L’américain ATAC a reçu son 63e et dernier Mirage F1 ayant servi sous les cocardes françaises

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

128 contributions

  1. Breer dit :

    C’est quoi en fait Atac, c’est l’entreprise qui fournit les avions de chasse qui servent d’adversaires
    dans les entrainements des pilotes US, comme dans Top Gun ??

    • Chanone dit :

      @ Breer
      Oui, sauf que le formateur passe dans le privé. Ce qui offre un budget connu et une prestation contractualisée, dont le non-respect entraîne pénalités financières ou l’annulation du contrat.

      • Fred dit :

        Mais il n’y a pas ou peu de concurrence sur le marché. Donc le prestataire peut demander ce qu’il veut.

        • Frédéric dit :

          Il y avait peu de concurrence dans les années 2000, mais maintenant, il y une demi dizaine d’entreprises avec des flottes d’avions de combat non négligeable sur le marché. Même les compagnies françaises s’y mettent. Je rappelle en effet que concernant juste les Mirage F1, ils ont étaient repris par 3 sociétés différentes (2 US, une Sud’Af).

          • Frédéric dit :

            Pour info, je suis tombé sur ce livre de 2013 indiqué qu’il y avait à l’époque dans les 1 250 avions à réactions ex-militaires aux mains d’entreprises, particuliers et associations aux USA ayant une immatriculation civiles :

            Civil Airworthiness Certification: Former Military High-Performance Aircraft

            https://play.google.com/store/books/details/Miguel_Vasconcelos_Civil_Airworthiness_Certificati?id=LyBQBwAAQBAJ

            Les flottes les plus importantes :
            * L-29 : 129
            * L-39 : 263
            * T-33 : 110
            * Fouga-Magister : 84

            Coté conception russe :
            * MiG-15 : 50
            * MiG-17 : 26
            * MiG-21 : 40
            * MiG-23 : 4
            * MiG-29 : 5
            * Su-25 : 5
            * Su-27 : 2

            Il y a même un Sea Harrier, un F-4, un F-15 immatriculés civils (le dernier sans doute appartenant à Boeing).

          • ScopeWizard dit :

            @Frédéric

            Très sympa cette liste , je ne connaissais pas , elle nous apprend pas mal de choses ! 🙂

  2. EchoDelta dit :

    Plusieurs dizaines de millions d’euros c’est pas très cher pour toute une flotte d’avion Mach2 au plafond intéressant avec des pièces et des moteurs de rechange.
    C’est d’ailleurs ce que dit l’article en précisant que ce sont les adversaires les plus intéressants dans une flotte d’avions privés.

    • photomili dit :

      Il faut compter aussi le fait que la France ne s’occupera pas de l’élimination, du recyclage, de la dépollution… Ces millions sont donc les bienvenus.

      • precision dit :

        Savez-vous si les avions de chasses sont un coût à recycler ou une source de matières premières bon marché?

        • Jupiter dit :

          Bonjour,
          Les avions, comme les munitions ou les chars, sont assez coûteux à recycler.
          Il faut les démonter (ce qui est souvent loin d’être facile), les trier (et avec des matériaux dangereux comme l’amiante) et les retraiter (avec parfois du matériel classifié)
          De plus, il n’y a en général rien à réutiliser, si ce n’est du matériel pour un avion identique.

    • Chanone dit :

      @ EchDelta
      A voir les chiffres (37.000 heures de vol, 10 ans, 45 appareils), la disponibilité annuelle de cette flotte sera digne d’une maison de retraite: moins de 90 heures par appareil et par an. Cette disponibilité serait absorbée en deux mois dans l’Armée de l’Air.
      .
      Sûr et certain que le F1 est un bon avion, et cette retraite sous des cocardes privées est un excellent investissement pour l’état comme la société privée. Après, le F1 reste un avion d’ancienne génération, relativement sous-motorisé, mais sain dans toutes les phases de vol, avec assez d’électronique pour tirer des munitions évoluées (ou en simuler l’usage), et assez d’autonomie pour faire le show.

      • ScopeWizard dit :

        @Chanone

        Juste pour info , pouvez-vous exposer de façon suffisamment détaillée comment vous parvenez à ce résultat ?
        Comment calculez-vous ça ?

        Merci ! 🙂

        • C dit :

          37000/10/45=82

          • TINA2009 dit :

            Bsr C !

            Enfin , une argumentation sur des paramètres sérieux !
            Et donc , en arrivant à ce chiffre , vous en concluez donc QUOI ????
            Ne nous redites pas que , à l’instar de CHANONE, La retraite des M F1 CT/CR sera paisible : Il est tout à fait normal que leur disponibilité ne soit pas équivalente à celle réalisée en service actif … Car ce sont des doyens comme appareils , mais disposant d’un potentiel significatif !
            -Qu’en déduisez – vous d’autre ??? Au vu de ce que vous ecrivez ???? Quoi d’AUTRE ?

            Ps : Pour ma part , en vous lisant, j’en déduis que le C.D.C. ( CAHIER DES CHARGES) était très léger sur les paramètres, dont ceux vous rappelez la nature et volumétrie… Donc, extrêmement favorable à une entreprise PRIVEE ( qui veut investir 1 minimum et dégager un maximum de bénéfices) … Et donc extrêmement favorable à un « contingent » de L’AA FRANçAISE !
            Dès lors , si c’est un bon investissement pour une Société Privée, c’est donc un excellent investissement pour notre AA …. Certains – ATAC ne s’y sont pas trompé, car ils savent compter, n’est ce pas ???!!! – … Et donc, avec l’appui APPUye de TRAITRES POLITICIENS ET MILITAIRES, ont cédé un volume de matériel constituant une Partie Significative du Maintien de notre NIVEAU DE RESILIENCE à un niveau optimal et envié par les autres AA ( Ben oui : d’accord ou pas , chaque heure de vol… et donc, chaque heure de coût de possession économisé par nos M2000, ,nos Alphajets, est primordial!!! Que vous soyez d’accord ou pas).
            Au fait , juste pour prendre un exemple dans le cadre d’une simulation comparée :
            – 37000 H de vol sur M2000 D ca représente combien en coût financier …. Et plus encore, en coût de possession global ??? … Juste pour comparer , et en utilisant la même formule de comparaison que le commentateur « C » ??? ( ET L’on peut aussi effectuer la même comparaison avec les M2000N , bien que lui aussi , en NK2 et NK3, soit sorti « sorti » du service actif …).

            PS : Tu devrais te mettre à L ‘AYAHUASCA , en autre … avec du ROMARIN et de L’ORTIE PIQUANTE… Cela fera de toi un T’atoué!!!
            Décridibiliser ATAC à ce point , c’est de la trahison tout autant que de l’incompétence.
            PSS : ATAC devrait porter plainte contre toi !

          • TINA2009 dit :

            PSSS : Et ce que je viens d’écrire concernant les Mirage F1 CT/CR est également valable pour les frégates AA CASSARD et JEAN BART …. Car celles-ci , ont subit une modernisation majeure ( …il y a quelques années…) et enviée par de nombreux ETATS qui seraient ravis de posséder le CASSARD et plus tard le JEAN BART, quitte à assurer une modernisation mineure ( MK26 avec un missile américain de 120 km de portée ….) et un ou plusieurs nouveaux sonars + torpilles + systèmes d’exploitation ASM ultra-modernes, par transformation mineure, tout en réglant définitivement les problèmes mineures de propulsion, et en affectant ces 2 navires à des missions autres que celles initialement dévolues et selon des conditions d’utilisations restrictives assurant une intensité d’utilisation et durée d’utilisation enviée ( vitesse maximale LIMITEE à 18 noeuds, nb d’heures réduites d’1/3 / ans par rapport au volume assuré en service actif en tant que Frégate AA).

            Nos MIRAGES F1 ont été  » donné » à ATAC !

        • Chanone dit :

          @ ScopeWizard:

          J’ai pris le global des heures contractualisées. Si 37.000, c’est un beau chiffre, il est moins gros, beaucoup moins gros une fois réparti entre les avions réellement rétrofités (45) et la période (10 ans).
          .
          Juste pour rester en forme et opérationnel, un pilote de première ligne doit voler plus de 30 heures par mois.
          Actuellement, seuls les appareils de 4 ième génération sont assez fiabilisés pour assurer ce prérequis. Et cela coûte cher, aussi on peut mixer avec du simulateur et des avions d’entraînement /formation.
          .
          D’où l’intérêt des Pilatus de Babcock, dont les écrans peuvent reconstituer l’instrumentation d’un avion d’arme moderne. D’ailleurs un ancien contributeur de valeur de ce blog (et ancien pilote de PATMAR) s’était d’abord porté contre le choix de l’armée de l’air, avant de se raviser et de présenter les éloges de ce nouveaux système… Car voler 35 heures par mois en Rafale, c’est 35 fois 14.000 euros.
          .
          Au passage, le prix à l’heure d’un mirage 2000 était de 7000 euros, et que le pris à l’heure de vol d’un Rafale Marine serait descendu à ce niveau… Etonnant.
          .
          Toujours pour rire des chiffres, et de ce quel’on peut leur faire dire (dans ce cas précis: mentir), c’est un radar de F 16 qui porte à 300 kilomètres. admettant que seule une cible dotée d’un grosse signature radar peut être detectée d’aussi loin (un avion de ligne ou un bombardier B52 à 80m2 de SER), à combien detecterait il un Rafale de 0.1 M 2? 300 mètres!
          Evidemment, il ne s’agit que d’une règle de trois pourrie sur des performance glanées ici et là.
          Mais mon côté geek s’en amuse.

          • ScopeWizard dit :

            Merci ! 🙂

            Je vous ferais tout de même remarquer que même s’ il est le nerf de la guerre , il n’ y a pas que le pognon dans la VIE ; les uns et les autres , je pense que nous avons beaucoup trop tendance à l’ oublier …………

          • Chanone, en même temsp... dit :

            @ ScopeWizard
            Les entreprises et les gens n’ont pas les mêmes impératifs de survie.
            J’ai écris le post plus haut parce que je SAVAIS que TINA 2009 allait nous rentrer dedans et vous savez quoi?
            Il l’a fait.
            JE ne dit pas que ce qu’il dit est futile, bien au contraire.
            Mais dire que ele F1 est l’avion idéal pour des missions secondaires est bien optimiste.
            .
            C’était Chanone en mode « en même temps… »

          • ScopeWizard dit :

            @Chanone

            OKA , bien reçu ! 🙂

    • TINA2009 dit :

      Bsr Echodelta !

      Ravi de constater votre réflexion quant à votre interrogation sur le coût d’acquisition de ces 63 Mirage F1 ?
      Comment , ces appareils des Français ont ils pu , ne pas être maintenir au sin d’un unité , pour former les futurs pilotes Français, Allemands, Belges… Et les pilotes d’amérique du nord ????
      – Une école française pouvait assurer la formation de tous les pilotes concernés. A priori , les 63 avions sont dans un état , beaucoup plus que respectable pour notre AA. —> Ces avions ont été retirés du Service Actif, pour des raisons autre que celle lié au budget financier, pour des raisons de matière. Il y a volonté d’affaiblir notre pays : Il ne faut , surtout pas , que notre pays puisse se défendre sur son propre sol.

      • Tom dit :

        N’importe quoi. Ce sont plutôt des raisons industrielles. Il fallait vendre le Rafale.

        • TINA2009 dit :

          Bsr TOM !

          Relisez Echodelta , relisez-moi et relisez- vous !

          En quoi , le maintien de 45 M.F1 CT/CR … en 2018… affaiblit t’il le potentiel de vente de Rafale …. A qui ???? A la France ???? Les contrats sont passés . Et les 2 avions sont tellement différents et ne sont – seront – pas utilisés pour les mêmes finalités/buts….
          Votre argumentation ne tient pas .
          ATAC a été soutenu par des responsables politiques et militaires TRAITRES, pour récupérer du matériel ayant un potentiel énorme ( 37000 h sur 10 ans … Ce n’est pas une paille … Dites le contraire ??? : Vous vous décridibiliserez, plus encore! …. Et Votre message sera lu par ATAC…. Qui se tamponnera le ventre, tellement tordu de rire !!! ).
          PS : J’ai fait lire votre message à un intermédiaire de ATAC … Et ma réponse … Sa réponse? —-> MDR!

      • sonata dit :

        Vous délirez complètement.
        Ces appareils sont hors d’âge, ont une disponibilité médiocre à moins d’investir massivement dans leur MCO et sont complètement obsolètes à tous les niveaux.
        Tant qu’on y est, on peut ressortir des D520 des musées non ?

        • ScopeWizard dit :

          @sonata

          Perso , j’ aurais un gros faible pour des Super-Mystère B2 !
          Le D 520 est très sympa , cependant je trouve un tel choix un poil « snob » ……….. 🙂

      • Ryan dit :

        @Tina Oui bien sûr c’est un complot….

      • Tintouin dit :

        « Il y a volonté d’affaiblir notre pays »

        OK. Soyez précis SVP. Qui?

      • Hermes dit :

        Vous êtes malade…
        .
        Le F1 n’a aucun intérêt militaire, il ne participe à aucun affaiblissement, c’est au contraire le moyen de retirer un peu d’argent de cette retraite au lieu de stocker/démanteler à pertes ces appareils…

        • TINA2009 dit :

          Bsr HERMES !

          Relis-toi !

          Ton argument est d’une faiblesse infantile ( retrait contre stockage/démantèlement) , ne serait-ce qu’en prenant en considération 2 paramètres avancés par ATAC : Le montant de la transaction ( 1er paramètre …) et celui du nb d’heures contractualisées ( 37000 heures …Sur 10 ans …. 10, 10 ANS!!! ).

          PS : Tu devrais te mettre à L ‘AYAHUASCA , en autre … avec du ROMARIN et de L’ORTIE PIQUANTE… Cela fera de toi un T’atoué!!!
          Décridibiliser ATAC à ce point , c’est de la trahison tout autant que de l’incompétence.
          PSS : ATAC devrait porter plainte contre toi !

      • Eric dit :

        Il faut arrêter ces foutaises : maintenir ces avions anciens en état de vol à des fins d’entrainement aurait coûté effroyablement cher à l’Armée de l’Air, laquelle a d’autres priorités et utilise un autre modèle de formation. En France, et plus généralement en Europe on n’a pas encore délégué au privé la formation des pilotes de chasse !
        D’autre part, si le Mirage F1 a été retiré du service après quarante ans d’utilisation intensive, c’est bien parce que les avions étaient arrivés à bout de potentiel : les moderniser pour les maintenir en première ligne quelques années de plus aurait grevé le budget d’équipement, ce qui n’aurait rien changé au fait qu’ils sont de toutes façons obsolètes. Donc, j’ai énormément de mal à voir en quoi leur retrait a bien pu affaiblir la défense du pays ???

        • TINA2009 dit :

          ERIC !!!

          Relis toi : Crois – tu sérieusement que tu es crédible ???
          Je t’informe qu’ASTAC a eu ton commentaire … Et se sont esclaffés en te lisant : « … Quel crétin ce type !!!! Et il croit qu’on les a acheté pour perdre de l’argent en acquérant un appareil …à bout de potentiel , après 40 ans d’utilisation intensive ….
          PS : Tu devrais te mettre à L ‘AYAHUASCA , en autre … avec du ROMARIN et de L’ORTIE PIQUANTE… Cela fera de toi un T’atoué!!!
          Décridibiliser ASTAC à ce point , c’est de la trahison tout autant que de l’incompétence.
          PSS : ASTAC devrait porter plainte contre toi !

      • Mike dit :

        Le Mirage 1, aussi beau soit-il, était complètement obsolète, dénué de commandes de vol électriques, etc. Leur retraite bienvenue n’affaiblit pas la France, au contraire, puisque Rafale, bien plus performant, a justement été conçu pour remplacer toutes les flottes (SEM, Jaguar, 2000, F1, etc.) et opérer toutes les missions, dans des conditions amplement plus appréciables et un coût moindre.

        • TINA2009 dit :

          Bsr MIKE !

          Ecrire des absurdités tel l’utilisation d’un Rafale, ….conçu pour remplacer … et qui permet de remplir TOUTES LES MISSIONS A MOINDRE COUT !!!

          Au fait : T’as quoi, respectivement comme :
          – Gonzesse : Une blonde , une brune ou une rousse ?
          – Voiture : une twingo ou assimilé, un L200 ou assimilé, une Cayenne ou assimilé?

          • ScopeWizard dit :

            @TINA2009

            Oui , mais 45 Mirage F1 , cela nous fait 822 heures par avion réparties sur 10 années soit 82 heures par an , c’ est peu , ça représente un vol d’ une heure tous les quatre jours environ ; donc déjà selon moi le potentiel annoncé serait sous-estimé et devrait se situer plutôt vers 45.000/50.000 heures afin de disposer d’ un potentiel plus réaliste d’ un vol d’ une heure tous les trois jours soit entre 100 et 111 heures par an et par avion pendant 10 ans ……………

            N’ oublions pas qu’ après un vol de deux heures par exemple , il faut quand-même faire en sorte , comme pour tout autre , que l’ avion soit « bon de vol » le plus rapidement possible mais que compte tenu de l’ âge des cellules ou des moteurs , certains délais qui ne sont pas compressibles en temps ordinaire sur des machines certes éprouvées mais récentes le seront encore moins sur des avions nettement plus « fatigués »ou anciens , disons que le temps imparti à la récupération sera plus long , le niveau d’ exigence peut-être plus élevé étant-donné les points à surveiller de très près ……………

            Je crois utile de considérer ce dossier sous tous ses angles …………….

      • Frédéric dit :

        @TINA2009 Votre incroyable méconnaissance de la réalité est affligeante, pour moi, vous êtes bon à enfermé.

        Les F-1 français ont stockés des années avant que l’on ne puisse les revendre, les espagnols ont eu revendu plus rapidement les leurs à Draken International, mais les sud africains les avaient retiré du service en 1992 (Mille neuf cent quatre vingt douze…) avant de les refilé à Paramount Group qui à également reçu 4 F1 français.

        Pour la frégate Cassard, les machines sont HORS D AGE, lancement en 1985 ! Ce n’est pas un Nimitz qui peut naviguer 50 ans, c’est un bâtiment que l’on à fait tenir des années de plus que ce qui était prévus, dans les années 2000, elle devait quitter le service en 2012 ! Renseignez avant de délirer !

    • Etiennebee dit :

      Le prix est fixé seulement s’il y a un acheteur en face.
      Marrant de constater que nombreux commentaires parlaient de la vétusté des F1 quand ils étaient en service, donc c’est sans regret qu’ils soient vendus et rapportent des sous au budget de l’état.
      Quant à la formation des pilotes, pas besoin de F1 pour cela, on a déjà ce qu’il faut.

      • EchoDelta dit :

        Oui je parle pas de nous mais d’armée moins bien doté. Un F1 c’est quand même supérieur à un Alphajet pour faire la police du ciel en Afrique…
        Et effectivement comme le dit Scope il a quand même réussi à shooter un Tomcat, et en son temps été le premier avion français à intercepter les SR71 qui passait au dessus de la France…

        • Eric dit :

          Aucun avion, qu’il soit français, russe, chinois ou tout ce que vous voulez par ailleurs n’a jamais été en mesure d’intercepter un SR 71 : bien trop vite et trop haut, même avec des missiles super 530, pour les performances limitées de l’Atar 9K50 ! Vos informations sont erronées.
          Et personne ne voit l’intérêt pour un pays africain d’acheter de vieux avions au potentiel limité, qui ne sont plus fabriqués depuis longtemps et dont l’entretien risque d’être hors de prix pour une disponibilité limitée. Tant qu’à faire, autant acheter des avions d’entrainement armés type Hawk ou M346 si c’est pour faire de la police du ciel !

          • Hermes dit :

            Petite histoire, le SR71 était bien chassé pour l’exercice en France, mais pour le F1 en tout cas, rien ne prouve que cela fut probant:
            .
            A Orange (Vaucluse), les pilotes de la 5 ont eu à tenter d’intercepter « à plusieurs reprises » des SR-71 américains. « L’avion noir traverse la France du Nord vers le Sud à Mach 2,8. La seule possibilité pour l’intercepter est de faire décoller deux avions d’Orange au moment où l’appareil aborde les côtes françaises du côté de Dieppe ! (…) La fenêtre de tir est extrêmement étroite et ne dépasse pas quelques secondes. Dans les faits, il ne semble pas que les F1C aient jamais réussi à « tuer » un Blackbird »

          • Ion 5 dit :

            @Eric
            Pour les russes vous avez été un peu vite en besogne. Les MiG-25 et 31 ont généralement et heureusement été en mesure d’intercepter le SR-71 coupant les angles vers Mourmansk ou Sakhaline. Je ne cacherai pas que les fenêtres de tir même à 4 MiG-25 ou 2 MiG-31 contre 1 seul Blackbird ont toujours été assez courtes…

            Le tout selon les souvenirs des anciens de l’IA-PVO, avec tout « le charme » des témoignages humains. Les archives des années 1970 seront ouvertes dans les années 2020, ça ne fait plus tant que ça à attendre, pour du concret.

        • ScopeWizard dit :

          @EchoDelta

          Oui , je confirme ; si je me souviens bien les F1 décollaient « hot scramble » d’ Orange tandis que les SR-71 venaient d’ être signalés passant à la verticale de Dieppe , 850 km plus au nord …………….
          Sauf qu’ à Mach 3 , le Blackbird parcourait dans les 53 kilomètres par minute , donc en quinze minutes il était déjà au-dessus d’ Orange tandis que les F1 étaient tout juste parvenus à se placer sur sa trajectoire en altitude et le plus souvent le regardaient s’ éloigner sans avoir réussi à seulement simuler avec succès une interception digne de ce nom ………………………..

          Parce qu’ il est bien évident qu’ ils n’ auraient pas non plus cherché à l’ abattre pour de bon , n’ exagérons rien !
          En plus de contrarier les américains ( très vigilants en ce qui concerne notre développement nucléaire ) et de les faire douter de l’ invulnérabilité de leur jouet lancé à si grande vitesse à si haute altitude , ça nous aurait valu des ennuis …………. papiers à remplir , discours à prononcer , et tout ça …………

          Il n’ empêche que certains devaient s’ envoyer de bonnes décharges d’ adrénaline lorsque cela se produisait et que nos centres RADAR les détectaient …………… 🙂

        • Obelix38 dit :

          La seule histoire d’ « interception » d’avion de reconnaissance US au-dessus de notre territoire qui me vient à l’esprit et celle d’un U2 par un Mirage IIIE + Moteur fusée d’appoint . . .
          http://aviateurs.e-monsite.com/pages/1946-et-annees-suivantes/mirage-vs-u2.html

          • ScopeWizard dit :

            @Obelix38

            J’ ai exactement la même référence …………. 🙂

            À ma connaissance , seuls les U-2 lents et hauts perchés pouvaient être interceptés , le SR-71 jamais !

            Mais nous , Français , avons quand même essayé chaque fois que cela se présentait sauf qu’ avec nos Mach 2.2 de vitesse maximale ne pouvant être maintenue que quelques dizaines de secondes tandis que le SR-71 filait à Mach 3 en continu , ce dernier nous mettait dans les 15 km d’ avance à chaque minute durant le court moment où nous pouvions bien nous placer et maintenir nos Mach 2.2 ! Si seulement nous avons réussi à bien nous placer une seule fois ; parce que entre le temps d’ alerte , celui de l’ envol , la prise de cap , la grimpette en altitude , l’ accrochage RADAR , nous pouvions nous estimer méga-contents si moins de 15 minutes s’ étaient écoulées ………… 😉

    • Parabellum dit :

      Pourquoi ne pas avoir garder au moins une douzaine de f1 en le retrofitant un peu pour protéger les abords de nos Zee caledonie réunion etc ou straffer les Technicolor de la bss…sans doute quand même moins cher que les rafale dans des régions où il n y a pas encore de Dca et où la police préventive des abords peut devenir nécessaire.

      • Chanone dit :

        @ Parabellum

        Pour vous répondre:
        -parce qu’une micro-flotte d’avions rincés ne feront jamais le boulot d’un plot de 2000D qui, même si ils ne sont pas de première jeunesse, sont plus récents, et mieux étudiés pour de telles missions.
        -Que l’absence d’avions d’arme en Calédonie réponds à des impétatifs politiques face à la puissance régionale dominante… La Chine. Je ne soutiens pas la logique la logique du « pas de couille, pas d’embrouille » avec les Chinois mais ce n’est pas le sujet.
        .
        Cependant, je vous rejoint que de créer une arme aérienne spécialisée dans le conflit basse intensité est une évidence essentielle. Mais cet effort semble se reporter vers les drones.

    • TINA2009 dit :

      Et dire que l’on aurait pu assurer , via notre AA , ce type de prestation , qui plus est , bénéfique pour l’ensemble des pilotes ( de toutes nationalités , y compris et surtout américaines et françaises) devant se confronter à ce type d’appareils…
      Mais ….MAIS,,, MAIS parmi nos décideurs politiques, il n’y a que des anciens du secteur economique privé dont beaucoup de sionistes …. Et chez ASTAC, il y a des Israeliens , qui plus est sionistes….
      Que de traîtres , Que des Traîtres …. avec le retrait puis la non réintégration de ces avions F1, ayant un potentiel énorme pour ce type de prestations ( mais pas que , car on aurait bien eu besoin de remplacer , nb pour nb, nos M2000 en afrique, afin d’économiser les cellules/moteurs/armements de ces M2000 pour d’autres missions et théatres de plus haute intensité. Ces M F1 CT/FR ETAIENT – pardon…., même s’ils appartiennent à ASTAC…- SONT toujours particulièrement pertinents pour assurer également ce type de missions dévolues à nos M2000 sur les théatres africains .
      – ASTAC a acquis un matériel robuste, résilient, avec un coût de possession très faible , ce qui lui assure , compte tenu de l’offre qu’il a formulé et accepté par les USA, des profits très significatifs …. Dire qu’avec une propriété et exploitation par notre AA, cela aurait coûté 1/3 aux Américains …. entre autres ….
      TRAITRES !!!! TRAITRES !!!!
      45 avions opérationnels sur un total de 63 ??? Vous rendez- vous compte ???? 2 escadrons !!!!
      BORDEL !!!! Je prépare ma PLANCHA …

  3. ScopeWizard dit :

    Quel bel oiseau ce F1 ! 🙂

    • James dit :

      @Scope, +1
      Et son train principal est une pure merveille de cinématique

      • ScopeWizard dit :

        @James

        Eh oui , et en trois phases s’ il vous plaît alors que sur le Jaguar je crois bien que ce n’ est qu’ en une …………. ou peut-être deux , ce qui serait d’ ailleurs plus logique ……………….

      • Euclide dit :

        @ scope + 2
        Le critère esthétique est important selon Tonton Marcel.
        C’est la raison pour laquelle j’aimerais que le futur SCAF comporte un empennage en V .

        • ScopeWizard dit :

          @Euclide

          D’ après quelques dessins vus et entrevus ça et là , il semblerait que certains projets s’ orientent vers une telle configuration , effectivement ………… 🙂

  4. Bdhy dit :

    A quand une vidéo Mirage F1 vs F-35 ? Je serait curieux du résultat ! Ahahahah !

    • ScopeWizard dit :

      @Bdhy

      Hmm………..

      Je serais vous , j’ éviterais de trop miser sur une victoire à 100% du F-35 sur le F1 …………….

      Certes , ce brave Mirage F1 a plus de 50 ans mais si pour une raison ou une autre il parvient à se placer dans les six heures d’ un F-35 , je ne donne par cher de la peau de ce dernier ………………………. une courte salve de 30 bien ajustée et dans la réalité d’ un vrai combat le F-35 irait au tapis .

      Vous savez , l’ ultra-sophistication comme le fait qu’ il soit parmi les plus récents ne fait pas tout ; un avion beaucoup plus ancien et à priori largement surclassé peut toujours tirer son épingle du jeu si les circonstances lui sont favorables , en particulier si l’ avion en question est un petit engin Mach 2 des années 1960 suffisamment maniable et bien armé capable de suivre une cible comme le F-35 ……………. et bien-sûr bien piloté !

      Si mes souvenirs ne sont pas trop émoussés , en leur temps des F-14 Tomcat en ont fait l’ expérience à leur dépens ……………..

      • Leum dit :

        Effectivement dans les exercices Red Flag les Mirage F1 français furent une mauvaise surprise pour les USA, tout comme les Mirage F1 Irakiens le furent pour les Tomcat Iraniens quand bien utilisés…. Rarement donc.

        • ScopeWizard dit :

          @Leum

          Ouf !

          Ça va , vous me rassurez ; je commençais à me demander si je n’ allais pas bientôt sucrer quelques fraises ………….. et très franchement , ce n’ est pas le moment ! 🙂

          Hein ?
          Diabétique ?
          Non du tout , mais ce n’ est quand même pas le moment ! 😉

          ♫…….C’ est pas le moment ……… ♫

      • Bdhy dit :

        C’était bien le sens ironique de mon post … un bon pilote dans un avion léger et manœuvrant peut parfaitement venir à bout d’une dinde aussi sophistiquée soit-elle !
        (je me rappelle d’une vidéo Rafale vs F-22 en dogfight …. nos pilotes ne sont pas les moins bons !)

        • ScopeWizard dit :

          C’ est bien ce que j’ avais cru comprendre ( perso , c’ est l’ adjectif « curieux » qui m’ a mis sur la voie ) , m’ enfin okazou ……………… 😉

      • felipe dit :

        comme vous dites, tout repose sur la capacité à se trouver dans les six heures du F35, SANS QUE CELUI LE SACHE !!! autrement dit, sans qu’un AWACS, ou E2 ou un autre F35 l’ai vu auparavant. tout ceci n’a rien à voir avec la manoeuvrabilité de l’avion mais avec l’opération en réseau

        • ScopeWizard dit :

          @felipe

          Peu importe ; à partir du moment où un chasseur comme le Mirage F1 parvient à se placer dans ses six heures , un F-35 , un F-15 , un Rafale , ou même un F-22 sera de toute façon très mal barré ……………………

          Dans un combat aérien , certes beaucoup de choses relèvent du prévu mais d’ autres relèvent du contraire et c’ est bel et bien de celles-là dont il faut le plus se méfier .

          Le Mirage F1 est déjà beaucoup plus rapide que le F-35 , il a d’ entrée ça pour lui , ensuite tout dépendra des circonstances , effectivement vu le degré de sophistication du Lockheed ça peut ne lui servir à rien tout comme cela peut être un avantage décisif …………

          En fait , aucun Mirage n’ est à prendre à la légère ( pas plus qu’ un MiG 21 ou même un vénérable Draken en passant par le Harrier II ) , ces avions ont suffisamment de potentiel et ont l’ armement qu’ il faut pour descendre n’ importe quoi : ne pas perdre de vue qu’ ils sont rapides , peuvent accélérer relativement fort , qu’ ils sont maniables voire plutôt agiles , qu’ ils grimpent vite ……………
          Ce sont des clients sérieux , quoi !

          • felipe dit :

            je veux bien vous croire. il reste qu’il doit passer dans les mailles du filets pour se trouver à moins de 1000m dans les six heures.
            suaf à ce battre contre une force équipée de capacités de brouillage, je vois mal comment on peut glisser un avion qui sortirait de nulle part.
            il y a belle lurette que je ne crois pas au champ de bataille invisible , au sol…. mais dans les airs ? l’asymétrie, avec des trucs improbables (drones, ulm, etc.) : oui ; mais la dyssimétrie avec des machines peut être plus rapides mais malgré tout visibles : bof, bof…
            la question n’est pas qu’il soient rapides et maneouvrables. la question est qu’ils doivent pouvoir « entrer » dans la bulle du combat aérien sans se faire repérer
            cecic n’enlève rien à l’entaînement au combat aérien.

          • Chanone dit :

            @ ScopeWizard
            Certes, les avions Dassault sont des clients sérieux mais la différence de performance entre les différents clients s’avère problèmatique pour le vieux guerrier qu’est le F1.
            Face à un Rafale par exemple, il tombera face à un avion capable de super croisière donc même si le F1 est techniquement plus rapide, son unique moteur et sa capacité en carburant limité le limiteront si l’interception est lointaine.
            Pour trouver sa cible, il devra utiliser un radar, mécanique, peu fiable, et utiliser en premier des missiles qui seront à la peine pour suivre les indication du radar, car le 530 est un missile semi actif.
            En combat canon, le delta de 3000 mètres de vitesse de montée à l’avantage du Rafale empêchera le pilote du F1 de profiter du plan vertical. En revanche, l’extrême finesse du Rafale lui procure un avantage de classe mondiale en combat tournoyant quand les chose deviendront sérieuse… Le F1 se mettra à vibrer comme une ponceuse et le pilote saura qu’il perd son élan quand le bimoteur pourra remettre la sauce et retrouver de l’élan sous tous les angles…
            Et même si le combat se joue à plusieur (type raid massif contre DA en alerte) les liaisons de données et les missiles modernes auront un ascendant encore plus important.

          • ScopeWizard dit :

            @felipe

            Nous sommes d’ accord ; en fait , je parle du cas où pour une raison ou une autre le F1 ( pas que ) se retrouve dans les six heures d’ un F-35 que ce dernier l’ ait détecté ou non .

            Si cela arrive , par exemple lors d’ un combat au cours duquel il y a beaucoup d’ avions , alors le Mirage sera plus rapide que le F-35 qui plafonne péniblement à 1710 km/h contre environ 2335 ………près de 620 d’ écart soit la vitesse d’ un Spitfire au grand galop !

            Bien évidemment , une telle vitesse n’ est pas forcément nécessaire et ne saurait être maintenue plus de quelques secondes ( le Mirage F1 n’ est pas équipé d’ un réacteur l’ autorisant à voler en super-croisière ) , mais suffisamment en tous cas pour suivre un F-35 qui filerait à Mach 1.4/1.5 en continu et l’ encadrer au canon ( 2 DEFA de 30 mm ) ou lui tirer un ou deux missiles moyenne portée comme le Super 530 D ou même un IR tel le MAGIC II s’ il se trouve suffisamment près de sa cible qui sont des engins air-air d’ une grande précision ………….
            En combat tournoyant , quelques secondes suffisent amplement et le F-35 aurait beaucoup de mal à reprendre l’ avantage avant de se faire descendre ……………..

            On ne sait jamais , le F-35 peut très-bien se retrouver dans une situation ne lui permettant pas de connaître avec toute la précision requise l’ état de son environnement …………………ou même avoir négligé un possible adversaire qui à présent le menace directement ou que sais-je encore ……….

            Il vaut mieux essayer de tout prévoir et surtout l’ imprévisible …………….

          • ScopeWizard dit :

            @Chanone

            Oui , je parle bien évidemment d’ un placement dans les six heures qui soit relativement proche ………….non pas à 100 kilomètres mais plutôt entre 30 et 2 ou 3 voire plus près ………………

            Oh , vous savez , le Cyrano IVM du F1 est tout de même un radar embarqué plutôt performant ……………….

            Même s’ il dispose de la super-croisière , à 30 km un Mirage F1 n’ aura aucune difficulté pour suivre et se placer suffisamment près d’ un Rafale ……….
            Un Mirage F1 trace à Mach 2.2 soit 2335 km/h ou presque 39 km par minute tandis qu’ un Rafale même à fond de train plafonne à Mach 1.8 soit 1910 km/h ( eh oui , contrairement à ces ignares de journaleux qui avancent régulièrement 2130 km/h , à Mach 1.8 le Rafale ne va pas aussi vite ; en altitude à cause de la température très basse que l’ on rencontre en limite de stratosphère vers 11.000 m , le Mach ne se situe plus à 1224 km/h ou 340 m/s mais 13% plus bas soit 1062 km/h pour 295 m/s ! C’ est le genre de truc qu’ il vaut mieux savoir , ça évite de dire beaucoup de bêtises lorsqu’ on aborde un tel sujet ……. 😉 ) ou près de 32 km par minute ………..

            Ce qui signifie qu’ en 2 minutes un Mirage F1 se rapprocherait de près de 14 km soit pratiquement la moitié de la distance initiale …………….en 4 minutes il lui collerait au cul pour une passe canon !

            Bon , en même temps je reconnais que 2335 km/h soutenus pendant 120 secondes , niveau moteur et surtout consommation ça fait long , alors pendant le double ………
            Et puis , je ne pense pas que la poursuite se ferait en ligne droite et à altitude constante ; disons que ça donne une idée ………….

            Tout de même , imaginez si le Rafale reste en super-croisière à Mach 1.4 tandis que le F1 se mettrait à fond , à 30 km de distance l’ écart fondrait à vue d’ œil !
            Eh oui , Mach 1.4 ce n’ est plus que 1485 km/h ou environ 25 km par minute ……… cette fois ci c’ est en deux minutes que le F1 serait sur lui avec le choix de l’ avoiner au canon ou au missile infra-rouge courte portée !

            Certes , vu le pétrole brûlé il faudra que le pilote du F1 se décide très vite s’ il veut pouvoir se poser ou ravitailler avant de devoir se crasher à sec de carburant donc possiblement s’ éjecter !
            À moins que le Rafale ne parvienne à reprendre l’ avantage et n’ abatte le F1 avant , ce qui compte tenu des qualités extraordinaires de cet avion en termes de manœuvrabilité paraît fort plausible ………………
            Quelle que soit l’ issue , n’ empêche que grâce à ce seul facteur vitesse , le Mirage F1 aurait quand même sa chance ………………… et c’ est vrai qu’ il lui en faudra probablement une bonne dose aussi …… de chance ! 😉

        • Grosminet dit :

          Quand bien même le F35 saurait qu’il a un vieux F1 au cul, encore faudrait il qu’il puisse manœuvrer pour éviter un missile IR…

          La manœuvrabilité du F35 est sérieusement entachée par son design optimisé « bombardier »…

          Un vieux F1 armé de Mica IR serait un sérieux emmerdeur pour un F35 dans le 10-80km à la ronde….

          Parce que le design furtif ne fait pas tout, n’en déplaise aux affionados de la dinde

        • bat dit :

          tout dépend si la mission se déroule bien ,en général les amerloques ne sont jamais confrontés à des avions brouilleurs ….il ne faut pas négliger ces outils ..d’autre part un awacs cela se descend en priorité,les russes ne vous inquiéttez pas ont prouver durant la seconde guerre mondiale ,leur force à apprendre …les roustes initiales prises ont été retenues et bientôt ce fût l’aviation allemande qui en payera le prix ,ses stukas ont été des proies faciles ….dans un combat général moderne cela serait pareil (bien entendu ne parlons pas d’armes nucléaire) car là ….mais en combat classique en réseau ,tôt ou tard la quantité prendra le dessus sur la qualité …rappelez vous les Messerschmitt Me 262, désigné Schwalbe ou Sturmvogel (Oiseau de tempête) pour les versions chasseur-bombardier ne changerons pas le cours de la guerre ,les chars tigres et Panthers très(trop ) sophistiqué c’est pareil ……la rusticité aura encore son mot à dire ….dans tout conflit

    • bat dit :

      je crois me souvenir qu’un Crusader du Porte avions Clemenceau ou Foch,un avion de la classe des années 50 s’est enroulé avec un F14 Tomcat d’un PA américain vous savez l’avion de TOP gun du film là ….et il l’avait aligné dans son viseur et schouté fictivement et filmé ….je crois que c’est lors de la mission saphir 2 au large de Djibouti et du golfe d’aden à moins que ce soit après 1980 au large du Liban ….en tous cas c’est arrivé c’est sur car nos pilotes en étaient extrêmement fier

    • Chanone dit :

      @ Bdhy

      Le problème avec les avions, ce sont leur évolution. En ce sens, les U.S.A. ont fait le pari des ascenseurs à ordinateurs, et le F 35 est avant tout une usine à senseurs. Car dans le ciel, soit on détecte, soit on est mort.
      Dans ce match, il y a d’un côté un avion sous-motorisé, mais agile, discret, petit et doté d’un arsenal redoutable en combat tournoyant (2 canon de 30 mm… Et croyez-moi, les bastos sont impressionnantes), de missiles magic II pas mauvais et du missile R 530, puis 530F et D.
      Et dans le domaine des missiles, tous les autres modèles avant le D avait un taux de réussite négligeable.
      LE radar du F1 pose le même problème: dans les années60, la France avait un réel retard dans la question au point de recevoir des sobriquets comme « radar Tefal: il chauffe mais il n’accroche pas ». En fait, le F1 servira de banc d’essait pour toute une gamme d’améliorations, jusqu’à gommer les défauts les plus handicapants.
      .
      En face, le F35 possède le dernier cri des technologies radar (l’antenne AESA), du traitement de l’information (quand les logiciels seront au point), une perception des menaces à 360 degré plus haut et bas. MAis c’est un camion. Et il se pilote comme tel. Donc il possède deux missiles longue distance et deux missiles d’autoprotection.
      Et c’est là que la différence se paie: un missile moderne et notablement plus dur à tromper, et peut être accroché après le tir, ce qui permet à un avion comme le Rafale de tirer sur une cible détectée et identifiée même si elle est plus basse et dans son angle mort. Et le F 35 est bardé de détecteurs infrarouge pour tirer tous azimuts.

  5. Frédéric dit :

    Un des équivalents français à lui racheter 9 MB.339 italiens a l’américain Draken :

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/03/26/secapem-defense-and-training-solutions-20138.html

  6. olivier 15 dit :

    Il auraient largement pu faire la maille dans des conflits asymétriques, type Mali…. J’ai toujours déploré qu’il nous manque un « multitâche low cost « .

    • Auguste dit :

      3 Rafale sont arrivés au Tchad pour protéger notre ami Deby.Ils vont libérer les 7 mirages 2000 qui y étaient.

    • Ryan dit :

      Pas vraiment multitâche. Allonge restreinte, faible emport et électronique dépassée.

    • Céphée dit :

      Le Mirage F1 n’était plus vraiment low-cost. Les pièces sont devenues rares, très chères, ou tout simplement plus fabriquées.

      On devrait envisager des Super Tucano pour faire ce genre de CAS en l’absence de danger sol-air.

  7. Poulet sans tête dit :

    On peut se réjouir de voir ce magnifique chalumeau avoir une seconde vie, plus tôt que de les voir ferraillés. Un jour peut-être quelques privés les feront peut-être volés dans des meetings.

    • lym dit :

      C’est clair qu’ils valaient mieux que la ferraille. Maintenant, avec la capacité d’assurer 10 ans de formation pour le privé et à un prix pas très élevé, je doute qu’avec une fraction infime du budget de la défense nous n’aurions pu leur conserver un rôle.
      C’est néanmoins toujours moins problématique de revendre des avions pour ce type de rôle que pour une seconde vie d’avion de combat. Déjà cela touche fatalement le marché neuf, mais évite aussi de les retrouver potentiellement un jour en véritables adversaires modernisés. Il n’y avait plus grand place à ajouts sur le F1 avec son équipement d’origine à la fin de son développement, mais la miniaturisation permettrait sans doute des solutions nouvelles pour électronique et instrumentation, avec gain de poids et de place à la clef.
      Reste que les retraités que ne doit pas manquer d’embaucher ATAC vont peut-être devoir être sélectionnés sur leur gabarit. On y rentre un peu plus au « chausse-pieds » que dans les chasseurs US!

      • ScopeWizard dit :

        @lym

        Je confirme : tous les Mirage sont plus ou moins au « chausse-pieds » , le Jaguar en revanche est déjà plus spacieux , plus grand aussi …………….

        Très bien vu de votre part concernant la miniaturisation ! 🙂

  8. Niko dit :

    S’il y avait de quoi maintenir 45 F1 en vol soit 2 escadrons et du rab’, pourquoi on les a vendus?
    Ma question est peut-être naïve…

    • TINA2009 dit :

      Bsr NIKO !

      Votre réflexion et question n’est pas naïve . Pour la raison SUIVANTE : Il faut affaiblir la nation Européenne disposant de la meilleure défense européenne, d’une part ; et des moyens militaires les plus importants.

      Bonsoir !

      • Eurafale dit :

        Une réponse assez stupide de la part de TINA2009, dont on ne comprend pas vraiment le sens.
        Se séparer de Mirages F1 qui de toutes façons étaient sous cocons, pour passer au tout Rafale, je ne vois pas en quoi ça affaiblit l’Europe ou la France. Au contraire, on a un meilleur avion, plus récent, plus confortable, avec plus d’équipement et de chargement, à la pointe de la technologie. Ça sert à rien de garder un avion périmé en service actif.

        Autant dans les années 70-80 c’était un bon avion, qui tenait la dragée haute même aux F-14 Tomcat.
        Mais maintenant, plus grand monde n’utilise le F1. Il doit rester l’Argentine, l’Iran également. Quelques pays africains aussi (le Gabon je crois).

        Ensuite, si les F1 ont été vendus, c’est pour plusieurs raisons :
        la première, c’est tout simplement la transformation des équipages sur le Rafale, pour une homogénéisation de la flotte. La seconde, c’est parce que même si les cellules ont encore un bon potentiel de vol, au niveau équipements l’avion n’était plus vraiment au niveau. On peut comparer sa situation à celle des SEM de la Marine Nationale vendu aux Argentins. Garder un avion de conception ancienne dans une armée coute cher : plus d’entretien, moins de pièce de rechanges donc un coût à l’heure de vol qui augmente.
        La troisième, c’est que l’armée de l’Air n’a plus à stocker, recycler, dépolluer ces avions. Ça fait aussi des économies.

        • ScopeWizard dit :

          @Eurafale

          Certes !

          M’ enfin , si nous avions vraiment voulu les garder et les mettre à niveau , il y avait aussi moyen ; les pièces , souvent , ça peut se refaire et notre armée ne manque pas de talents d’ autant plus avec l’ aide des systèmes 3D comme les imprimantes ……………

          Comme vous le faites remarquer , ces avions avaient encore du potentiel et ce sont tout de même des Mach 2.2 très efficaces en Afrique par exemple .

          Non , d’ après moi la raison principale tient au manque de sous et de tout ce qui va avec , comme le personnel qui manque aussi ou qui ne connaît plus suffisamment ces anciens matériels et qu’ on ne peut/veut plus former …………..

          Les indiens ont prouvé avec le Jaguar que d’ anciens avions de conception soit-disant dépassée pouvaient être remis à niveau et assurer le job 30 ou 40 ans après leur sortie des chaînes d’ assemblage qui les ont vus et faits naître .

          Volonté + les sous qui vont bien = roulez jeunesse ! 🙂

          • Hermes dit :

            Les imprimantes 3D ne sont pas la solution et un certain nombre de pièce ne peuvent être produite (Que cela soit à cause de la précision, des matérieux, ou plus de la résistence de ces pièces).
            .
            Il ne faut pas croire que l’on peut maintenir une flotte à coût compétitif (Un mirage 2000 doit coûter bien moins cher…), sans investissements.
            .
            Contrairement à d’autres appareils massivement produit, trop peu de stock et de pièces disponible pour réellement établir un plan sérieux pour une AA.
            Là où une société privé peut changer d’appareil relativement facilement et à faible coût.

          • ScopeWizard dit :

            @Hermes

            Bien oui , c’ est à peu de choses près ce que je fais observer , nous nous rejoignons sur la problématique des coûts ………

            Cependant , pourquoi affirmez-vous que certaines pièces ne pourraient plus être produites voire re-produites même si je suis bien de votre avis , les imprimantes 3D ne sauraient constituer LA panacée ………….?

        • Frédéric dit :

          Je me demande comment l’Iran arrive toujours à faire volé la poignée de F-1 qui lui reste du  »transfert » irakien de 1991, Téhéran à t’il pu récupérer ce qui rester des stocks de pièces détaché de Bagdad après 2003 ?

      • ClémentF dit :

        Le F1 est totalement dépassé sur toute la ligne, Il faut savoir dire adieu. L’AA compte ses sous, et c’est bien normal, car en faisant sortir les anciens appareils, on fait de la place pour les nouveaux.

      • ScopeWizard dit :

        @TINA2009

        Bonjour TINA2009 !

        Il me semble que vous allez vite en besogne ! 😉

        Certes , je vous l’ accorde , l’ Armée et les moyens militaires en général sont le cadet des soucis de nombre de responsables , de décideurs , ou d’ hommes de la rue , en revanche étant-donné l’ usage qu’ une Armée de l’ Air comme la nôtre ferait de ces F1 surtout s’ ils se retrouvaient à nouveau engagés sur des théâtres d’ opérations lointains aux conditions climatiques et météorologiques difficiles voire éprouvantes pour le matériel , des conditions pour lesquelles une excellente maintenance serait de toute façon insuffisante afin de compenser les dégâts et dommages subis sur la durée tels que l’ usure prématurée par corrosion ou fragilisation de certains éléments structurels ou organes internes , je pense que ces Mirage F1 aussi bien entretenus et valeureux soient-ils ne feraient guère long feu ainsi exposés à l’ agressivité de Dame Nature sans compter l’ intensité de leur utilisation qui contribuerait à ne pas les ménager augmentant de la sorte leur rapide vieillissement …………… eh oui , ce sont avant-tout des avions de combat , pas de salon ou même d’ aéro-club ……….. en plus ce sont de véritables lampes à souder remplies de kérosène et qui poussent très fort !

        Donc , possible que ces Mirage soient déjà en bout de course , possible aussi que l’ on aurait pu ou dû les maintenir en service en les faisant voler avec parcimonie parce que quoi qu’ il en soit certaines cellules ont largement plus de 30 ans au compteur , ce qui est beaucoup .
        La question est : à quel prix aurait-on pu les maintenir en ligne et combien d’ entre-eux et pour quel usage ?

        Moi aussi , j’ aime beaucoup le F1 , mais à un moment donné tout comme prochainement le 2000 que j’ aime tout spécialement tellement il me fait penser au III , il faut après visite et contre-visite approfondie et détaillée , se résoudre à mettre ces beaux oiseaux à la retraite , une retraite dans bien des cas bien méritée après d’ aussi bons et loyaux services .

        Maintenant , à côté de tout ça , il est clair qu’ avec l’ argent qu’ il faut et un panel de moyens pour le moins conséquents , il est possible de maintenir quelques avions à réaction modernes et performants en état de vol et de les faire voler en démos « raisonnables » de temps à autre , à l’ instar de ce que font les suisses avec leur Mirage III ou les britanniques avec leur Vulcan ; en fait , en poussant la chose , il serait par exemple tout à fait possible de récupérer un ou deux Concorde , les remettre en état de vol , les remettre en service ……………….
        J’ insiste sur ce point , parvenir à ça , c’ est clairement une question de moyens notamment financiers ( matériels , humains ) , et bien-sûr de volonté .

        N’ empêche que les voir ainsi finir leur vie , parfois c’ est encore tellement moins « glorieux » , à partir du moment où on les aime ça fait toujours quelque chose ………….. genre le pincement qui dure ………………… 🙁

        C’ est comme ça , ainsi va la vie ……………….. 🙂

      • Franz dit :

        Si vous croyez vraiment à ce que vous écrivez, essayez au moins d’avoir une ébauche d’argumentation. Parce que là , tel quel, c’est carrément grotesque.

        Autre chose : est-ce vous mettez aussi des majuscules quand vous parlez ou est-ce seulement dans vos commentaires écrits ? je lutte à mon petit niveau pour ne pas « affaiblir la nation européenne » dont j’apprécie le plus la beauté de la langue ^^. Or les usages de la langue écrite préconisent d’éviter l’emploi des mots en capitales d’imprimerie (majuscules).

        • ScopeWizard dit :

          @Franz

          Perso , je les utilise pour mettre l’ accent sur tel ou tel mot ou groupe de mots qui me paraissent importants ……………

          Je me sers aussi des guillemets ou des émoticônes afin de souligner , d’ insister , de distinguer .

          Pourriez-vous préciser pour quelle raison il faudrait éviter les majuscules ?
          Comment faire autrement lorsqu’ on écrit , et spécialement sur un espace de libre expression tel que celui-ci ?

          Ce que je crois , c’ est qu’ il faudrait surtout éviter les acronymes dont beaucoup risquent d’ ignorer le sens , moi le premier , aussi bien que les anglicismes à tout va à moins que ce ne soit pour un effet de style par exemple à vocation humoristique ………………

          Bref , bonne remarque mais selon moi ce n’ est pas si simple ………………

      • Céphée dit :

        Vous n’avez visiblement pas arrêté la drogue.
        Vous racontez toujours des conneries plus grosses que votre cul, le tout avec l’assurance arrogante des ignares qui pullulent sur les réseaux sociaux.

      • bat dit :

        le F1 est antérieur au mirage 2000 ,on va petit à petit lâcher les derniers mirage 2000….maintenant si un grand conflit débuterait ..ils seraient utile dans une zones où la supériorité aérienne et missile est peu durcie par l’adversaire ….en Afrique par exemple ils rendraient encore des services,mais bon il faudrait vraiment une grosse menaces classiques sans trop de dernier cris …c’est peu probable

    • Clavier dit :

      Pas assez de monde ni d’argent pour les entretenir …..

    • Grosminet dit :

      @ Niko:

      Outre le fait que leur potentiel OPÉRATIONNEL soit très limité vu leur âge, maintenir 2 escadrons coûte une fortune… Ce qui est problématique dans notre pays, vu le budget « généreusement » accordé à notre défense…

      Alors, quoi qu’en pensent les pseudo spécialistes qui oublient que le budget des armées n’est pas extensible à l’infini, la mutualisation des vecteurs via le rafale nous permet d’avoir encore une défense souveraine et indépendante… Ce sera encore plus vrai quand on commencera à retirer les M2000 du service

      • ScopeWizard dit :

        @Grosminet

        Il est vrai qu’ il y a ça aussi ………. 🙂

        Cependant , j’ espère que nous ne stagnerons pas trop longtemps sur du « tout-Rafale » ……………..
        Pour des raisons de sécurité , il serait préférable de diversifier , au moins un peu , notre flotte parce qu’ en cas de problème grave clouant nos avions au sol notamment pendant une période de fortes tensions , adios muchachos !

        D’ après moi , Mirage 2000 modernisés + Rafale + Neuron + SCAF ( les premiers ) = meilleure confiance et plus grande sérénité si l’ un ou l’ autre venait à foirer ! 😉

    • Françoise dit :

      @Niko :1) Même si les flottes se réduisent, il faut faire de la place aux nouveaux avions.
      .
      2) Je pense que le MCO devient toujours plus cher. Ensuite peut-être qu’un pays africain ou su-américain nous les aurait bien acheté mais la société étasunienne doit avoir fait une offre plus intéressante.

    • FDE dit :

      Probablement parce que leur potentiel restant était faible, avec des coûts de maintenance très élevés sur des machines vieillissantes et des difficultés à continuer de former des pilotes sur ces machines. 37000HDV en 10 ans sur 45 machines, c’est à peine 80HDV par an, c’est même pas ce que fait un seul pilote. A la place, on met du budget dans d’autres machines plus modernes (2000D qui seront modernisés, Rafale tous neufs…). On est loin d’y perdre, car en plus on ne paie rien pour les garder sous cocons ou les démanteler.

    • Ryan dit :

      Allonge restreinte, faible emport et électronique dépassée. Il est mieux de remettre à niveau les Mirage 2000D plus modernes et polyvalents et continuer à commander des Rafales.

    • Meiji dit :

      Ils étaient sous cocon, pour les faire voler régulièrement il faut former du personnel sur ces appareils, et il faut surtout des pilotes.

    • BrunoD dit :

      @ Niko

      Parce qu’une poignée de Rafale fait beaucoup mieux le boulot que deux escadrons de F1 dans tous les domaines!
      Parce que rationaliser une flotte d’avions de combat (Rafale, Mirage 2000) est plus économique.

    • Eric dit :

      Pour la même raison qu’on n’a pas gardé les Super Mystère B2 ou autres Mirage III : l’obsolescence. A un moment donné, un avion ancien et dépassé doit être retiré des effectifs parce que le maintenir en service coûte bien trop cher pour une utilité militaire très relative, c’est le moins qu’on puisse dire. Et les opérations militaires en Afrique ne justifient absolument pas un tel investissement : il est nettement plus efficace militairement (et financièrement) de passer à une nouvelle génération d’appareils plus récents et plus sophistiqués. Et depuis le Mirage F1, il y en a quand même eu deux : le Mirage 2000, puis le Rafale…
      Même les russes ont fini par retirer les Migs-23, qui étaient de la même génération !

      • ScopeWizard dit :

        Très bel avion que ce SM-B2 , une sorte de petit F-100 Super-Sabre en quelque sorte dont nous alignions dans les 154 exemplaires contre 102 Super-Sabre + jusque vers la fin des années 1970 tous les Mystère IV , Mirage III , Mirage IV , Mirage 5 , Mirage F1 , Vautour , Jaguar , T-33 , Alpha-Jet , Etendard IV , Super-Etendard , F-8 Crusader ! Tout ça a volé en même temps ………… 🙂

        • ScopeWizard dit :

          Dans la liste , je m’ aperçois qu’ il manque le Fouga Magister et même le Skyraider qui n’ ont été retirés respectivement qu’ en 1996 et 1976 …………. et il doit sûrement en manquer comme l’ Alizé ou que sais-je ………… Y en a eu tellement ! 😉

          • Chanone dit :

            Skyraider et / ou Alizé…
            Le terme « obsolescence » revient souvent pour parler du F1, et c’est justifié. Pourtant, il y a des avions qui refusent de mourir, ou de laisser leur place parce que leur capacité à tout faire les rendait juste indispensables.
            Et tel est le cas du Skyraider; arrivé trop tard pour attaquer les navire Japonais, ils rendra d’inestimables services au Vietnam.
            Même un drone ne pourrait se comparer à la versatilité de cet avion puissant, robuste, et assez vaste pour transporter des civière, de l’armement, de l’électronique (des années 60!) et même…
            .
            …une bombe nucléaire.
            C’est lors du conflit au vietnam, les américains planchent sur le futur A10, et testent des raids tactiques sur le camp adverse, supposé communiste, pour délivrer une bombe atomique.
            Et face à une défense sol-air maillée comme à Hanoï, aucun chasseur, aucun bombardier ne passe.
            Sauf le Skyraider.
            Au débriefing de la mission, le pilote expliquera: » je n’ai jamais volé plus haut que la hauteur d’un poteau télégraphique » . Comme quoi, le progrès est relatif.

          • Frédéric dit :

            Je rajoute les Dassault Flamand qui ont servit jusqu’en 1983. Cette avion de liaison a servi de bombardiers en Afrique.

          • ScopeWizard dit :

            @Chanone

            Merci de ces précisions ! 🙂

            Le Skyraider est effectivement un avion remarquable à plus d’ un titre !

          • ScopeWizard dit :

            @Frédéric

            Exact !

            Et entre les vénérables anciens de chez anciens et ceux qui comme le Neptune ont été en ligne assez longtemps , il doit encore en manquer quelques uns à l’ appel ……………….

  9. Renard dit :

    Je serai curieux d’avoir leur RETEX.

  10. Jess dit :

    Seront-ils dronisé ?

    • Frédéric dit :

      @Jess Non, les diverses entreprises qui ont repris les Mirages F1 français, espagnols et sud-africain n’ont pas les moyens ni projet de transformer ces plastrons en engin-cibles.

    • Ryan dit :

      Non

  11. Yallingup dit :

    Les F1 ont été retiré du service car hors d’âge, même s’ils faisaient le boulot au Tchad, et en police du ciel.
    Notre Armée de l’air, disposant d’avions moins vieux (les 2000) et tout neuf (les Rafale), les F1 ont été poussé vers la sortie.
    D’ailleurs, au plus fort moment de l’engagement en Afghanistan, au mi temps des années 2000, bien qu’équipé de centrales inertielles améliorées GPS, d’un télémètre/écartomètre laser (qui permetait de tirer une bombe guidée laser désigné par des troupes au sol), les F1CT n’ont pas été déployés sur ce théâtre.
    Ils y auraient eu leur place et les personnels qui les mettaient en œuvre était aguerris par les séjours au Tchad et les entrainements OTAN (type TLP, Green Flag, etc…).

    • Hermes dit :

      Faut également le voir le coût de déploiement des appareils, je doute que des vieux F1 soient compétitif face à des mirages sur le coût opérationnel…
      Même le Rafale doit ressortir vainqueur…

      • Chanone dit :

        @ Hermes
        il me paraît logique que contrairement à des avion d’armes, les F1 évolueront « en lisse ».
        Ce sera déterminant pour éviter un excès de fatigue des pneumatiques et autres organes mécaniques.
        .
        Ne jamais sous-estimer le handicap représenté par deux bidons de 2.000 litres sous les ailes.
        .
        Histoire de, le calcul de fatigue des pneumatiques d’un aéronef en lisse (2 points) ou chargé (20 points) lors de la glorieuse époque mirage III…

  12. Phil dit :

    Cela va surtout donner une composante aérienne supplémentaire de poids à Blackwater! Un service d’importance qu’ils pourront facturer au plus haut…

  13. vrai_chasseur dit :

    Le site spécialisé aerobuzz donne pas mal de détails sur cette opération
    https://www.aerobuzz.fr/defense/la-deuxieme-vie-americaine-du-mirage-f1-se-prepare-a-chateaudun/

  14. Gégétto dit :

    Les Mirage F1 vont finir leur carrière au sein d une entreprise privée, pour servir de plastron et vu leur capacité d emport, leur avionique, c est une bonne chose.Mon regret? Que les 2000 ne suivent pas le même chemin, ou revente à un pays tiers et que l AA ne soit pas tout Rafale F4 ,en attendant le successeur ,que j aurai souhaité bébé de chez Dassault….Bien sûr il y a les raisons économiques, un reste de potentiel des 2000 , le sempiternel: »pour casser du technical c est suffisant » etc.

    • Hermes dit :

      Le successeur sera un bébé Dassault, pas 100% Dassault ? Et alors, les Rafales et les mirages non plus.
      .
      Il faut vivre avec son temps et accepter d’évoluer.

      • Gégétto dit :

        Oui, ok évoluons….Mais calmez vous, laissez moi vous expliquer,, vous allez voir c est pas douloureux!!!!
        Pour les Rafale, Mirage, Dassault n est pas le maître d’oeuvre?
        Vous n allez pas comparer l intégration dans une machine de composants fabriqués ailleurs que chez Dassault et la conception à plusieurs d une machine répondant à des besoins communs?
        Je dis un bébé Dassault, parce qu à mon avis il répondra plus spécifiquement aux besoins de notre AA. Tout mariage avec d autres pays fera ,peut-être, que le programme prendra du retard en discussions sur les spécificités de la future machine.Le Rafale n est il pas né de la mésentente du « club des cinq » ? ou chacun voulait une machine pour des missions bien différentes et Dassault a su produire la meilleure machine mise en oeuvre par nos aviateurs et marins( en comparaison au thyphon).Mais c est vous le spécialiste,plein de certitude…moi je ne suis qu un humble contributeur,plein d interrogations.
        Les dialogues y gagneraient si vous y mettiez les formes,pas la peine d être cinglant. Cordialement.

        • ScopeWizard dit :

          @Gégétto

          Il fut effectivement un temps où l’ ami Orion/Hermes était plus « urbain » ; à présent il a plutôt tendance à s’ énerver et à ne pas ménager …………….. 🙁

          Et je t’ avoue qu’ en fonction de certains contributeurs , parfois je dois moi-même fournir pas mal d’ efforts pour me contenir ………….

          Je t’ avoue aussi que je me suis fait la même réflexion concernant le « maître d’ œuvre » qui ne serait pas Dassault et sur le futur avion et sur les précédents ……….

          Mais bon , vu le caractère un peu « vif » de notre camarade , j’ ai préféré m’ abstenir de poser la question espérant que tôt ou tard j’ obtienne d’ une façon ou d’ une autre quelques éclaircissements à ce sujet ………..

          Bref , pas méchant mais tu sens que tu peux vite l’ agacer ; seulement , soyons également sûrs qu’ il a ses raisons …………

          Par rapport à ta remarque sur le Rafale né de la bisbille européenne du « club des cinq » , à ma connaissance , c’ est effectivement exactement ainsi que les choses se sont passées et compte tenu du contexte actuel je crains fort que nous ne nous fassions sous peu un « bis » ………….
          Nous verrons bien …………. 🙂

          • Gégétto dit :

            Bonsoir Scopewizard,
            Tu as bien raison ,il y a tellement de sujets où l on peut avoir l occasion de s écharper tout en restant corrects et diplomates voire taquins.
            En plus je suis dans un jour mode « con » je ne comprends pas trop bien le sens du commentaire de Hermès,alors j ai improvisé ma réponse (ce doit être le 100%??)
            Je ne possède pas de boule de cristal, mais, si le successeur du Rafale se fait dans les délais, sans grincement de dents, sans abandon de spécificités propre à nos aviateurs et est le fruit de plusieurs constructeurs Européens ;alors je suis prêt à faire un poutou à Hermès…Je crois qu on est voisins!!!!

          • ScopeWizard dit :

            Bonjour Gégétto

            Je te rejoins , je n’ ai pas bien saisi non plus ; nous sommes donc au moins deux ……….. 😉

            Oh tu sais , le mode « con » je crois que d’ une façon ou d’ une autre , pour X raisons , à un moment donné nous nous y mettons tous , plus ou moins sans doute , mais je suis persuadé que la plupart d’ entre-nous n’ y échappe pas ………… en tous cas , clairement , perso ça peut m’ arriver ……………

            Mais bon , ce n’ est pas bien grave tant que l’ on en prend conscience et que l’ on essaie de rattraper le coup lorsque cela s’ avère possible ou souhaitable ; ce qu’ il faut c’ est surtout essayer de ne pas dramatiser outre-mesure , ce qui n’ est pas toujours évident je te l’ accorde !………………

            Bref , personne n’ est parfait ! 🙂

  15. nimrodwing dit :

    C’est une peu triste de se débarrasser d’un bon vieux guerrier comme ce Mirage F1, il est quelque peu obsolète au vue de son électronique, ces systèmes d’arme. il couterait cher a faire rénover comme pour sa destruction et dépollution des épaves.
    C’est du pain béni que de pouvoir les revendre a ATAC, c’est de l’économie au final et dans tous les cas notre AA est obliger de s’équiper de la meilleurs façon au gré des évolutions technologique comme toute armée de l’air moderne.

  16. charly10 dit :

    Voilà un bon reclassement pour nos anciens pilotes F1. Les futurs pilotes de la société ATAC, il faudra bien les former, ne serait-ce qu’initialement sur ce bon vieux F1. Et puis cette société ATAC ne ferait-elle pas, par hasard, dans le trafic d’armement ; Cela ne m’étonnerai pas qu’on retrouve un jour en troisième vie, ces F1 dans un petit pays d’Afrique d’Amérique du Sud…ou d’ailleurs.

    • ScopeWizard dit :

      @charly10

      Ma foi , c’ est bien possible !
      ATAC n’ a pas l’ air de faire dans la grande surface , plutôt dans le pourvoyeur discret ……….

    • Frédéric dit :

      Pour la formation, elle s’est adressé à une société sud-africaine qui a repris les F-1 locaux (certains customisés avec des réacteurs russes si j’ai bien lu).

  17. Robinson dit :

    Just for joke !
    L’ennui dans l’affaire c’est que les Ricains vont accéder aux technologies Dassault, et pouvoir en améliorer leur F35.

    • Chanone dit :

      @ Robinson
      +1
      Hélas pour les espions, les technologies du F1 sont :
      -rigueur
      -économie
      -bon sens.
      .
      Il se dit que le F16 était la transcription de la méthode Dassault à la sauce U.S…. et c’est chronologiquement possible.
      Pour succéder à ce remarquable avion, il ont juste créé son antithèse avec le F35 « le seul avion qui prend 6 mois de retard par année de délai », comme le canon qui tire -toujours-pas droit.

      • Robinson dit :

        Rigueur, économie, bon sens, excellent triptyque de base, qui génère naturellement équilibre et esthétique.

      • ScopeWizard dit :

        @Chanone

        C’ est effectivement fort possible dans le sens , hormis la chronologie qui pouvait parfaitement correspondre , où c’ est notre ami Pierre Sprey , ingénieur né en France à Nice , qui avait en charge la supervision du développement du projet General Dynamics F-16 , et le A-10 également ………………

        Il serait véritablement passionnant d’ en discuter avec lui , sûr qu’ on apprendrait beaucoup de trucs des plus instructifs ! 🙂

        • Chanone dit :

          @ ScopeWizard

          Il y a içi un Canadien qui prétend que Mr Sprey « s’est couvert de ridicule » au sujet de la dinde. Si le ridicule tuait, la terre serait dépeuplé à 99,9% du genre humain, car même les chats peuvent échouer.
          .
          Le fana de l’aviation à sorti un hors série sur le A10. Ce livre peu onéreux est remarquable car Mr Srey y est cité à de multiples reprises, et il y est entendu qu’il participa au projet A10 de loin, car hors heures légales.
          .
          On y lit aussi le fonctionnement très particulier du Pentagone… Vous me dites qu’il n’y a pas que l’argent de la vie, et il n’est assurément pas la valeur cardinale de la mienne, même si les revues et BD représentent un budget important. Mais pour le Pentagone, c’est tout l’inverse: son existence prioritaire, c’est collecter le budget et le dépenser jusqu’au dernier cent, quite à graisser des pattes! Et les industriels sont complices.
          .
          C’est ainsi que l’US Air Force s’encombra d’un projet de camion des airs avec son puissant canon alors que la mission Close Air Support lui donne des boutons.
          .
          Hélas pour les romantiques qui ne jurent que par les chevaliers du ciel (terme générique pour les chasseurs/intercepteur, tels que vanté dans la série des Sieurs Charlier et Gosciny), un général un peu naïf, placé au Pentagone pour faire du lobbying pour le budget de l’Air Force, avait une haute opinion du Close Support aérien parce qu’il avait fait la guerre au côté des hommes du rang, en Normandie, et avait une haute estime de ce rôle fondamental.
          .
          Cela en complète contradiction avec ses collègues et supérieurs…
          … qui l’avait cooptés à ce poste parce qu’ils tenaient cet offocier « pour un gros gland ».
          .
          Lequel, comprenant qu’on l’avait mis « au placard », s’en fâcha fortement. Et révéla un talent de tacticien politique qui renversa la table avec un argument imparable: « si l’US Air Force ne se dote pas d’un avion capable, le budget ira à une autre arme! ».
          .
          Depuis, l’Air Force use de tous les moyens pour se débarrasser de l’A10. Elle a essayé de le remplacer par des F 16 mais dans cette lutte politique, Mr Sprey a veillé au grain.
          Seul le président Obama s’est laissé berner. Mais le congrès veille!
          .
          Donc le A10 survit. Il lui faut des nouvelles ailes, mais les budgets ne se débloquent pas car les résistances pour lui trouver un successeur plus « sexy » se retrouvent à tous les niveaux dans l’Air Force.
          .
          Mais revenons à Mr Sprey: il semble être un avatar de Mr Dassault, qui rêve de petits avions, durables, simples, versatiles.
          Malheureusement, la caractéristique principale des avions U.S. est de voler pour le double du coût d’un avion Français. D’employer masse d’avions très spécialisés, sauf dans la Navy.
          .
          Ce qui laisse entendre qu’entre les avions ultra rustiques de l’ex U.R.S.S. et les avions spécialisés, complexes, coûteux des U.S.A., la doctrine Française représente « le meilleurs des deux mondes ».
          Mais quand la politique s’en mêle, la raison et le bon sens dérapent…