CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le général Lecointre présente un plan pour « permettre à la France de tenir son rang par l’excellence opérationnelle »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

64 contributions

  1. Czar dit :

    Putain, les militaires ne peuvent s’empêcher de singer grotesquement le jargon de vendeurs de photocopieurs et leurs « objectifs de performances »

    Entre ça et Villiers qui s’est reconverti en cotche de relations humaines, c’est quoi la prochaine étape, transformer Coët en Business school ?

    Quand on a des choses intéressantes à dire, on na rarement besoin de les noyer sous sous du sabir. Ca résume ce qu’il y a à penser ce cet énième plan (je croyais qu’on excellait déjà dans l’excellence, on m’aurait menti ?)

    • jyb dit :

      @czar
      « objectifs de performances » n’est jamais cité dans le texte. Maintenant ne raisonnez pas à l’envers, ce sont les « managers »
      qui se sont accaparés le vocabulaire militaire, et non l’inverse.
      point d’accord : Vouloir faire d’une école militaire une école de management est une hérésie.

    • Berkut dit :

      +1000. Qui peut-être contre ça ? Pas grand monde. Quel autre CEMA aurait pu l’écrire ? N’importe lequel

    • Chamborant autant dit :

      j’avoue…on doit bien du entendre cela dans une réunion des directeurs commerciaux, afin de galvaniser les forces de ventes : « Assurer la performance globale » pour gagner ensemble…

    • Fred dit :

      @ Czar
      Ah, non, tout de même, il manque deux éléments de langage qu’on retrouve depuis dix ans et neuf fois sur dix dans tous les textes manageriaux : « La réussite est dans notre ADN » et « Le client est au centre de notre stratégie » ;o)

    • Pierre dit :

      On est en 2019 les gars. C’est fini l’armée à papa ou tu laissais tourner le camion dans la cour pour cramer du carburant et avoir le meme budget l’annee suivante. Aujourd’hui on pilote, controle et on mesure la performance pour éviter trop de gaspillage d’argent public. Va falloir s’y faire…

      • Czar dit :

        tu peux m’expliquer la rapport entre le juteux de jadis et la question d’employer du sabir mi-vendeur-winner, mi-langue de bois autopsiée dans sa logique stérilisante par Orwell ( « La politique et la langue anglaise » un petit texte prophétique) ?

        Du temps où la culture générale faisait partie de la formation des militaires : « concision dans le style, précision dans la pensée, décision dans la vie » (Hugo)

  2. Lagaffe dit :

    Clair et cohérent. Il y a plus qu’à … avec le budget prévu.

  3. Fred dit :

    Il y a un énorme défaut dans cette stratégie. D’un côté l’armée a des moyens modestes. De l’autre l’armée veut être présente sur tous les domaines et, j’en déduis, avoir toutes les capacités. Ces deux points ne sont pas réconciliables.
    Je pense qu’un pays comme la France doit sacrifier certaines capacitées opérationnelles (ex. la disassuasion nucléaire aérienne) et industrielles (ex. fabrication des chards lourd) afin de plus dépenser sur le reste … et donc afin d’avoir des réelles capacités.
    Actuellement la France possède des capacités mais les nombres sont tellement bas qu’en réalité c’est illlusoire de croire que la France peut vraiment utilisée ces capacités.
    J’ai hâte de savoir ce que les lecteurs en pensent.

    • EchoDelta dit :

      En temps de paix l’essentiel est de conserver, maintenir et développement des compétences industrielles et militaires dans tous les secteur. Un doublement des budget militaire pourrait remettre la machine en route en cas de tension extrême. Le désavantage est qu’on est pauvre en tout mais on peut remonter dans tous les domaines, nous intervenons avec de petits moyens mais nous serions théoriquement en mesure de retrouver des gros moyens si le budget revient… C’est la tactique choisie.

    • Fralipolipi dit :

      « Actuellement la France possède des capacités mais les nombres sont tellement bas qu’en réalité c’est illusoire de croire que la France puisse vraiment utiliser ces capacités. »
      …plutôt pas d’accord (ou même, pas d’accord du tout).
      Contre-exemple parfait : le MDCn, réputé technologique, précieux, onéreux, rare et tout neuf.
      Et pourtant nous n’avons pas hésité à le mettre en œuvre dès que cela a été possible, quelques tous petits mois après avoir été déclaré opérationnel.
      … idem pour le MMP. Tout neuf et à peine sorti du carton, il est déjà mis en œuvre au Sahel.
      Et des exemples, il y en a à la pelle.
      J’aime rappeler l’exemple de la mise en œuvre des Tigre HAP et Gazelle depuis un BPC, durant Harmattan en 2011.
      C’était le 1er déploiement du genre … au moins pour le Tigre (encore trop rare dans les forces à l’époque). Les Français ont pris des risques, mais n’ont pas hésité à le faire.
      Bilan ultra positif.
      Aujourd’hui, si cela était à refaire, il n’y aurait plus de Gazelle sur le pont du BPC, mais seulement des Tigre HAP … et HAD.
      Ceci pour démontrer que, le peu que nous ayons, est :
      – d’un bon niveau techno
      – très bien mis en œuvre
      – avec bien peu de crainte de les mettre en œuvre … malgré la valeur, la technicité/nouveauté et malgré la rareté.
      .
      => L’armée française est tellement loin d’être celle qui met le plus souvent ses bons matériels sous cloche !
      .
      Vous n’avez pas du tout sélectionné l’armée du bon pays pour faire votre remarque …. pourtant, en Europe ou ailleurs, des armées-musées, ce n’est pas ce qui manque 😉

      • Polymères dit :

        Oui et non.
        Dans les années 2000, on avait pas mal de nouveaux produits qui sont arrivés ou ont commencés par venir, souvent en retard (en raison de la fin de la guerre froide). Rafale, Tigre, Leclerc, VBCI, NH90, Félin et j’en passe, pas mal de choses quand même.
        Mais l’arrivée progressive des ces matériels et le besoin de s’y adapter et de s’y former, faisait que ces matériels n’étaient pas utilisés en opex. Beaucoup disaient à l’époque qu’il y avait l’armée du 14 juillet et l’autre qu’on utilisait, ce n’était pas totalement faux. Mais comprenons bien que cette situation s’excuse par l’arrivée progressive des nouveaux et que naturellement, on fait avec ce qu’on a en plus et avec ce qu’on maitrise. Une fois les choses faîtes, un nombre suffisant en inventaire, du personnel formé, ben ces matériels sont utilisés, toujours en prorata avec l’ancien.

        Autre fait, c’est qu’on avait et qu’on a encore un peu, un système de prépositionnement de forces qui interviennent en premier. Ces forces étaient généralement équipées par du matos léger (P4/ camions) et ancien, voilà pourquoi quand on intervenait ici ou la, ben ce n’était pas comme au 14 Juillet avec ses beaux Leclerc et autres. Aujourd’hui, outre le fait que Barkhane a revu un peu notre dispositif, on remarque que nos forces prépostionnées sont mieux équipées, qu’on dispose par exemple aux EAU de Leclerc, de VBCI…
        Cette manière de miser sur ces forces légères prépositionnées a participé à une certaine image d’une armée mal équipée, une armée du système D qui compte plus sur la qualité de ses hommes que de ses équipements. Mais ce n’est pas le reflet de toute l’armée.
        En Afghanistan et surtout après Uzbin on a cherché à s’intéresser un peu au matériel (en particulier individuel), sans doute voulait-on un peu trop chercher un bouc-émissaire plutôt que de pointer du doigt une « erreur » humaine, de commandement….
        Mais c’est vraiment avec le Mali ou l’on a pris un autre tour et ou clairement on met de plus en plus les moyens récents, même si on sent encore la tendance du passé d’y laisser du vieux et léger pour alléger la facture.Mais restons aussi lucide, en dehors du VBCI (uniquement pour l’infanterie), faudra attendre le VBMR pour voir un peu mieux la généralisation de matériels récents.
        Autre élément à prendre en compte, c’est celle ou nos armées restent des testeurs permettant d’offrir aux industriels le label « combat proven ». On cherche à faire de la pub car on a aussi besoin de vendre, l’exigence opérationnel est parfois secondaire. La mise en oeuvre des nouvelles armes participent aussi à une certaine démonstration de force et donc de dissuasion.
        .
        .
        Concernant le « nombre insuffisant », c’est vrai que ce n’est pas cela le vrai problème. La quantité est une chose, la disponibilité une autre. Commençons donc par booster ce qu’on a, en le rendant plus disponible et dans bien d’endroits on aura plus de « manques ». Mieux vaut avoir 70 hélicoptères Tigre disponible à 80% que d’en avoir 100 disponible à 30%, même si sur le papier on pense en avoir plus, qu’on pense donc faire plus, la réalité c’est que c’est dans le premier cas qu’on en sortirait le plus. C’est pour cela que mon discours rejoint la logique actuelle qui est prise, celle de privilégier la consolidation et l’optimisation de ce qu’on a, plutôt que vouloir avoir plus en continuant à gérer de la même manière.
        De même qu’il y a pleins de choses ou le manque n’est pas au niveau des matériels, mais des hommes. Une Opex de 4000 hommes ne consomme pas 4000 hommes mais 12 000. Ne négligeons pas cet aspect, il est toujours moins pesant de réaliser humainement un coup de balai durant 6 mois avec 10 000 hommes que maintenir une opex permanente de 4000 hommes.
        Au niveau du matériel, ce n’est pas qu’on manque en quantité, on a 600 VBCI dans les stocks, pourtant qu’une quarantaine dehors, on pourrait en mettre 400, mais ce qui coincerait c’est que le problème se posera à la première relève des personnels. Si un VBCI peut rester 2-3 ans sur un théâtre, le personnel lui, il tourne et nul besoin d’expliquer que notre armée a une certaine « cohérence » structurelle, il y a X VBCI pour X compagnies comprenant X hommes, il n’y a pas plus de compagnies que de véhicules, mais le problème d’une opex permanente, c’est de faire « tourner » les hommes.
        C’est pour cela que la projection de forces doit être vu au delà des chiffres bruts, comme une capacité à part et non la démonstration des capacités totales d’une armée. Nous ne sommes pas à défendre la France contre un envahisseur, si on devrait mobiliser toute l’armée, tout ses moyens en mettant fin à toutes permissions ou autres, donc d’imaginer des hommes faire la guerre, 1 ou 2 ans non stop (et oui tout militaire doit savoir que les 4 mois ça reste un modèle qu’on peut revoir à sa guise, mais qui a ses contraintes sur le moral, les américains font bien des opex d’un an…), ben croyez bien qu’on ne sera pas là avec 5000 ou 10 000 hommes , ce qui ne veut pas dire qu’on sera 1 million, faudrait réinstaurer la conscription (ce qui reste toujours une possibilité)

    • mich dit :

      Bonjour , le manque de moyen est tout relatif ,les moyens que nous consacrons à notre défense sont depuis longtemps parmi les premiers au monde et si la mission était juste de défendre la métropole nous aurions un budget suffisant ,peu de pays se déploient actuellement sur tout le globe ,nous en faisons parti ,même si cela parait infime à certains.Le problemme principal reste un manque de continuité dans notre effort et des objectifs politiques pas vraiment clair ,bien sur les chefs militaires n ‘ont pas toujours été réaliste non plus.En ce moment une vrai page se tourne avec les pratiques en vigueur depuis des dizaines d’années ,mais il est bien tôt pour dire si on est vraiment sur la bonne voie .En tout cas ce n’est pas le moment d ‘ avoir des objectifs de force irréalistes.Quand à nos capacités ,nous avons déjà fait pas mal d ‘impasse et pas forcement sur l’ achat de gros matériel (par exemple munitions et MCO n ‘ont pas été à la fête ,de même que la qualité des entrainement). Une politique de defense complète est un tout ,il faut du temps pour la construire et moins de temps pour la mettre à terre , nous sommes un peu à une croisée de chemins ,et nous n ‘avons guère le droit à l ‘ erreur.
      PS : la disparition des FAS ne ferait pas faire beaucoup d ‘économie ,mais un étalement du budget global de la dissuasion, qui est le seul budget que nous avons maintenu de manière remarquable, pourrait peut être s ‘envisager ,mais temporairement, pour permettre de boucher certaines lacunes dans le conventionnel .Mais il ne faut pas croire non plus que l’un ne profite pas à l ‘autre et bien sur il faudra en même temps pouvoir tenir la montée des budgets programmés ,mais il reste des incertitudes .

    • Fred dit :

      @ Fred
      Pas très chaud pour sacrifier la composante aérienne de la dissuasion :
      – c’est elle qui est chargé de la (des) frappes de dernier avertissement
      – et si jamais la technologie permettait un jour de détecter les sous-marins par satellite par exemple (il en est question), nous serions bien aisé d’en disposer.

      La dissuasion doit absolument être au top et insoupçonnable, sinon on tendrait la joue à un possible « strike » qui signifierait la mort de millions de Français. Pas rien ; à méditer sérieusement.

    • Pierro dit :

      Oui bien sûr, sacrifier les chars lourds, comme ça on les achètera aux Bosches qui coûteront le support s’ils ne sont pas d’accord avec nos interventions.
      Vous en avez beaucoup des idées de merde comme ça ?

    • Plusdepognon dit :

      @ Fred
      Il y a des intervenants très sérieux sur les blogs (si,si).
      Et des tas de choses intelligentes à lire même sur des médias mainstream. Concernant les yeux de Chimène pour le Cid qu’ont les dirigeants français pour l’Allemagne… Alors que l’inverse n’est pas vrai:
      https://infoguerre.fr/2019/03/renaissance-dune-vision-conquerante-de-lallemagne/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Infoguerre+%28Infoguerre%29
      https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/26/l-armee-europeenne-un-projet-premature_5388586_3232.html

      Mais nous pouvons resituer le contexte. Si vous voulez un beau retournement de veste, je vous présente l’IFRAP. Un think tank bourré de sachants qui ne connaissent rien d’autre que la doctrine néolibérale, qui a mieux détruit l’armée française que la wermacht de juin 1940. Et qu’ils savent très bien ce qu’ils ont fait.
      http://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/combat-de-haute-intensite-ou-en-sommes-nous
      Afin de ne pas être feignant, voici leur credo avant que Trump ne pique les européens sur les dépenses militaires :
      http://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/pistes-de-reformes-pour-la-defense-nationale
      Amusant, non ?

      Sachant que la dissuasion nucléaire devrait être améliorée (et que l’Allemagne certainement tres encouragée demande avec insistance un siège au conseil de sécurité de l’ONU, au hasard celui de la France pour l’Europe entière) :
      https://www.lepoint.fr/societe/la-couteuse-modernisation-de-la-dissuasion-nucleaire-21-06-2018-2229213_23.php
      https://www.lepoint.fr/europe/onu-l-allemagne-veut-que-la-france-cede-son-siege-au-conseil-de-securite-30-11-2018-2275513_2626.php
      https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/de-quelle-defense-europeenne-les-dirigeants-europeens-nous-parlent-ils-807362.html

      Plus confidentiel, il y a des analyses intéressantes sur des tas de blogs.
      Les débats sur ce que nous rêvons et ce que nous aurons ont fait rage avec la LPM.
      https://www.athena-vostok.com/modele-darmees-2030-et-si-nous-nous-etions-trompes-premier-volet-larmee-de-terre
      https://www.athena-vostok.com/modele-darmees-2030-et-si-nous-nous-etions-trompes-second-volet-une-loi-a-hauteur-dhomme
      http://dutungstenedanslatete.blogspot.com/2017/10/les-limites-du-technologisme.html

      Du coup, se pose la question de la privatisation de la guerre à l’image de ce que font les USA:
      https://www.areion24.news/2019/03/16/mercenaires-et-entreprises-de-securite-vers-une-privatisation-de-la-guerre/

      L’armée n’est pas un écosystème fermé et en tant que variable d’ajustement des gouvernements successifs, ils ne se privent pas de s’amuser avec . Surtout en cas de « crise », nous l’avons vu avec les surcoûts OPEX ou les fins de gestion annuelles. En tout cas, chaque année on nous informe de l’apocalypse financière énorme qui menace.
      http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2018/12/31/31007-20181231ARTFIG00146-pourquoi-une-crise-economique-americaine-en-2019-pourrait-signifier-la-fin-du-neoliberalisme.php
      https://www.liberation.fr/debats/2018/05/20/les-morts-vivants-de-la-dette-et-le-mega-krach-a-venir_1651464

      L’armée française est au taquet de ses possibilités et au-delà de ses contrats opérationnels. Nous ne pourrons pas tout avoir car comme le dit le proverbe « à trop embrasser, on enlace mal ».
      Je suis d’accord avec vous, les échantillons de capacités permettent de vendre du « combat proven », mais ne sont pas exploitable en haute intensité… donc ce ne sont pas des réelles capacités. Et la volonté politique constitue le vrai paramètre de la reconstruction des armées… ou pas. That’s all folks !

  4. Baraca dit :

    Un autre élément devrait être pris en compte qui ne semble pas transparaitre dans cet article, c’est l’élément moyen humain (en « quantité ») compte tenu des engagements que la France a pris. En effet, beaucoup d’unités sont engagées dans différents théâtres d’opération en dehors de l’Europe ce qui laisse peu de moyens au théâtre Européen. Si aujourd’hui une crise grave se produisait en Europe (ex Crimée) comment l’armée française pourra respecter ses engagements pris avec OTAN ou autres accords internationaux ? Une réflexion sur sa capacité à être flexible par une augmentation rapide et temporaire (semaines/mois) de sa taille (sans perdre en « qualité ») sur des types de conflits différents conventionnel/insurrectionnel. Équation difficile à tenir mais qu’il est préférable d’anticiper que de subir.

    • jyb dit :

      @baraca
      Il faut formuler autrement votre propos. Bien comprendre que la France a pris des engagements vis à vis de ses partenaires à la hauteur de ses moyens, et donc que la trajectoire actuelle est conforme à ce niveau hypothétique d’engagement. Ce qui n’est pas le cas de tout nos alliés et partenaires, opex s’en fait régulièrement l’écho.
      Par exemple, le plan stratégique cite la force expéditionnaire conjointe franco-britannique (CJEF), or si les français respectent actuellement le timing du projet, il n’est pas évident que les brits soient opérationnels au niveau nominal début 2020.
      Le document évoque largement l’aspect rh.

  5. Schwarzwald dit :

    Si on veut suivre la logique, il faudrait avoir une vraie flotte (pas des pseudos navires de garde cote) et une escadrille de rafales (ou de mirage 2000) implantée dans le Pacifique à demeure.
    Nous ne faisons pas respecter nos zones économiques et de pêches et nous nous faisons piller les ressources par les navires chinois.

    • Polymères dit :

      Vous critiquez des « navires de garde côtes » et votre argument justifiant d’avoir une « vraie flotte » c’est de lutter contre des navires de pêches?
      Ou est la logique la dedans? Vous imaginez que ce sont des Fremm et des Rafale qui vont lutter contre la pêche illégale?

  6. Clavier dit :

    Le genre de discours auquel un Patton ou un Bigeard ne comprendrait rien……..

  7. Bravo-charlie dit :

    Encore un qui est sorti de l’ENA militaire …….

    • Ah Ca ! dit :

      Je suis pleinement d’accord avec vous, il semble atteint du Sida des fonctionnaires et s’il tenait vraiment de « permettre à la France de tenir son rang », une nécessité majeure s’impose:
      QU’IL DÉMISSIONNE….!

    • Czar dit :

      Question à mille balles : vous avez comment pour installer un avatar ?

      Ca permet de suivre les conversations plus aisément, ce devrait être obligatoire

  8. golf dit :

    De la performance c’est s’adapter à la situation.
    Gagner ensemble avec des équipements robustes, modernes , interopérabables, résilience, maîtrise des nouveaux espaces, recomplètement, stratégies transverses, Puissantes, agiles ,connectées,
    La première souligne la nécessité d’ajuster en permanence les dispositifs déployés sur l’ensemble des théâtres [y compris sur le territoire national], via l’élaboration de stratégies militaires opérationnelles [SMO] selon une « logique de découpage géographique ». Et, au coeur de ces dernières, « il y a l’aptitude à différencier et à ciseler en permanence les dispositifs déployés pour répondre au juste besoin opérationnel et à nos ambitions en matière d’influence »,
    Le lien armée-nation, le mot clé qui ne veut rien dire. Au fait ,que dit notre Gal sur le court circuitage de « sentinelle » employé à la garde statique, que la police syndiquée ne veut plus assurer. Notre Gal n’a pas été consulté. À Quand les CRS à Barkhane ? les armées s’adapteront toujours,obéiront à des politiques qui, de moins en moins possèderont un semblant de culture militaire. Taper du poing sur la table cela aussi ça de la gueule ! c’est pas de l’exigence raisonnable ça aussi ! La raison de l’OTAN c’est de vendre à l’Europe un maximum de matériel américain, les formules ne sont que littérature.

  9. vrai_chasseur dit :

    Faisons confiance au CEMA pour avoir développé un plan stratégique adéquat.
    Cela fait des années que l’armée doit faire plus avec moins. Cette exigence a fini par ciseler sa réflexion et son action comme un scalpel.
    Il y a notamment 2 bonnes choses dans ce plan, l’ouverture internationale explicite, qu’il appelle « stratégie RIM » pour relations internationales militaires. Les ouvertures et prises d’initiatives, voire le leadership, vers l’UE, vers l’OTAN et vers les partenaires bilatéraux sont citées clairement. Et soyons honnêtes, l’armée française est reconnue comme une des toutes premières armées au monde pour son efficacité. Alors pas de timidité à avoir vis-à-vis des autres armées.
    La 2ème chose c’est l’insistance sur la stratégie RH. Une armée est faite essentiellement d’hommes (et de femmes) et c’est eux qui sont au centre de tout. On a trop tendance à l’oublier dans les sphères technocratiques…
    En revanche, la vraie question de fond demeure : la « raison d’emploi ».
    Si on voit bien dans ce plan comment se définit l’armée française à partir de sa « raison d’être », -sa mission de défense de la nation-, il reste à mon sens à expliciter sa « raison d’emploi ».
    En clair, la question en amont est : comment assurer la cohérence entre objectifs politiques, diplomatiques et militaires dans l’action ?
    Cette question est cruciale : lorsque cette cohérence est floue, notamment quand les objectifs politiques sont insuffisamment spécifiés, on crée immanquablement les conditions d’un futur enlisement militaire avec au moins 80% de probabilité dès le départ. Même quand on dispose de l’armée la plus efficace.
    Ce que le CEMA précédent avait traduit par la formule « il est plus difficile de gagner la paix que la guerre ». Mais à leur décharge, un CEMA n’a pas à répondre à cette question. La « raison d’emploi » de l’armée, c’est aux institutions politiques de la définir.
    Et c’est peut-être là qu’il faut travailler plus. Avec un objectif simple : éviter que des soldats français, très bien équipés, très bien formés, très bien soutenus, etc etc, soient en fait engagés, risquent leur vie, voire meurent, pour rien.

  10. Thaurac dit :

    S’agissant des départements et TOm, il semblerait et ce n’est pas bête du tout, de maintenir aussi sur les bases, ports…des armées issues des pays européens ..ma foi, pourquoi pas , un plus pour nos emprises , qui permettra à l’Europe d’exercer une sorte de souveraineté dans quasiment toutes les parties du globe.

    • Naoned 46 dit :

      Certainement
      Cela permettra d’avoir beaucoup moins de forces françaises en mcd ou en opex et cela facilitera grandement le recrutement et la fidélisation dans les armées déjà bien mis à mal
      Imaginez l’enthousiasme du légionnaire de la 13 si on lui dit qu il passera beaucoup plus de temps au Larzac
      Allons jusqu’au bout revenons à la DOT et à ses missions enthousiasmantes
      Bonne chance pour le recrutement

  11. JG von Rheydt dit :

    Désolé mais je me suis assoupi au deuxième paragraphe pour me réveiller aux alentours de « renforcer le lien armée-nation ». Alors je me suis souvenu avoir constaté personnellement que les officiels ont fait service minimum il y a 8 jours pour célébrer le le 19 mars. Déjà que la date porte à débat, mais une date c’est une date lorsqu’elle est officielle. Le 5 décembre ce n’était pas mieux.

  12. ScopeWizard dit :

    Quelqu’ un a bien tout pigé ?

    • Ah Ca ! dit :

      Thaurac prétend que oui, du moins il est d’accord de vendre les Tom avec ADP-CDG, Orly Bourget au plus offrant. Mais bon c’est Thaurac…
      Personnellement, j’ai compris qu’il était atteint par le Sida des fonctionnaires, juste un de plus.

      • ScopeWizard dit :

        Merci !

        Perso , de mon côté je me demande surtout pour quelle raison utiliser un tel langage du genre à tendance technocratique ?
        Je suis persuadé qu’ un peu plus de clarté comme de simplicité augmenteraient l’ efficacité du discours grâce à une plus grande rapidité de compréhension …………..

        Je trouve qu’ un tel propos qui se rapprocherait d’ une dialectique beaucoup plus que d’ une argumentation raisonnée et construite ( mise en opposition à la noix qui n’ a pas lieu d’ être ) est contraire ou disons contre-productif au langage militaire qui se doit d’ être précis via exemples rationnels et logiques ou instantanéité de compréhension même si un entraînement s’ avère nécessaire afin d’ obtenir ce résultat .
        Un peu comme le bon gros bla bla sans queue ni tête , tout en ayant l’ air d’ en avoir alors qu’ en réalité il n’ en est rien , que je viens de pondre à l’ instant ……………… maïeutique ? 😉

        • Ah Ca ! dit :

          @ The Scope Wizard
          Cette expression n’est pas du marketing, c’est de la propagande. Il n’y a pas de maïeutique ici, il faut uniquement rendre les eaux boueuses, quoi de plus simple qu’avec de la boue ?
          Je reconnais que l’expression est pour le moins irritante. Elle gène, elle énerve cependant, coté propagande c’est une fleur délicate dotée de saveurs inoubliables….-:)
          Désolé Scope, à la guerre comme à la guerre, ici c’est du bactériologique… j’ai trouvé pour les fonctionnaires consanguins mais je cherche encore pour Thaurac…

      • Thaurac dit :

        Pôvre ami, si tu savais ce que je pense des fonctionnaires ……
        Ton raccourci est comme ta prose cyrillique, complètement à coté de la plaque, mais cela ne m’étonne pas, vu le pseudo , t’as pas encore tout compris, mais ça viendra un jour, soit patient….si Alzheimer t’en laisse le temps..

        • ScopeWizard dit :

          @Thaurac

          Es-tu sûr et certain que ce qui suit t’ était bel et bien destiné ?
          « Personnellement, j’ai compris qu’il était atteint par le Sida des fonctionnaires, juste un de plus. »

          Parce que perso je n’ en suis pas persuadé du tout ……………….

          Ne réagis donc pas avec autant d’ empressement , réfléchis …………
          Moi aussi , j’ ai mes « réflexes » qui me rendent à la fois prévisible ou lassant , tout le monde a plus ou moins ça , c’ est pourquoi le plus souvent il faut être pleinement conscient de ce que l’ on fait et ce n’ est pas toujours le cas loin s’ en faut .

          En tous cas , pour ma part , à aucun moment je n’ ai pensé que cette réflexion sur les fonctionnaires te concernait , pas une seule fraction de seconde …………. mais c’ est peut-être moi qui fais erreur , j’ en sais rien tout compte fait , ça ne me paraît pas logique c’ est tout .
          En tous cas ( bis ) , ce n’ était pas forcément très utile de te laisser aller …………………

          Cela étant , tous les fonctionnaires ne sont pas à ranger dans le même tiroir ……………… là aussi loin s’ en faut ……………..

          Des fois , j’ ai la très nette impression que tu ne comprends rien , tu en restes à ton idée et puis voilà , c’ est bon et ça te suffit ………………

          Par exemple , je suis persuadé que depuis le temps tu n’ as toujours pas saisi le fin du fin dans ma façon de « défendre » la Russie de Poutine à chaque fois que cela s’ avère possible , le sens profond d’ une telle démarche t’ échappe complètement ( je te rassure , à mon avis tu es loin d’ être le seul ) donc tu m’ attribues des intentions , des engagements , ou des idées que je n’ ai pourtant pas …………. alors que c’ est pourtant très simple encore faut-il avoir une vision plus large pour piger le pourquoi du comment sans exagérément simplifier la pensée d’ autrui ( le plus souvent fort complexe ) histoire que ce soit plus commode et que cela s’ inscrive mieux dans ce que tu es TOI ……………

          Enlève tes œillères , révise tes préjugés , et tu comprendras ………….. et n’ oublie jamais qu’ à de rarissimes exceptions près , tout être humain dit évolué normalement constitué a affaire à ses propres contradictions , des trucs intellectuels ou même psychologiques voire physiologiques qui vont à l’ encontre de ce qu’ il semble être la plupart du temps ……………..

          C’ est comme ça …………

          • Ah Ca ! dit :

            Lunette bien réglée….
            J’avoue que je suis souvent coupable de provoc, mais de manière purement académique bien entendu.
            C’est génial pour les négos de culs pincés, en trois mots j’ai la partie adverse en confusion totale, s’ils étaient venus bien déterminés, plan A, B et C à revoir.
            Il faut parfois me lire au 3eme voir 4eme degré car mon opinion peut être cachée par la provoc qui peut sortir à tout moment.
            En plus j’ai reçu une formation un peu particulière avec beaucoup de boue et juste un soupçon de vérité. Ça suffit….

          • ScopeWizard dit :

            @Ah Ca !

            Oui , je comprends très bien la tactique qui peut avoir sa part d’ efficacité , c’ est certain .

            Toutefois , ici il vaudrait mieux éviter que ça ne devienne une fois de plus la foire d’ empoigne et que le débat si débat il y a ne se transforme en pugilat ……….
            Perso , j’ aime beaucoup échanger voire confronter et même de temps à autre asticoter ou provoquer , mais malheureusement tous ne voient pas les choses de cette manière aussi ça frotte souvent au delà du raisonnable ……………

            Et je vous avoue que je suis vraiment las et fatigué de me prendre le citron avec l’ un ou l’ autre , alors que tout compte fait la plupart du temps ça ne sert à rien , juste afin de défendre une ou des idées que je crois « défendables » ………….

            Je finirai donc par me contenter de les exposer et de « discuter » avec ceux qui seront corrects et avec eux seuls…………
            De plus , je commence à manquer de temps ………….

            Un espace de discussion et d’ expression c’ est bien , un ring de boxe c’ est déjà un autre niveau …………..

            Après , chacun est libre de faire comme il l’ entend cela va de soi , mais je crains fort que de guerre lasse et compte tenu de la législation de plus en plus contraignante et limitative qui peu à peu se met en place et gagne du terrain , notre ami Laurent ne se retrouve dans l’ obligation de nous recadrer voire de fermer cet espace de commentaires …………..

            Thaurac est ce qu’ il est , vous êtes ce que vous êtes , idem me concernant , nous sommes tous ce que nous sommes , essayons de nous respecter au moins pour préserver un semblant d’ harmonie ……………. ce serait déjà ça de gagné …………….

            Après moi ce que j’ en dis ……………..

            Ne vous méprenez pas , je ne reproche rien à personne ou en tous cas pas en l’ occurrence ; j’ essaie juste d’ anticiper ………..

        • Ah Ca ! dit :

          Je préfère ma prose sans sophismes, à celles de tes histoires invalides de petits chapeaux de pauvres…

  13. PK dit :

    « Pour atteindre ces objectifs, il est question de renforcer le lien « armée-nation », de faire en sorte que le commandement soit très attentif à la condition militaire, de rapprocher les « soutenus des soutenants », en donnant plus de latitude aux premiers ou encore de simplifier les procédures. »

    Les politiques ont déjà montré la voie : ils ont court-circuité le CEMA pour la dernière décision de déployer des soldats de Sentinelle contre les gilets-jaunes.

    Comme quoi, quand on veut, on peut.

    Qu’en pense le CEMA ?

  14. petaf dit :

    du vent , du vent , du vent ….

  15. Carin dit :

    @PK
    Je me trompe peut-être, mais il me semble que le CEMA a mis à disposition du ministère de l’interieur quelques 3000 paxs à temps complet + 3000 en cas de besoin+ environ 3000/4000 en cas de force majeure…. en clair cela veut dire que le ministère de l’interieur emploi les 3000 paxs (a temps plein) comme il l’entend!!!
    Le CEMA n’a pas son mot à dire sur cet emploi..
    Maintenant si vous voulez parler du manque de personnel dans la police et la gendarmerie suite aux nombreuses fermetures d’unites CRS/GM, je suis d’accord avec vous, et là « remontada » de ces deux corps, va être longue, parce que les jeunes qui entrent aujourd’hui dans ces corps ne veulent plus êtres corveables a merci comme leurs anciens, malgré toute la bonne volonté que les actuels personnels déploient, il ne faut pas croire qu’entre deux « samedis GJ » ils se reposent… que neni leurs compagnies prennent la route et vont sécuriser d’autres villes .

  16. petitjean dit :

    J’ai un problème
    je suis hermétique à ce jargon politique
    ce militaire pourrait-il parler clair ?
    budget, recrutement, formation, fidélisation, compétence, coopération, disponibilité , lien avec la nation, on fait quoi au juste ?
    Désolé, c’est pas clair pour moi
    tiens , en passant, lui, c’est clair, mais c’est dans un autre domaine :
    https://www.tvlibertes.com/le-retour-du-general-tauzin

    • ScopeWizard dit :

      @petitjean

      J’ ai exactement le même problème que vous ………….. et ça fait au moins trente ans qu’ il en est ainsi ; rien à faire , je ne m’ y suis jamais fait . 🙁

  17. Jm dit :

    On a toujours un CEMA ?????
    Alors;
    – « L’enjeu, est-il expliqué dans ce plan, est de préparer les armées « aux défis de demains » tout en créant les « conditions d’un emploi optimisé des ressources allouées à la défense » [en clair, chaque euro doit être dépensé utilement] ».
    Ce n’est pas ce qu’on fait depuis 20 ans et plus ???
    – « La 2ème chose c’est l’insistance sur la stratégie RH. Une armée est faite essentiellement d’hommes (et de femmes) et c’est eux qui sont au centre de tout. »
    Ça, c’est qu’on a oublié depuis 20 ans !!!!!
    – « de rapprocher les « soutenus des soutenants  »
    Ça, c’est si ce qui ne ce fait plus depuis 10 ans.
    – « Seconde priorité : disposer d’armées « robustes, résilientes et entraînées » afin qu’elles puissent être en capacité d’ »absorber le choc inhérent à tout type de confrontation armée », y compris dans les nouveaux espaces de conflictualité [cyber, espace, etc]. »
    C’est vrai qu’actuellement, nous sommes une armée de bras cassé, qui ne sait pas repartir du bon pied, et de fainéants ventripotents !!!!
    Il découvre l’eau tiède, notre CEMA ??????
    Mais qui nous a mis cet énarque politicien aux grandes théories aussi creuses et aux grandes phrases inutiles qui ne sont pas sans nous rappeler nos « brillants politiciens  » dont on aura aussi vite oublié le nom que son passage aura été transparent.
    En fait, nous n’aurions pas de CEMA, on ne verrait pas la différence

  18. werf dit :

    Trop ambitieux ce plan, il veut tout couvrir alors qu’il faut faire des choix (le type d’armée FS ou conventionnelle, ses capacités opérationnelles par rapport aux moyens disponibles, l’abandon de certains programmes (i.e chars lourds, PA), le niveau défensif plutôt qu’offensif, les missiles plutôt que l’artillerie, etc…), la dissuasion aérienne. Nous avons pas l’argent pour tout faire. Il faut du courage pour présenter au PR ces décisions difficiles à prendre. C’est là où j’attends le CEMA…

  19. intruder dit :

    je suis p’ etre trop vieux mais j ai rien pigé! j espere qu ils savent ce qu ils racontent, que ce n, est juste pas pour se la péter et causer comme a boboland.

    • ScopeWizard dit :

      @intruder

      À mon humble avis , le fait qu’ un tel langage soit à ce point difficile à saisir voire hermétique ne doit rien au hasard ………………..
      Jouer sur le mots permet de tellement tout embrouiller et favorise l’ élitisme…………………..

      Question : faut-il réévaluer la spéculation astro-mythologique ( y a gastro-mythologique ) de Freud dans son approche structuraliste de la psychosomatique fliessienne ?

      ……..

      Réponse : Heu ……. ah , alors ça dépend ! Et puis ………. Est ce que c’ est utile ?

      HA HA HA HA HA 😀 😀 😀 😀 😀

      M’ en veuillez pas ! Vous savez , une brute ça rit d’un rien . Un missile qui passe , un champignon qui monte dans le ciel , le temple d’Angkor qui passe au-dessus de Billancourt… J’me marre de tout , j’ai des goûts simples. 😉

      • Plusdepognon dit :

        @ intruder
        Il y a toujours cet excellent sketch des inconnus sur les langages hermétiques de certaines professions:
        https://youtu.be/XbIaW_ZdJ0g

        @ScopeWizard
        Merci pour votre gentil mot.
        Au plaisir de vous lire (même si certains vous trouve trop expansif).

      • Plusdepognon dit :

        Et c’est marrant à lire en tout cas !

        • ScopeWizard dit :

          @Plusdepognon

          Je constate que nous avons les mêmes références ………… 🙂

          Oui , mon côté « expansif » vient sans doute du fait que j’ aime avant-tout me marrer tout en essayant de rédiger des trucs sérieux et parfois graves sans jamais me prendre pour autant au sérieux ……………
          C’ est plus difficile que l’ on s’ imagine ………….
          Enduite , j’ aime bien la précision et une certaine exhaustivité ………………
          Tout ça n’ aide pas à faire court surtout si vous vous emberlificotez dans vos idées en cours de rédaction , ce qui m’ arrive assez souvent …………… 🙁

          Bon , après , avec bientôt huit milliards d’ êtres humains sur Terre , comment voulez-vous plaire à tout le monde ?
          C’ est difficile ………….. 😉

  20. Pb75 dit :

    C’est vrai que des Rafales, sur une surface équivalente à l’Europe et face à des chalutiers chinois, c’est exactement le moyen adapté #oupas

  21. TINA2009 dit :

    Bsr à Tous et toutes !

    Hormis tout ce qui a été commenté ici , je retiendrais pour ma part , le point suivant . A savoir , je cite :
    « …. offrent à la France une capacité d’influence, d’autonomie, d’appréciation de situation et d’action dans les zones d’intérêt stratégiques. » Or, précise le plan, ce réseau a désormais « vocation à s’ouvrir aux Européens. »
    —> pour moi, c’est une information capitale quand à l’aveu qu’il n’y a plus de souveraineté nationale . Ceci constitue un aveu complet . Nous ne sommes plus qu’un land de cette EUROPE DE M.E.R.D.E.
    LA FRANCE EST SOUMISE, DECOMPOSEE, DESTRUCTUREE, DISTRAITE : TOUT EST MORT ! C’est le terrain IDEAL pour la 3 ème guerre mondiale globale ( CIVILE, REGULIERE, IRREGULIERE, RELIGIEUSE, IDEOLOGIQUE).

    • ScopeWizard dit :

      @TINA2009

      Bonjour TINA2009 !

      Bravo ! 🙂
      Du peu que j’ ai compris , c’ est également un point qui m’ a tout de suite frappé ………………… et qui m’ a fait plus ou moins aboutir aux mêmes conclusions que vous .

      Comme quoi ……… 😉

  22. Militaire dit :

    J’ai rien compris…mais je suis bientot à la retraite. Franchement notre ancien CEMA savait faire passer des idées complexes avec des mots simples. Avec celui-ci, on balance des formules toutes faites dignes d’un cours sur le « buiseness plan ». On sulpte la fumée en espérant qu’il en sortira une forme. RDV dans 3 ans…
    Un autre CEMA avec un autre « buisesness plan » voudra laisser à son tour son nom dans l’histoire en décochant une énième vision stratégique du style faire mieux et moins cher pour « garantir le succès de nos forces et le rang de la France ».

    • ScopeWizard dit :

      @Militaire

      Eh bien moi je suis très content que vous n’ ayez rien compris !
      En effet , du coup je me sens beaucoup moins seul ……………… 🙂

      • Militaire dit :

        A lire les commentaires nous ne sommes pas seuls à n’avoir rien compris.

        • ScopeWizard dit :

          Et tout compte fait , j’ en viens à me demander si cette incompréhension collective est si rassurante que ça ?………….

  23. Edouard dit :

    Pr être pleinement opérationnel, ne faudrait il pas qu’une partie de nos soldats cessent de faire les plantons de services pr le bon plaisir de qlqs gouvernants adeptes de l’économie facile

  24. nexterience dit :

    Il ne parle pas des risques.
    Je trouve que le grand oubli est l’immense défi de la cohésion sociale.
    La guerre, c’est imposer sa volonté. Un pays souhaitant imposer sa volonté à la France peut profiter de la faiblesse de notre cohésion nationale pour nous diviser et nous affaiblir.
    Peut être que cette question de sécurité nationale n’est pas du ressort de l’armée mais le résultat peut être le même qu’une bataille perdue : anarchie civile, chute de l’économie, abandon des intérêts en Afrique, des ambitions internationales , etc. Bref, une sorte de Perestroika sur la France engagée partout comme a su provoquer Reagan à l’URSS.

  25. Molloy dit :

    Quand les pros du marketing remplacent les militaires.
    « Singularité positive » J’ai cru que le CEMA allait nous parler d’astrophysique et de trous noirs.
    Non, c’est juste du charabia dispensés à l’usage de pas grand monde en vérité. Qui aura retenu ces propos dans 3 mois ? 6 mois ?

    Enfin, le dernier axe, intitulé « gagner ensemble » considère que « l’augmentation des ressources oblige les armées ». Par conséquent, il s’agit, d’ici 2021, de « créer les conditions d’un emploi
    optimisé des ressources et d’être en capacité de démontrer [leur]performance. » Ce qui suppose de « conforter la place des armées au cœur de la Nation » et de « créer un un nouvel équilibre respectueux des principes qui garantissent l’efficacité des armées », via une « plus grande subsidiarité au sein des organisations et une relation de confiance avec les chefs de proximité. »

    Blablabla, Homer simpson vous écoute les gars….bla bla bla

  26. Le Glaive dit :

    http://www.defens-aero.com/2019/03/partie-flotte-rafale-air-marine-clouee-au-sol.html

    l’excellence opérationnelle implique d’abord du matériel sans problèmes, et qu’on n’autorise pas n’importe qui , civil de surcroît, à utiliser du matériel de l’Etat, surtout de haut niveau, pour faire une promenade ou en récompense de ceci ou de cela . L’Armée de l’Air n’est pas la Foire du Trône ni Disneyland, ( à ma connaissance) .

  27. ScopeWizard dit :

    Il y a un gars qui autrefois , dans le courant du XVIIè , disait un truc que je trouvais plutôt bien vu ………………. il en disait même plusieurs ………….

    Florilège ……………

    « Hâtez-vous lentement , et , sans perdre courage
    Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
    Polissez-le sans cesse et le repolissez ;
    Ajoutez quelquefois , et souvent effacez . »

    Et vive le « blanco » !

    « Mais dans l’art délicieux de rimer et d’écrire ,
    Il n’est pas de degré du médiocre au pire . »

    Mâtez-vous nombre de sketches et de sketcheurs d’ aujourd’ hui ……………

    « Dans le siècle où nous sommes ,
    Est-ce au pied du savoir qu’on mesure les hommes . »

    Alors là , tournons notre attention vers Hanouna ou la téléréalité …………

    « Selon que notre idée est plus ou moins obscure ,
    L’expression la suit , ou moins nette , ou plus pure . »

    Les tout récents marathons verbaux de notre cher Président en sont le plus vivant des exemples ……….

    « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément . »

    Se référer à l’ ensemble des citations de l’ article …………. à mon avis aussi pénible à écrire qu’ à lire qu’ à traduire vu le degré de propos « abscons » tenus à s’ efforcer de préalablement comprendre pour savoir un minimum ce kon fabrique et où kon va ……………

    Et puis d’ autres , peut-être un poil moins intellectuels ( mais juste un poil , hein ! ) que notre ami Boileau Nicolas qui doit du reste être très âgé de nos jours et sans doute est-il depuis le temps placé en EHPAD ( d’ ailleurs si par hasard quelqu’ un sait où il est et le localise …. perso , je ne rechignerais pas à lui poser deux-trois questions histoire d’ éclairer les lanternes ………. ), avaient en leur temps essayé de traduire ce qui semblait et semble toujours de prime abord intraduisible ………………..
    https://www.youtube.com/watch?v=7w2VbOoXE2k

    Combien sommes-nous ou avons été de « Gentil » au moins une fois ? 🙂