que le quidam ne peut pas comprendre.

    • Auguste dit :

      A peu près tout le monde a misé sur Haftar.Si les Américains ont demandé l’arrêt de son offensive,ou c’est pour enfumer les masses, en faisant croire qu’ils font tout pour le dialogue,la paix…et compagnie,tout en soutenant Haftar.Ou ils ont fait leurs calculs.Trois scénarios au moins peuvent être envisagés:
      1) Un conflit prolongé,(comme à Benghazi,qui a duré 3 ans),avec destruction de Tripoli,populations martyrisées,et Haftar aura du mal à se présenter comme le sauveur du peuple libyen.
      2)Victoire rapide avec l’aide des milices ralliées.Problème,ces milices va falloir les compenser.Ce qui veut dire qu’elles vont continuer leurs trafics et racketter la population,comme aujourd’hui.Et s’il prenait l’idée à Haftar de les combattre,ce serait l’embrasement général contre lui.
      3)Garder et consolider ses positions actuelles,en vue d’une future négociation ou il sera en position de force.
      Les USA, en mettant le stop à Haftar, me semblent aller vers le 3ème scénario.Mais quel que soit le scénario,on en a pour longtemps avec le problème libyen.Haftar ou pas, c’est le pétrole qui est le principal objectif.

      • jyb dit :

        les italiens n’ont pas misé sur haftar…leur centre de gravité est plutôt à misrata. pari risqué.

        • Auguste dit :

          Les Italiens ont aussi mis une pièce sur Haftar.A Benghazi les entreprises italiennes continuent à travailler.Alors qu’en Tripolitaine elles ont ramassé leurs clarinettes.

    • dolgan dit :

      c’est assez facile à comprendre , même par un quidam :
      .
      Officiellement, on reste attaché à la légalité.
      .
      Officieusement, on reste attaché à nos intérêts et on traitera avec le vainqueur quel qu’il soit .

    • EricRome dit :

      Peut être que tout s’explique par le retour à une sorte d’isolationnisme de la part des Etats-Unis (je dis une sorte car Trump peut très bien se lever demain matin et tout changer !!). les alliances explosent et nous vivons une période de transition. le premier ministre chinois est reçu aujourd’hui à Bruxelles et le meme jour Trump menace Airbus et l’UE de taxes supplémentaires aux Etats-Unis. face à cette distance qui sépare progressivement le vieux continent de l’Amérique, d’autres puissances tissent de nouveaux rapports. L’Europe s’interroge sur son futur. Le paysage géopolitique change et entraîne plus d’instabilité. jusqu’où ?

  8. Auguste dit :

    L’aéroglisseur c’est pour le personnel civil.Les militaires américains ont été « déplacés:en Libye ou hors de la Libye?.Vous allez voir le pastis qu’ils vont encore faire pour mettre leur Haftar au pouvoir.S’ils y arrivent.

  9. JG von Rheydt dit :

    Soutien des Forces Speciales Françaises à Gharyan pour Haftar, soutien en paroles à Paris pour Siradj, clash en prévision entre Total et Eni

  10. Conrad Killian dit :

    On a des nouvelles du Marechal Leclerc ?

  11. themistocles dit :

    La solution crève les yeux : parachutez BHL sur Tripoli ! Après tout, la situation actuelle c’est son oeuvre….

  12. Pascal Rendu Moscou dit :

    BHL devrait être expulsé en Libye pour vivre ce dont il est partiellement co-responsable.
    Tout le monde a entendu le Président Poutine déclarer que ce sont les (excellents) Services Français qui avaient localisé Kadhafi en fuite.
    Des Libyens diraient qu’après l’avoir saisi ,il y a eu un coup de téléphone de la Libye à l’Elysée.
    Mediapart n’aurait pas une idée par hasard du contenu de cet entretien téléphoné ?
    Pascal Rendu Présidentielle 2022

  13. JG von Rheydt dit :

    A ce cafouillage et ces fuites dès le départ on se rend compte que l’Elysée a été pris de court et ne contrôle pas la boutique. Sarraj a officiellement protesté auprès de l’ambassade de France pour le soutien que ses forces spéciales apportent à l’attaque de Tripoli. Antonio Tajani, président du parlement européen (et Italien) en a fait de même. Que va faire Manu, prétendre que ces petits hommes verts étaient en vacances et qu’ils se sont égarés? Quel frisson enfin, de pouvoir passer pour un bad boy. J’ai peur que son gout pour le style Faux Empire ne lui fasse commettre des erreurs. Nico ne lui a pas dit qu’en s’aventurant en dehors du pré carré les bonnes vieilles méthodes françaises exposent à la prison?
    « Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer le cadavre de ton ennemi dans l’eau du Danube. »

    • jyb dit :

      @jg von Rheydt
      pas de cafouillage. La France joue depuis toujours sur les 2 tableaux et soutient officieusement haftar.
      Aujourd’hui haftar tient toutes les frontières libyennes, c’est la clé vers la bss pour les terro/djihadistes et la clé de tout les trafics vers l’europe. Donc la carte atout c’est haftar, sarraj est une marionnette articulée par des mafieux, tout le monde le sait.

  14. JG von Rheydt dit :

    « Khalifa Haftar, le mauvais pari de l’Occident en Libye ? » Cela va être dur de faire machine arrière, Macron servira de fusible pour les autres. https://www.france24.com/fr/20190408-libye-khalifa-haftar-tripoli-islamisme-milice-france-anl

  15. JG von Rheydt dit :

    Et si le semblant de retrait américain de Libye ne servait qu’à mieux enfoncer les Français dans leurs contradictions et Le Drian qui tressait des lauriers à Haftar il y a à peine 3 semaines?

    • Auguste dit :

      Faut pas trop se fier aux déclarations officielles,ils sont tous pour Haftar,à part Turquie et Qatar.Même l’ONU n’est pas trop clair.Faut se souvenir qu’en 2015, le dénommé Bernardino Leon (ONU) déclarait aux EAU,qu’il fallait « délégitimer complètement les opposants à Haftar ».Il n’y a que les Anglais qui s’en méfient.On va savoir dans quelques jours ce qu’il en est.Si la réunion de Ghadames,organisée par l’ONU,aura lieu,il y aura peut-être négociations.Si elle n’a pas lieu,cela voudra dire que US-Russie-France & Co donnent carte blanche à Haftar.

  16. Breer dit :

    C’est le résultat de la géo-politique internationale depuis toujours, c’est le chaos qui s’amplifie, s’étend, se ramifie, actuellement grâce aux dirigeants mis au pouvoir via des élections que le peuple (en général) pense qu’elles serviront à priori à diriger et améliorer leur propre pays.
    Ces dirigeants de tous bords prennent ensuite des décisions auxquelles la majeure partie de la population, ne s’attend pas, et qui très souvent ouvrent de nouvelles boites de Pandore, contribuant à accroitre le chaos généralisé qui se profile à l’horizon…

    L’humanité n’est pas prête de trouver un système universel de gouvernance, qui amènerait la paix et l’harmonie sur terre, aucun système d’état ne le peut, et toutes finissent tôt ou tard par imploser, ou basculer à l’inverse : dictatures politiques, militaires ou religieuses, démocraties, républiques, communisme, capitalisme, socialisme, anarchisme, royalisme, tout y passe et tout trépasse … nous pouvons juste dire ouf quand nous passons notre vie dans une période de calme relatif, comme pour nous français la vie relativement calme dans notre pays depuis les années 50, mais ce temps est parvenu à sa fin, les idéologies contradictoires, les mentalités contraires, les désirs illusoires et irréalistes sont de nouveau entrain de fissurer les sociétés actuelles….

  17. Pascal Rendu Moscou dit :

    En promouvant auprès du Président Sarkozy, lors de visites répétées à l’Elysée (rapportées par les médias), le lancement de la guerre contre la Libye, laquelle rentre bien dans le cadre de la politique étrangère de l’oncle Sam et probablement dans celle de l’ami Bibi , on peut légitimement se demander au vu des conséquences excessivement catastrophiques en termes , de morts , de blessés , de perte de niveau de vie de toute la population , d’explosion de la criminalité , d’explosion du terrorisme , d’une interminable guerre civile , et des vagues migratoires , en résultant , le tout totalemement à l’opposé des intérêts de la France , de la Libye évidemment et du Monde ,
    si ce monsieur bhl qui se dit ami de la puissante H.Clinton et qui assume totalement ses interventions sans (en plus) les regretter , ne devrait pas être arrêté manu militari pour intelligence avec une Puissance étrangère.
    -La réaction visible sur le net de H Clinton paraphrasant César en apprenant la mort de Kadhafi (we came , we saw, he die) est un terrible aveu d’origine américaine pour une intervention décidée par le Président Français.
    Pascal Rendu Présidentielle 2022