CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Un rapport des Nations unies décrit une situation « explosive » dans le centre du Mali

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

49 contributions

  1. Castel dit :

    Maintenant, ce n’est plus notre problème….
    Nous avons empêché une organisation composée de plusieurs mouvement djihadistes d’instaurer un nouveau « califat » dans le Sahel, mais cette force ne semblant plus exister en tant que tel, il semble plutôt s’agir plutôt des problèmes existants entre les différentes ethnies locales, depuis des temps immémoriaux, que nous ne pourrons de toutes façons pas régler nous-même…..
    A mon avis, il serait temps pour nos troupes de rentrer à la maison, dès que le fameux « G5 » se sera mis en place, tout en gardant un oeil, sur ce qui s’y passe, pour une éventuelle opération « coup de poing » en cas d’urgence absolue, mais en cessant de se conduire comme les gendarmes de l’Afrique…..
    Et tant pis si d’autres essaieront d’en profiter pour nous remplacer, car dans ce cas, ce sera à eux d’assurer la sécurité dans cette partie du Monde !!

    • Albatros24 dit :

      C est ce que voudrait faire Paris justement.
      Mais on y est empêtré maintenant…
      Autant y mettre les moyens si on veut vraiment y rester. Donc plus d hommes des VBCI éventuellement des Griffon des avions anti guérillas à hélices et des drones et des hélicoptères lourds.
      Mais surtout je pense : faire en même temps comme dirait Macron quelques centaines d opérations homos chez les sympathisants de la cause de Daesh et le faire savoir auprès des tribus hésitantes de la cause à soutenir sans pour autant le reconnaître (nier effrontément comme Poutine le fait si bien).
      Dans ce pays seule la force brute commande et c est comme cela qu on apparaît sérieux dans ce pays de brigands sans foi ni loi.
      Quant aux faux frais il est temps de se payer sur la bête en matières premières abondantes dans le coin uranium or mais aussi pétrole. Car ça coûte un bras.
      Une fois sécurisé le territoire avec une pratique bien affirmée bien sûr.
      Et si cela gène…dans ce cas…barrons nous presto rapido dès maintenant plutôt que de faire de l entre deux qui coûte trop cher en Euros et en soldats.

      • Allobroge dit :

        Et surtout à l’issue n’hésitons pas à accueillir tous les maliens qui le souhaitent chez nous en France (n’oublions pas qu’eux aussi sont une chance pour nous) avec force indemnités et aides en tous genres car ils auront tellement souffert sous notre colonisation que nous leur devons bien ça ….enfin c’est ce que certains diront…chez nous !

    • Stoltenberg dit :

      https://www.nouvelobs.com/societe/20180403.OBS4587/une-enquete-du-cnrs-pointe-la-tentation-radicale-chez-certains-jeunes-francais.html
      .
      « 20% des jeunes musulmans prêts à « se battre armes à la main » »
      .
      Ultra minoritaires… En effet…

  2. Tintouin dit :

    Florence Parly ne nous a pas informé de tout cela. Je suis surpris…

    • Polymères dit :

      Tous les faits sécuritaires qui se déroulent au mali font l’objet d’un récapitulatif hebdomadaire du minarm, si vous ne l’avez pas vu, ne jouez pas à la surprise avec des arrières pensées politiques ou idéologiques.

      • Tintouin dit :

        Bonjour Polymères, mon court message ne vise qu’à souligner la retenue de nos communicants politiques (et non militaires), quand les faits relatés ne vont pas dans le sens d’un succès. Alors que leurs cocoricos sont sonores sur les réseaux sociaux (twitter) quand un chef de Katiba est neutralisé par une opération de Barkhane.
        Oui, on peut se réjouir des succès, ne soyons pas pessimistes de nature.
        Sur le fond, je trouve cependant que ce rapport de l’ONU est inquiétant, et d’autant plus qu’il contraste avec la comm’ de notre gouvernement. Je ne voudrais pas que nous soyons atteints du syndrome du déni. Je ne doute pas que nos chefs militaires savent regarder la réalité en face, et sauront la rappeler aux politiques si besoin (pour rester sur une note optimiste).

  3. Plusdepognon dit :

    Malheureusement cela n’etonnera que les gens qui ne s’intéresse à ce pays qu’une fois par an.
    Courage à nos soldats !
    Monsieur Lagneau, pourriez-vous avoir un retour sur l’état des équipements comme vous aviez pu le faire il y a quelques années ?
    J’ai bien l’impression que Barkhane sera le cimetière des éléphants des équipements de l’armée française . L’empreinte logistique des nouveaux matériels n’est pas la même et la question budgétaire va se poser avec acuité notamment avec le coût des maintenance. Il ne fe faut évidemment pas que ce soit le soldat qui en pâtit.
    Espérons que cela est pris en compte au-delà du ministère.

  4. Barfly dit :

    Je le dis depuis longtemps, derrière les apparences trompeuses, les comptes rendus élogieux de notre état major, cette région est un vrai pot de pus en perspective. Et avec la Libye qui est de plus en plus instable, tout cela risque de devenir un nouveau paradis des djihadistes. Et nous, nous sommes seuls dans le désert et il va falloir encore mendier une aide aux USA puisque nos amis européens ne veulent pas y mettre les pieds. Bon courage.

    • Bouli dit :

      vos amis européens sont contributeurs de l’EUTM et de la Minusma … il n’y a pas que Barkane au Mali

      pour la Lybie, on dirait plutôt que ça se stabilise, au contraire, vu que Haftar a acquis le contrôle sur une partie plus importante du territoire. Ce sera toujours mieux que la loi féodale des milices

      au Mali, c’est pareil, c’est l’absence d’état qui est le problème, si les Maliens arrivaient à construire un état solide, on pourrait se barrer mais ne rêvons pas trop vite

  5. Breer dit :

    Les nations unies ????? quelle foutaise … les autres nations africaines sont tellement désorganisées et incompétentes qu’elles ne peuvent rien faire… qui va-t-on continuer d’envoyer la bas, des militaires français, car aucun autre pays n’est assez fou pour aller se coller dans ce merdier sans fin, mais nos dirigeants pris dans leur propre piège politico-diplomatiques, et dans un orgueil absurde continueront d’y envoyer nos soldats, pour l’image,
    car la France seule n’arrivera jamais à rien la bas et comme l’histoire nous le montre régulièrement, le retour de flamme se fera tôt ou tard contre le peuple français …

  6. NRJ dit :

    4000 hommes déployés, un milliard d’euros par an. A quoi à sert Barkhane finalement ? On a contribué à attiser les guerres interethniques prenant parti pour certaines contre d’autres, les islamistes étant notre ennemi commun mais sans la volonté d’aller jusqu’au bout. L’opération a maintenant lieu depuis plus de 6 ans et l’échec est patent.

    Ce n’était pas surprenant. Un peu de recul sur la situation et on voit que la présence des islamistes réelle mais fantasmée n’est qu’un prétexte à une intervention dont l’objectif était au mieux économique au pire (et c’est plus probable malheureusement) politique car Hollande commençait à faire face aux plus grandes manifestations de la 5ème République.

    • Albatros24 dit :

      Aucun objectif économique NRJ. aucun.
      Ou alors on est très c…
      Parce que cela nous coûte en hommes matériels et soldats et rapporte juste des médailles dont certaines à titre posthume
      Il est temps donc de se barrer …
      Ou sinon de s y investir plus fortement et longuement avec du lourd, des opé homos et une razzia sur l or diamants et pétrole du coin une fois la zone sécurisée car il faudra bien qu on rembourse la France pour cette intervention demandée par les africains je le rappelle.

  7. Bubu dit :

    Il faut se désengager du Mali, et les laisser se débrouiller. Il faut également expulser tous les maliens qui sont en France et la situation se règlera toute seule. Plus on y restera, plus la situation sera pourrie. Mourir pour le Mali, c’est mourir pour rien

  8. Breer dit :

    Les troupes françaises vont encore se retrouver dans une situation « de merdier…. » vu l’hostilité croissante d’une partie de la population malienne contre la France qui soutien les dirigeants en place… et l’histoire continue de se répéter sans fin, et la France grâce à la politique de nos stratèges en géo-politique, restera définitivement engluée dans le bourbier africain….

    Les populations de ces pays africains sont tellement enracinées dans les conflits de toutes sortes, qu’aucune nation occidentale ne saurait véritablement les aider en envoyant des troupes sur place. Ces interventions militaires ne finissent qu’à retourner l’opinion de ces gens contre notre pays, avec tôt ou tard des répercussions sur les citoyens français eux mêmes manipulés par les médias, les politiques, les idéologies, et les agitateurs de toutes sortes…. Je n’ose pas imaginer l’état de notre pays (sur le plan sociétal) dans une quarantaine d’années

    • Tintouin dit :

      Oh, vous savez, il suffit d’aller vous balader en Seine Saint Denis et d’ouvrir grand vos yeux.
      Petit voyage vers le futur: le grand remplacement? C’est ici et maintenant.

    • floco dit :

      @ Breer … la France sera en faillite économique et du coup sociétale bien avant quarante ans.
      Ce qui inclus une diminution annuelles des dépenses de l’état d’au moins 30% ( et pendant combien de temps ??). Imaginez Barkhane avec 30% de moyens en moins. ( soldes, matos etc.) Impossible à tenir. Alors retour au bercail . ( lire : pourquoi la France va faire faillite- de Simone Wapler – Ixelles édition)

    • Albatros24 dit :

      Dans 40 ans ?
      Nous serons un pays avec une religion musulmane très majoritaire (c est déjà la première en termes de nombre de pratiquants réguliers) qui opprimera une minorité de chrétiens et il n y aura plus aucun juif… je pense.
      Nous sommes déjà à 20% de naissances de jeunes à consonnance arabo musulmane aujourd hui. Voir l article du Point https://rmc.bfmtv.com/emission/18percent-des-nouveaux-nes-portent-un-prenom-arabo-musulman-on-a-la-carte-de-visite-de-la-france-de-2017-a-2019-1642180.html.

      La bonne nouvelle c est que les pays musulmans auront enfin un pays développé…on se console comme on peut.

      • Allobroge dit :

        « La bonne nouvelle c est que les pays musulmans auront enfin un pays développé…on se console comme on peut. »Le temps de le piller, après ce sera retour vers le moyen âge mais puisqu’Allah le veut ainsi !

      • Eric dit :

        Pfff… Un pays comme la Russie sera à majorité musulmane bien avant nous. La population musulmane y est déjà proportionnellement plus élevée qu’ici et son taux de natalité est le triple de celui des russes orthodoxes, un fait que les groupies de Poutine se gardent bien d’ébruiter par ailleurs. Quand à la première « religion » en France, et de très loin, c’est celle des sans-religion, justement : plus des deux-tiers de la population. Alors, vos prévisions apocalyptiques…

    • Daniel BESSON dit :

      Il faut comprendre que plus qu’en Europe la  » natiogénèse  » s’est faite en Afrique par des guerres et des conquêtes . Le  » Mali  » est un exemple puisqu’au milieu du XIX éme siècle une partie historiquement liée à un royaume Bambara a été  » soumise « par la force du Djihad . Le Djihad du XIX éme siècle , c’est à dire sans des reporters munis d’une connexion satellite pour documenter des massacres de populations civiles dans un style  » Gengiskhanien  » . Les Français arrivent alors comme des cheveux dans cette soupe de  » nation building  » par la force des sabres et des mousquets et veulent expulser les nouveaux propriétaires pour y développer leur vision du monde . Après , c’est un peu comme au Rwanda avec les Belges : Ils choisissent en  » peuple élu  » qu’ils vont privilégier aux dépends des autres composantes de cet état qui n’en fut jamais un . Il faut pas s’étonner que près de 140 ans plus tard cette politique de gribouille donne de tels  » résultats  » . On n’est jamais insoumis et en révolte que contre une autorité que l’on nous impose et dont les objectifs politiques , sociétaux sont différents des nôtres , quels qu’ils soient . C’est vrai en Irlande du Nord comme au  » Mali  » ..

  9. Jkoiv dit :

    Une compagnie (infanterie) de chez nous en est revenu il y a quelques mois. En 4 mois ils ont fait à peine 3 sorties d’une semaine pour faire des patrouilles. Ils ont trouvé quelques caches mais pas l’ombre d’un ennemi.
    Le reste du temps, ils ont montés la garde a la base. Les gars en sont revenu en ayant le sentiment de n’avoir servi a rien et en disant ne plus jamais vouloir y mettre les pieds.

    • albatros24 dit :

      Intéressant …
      On a donc des soldats qui en veulent mais un Gouvernement qui veut éviter des morts et pour cela évite même les patrouilles dans un pays que nous avons pourtant reconquis aux islamistes.
      Après Sentinelle (même effectué par des troupes d’élites comme la Légion ou les paras), des OPEX cantonnées à la base où comment encore mieux démotiver des guerriers…

      • NRJ dit :

        Je ne suis pas sûr qu’il y ait une volonté d’éviter de faire des morts. Il s’avère simplement que cela coûte cher de déployer un GTIA complet avec hélicoptères et avions pour une efficacité plus que douteuse pour chasser deux pickups roulant dans le désert. Faire des patrouilles c’est très bien, mais faut ce que soit utile.

    • Allobroge dit :

      Pas l’ombre d’un ennemi ? Allons donc ! Nos soldats étaient au milieu d’eux !Sauf que nos ennemis sont plus malins qu’on ne le pense et se fichent pas mal des vies humaines, ils attendent seulement le moment le plus propice !

    • Contractor dit :

      Je m’étonnes.. Ils sortent pas mal. Du moins on les voit beaucoup sur le terrain.

  10. Le Breton dit :

    Quoi qu’on fasse, les maliens pensent que nous français sommes responsables de leurs problèmes, bien, que les maliens en France retournent combattre pour leur pays et là tout le monde sera content.

  11. Daniel BESSON dit :

    Bof ! Cela fait 140 ans ( 1879 – 2019) que les rapports sur les  » insoumissions  » dans cette région pullulent et que les mêmes toponymes synonymes de batailles , d’  » escarmouches  » ou de massacres – commis par les Français , des militaires indigènes enrôlés par l’armée Française ou par les « bandes indigènes insoumises « ©™ – reviennent avec une désolante régularité .
    Gallica.fr est une mine là dessus , et même une mine d’or pour rester raccord avec la région .
    Le  » Journal officiel du Soudan Français  » montre ainsi la préférence ethno-religieuse maladive de la république française dans le choix des populations musulmanes pour ses factotums , ses sous-commissionnaires et autres sous-chefs scribouillards locaux . On y a même créé une  » taxe sur les armes  » afin de ne pas avoir à les désarmer , taxe perçue par les chefs communautaires religieux et réinvestie dans la construction de médrassas après 1917 .
    Aujourd’hui on en paye le prix , et quel prix ! Le boomerang nous revient avec justice dans notre figure plus de 80 – 90 années plus tard : Des  » djeunes « de nos cités vont ainsi se  » ressourcer  » dans ces écoles coraniques crées avec l’argent des impôts de la  » taxe sur les armes  » prélevés à cette époque … On prétend même qu’ils y vont pour ne pas se radicaliser . J’avoue que j’ai du mal à ne pas savourer une pinte de bon sang et à bien rigoler sous ma barbe même si cela relève du tragique pour certains de mes compatriotes . (  » De Paris à Bamako : de jeunes Français envoyés en école coranique pour ne pas mal tourner » )
    Après 140 années il serait peut-être temps de savoir si c’est encore le  » fardeau de l’homme blanc Français  » que d’y envoyer ses jeunes mâles et de commémorer de temps en temps dans des logorrhées lacrymo-patriotardes le décès au combat de l’un d’eux ? Perso je n’arrive pas à trouver la moindre différence y compris et surtout dans le vocabulaire , entre ce qui s’écrivait à cette occasion il y plus d’un siècle et ‘aujourd’hui . Certains peuvent y trouver le respect de la tradition , d’autres peuvent se poser la question de savoir si ce n’est pas le signe d’une certaine sclérose psychologique et/ou doctrinaire .
    En tout cas cela se fera sans Mézigue – Je n’ai plus l’âge – et sans les miens .

  12. didier crevel dit :

    On nous aurait menti?

  13. Daniel BESSON dit :

    Si M.Lagneau n’as pas  » modéré  » ma précédente intervention , une carte pour l’illustrer : Là où nos militaires traquaient les  » bandes insoumises  » en 1891-1892 j’ai repéré Bammako ( avec deux  » m » ) et Koulikoro dont il est question dans le rapport .Là ou les écoles ne fonctionnent plus malgré les glorieux exploits et les sacrifices héroïques de nos valeureux militaires il y a 127 ans …
    Soudan français : croquis pour suivre les opérations de la campagne 1891-1892 / levé et dessiné par le capitaine Toussaint du Service géographique de l’armée, détaché à la colonne expéditionnaire ; lieutenant-colonel Humbert,… ; publ. par ordre du sous-secrétaire d’État des colonies .Juste à côté de « GUENIEKALARI « , à l’Ouest . https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b531466684/f1.item.zoom

  14. Alpha oumar Diallo dit :

    Laisser notre pays je vous en prie les blancs on veux pas vous surtout les français vous cherché quoi avec nous, le président n’ai pas le propriétaire du mali ses la popolazione Ok ni le gouvernement ses devenus dérangement merde les blancs

    • Albatros24 dit :

      Ici un bon résumé de ce que pensent les pro islamistes…
      Mais alors pourquoi nous avoir appelé ?
      Vus les intérêts en jeu la France restera présente tant qu ils existeront. Et tant que des millions d africains vivront en France et enverront des Euros à leur famille en Afrique. Une belle contribution financière aux populations africaines de la part de ces merdeux de français blancs comme vous dites…

  15. Le Glaive dit :

    Chacun sait que l’absence d’informations ou la censure des informations, ce n’est pas en France : on remarquera donc puisque c’est remarquable, le remarquable silence de quasiment toute la presse française sur la grandes manifestation de Bamako Il y a 48 heures, qui a rassemblé entre 30000 et 50000 personnes et dans laquelle de très nombreux slogans anti français étaient affichés et proclamés.
    Bizarrement, dans la presse française, tellement pluraliste, et notamment sur certains sites spécialisés, on en sait nettement plus sur ce qui se passe dans le Donbass et sur les états d’âmes de la population en Ukraine que sur ce qui se passe au Mali où nous sommes pourtant lourdement impliqués militairement…la volonté ( louable ? ) de ne pas déranger le public français avec des nouvelles qui fâchent, probablement ? ou simplement pour respecter le nouveau formatage de l’information, tel qu’il a été défini par l’OTAN et largement diffusé à tous les médias occidentaux ?

    • Albatros24 dit :

      Ha oui les soit disant Jeunes Patriotes qui se sont claquemurés chez eux prudemment quand les Toy des jhiadistes allaient débouler d un jour à l autre à Bamako et qui veulent imposer leur loi sur les populations du Nord Mali ?
      Sans les français ils vivraient sous la Charia depuis belle lurette. Parce qu ils ne dureraient pas une semaine dans le désert face aux Touaregs…
      Ces supers patriotes auraient même rejoints les rangs de leur milice islamique.
      Qu ils s engagent dans l Armée pour défendre leur pays…on leur parlera ensuite.
      50 000 ça en fait des compagnies de combat
      Mais non trop dangereux…
      Manifs de lâches
      Sans intérêt

    • Contractor dit :

      80000 à 100000 personnes. Et c’était plutôt de la politique intéreure, contre le 1er Ministre, à l’appel de l’Imam Dicko (Haut Conseil Islamique – salafiste quiétiste) et du Shérif de Nioro – Haidara – également leader religieux rigoriste. Si il y a eu des slogans anti-français (ce que j’en ai vu, c’était plutôt à la gloire du Prophète), c’était plus contre le fait que nous soutenons des pourris plutôt qu’un réel sentiment anti-français.

  16. werf dit :

    Ce qui est caché par les états majors (ils sont nombreux Barkhane, MINUSMA, ONU, G5, etc…) sur la situation au Mali c’est que le pouvoir malien est incapable de rétablir la situation au centre et au nord du Mali. Le résultat, c’est que les forces, y compris Barkhane, se « terrent » dans leurs bases et ne peuvent intervenir qu’avec des hélicoptères lourds (dont ils ne disposent pas en nombre suffisant) car leurs véhicules ne sont pas protégés contre les IED. L’aviation, les Tigres et les drones sont certes utilisés mais les troupes ne peuvent pas être projetés pour des opérations terrestres « coup de poing ». D’où l’appel désespéré de l’EMA français pour avoir des hélicoptères lourds des partenaires ou leur achat (non prévu par la loi de programmation militaire …)

    • Albatros24 dit :

      Et des VBCI en nombre pour être mieux protégés des IED.
      On est en train de vivre l Afghanistan en petit à cause de l arrivée des artificiers vétérans de Daesh. Les fous d Allah n ont pas admis s être pris une claque et persistent…
      Il va falloir être innovant et puiser dans les archives de la guerre d Algérie et de la contre insurrection fissa.
      Ou dégager prestement au choix…

    • Daniel BESSON dit :

      Le centre du Mali c’est justement l’endroit ou le monde Negro-Africain Animiste de la savane rencontrait le monde Blanc-Touareg Musulman du désert . La frontière qui s’était établie à la veille de l’intervention Française entre le  » Nord Mali  » et le  » Sud Mali  » restaurait grosso modo les frontières des aires naturelles qui sont devenues au cours de l’histoire les frontières des groupes linguistiques et ethno-religieux .
      Il n’ y a pas plus de  » vivre ensemble  » possible au Mali , état fantoche du géoconstructivisme colonial Français , que de beurre en broche . Le Mali tout comme la Côte d’Ivoire ou la République Centrafricaine sont des états-fantoches qui n’ont aucune légitimité historique , géologique , pédologique , climatique , ethnique , linguistique , culturelle ou civilisationnelle : En bref , aucune légitimité géopolitique ! Il suffit de montrer une photo satellite du Mali à un gamin de CM2 pour qu’il comprenne que ce sont deux mondes différents … https://fr.wikipedia.org/wiki/Mali#/media/File:Mali_sat.png

      • Contractor dit :

        De quel monde Blanc Touareg parlez-vous ? Les Touaregs sont minoritaires au Nord Mali. Seule la Région de Kidal peut être considérée comme Touareg (environ 53%). Ils sont arrivés dans la boucle du Niger par petits paquets, avec leurs troupeaux et se sont alors mélangés avec Songhai, Arabes et Peuls (pour faire simple). 3 Azawads : celui de la « grande boucle » du Niger, celui de l’Ouest et celui du Nord. Les Touaregs Maliens ne sont qu’une confédération parmi les 7 qui composent le monde Touareg.

  17. Henri MARTIN dit :

    Tout ces peuples sont condamnés a revenir au moyen âge comme il y a 160 ans comme quand les européens sont arrivés, tout le reste c’est du blabla, il suffit de se promener dans nos banlieues pour voir ces populations être actives et volontaires pour se faire aliéner par une religion les plus rétrogrades au monde.

    • Ancien des opex dit :

      @ HM, vous êtes un peu sévère.
      Ils ne reviennent pas au Moyen âge mais à leur situation d’avant la colonisation. C’est à dire à la préhistoire.
      Mais c’est leur problème : pourquoi ça devrait-il être notre problème, je ne sais pas.
      .
      Notre problème, c’est seulement d’empêcher que cette préhistoire ne s’installe sur notre territoire.
      .
      Or, contrairement à ce que vous écrivez, les populations dans nos banlieues ont la même préoccupation que nous : que la sauvagerie à laquelle ils ont pu échapper ne les poursuive pas chez nous.
      .
      Preuve : nos SR connaissent avec précision la situation des « djihadistes » français en Syrie ou ailleurs. Ces infos ne s’obtiendraient pas sans des sources sérieuses et diverses provenant de ces banlieues qui vous inquiètent.
      .
      Certes l’Afrique semble destinée à revenir aux guerres tribales et cannibales de la préhistoire ( = de la précolonisation).
      Mais cette retour aux origines sera celui de l’Afrique et pas celui des Français d’origine africaine bien décidés à épargner à leurs enfants les misères et cruautés dont ils furent eux-mêmes victimes.

    • Albatros24 dit :

      Le pire c est qu ils sont de plus en plus nombreux, mal intégrés et éduqués (même le Coran ils ne le connaissent pas) et en colère contre nous car de la différence naît la jalousie.
      Il ne faut pas généraliser ce sentiment anti blanc ou français mais il existe réellement et de plus en plus.
      De nombreuses cités sont aux mains de mafias de la drogue en collusion avec les fous d Allah.
      Tous les rapports officiels le disent.
      Ce sont les territoires abandonnés de la République et nos Gouvernements successifs sont tous plus fautifs les uns que les autres depuis VGE de les avoir laissés se développer
      La situation a particulièrement empirée depuis la fin des années 90.
      Et cela ne va pas s arranger car plusieurs cités se communautarisent loin des valeurs et de la société française…hormis le fric peut être.
      Heureusement parmi ces jeunes il y en a des milliers qui s engagent pour la République comme fonctionnaires ou forces de l ordre ou même comme soldats. Ces jeunes sont doublement courageux.

      • Plusdepognon dit :

        @ Albatros24
        En tout cas, dans le discours sur le « choc des civilisations », c’est dur de pas tomber dans les clichés avec des familles absorbées par la tele-réalité et la culture du clash. Surtout dans un pays où la haine de soi est un must.
        Quelques semaines après Charlie hebdo, j’ai discuté avec un gars au poste de sécurité (toute la garde faisait ramadan donc livraison de pizzas après le coucher du soleil).
        Un de ses supérieurs lui avait dit « tu vas me tirer dans le dos en Afghanistan ?  » avant d’y partir avec quelques années avant et son frangin au RSA passe son temps à raconter comme « il nique la France tous les jours  » et ne comprenait pas ce que lui faisait à l’armée, voire juste travailler tout court. Discussion de plus d’une heure, il en avait gros sur la patate.
        Les cons, il y en a partout et heureusement des gars bien aussi…