CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Otan : Pour Washington, l’attitude de Berlin est « inacceptable »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

67 contributions

  1. Respect à l’Allemagne qui reste encore un grand pays souverain

    • Vinz dit :

      Tiens ? le pote à Joni.

    • pmpm dit :

      Une souveraineté ca implique un minimum d’effort pour la defense

    • NRJ dit :

      Quand on pense que plusieurs sur ce blog critiquaient l’Allemagne pour être inféodé aux USA. Merkel n’hésite pas à dire Merde à Trump quand elle est pas d’accord. On devrait soutenir, normalement.

      • wagdoox dit :

        ca n’a rien avoir avec de la souveraineté quand an dépend de qq’un pour sa défense, c’est un parti que les US et le reste de l’Europe (et notamment la France) continueront de payer pour les Allemands.
        Et le pire c’est que ca fonctionne, n’est ce pas

        • John dit :

          La France paie ses guerres à elle… La France paie sa défense… La France veut avoir un porte avion et la dissuasion. C’est à elle d’en payer le prix…
          Il ne faudrait pas retourner la situation…
          D’autant plus que si l’Allemagne voulait de la dissuasion nucléaire, la moitié des Français crieraient au scandale et ne l’accepteraient pas !
          L’Allemagne est souveraine dans le sens où elle prend ses propres décisions… Les USA certes protègent l’Europe, mais les USA utilisent aussi l’Europe, mais de manière discrète.
          Qui est « victime » des guerres américaines (après les pays attaqués)? L’Europe qui subit les migrations initiées par l’insécurité, la violence extrême conséquente aux guerres des USA.
          L’Afghanistan est un chaos, merci la CIA. L’Irak, la Syrie, la Libye sont dans des situations déplorables…
          Donc non, si la France paie pour qqun, c’est les USA…
          Personne ne demande aux Américains de creuser le niveau de leur dette pour avoir une armée totalement disproportionnée…

      • TINA2009 dit :

        Bsr NRJ !

        Les décisions de L ‘ALLEMAGNE sont extrêmement claires pour ceux qui savent lire entre les lignes .
        Elle doit être la force qui surveillent le CIEL de L’EUROPE , et ce , depuis avril 2017 !
        Gloire à TRUMP !!! Gloire à TRUMP !!!
        ( PS : J’ai jamais vu un mec , qui navigue ausssi bien , pour niquer la façe à tous les autres ….. Dommage qu’il n’a pas autant de relais sur tous les terrains ou il agit §

        • John dit :

          Pour le moment, la seule face qu’il a réussi à niquer, c’est celle des Américains !

    • Rien que dans le pseudo « la matricez juive » tout est signé et dit, d’où vient l’obsession !!!
      J’aime quand ça part dans la contradiction sur ce forum, au sujet de l’OTAN, l’hystérie n’est jamais loin …

  2. pmpm dit :

    Pour une fois Trump a raison plein tube . les allemands n’ont plus qu’une seule preoccupation : saucisses , choucroutes , biere et vacances aux baleares . Pour leur securite la force de frappe francaise et l’otan leur suffit largement …….pourquoi depenser plus puisque les autres le font a leur place …..?

    • John dit :

      La France ne dépense pas pour l’OTAN… La France dépense plus car elle utilise son armée en tant que gendarme de l’Afrique… Il faudra m’expliquer en quoi cela sert les intérêts allemands…
      La France est souveraine et fait ce qu’elle veut, de même, l’Allemagne l’est aussi et fait ce qu’elle veut…
      Par contre, l’Allemagne pourrait aussi aller vers les Américains et leur dire d’arrêter d’utiliser vos agences pour renverser des gouvernements, manipuler des élections, provoquer la Russie, etc, etc…
      Parce qu’entre l’Allemagne de Merkel et l’Amérique de Trump, celui qui pose le plus de problèmes à la sécurité européenne, c’est bien Trump ! Les USA veulent être tout puissants, l’Allemagne veut simplement défendre son territoire. Ce n’est pas la même approche, donc pas les mêmes dépenses…
      Je ne vois pas pourquoi l’Allemagne devrait augmenter ses dépenses pour faire plaisir aux USA qui ne sont pas capables d’avoir un budget tenu, qui dépenses des dizaines de milliards dans des porte-avions qui ne sont pas du tout opérationnels, …

      • Tremah dit :

        L’Allemagne a été réintégrée dans le cercle des nations démocratiques en s’appuyant à la fois sur son vieux rival continental (réconciliation franco-allemande) et sur le lien transatlantique avec l’OTAN. Cette double relation garante de la sécurité et de la stabilité politique de l’Allemagne lui a permis de reconstituer sa puissance industrielle et économique en bénéficiant largement de la caution politique et de la protection fournie par ses puissants alliés alors que l’URSS contrôlait l’Allemagne de l’Est. Sans ce soutien politique, militaire et économique, il n’y aurait sans doute jamais eu de réunification, en tout cas pas de manière pacifique, même si l’Allemagne, depuis la réunification, redevenue une grande puissance, s’éloigne de plus en plus de la France et commence à s’émanciper graduellement des Etats-Unis.
        Il serait bon quand même d’avoir un minimum de bases et de connaissances historiques avant de raconter n’importe quoi et de sortir des théories du complot ineptes.

        • John dit :

          Théories du complot? Oû est-ce que j’ai sorti une théorie du complot? Apprenez à lire…
          Le fait que les USA utilisent leurs agences pour manipuler des élections est factuel, certains de leur dirigeants l’ont reconnu, et leur presse est la première à avoir mis en avant ce fait pour relativiser l’implication présumée russe dans les élection américaines en 2016.https://www.nytimes.com/2018/02/17/sunday-review/russia-isnt-the-only-one-meddling-in-elections-we-do-it-too.html
          Et concernant l’aide dont a bénéficié l’Allemagne, je ne dis pas que l’Allemagne ne doit pas être reconnaissante. Mais par contre, ce n’est pas ce qui lui est demandé… Il est demandé à l’Allemagne d’augmenter ses dépenses en matière de défense. Ça s’appelle de l’ingérence, et le sujet utilisé est justement hors-sujet.
          Par contre, demander à l’Allemagne de rendre la pareille en investissant dans des pays qui l’ont aidé par le passé et qui ont quelques difficultés, voilà une approche qui serait intelligente.

      • Xaintrailles dit :

        « L’Allemagne veut simplement défendre son territoire »… je n’ai pas cette impression, je pense qu’elle fonde sa puissance essentiellement sur son économie, même s’il existe quelques velléités différentes ! Si Trump cherche à fustiger voire humilier un peu trop les Allemands, je crains qu’ils ne répondent « plutôt russes que morts » comme ils criaient naguère « plutôt rouges que morts »… Sinon je vous rejoins, ils font selon leurs intérêts, et j’ai du mal à imaginer un changement de doctrine dans leur défense !

        • John dit :

          C’est un point de vue, et ce n’est pas le mien…
          L’Allemagne et les Germaniques ont général ont une qualité que je trouve nécessaire lorsque l’on parle de géopolitique, c’est le pragmatisme.
          Et tout le monde sait que Trump, c’est que des gesticulations et que du bruit… Donc qu’il continue à gesticuler, il sera fier de lui même, et il ne pensera même pas à regarder comment ça évolue.
          L’Allemagne a compris qu’il fallait regarder cette question à long terme, et donc prendre en compte le fait que Trump ne sera pas toujours là…
          Ensuite, l’Allemagne a compris une autre chose. Avoir des « dépendances économiques » est une autre forme de dissuasion. Et l’Allemagne ne veut pas rompre les relations économiques avec la Russie pour cette raison ! En continuant le commerce de gaz, la Russie a un excellent client, qui ramène beaucoup d’argent aux privés et à l’État. Et en continuant ce commerce, elle s’assure aussi que l’Ukraine soit toujours fournie en gaz.
          C’est facile de ne s’intéresser qu’à un paramètre. Mais lorsque l’on regarde certains détails, on comprend que l’Allemagne en fait beaucoup pour la sécurité à l’est, mais d’une manière complémentaire à une défense.

      • Vinz dit :

        « c’est bien Trump ! »
        .
        Disons le fameux « deep state ». Y en a parmis les hauts fonctionnaire US qui ne savent toujours pas que Brzezinski est mort. Et que Brejnev est mort.

        • John dit :

          Pour qu’ils ne sachent pas qu’ils soient morts, encore eût-il fallu qu’ils sachent qu’ils aient vécu

      • bat dit :

        ouais pour emmener du matos en Afrique on loue des antonov je crois et pour la guerre en Libye les amerloques ont donné pas mal de moyens je crois …..transall en fin de vie et atlas pas encore là

  3. Fred dit :

    Faut arrêter de se focaliser uniquement sur l’Allemagne. La France et la grosse majorité des membres contribuent trop peu. Dois-je rappeler que l’OTAN a déclaré que 9/11 était une attaque contre chaque membre de l’alliance ce qui a causé la guerre en Afghanistan. La France était donc obligée de se battre en Afghanistan comme si le territoire Français avait été attaqué.
    La France y a perdu des hommes et des femmes, je ne remets pas en cause leurs efforts et leurs sacrifices. Par contre la France a déployé qu’une maigre force et a très peu participé à la chasse au sol, se contentant de faire des patrouilles. J’exagère un peu, mais nul ne peut nier que la France n’y est pas allée à fond.
    Imaginez que l’article 5 de l’OTAN est invoqué suite à quelque chose qui se serait déroulé en France et que les E-U envoient que quelques milliers d’hommes. Je doute que la France et les Français seraient satisfait par l’effort des E-U.

    • Grosminet dit :

      Dois je vous rappeler que l’Otan, ce n’est pas QUE la France et les USA…

      La France était le 4ème contributeur en termes d’effectifs, et deuxième en termes de moyens

      Donc si nous, avec nos moyens, n’y sommes pas allés à fond, que dire alors du reste des « alliés »????

      Bizarrement, vous ne leur crachez pas à la gueule, à ceux là…

    • revnonausujai dit :

      faux !
      le libellé exact de l’article 5 du traité de l’Alliance atlantique est ;

       » Les parties conviennent qu’une attaque armée contre l’une ou plusieurs d’entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d’elles, dans l’exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l’article 51 de la Charte des Nations Unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d’accord avec les autres parties, telle action qu’elle jugera nécessaire, y compris l’emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l’Atlantique Nord.
      Toute attaque armée de cette nature et toute mesure prise en conséquence seront immédiatement portées à la connaissance du Conseil de Sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de Sécurité aura pris les mesures nécessaires pour rétablir et maintenir la paix et la sécurité internationales. »
      les mots importants sont  » telle action qu’elle jugera nécessaire » et « rétablir et assurer la sécurité dans la région de l’Atlantique Nord »
      en Absurdistan, on était loin du compte et même si le « 11 septembre » a eu lieu aux USA, une fois Al Qaida démoli, la lutte contre les taliban ne rentrait plus dans le cadre de l’épure, mais dans celui d’une « guerre globale contre le terrorisme », notion d’ailleurs stupide car on ne combat pas un mode d’action mais un ennemi !

    • didixtrax dit :

      par exemple les US activant l’article 5 au lendemain d’un 11 septembre au motif que l’Irak a commis un attentat chez eux, ou en brandissant une fiole ?

    • Pierre dit :

      Fred, combien de soldats francais et combien de patrouilles OPS au Sahel? Comparaison avec nos partenaires OTANIENS, Russes et Chinois qui debarquent en force.
      La France c’est 7200 soldats en OPEX en permanence. A part les US qui fournit autant pour une cause commune (lutte contre le terrorisme islamiste). On vous ecoute

      • jyb dit :

        @pierre
        C’est plutôt un peu plus de 6 000 pax en opex en permanence ( sans compter les marins )
        mais sinon je suis ok avec vous.

    • nexterience dit :

      Votre jugement ne remplace pas celui des acteurs concernés. Comment les USA ont ils jugés la solidarité francaise en Afghanistan ? Cela est la réelle question qui permet de savoir si on est digne d’une solidarité OTAN. A mon avis, on n’était pas à fond car nous pouvons plus facilement nous passer des USA que la Pologne, par exemple: nous sommes relativement forts face à nos adversaires stratégiques.
      Il serait naïf de croire que les autres agissent selon de grands principes plutôt que par intérêts.

    • jyb dit :

      @fred
      Les français étaient dès novembre 2001 sur le terrain en Afghanistan ( premiers pays européens avec les brits et les allemands) avant même que les nations unis ne mandatent l’otan d’intervenir en afghanistan (20 décembre 2001)
      A cette date les camps d’entrainements et bases d’aq en afgha étaient déjà rayés de la carte et quelques semaines plus tard la défaite des talibans étaient consommée. Donc au titre de l’article 5 que vous invoquez la France comme l’allemagne d’ailleurs a répondu présente ( ce que les us ont largement reconnus) Pour ce qui est des évènements ultérieurs à la chute des talibans (processus de bonn) on est très loin d’une réponse à l’agression d’un membre de l’otan par une quelconque entité. Ce qui a donné lieu à des divergences sérieuses entre français privilégiant l’autorité de l’onu et us revendiquant l’autorité de l’otan. On connait la suite.

    • Eric dit :

      « La France s’est contentée de faire des patrouilles en Afghanistan »… N’importe quoi. 90 morts, des centaines de blessés, l’engagement d’avions de combat Mirage et Rafale, d’hélicoptères de combat Tigre… Jamais entendu parler de la bataille de la vallée d’Alasay ou de l’opération Eagle Summit ? Jusqu’à 2400 soldats français ont été déployés en opérations de combat en Afghanistan, plus 1200 autres en soutien. La « maigre force » en question était quand même la quatrième de la coalition en termes de troupes opérationnelles !

    • aleksandar dit :

      @Fred
      Des patrouilles au sol ?
      Reprendre les vallées d’Afhganyah, d’ Alasay et de Tagab ?
      Ferme ta gueule et va jouer ailleurs !
      ( je demande pardon a Mr Lagneau pour ce langage, mais trop c’est trop !)

    • louloulabeille dit :

      Oui et non, il faut aussi rappeler le French Bashing au Etats-Unis au sujet de l’Irak. On y est allé, c’est déjà bien, politiquement les USA n’ont rien à dire mais derrière on a envoyé des soldats du rang qui était en patrouille au nord de l’Afghanistan (historiquement cela se comprend) mais surtout le COS qui a fait un super boulot au sud.

      • aleksandar dit :

        @louloulabeille
        Tu les a fait toi les  » patrouilles » au nord de l’Afhanistan ?
        Tu sais ce que c’était patrouiller en vallée d’Alasay ou de Tagab ?
        Les embuscades des talebs, bien préparées, très bien préparées tous les 200 mètres au milieu des  » compounds  » ou l’on ne voit rien ?
        Ou tenir la COP 46 en attendant les chicoms jour et nuit ?
        Ou l’assaut des talebs ?
        Les talebs, la peur, le stress, la fatigue, la chaleur
        Non ?
        Alors ferme ta gueule !
        Par respect pour nos morts et pour ce qu’on vécu la bas nos soldats, ces  » soldats du rang  » que vous méprisez.
        ( et je ne parle même pas de nos morts d’Uzbeen )

    • vrai_chasseur dit :

      @Fred
      Votre commentaire révèle une méconnaissance profonde des engagements réels de la France et aussi de l’Allemagne.
      La France s’est engagée sur 2 plans en Afgha :
      – l’ISAF, coalition placée sous commandement OTAN,
      – l’opération Enduring Freedom, initiée en parallèle et sous commandement américain. Enduring Freedom a été la guerre globale des USA contre le terrorisme et la France en a été une des principales contributrices.
      La France n’a pas eu besoin de répondre à l’article 5 de l’OTAN pour s’engager aux côtés des USA. Enduring Freedom a eu des ramifications en Afrique et la France y a été aussi (Corne de l’Afrique) notamment avec le groupe aéronaval autour du PA CDG, contrairement à d’autres nations qui ont contribué uniquement à l’ISAF.
      Aujourd’hui vous ne trouverez personne aux USA qui ne salue pas ce double engagement de la France.
      Dans ces 2 cadres d’action opérant en coordination et en parallèle, les européens (France, Allemagne et R-U) ont été parmi les toutes premières troupes au sol en Afgha. Et çà n’a pas été pour faire de la figuration mais pour combattre.
      Lors de la cérémonie de rapatriement de la dépouille d »un soldat français, un sous-officier des commandos marine après un combat en coalition qui a été jusqu’au corps à corps contre les Talibans, plus de 900 soldats US sont venus rendre hommage au garde-à-vous et en haie d’honneur à un français qu’ils considéraient comme un frère d’arme. Personne ne leur en avait donné instruction. Vous ne trouverez pas ça dans les news.

      • jyb dit :

        @vrai-chasseur
        Maitre principal loic LEPAGE.
        Ce sont mille hommes us, brits, canadiens etc qui ont assisté de nuit à la levée de corps.
        décoré à titre posthume par le président americain…

    • albatros24 dit :

      On n’a pas 180 00 marsouins comme les Etats Unis, mais juste une brigade…et pourtant on a participé à l’Afghanistan plus que tous les autres pays européens réunis, excepté les anglais. Même les etatsuniens le reconnaissent. Et il me semble qu’ils préfèrent avoir des fromages qui puent que des bretzel ou des pizzas avec eux quand ils vont dans un coin pourri.

  4. floco dit :

    Et si vous continuez à ne plus venir manger dans notre main, on impose une taxe de 30% sur vos bagnoles !!!!!

    En regardant bien les choses, les teutons commencent à se faire tailler des croupières par les Chinois en matières industrielle, et si ils se mettent à dos les US, la balance commerciale de nos « amis d’outre Rhin » risque de prendre une sacrée calotte!!
    Mais bon jusqu’à présent ils ont l’air de résister à la pression US. Comparé à notre attitude quand à la vente de nos BPC…

  5. Stoltenberg dit :

    L’Allemagne emboîte le pas de la Turquie.

    • Alexis TK27 dit :

      Une grande réussite de la politique américaine, dans les deux cas…

      On peut reprocher au gouvernement allemand son manque de franchise. Plutôt que de dire franchement « Nein » et d’annoncer 1,5% du PIB comme une simple aspiration plutôt qu’un véritable objectif « parce que c’est notre estimation de nos besoins de défense, et point barre », ils ont préféré dire « Ja ja » puis louvoyer. Si les Américains ont l’impression que Berlin se paye leur tête, ils n’ont pas tout à fait tort.

      Mais sur le fond, chaque pays détermine lui-même sa politique de défense. Et l’Allemagne n’est pas une exception.

      • John dit :

        Face à Trump, mieux vaut le silence…
        Et l’Allemagne l’a compris… A chaque fois que les journalistes, politiciens ou autres répondent à ses attaques, ils reprennent une couche, et augmentent sa popularité…
        L’Allemagne a préféré le silence. Très malin !

  6. Curieux dit :

    @Fred.
    La France a quand même eu 90 morts en Afghanistan. Dire que la France n’y a pas été à fond est irrespectueux. De plus l’une des causes de l’embuscade d’uzbin est précisément que les soldats ont voulu faire le taf et ne sont pas restés planqués dans leur base.

    @floco
    C’est pénible de lire toujours les mêmes rengaines au sujet des BPCs. Demandez vous pour quoi la Russie n’a finalement produit ni acheté aucun BPC. C’est bizarre non? Et pourquoi vouloir en acheter deux à la France? La Russie ne pouvait pas les construire seule?
    Pour moi Poutine a voulu nous piéger et acheter la bienveillance de la France pour son attaque en Ukraine en échange de l’achat des BPC. Hollande a, contrairement à son image, et contrairement au marchand de tapis qui l’a précédé, fait preuve de courage en annulant la vente pour ne pas avoir les mains liées.

    Par contre autant je trouve que les allemands sont inexcusables concernant l’état de leurs forces, autant en ce qui concerne le gaz, je suis d’accord avec eux. Il ne faut pas inverser les liens de dépendance. C’est la Russie qui a besoin de vendre son gaz et pas les allemands qui ont besoin d’acheter le gaz russe.
    En quelques mois on peut développer des terminaux de GNL en Allemagne et surtout en Pologne, pour accueillir le gaz US ou qatari. Poutine n’est pas stupide. Toute atteinte à la fiabilité de la Russie en tant que fournisseur déclenchera immédiatement des investissements dans des solutions alternatives, déclenchant une baisse irréversible des importations européennes de gaz russe.
    Cette question est économique : les US veulent que les allemands achètent du gaz US et non russe.
    Personnellement, même si je pense que l’Europe doit se renforcer militairement face à la Russie, je trouve qu’il est bon de maintenir des liens économiques avec les russes qui sont nos voisins.

    • NRJ dit :

      Vous trouvez ça courageux vous, d’avoir produit gratuitement un BPC pour le donner au égyptiens ? Quand on fait les comptes, c’est le contribuable qui a payé les bateaux. Par ailleurs vous devriez être d’accord avec cette vente vue qu’elle permet de « maintenir des liens économiques avec les russes qui sont nos voisins ».

      Quand on y regarde a posteriori on a rendu service à la Russie qui aurait eu du mal à s’acheter ces bateaux avec la chute du prix du pétrole (alors qu’elle les avait acheté pendant une période où le pétrole était haut). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la Russie n’a pas développé des BPC alors que cela faisait partie de ses projets après l’échec de la vente.
      Après vous avez raison, la réponse face à la Russie doit être militaire avant d’être économique.

  7. nexterience dit :

    Les temps sont durs, l’OTAN n’est plus dans les trente glorieuses. A l’époque, les intérêts US menaient clairement vers une solidarité avec la RFA et le reste du monde libre.
    A ce jour, les USA n’ont plus les moyens. l’Allemagne réunifiée n’a plus exactement les mêmes intérêts: gaz, automobile, force russe moins menaçante que le pacte de Varsovie, la Pologne faisant tampon.
    De ce fait, le grand principe de solidarité gratuite est moins valable qu’autrefois. Nous sommes dans une situation intermédiaire où il faut partager les frais et chacun marchande sa valeur stratégique. Un jour, les USA ne voudront plus du tout de l’Allemagne dans l’OTAN si les américains n’ont plus qu’à perdre.

    • nexterience dit :

      Mais les USA ne voudront jamais perdre la main sur un pays à l’économie si forte et influent. Les allemands peuvent se contenter de 1,4%, les USA ne les virera pas.
      Quant à la France, elle a encore moins besoin des USA. Mais avec une ambition encore mondiale, nous montons à 2% non pas pour l’OTAN mais pour nos intérêts.

    • Alexis TK27 dit :

      Ne pas oublier la base américaine à Rammstein en Allemagne, centre logistique fort pratique, et fort utilisé notamment pour les opérations américaines au Moyen-Orient.

      Certes, les États-Unis pourraient déplacer leurs infrastructures en Italie ou dans un autre pays. Ce qui aurait d’ailleurs un coût tout sauf négligeable.

      Mais en attendant, ils profitent aussi de leur accès au territoire allemand.

  8. hoopy dit :

    Pour une fois, je pense que Allemagne a raison. Déjà, je préférerais cantonner l’Allemagne à un rôle Economique. On a vu ce qu’une Allemagne forte militairement donnait dans le passé … Aussi, cette demande américaine part du principe que la Russie est une menace réelle pour le Europe. Ça reste pour moi à démontrer. L’Ukraine est un champ de bataille entre la Russie et les USA, et les USA ont une part de responsabilité dans le bordel labas et la perte de la Crimée. Aussi, l’Allemagne est un pays toujours plus ou moins sous occupation US. Si les américains ne veulent plus ‘défendre’ l’Allemagne, qu’ils aillent installer leurs bases ailleurs, par exemple en Pologne ou en Norvège qui sont demandeurs.

  9. Thaurac dit :

    « Elle paie des milliards de dollars à la Russie pour ses approvisionnements en énergie et nous devons payer pour la protéger contre la Russie. Comment expliquer cela ? Ce n’est pas juste », s’était-il offusqué. »
    Cela change un peu de la langue de bois et il n’y a pas plus vrai et plus aberrant, et d’ailleurs même pour une réponse commune de l’europe face à la russie, la voix allemande sera toujours sujette à caution.
    Il faut qu’ils soutint cons d’avoir écouté leurs écolos, et démantelè l’industrie nucléaire ( ils brulent du charbon dans les centrales thermiques).
    ils font comme les bourgeois de calais se livrant pieds et point liés à la russie.

    • Czar dit :

      ce n’est effectivement plus de la langue de bois, mais de la langue de cons (ce qui conditionne peut-être votre enthousiasme)

      toute personne avec un QI supérieur à 80 aura noté de lui-même la contradiction inhérent au propos : si l’Allemagne est « prisonnière » de la Russie, comment les yankees peuvent-ils assener qu’ils gaspillent un fric fou pour la « défendre » ?

      • Stoltenberg dit :

        « toute personne avec un QI supérieur à 80 »
        .
        Vous êtes dans l’intervalle ? Parfois j’ai des doutes. Et non, je ne vois pas de « contradiction inhérent » et pourtant je suis bien dans l’intervalle.

  10. PK dit :

    Quand le maître aboie, le chien doit obéir…

    Les Allemands finiront par remuer la queue et le maître sera content.

  11. Bricoleur dit :

    La poursuite d’une « guerre froide » « soft » avec la Russie est dans l’intérêt du complexe militaro-industriel US. Elle n’est pas dans celui de l’Allemagne, ni dans celui de la France. « L’ Europe de l’Atlantique à l’Oural » de de Gaulle pourrait exister un jour … Poutine – qui a une politique dénuée de vue à long terme – n’est pas éternel. Des russes intelligents, qui comprennent que leur « petit pays » quant à la démographie (145 M d’habitants – moins que France et Allemagne additionnés- ) ne fait pas le poids, il en existe beaucoup … et leur tour n’est pas si loin.

    • aleksandar dit :

      Ah comme j’aime cet ethnocentrisme européen.
       » Poutine n’a pas de vue a long terme  »
      Oh que si ! Le seul problème c’est que dans cette vision l’Europe est juste un client.
      L’avenir est a l’est et ça, les russes l’ont parfaitement compris.
      C’est a l’Est que sont les grand marchés du futur et les matières premières ,elles, sont en Russie.
      D’ailleurs les italiens qui viennent de signer un partenariat pour la route de la soie l’ont parfaitement compris, eux aussi.
      Mais ce n’est pas avec la bande de bras cassés Beheliens du Quai d’Orsay que la France va se réveiller.

  12. aleksandar dit :

    Mercedes vient d’ouvrir une usine toute neuve dans la banlieue de Moscou.
    Pour ce qui est d’envahir, les allemands en connaissent un rayon.
    Ils ont analysé la situation, a l’allemande, sans hystérie et sans états d’âme et sont parvenus a la conclusion que la menace russe c’est du pipeau.
    Donc ils ne respecteront pas les objectifs en question et attendent tranquillement que les bulles spéculatives crèvent, ce qui affaiblira en premier lieu le $ et les USA.

    • wagdoox dit :

      détrompez vous, l’Allemagne est entrain de rattacher l’est de l’Europe a son économie, la guerre en ukraine c’est juste un moyen de trouver un nouveau marché du travail pas chers (les polonais sont devenus trop cher, d’ailleurs, il y a une forte immigration ukrainienne en Pologne). Les Allemands jouent sur tout les tableaux et s’en sortent pour l’instant et les autres paient.

  13. Auguste dit :

    Je me demande si c’est le budget allemand ou le gaz qu’ils importent de Russie, au lieu des USA,qui énerve notre ami Trump.Je penche pour la deuxième hypothèse.Et à propos de gaz,je note que l’UE a fait capoter South Stream pour obéir aux sanctions américaines,mais pour le North Stream allemand,c’est le silence absolu.Preuve que dans l’UE il y a ceux qui peuvent faire ce qu’ils veulent et ceux qui doivent obéir.Après on s’étonne que ça ne fonctionne pas.
    Dans ce cas,je suis évidemment du côté allemand.Rappelant de nouveau que l’OTAN c’est la défense et la sécurité de ses membres,pas au service de la politique étrangère des USA.Marre qu’un pays qui ne vit que de rapines nous dicte sa loi.Debout! les damnés de la terre!.Nous ne sommes rien,soyons tout!.Vive l’Allemagne liiibrrre!

  14. Chill dit :

    Inacceptable que les teutons ne veuillent pas manger de dinde furtive américaine, indécent.

  15. petitjean dit :

    Comme c’est rigolo !
    le suzerain passe un savon à son vassal !
    Bientôt, je l’espère, le vassal, les vassaux vont faire un bras d’honneur à leur suzerain. Le gaz russe en Europe ça rend dingue les américains
    Donc attendons que le suzerain parte de lui même (poussons le un peu quand même) et alors, enfin, une Europe puissance pourra se constituer et, si elle le veut, devenir une de toutes premières puissances du monde.
    Et avec notre « allié » américain nous discuterions enfin d’égal à égal
    Je me demande quand même ce que les USA seraient capables de faire pour empêcher que se constitue une Europe de l’Atlantique à l’Oural (car ce serait la prochaine étape après avoir recouvré notre liberté)

  16. petitjean dit :

    Les États-Unis perdent le contrôle de l’Europe…
    … alors que le pipeline Nordstream 2 est sur le point d’être achevé
    « Le pipeline Nordstream 2 représente le dernier avatar de l’influence américaine sur les affaires intérieures de l’Europe. Une fois terminé, il témoignera de la scission fondamentale entre l’Union européenne et les États-Unis. »
    Une analyse :
    https://lesakerfrancophone.fr/les-etats-unis-perdent-le-controle-de-leurope

  17. berger dit :

    Les allemands n’ont pas d’ennemis. pourquoi donc s’équiper ?
    Les français font semblant d’en avoir, laissons les s’équiper; Porte avion, Rafale, hélico pour courir après des lascars en mobylette.
    Dieu merci le ridicule ne tue pas

    • albatros24 dit :

      en attendant on fait travailler des usines qui restent en France et on exporte pour des milliards annuels, ce qui en soi n’est pas si négatif que cela au final en termes économiques et stratégiques.

      • albatros24 dit :

        L Allemagne aussi a une forte industrie militaire terrestre et maritime, elle aimerait bien nous prendre des parts des marchés militaires, ou cagroalimentaire, la bancassurance l’automobile qui nous reste ou le luxe , même si elle est déjà leader dans pas mal de domaines industriels (26% de son PIB face à nos 12%…no comment) cela ne lui suffit pas.

  18. Thaurac dit :

    enfin, il faut avouer qu’en matière d’engin de chantiers lords , spécialisés, et machines de précision, la chine n’est pas encore à la hauteur.
    Pour preuve, tu vas sur les chargeurs, ou autres gros engins made in chine, des prix pas possible, en neuf, et à coté, une occase allemande (toujours vendue en chine) à deux fois le prix du neuf d’une machine chinoise équivalente.
    Nous on a mis ( les syndicats) notre industrie à la porte;
    sur un gros chantier près de chez moi, sur une semaine, hormis les petites pelles, 3 gros engins spécialisés , tous les trois allemands, et pourtant , on savait (saurait) faire aussi…je ne parle pas du fabricant des tunneliers ….
    Donc au niveau exportations ils ont des beaux jours devant eux, mais n’ayant pas de dettes publiques, ils ne sont pas habitués à emprunter ( comme nous faisons à coeur joi), d’où les coups de rabots ravageurs dans le budget au premier déficit..

    • albatros24 dit :

      Ce ne sont pas les syndicats mais les actionnaires aidés de la mondialisation des échanges en Europe (aussi ouverte qu’une fille facile) qui ont ruiné notre industrie…
      En effet autant produire dans les pays à bas coût c’est plus rentable à court terme, moins à long terme quand on n’aura plus d’usine

  19. lxm dit :

    On était pas stationné en Allemagne pour la protéger mais pour l’empêcher de réarmer. Il faudrait compter dans les dépenses de défense d’autres dépenses comme celles d’infrastructures névralgiques, de préventions, de diplomatie, de coopération, d’ONU, etc..
    Un pays pourrait ainsi financer ou aider sans forcément créer plus d’armement ou de militaires.

  20. Motox1 dit :

    Est-ce que les allemands ont les moyens de quitter l’Otan? Financièrement je pense que oui mais militairement ils ne sont pas capables de claquer la porte comme la France l’a fait, ils comptent sur les français et leur parapluie nucléaire pour les protéger sont y investir un sous… je serais Macron je leurs ferai payer l’entretien et dev de l’infrastructure Nuc contre protection, ça fera quand même un bon début de défense EU

    • albatros24 dit :

      Pas sûr qu’ils payent les teutons…
      On ferait mieux de déclarer notre budget des armées et des industries de défense secret défense,afin de l’extraire des 3% : cela reviendra au même exactement, l’Euro étant une monnaie commune et l Allemagne la première place financière

  21. Génération consciente dit :

    Dite à la France de quitter les pays du Sahel et nous leurs offrons l’uranium et le pétrole dans partenariat de gagnant. Dans le cas échéant nous serions obligés de les chasser par force et les humilier. La nouvelle génération consciente.

  22. Yacouba dit :

    Le debat inter europeen est interessant. Allezvy ça interesse les damnés l’Afrique, Moyens, proches et extreme Orient, les latinos.

  23. Frédéric dit :

    On sait tous que les forces armées allemandes ont de gros problèmes de recrutement, mais coté coté pub elle à fait de l’humour qui tape juste :

    https://www.leblogauto.com/2019/04/nas-plus-de-job-larmee-allemande-recrute-a-sortie-dusines-ford-vw-difficulte.html

    Tu n’as plus de job ? Fais quelque chose de vraiment utile », peut-on lire sur l’annonce militaire, avec une reprise du logo du constructeur américain Ford qui veut virer des milliers de personnes.

    L’armée a aussi organisé une campagne similaire au siège historique de Volkswagen à Wolfsburg, déployant une affiche avec la phrase « Jetzt Job fürs Volk wagen » (« Oser maintenant un emploi pour le peuple »).