CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Un industriel russe a fait voler un mini-drone armé d’un fusil semi-automatique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. Pas mal l’atterro !
    Après les drones de reconnaissance et d’attaque au sol, quoi de plus naturel que des drones anti drones?
    L’ appareil militaro-industriel français ferait bien de s’y interesser pour ne pas , une fois de plus, être à la remorque des US.

  2. Blud0 dit :

    Pas d’hélice faible pour favoriser la poussée et permettre un décollage vertical au détriment de la vitesse, vitesse de vol trop faible impliquant un angle d’attaque élevé donc visée au dessus de la ligne de vol . Ca sent le gros pipeau .

    • Shalom dit :

      En français facile ça veut dire quoi ? Vous proposez quoi à la place ?

      • Patatra dit :

        Il dit que les hélices ont été dessinées pour favoriser la traction nécessaire au décollage vertical du drones … ce qui se fait au détriment de la vitesse en vol. Ceci à pour conséquence, comme on le voit sur les images que l’avion vol le cul bas et le nez haut. Sa ligne de tir se fait au dessus de son axe de vol.
        Retenez > Pas faible, traction de l’hélice meilleure à basse vitesse, top au décollage, mais pénalise la vitesse /// Pas grand, meilleure traction à grande vitesse, mais pénalise la traction à basse vitesse, donc moins bien au décollage.

      • Ion 5 dit :

        @shalom

        1) Les hélices sont un peu comme des vis, mais qui se vissent dans l’air. Le pas de vis est l’avance par tour.
        Le pas dépend de l’angle de calage des pales d’hélice.
        2) S’il y avait un problème de ce coté là (mais ce n’est qu’une supposition de Bludo, pas forcément une réalité), une hélice à pas variable serait la solution. (On peut via certains mécanismes faire varier l’angle de l’hélice par rapport à l’axe en vol).
        Cdt

    • Polymères dit :

      Vous pensez qu’il y a un type au sol qui tire sur le ballon et abat l’autre drone? Mais non voyons, les russes ont l’habitude de ne duper personnes!

    • josé-paledir dit :

      Avec un cal.12 utilisant du plomb de chasse ou de la chevrotine il n’y a pas besoin d’avoir une visée juste. D’autre part on peut voir une antenne de type FPV, l’opérateur peut donc apparemment voir ce qu’il vise.

    • Lagaffe dit :

      Et bonjour la sécurité… vu l’instabilité du truc, le risque de toucher des personnes au sol ne semble pas négligeable.
      Tirer d’un drone quadricopter en vol stationnaire est déjà compliqué mais tirer d’un mini-drone de type « tail-sitter », ça doit être l’enfer même pour un tireur d’élite expert en pilotage de drone…

      • Ion 5 dit :

        @Lagaffe

        Je crois quand-même que vous devriez revoir vos fondamentaux sur la STABILITE en mécanique de vol AVANT de poster. Ou plutôt apprendre…

        On sait faire des avions canards depuis les frères Wright ou Santos-Dumont et, bien centrés, ils sont naturellement stables. Contrairement au quadricoptère d’ailleurs, qui a besoin d’un asservissement pour assurer sa stabilité, de manière totalement artificielle donc.

    • Ion 5 dit :

      @Bludo
      1) un angle d’attaque élevé ne veut pas dire forcément une assiette élevée, ça dépend du calage des plans.
      2) le drone peut avoir abattu sa cible en trajectoire de descente, le cas échéant.
      3) on peut aussi caler l’arme, en plus des plans…

  3. Hermes dit :

    La plupart des modélistes fan de la WW2 sont déjà capable de faire ça…
    .
    Du plus gros à déjà été employé en utilisant le même principe que les canons sans recul…
    C’était pas beaucoup plus probant, mais ca a été fait…
    .
    Je ne vois rien d’exceptionnel si ce n’est un outil de propagande…

    • Clément dit :

      J’ai déjà vue un quadricoptère « civil » monté avec un pistolet automatique d’airsoft, une carte arduino et un peu de matos d’aéromodélisme. Alors les contraintes ne sont pas les mêmes qu’avec une vraie arme (recul, vibration) mais en effet, ça se fait bien.

  4. Breer dit :

    Pas d’inquiétude, l’ingéniosité humaine mise au service de l’ amélioration ou de la création d’armes (donc faites pour tuer-détruire-annihiler) sera toujours foisonnante, comme elle l’a été depuis plus de 3000 ans, mais comme cela fait progresser la technologie…. Il faut rappeler que les V1 et V2 inventés par les ingénieurs allemands durant la 2ème guerre mondiale ont après guerre été la base des programmes Gémini et Apollo aux USA et même d’Ariane en France, les ingénieurs allemands ayant été recruté plus ou moins secrètement après guerre. C’est juste dommage pour les centaines et plus de personnes qui sont mortes au préalable pendant les bombardements.. Les ingénieurs arriveront bien a créer des drones armés pour tirer sur les troupes, voir la population… après tout le cinéma l’a déjà inventé (cf dans Terminator) …

    • Hermes dit :

      C’est mignon de toujours ramener les V2 a l’aérospatial et même si c’est en partie vrai, vous êtes au courant que ce ne sont pas les premières fusées ? Ni fusé fusé, ni fusé à propergols liquide ?
      .
      Le V2 est moins impressionnant de par sa nature « fusé » que par son système de guidage ou son moteur même…
      .
      De plus, c’est plutôt la famille Diamand en France, Ariane (issu de la famille Diamand du coup…), c’est déjà l’Europe (Même si l’ESA c’est en grande partie le CNES, on va éviter de froisser les gens…)
      .
      Hormis ce petit « coup de gueule » sur ce raccourcis à moitié erroné.
      Force est de constaté que oui, l’Homme a toujours excellé dans sa quête de trouver la meilleure méthode de tuer son prochain, et ce… depuis bien plus que 3000 ans, sans doute plutôt 30 000 même !

      • Clément dit :

        Depuis au moins 4000 ans. Entre -2600 et -2350 av JC, on a « le premier conflit armé » entre les cités de Lagash et de Umma, dans l’actuel Irak.
        Ce sont aussi les événements historiques les plus anciens pour lesquels on possède des documents sous la forme de sources directes (c-a-d une trace écrite).

  5. Castel dit :

    En tout cas, le concept du drone anti-drone me parait intéressant.
    Il viendrait en complément des autres systèmes basés au sol, qui n’aurait pas réussis à l’abattre , et il prendrait le relais pour essayer de le suivre sur le chemin du retour.
    Et même s’il n’arrivait pas à l’abattre à son tour, cela permettrait au moins de localiser l’endroit à partir duquel, l’ ennemi l’utilise……

  6. Auguste dit :

    Un peu hors sujet.
    Les US ont détruit un missile de croisière dans l’espace.
    https://edition.cnn.com/2019/03/25/politics/missile-defense-agency-us-interceptors-test/index.html

    • Matt dit :

      Pas un missile de croisière, un missile balistique…

      • Auguste dit :

        J’avais lu,un peu avant, un article sur le missile de croisière.Téléscopage.Dommage qu’on ne puisse corriger.
        Est-ce possible Mr Lagneau d’installer « modifier » comme sur d’autres sites?

  7. Polymères dit :

    Même si on peut rester songeur sur la réalité de cette kalash volante tant l’angle de la caméra ne permet pas d’en apprécier l’environnement et donc une possible mise en scène et étonnant de ne pas avoir une vidéo de l’écran de l’opérateur, celle justement pouvant amener à apporter des éclaircissements sur le système de visé et la preuve que c’est bien le drone qui abat le ballon et le modèle réduit de l’avion.
    Bref ce genre de « démonstrations » ne démontrent rien et c’est ça le problème. On vend un concept, une idée mais on ne démontre pas du tout la réalité et la qualité opérationnelle de la chose. Pourtant c’est facile à faire, d’autant que cette kalash volante n’a rien de secret défense, de stratégique ou d’une révolution technologique. Car ce qui compte, ce n’est pas de mettre des ailes et des moteurs à une Kalash allégée pour ensuite y greffer un mécanisme pressant la détente, ça c’est même à la portée de n’importe qui (l’amateur américain le démontre), ce qui compte c’est la capacité à repérer sa cible et tirer avec précision avec bien entendu l’autonomie qui va bien.
    S’il est facile de mettre une caméra au dessus d’un canon pour avoir la ligne de visée, son alignement et sa capacité à supporter la perturbation du vol c’est autre chose. Je pense que l’option quadricopter est la meilleure solution pour opérer un armement tel qu’un fusil. Il est important d’avoir la stabilité et je pense qu’il est préférable de rechercher la précision du tir couplé à une bonne optique d’observation pour avoir un tireur de précision en hauteur au dessus de nos forces, plutôt qu’un drone « chasseur » qui va rafaler d’une manière hasardeuse à proximité immédiate de l’ennemi, donc de sa vue, donc de ses armes, donc notamment des armes anti-drones (brouillage) qui vont équiper de plus en plus d’armées.

    Le petit drone d’attaque, de proximité a son importance, il faut y réfléchir, mais il ne faut pas faire de faux concepts qui servent l’intérêt psychologique ou comme pour les russes, un besoin de vouloir se montrer « à la hauteur » (voir au dessus) des autres avec des drones, y compris terrestres qui sont bien beau devant les caméras, mais qui ne cadrent pas la réalité militaire, du besoin, des limites.
    Le drone quadricopter (ou plus) d’observation avec un armement capable d’un tir de précision au dessus de nos forces, je dis qu’il faut y songer. Mais je pense qu’il faut également songer à des petits drones suicides, low cost. Le Kalash avion, non.
    C’est comme pour le drone terrestre, privilégions la simplicité comme le Milrem armé d’un MMP ou d’une mitrailleuse téléopéré et évitons de vouloir créer des unités blindés dronisés comme les russes le font pour impressionner (jusqu’à présenter un homme déguisé en robot comme étant un drone…) et se donner l’image d’une armée à la pointe de la technologie pour la propagande (et oui n’en déplaise à certains, beaucoup de choses que font les russes servent à cet aspect là), la réalité c’est qu’ils ne l’utiliseront pas, car c’est trop gros pour être sacrifiable sous l’autel d’une perte de signal au premier virage en zone urbaine. Les russes ont également des projets de drones terrestres de « petite » taille, malheureusement plutôt que d’exploiter cela, ils tombent dans une quête de supériorité (le drone est devenu un des secteurs dans lequel la Russie investit pour rattraper son retard) et finissent par vouloir un truc qui comme souvent, n’est pas à leur portée.
    L’exemple russe n’est pas celui à suivre car ils cherchent beaucoup à vouloir démontrer plutôt qu’à trouver des produits réellement utiles aux troupes et à un besoin opérationnel.

    • Le Glaive dit :

      @ polymères : la petite « morale » de fin ( de type  » années 30  » ) est vraiment de trop, car on sait dès le début à qui on a affaire lorsqu’on lit votre prose : il s’agit toulours de dénigrer tout ce qui vient de l’Est : on ne change pas une pathologie qui perd ! vous êtes le prototype de ces occidentaux qui font à la fois la critique systématique de tout ce qui est fait ou imaginé à l’Est : camelote, dépassé, ou carrément technologies volées et mal imitées, et en même temps vous n’arrêtez pas le catastrophisme d’une menace mortelle, permanente , de tout ce qui est « à l’est » : paranoä et scizophrénie en même temps, c’est un ensemble lourd, d’autant plus quand on est aveugle à ce que font vos maîtres et idôles de Washington. vous dépensez beaucoup de temps à exposer votre propagande si facile à dénoncer et à mettre en pièces : pourquoi perdre tout ce temps contre un ennemi si minable et ridicule, avec ses boites de conserves bricolées qui auraient la prétention d’envahir le monde entier ? Votre unilatéralisme et votre aveuglement sont aussi une nuisance pour notre pays, même à ce tout petit niveau ( et c’est ça qui pose problème) car vous êtes de ceux qui en font la simple chambre d’écho d’une puissance étrangère impérialiste, la seule à avoir installé des centaines d’avant postes partout dans le monde, sans que çe ne vous pose pas la moindre question.
      Je répète donc que , au fond, vous « jouez » contre la France, et je répète aussi que vous devez avoir bien conscience que tous les français ne sont pas embobinés comme vous : il existe un fort courant de gens qui s’informent , qui ont des sources équilibrées, qui sont impartiaux et justes, et qui ne sont pas tombés dans les panneaux de la propagande yankee reliée par l’OTAN et l’UE. Vous devez le savoir, et ne surtout pas vous croire dans un territoire où tout le monde partagerait votre vision partiale , manichéenne et manipulée, du monde .

      • Polymères dit :

        Vous intervenez sur ce site uniquement pour défendre la Russie d’une manière obsessionnel, instinctif, automatique, vous semblez être si attaché à ce pays que ça en devient douteux. Si j’avais critiqué le Bangladehs serait vous intervenu en prétendant que je défend les USA ou je ne sais quoi?
        Une chose est sure, vous pouvez chercher dans mes commentaires, je ne défend pas les USA (ici je n’en parle même pas) comme vous vous défendez la Russie car justement, pour vous, le problème c’est que vous l’idéalisez, pourquoi? Par ce que vous avez la haine de l’occident et des USA en particulier.
        .
        Non désolé, ne pas se prosterner devant les russes ne veut pas dire « défendre les USA », ça vous avez un mal fou à comprendre car vous fonctionnez justement dans un système binaire, partisane ou critiquer la Russie revient à se prosterner devant les USA, mais vous nagez en plein délire, moi ma position est et reste toujours la même, celle d’une France forte dans une Europe indépendante stratégiquement capable de faire sans l’allié américain et capable de s’opposer à leur influence comme étant capable de s’opposer à la Russie, car même si vous ne voulez pas le voir, la Russie est une nation impérialiste qui si elle souhaite dégager les américains d’Europe, ne vise pas à jouer « pour la France », pour notre indépendanc,e notre puissance, mais pour que la Russie puisse peser plus face à une Europe détachée des USA, une Europe divisée, une Europe faible.
        Si vous ne voyez pas cela, c’est que vous avez un problème d’analyse et ne prétendez pas que les autres sont aveugles quand pour vous, la défense de la Russie figure sans doute votre combat principal.

        Vous ne comprenez pas que vous agissez dans une stratégie d’affaiblissement de l’occident au profit de la Russie en imaginant cette dernière comme une alliée qui serait là, à vouloir être notre ami sur lequel elle ne souhaite avoir aucune influence, aucun leviers.
        C’est pour cela que je m’interroge beaucoup sur les individus comme vous, sur la réalité de leur nationalité française, car généralement, c’est un anti-occidentalisme aveugle qu’on retrouve principalement en Afrique (pour la sphère francophone) et bon nombre de vos commentaires sont critiques, méprisants et parfois d’un ton étranger (la France et les Français, ou les occidentaux, à vous lire ce n’est pas vous!).
        .
        Dans mon commentaire, il n’y a aucune paranoïa, vous vous révoltez devant des évidences que vous ne voulez pas voir, celle d’une Russie qui use et abuse de propagandes, en particulier militaire, d’une Russie qui a un complexe d’infériorité, d’une Russie qui ne conçoit pas forcément des choses formidables. Ce n’est pas moi qui dit que tout ce qui est russe c’est de la camelote ou des technologies mal copiées, c’est vous, c’est vous qui cherchez à généraliser cela à vos contradicteurs afin de pouvoir les ranger dans un tiroir de votre cerveau, un tiroir permettant de mieux satisfaire votre « vision » sur des occidentaux racontant tous la même connerie.
        Mais avez vous seulement déjà tenu dans vos mains des armes russes, avez vous déjà été dans des blindés d’origine soviétique pour dire que la critique envers le matériel russe est erronée? Non et ce que vous reprochez aux autres, c’est typiquement de ne pas avoir votre idéologie, celle ou vous voulez croire que les russes sont les meilleurs et qu’ils gagneront tous les combats qu’ils mèneront, si en occident on dit « non » c’est qu’on est pris dans la « propagande yankee ». Nous ne sommes pas sur Sputnik l’ami, c’est bien vous et non moi qui avez un problème avec le monde occidental qui vous pousse à défendre la Russie et non moi qui est pris d’admiration des USA et qui serait pousser à cracher sur la Russie pour leurs intérêts psychologiques.

        En attendant, les USA sont nos alliés et non nos ennemis, j’estime qu’avoir la première puissance militaire avec nous et non contre nous, n’est pas jouer contre la France. Peut-être que cette puissance américains vous agace, peut-être aimeriez vous voir la Russie l’égaler, mais la real politik c’est que d’avoir des alliés puissants n’est pas une soumission, arrêtez donc à vouloir prendre tous les alliés des USA comme des soumis ou des protectorats, ces jeux d’alliances existent depuis des millénaires. Si des pays veulent rejoindre l’Otan, ce n’est pas pour être soumis aux USA, mais pour se protéger d’une puissance impérialiste que vous ne voulez pas voir, que vous n’arrivez pas à comprendre et surtout à qui vous excusez tout sous le prétexte « des américains ceci, des américains cela ».
        Vous aussi, cessez de croire que tout le monde partage votre vision partiale, vous êtes même bien moins nombreux que ceux qui pensent comme moi. Peut-être que sur Sputnik ou RT, sur certains groupes Facebook qui rassemblent des individus comme vous, vous avez cette fausse impression de ne pas être seul dans votre idéologie, mais croyez bien que vous êtes loin de représenter un gros pourcentage, surtout dès lors qu’on retire les « étrangers » car être francophone n’est pas être français, que Mamadou du Sénégal ou Mohamed d’Algérie vomissent l’occident et la France en léchant l’entrejambe russe, qu’ils représentent une opinion d’opposition française…

        Je termine par répéter ce que je disais, il s’agit ici d’une Kalash avec des ailes, qui utilise aucune technologies « nouvelles » et qui ne démontre rien du tout, ne permet pas d’en mesurer l’efficacité opérationnelle.

        • Matt dit :

          Dans le fond je suis d’accord avec vous, mais…

          Tant de prose pour un troll, est-ce que ça en vaut vraiment la peine (et le temps de l’écrire) ?

          • Le Glaive dit :

            @ Matt : vous avez raison de ne pas vous exposer en écrivant quoi que ce soit qui sortirait de votre cerveau, sur ce site : l’escroquerie serait trop visible ! contentez-vous donc de hurler avec le troupeau: chacun fait avec ses moyens, n’est-ce pas !

  8. vrai_chasseur dit :

    Almaz Antei est un groupe qui pèse plus de 8 milliards. Pour comparer c’est plus de 2 fois plus gros que MBDA.
    MBDA aussi avait expérimenté le concept d’un drone porteur d’une arme individuelle, en l’occurrence une grenade, cf ici : https://www.youtube.com/watch?v=gH4wH2SWIkE
    Tous ces groupes industriels essaient des concepts, des projets. Certains sont abandonnés, d’autres servent de démonstrateurs, de qualificateurs de technologie, voire de produits d’appel pour exciter l’envie d’achat des militaires. D’autres encore servent de propagande.
    Tout ça fait partie de la vie quotidienne de ces groupes.
    Sur le plan philosophique on peut le regretter mais force est de constater que l’imagination de l’humain pour faire exploser son prochain ou lui envoyer une balle est sans limite.

    • Ion 5 dit :

      @vrai-
      « Sur le plan philosophique on peut le regretter mais force est de constater que l’imagination de l’humain pour faire exploser son prochain ou lui envoyer une balle est sans limite »
      C’est vrai vrai-chasseur, mais là c’est moins grave: que les drones se détruisent entre eux pendant que je regarde « l’inspecteur Derrick » en pantoufles ne me dérange pas plus que ça…

  9. Ltikf dit :

    Le drone anti-drone devenant une menace, reste à mettre au point le drone anti-drone anti-drone… Au niveau terrorisme c’est plus simple de mettre un explosif sur un drone. Faudra juste faire attention aux balles perdues…

  10. Thaurac dit :

    Ouais, on ne sait jamais de quel coté il vole, ceci dit, tu mets un embout de balai à un quadra rotors et il nettoie la cour de la caserne, c’est un peu débile ce truc

  11. Frédéric dit :

    Lapsus, il s’agit d’un missile balistique. Et aujourd’hui, c’est l’Inde qui devient la 4e puissance a abattre un satellite !

  12. pepel_WASSKA dit :

    J’imagine froidement que les premiers à employer de tels appareils seront des terroristes. Parce que l’armée a besoin de viser juste, et que c’est très difficile, alors que bidouiller une AK47 accrochée à un gros drone qui volerait à 15m du sol, en arrosant vers le bas sans réfléchir, serait absolument terrifiant, mais probablement pas très éloigné des capacités d’un terroriste bricoleur d’ici quelques années.

    Un drone anti-drone est alors une bonne idée, mais il faudrait qu’il y en ait partout pour sécuriser tout le territoire…

  13. Thaurac dit :

    Demain tu attaches une ogive nucléaire à un ballon stratosphérique et tu fais le buzz
    Bref, ce truc n’est pas du niveau du fil à couper le beurre 😉

  14. Thaurac dit :

    Encore les fameuses armes nouvelles d’hitler, pardon poutine, mais elle fait un peu bon marché…