CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La frégate française « Prairial » intercepte une importante cargaison de cocaïne dans le Pacifique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

4 contributions

  1. heaume44 dit :

    Très bon travail !

  2. Posteur dit :

    Il y a beaucoup de transfert,vente de cocaïne en ce moment,ça s’amplifie,sinon j’y pense mais ils n’ont pas pensé à un moment à faire des passages sous maritime ? Passer sous l’eau avec les protections appropriés pour « la marchandise » ces « vendeurs » ?
    .
    Je ne comprends décidément toujours pas comment on peut en venir à se droguer ou en consommer ce genre de chose,les effets sont quasiment néfastes et malfaisant pour l’organisme,ça apporte peu de bien fait d’en arrivé là et dire que des personnes sont prêts à dépenser des grosses sommes pour se « libérer » un cours instant pour ensuite voir les effets néfastes,négatifs débarqué.
    .
    Sinon quand à ces embarcations,elles deviennent quoi ? Tout comme les armes,on les « prends »,puis stock voir revends ou transforme en pièce détachés,ferraillage,rend à l’entreprise qui les as créer ou même au pays d’où elles viennent ?
    .
    Fin bref bonne continuation à la marine,manquerais plus les transports par drones.