La diplomatie américaine met en garde la Turquie contre une intervention militaire en Syrie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

20 contributions

  1. Breer dit :

    On se demande si toute cette agitation, et provocation diplomatique et limite (militaire) reste du bluf, ou si tous ces dirigeants n’attendent que celui dont l’allumette mettra le feu aux poudres…

  2. jyb dit :

    @Brest
    du bluff. stratégiquement les usa ne peuvent pas lâcher la Turquie.

  3. jyb dit :

    pour info. la Turquie multiplie les opérations dans le nord ouest de l’Irak.
    operation pençh les 27 28 et 29 mars.
    bombardements massifs contre des camps du pkk.
    avec l’accord de Bagdad.

  4. Auguste dit :

    On peut avoir une idée de l’entretient Pompeo-Cavusoglu en lisant les Tweets Pence et Oktay (vice président turc)
    Pence
    « La Turquie doit choisir.Veut-elle rester un partenaire essentiel dans l’alliance militaire la plus réussie de l’histoire,ou veut-elle risquer la sécurité de ce partenariat en prenant de telles décisions inconsidérées (S400) qui mineraient notre alliance » (OTAN)?
    Oktay répond
     » Les USA doivent choisir.Veulent-ils rester l’allié de la Turquie ou risquer notre amitié, en joignant des forces aux terroristes (YPG Syrie), pour saper la défense de son allié de l’OTAN contre ses ennemis »?
    C’est plus les S400 qui énervent le Trump Circus que le sort des Kurdes.YPG qu’ils allaient abandonner comme des vieilles chaussettes.En plus, des kommunisss.Quelle horreur!

    • Xaintrailles dit :

      La réthorique choisie ( réponse en miroir « votre pays doit choisir » ) est assez habile et elle montre que le gouvernement turc veut oublier le caractère asymétrique de la relation entre les deux pays… D’où leur vient cette récente arrogance : de leur paranoïa hyper-nationaliste, du fait qu’ils aient appris à faire chanter l’Europe ? La résolution du problème viendra-t-elle du pays qui a le plus besoin de l’autre ? Ou la Turquie va-t-elle dépasser les bornes admises ?

  5. revnonausujai dit :

    vu le sac de noeuds à venir, il serait avisé de ne pas envoyer de batiments en mer Noire, les Turcs pouvant très bien décider de rigoler un bon coup en laissant une sardine bloquer les Dardanelles.

    • Matt dit :

      Si les turcs bloquent les Dardanelles, ce sont les russes qui vont crier le plus fort ! Sans accès à la Méditerrannée pour leur flotte de la Mer Noire, ce serait difficile (voir impossible) de soutenir leurs forces en Syrie.

    • Czar dit :

      les Turcs n’ont pas la main sur le transit dans les Dardanelles depuis la fin de la 1ère GM.

      • revnonausujai dit :

        euh, oui mais non !
        les accords internationaux, ça se respecte*…ou pas ou bien ça se dénonce ( 2 ans de préavis pour la convention de Montreux) et personne ne va se lancer dans une guerre ouverte pour rouvrir des détroits « accidentellement » fermés au risque que les destructions et l’insécurité latente les condamnent pour longtemps.
        *la Turquie peut fermer les détroits au transit de batiments militaires si elle s’estime menacée ( facile à mettre en scène !)

  6. Motox1 dit :

    Les USA essaient de mettre le feu dans tous les pays autour de l’europe , que ça soit par le Méditerranée, les ex-Urss ou Asie et ils sont quasi entrain de réussir…Pendant que l’Europe est entrain de faire face aux conséquences l’Amerique la chine et autres sont entrain de se renforcer

    • Anonymous dit :

      Je crois que c est l un des seuls pays ayant au moins un ennemi sur chaque continent ou presque, les Russes et les Chinois n en ont que dans leur zone d influence respective, leur espace vital, restreint a cause de l hegemonisme americain.

  7. aleksandar dit :

    Les américains surjouent leurs cartes.
    L’ OTAN ne peut pas se passer du million de soldat turc, ni du contrôle du Bosphore, ni de ses bases en Turquie.
    Les américains se coucheront.

  8. joni dit :

    Il est urgent de degager la turquie antisémite de Mer do gan de l otan et la remplacer par ISRAEL, la seule vrai democratique dans la region et qui l’armée la plus puissante et la plus moral au monde.
    Ca serait la victoire pour le monde libre et civilisé.

  9. Gégétto dit :

    Les Américains ont , semble t il, laissé tomber la langue de bois avec certains de leurs alliés.Il me semble qu ils ont ,aussi, été assez directs avec les Allemands.Est ce le résultat de leur réorientation ?