Nouvel avion ravitailleur de l’armée de l’Air, le Phénix a participé à sa première opération extérieure

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

38 contributions

  1. CHARLES WART dit :

    très intéressant

  2. xorminet dit :

    300 sorties pour 1500h de vol donc moyenne 5h/sortie, c’est pas mal
    mais le tout avec 700 ravitaillements en vol?
    ca fait une moyenne d’un ravitaillement pour 2h de vol (sans comptee le plein de depart), il n’y a pas une petite coquille?

  3. Amar Harraz dit :

    Bonjour,
    Voilà la preuve que les avions de l’Armee de l’Air et leurs équipages sont dans leur rôle de composante dans l’armée française, de seule et unique force aérienne et sus aux ersatz que lecointre et rogel veulent nous imposer.
    Fermez le ban.

  4. Parabellum dit :

    Très bien et vivement les quinze en service. Mais a quand des vecteurs armes de longue portée autonomes ,? Missiles ou bombardiers stratégiques intercontinentaux deviennent des vrais enjeux alors que les puissances impériales ont ces outils et s en servent.on s en dote ou on s effacera du grand jeu…la france avec ses Zee et même l Europe doivent y penser et vite…l asymétrie ne sera pas toujours l enjeu

  5. Le Glaive dit :

    Cocorico, évidemment ! mais toujours cette remarquable, cette totale, cette amusante , discrétion sur le fait que toute la flotte des Rafale ait été clouée au sol pendant près d’une semaine, suite à l’incident de St Dizier, qui a été proche de la catastrophe et au cours duquel le passager place arrière, sur lequel continue à régner aussi une omerta des plus parfaites, a été éjecté, tandis que le pilote aurait dû être éjecté aussi , et on imagine les suites..Incident sérieux et complexe, puisqu’il a immobilisé toute une flotte pendant plusieurs jours . Il a immobilisé aussi toute la presse dite  » spécialisée » …
    Silence radio semblable à celui du  » Figaro », comme c’est étonnant ! Comme on est surpris ! comme c’est bien la première fois ! Pendant une semaine,le cochon de contribuable n’aait ps le droit de savoir que le bijou français était cloué au sol par une sale affaire !
    L’ensemble de cette affaire démontre plusieurs choses :
    1-La place arrière des Rafale biplace est surnommée  » la place des vieux » étant donné le nombre impressionnant de gens qui bénéficient d’un vol gratuit sur ce matériel de l’Etat : voilà qui mériterait déjà un article, avec des noms et des fonctions !
    2- La communication officielle et officieuse française, pléthorique dès qu’un avion russe est aperçu au Balouchistan par exemple, devient par contre muette et mutique dès qu’un incident gênant se déroule dans le poulailler..c’est une constante.
    3- les mêmes qui passent leur temps à donner des leçons de morale aux autres ou à moquer la rigidité de certains régimes, avec des trémolos d’indignation dans la voix, seraient bien avisés de pratiquer eux-même la transparence qu’ils semblent exiger pour les autres.

    • FredericA dit :

      @Le Glaive : Belle tirade… malheureusement remplie d’imprécisions. Ce n’est pas l’intégralité des Rafales qui ont été interdits de vol mais une partie seulement. Extrait du site Défense Aéro (… qui fait partie de la « presse spécialisée ») : http://www.defens-aero.com/
      .
      « C’est donc dans ce contexte là que l’armée de l’Air a pris la décision de clouer au sol une partie de la flotte des Rafale Air, biplace (B) comme monoplace (C). Il s’agit ici d’une mesure de précaution en attendant des éléments et des réponses complémentaires qui seront apportés avec les différentes enquêtes qui ont été ouvertes. Il semblerait que cette mesure implique plutôt un type de vol qu’un type d’avion en lui-même. »
      .
      D’une manière générale, cet incident a été couverts par pas mal de sites français et étrangers (google est votre ami !) : https://www.google.fr/search?biw=1920&bih=1083&tbm=nws&ei=9BSeXJsj-YqMuw_a-67oBQ&q=rafale+ejection&oq=rafale&gs_l=psy-ab.3.2.0l10.7562.8499.0.11309.2.2.0.0.0.0.302.497.0j1j0j1.2.0….0…1c.1.64.psy-ab..0.2.496….0.NGwq3ioTzcQ

      • Le Glaive dit :

        @ FrédéricA : Je fais une réponse globale à tous mes admirateurs en leur conseillant d’abord d’acheter des lunettes ou d’apprendre à lire.
        Je sais parfaitement que “l’incident” du 20 mars à été partiellement documenté par la presse, même généraliste, il ne s’agit pas de cela !
        Il s’agit des deux choses écrites noir sur blanc, que je maintiens et sur lesquelles l’omerta se poursuit: au nom de qui et de quoi certaines personnes sont-elles autorisées à bénéficier d’un vol en place arrière sur les avions de combat que nous payons tous très cher! si certains ont l’air de trouver cela normal, alors allons-y gaiement et que tous les retraités de France postulent, il n’y a pas de raison ! moi aussi j’ai un cousin qui connaît le voisin du concierge d’un mécanicien de chez Dassault qui a posé un jour un boulon sur un Rafale, j’ai le droit à mon vol en place arrière à Saint-Dizier ! premier point !
        Deuxième point, le plus important , et peut-être particulièrement ici : le silence radio total sur l’interdiction de vol des Rafale pendant une semaine; pas seulement 1 jour ou 2 jour mais une semaine, ce qui est très différent déjà… pourquoi ce silence radio sur cette période d’interdiction des vols qui a quand même duré largement assez longtemps pour pouvoir être documentée, notamment par des sites qui sont par ailleurs prêts à bondir sur la moindre anecdote s’il s’agit des Russes, ou du logiciel des paies des militaires? il s’agissait d’un événement important, une première aussi, et qui a duré une semaine ….excusez du peu !
        Pour conclure je dirai à tous ceux qui raillent et qui n’ont jamais rien à dire ni à proposer, eux, et qui ne peuvent se prévaloir de n’avoir jamais rien fait de particulier au service de leur pays sinon d’écluser des bières au mess des sous-officiers, de garder leur énergie pour l’apprentissage à la compréhension d’un texte simple.

        • Laurent Lagneau dit :

          @ Le Glaive,

          Intediction de vol très partielle : les Rafale M ont continué à voler. Et il paraît même que des Rafale ont décollé sur alerte parce que vous amis s’approchaient de notre espace aérien 😉

          • Le Glaive dit :

            @ Laurent Lagneau : vous voir écrire  » vos amis » , me concernant, et à propos d’avions russes, témoigne pour le moins d’un manque de finesse d’analyse, voire de parti pris assez grossier . Vous vous rangez clairement du côté de la pensée binaire, celle qui classe automatiquement toute personne qui ose souhaiter une information équilibrée, du côté des « ennemis ». Cette petite phrase est donc une confirmation, pour ceux qui n’avaient pas encore réalisé l’orientation très partisane et pas innocente du tout de vos choix de sujets.
            Comme le choix de passer sous silence, pendant 7 jours, l’interdiction de vol faite à l’élément majeur de notre Défense Aérienne. Je vous laisse donc volontiers avec votre petite bande d’amis idéologiques, auxquels il est vrai vous servez régulièrement la nourriture qu’ils attendent .
            C’est la réalité, encore une fois, et comme toujours, qui sera votre meilleur contradicteur . Et je rappelle encore une fois qu’en France, tout le monde ne partage pas les points de vue dont vous êtes un représentant, qui sont de plus en plus atlantistes, antirusses et donc univoques.
            Quant au Rafale d’alerte, c’était vendredi, bien après la reprise des vols qui avait eu lieu la veille.

          • Laurent Lagneau dit :

            @ Le Glaive,

            Vous accusez de parti-pris mais vous ignorez comment ce site est géré. Il ne vous sans doute pas échappé qu’il y a eu quelques soucis techniques ces derniers jours (et qui ont été réglés). Vous avez sans doute le don d’ubiquité, d’être au four et au moulin. Pas moi. Maintenant, si mon manque de finesse d’analyse et ma pensée binaire vous déplaisent, je vous invite cordialement à ouvrir votre propre site (et comme ça, je pourrais m’y inviter pour donner des leçons de morale à 2 roubles) ou alors aller voir ailleurs. Merci.

          • Le Glaive dit :

            @ Laurent Lagneau : « vos amis s’approchaient de notre espace aérien  » : ah bon ? deux Tu 160 ( dont le RF-94108) venus de la région de Mourmansk et qui ont fait demi-tour en mer du Nord, « observés » par deux Typhoons anglais ( T1B06 et 07 ) ravitaillés par un  » Voyager »( 2AR62)… on est quand même loin de notre espace aérien ..
            Une information équilibrée signalerait qu’il ne s’agissait que d’une réponse du berger à la bergère car la veille ce ne sont pas moins de 5x B52 qui sont allés en direction du nord de la Norvège et donc de Mourmansk, tout à fait dans le même genre de « posture ».
            L’information équilibrée, c’est ça : signaler ce qui concerne tous les aspects d’un événement, pas seulement un seul, ce qui donne un biais partisan et déformé à une information. Mais, j’ai bien compris qu’il ne faut pas demander l’impossible: la lutte quotidienne contre la Russie ne doit pas s’embarrasser de nuances .

          • Laurent Lagneau dit :

            @ Le Glaive,

            Ne parlez pas d’équilibre, vous pourriez finir par tomber 😀

      • John dit :

        Avouez toutefois qu’un événement comparable sur F35 aurait été reporté très rapidement, et aurait été suivi de commentaires très agressifs concernant les pays ayant choisis cet appareil « nullissime ».

    • sentinelle dit :

      CE GLAIVE me semble encore un vieillard aigri derrière son clavier ses commentaires sont inutiles les métiers des armes sont toujours à risques !

    • Carin dit :

      @le glaive
      Vous m’avez ouvert les yeux….
      je vais tendre des fils de cuivre dans mes arbres fruitiers, pour « capter » les mêmes conneries que vous…
      vos proches doivent être drôlement fiers de vous avoir comme organe de renseignements.

      • Le Glaive dit :

        @ Carin : votre remarque prouve que vous ne connaissez strictement rien en radio, pour commencer ! belle démonstration ! abstenez vous de parler de ce que vous ne connaissez pas, car vos proches ne doivent pas être drôlement fiers, eux, d’avoir un tel compétent ( en un seul mot) comme organe de renseignements

    • CNE VQE dit :

      C’est vrai qu’il n’y eu AU-CU-NE communication sur ce sujet, qui m’a pourtant semblé des plus croquignolets. Le blog Le Mammouth parle d’un passager sexagénaire (confirmant l’appellation « place des vieux »)
      quant aux questions « qui » et « pourquoi »…..silence radio.

    • Plusdepognon dit :

      @ Le glaive
      Un intervenant disait que c’était un ponte de MBDA. Il est clair que c’est « silence radio » sur le sujet.
      Ce type de vol a lieu le plus souvent pour quelques autorités politiques et autres privilégiés. Mais comme l’a dit un autre intervenant, c’est juste mettre quelqu’un en place arrière. Ça rentre dans la planification des vols et l’entraînement du pilote. En tout cas, pour l’invité, je ne suis pas sûr qu’il aille chercher sa cravate. Et ça a fait un sacré barnum.
      Sinon, les russes se sont amusés ce matin apparemment. Dommage pour eux, erreur de timing… 🙂
      http://www.defens-aero.com/2019/03/armee-air-leve-suspension-vols-flotte-rafale-air.html

    • vrai_chasseur dit :

      @Le Glaive
      Rien d’exceptionnel à ça. Toutes les armées de l’air appliquent systématiquement un principe de précaution quand il s’agit de la sécurité des pilotes.
      Les rafale d’entrainement et de formation (les biplace) ont été cloués au sol pendant une semaine. Les autres rafales ont volé normalement.
      cf https://www.capital.fr/economie-politique/rafale-tous-les-vols-reprennent-apres-une-suspension-partielle-1333306

      Autre illustration d’actualité : depuis hier c’est toute la flotte des bombardiers US B1 Lancer qui est clouée au sol jusqu’à nouvel ordre.
      Pour la même raison : sécurité des pilotes avant tout.
      cf ici : https://www.thedrive.com/the-war-zone/27198/the-air-force-has-grounded-its-b-1b-bomber-fleet-for-the-second-time-in-a-year
      Principe de précaution ne veut pas dire catastrophe planquée sous le tapis.

      • Le Glaive dit :

        @ vrai-chasseur : biplaces et monoplaces ont été concernés, puisque les Rafale marine étaient au sol aussi . et pas seulement quelques avions, comme prétendu un peu partout ..
        les premiers à avoir repris l’air jeudi , à part pour la DGA ( « Azur » …) ont été au service de nos chers amis du Qatar, à Mont de Marsan, les « Cumine 81-82-83-84 « .. les clients commerciaux, surtout ceux du Qatar, sont la priorité absolue, n’est-ce pas !

    • Vroom dit :

      Des articles ont été diffusés cette semaine, à vous de les chercher. Ils pourront même vous dire que les Rafale ont repris les vols depuis hier jeudi.
      Quant au passager, c’est un industriel, ça commence par D , ça finit par A.
      L’éjection sur biplace peut être réglé sur deux modes, l’un est suspecté d’un bug, l’autre est pleinement opérationnel.

    • Alpha dit :

      Pauvre vieux breton, toujours aigri… Toujours à la ramasse. Revoyez vos sources.
      ex. presse spécialisée : http://www.defens-aero.com/2019/03/partie-flotte-rafale-air-marine-clouee-au-sol.html
      ex. presse généraliste : http://lavdn.lavoixdunord.fr/559145/article/2019-03-27/une-partie-des-rafale-clouee-au-sol
      A noter, Pépé, que le pax civil embarqué l’a été dans le cadre d’un vol entrainement prévu et programmé par l’AdA. En aucun cas il ne s’agit d’un vol réalisé uniquement pour le civil !…
      Ah ! On me dit que l’infirmière de votre EPHAD vous appelle pour la soupe, alors restons en là pour ce soir … 😉

    • mich dit :

      Il y a du Raymond 75 dans ce Glaive !

  6. themistocles dit :

    Ça a l’air de mieux se passer pour celui-ci que pour l’A400M et le NH90. Un peu de positif pour notre construction aéronautique militaire, tous nos programmes ne sont pas des échecs.

    • Vroom dit :

      L’A330 MRTT est dérivé d’une cellule civile qui a fait ses preuves. Alors que le projet A400M est parti d’une feuille blanche.
      Le Rafale aussi a eu ses bugs.

      • John dit :

        L’A330 MRTT est même la combinaison de l’A330 et l’aile de l’A340 dont les points d’attache pour les réacteurs extérieurs ont été utilisés pour des paniers de ravitaillement.
        Airbus a su utiliser l’expérience sur l’A310 MRTT (allemand et canadien sauf erreur), le fuselage de l’A330 en production et les ailes de l’A340 ainsi que les réservoirs de carburant en leur sein.
        Boeing de son côté a dû ajouter d’autres réservoirs au sein même du fuselage. L’équilibre de l’avion en est complexifié.
        Airbus avait simplement la plateforme idéale pour un appareil de ravitaillement, et Boeing n’a pas d’avion équivalent. Le B787 aurait pu être choisi pour être de taille équivalente, mais il aurait été trop cher, et les délais de production auraient été beaucoup trop longs.

    • dolgan dit :

      Des échecs comme l’a400m et le NH90, j’en prendrais bien un ou deux de plus. Le Scaf et le futur MBT.

      • themistocles dit :

        Effectivement, vu leur dispo moyenne, mieux vaut en prendre quelque uns en plus pour assurer le service minimum. C’est comme ça quand c’est neuf ( ou presque).

    • Plusdepognon dit :

      @ themistocles
      Chaque pays a voulu un appareil pour lui seul, en faire une réalité a été une gageure.
      Peut-être apprendrons nous de nos erreurs…
      https://etudesgeostrategiques.com/2019/03/13/les-enjeux-geoeconomiques-de-la-cooperation-sur-les-programmes-darmements-le-cas-de-la400m/

  7. sonata dit :

    Bref, deux A330MRTT auraient largement suffit à l’opération Hamilton. Pas à dire, avec le passage de la flotte à 15 exemplaires, les capacités de projection et de frappe lointaine de l’Armée de l’Air vont faire un sacré bond en avant !

  8. Plusdepognon dit :

    Heureusement que tous nos programmes ne sont pas des échecs !
    Cependant, l’Europe n’a aucun équivalent aux multinationales d’origine US ou chinoises en matière d’informatique et nous sommes en train de perdre toute chance dans la course à l’intelligence artificielle.
    Et nous avions pourtant beaucoup d’atouts !
    https://youtu.be/BSgcKBintiY

  9. vrai_chasseur dit :

    Le MRTT est un avion bien né et déjà rôdé au combat.
    Les MRTT australiens volent depuis 10 ans et ont démontré en Afgha que c’est un excellent avion.
    Le MRTT avait d’ailleurs gagné l’appel d’offres géant des Tankers de l’US Air Force.
    Mais un tel deal est avant tout politique et l’US Air Force a été priée d’acheter local, chez Boeing et pas chez les européens. Dommage pour eux, le tanker de Boeing n’est toujours pas opérationnel à ce jour alors que le MRTT accumule les heures de vol opérationnelles et est bien plus qu’un simple tanker.
    Pour l’armée française c’est un gros saut en avant qualitatif.

    • R2D2 dit :

      Surtout que la capacité ravitaillement, transport et fret n’est que la partie visible du MRTT.
      Mais derrière il y a aussi la capacité noeud de communication:
      .
      (defens-aero)
      « Ils peuvent aussi servir de Relais Commandement avec une extension des communications pour les aéronefs évoluant dans la zone d’opération, notamment des communications C2 et de la SATCOM. En outre, il peut aussi faire office de relais d’informations ISR (Intelligence, Surveillance et Reconnaissance), avec une capacité de réception, de traitement et de diffusion des données reçues.

      Le Standard 1, disponible à la livraison des avions, comprend le système d’échange de données tactiques Liaison L16, une caméra placée sous l’avant de l’avion et capable de filmer les environs de jour comme de nuit, un dispositif MEDEVAC (modules MORPHEE ou transport blessés légers), la perche rigide ventrale et les nacelles souples sous voilure et les spécificités techniques liées à la dissuasion nucléaire.

      Le Standard 2, normalement disponible à compter de 2024, comprend un système de communication par satellite, une boucle courte de renseignement (transmission en direct au QG des données recueillies par la nacelle RECO-NG des Rafale via le satellite français SYRACUSE) et un système d’auto-protection. »