50% des Français seraient prêts à mettre un militaire au pouvoir en cas de nouveaux attentats

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

127 contributions

  1. JG von Rheydt dit :

    Le nain vous vend le 18 brumaire an VIII, vous aurez droit au 2 décembre 1851. Vous rêvez De Gaulle et vous vous réveillerez dans le lit du général Boulanger.

    • Euclide dit :

      Vous etes devin pour annoncer cela ?
      Pour votre gouverne  » l’Histoire est du domaine de l’inattendu »
      En clair, l’avenir est écrit nulle part. Même votre vie.

    • Euclide dit :

      @ JG von Rhydt
      Excusez- moi, je n’a pas compris votre ironie.
      Je suis un peu énervé en ce moment.

  2. Reality Checks dit :

    c’est étonnant ces résultats, 75pc des sympathisants LaRem qui s’estiment toujours en guerre, contre 57 au FN et 75pc qui sont hostile à l’article 36 contre 71 au FN.
    .
    Je ne comprends pas bien pourquoi, sociologiquement, les centristes libéraux sont plus nombreux à se croire en guerre et « en même temps » font moins confiance à leur armée que ceux de la droite radicale.
    .
    Perception différente du concept de ‘guerre’ peut être?

    • vrai_chasseur dit :

      @reality
      … ou peut-être perception différente de celui qui peut la résoudre.
      laREM fait probablement plus confiance au général Jupiter (et aux mécanismes institutionnels derrière lui) qu’à un militaire.

      • Reality Checks dit :

        @vrai_chasseur
        Merci. Votre réponse est la première chronologiquement, elle est celle qui me convainc le plus, aussi.

    • v_atekor dit :

      Au niveau conceptuel, je comprends bien que l’on ne veuille pas confier la politique à un militaire, même en temps de guerre.

    • v_atekor dit :

      … il me semble par ailleurs, RC, que c’est bien ce que demandent tes concitoyens en ce moment même ?

    • Clément dit :

      Faudrait regarder du cotés de la moyenne d’âge des électeurs. Les « jeunes » votes plus FN (et FI) et sont plus ancré dans le quotidien, sortent plus, côtoient plus de gens, et se rende bien compte que la plus grosse menace qui pèse sur eux c’est le précariat, pas le terrorisme ou Poutine.
      A l’inverse les électeurs LaRem sont typiquement plus « des cadres et des ménagères », qui gens qui base bien plus leur perception du réel sur ce qu’en dise les médias.

    • ScopeWizard dit :

      @Reality Checks

      Mettez vous à la page pour commencer : RN , plus FN ………

      Ah ça ne vous plaît peut-être pas mais c’ est comme ça , il faut respecter leur choix tout comme je respecte votre choix d’ avoir rajouté un « S » à « Check » ……..

      Ensuite , de quoi vous étonnez-vous ?

      Lorsque vous voyez Arnold Schwarzenegger torse-poil et plus si affinités exhibant une musculature impressionnante et hors du commun dans des films aussi célèbres et variés que « Conan le Barbare » , « Terminator » , « Double Détente » ou encore « Predator » , que voyez vous ?
      Hé bien , vous voyez UN RÉSULTAT …………

      Seulement , l’ obtention d’ un tel résultat est une somme d’ efforts et de temps passé à s’ entraîner , à apprendre , à se dépasser , à se doper , etc …………… tout cet indispensable processus préalable afin de parvenir à ce que vous voyez à l’ écran n’ est pas montré , seul en apparaît le résultat .
      Sauf que concernant Schwarzenegger quelque part on s’ en fout ; celui qui veut essayer de l’ égaler saura à son tour ce qu’ il en est , il connaîtra l’ envers du décor et découvrira combien il peut être difficile de pousser son corps aussi loin , combien cela requiert de volonté , de patience , de constance , d’ intensité , de connaissances , mais aussi combien cela peut occasionner de blessures , provoquer de peines , de sautes d’ humeur , j’ en passe et des plus vertes ………….
      Ce n’ est ni par magie , ni en claquant des doigts que l’ on peut espérer obtenir un tel résultat , certes non ………..

      Concernant ces 50% , il en va de même ; vous avez devant vous un résultat …………
      Excepté que ce résultat ne surprendra pas tout le monde ; à force de prendre les gens pour des cons , des moins que rien , de minimiser ce qu’ ils éprouvent , perçoivent , ressentent , vous mettez la poussière sous le tapis mais c’ est tout ce que vous faites et au bout d’ un moment le tas de poussière finit par se voir , former une grosse bosse qui peut ainsi vous faire trébucher surtout si de surcroît vous obligez à détourner le regard voire vous menacez ceux qui seraient tentés de mettre en garde par rapport à ce qu’ ils considèrent pourtant à juste titre comme « anormal » et qu’ il leur semblerait des plus logique de pouvoir exprimer et de se sentir libres de le faire ………….

      Mais non , « on » préfère prendre les gens pour d’ éternels enfants , les déresponsabiliser , et leur faire prendre autant de vessies pour des lanternes en espérant qu’ ils ne grandiront jamais ; eh non , syntax error , ça ne marche qu’ un temps ça ………………
      Après , ben après vient la suite …………………. une suite qui sera ce qu’ elle sera ……………………….

      • Lechavenois dit :

        @ Scope :
        .
         » …Ensuite , de quoi vous étonnez-vous ?…. »
        .
        Je suis sidéré par ce chiffre de 50 %, … mais pourquoi pas…, si le peuple le veut,…, nous sommes en démocratie…
        .
        Par contre, pour la communauté internationale, voir un militaire à la tête de la 7 ème puissance économique et la 5 ème force militaire du monde, peut prêter à confusion.
        .
        Puissances nucléaires, j’imagine notamment  » nos amis  » du Conseil de Sécurité des Nations Unies, se poser des sérieuses questions sur les directions à donner à leurs politiques internationales respectives.
        .
        En fait, selon moi, un militaire à la tête de notre pays, même pendant un temps extrêmement limité est totalement inconcevable.
        .
        Qui plus est, de part la constitution française, les militaires français ont déjà leur chef : le Président de la République Française.
        .
        Libre ensuite à ce président, de savoir s’entourer temporairement de bons conseillers qui sauront lui indiquer les bonnes décisions à prendre pour éviter un chaos.

        • Xaintrailles dit :

          Il est très curieux d’évoquer la Constitution de notre V° République pour dire qu’il est impossible d’être « Présidé » par un militaire, alors que cette Constitution a été taillée sur mesure… pour un général à la retraite !

    • Starbuck dit :

      Exactement vous avez la réponse. Une guerre impose que l’état y jete toutes ses ressources ou presque. On en est actuellement très loin

  3. PK dit :

    Voilà, les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.

    1956, la Casbah. Alger. 1958, encore Alger.

    À chaque fois, l’armée a fait le boulot que la police ne pouvait (voulait ?) pas faire : l’armée a pris la documentation de la police, a coxé préventivement les « suspects » et les a fait parler.

    Résultat : tout a été retourné en quelques semaines et le terrorisme démantelé. Seule la lâcheté politique a permis au FLN de gagner une guerre où il avait été totalement éradiqué.

    On fera la même chose en France : l’armée gagnera et les politiques transformeront l’essai en une défaite.

    Si Bernard Laporte cherche un looser pour diriger le XV de France, il sait où frapper…

    • Auguste dit :

      A Alger, une bataille a été gagnée.La guerre était déjà perdue à Sétif,Guelma et Kherrata en 45.Et puis la situation d’aujourd’hui n’a rien à voir avec l’insurrection algérienne.Je me demande ce que l’Armée pourrait faire de plus que les Services de Police et de Renseignement, en termes d’efficacité.Sinon qu’elle rassure.

    • Starbuck dit :

      Pour l Algérie il n’y a pas eu de lachete politique contrairement à l’Indochine mais un choix assumé et qui c’est avere être le bon

  4. v_atekor dit :

    …. La France est toujours en guerre contre « Le Terrorisme » !
    .
    C’est bien la première fois que je vois une guerre contre une « méthode » et non contre un groupe armé, et l’idée qu’il représente. Si je suis cette idée, une victoire de la lutte contre « le terrorisme » serait sa transformation en batailles de position, en guérilla ou en conflit naval… Brillante issue.
    .
    En guerre contre l’EI, avec des militaires Français déployés en Syrie et des attentats en France, certes, mais de là à mettre un militaire au pouvoir…

    • PK dit :

      On parle de terrorisme parce que nos dirigeant ont peur de le désigner sous sa vraie forme : l’Islam (et ce que les moins lâches appellent islamisme, qui n’est que le vrai visage de l’Islam).

    • Lame dit :

      Bien d’accord avec toi v-atekor. Nous sommes entré dans une époque de grand changement où les factions les plus armées ou virulentes (ex: USA) mais ceux qui gardent la tête froide et se place au coeur des bons réseaux de relation (ex: Chine).
      *
      Considérons l’Etat d’Israël. Il est constamment menacé d’invasion et subit constamment différentes formes de terrorisme. Non seulement il n’a pas adopté de régime autoritaire mais il se paie le luxe de pratiquer l’hyperparlementarisme: RP intégrale et parlementarisme classique sans pouvoir de rationnalisation parlementaire.
      *
      L’état d’urgence permanent est un mode de fonctionnement, pas une solution miracle.

    • Tintouin dit :

      En guerre contre les islamistes, oui. Mais c’est très mal vu de le dire. Car dans islamistes, il y a… Islam.
      Cela risquerait de provoquer des amalgames n’est-ce pas, chez les bas du front. Alors, pour prévenir ce risque, on bannit ces termes qui ne font pourtant que désigner l’ennemi. La peur -chez nos politiques et médias- d’un amalgame, et le risque supposé d’une atteinte même infime à la paix civile par l’emploi de ce terme « islamistes » (nos gardiens de la paix ont déjà tant à faire) seraient-ils donc plus forts, que la menace elle-même et la réalisation bien réelle des attentats islamistes ? Oui.
      Alors en guerre contre le terrorisme, c’est plus fédérateur, moins stigmatisant et moins inquiétant.

      Les utilisateurs de ce terme de « guerre contre le terrorisme » oublient pourtant un détail important : une guerre se gagne aussi sur les mots, et tout d’abord en sachant désigner clairement l’ennemi. C’est mal barré…

  5. Ah Ca ! dit :

    Le pb est qu’aucun n’est à présent sorti du lot. Il n’y a pas foule à l’appel. Les récents CEMA, c’est même pas la peine d’y penser.
    A la louche, nous avons en France un bon dirigent par siècle. Les militaires qui sont heureusement garant de certaines de nos traditions, ils ont perdus leurs couilles pour s’exprimer.
    Peut-on encore en trouver un qui ne soit pas pro OTAN ?

    • Goulag dit :

      Oui! Le maréchal Mélanchon!
      La République c’est lui.
      En plus il s’aggenouille devant Poutine et Maduro.

    • Plusdepognon dit :

      Coluche disait : »les sondages c’est pour dire aux gens ce qu’ils pensent » ( ou doivent penser, quelque chose de ce genre).
      Ces instituts sont comme les agences de notation pour la finance: trop dépendants de leurs clients pour ne pas biaiser leurs résultats pour mieux plaire.
      Je parie que 90% des français ne se souviennent même pas du nom de l’ancien CEMA… déjà se souvenir de celui du premier ministre, ce serait pas mal.
      Les français sont préoccupés par bien d’autres questions. Pour les enjeux importants, comme pour les anglais avec le brexit, « ceux qui savent » vont s’en occuper.

      • TINA2009 dit :

        Bsr Plusdepognon !

        Merci pour ce rappel , des propos de COLUCHE§

        Plusieurs réflexions :
        – Quelles sont les personnes dirigeant cet institut nommé ODOXA?
        – Qui finance ODOXA?
        – A qui appartient LE PARISIEN ??? —> Sans commentaires, de mon point de vue .
        – Quant au paramètre pris en considération (appartenance groupe politique), il permet de faire disparaître plusieurs dizaines de pourcentage représentant la population, du simple constat factuel qu’elle n’appartient volontairement pas à aucun des partis politiques cités dans ce sondage… Et donc, en conséquence, on masque , VOLONTAIREMENT, l’exactitude de ce sondage … Et pourquoi donc , selon vous ????
        Han ! Han ! J’ai mon idée … Un plan a été défini , et cette divulgation publique signe sa Mise en Oeuvre….
        Tout va bien … LE PLAN SE DEROULE COMME PREVU!

      • Xaintrailles dit :

        L’ancien CEMA passe actuellement son temps à des « signatures » pour un 2° ouvrage, le 1° s’étant bien vendu. Un article du Figaro affirme que bien des lecteurs lui disent qu’il est l’homme désigné… Je ne sais pas s’il prend cela au 1er ou au second degré !

        • jojo dit :

          si son livre se vend bien c’est qu’il plait. Et franchement je prefererai avoir le general Pierre de Villiers comme president plutot qu’un enarque passe par Rotchild qui a cru bon d’insulter un homme qui a passe sa vie a servir l’Etat. On a les dirigeants qu’on merite, malheureusement pour la France, Delors s’est defile alors qu’il aurait pu, en son temps, mener les bonnes reformes. Et on n’en serait pas la aujourd’hui avec un Hollande et son traite de fils spirituel…

  6. Czar dit :

    « et les résultats vont dans le sens attendu par le commanditaire du sondage »

    No shit, Sherlock.

    La première mesure de bon sens serait d’interdire définitivement tous ces sondages foireux qui tentent de fabriquer l’opinion en prétendant l’ausculter.

    • Thaurac dit :

      Surtout quand ils ne vont pas dans votre sens, hein?

      • Czar dit :

        tu en sais quoi de mon « sens », inepte kroumir ?

        Dans ta logique binaire de fossile Figaro si je n’applaudis pas au supposé réflexe ganache de la populace, je suis un socialo-communisssssse dont tu avais si peur en tes jeunes années ?

  7. Bloodasp dit :

    Excellente idée, mais 12 jours c’est trop court, c’est un quinquennat entier qu’il faudrait pour purger tout le système qui est grippé jusqu’à l’os, faire le ménage…Couper toutes les subventions à la presse, toutes ces associations douteuses qui vivent au crochet du contribuable comme des sangsues (37 milliards d’€/an tout de même). Je sais que que je vais me faire descendre en flamme, mais regardez les choses en face qui sont les deux derniers grands réformateurs Français de ces deux derniers siècles? Napoléon et De Gaulle….

    • Le Breton dit :

      Louis-Philippe et Napoléon III sont de grand réformateurs également.

      • jojo dit :

        l’histoire rendra sans doute hommage un jour a l’action de Napoleon III, mais ce n’etait pas un « republicain », donc on ne va pas louer son heritage, comme celui de tous les Rois. Il est vrai qu’on vit tellement mieux dans ce regime republicain et capitaliste…

  8. Berkut dit :

    50% des français consomment régulièrement de l’alcool et/ou stupéfiants et/ou médicaments à effets psychotropes en surdosage.

    • PierreF dit :

      Lesquels? Ceux qui veulent un militaire, ou ceux qui n’en veulent pas?

    • petitjean dit :

      la majorité des français consomment chaque jour la propagande des merdias, et…..des tas de médocs !

      ceci explique l’état de notre pauvre pays………………….

    • Lechavenois dit :

      @ Berkut :
      .
      « …50% des français consomment régulièrement de l’alcool et/ou stupéfiants et/ou médicaments à… »
      .
      En même temps, beaucoup de français se serrent la ceinture pour reverser une grosse partie de leurs revenus et de leurs patrimoines à une bandes de chienlit qui ne cesse de dilapider les avoir du pays depuis plus de quarante ans..

  9. aleksandar dit :

     » On est en guerre !  »
    Manifestement les français ont oublié ce qu’est la guerre, la vraie, celle qui tue en masse.
    La France n’est pas plus en guerre qu’a l’époque d’Action Directe, ou l’Allemagne ou l’Italie a l’époque des brigades rouges, ou l’Espagne face a l’ETA.
    Le rythme des attentats est même largement inférieur a ce qu’il était a cette époque.
    Quand a installer un militaire 12 jours a la tete de l’état , ça ne rime a rien, en 12 jours il ne pourrait pas faire grand chose et de toute façon, la lutte antiterroriste c’est un boulot de policier, pas de militaire.
    La confiance du peuple français dans son armée est gratifiante mais gare aux lendemains qui déchantent dans cette situation.

  10. Le Breton dit :

    Un militaire, particulièrement gradé, pourrait être le meilleur chef d’état d’une république (en étant tout de même avec un gouvernement civil) car en l’absence de monarque, qui mieux qu’une femme ou un homme qui a le sens du devoir peut servir son pays, je ne parlerais évidemment pas de la connaissance du monde qu’elle ou qu’il aurait sans commune mesure avec celle d’un chef d’état issu du civil, tous les militaires qui ont gouvernés le pays sont parmi les meilleurs dirigeants de ce pays.
    Porter l’uniforme pourrait même être une obligation citoyenne pour entrer à l’Elysée.

    • Ah Ca ! dit :

      C’est bon, nous avons déjà eu Pétain et les gauchistes néo-nazis, retournés à l’après guerre par les américains en parti socialiste avec leur nouvel héritier LREM.
      Je préférerai de loin un jeune capitaine voir un colonel un peu rebelle.

      • Xaintrailles dit :

        Pour ce phantasme, vous avez le Brésil… un ancien capitaine admirateur de Donald !

  11. petitjean dit :

    Quelle confiance accorder à un sondage ? (le sondage étant en général un des outils de nos oligarques pour nous manipuler)
    le « sondage » en vraie grandeur aura lieu le 26 mai prochain
    Rappelons quand même que durant le mandat de Hollande des centaines de français ont été tués ou blessés dans des attentats , ce qui n’a pas empêché les français d’élire Macron, européiste mondialiste et immigrationiste convaincu !!
    Alors nous verrons bien
    La France est effectivement en guerre, mais contre qui ? Ou plutôt, qui nous a déclaré la guerre et……agissons nous en conséquence ?
    La criminalité a explosé et pourtant les responsables politiques ne font rien. Des portions de notre territoire sont en voie de sécession et pourtant le pouvoir ne fait rien pour reconquérir ces quartiers et y imposer les lois et règles de la république
    Le pouvoir a une peur panique de voir s’enflammer ces « zones de non droit » et sait que la reconquête coûterait cher en vie humaine. Donc, ils ont fait un choix : plutôt la partition de la France qu’un bain de sang
    Essayons d’imaginer ce que sera la France dans un demi siècle ?
    De toute façon, ce n’est hélas qu’une question de temps, toutes les conditions sont réunies pour que d’autres attentats frappent les français. Et les français feront comme ils en ont pris la lâche habitude, ils déposeront des fleurs et des bougies , organiseront des « marches blanches » initiées habillement par les assos immigrationistes et le pouvoir Et leur combat s’arrêtera là !!l Quand un peuple a décidé de se suicider il n’y a plus rien à faire
    L’invasion migratoire, organisée par nos zélites, se poursuit à un rythme infernal dans la plus grande indifférence des français
    Alors pourquoi s’en faire ?……………

    • Castel dit :

      petitjean

      Je ne vois pas très bien ce qui vous permet d’affirmer que Macron est un immigrationiste convaincu, puisque jamais aucun gouvernement n’avait osé remettre en cause le droit du sol, comme celui-ci l’a fait pour Mayotte, qu’aucun non plus n’avait osé remettre en cause les pavillons de complaisance de certains navires humanitaires, comme celui de l’  » Aquarius » récemment, qui depuis est bloqué au port….
      D’autre part, si les reconduites à la frontières ont baissées, c’est que les entrées clandestines sont en chute libre
      https://www.europe1.fr/societe/pourquoi-les-reconduites-a-la-frontiere-chutent-elles-cette-annee-2836138
      Enfin, je rappelle que le gouvernement actuel refuse énergiquement d’accueillir les réfugiés que vos « amis » Italiens essayent de nous refiler !!

      • Czar dit :

        « c’est que les antrées clandestines sont en chute libre »

        c’est à ce moment-là qu’on doit faire le pouet-pouet indiquant la grosse blague grasse ?

        Sérieusement, ça vous arrive de quitter votre EHPAD ? Vous avez été faire un tour dans ce crassier qu’est devenu Paris et qui sidère les derniers touristes se faisant encore quelques illusions de carte postale ? Vous savez localiser calais sur une carte ?

        Votre discours est à l’image de votre roquet, un étalage d’éléments de langage longutement fabriqués par des « communiquants » , alchimistes modernes ayant réussi à vendre le bruit médiatique au prix du platine.

        • Robert dit :

          Effectivement, on lit l’article
          « La pression migratoire aux frontières a en revanche explosé, principalement celle avec l’Italie (+ 287% de ‘non-admissions’ depuis janvier) ».
          Plus loin
          « La police a ainsi refoulé 23.900 migrants qui voulaient entrer en France au premier semestre 2016, contre 6.189 durant les six premiers mois de l’année 2015, selon DSED. « La hausse du nombre de non admissions est ainsi beaucoup plus significative que le tassement du nombre d’éloignements », affirme-t-on Place Beauvau, assurant que « la lutte contre l’immigration clandestine, bien loin d’être en recul, s’intensifie ». »
          Question à cinq centimes, les refoulés disparaissent ou peuvent revenir ?
          Le congolais rentre au Congo ou reste en Europe et peut tenter sa chance cent fois ?
          Et les déboutés du droit d’asile sont renvoyés dans leur pays systématiquement ?
          Et les visas de tourisme qui restent en France sont aussi renvoyés dans leur pays ?
          Et les faux étudiants, inscrits pour le statut voire un logement, ils sont aussi renvoyés ?
          Et les faux « réfugiés », les faux mineurs, ils sont rejetés et renvoyés dans leur pays ?
          Etc, etc, etc, la liste est interminable, jusqu’aux prochains « réfugiés » algériens à venir qui quitteront une terre de lait et de miel pour le pays honni des colonialistes oppresseurs.
          Les chiffres prétendent que la situation est sous contrôle, ou du moins essaient de prétendre, que l’Etat décide et maitrise, or c’est simplement faux. Des milliers de faux mineurs, donc vrais adultes relevant du droit commun et devant être renvoyés dans leur pays bénéficient d’une formidable complaisance et même en cas de crime il est difficile de leur imposer des tests osseux permettant de définir leur âge approximatif. Ils restent donc en France. Et tout est à l’avenant, un criminel profite de multiples condamnations et peine d’éloignement restés sans effet et peut donc ainsi monter en puissance sans aucune limite.
          Macron oppose dans sa pré campagne, par un clip, les progressistes aux nationalistes dans un raccourci digne d’un idéologue opportuniste.
          Qu’est-ce qu’on progressiste sur le plan de l’immigration ?
          Un partisan de l’ouverture totale des frontières, mais qui a besoin pour être élu des voix des « sales fachos »de droite et donc tient un discours « ferme » qui ne correspond pas à sa pensée. Tous le savent, mais comprenez bien il ne faudrait pas que MLP risque de remporter l’élection alors les gogos de droite font semblant de le croire comme hier avec Sarkozy qui prônait le métissage obligatoire sans qu’aucun ne le renvoie dans les cordes. Attention, Le Pen ou Dupont Gnangnan risquent de gagner des voix.
          Alors, les fausses affirmations peuvent être tenues par des gens qui savent pertinemment, comme Castel et d’autres, qu’elles sont fausses mais n’ont pas d’argument et méprisent ceux qui sont défavorables à l’invasion migratoire donc ne prennent pas la peine de trouver de véritables arguments à leur opposer.
          Je connais cette façon de se comporter depuis quarante ans, c’est de l’autisme idéologique, vous ne pouvez pas avoir d’arguments parce que vous ne pensez pas comme il faudrait donc je n’ai pas à trouver d’arguments à vous opposer, et en plus ce serait difficile à se procurer. Et si vous insistez, ils vous regardent comme un attardé mental qu’on laisse à tort s’exprimer librement.
          C’est comme l’a dit Pierre, « c’est la fachosphère » donc rien à ajouter et pas besoin d’argumenter. C’est beau la pensée magique, ça sert de cerveau.
          C’est ce qu’est devenu la pensée et l’esprit critique chez les idéologues de la pensée progressiste, une prison mentale et un désert intellectuel.

        • Castel dit :

          Je ne vois pas très bien ce que vient faire l’ EPAHD la-dedans…..
          Certes, comme vous avez pu le devinez en lisant mes interventions, je ne suis plus très jeune, et l’armée n’est plus pour moi qu’un lointain souvenir, mais, pour autant, je suis tout de même très mobile, et il m’arrive encore de traverser la France….
          En ce qui concerne Calais, c’est vrai, je ne m’y suis pas rendu depuis longtemps, habitant maintenant le Sud-Ouest, ( mon pseudo, Castel, n’étant en fait qu’un diminutif de Castelsarrazin), je ne désespère pas de m’y rendre un jour, rien que pour vérifier sur place…..
          Cela dit, quoiqu’on puisse y constater, cela me rappelle ce que doit savoir un combattant, c’est à dire qu’on ne peut pas juger une bataille de l’endroit ou l’on se trouve ; ce n’est pas parce que la situation locale parait difficile, que la bataille est perdue pour autant….
          En prenant l’exemple de Dunkerque, qui est un  » point chaud » de la lutte contre l’immigration, ou il continue de se produire des incidents, cela ne prouve en aucun cas que la politique actuelle du gouvernement peut être qualifiée d' »immigrationiste », alors que vous ne pouvez pas contester tout ce que j’ai rappelé plus haut…..
          Votre réponse me parait plutôt être un « rideau de fumée  » pour ne pas être obligé de reconnaître des faits avérés et indiscutables concernant les mesures prises par ce gouvernement pour lutter contre l’immigration, et qu’aucun gouvernement n’avait osé prendre auparavant !!

          • Robert dit :

            Castel,
            Pourriez vous nous éclairer en nous donnant les mesures contre l’immigration si particulières de ce gouvernement?
            Auriez vous oublié le propos de Macron opposant les progressistes aux nationalistes dans un choix imposé?
            Qu’est-ce qu’un progressiste en politique, Castel ?
            Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, mais des mesurettes pour calmer l’électorat à juste titre atterré devant la passivité des politiques concernant l’immigration extra européenne ne font pas une politique originale en rupture radicale avec une constante européiste, favoriser et accueillir l’immigration en diabolisant les opposants, et française, accorder des exceptions aux lois en vigueur au profit des immigrés récents qui arrivent chez nous, je précise car ils n’agissent pas tous comme ça, sans respecter nos lois et nos moeurs.
            Qu’aura fait de différent un Macron qui nous amènerait à reconnaître notre erreur ?
            Concernant les chiffres de l’Insee, Jean-Paul Gourevitch, un ancien du sérail qui affirme qu’ils sont biaisés et truqués. Plusieurs autres issus de cette maison l’affirment aussi.
            http://www.fdesouche.com/1184205-jean-paul-gourevitch-linsee-manipule-les-chiffres-de-limmigration

  12. Starbuck dit :

    Ça fait des années que je le souhaite on vas peut être enfin y arriver

  13. Thaurac dit :

    Hasard les fouteurs de merde actuels, c’est à dire la gauche, y est hostile, rien d’étonnant quand on voit leurs troupes à l’œuvre tous les « week end ».
    Ceci dit, n’en déplaise à certains les français aiment l’ordre et la sécurité, alors que penser de ce que l’on peut voir dans nos rues, l’origine de la criminalité, le laxisme étonnant et affligeant de la justice, la permissivité des médias de gauche plus prompt à relater une histoire de veston politique qu’une agression commise dans la rue par un immigré d’origine plus que connue.
    Si les bonnes questions venaient à être posées au peuple français, beaucoup serait content du voyage…….
    Mais les médias font croire que la France est un pays humaniste, ouvert à toute la misère du monde et prêt à tendre l’autre joue en cas de baffe…ils ont tout faux mais ils sont légions dans ce milieu médiatique

    • Le Breton dit :

      La merde actuelle, on la doit aussi à la droite (vous vous souvenez de Sarkozy ?), quant à la gauche,elle n’était plus là quand je suis né, il en reste le nom aujourd’hui et c’est tout.

  14. Lame dit :

    Ce que met en évidence cet article, ce sont les erreurs auxquelles mène une mauvaise appréciation de la situation et une mauvaise éducation stratégique.
    *
    Sur les sondages
    *
    Ce ne sont pas 50% des Français qui seraient prêts à mettre un militaire au pouvoir mais 50% de ceux qui ont été sondé par l’Institut Odoxa. Un sondage n’est pas une consultation populaire en bonne et due forme. Par le passé, combien de fois les sondeurs se sont-ils trompés ? Il n’est pas si loin le temps où les Français raillaient les sondeurs, affirmant qu’à la manière des haruspices, deux sondeurs n’en pouvaient plus de rire quand ils se croisaient dans un couloir.
    *
    Sur la perception du terrorisme
    *
    L’invasion du territoire national par une armée régulière est une situation de crise limitée dans le temps. Elle justifie des mesures d’exception nécessaire à la pratique de la guerre totale en vue de sauver l’indépendance nationale et le régime plus ou moins eudémonique à laquelle elle concourt.
    *
    La lutte contre le terrorisme est un aspect de la lutte quotidienne et permanente pour la survie au même titre que la lutte contre les incendies, la vente de drogue ou les homicides. Si l’on assimile la lutte contre le terrorisme à une invasion, cela revient à dire qu’il faut renoncer à tous nos faibles acquis démocratiques et toute démocratisation. Qui bono ? Celui qui est au pouvoir, pas les gouvernés.
    *
    Sur l’éducation stratégique
    *
    D’où vient cette idée saugrenue qu’un militaire est forcément plus apte que les autres agents publics pour combattre le terrorisme ? Vu la nature des organisations clandestines, compte tenu des précédents historiques, rien ne permet d’affirmer que les forces de guerre frontal sont plus apte à combattre le terrorisme que les services secrets ou des réseaux de partisans. A ce sujet, relire la Guerre moderne de Trinquier. Que dit-il des « commandos de chasse » par exemple ? Et quels furent les résultat dire des opérations recherche et destruction en Asie du Sud-Est?
    *
    Ces dernières années, les lois anti-terroristes ont institué de nombreuses mesures d’exception dans les pays occidentaux, au profit de la persécution de certains catégories d’administrés mais gain de sécurité. Mais elles plaisent aux désespérés ou à ceux qui veulent un sauf-conduit pour commettre des actes plaisants pour eux mais préjudiciables à l’intérêt général.

  15. Alex dit :

    Bonjour.
    Moi qui pensait avoir à faire à un site sérieux…

  16. NRJ dit :

    On voit que notre démocratie est en perte de vitesse. On est prêt à mettre à notre tête un dictateur plutôt qu’une personne élue du peuple.

    Et voire chez LREM des personnes plus démocratiques que dans les autres partis politiques serait absurde. Il s’avère simplement que s’il y a un militaire au pouvoir, ce serait à la place de Macron qui est à peu près l’unique représentant de leur mouvement.

    • Thaurac dit :

      Qui dit « militaire » pour vous, égale dictateur! raccourci rapide..
      Que dire alors d’un pays qui a , à sa tête l’ancien patron des services secrets?
      Souvenez vous des paroles de De Gaulle quand un gars avait employé le mot dictateur dans sa question!
      https://youtu.be/eIreF_5GM0U

  17. Alex dit :

    Bonjour,
    Moi qui pensais avoir à faire à un site sérieux…

  18. ScopeWizard dit :

    « Allez , encore un truc qui ne m’ étonne absolument pas » , se fendit le vieux blasé ( qui n’ était pas pour autant fendu ) ……………….

    Et , ô surprise , quasiment simultanément d’ après le résultat d’ un rapport secret ( qui aurait dû le rester ? ) 40% de nos amis belges se disent favorables à l’ arrêt des traitements coûteux qui prolongeraient la vie de personnes de plus de 85 ans ………….

    Autrement dit : t’ es vieux , tu sers plus à rien , tu coûtes trop cher , le compte n’ y est pas puisque le rapport qualité-prix n’ y est plus , tu peux donc crever , d’ ailleurs on va t’ y aider ……………….
    Ah merci , c’ est vraiment sympa de votre part ! Une canicule bis à celle de 2003 peut-être ? Un dernier ( forcément ) chocolat ou une pâte de fruits empoisonnés vous feraient-ils plaisir histoire de nous quitter avec bon goût avant le râle final ?

    Bon , trêve de confiseries , la question à se poser une fois ces résultats obtenus via en l’ occurrence des enquêtes d’ opinion serait de connaître le plus exactement possible les raisons pour lesquelles nous en arrivons là , à ces espèces d’ extrémités que mettent en évidence de telles statistiques ; il y a des questions fondamentales à se poser parce que tout cela est en train de traduire , de matérialiser un changement majeur de la face de notre Monde via ce que devient l’ Humain ………..

    Par exemple , pourquoi cette « permissivité » , cette « indulgence » même relative envers les représentants d’ une communauté à présent si hostile à l’ idée même de la France ?
    Pourquoi a t-elle pris , en quelque sorte , la place d’ une autre communauté avec qui , quelle coïncidence ! elle a tant de mal à s’ entendre , une communauté qui semblait occuper les meilleures places jusqu’ ici …………
    Déjà à l’ époque , à savoir pendant pratiquement toutes les années 1980-1990 ( donc durant une vingtaine d’ années ) je me posais des questions ou du moins je commençais à me les poser et déjà il n’ était guère « populaire » de se les poser encore moins de les poser …………….
    Alors , dans le même temps , est-il si étonnant que se poser de telles questions et surtout l’ exprimer ouvertement en public soit aujourd’ hui très fortement dissuadé s’ apparentant de plus en plus à un délit dans une démocratie , dans un pays de soit-disant libre-expression tout de même règlementée par près de 400 textes qui disons la « canalisent » voire la cadenassent ?

    Ce qui précède fait selon moi clairement partie des questions fondamentales à se poser qui nous permettraient par l’ éventail des réponses honnêtes et sincères ( sinon , ça ne vaudra pas un clou et nous en resterons au même point ) obtenues de mieux saisir les raisons pour lesquelles , en cette fin de premier trimestre 2019 , 50% des Français seraient disposés à ce que la tête de l’ État soit occupée par un militaire ……………………….

    Notre société se durcit et se range au pouvoir de l’ argent lui-même si pragmatique , ses puissances ( celles de l’ argent ) ont tout fait pour cela …………

    https://www.lesoir.be/213111/article/2019-03-19/sante-40-des-belges-sont-pour-larret-des-soins-pour-les-plus-de-85-ans

    • Czar dit :

      t’as pas songé à ouvrir un blogue au lieu de rédiger tes mémoires sur celui des autres ?

      • ScopeWizard dit :

        @Czar

        C’ est quoi encore cette réflexion à la con ?

        D’ abord , rien ne t’ autorise à me tutoyer , encore moins à me manquer de respect mais puisque nous en sommes là de ton côté tu n’ as rien d’ autre à faire que d’ emmerder le monde ?
        Que ce que je rédige ne te convienne pas , soit ! ça peut parfaitement se comprendre mais que tu me reproches de m’ exprimer , ça c’ est autre chose ……………..

        Oh et puis après tout je m’ en fous et contrefous ; tu verras bien ce que tu récolteras en te comportant de façon aussi stupide ………………..
        J’ en ai ras le bol d’ essayer d’ échanger avec des intervenants qui n’ en valent pas la peine ; désolé mais j’ ai autre chose à faire que perdre autant de temps et d’ énergie en pure perte histoire d’ alimenter l’ un ou l’ autre bastringue dans ton genre en rajoutant à chaque fois une pièce …………………..

        Si ça t’ amuse , t’ as qu’ à te défouler ; quand j’ en aurai marre je t’ enverrai chier , comme ça tout le monde sera très content et ce sera super , la messe sera dite !
        Et puis , sûr que l’ ami Laurent sera aux anges ………………..

        À moins que je ne t’ ignore totalement ……..?
        Bah , tu verras bien , ça te fera la surprise ……………

        • Czar dit :

          c’est la réponse du berger à la bergère lorsque tu t’es permis d’intervenir de façon similaire lorsque je recadrais stoltenberg, sur certaines de ses inepties.

          Mais j’ai été gentil -pour cette fois- je n’y ai pas adjoint de clip youtube.

          du temps à perdre ? Tu m’as l’air de pas en manquer, si j’en juge par cette impérieuse obligation de ne rien poster en-deça de 300 mots.

          Et puis arrête avec ce toc des points de suspension, Céline a déjà épuisé le truc il y a plus d’un demi-siècle.

          • ScopeWizard dit :

            Eh oui , ça s’ appelle faire de l’ auto-gestion , une manière pour chaque intervenant d’ essayer de s’ impliquer dans la bonne tenue d’ un blog dont je te rappelle que nous ne sommes que les invités ………

            Monsieur est vraiment trop bon ………

            Oui , en dessous de 300 , je m’ endors ……………

            Points de suspension ou pointillés ?

            En tous cas , cette façon de ponctuer a tout son sens et ne doit rien au hasard ou à quelque tic ou toc ; c’ est parfaitement conscient , voulu , et réfléchi ………….
            J’ insiste , cela a un sens très précis , ce n’ est pas une fantaisie ………………
            Quant à Céline , sans doute une vedette de province , ELLE est libre de faire ce qu’ elle veut …………………..

  19. JG von Rheydt dit :

    La ficelle est un peu grosse pour avaler une psyops commandée par l’Elysée. Allez, rangers de chez Berlutti et treillis de chez Cardin pour notre futur dictateur d’operette. Décidement il y a un Marechal qui sommeille au fond de chaque Français. Laissez Philippe en paix, l’avenir est à Marion.

  20. aahhhh le prestige de l’uniforme …. un général de l’Armée de l’Air …ou pourquoi pas un Cardinal …un coup de pousse d’en haut …`ça aiderai !!!

  21. Barfly dit :

    La guerre c’est autre chose. La guerre c’est la Syrie par exemple, avec des villes en ruine, des déplacements de population, des centaines de milliers de morts ect… rien à voir avec la situation actuelle de la France. On est davantage dans une situation de fragilité politique, dans une société avec des lignes de fractures de plus en plus apparentes, pas loin de l’instabilité, parfois à la limite de l’hystérie, bref une situation de tension qui peut faire penser à une pré guerre civile mais qui en est loin.

    Les militaires ont des qualités que nos hommes politiques n’ont pas, et vice versa. L’esprit militaire, la connaissance du pays, le bon sens politique réuni dans un seul homme, c’est rare. Dans notre histoire, de grands militaires ont fait de belles choses pour notre pays mais de là à mettre un militaire au pouvoir attention !! N’est pas De Gaulle ou Napoléon qui veut.

    • Xaintrailles dit :

      «  La guerre c’est autre chose » soit ! Cependant vous faites fi de l’insécurité dans les cités et des problèmes démographiques qui vont avec… beaucoup de nos concitoyens lucides ont parfaitement compris que la situation est plus grave, peut-être même qu’en 1940, car ils perçoivent bien que 20 à 25 % des habitants de notre pays sont exogènes ou sans ancrage national, et l’inverse de patriotes… Il y a le risque de l’étincelle qui vient tout embraser, mais aussi celle encore plus plausible du déclin progressif et irréversible ! Combien de délai avant le désastre à venir ? 25 – 30 ans ? Après nous le déluge ?

  22. JLM et MLP ont deux fils... dit :

    Les « In-saoul-mis » et les Le Penistes préfèrent oublier ce vrai problème en continuant à nous soutenir que la vraie guerre c’est celle de Gille et John…

    • Czar dit :

      ouais c’est vrai, ça, on peut vraiment reprocher au FN d’avoir odieusement mis sous le boisseau le problème du terrorisme musulman pendant toutes ces années, contrairement à nos responsables vigilants mais éclairés (au 220 volts)

      c’est toujours marrant de voir un sarkozyste en campagne, cette capacité proprement fascinante à penser qu’on arrivera à escroquer une fois de plus les entubés de la veille.

      vous allez voir qu’ils va nous proposer de sortir le karcher pour régler ça 🙂

  23. richard gay dit :

    euh Un Pétain, par exemple? où un membre du quarteron, où le frangin de l’agité du bocage ? un peu de décence, messieurs. Quoique j’aime assez les analyses de l’ex marsouin Goya. Et ce colonel feu de Wagram a du cran.

    • Czar dit :

      « l’agité du bocage » ? Vous voulez parler de ce seul énarque qui ait jamais réussi à créer un succès commercial de taille mondiale sans le moindre argent public ?

      Ce même-là ?

      (à part ça, quand on un nom à la con, on évite les calembours, rapport à l’effet boomerang)

      • richard gay dit :

        hush, Czar, ma famille porte ce nom depuis la renaissance. et je ne me planque jamais derrière un pseudo. et d’accord avec vous, celui ci, malgré sa personnalité controversé, a été un visionnaire. brisons la.

    • Robert dit :

      Richard,
      Pétain n’est que la conséquence des graves erreurs des politiciens de la 3eme république, incapables d’anticiper les conséquences du traité de Versailles puis de réagir devant la réoccupation de la Ruhr, enfin de préparer ce qu’entrainait comme risques le réarmement de l’Allemagne en y préparant notre armée. Ensuite, déclarer une guerre qu’on n’a pas donné à notre armée les moyens de gagner est un crime. Une fois cette guerre perdue, deux millions de soldats prisonniers et des millions de civils réfugiés sur les routes, ces politiciens ont chargé les épaules d’un vieux général respecté de tous de leurs propres fautes. Il aurait du refuser d’assumer les fautes des autres, comme le lui a judicieusement conseillé Franco, et il serait resté couvert de gloire, le héros de Verdun. Au lieu de ça, il a servi aux intrigues de politiciens recasés de la 3eme et a fini couvert d’opprobres et ceux qui l’avaient entrainé dans cette galère se sont retrouvés couverts de gloire.
      Il n’a pas été choisi pour mettre en place un régime d’exception mais pour atténuer les conséquences d’une défaite inédite et essayer de sauver les meubles. Et on le lui reproche encore jusqu’à aujourd’hui.
      Quand au « quarteron », devant la trahison de De Gaulle qui fait des promesses, engage l’armée et la France pour vaincre un ennemi à qui il a déjà décidé de remettre l’Algérie, là aussi c’est une situation exceptionnelle plutôt désespérée liée à des circonstances particulières, pas un choix politique.

  24. Françoise dit :

    Entre un technocrate et un militaire, le choix est vite fait…
    .
    À propos de bronzés, voilà qu’ils empêchent la représentation de la pièce antique grèque « les Suppliantes » d’Éschyle à la Sorbonne, parce que certains comédiens portent un masque cuivré « qui caricature un noir ». Effectivement, la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA), la Brigade anti-négrophobie (Ban), le Conseil représentatif des associations noires (Cran) et l’UNEF ont écrit dans « La bataille de la Sorbonne » qu’il s’agit d’une « propagande afrophobe, colonialiste et raciste » et qu’ « »il n’y a pas un bon et mauvais masque, de même qu’il n’y a pas un bon et un mauvais racisme ».
    .
    Heureusement, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, et Franck Riester, ministre de la Culture, ont condamné « une atteinte sans précédent à la liberté d’expression et de création dans l’espace universitaire, qui est contraire à toutes les valeurs académiques et aux principes républicains ».
    .
    https://www.marianne.net/societe/accusee-de-blackface-une-piece-d-eschyle-bloquee-par-des-militants-antiracistes-la-sorbonne

  25. Starbuck dit :

    Pour l Algérie il n’y a pas eu de lachete politique contrairement à l’Indochine mais un choix assumé et qui c’est avere être le bon

    • Électeur dit :

      D’accord avec Starbuck : un choix assumé et, j’ajoute, préparé.
      Le « plan Challe » (1959-61) avait pour but d’éliminer les bandes armées qui empêcheraient le nouveau pouvoir algérien de gouverner.
      En 1945 notre GPRF avait connu un problème analogue avec le désarmement des maquis communistes : chez nous ça s’était passé en douceur car le PCF faisait partie du Gouvernement provisoire mais en Algérie le risque était le retour à la vieille coutume de la razzia.
      Nous avons quitté l’Algérie par choix politique (approuvé par un référendum « franc et massif ») en laissant au GPRA toutes ses chances de réussite.

      • Czar dit :

        @ Electeur ; avez-vous des sources à offrir concernant votre assertion ?

        J’ai – un peu – de mal à croire que le futur pustchiste Challe avait pour mission de préparer le terrain pour un pouvoir fellouze. il avait pour fonction de liquider les terroristes, ça ne présumait en rien de l’option politique qui serait choisie par le gouvernement (français)

        • Électeur dit :

          Czar, c’est bien ça : le Général Challe avait pour mission d’éliminer les bandes armées.
          Il croyait probablement que c’était pour « l’Algérie française » et il est devenu putschiste quand il a compris que ce n’était pas ça.
          La décolonisation était programmée depuis longtemps, tacitement : c’est en 1958 que « l’infanterie coloniale » a retrouvé son ancien nom « infanterie de marine ».

      • Xaintrailles dit :

        Challe qui organise une victoire incomplète pour pouvoir aider le futur gouvernement algérien ? Il doit se retourner dans sa tombe en vous lisant. Les « vainqueurs » gaullistes de la guerre d’Algérie réécrivent l’histore… Au secours !
        Quant à l’Indochine, pour moi c’est un manque de moyens militaires ; après DBP ou même avant son issue, l’ami américain n’est plus d’accord pour fournir de moyens, notamment aériens.

    • Xaintrailles dit :

      « Qui s’est avéré être le bon… » ( ortho ! ). Expérience personnelle : début juillet 62, je quitte l’Algérie devenue indépendante ; juillet 1975 ( 13 ans plus tard ) je me rends à la maternité de l’Hôtel Dieu – Lyon 2° – et je constate que la totalité des lits du secteur public sont occupés par des femmes maghrébines ! Les conseils de Raymond Aron n’ont servi à rien…

  26. JF dit :

    Certains français pensent que nos hauts gradés soient toujours des patriotes. Les hauts gradés de ces 15 voir 20 dernières années sont issus du même moule idéologique que nos élites civiles tant aimées. Les derniers patriotes sont dorénavant soit en retraite de réserve soit ils s’y approchent. Le cosmos parisien avait déjà préparé cette éventualité dès l’application de Maastricht.

    • Czar dit :

      je vous plussoie sur la naïveté de penser que les généraux-gamelle sont d’une autre trempe que les responsables civils de même niveau : ils évoluent dans la même jus idéologique et moral.

      le bon peuple fantasme encore sur des Bigeards qui ont été remisés depuis des décennies.

  27. Asinus dit :

    c’est pas un militaire élu qui disait  » les Français sont des veaux » cqfd

    • Naoned 46 dit :

      C’est vrai mais du temps de sa présence que de decisions importantes aussi bien au plan interne qu’à l’extérieur (reconnaisance de la Chine par exemple)
      A cette époque la voix de la France comptait et le personnage était mondialement connu
      Son côté visionnaire était aussî évident (refus de l’entrée du royaume uni au sein de l’UE)

      • Winston dit :

        Royaume-Uni qui l’a accueilli et lui a permis de préparer son coup pendand la guerre… Ne l’oubliez pas.

        • Czar dit :

          Royaume-Uni qui a tenté de l’instrumentaliser à son profit et qui s’est mordu les doigts de ne pas avoir trouvé quelqu’un de plus souple.

          Il ne l’a pas oublié (pas plus qu’un sabotage d’avion très opportun intervenu en 1943), nous non plus.

      • Paul Letissier dit :

        @ Asinus. Veuillez nous préciser où et quand il aurait, selon vous, dit ou écrit ça ? Merci.

        • Czar dit :

          le propos est de notoriété publique et à été confirmé par moult proches et biographes du Général.

          « les Français sont des veaux et les veaux c’est fait pour être bouffés. Aussi qu’est-ce que je fais à leur tête ? »

          (je n’ai plus souvenir de l’occasion, même s’il me semble que c’est Mai 68)

        • Xaintrailles dit :

          Je n’apprécrie que peu les sarcasmes d’Asinus mais la citation est très connue et véridique ; citation orale bien sûr, de Gaulle homme d’Etat et homme de lettres ne l’aurait jamais écrite… Comme le fameux « Et vous, vous ne savez pas coudre ? » adressé à un résistant qui n’avait pas de galons plein les manches, cela a dû être rapporté par un témoin ou un officier d’ordonnance, comme par exemple son gendre de Boissieu.

          • Paul Letissier dit :

            Charles de Gaulle a écrit dans ses mémoires : « si je ne l’ai pas écrit, je ne l’ai pas pensé ».
            La plupart de ses citations non-écrites sont apocryphes.
            C’est pourquoi je demande à voir où c’est écrit.
            Et si c’est seulement rapporté par des témoins, je demande à lire ces témoignages pour pouvoir les évaluer par moi-même.

  28. Eric dit :

    C’est vraiment du grand n’importe quoi. Et à tous les étages : AUCUN article de la constitution ne prévoit le transfert de l’autorité de l’état aux militaires !
    L’article 36 stipule exactement : « l’état de siège est décrété en conseil des ministres. Sa prorogation au-delà de douze jours ne peut être autorisée que par le Parlement ». Rappelons que le conseil des ministres se réunit sous l’autorité du président de la République, et que c’est lui, et lui seul qui exerce les pleins pouvoirs, y compris au titre du fameux article 16.
    Rappelons enfin que, dans TOUS les cas, le Parlement se réunit de plein droit et ne peut être dissous pendant toute la durée, soit de l’état de siège, soit des pouvoirs spéciaux.
    C’est amusant de fantasmer sur une junte militaire à la française, mais il faudrait déjà se renseigner un minimum sur nos institutions avant de dire ou d’écrire n’importe quoi.

    • vrai_chasseur dit :

      @eric
      « AUCUN article de la constitution ne prévoit le transfert de l’autorité de l’état aux militaires ! »
      …et si justement. Renseignez-vous.
      L’état de siège dont il est question à l’article 36 de la constitution, est défini précisément par la loi du 3 avril 1878. Il prévoit constitutionnellement le transfert de l’autorité civile à l’autorité militaire pendant 12 jours, y compris l’autorité de police, la création de juridictions militaires avec des pouvoir étendus.
      La constitution de la 5eme république (l’actuelle) n’a fait qu’encadrer cette loi sans la changer, dans cet article 36.
      Ce type de norme juridique (« l’état de siège ») que nous avons dans notre constitution française, est comparable à la loi martiale.
      Il faut le savoir…
      L’application de l’article 36 peut donc placer l’autorité militaire désignée en situation d’autorité potentiellement rivale du président pendant 12 jours au plan du pouvoir exécutif, puisqu’elle lui confère aussi un pouvoir judiciaire. Autorité rivale, mais pas autorité dominante : le militaire reste sous la responsabilité du président et ce dernier lui a confié les clés du pouvoir.
      C’est précisément cette situation potentiellement antagoniste (mais en vérité l’antagonisme est hypothétique, disons-le) que l’auteur journaliste exploite dans son roman fiction.

    • MAS 36 dit :

      Ouf un commentaire sensé et vérifié. Effectivement il y a deux niveaux de réaction face à des crises sociales, politiques, … l’ Etat d ‘urgence l’autorité administrative gère, l’Etat de siège, l’autorité militaire gère sous contrôle du gouvernement et du parlement.

      Comme quoi notre Constitution c’est du solide. Les agitateurs s’agitent, les responsables construisent.

      • Électeur dit :

        @ MAS 36
        D’accord avec vous. J’ajoute que la solidité de notre Constitution (du moins dans sa version initiale, celle de 1958-62) tient au fait qu’elle rend rapidement le pouvoir au Peuple : durée limitée de l’état de siège, durée limitée de la mise en oeuvre de l’article 16).
        C’est pourquoi dans un précédent post je rappelait que la crise actuelle devrait se résoudre par la dissolution de l’Assemblée Nationale, ce qui implique des élections législatives dans un délai déterminé (30 ou 45 jours, je ne sais plus). Ainsi sont réélus les députés dont les propositions pour sortir de la crise sont jugées valables par le Peuple.
        Mais curieusement, la dissolution de l’AN est la seule solution que le Pouvoir actuel veut éviter, inventant des tas d’autres procédures qui sont fantaisistes et ne rendent pas le pouvoir au Peuple.

  29. nimrodwing dit :

    Le pays est en guerre contre le terrorisme, comment peut on en douter ? les attentats de Paris, Nice, Trèbes, Strasbourg on déjà étés oubliés ou quoi ? les gens on la mémoire courte on dirait.
    Je ne sais franchement pas si un militaire serait mieux au pouvoir qu’un politique, la chose la plus probable au moins serait peut être (si militaire il y a) de ne pas avoir quelqu’un qui baignerait dans des affaires douteuses.

  30. Robert dit :

    Napoléon, Boulanger, Pétain, De Gaulle, merci on a déjà donné !
    Par contre, parler en profondeur de la dévirilation, qui n’est pas une histoire de zizi mais de vertu de force, de nos élites et de lois sentimentales et utopistes qui annulent l’effet des lois défendant le bien commun, cela serait pour le coup très utile.
    Parce qu’un général au pouvoir ne va pas remplacer et annuler les démissions, la lâcheté et la passivité de notre société au nom d’idées « généreuses » ou par peur de conflits intérieurs face aux réalités et aux dangers qui peuvent la menacer. Il peut même faire le contraire en déresponsabilisant chacun et en concentrant sur sa personne le rejet par les français de ce qu’ils ont renoncé à faire eux-mêmes, penser d’abord à la France avant de penser à leurs petits intérêts personnels et à travers leurs petites idées.
    Si je refuse de regarder la réalité en face et si je me lave les mains de la disparition de mon pays, ou son occupation consentie, ce n’est pas à un général d’assumer mes démissions et mes lâchetés. Cela ferait bien trop plaisir à la gauche, dont la droite actuelle fait partie, qui trouverait un regain de légitimité pour combattre le « fascisme botté ».
    Je connais des généraux patriotes, en général ils sont sur la touche voire diabolisés et s’ils parlaient, tout ceux qui sont résignés à subir leur tomberaient tous dessus à bras raccourcis.
    Assumons nous-mêmes de ne pas vouloir combattre et souffrir pour que notre pays soit libre.

  31. Raymond75 dit :

    Ils ont bien raison : les militaires au pouvoir ont fait leurs preuves dans le monde entier 🙂

    • Czar dit :

      exactement, vieux crouton, sous le Maréchal Staline, les métros arrivaient à l’heure à Moscou !

      • tchac dit :

        Staline n’est par pour moi un militaire, c’est un civil qui se pare d’attributs militaires. C’est typique des dictateurs.

        • Lecteur de Spirou dit :

          Voir aussi Zantafio, dictateur de Palombie, dans « le dictateur et le champignon ».

      • Raymond75 dit :

        Montre moi un exemple, petit gamin, où les militaires au pouvoir ont fait leurs preuves …

    • Bangkapi dit :

      Ce n’est pas souvent que je suis d’accord avec vous.
      Encore faut il faire la différence avec l’armée au pouvoir et un militaire élu qui aurait le pouvoir. Je n’ai pas le souvenir que
      Eisenhoower ait été un mauvais dirigeant.
      Il se trouve que je vis dans un pays où l’armée a pris le pouvoir.
      La seule réussite c’est d’avoir mis fin aux troubles politiques en supprimant une partie des libertés individuelles et collectives dont la mise au pas de la presse et des partis.
      Sinon pour la lutte contre le terrorisme, le séparatisme, la grande délinquance et la corruption c’est pas mieux qu’avant.
      Sur le plan économique beaucoup disent que ce n’est pas un succès .
      Maintenant votre phobie contre les militaires ne doit pas vous faire oublier que parmi eux il y a des démocrates, des durs, des mous, des indécis , des parfaits incapables et des personnes de grandes valeur.
      Mais c’est vrai ils sont sont pour l’ordre et la discipline, valeurs souvent rejetées de nos jours et qui expliquent peut-être
      les résultats de ce sondage.

      • Raymond75 dit :

        Je ne généralise pas, et Eisenhower, outre ses grandes qualités militaires, avait montré le danger du complexe militaro industriel dans son discours d’adieu. Mais il a été élu en tant que civil, au passé éminent de commandant en chef, mais non en tant que militaire. Et il a été élu : il n’a pas pris le pouvoir.

        Je vous invite à lire ma contribution plus loin.

  32. Bloodasp dit :

    Sondages ou pas, la fréquence avec laquelle cette question revient augmente, c’est un fait indiscutable. Je ne sais pas qui commande ces sondages, parce qu’ils ont un coût non négligeable, mais j’ai le sentiment qu’on essaye d’installer cette idée dans la société Française, lentement mais surement…
    Maintenant avoir pour président de la république, un militaire, bien malin qui pourrait pronostiquer le résultat que ça donnera, tout dépend de ce qu’on attend de lui.

    Pour des questions économiques ou réduire le chômage, je demande à voir, pour des questions de sécurité, d’ordre et d’équité ça devrait le faire, le reste n’est que question de bon sens.

    Maintenant vu qu’on a tout essayé depuis 40 ans, sans résultats probants, qu’avons nous à perdre à essayer?

    • Czar dit :

      si tu avais lu l’article que tu prétends commenter, tu aurais ta réponse : le sondage a été commandé par la maison d’édition qui entend vendre un bouquin basé sur ce scénario.

      En clair c’est du bidon.

      • Bloodasp dit :

        @Czar: D’abord vous ne me tutoyez pas, parce qu’on a pas élevé les cochons ensemble, ensuite si vous aviez bien lu mon intervention vous auriez compris mes propos:  » La fréquence avec laquelle cette question revient augmente… » je traduis pour vous, au delà du sondage commandé par la maison d’édition, cette question apparait de plus en plus souvent dans la presse.

      • 341CGH dit :

        @ Czar. Bien sûr, c’est du bidon : on ne demande jamais à un institut de sondage de prouver qu’il a effectivement fait l’enquête qu’il prétend avoir faite.
        .
        Or un « institut » de sondage c’est une entreprise à but lucratif. Donner « au doigt mouillé » les chiffres que le client attend c’est beaucoup moins cher et plus gratifiant que de faire une enquête réelle et sérieuse.
        .

  33. ScopeWizard dit :

    Cela étant , attention aux sondages …………

    Là-dessus je partage pleinement les inquiétudes des uns ou les doutes des autres ; une République « sondagière » comme la nôtre est en danger et constitue un danger ………………
    Le sondage peut en effet se révéler un excellent outil de manipulation de l’ opinion …………………

    Je vais de ce pas illustrer cela par un exemple des plus « démonstratifs » ……………

    Alors , supposons que , allez je me mets en scène , supposons que @Scopy ( et son épouse Scopette et leurs enfants les petits Scopitous ) vive dans un patelin genre petit village mais qu’ il en soit fortement excentré ( ce détail a son importance ) et habite dans une maison individuelle avec jardin dans un secteur comptant dans les 200 âmes sur les 2500 du patelin ………….
    Ca va , vous situez le paysage ?
    Bien ……….

    Il se trouve que la maison de @Scopy se situe à proximité d’ une départementale faiblement éclairée dont la vitesse est règlementée à 50 km/h , une départementale bordée d’ accotements « dangereux » alternant avec quelques portions de trottoir , fréquentée à raison de disons 60 véhicules par heure durant la journée et disons 20 pendant la nuit soit 720 véhicules en 12 heures de jour contre 240 durant la nuit ……………….. nous sommes donc à 960 véhicules au total sachant qu’ une journée compte 1440 minutes …………….
    Sauf que , autre détail très important , environ 50% des véhicules ne respectent aucunement les limitations et roulent à des vitesses élevées accroissant de la sorte le danger représenté par cette route départementale …………….

    Donc sur ces entrefaites , le maire vient voir @Scopy et lui fait part de son intention de « sécuriser » la zone en décidant de faire construire un passage souterrain afin de permettre à ceux qui sont à pied de circuler en toute sécurité …………… oui mais ceux qui circulent à pied ne sont que 20 à 30 par jour pas davantage …………………. dont des enfants qui font le trajet qui les amène aux arrêts de bus plus éloignés ……………. de plus , aucun accroissement de la population n’ est prévu ou même simplement en vue ……………….

    Le projet est chiffré à 500.000 Euros ( ça peut monter ) qui seront répercutés sur les impôts à venir ………………

    Alors , Scopy suggère plutôt de finir les portions du trottoir existant et de les faire se rejoindre , et d’ installer soit un radar flasheur soit des ralentisseurs efficaces soit les deux ou encore de bien matérialiser des passages piétons ……………. ce qui réduirait la facture environ des deux tiers ……………. s’ opposant ainsi à la construction d’ un passage souterrain fort coûteux tout en proposant quelque chose d’ autre …………………
    Sauf que cela ne convient pas du tout à monsieur le Maire qui décide , il a ses raisons , de ne pas en tenir compte et de persister dans son idée , seulement comme nous avons là un petit malin , il se dit qu’ il lui faudrait imposer son truc de façon à ce qu’ un maximum de ses administrés approuvent son projet aussi dispendieux et peu utile soit-il au final …………………

    Alors , il envoie une lettre à chacun de ses administrés en présentant tout ça assortie d’ un questionnaire au sujet duquel il s’ agit de répondre OUI ou NON au projet en question , questionnaire qu’ il s’ agira de ramener à la mairie ……………
    Et alors , si nombre de réponses sont négatives à proximité du lieu de construction du futur passage souterrain il n’ en va pas du tout de même vers le gros du village là où les habitants sont les plus concentrés , cette zone de construction du futur passage étant je vous le rappelle fortement excentrée et peu peuplée ……………….

    Le résultat est sans appel : 75% de OUI pour 25% de NON …………..

    Le père Scopy est donc mis devant le fait accompli , le « sondage » a parlé , il est très majoritairement favorable……………aux trois-quarts !

    Alors , que va faire @Scopy ?

    Eh bien , dans beaucoup de cas , la plupart en fait , les gens comme lui vont se mettre à réfléchir ……………… et même à gamberger menu !

    « Ma foi vu le résultat massif , peut-être est-ce moi qui ne vois pas les choses sous le bon angle ? Peut-être est-ce là la bonne solution et c’ est moi qui ne suis qu’ un gros con d’ égoïste ? Allez , c’ est décidé ; je dis OUI moi aussi . » Il ne sera pas le seul à changer radicalement d’ avis ……………..

    Et voici , alors que d’ autres solutions bien moins onéreuses et tout aussi efficaces voire davantage seraient envisageables plutôt que ce qui était et est toujours une aberration , une gabegie , voilà comment par le truchement de ce qui peut s’ apparenter à un « sondage » , ce projet emporte au final l’ adhésion contre toute logique ………………
    Scope va payer beaucoup plus d’ impôts sous peu mais tant pis , la connerie a parlé ………………..

    Et bien , c’ est exactement selon ce procédé que fonctionne la mécanique de manipulation des esprits par le sondage …………..
    D’ abord il s’ agirait avant-tout de connaître les conditions exactes de réalisation de ces enquêtes : combien de personnes sondées au total ? Qui ? Y a t-il eu une sélection ? Quelle tranche horaire choisie ? Quelle période de l’ année ? Énoncé exact des questions posées ? Par quel moyen ? Téléphone , mail , courrier , porte à porte , dans la rue ? etc , etc …………….. autant de détails que l’ on ne sait que très rarement voire qui ne sont jamais divulgués que ce soit dans leur ensemble ou séparément …………….

    Si je vous dis : Hollande fait un retour en force dans les sondages , à un an de l’ élection s’ il se présentait à la Présidentielle il serait crédité de 27% des intentions de vote au premier tour de scrutin contre seulement 15% en faveur du Président sortant , 20% Mélenchon , 22% Le Pen 12% pour LR …………… et puis le reste totaliserait 4% …………….. Pour qui naturellement voteriez-vous ? Pour Macron qui n’ est plus qu’ à 15% ou pour Hollande qui se présente sous la bannière Socialiste et qui se rapproche du double ?
    Pas évident , n’ est ce pas ?
    Et bien , publiez encore deux ou trois sondages qui confirment tous cette tendance au fil des mois et je vous garantis que Macron n’ a plus aucune chance ni même de figurer dans les cinq premiers du premier tour ………………..

    Pourquoi ?

    Eh bien , c’ est tout bonnement psychologique , indépendamment de tout sentiment ou de tout grief , Macron est tellement bas que très peu se diront « tout le monde est contre lui , allez tant pis , je vote quand-même pour lui même si d’ après les sondages il n’ a plus aucune chance ………………… sous-entendu , « je brave la logique au risque de passer pour un con ……….. »

    Maintenant , on a aussi vu des retournements de situations ; n’ empêche que le pouvoir incitatif du sondage est bien réel ……………..

    Le « sondage » peut donc être considéré comme un outil de propagande , une arme de persuasion , un « biaiseur » ( oui oui , vous avez bien lu avec un « I » entre le « B » et le « A » ) d’ opinion ……………..

    Voilà , à présent à vous de me dire ……………. 😉

    • Bloodasp dit :

      @ScopeWizard: j’aurais pas mieux démontré. Donc si j’ai bien compris demandez qui finance les sondages et vous saurez qui sponsorise tel ou tel candidat. Dans ce cas comme il est obligatoire de publier les sources de financement des partis politique, il faudrait peut-être rendre obligatoire la liste des groupes qui financent les sondages, non?

      • ScopeWizard dit :

        @Bloodasp

        Merci ! 🙂

        Mais en fait c’ est loin d’ être parfait ; déjà , je m’ aperçois qu’ il manque des trucs ……………..

        Bah , l’ essentiel est que ce soit suffisamment clair et explicite …………..

  34. Pascal (l'autre) dit :

    Les sondages ……………………….. il y a longtemps que l’on sait qu’ils ne représentent qu’une tendance à un instant « T » et que cette tendance est biaisé selon à qui on s’adresse! Et malgré la célèbre phrase « sondage représentatif effectué avec un panel de la population…….. » La réponse à ce sondage sera différente si vous le faites à Neuilly ou à Garges lès Gonesse, dans une grande ville ou à Trifouillis les berdouilles au fin fond de la France! Néanmoins le résultat avec toutes « l’imprécision et le doute » que peut comporter ce sondage n’est il pas « confusément » l’expression du ressenti de la population concernant la capacité des politiques à lutter contre le terrorisme. Ce sondage démontre une fois de plus la défiance de la population vis à vis du pouvoir politique.

  35. Carin dit :

    Je ne sais pas ce que vaut ce sondage, scope a probablement raison quand au fait de la manipulation de masse… mais j’imagine un général de Villier se présentant… ça ferait de sacrés dégâts au sein de l’appareil politique.
    Mais je ne suis pas sûr qu’un militaire (avec son cortège de valeurs) soit la personne idéale, car pour combattre les requins de l’appareil politique,il faut être un requin et s’entourer d’orques.
    L’autre question est : qui a fait sortir le résultat de ce sondage? Dans quel but, sinon celui de la menace que représente un militaire pour tout l’appareil politique?
    Il me paraît évident que tous les politiques de France, et ils sont un paquet (600.000) vont faire en sorte que ce scénario ne voit pas le jour, sinon leur
    « Par ici la bonne soupe » risque fort de se transformer en soupe …. populaire.

    • MERCATOR dit :

      @carin
      « mais j’imagine un général de Villier se présentant »

      Mais arrêtez avec le général de villier qui est certainement un excellent homme, allant à la messe chaque Dimanche avec Madame, jouant au foot , mais, relisez son CV à part trainer son sabre dans les antichambres du pouvoir, une très vague et très courte mission en Afghanistan , n’a eu au sein de la KFOR au Kosovo pendant que les islamistes expulsait les populations serbes , comme seul fait de gloire d’organiser des matchs de foot balles avec les islamiste, cerise sur le gâteau après son clash avec macron, mérite, il aurait dû fermer sa gueule et aller le voir en tête à tète, pantoufler chez les ricains qui lui ont tiré les vers du nez .

  36. MERCATOR dit :

    Plusieurs remarques, contrairement à ce que j’ai pu lire, hormis à Alger où les parachutistes de Bigeard opérèrent avec succès dans la casbah , les opérations de maintien de l’ordre furent , d’après mon expérience personnelle dans la ville d’Oran, le fait des Gendarmes Mobiles et des CRS ( Equipés notamment avec des blindés légers de type M8 Greyhound d’origine US , appuyés parfois pour certains « Check-Points  » par des troupes du contingent . Lors des combats contre l’OAS en 1962 ils se signalèrent par leur propension à tirer n’importe comment sur les habitations aux niveaux des fenêtres dans la vile Européenne, puis à rester inactifs, réfugiés dans la caserne du général Katz , pendant que les tueurs du FLN encadraient la foule avide de sang et de vengeances et faisaient la chasses aux européens, femmes et enfants . Bref c’est du passé, n’en parlons plus !.

    Par contre il parait intéressant de connaitre les statistiques les plus ressentes actuelles concernant le sentiment d’insécurité amplifié à loisir,par les médias, l’opposition, le pouvoir pour des raisons finalement assez convergentes .

    « Les résultats de la dernière enquête Cadre de vie et sécurité pour 2016, résumés dans le rapport annuel de victimation de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) confirment trois tendances à la baisse sur le moyen terme en France métropolitaine : celle des cambriolages ou des tentatives de cambriolage , avec 470 000 ménages s’en déclarant victime en 2016, contre 548 000 en 2014 ; celle du nombre de personnes victimes d’un vol avec violence physique ou menaces, estimé en 2016 à 186 000 alors qu’il atteignait 372 000 en 2013 ; enfin, le recul du nombre de personnes de 14 ans et plus ayant subi des violences physiques (hors ménages), de 770 000 en 2015 à 610 000 victimes déclarées en 2016.

    Sur le plus long terme, ces résultats confirment également plusieurs tendances à la baisse. Le nombre de victimes de vandalisme contre leur résidence principale se stabilise ainsi depuis 2014, à 658 000 ménages en 2016, après une diminution quasi-continue depuis 2009 (828 000). Les vols de voitures, en forte baisse de 2006 à 2012 restent stables depuis à un niveau bas : 238 000 ménages se déclarent victimes de vol ou de tentative de vol de voiture en 2016, contre 505 000 en 2006. Enfin les vols sans violence concernent 753 000 personnes en 2016, en baisse régulière depuis 2006 (1 105 000 personnes).

    Seuls deux indicateurs s’inscrivent en hausse sur le long terme : les délits frauduleux sur comptes bancaires qui concernent 1,2 million de ménages en 2016, en forte hausse depuis 2010 (500 000 ménages) et les vols et tentatives de vols de vélo, qui concernent 354 000 ménages en 2016, en augmentation quasi-constante depuis 2010, quoique dans une moindre mesure.

    En moyenne, chaque année entre 2014 et 2016, 1,4 % des personnes âgées de 14 ans ou plus déclarent avoir été victimes de violences physiques (en dehors du ménage et hors situations de vol ou tentative de vol). Parmi elles, 26 % ont formellement déposé plainte dans un commissariat de police ou à la gendarmerie et 28 % ont déclaré avoir été examinées par un médecin. Dans un cas sur six, les violences ont causé des fractures ou des blessures visibles. Une victime sur huit déclare avoir obtenu une incapacité totale de travail (ITT).

    Après trois années de baisse entre 2013 et 2016, la part des personnes de 14 ans et plus ayant déclaré qu’il leur arrive de ressentir de l’insécurité dans leur quartier ou leur village augmente en 2017 (21 %, après 20 % en 2016). Environ 26 % des femmes déclarent se sentir, au moins rarement, en insécurité au sein de leur quartier ou de leur village, contre 16 % des hommes.

    Les actes terroristes perpétrés en France en 2015 ont profondément modifié le classement traditionnel des préoccupations sociales des Français exprimées dans l’enquête Cadre de vie et sécurité. Ainsi, en 2017, une personne sur trois âgée de 14 ans et plus cite le terrorisme et les attentats comme le problème le plus préoccupant pour la société française actuelle

  37. Raymond75 dit :

    Cette réponse à un sondage dont il convient de se méfier (quelle question ? à qui ? comment ? ) traduit une inquiétude de l’avenir : le sentiment, souvent confirmé, que la France se dégrade, que l’idée que l’on se faisait de se pays ne correspond plus à la réalité, que ce pays a perdu toute homogénéité, que se développe un communautarisme agressif, que l’économie se dégrade, que l’Union Européenne et la mondialisation imposent le dumping fiscal et social, que la violence sociale augmente, que l’avenir est porteur de dangers et non d’espoirs …

    Les militaires incarnent l’autorité et la discipline, c’est indiscutable, ils incarnent aussi la force et la violence contre nos ‘ennemis’ ; en l’occurrence, tout le monde aura compris que ce sont des ennemis ‘intérieurs’ qui sont visés, et là c’est grave, c’est la porte ouverte au fascisme (toujours d’origine populaire).

    Les militaires au pouvoir ne le sont que dans les dictatures, comme on l’a vu et on le voit encore en Afrique, en Amérique du sud, au moyen orient. Dans tous ces pays, ce que l’on constate c’est une répression aveugle au profit d’une petite minorité qui capte toutes les richesses du pays, sans le moindre soucis de développement ou de solidarité.

    A chacun son métier. Une partie de l’armée française a perdu son âme en Algérie ; même si nos politiques nous déçoivent, les militaires n’ont pas à prendre leur place.

  38. Raymond75 dit :

    En fait ce que montre ce sondage à mon avis est le besoin d’un « dictateur éclairé », réellement éclairé ! Et pas seulement en France.

  39. Jean la Gaillarde dit :

    Bien, moi je suis militaire… et bien je dis que les militaires sont fais pour diriger en ambiance très dégradée, c’est tout. Et messieurs et mesdames, nous ne sommes pas encore en ambiance très dégradé et quand bien même nous aurions un énième attentat, nous ne serions pas encore en ambiance dégradée. Un militaire c’est pour appliquer des mesures d’exceptions et ceux qui prône aujourd’hui un militaire au pouvoir seront les premiers à couiner lorsque les libertés seront muselées car si il y a militaire au pouvoir, je le répète, se sera pour des mesures d’exceptions, donc libertés muselées. La France mérité quand même mieux que cela. Et pour ceux qui me parleront de De Gaulle … attention, n’est pas De Gaulle qui veut !!!
    Alors moi, je reste très optimiste et je dis : Nous n’avons pas encore essayé une femme, présidente de la République !!!! Et puis, il suffit de trouver un président qui aura le cran de faire les réformes … Un Schröder français. C’est à dire, un personnage, homme ou femme, qui débarque qui annonce qu’il ou qu’elle ne se représentera pas et …. il ou elle fait le boulot !!! voilà. Terminé. Et on n’a pas besoin d’un militaire … les militaires s’est fais pour préparer la guerre, la défense du pays, faire la guerre parfois, défendre les intérêts et nos concitoyens dans le monde, souvent assuré la sécurité sur le territoire toujours. Point barre !!!!
    Alors attention aux sondages fakenews qui ont tendances à irriguer les consciences ou à infléchir des pensées. Prenez un peu de recul et réfléchissez. Moi je suis sûr qu’il y a dans ce pays une femme capable de faire ce que les hommes ont été incapables d’appliquer jusqu’à ce jour….. Avoir du courage pour l’intérêt général. Je suis élue … je fais et je m’en vais !!!! Bonne réflexion à tous.

  40. petitjean dit :

    Commençons par le…commencement
    Avant de savoir qui mettre au pouvoir, nous devrions au moins , nous citoyens, faire l’état des lieux et ensuite faire la liste des mesures urgentes et vitales à prendre, voir à imposer, pour sauver notre pays de sa disparition
    1- la liste des problèmes fondamentaux qui accablent notre pays
    2-les mesures radicales à prendre, voir à imposer
    Alors , on commence ?……

    • Plusdepognon dit :

      @ petitjean
      Sur ce blog, vous n’aurez pas de réponses.
      Ça s’asticote, mais si vous voulez sérieusement parler de politique, ce ne sera pas ici.
      Bien à vous.

  41. Breer dit :

    Je voudrais bien savoir quel militaire de haut rang serait assez fou pour vouloir se retrouver au pouvoir à notre époque.
    Par contre, je suis persuadé que quel que soit le parti politique qui se retrouve au pouvoir, le système de société actuel continuera de se déliter, et pourrait s’accélérer
    si des partis extrémistes (d’extrême gauche ou d’extrême droite) venaient à en être leader..