CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Le mystère entourant l’attaque de l’ambassade nord-coréenne à Madrid commence à se dissiper

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

32 contributions

  1. Stoltenberg dit :

    « Ainsi, le juge d’instruction José de la Mata a indiqué que le chef du commando était un certain Adrian Hong Chang, un ressortissant mexicain résident aux États-Unis ».
    .
    Ouai, et il est livreur de pizza sur la Lune… Ça pue les faux papiers à 10 km.
    .
    Sauf Hong Chang, qui a quitté les lieux à bord d’une voiture Uber qu’il avait réservé sous le nom de « Oswaldo Trump ».
    .
    Pas mal : ) trolling du haut niveau : ) La seule question que je me pose c’est pourquoi il n’a pas mis James Bruce Lee Bond dans ses papiers, ça aurait été plus marrant.
    .
    En ce qui me concerne, je ne crois pas qu’une telle action ait pu être menée par des amateurs ou des civils. Je crois qu’ils ont été aidés par des professionnels.

    • Fred dit :

      Que trouvez-vous « pro » dans cette opération?

      • Stoltenberg dit :

        Ils étaient bien préparés. Ils savaient ce qu’ils voulaient et où le trouver, ils ont gardé le sang froid au moment de l’arrivée des forces de l’ordre, ils ont dû faire un repérage et tout planifier de A à Z. Ce n’est pas une poignée de simples dissidents politiques qui va mener une telle action digne d’un film.

      • jyb dit :

        @Fred
        Je pense que cette opération est une réussite et n’était pas destinée à rester clandestine. La signature « oswaldo trump » tend à le laisser penser et le fait que les « plombiers » soient tous rentrés à la maison avec ce qu’ils venaient chercher montre que ce sont des faux « pieds nickelés » mais de vrais pro. On peut aussi penser à un masquerade trick qui détourne l’attention…
        Au final, ce sont les personnels de l’ambassade qui sont les dindons de la farce.

      • EchoDelta dit :

        J’allais poser la même question. Cela ressemble à une bande de pied nickelés qui laissent des traces partout (achats notamment) qui finit par se faire prendre, qui n’a rien obtenu ne sachant pas quoi chercher… Bref rien de professionnel dans tout cela. Un bon SR ne laisse aucune trace, aurait obtenu les renseignement sans que les Coréen s’en soit aperçus, et personne ne l’aurait su sauf 25 ans après dans les mémoire des anciens officier SR.

        • Ah Ca ! dit :

          Quoi c’est ?…. c’est mal connaitre la vie de ces gens… Il y a toujours une carte de visite.. encore faut-il pouvoir la trouver.
          C’est difficile de vivre dans l’ombre et de n’avoir aucune notoriété pour des actes qui souvent en mériteraient… Alors ils créent leur propre notoriété et laissent une carte de visite qui peut être des plus insignifiante mais que la bonne personne pourra reconnaitre.

        • jyb dit :

          @ed
          ok, rendez-vous dans 25 ans pour savoir quelle était la mission ?

        • Fred dit :

          @ EchoDelta et Fred
          Les « Époux Turenge », officiers de la DGSE ont laissé pas mal de traces (y compris d’achats de matériels nécessaire à l’opération), et ils se sont même fait pincer … Pas comme au cinéma, dans la vraie vie !

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Rainbow_Warrior#Faits

  2. Reality Checks dit :

    Bon ben finalement Jason Bourne et Tom Cruise se sont déguisés en mexicains d’origine asiatique résidents aux USA?
    On arrête pas le progrès, c’est Oswaldo Trump qui doit être content….

    • Plusdepognon dit :

      @ Reality Cheks
      Ce monde de faux-semblants n’est pas propre à notre époque, mais c’est quand même un spectacle désolant. Les barbouzes ont-ils moins de métier ou est-ce plus difficile qu’avant ?
      Je pense qu’Internet est surveillé dans votre pays, mais voici un petit article de ce côté de la méditerranée.
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/03/26/algerie-le-chef-d-etat-major-de-l-armee-demande-de-declarer-abdelaziz-bouteflika-inapte_5441529_3212.html
      En tout cas, ça n’est pas banal comme situation.
      Pour en revenir au thème de l’article, je plains les personnels de l’ambassade…

      • Reality Checks dit :

        En effet et certes dans le monde d’aujourd’hui ce genre d’opérations est plus difficile que dans les années 60 c’est sûr, quel que soit le commanditaire. Mais quand même, commander un Uber avec un alias pareil, ne pas se soucier de caméras de surveillance, etc, etc… c’est plus que pompon: peut être que ces messieurs avaient simplement pour mission de se faire prendre…. ce qui expliquerait pas mal de choses…. 🙂
        Pour ce qui est de votre lien:
        1) L »internet est aussi libre qu’en Europe pour l’instant, rien ne dit que cela restera le cas dans l’hypothèse de grands bouleversements historiques qui peuvent aller dans un sens positif comme dans un sens contraire 🙂
        2) J’ai un regard très sévère sur la couverture de presse actuelle, elle est soit orientée soit médiocre, mais loin de donner une radiographie correcte de ce qu’il ce passe vraiment. Presse locale ou étrangère, d’ailleurs.
        3) Pas banal oui. En même temps comme souvent dans ce type de cas il sera encore plus intéressant de regarder tout ceci avec le recul dans un an ou deux, lorsque les résultats effectifs des bouleversements actuels se dégageront.

      • Fred dit :

        @ Plusdepognon

        Boutons Macron, boutez-flika :o)

  3. Robert dit :

    Les américains capables de tels coups bas, nous aurait-on enduit d’erreur ?
    Vous êtes sûr que c’est pas des russes déguisés en américains ?

  4. Thaurac dit :

    Cela pue les démocrates qui cherchent encore des poux chez Trump avec un FBI à sa solde….

    • Fred dit :

      @ Thaurac
      Toi, tu lis systématiquement et sans distanciation les hyperliens de Petijean :o)
      Attention, ça gangrène les neurones, et ils risquent de finir par puer. Ah non, ils puent déjà.

      • Thaurac dit :

        A aucun moment je n’ai suivi ces fameux hyperliens et je n’ai pas besoin de petitjean pour me faire une idée.
        Vu que depuis l’élection de trump, il ont raclé tous les fonds de poubelle pour le noircir, pourquoi pas les poubelles coréennes, on a vu l’accointance fbi démocrate, alors sors toi le doigt de ton fondement (idéologique) , ne pleure plus sur le fait que tes bureaux ne soient plus à solférino, et regarde ce qui s’est réellement passé aux usa, ça te rendra pas surement plus intelligent mais moins sot, c’est sûr.

  5. Lagaffe dit :

    Une opération foireuse montée à l’arrache par des mercenaires recrutés par la Corée du Sud ?
    Une bande d’amateurs anti Kim Jong-Un et/ou anti-Trump opposés à un accord de paix avec la Corée du nord ?
    On voit mal la CIA impliqué dans cette farce…
    « Sauf Hong Chang, qui a quitté les lieux à bord d’une voiture Uber qu’il avait réservé sous le nom de « Oswaldo Trump ». » : ça, c’est le pompon !

  6. Carin dit :

    Quelle que soit l’agence, a l’arrivée ce sont bien les américains qui étaient à la manœuvre!!
    Et que ces derniers tentent de faire croire que c’etaient des amateurs, après avoir accusé des tagueurs de je sais plus trop ou,tendrait presque à démontrer leur implication… ils se ruskoffient les ricains, ils commencent à donner des scénarios farfelus… feraient mieux de faire appel à Hollywood.

  7. Lagaffe dit :

    « Quelques jours avant de passer à l’action, ce dernier aurait fait des emplettes à Madrid afin de procurer des étuis de pistolet, des couteaux de combat, des lunettes de protection, cinq lampes de poche tactiques et six répliques d’armes de poing HK. »
    – excusez-moi monsieur le vendeur, vous n’auriez pas des cagoules ?
    – désolé on est en rupture de stock.
    – zut !
    « Deux de ses complices, identifiés comme étant Ram Lee [un sud-coréen] et Sam Ryu [de nationalité américaine] ont complété ces achats dans une quincaillerie en faisant l’acquisition de paires de cisailles, de rubans adhésifs et d’une échelle télescopique. »
    Les achats classiques d’américains en vacances…

  8. Duc d'Orléans dit :

    Personnellement j’apprécie le travail d’enquête de la police espagnole dans un temps si court. Dans le temps j’avais déjà remarqué que dans les affaires de grand banditisme international ils travaillent bien.

  9. Ltikf dit :

    Qui aurait intérêt à dégrader les relations entre les USA, la Corée du Nord et accessoirement l’Espagne ? Une faction dure en Corée du Nord ? Les Mexicains qui ont un compte à régler avec Trump ? Les Chinois ? Les Russes ont aussi leurs entrées en Amérique Latine depuis longtemps , on se rappelle de l’assassinat de Trotsky au Mexique…

  10. PK dit :

    Bref, le mystère n’en était pas un : c’est une black-op US, pourri en plus (mais on serait un peu obligé de dire : comme d’hab)…

    Bref, les Américains se paient le luxe de le faire chez un allié, membre de l’OTAN.

    Ce sont les mêmes que l’on doit croire quand ils nous disent : attention, les autres sont nos ennemis.

    « Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge ! » dixit un fameux faux-cul, mais qui n’avait pas tort sur ce coup-là.

  11. Plusdepognon dit :

    Il suffit de demander à un GAFA. Si ces personnes existent, ils ont des smartphones. 🙂
    https://youtu.be/gmbTryKNaQM
    En tout cas, c’était complètement idiot. Les diplomates doivent être soit morts, soit en camp de travail connaissant la douceur du régime et le fameux « ne pas perdre la face » des asiatiques.

  12. Barfly dit :

    Mdr.
    On se croirait dans un mauvais roman d’espionnage. A quand un duo Oswaldo Trump et OSS117. Il y a tellement de tiroirs dans cette histoire que même le commanditaire lui même ne sait plus pourquoi il a monté cette opération ninja.

  13. Lagaffe dit :

    Un groupe, dénommé Défense civile Cheollima (DCC), a affirmé être responsable du raid visant l’ambassade de la République populaire et démocratique de Corée (nom officiel de la Corée du Nord) à Madrid dans le but de mettre fin aux activités « illégales » menées par les représentations diplomatiques nord-coréennes à l’étranger, et affirmant qu’il avait ensuite partagé « des informations d’une énorme valeur » avec le FBI.
    Le commando d’une « dizaine de personnes » avait « utilisé la force, avec des armes à feu factices, des machettes, des barres de fer et des couteaux.
    Dans un communiqué posté sur son site web, la DCC a démenti avoir eu recours à la violence, assurant que « personne n’avait été bâillonné, ni battu ». « Aucune arme n’a été utilisée. Tous les occupants de l’ambassade ont été traités avec dignité et la prudence nécessaire ».
    La nébuleuse Défense civile Cheollima — du nom d’un mythique cheval ailé coréen — propose son aide aux Nord-Coréens tentant de fuir leur pays et veut renverser le régime. En février, ce groupe s’est autoproclamé gouvernement nord-coréen en exil, baptisé « Joseon libre », du nom de la dynastie qui occupa le trône coréen de 1392 à 1910, année de l’annexion par le Japon.
    La DCC est apparue en 2017 lorsqu’elle a publié sur internet une vidéo du neveu de Kim Jong Un expliquant s’être mis en sécurité après l’assassinat de son père Kim Jong Nam, demi-frère exilé du dirigeant nord-coréen, à l’aéroport de Kuala Lumpur en février 2017.
    Le quotidien espagnol El Pais, citant des sources policières et au sein du contre-espionnage espagnol (CNI), a récemment affirmé qu’au moins deux membres de ce commando « ont été identifiés et ont des liens avec les services secrets des Etats-Unis », à savoir la CIA.
    Toujours d’après El Pais, Madrid a demandé des explications à la CIA mais celle-ci a démenti toute implication. Les autorités espagnoles ont qualifié cette réponse de « peu convaincante », estimant que les services secrets américains avaient agi « probablement en coopération » avec ceux de la Corée du Sud.

  14. JG von Rheydt dit :

    Heureusement à la cellule Françafrique c’est comme en Corée du Nord, on ne pardonne pas l’amateurisme.
    https://www.nouvelobs.com/faits-divers/20190327.OBS2488/3-questions-sur-le-meurtre-d-un-ex-agent-de-la-dgse-en-savoie.html

  15. Lagaffe dit :

    Cette histoire, comme celle du GRU au Royaume-Uni dans l’affaire Skripal ou l’affaire Khashoggi en Turquie ou l’assassinat d’un militant palestinien dans un hotel à Dubaï par le Mossad en 2010, montre que la capacité d’action et de discrétion des services de renseignements s’effacent devant la surveillance de masse vidéos et électronique. Il n’est plus possible d’agir sans laisser de traces.
    Personnellement je trouve ça plutôt positif.

  16. Reality Checks dit :

    nice cover story :o)