Barkhane/Mali : Retour d’expérience positif pour le nouveau camion citerne « CaRaPACE »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

21 contributions

  1. petitjean dit :

    Belle réussite
    Ce camion, « ravitailleur de l’avant », a subi des tests d’endurance en vraie grandeur. S’en suivront les réglages qui vont bien
    Je me pose toujours cette question sur l’armement de ce véhicule (comme d’autres d’ailleurs) : pourquoi une simple mitrailleuse de 12,7 mm et pas un canon de 20 mm beaucoup plus efficace ? Est-ce une question de masse ??

    • Clément dit :

      De masse ou peut être aussi d’emport en munitions (masse et volume).

    • Some1 dit :

      Le 20mm est beaucoup plus lourd et la maintenance l’est tout autant. De même que les réactions en cas d’incidents de tir alors que la 12.7 les 3/4 du temps il suffit d’un allé retour du levier d’armement. Le nombre de munition et la capacité de réapprovisionnement est également à prendre en compte (si tout le convoi est armé en 12.7 pour l’autodéfense ça permet de mutualiser). Je pense qu’il y a également la « doctrine » d’emploi du véhicule qui joue. Il a beau approvisionner des unités à l’avant il y a très peu de chance qu’il rencontre du « lourd » ou un 20mm pourrait faire la différence. Et mine de rien la 12.7 contre tout ce qui est inférieur à un tank léger ça suffit amplement. (je suis marin et j’ai déjà tiré à la 12.7 pour info. On en a plusieurs à bord qui complémentent très bien les 20mm.)

    • Polymères dit :

      Les raisons sont multiples.
      Le coût beaucoup plus élevé tant à l’achat, qu’à l’intégration et au soutien pour un véhicule qui reste un véhicule de soutien et non de combat. Pour ce genre de véhicules on recherche une arme d’autodéfense pas encombrante et soutenable.
      Un canon de 20mm c’est évidemment lourd et demande une adaptation particulière, un entretien particulier, un soutien gros calibre.
      D’une manière générale, il ne faut pas juste regarder le calibre et se dire que le plus gros c’est le meilleur, il faut regarder le concept d’emploi du véhicule, il faut voir tout ce qu’il y a derrière.
      Le fait déjà d’intégrer une tourelle téléopéré sur un véhicule de soutien est déjà un pas en avant important et quand on connait la différence entre une version classique (avec un servant à l’arrière) et une version téléopérée (qui inclus la vision nocturne et une capacité à zoomer), ben l’efficacité se retrouve aussi là.
      La 12.7 n’est pas une petite mitrailleuse, ça reste une mitrailleuse lourde qui perce les murs, qui perce certains blindage léger et en disposer en autodéfense sur des véhicules de soutien c’est déjà pas mal, car on pourrait se contenter de 7.62mm voir de rien du tout à ce niveau, comme dans la plupart des armées.
      Du 20mm, ça doit s’envisager sur des véhicules de combat, ça doit pouvoir s’envisager en version sur le Griffon par exemple, à défaut de toujours disposer de VBCI (T25mm).
      Même si pour l’heure on reste sur la stratégie d’autodéfense avec une tourelle 12.7top sur le Griffon, ce qui reste pertinent du point de vue concept d’utilisation, car ce dernier doit évoluer avec le Jaguar tout comme le VBCI peut venir combler un manque de puissance de feu au besoin.
      L’intégration d’une tourelle de 20mm sur un Griffon restera du domaine du réalisable, de la même manière que l’intégration du MMP (y compris du VBCI). Je pense que ce genre d’augmentation de la puissance de feu au niveau des blindés s’imposera d’elle même vers 2025. En attendant, le fait déjà d’avoir un blindé avec une 12.7 et/ou LG40mm en tourelle téléopérée est déjà une belle avancée capacitaire et d’efficacité que peu d’armées ne disposent à ce niveau de gamme (transport de troupes, multi-rôles), car pouvant s’intégrer à toute la flotte. On tourne la page du servant de mitrailleuse et de tous les dangers/limites associés. Priorité donc a ce renouvellement, au remplacement des VAB, mieux vaut privilégier comme il a été fait d’accélérer ce remplacement que de dépenser l’argent dans un armement plus coûteux. On a du retard à rattraper et je ne sais pas si vous l’avez vu, mais dans le domaine militaire (pas qu’en France), entre ce qu’on veut et ce qui se fait, il se passe 10 ans. Il y a 15 ans on ne trouvait pas qu’un 25mm était un petit calibre, aujourd’hui on se dit qu’il faut du 35-40mm à ce niveau. Dans la défense, il n’y en a jamais assez et ce ne sera jamais assez, c’est un monde ou il n’y a pas d’idéal qui va satisfaire le besoin.

      • Alain d dit :

        @Polymères
        Pour revenir sur un commentaire auquel je n’avais pas eu le temps de répondre dans les délais :
        http://www.opex360.com/2019/04/04/une-attaque-jihadiste-et-des-violences-inter-ethniques-font-plus-de-60-tues-au-burkina-faso/

        « qu’il ne faut pas se dire que la situation est mauvaise donc que notre intervention est un échec »
        Mais ne n’ai jamais écris que c’était un échec et je soutiens cette intervention depuis le début, et nos soldats y font du bon boulot. Et il faut les en féliciter, et malheureusement pour certains d’entre-deux on ne peut que leurs rendre les hommages qu’ils ont amplement mérité.
        Et je vois bien aussi que la France tente de créer, envers et contre beaucoup, cette force G5-Sahel. Et qu’elle bosse aussi ailleurs, notamment au Nigéria et en Libye.

        Mais la propagande me gonfle, il faut aussi être réaliste et ne pas nous faire de l’enfumage, parce que les moyens de la France sont trop limités et que les alliés se font prier et font juste le stricte minimum.
        Les moyens limités, c’est militairement, diplomatiquement, économiquement et évidement financièrement, le nerf de la guerre.
        Il faudrait aussi rappeler clairement Qu’au Burkina Faso (tentative de coup d’état récent avec de implications extérieures), au Mali (zizanie ingouvernable), au Nigéria (ou la corruption est reine), que la victoire finale dépendra de leurs propres unités et de leurs propres politiques nationales.
        Chez ces trois là, pour ne citer que ceux là, c’est un vrai bordel qui profite aux djihadistes. L’Afrique est vaste, et si ces nations n’arrivent même pas a faire l’unité au sein de leurs populations, les fusils et canons de Barkhane et de la MINUSMA ne règleront pas le problème qui s’adaptera et se reconfigurera !
        Et délivrer plus d’aides au développement dans ses conditions est très difficile à justifier, à contrôler et à sécuriser. Les omissions passées de la France dans ce domaine lui coutent maintenant très chèr.
        Tout comme ses abandons, RCA, Djibouti, etc.
        Ceci étant, un grand nombre des nations africaines sont en guerre. Pour les restantes, ce sont des dictatures pures et dures, jusqu’au moment où elles tomberont.
        Et le cycle recommencera : anarchie > dictature > anarchie > dictature, ….
        Les seuls qui peuvent interrompre ce cycle infernal sont les africains (peuples) eux-mêmes, L’Europe ne peut et ne pourra que les soutenir. Le fait-elle toujours ?
        Non ingérence ou ingérence, c’est selon, mais l’Europe merde souvent grave !
        Ouais, mais nos politiques manient bien la propagande…..

    • Chanone dit :

      @ petitjean
      La 12.7, est un calibre, mais la munition américaine à plusieurs atouts:
      -un pouvoir d’arrêt qui affecte même les véhicules blindés léger
      -une quasi omniprésence dans toutes les armées occidentales
      -des qualités balistiques phénoménales: dans cette tranche, il n’y que la munition russe de 14.5 qui sit plus puissante.
      C.Q.F.D: un 12.7 pour le Mali, c’est le top.

    • John dit :

      Il n’a pas vocation à être seul en territoire disputé, et il n’a pas vocation à prendre part au combat. Donc c’est du « petit cablibre » pour des ennemis tels que pickups, 4×4 …
      Le 20mm c’est déjà un canon plus imposant, des munitions plus lourdes, donc en quantité réduites… La question du nombre de munitions et de leur taille est toujours une question complexe. Mais dans la mesure où ce n’est pas un véhicule de combat, le 12.7mm est plus adapté à la défense. Les équipages ne sont pas ceux d’un VBCI dont la mission est clairement de défendre certains objectifs, ou alors à vocation offensive. De plus, pour un équipage moins rodé au combat, le nombre de munition supplémentaire est potentiellement plus important que la taille de la mitrailleuse.

  2. Georges dit :

    L’arme c’est de autodéfense et de la surveillance (point haut), une 12.7 c’est déjà pas mal surtout en téléopéré servie dans une cabine où l’on se sens plus en sécurité et avec une grande précision de tir.
    On ne met un canon de 20mm comme on met une mitrailleuse de 12.7, c’est plus lourd, encombrant (les munitions sont plus lourdes et encombrantes), il faut que le support encaisse ce recul. Il y a des problèmes de répartition de masse, trop haute + devers = retournement du véhicule.
    Ce camion citerne n’est pas un char d’assaut mais un camion qui ravitaille, avec une certaine protection cabine plus une capacité en autodéfense et surveillance et il est accompagné par des véhicules mieux armés.

  3. aleksandar dit :

    Les gens du SEA sont discrets, modestes, très pro, et toujours là quand il faut.
    La dangerosité de leurs mission est toujours élevé vu leur chargement.
    Des soldats.
    Respect.

  4. ClémentF dit :

    Très heureux pour les hommes du Train, dont la tâche est est aussi difficile que dangereuse dans ce type de théâtre.

    • Plusdepognon dit :

      @ ClémentF
      Très clairement c’est une mission risquée avec des ennemis qui privilégie l’IED comme moyen d’action.
      L’approvisionnement n’est jamais coupé, mais ils y pensent toujours et la nature n’est pas aussi généreuse que dans un rêve écologiste !

  5. Clamarion dit :

    Ce Carapace est une merveille de logistique. Pourquoi la France n’en achète que 34 exemplaires? Ce véhicule devrait être acheté par centaines.

    • Plusdepognon dit :

      @ Clamarion
      Le SEA a failli ne plus avoir de capacité pour cause d’obsolescence de ses anciennes citernes. Le précédent directeur a fait des pieds et des mains pour ne pas que cela arrive.
      Mais avoir des moyens pour ses missions comme plus de « Carapace « , vous n’y pensez pas sérieusement ? Il faut faire plus avec moins nous dit-on depuis 20 ans !

    • dolgan dit :

      Parce que centaines de PPLOG ainsi que le fait que la logistique se fait principalement via les routes , voir avec des moyens civils.
      .
      Le carapace est destiné à une toute petite partie très spécialisée de la logistique (délivrer de l’essence au fin fond de la brousse hostile).
      .
      Et tout simplement, l’empreinte logistique (conso, entretien, …) d’un carapace doit logiquement être supérieure à celle d’un camion plus classique/routier (mili ou civil).

    • Chanone dit :

      @ Clamarion
      C’est un véhicule high tech qui coûte un bras. Et comme tout les autres matériels, ils faut user les précédents camions jusqu’à la corde, même si ils sont inadaptés.
      Là, on se trouve face à une perle rare qui apporte une réelle plus – value.
      Maintenant qu’il y a un retour d’expérience et qu’il est positif, peut-être que cela délibération les cordons de la bourse.
      Mais il y a aussi les moyens de franchissement qui font défaut.

    • Vrrom dit :

      Maintenant que nous savons que le tracteur est fiable, effectivement, il pourrait servir à bien d’autres missions de transport.