CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Selon le commandant de la force d’action navale, un nouveau porte-avions coûterait au moins 5 milliards d’euros

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

174 contributions

  1. Le Breton dit :

    Si on a peur de dépenser dès lors qu’il s’agit de protéger notre pays, que nos armées soient démantelées.

    • John dit :

      Ce qui est bien, c’est que votre point de vue n’est pas trop extrême…
      Soit la France a 2 porte-avions, sinon l’armée est inutile donc autant ne pas en avoir, c’est ça?
      La dissuasion a une valeur que vous ne semblez pas réaliser…
      Ensuite, dépenser sans compter, c’est le meilleur moyen pour être la Grèce bis. Vous verrez dans quel état l’armée sera après 10 ans d’austérité…
      La France est surendettée. La définition du surendettement c’est qu’il faut emprunter pour rembourser un prêt. Et c’est ce que la France fait.
      Le budget pour l’intérêt de la dette est plus important que celui de l’armée.
      Et de 1979 à 2017, 1350 milliards d’euros d’intérêts de la dette ont été payés. Soient 2/3 de la dette.
      Rien qu’avec ces chiffres, il faudrait comprendre pourquoi l’Allemagne préconise l’austérité pour équilibrer le budget, baisser massivement le volume de la dette, et repartir avec des finances saines.
      Les Français semblent ne pas réaliser qu’il faudrait 30% de revenus supplémentaires pour financer les dépenses. Et l’objectif incompréhensible semble être celui de respecter le critère de 3% du PIB…
      La France est en train de creuser son propre trou, et ne voit pas à quel point ce trou est profond, et qu’une fois tombé dedans, il va être difficile d’en ressortir sans mal.

      • rafi77 dit :

        Et oui on est dans la mouise !!! 30% de revenus supp pour financer les dépenses ? Et si on s’intéressait aux inutiles plans banlieues, plans formations, allocs diverses et variées, sans parler de la fraude fiscale……La politique sociale de l’Etat coute bien plus que 5 malheureux petits milliards et pour quel résultat ? Si on réformait tout ce système machine à gaspillage on les trouverait ces 30 %.

        • John dit :

          Je ne dis pas le contraire…
          Je dis juste qu’en face des dépenses, les entrées ne correspondent pas du tout ! Et tant que cela n’est pas résolu, il faut peut-être considérer l’hypothèse consistant à éviter tout excès de gourmandise.

        • Marvin dit :

          Oui et puis le CICE , l’évasion fiscale des grandes fortunes, terminer avec la politique pour les grandes entreprises de optimisation fiscale également les géants du numériques, et puis rétablir l’ISF ce qui coûtent bien plus de milliards que vos exemples avec en plus aucun retour.

        • nexterience dit :

          Yakafocon. Macron a annulé le plan banlieues. Les aides sociales font survivre handicapés, vieux et parents isolés. La fraude est pourchassée. Les gilets jaunes veillent.

      • Ah Ca ! dit :

        Commencer par 40 heures par semaine, 4 semaine de congés payés et la retraite à 65 (voir 67), immigration quasi nulle, fin du RSA et compagnie ………………………………. c’est à dire retourner en Avril 1981.
        J’aurais vite fais de payer et la dette et 4 PA supplémentaires.

        • John dit :

          Les solutions existent, il faut juste avoir le courage de les proposer, et dans ce cas, un référendum serait nécessaire afin d’apporter la légitimé à un tel projet.

          Mais la lutte contre l’évasion fiscale serait un premier élément de travail. La France qui est un paradis fiscal pour certaines catégories devrait rétablir aussi une taxation commune à tous…
          La France n’a aucune légitimité à attaquer des paradis fiscaux (comme les USA et le Royaume Uni) sachant qu’il y a des niches fiscales telles que Saint-Barth ou encore l’exemple des nationaux de pays du Golfe…

          Ensuite, il faudrait considérer la simplification du système français… Quand mille aides différentes sont disponibles et que pour chaque aide, c’est une nouvelle administration, il me semble que le coût administratif pour l’aide perçue doit être énorme… Vu le manque de décentralisation, est-ce que les conseils régionaux et départementaux sont vraiment utiles?
          Bref, s’attaquer à tout ce qui peut être fait au sein de l’État est la première étape. Des efforts des 2 côtés serait une bonne approche !

          • nexterience dit :

            L’évasion fiscale est certes un gros problème mais c’est aussi un moyen pour plein d’entreprises et d’entrepreneurs de payer moins d’impôts sinon ols seraient morts ou partis. C’est donc une manière de baisser leurs impôts sans que les français protestent.
            Mais c’est vrai qu’une mise a la lumière de cette nécessité serait courageuse.

          • Ah Ca ! dit :

            D’accord mais Paradis fiscal… hummm, faudra me démontrer, c’est vrai que certains expatriés abusent de la règle des 183 jours en rotation avec leur femme et enfants en France, c’est dans le pétrole principalement, mais comme nous n’avons pratiquement rien coté pétrole, Total, Perenco, Dietsman, Ortec, Spie, bourbon quasi rien ….. shlumberger — Technip ne sont plus français Rien, des miettes comparé aux anglais, mème les italiens ont plus que nous dans le pétrole avec ENI et Saipem.
            Et je connais bien le monde d’expatrié, pas du golfe mais d’Afrique, les vrais expatriés laissez les tranquilles car il portent et vendent le fanion France. (je reviens tout juste d’un voyage ou je me suis retrouvé dans une belle arnaque minière australienne de 300 millions de dollars sur des banques françaises avec dedans… devinez qui, un ancien de l’équipe d’Uramin…. ) Oui, ce genre là, d’expatrié, ne vous gênez pas de les serrer au qui sait ou.
            Brrrrrr
            Du nettoyage…. ça sera difficile initialement de dimensionner le dépotoir tellement il y en a… Par ailleurs, il faut mettre fin au passage des fonctionnaires au privé, puis retour fonctionnaire ou ponctionaire. Ce mélange des genres est immonde, incestueux et maladif, je le qualifie de Sida de l’administration.
            L’espoir fait vivre mais l’action donne vie…

          • albatros24 dit :

            En France nous simplifions depuis des années.
            Le hic c’est que ce sont là aussi des énarques qui sont à la manoeuvre…

          • John dit :

            Saint Barth est un paradis fiscal, et Saint Barth est en France !
            Et pour ce qui est des Qataris, Saoudiens, Bahreïni, Koweïtiens, Émirati, Omani:
            https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/06/08/la-france-est-elle-un-paradis-fiscal-pour-les-qataris-grace-a-sarkozy-comme-l-affirme-bayrou_5140741_4355770.html

            La notion de paradis fiscal est plus complexe que ce que beaucoup pensent…
            La Suisse est un paradis fiscal pour les étrangers qui y habitent mais n’y travaillent pas. Mais pour les autres, la Suisse n’offre pas d’avantages.
            La Belgique est un paradis fiscal pour les rentiers parce que l’impôt sur la fortune n’existe pas !
            Et la France est aussi un paradis fiscal…
            Et comme pour la Belgique et la Suisse, la notion de paradis fiscal ne profite pas à tous !

        • Castel dit :

          Encore , faudrait-il, que les Français soient d’accord…..
          Avec plutôt, un retour à mai 68 à prévoir, et ce serait autrement plus grave qu’avec les gilets jaunes !!

      • Czar dit :

        la France dépense plus d’un milliard d’euros par an depuis 1997 pour financer les dépenses de santé des immigrés clandestins (AME) qui – par -définition – ne sont pas censés se trouver sur le territoire et n’avoir droit à aucune prestation sociale.

        18 milliards d’euros, ça fait trois PAN-NG, sans un sou d’endettement supplémentaire

        Je suis sûr que le coeur ému que vous êtes saura conjuguer ça avec ce soudain impératif de sanité budgétaire.

        • Hermes dit :

          On fait quoi, on les laisse crever ?
          Mieux, on les laisse propager des infections et virus en tout genre, on sera bien content avec notre pognon quand on aura une épidémie…
          .
          Ca c’est un sacré plan, pragmatique et plein de bon sens ! D’autant plus que la France, pays fier de lui même n’a strictement aucune dette envers les étrangers de tout bord, car la France s’est construire entièrement d’elle même… Comment ça non ?

          • Schwarzwald dit :

            Les laisser crever ? non mais ne pas les faire venir aussi facilement et les faire payer oui. Je vois pas pourquoi je dois payer pour des gens qui ne cotisent pas et qui n’ont rien à faire sur le territoire.
            Nous ne pouvons plus accueillir la misère du monde, d’autres pays bien plus fortunés que nous n’appliquent pas la même « générosité ».

          • Yannus dit :

            On les vaccine et on les renvoie dans leur pays d’origine.
            Et non la France n’a pas de dette envers les pays étranger pas plus que la Grande Bretagne, l’Allemagne , la Belgique, la Russie etc…, pas plus que les Allemands n’ont de dette envers la France (1870 – 1GM – 2GM).
            Vu que l’Afrique se fait coloniser par la Russie et la Chine. On peut très bien dire à Poutine et à Xi-Jiping de le faire, mais en faisant en sorte de prendre en charge les réfugiés de leurs colonies ( pas sûr que les réfugiés en question y trouvent leur compte)

        • albatros24 dit :

          Ce milliard est redistribué en France dans le secteur médical principalement, il ne va pas dans leur poche et je ne vois pas beaucoup d’immigrants rouler en Ferrari à part le richissimes actionnaires de quelques grosses boites ou les dealers des banlieues…

          • Czar dit :

            l’albatros, c’est bien cet oiseau qui semble majestueux tant qu’il est perdu dans les nuées et claudique grotesquement quand il touche les dures réalités de la terre ferme, hein ?
            Va donc te balader dans les agences Western Union, tu verras où il passe ton milliard. Après, si t’es partisan de l’économie totalement artificialisée, tu peux aussi miser sur le système soviétique et supprimer le chômage dans l’heure en fabriquant, au choix 6 millions de nouveaux fonctionnaires, qui pourraient, pourquoi pas, occuper leur journée à servir de patients chez les pédicures en manque de clientèle. Après, tout c’est de l’argent qui « resterait injecté dans le pays », hein Ubu ?

            Soit dit en passant, c’est hilarant de voir les mêmes qui beuglent sur l’impérieuse nécessité d’agiter la matraque sur les Gilets Jaunes « car force doit rester à a loi » mobiliser les maigres ressource de leur logique d’imbéciles pour tenter de justifier le parasitage impénitent de la terre entière.

            @hermes. Non, on les reconduit chez eux, donc ailleurs. C’est d’une logique implacable et tellement prosaïque que je ne désespère pas qu’avec quelques efforts de réflexion, elle finisse par s’insinuer dans ton cerveau abstrus.

            Et à preuve du contraire, ce sont plutôt eux qui réintroduisent sur ce continent des maladies qui en avaient disparu depuis plusieurs décennies.

            Après, tu peux mobiliser ton coeur saignant et ton PROPRE pognon au service de tes grandes idées alakon.

            et puis tant que tu y es, tu iras expliquer lesdites grandes idées au tiers des Français qui ont remis au moins une consultation médicale l’an dernier car ils n’avaient pas les moyens de la régler, et que – contrairement aux parasites AME – ils sont eux soumis à une franchise de remboursement sur les consultations et les médicaments.

            (ensuite seulement tu pourras les émouvoir et les amener à une juste repentance en leur contant comment les Maliens ont bâti Versailles à cause de l’esclavage, t’as l’air doué en histoire…)

        • John dit :

          Ce qui est fou c’est de voir le montant d’argent qui n’est pas payé par les grands groupes, et les ultra riches et fraudeurs du fisc, mais de pointer du doigt les plus démunis !
          Rien qu’avec l’optimisation fiscale (utilisation des failles des divers systèmes fiscaux) qui est légale, il semblerait que le manque à gagner annuel soit de 18 milliards en France.
          Le piratage audiovisuel coûte 1.35 milliards à la filière cinématographique, ça en fait des impôts et de la TVA aussi.
          En 2016, en Europe, en combinant fraude, évasion fiscale, optimisation fiscale et impayés, c’est 168 milliards de manque à gagner !
          Bref, il y a de l’argent à aller chercher chez les entrepreneurs qui bénéficient d’avantages fiscaux (cice) mais qui font tout pour réduire au maximum les revenus déclarés en France ! Pointer du doigt les autres pays et ceux qui viennent d’ailleurs, faudrait penser à arrêter un moment.

          Ensuite, est-ce que vous parlez des personnes venues en Europe parce que la stabilité de leur pays a été compromise par des facteurs externes?
          L’Irak, la Syrie, l’Afghanistan, la Libye, etc…
          De plus, les pays Européens se sont arrangés pour qu’il soit impossible de demander l’asile dans les pays où il y a le plus de raisons de vouloir partir. Donc la seul possibilité pour venir demander l’asile en France et en Europe, c’est en étant illégal.
          Je trouve plus grave qu’une personne ayant plus que trop se permette de frauder le fisc qu’une personne n’ayant rien qui bénéficie de cette aide. De plus, savez vous que les clandestins que vous dénoncez paient des impôts et des cotisations sociales?
          Nombre de personnes ont travaillé 15 ans en France, cotisé 72’000 euros et ne verront jamais cet argent, pas de retraite rien… Pourquoi on n’en parle pas? Ils peuvent travailler, payer, et ensuite quand ils ont bien cotisés, ils sont renvoyés sans rien?

        • Faublas dit :

          On ne peut pas (indépendamment des aspects humanitaires) avoir une bombe à retardement épidémique sur notre sol. C’est un point majeur de santé publique qu ‘encadrer toute cette population « illégale ». D’ailleurs, nous n’allons pas assez loin : un dispositif obligatoire à tout « résident »sans papier ou autorisation doit être mis en place, avec des « puces anonymes » faisant office de livret médical. Pas très « droit de l’homme » mais pour préserver leur santé et celle de la population. En cas de refus, alors : dehors…
          Il faut évaluer le coût de propagation de maladies portée par les réfugiés (pays d’origine, contamination lors des voyages, conditions de vie, affaiblissement les rendants réceptifs…) qui peut être d’autant plus élevé lors de maladies émergentes (tuberculose antibiotiques résistante, Lassa, Ebola sous des formes à létalité différée), voire anciennes et transmissibles (peste pulmonaire. Le contrôle de la santé de TOUTE la population sur le territoire est un enjeu aussi stratégique qu’un PA.

          • Czar dit :

            Vous avez fumé quoi ? Qu’est-ce qu’il y a à « encadrer » chez des clandos sinon le calendrier de leur expulsion ?

            c’est marrant à quel point les gens comme vous vivent dans un monde totalement abstrait, détaché de la moindre nécessité de se rattacher à une quelconque réalité.

            d’ailleurs pourquoi ces guillemets à « illégaux » vous niez donc qu’ils le soient ? Quel intérêt à ce babil inepte ?

            Le sujet est notre incapacité à assurer un statut de puissance navale digne de notre rang en arguant d’impératifs budgétaires alors même que l’on balance du fric en pure perte par les fenêtres depuis des décennies, pas vos plans illuminés pour jouer à la dinette humanitaire.

            @ jaune : si vous avez un complexe narcissique vous poussant à surjouer le « Grand Occideental responsable de tous les malheurs du monde et qui va gérer le monde entier » allez consulter un psy, foutez-nous la paix et tenez-vous le plus loin possible de toute urne électorale par simple mesure de prophylaxie publique —

      • Pourquoipas dit :

        Ce raisonnement ne tient pas la route. L’armée c’est ce qui doit rester debout quand tout le reste s’est effondré. La France est un grand pays et sa situation financière n’est pas si catastrophique. On a encore les moyens de financer des milliards en protection sociales et allocations (ce qui est tres bien hein mais on en sous le pied).
        De plus ces milliards a investir (oui car c’est aussi un investissement dans notre industrie, la seule en europe a pouvoir encore produire de tels bâtiments) le seront sur des annees. Mettons 10 milliards sur 20 ans pour la construction de 2 PA, ca fait 500Millons d’euros par an… Chaque snle coûte 2,5 milliards, et on en a 4… sans compter les M51 a 150millions piece!
        Bien sur que la France en a les moyens, ce n’est qu’une question politique.

        • ALAIN dit :

          Pourquoipas
          la France et en faillite, 6000 milliards de dettes qui ne peuvent plus êtres remboursée, une situation a la Grèce et proche, 45 ans de déficits budgétaires, une industrie qui disparais, la jeunesses formé et instruite s’enfuit et va faire sa vie a l’étranger, pendant que les envahisseurs illettrés s’installent par millions et ne produisants rien, le pays et foutu.

        • John dit :

          Non, mon raisonnement tient la route, financièrement la France est dans un état catastrophique, et tout le monde parle en % du PIB pour éviter à avoir parler du déficit réel. Le plus gros problème est qu’il s’agit d’un déficit structurel, et pas d’un déficit conjoncturel.
          Alors oui, bien sûr la France peut encore emprunter pour construire des portes-avions…
          Mais un jour, lorsque les liquidités se feront plus rares, les intérêts auront des taux défavorables, et là la France se retrouvera en face d’un mur…
          La France doit réagir avant ce moment. Et là, c’est loin d’aller dans la bonne direction. Les partis politiques avaient pour but de « réduire le déficit » à 3% du PIB… Ils ont pas compris qu’il fallait arrêter d’être déficitaires…

      • albatros24 dit :

        Notre forte dette publique actuelle vient en grande partie de la crise des subprimes de 2008. Voyez vous Monsieur John, les contribuables européens et notamment français ont dû éponger par milliards les délires de casino des banques mondiales spécialement nord américaines.
        Certains chiffrent à plus de 1500 milliards la baisse du PIB de la France,
        http://www.cadtm.org/Crise-de-2008-la-vraie-facture-laissee-par-les-banques-a-la-France
        je ne sais pas s’il faut aller jusque là, peut être pourquoi pas après tout, mais notre dette a très fortement augmenté dès 2008 c’est sûr, et ce n’est pas un hasard si c’est justement la date de cette crise
        https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/politiques-economiques/economie-francaise/comptes-publics/la-dette-publique/ voir le graphe très révélateur après la crise justement…
        Maintenant les libéraux dont vous êtes nous disent ; « c’est de votre faute vous vivez grassement et ne faites aucun effort vous les français regardez les grecs les allemands les argentins… »
        Or justement nous avons été littéralement plumés avec le goudron pour sauver ces banques et un système qui depuis est devenu fou. Nous attendons la prochaine crise qui sera majeure c’est sûr car les banques continuent des placements financiers risqués et garde le goût du casino.
        Les salariés doivent se serrer la ceinture pendant que les banques ou d’autres se gaubergent. La Grèce a moins de chômeurs mais c’est aussi parce que ses jeunes la quittent pour les pays les plus riches du monde, la croissance est atone, la Grèce n’est pas du tout repartie car les mesures de rigueur l’ont éteinte.
        En France non plus on n’a toujours pas remonté la pente depuis de cette gestion catastrophique par Sarkozy d’ailleurs. Dans l’économie comme la Defense il brillait autant.

        • John dit :

          Arrêtez de vous voiler la face… La France est déficitaire depuis les années 70. Certes, cette crise n’a pas aidé, c’est indéniable. Mais même sans cette crise, la manière dont la France a géré son budget toutes ces années n’est pas saine. La crise de 2008 n’a fait qu’augmenter ce problème…
          Mais historiquement, les crises cycliques ont toutes amenées à des augmentations des dépenses et des budgets déficitaires de crise. Mais en général, les nations sont bénéficiaires en période plus favorable économiquement. Et cela ne s’est pas produit depuis les années 70.

          Ensuite, vous nous montrez un graphique où l’axe vertical est en % du PIB, et cet axe même est tronqué pour avoir comme seul but de donner l’impression d’une augmentation énorme durant la crise de 2008.
          Vous trouverez sur la page suivante le même graphique, mais de 0-100%. L’impression n’est pas la même. L’impression est celle d’un déficit qui augmente progressivement la dette.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Budget_de_l%27%C3%89tat_fran%C3%A7ais#/media/File:Dette_publique_france_percent_du_PIB.png

          Et prenez ce chiffre en euros, c’est pareil. Le déficit ne sera pas impacté par le PIB qui baisse en temps de crise et qui augmente naturellement la dette en % du PIB… Imaginez une dette constante qui ne bouge pas, en temps de crise, le% de la dette en fonction du PIB par contre sera plus important…
          https://www.google.com/search?q=dette+fran%C3%A7aise+euro+constant&client=firefox-b-d&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjh1ou77ZvhAhUS16QKHcLNCoQQ_AUIDygC&biw=1600&bih=753#imgrc=ZlUaJtE5tCsYYM:
          Et là, vous voyez que depuis 1978. la dette ne fait qu’augmenter, avec de faibles variations en temps de crise !

          Si par le passé, la dette en fonction du PIB était « stable », ce n’était possible que par une croissance « acceptable ». Mais pendant cette période, la dette réelle augmentait, et le déficit budgétaire était là (comme vous le voyez sur les graphiques que je vous ai fourni).
          Quand on dit qu’on fait dire ce qu’on veut aux chiffres, ce n’est pas nécessaire de les fausser ou de mentir. Mais en prenant des années de référence qui arrangent notre propos, ou en ayant un graphique qui n’affiche pas les valeurs réelles, ou un graphique dont l’un des axes est tronqué !

          Ensuite, je suis plutôt libéral, mais ne m’incluez pas dans ce que les autre disent. La France ne vit pas grassement, mais elle est mal organisée, et les avantages de certains sont simplement inacceptables…
          Les employés d’EDF ont des avantages de fou. Les employés de la SNCF ont un système de retraite injustifié. Les anciens présidents ont droit à des bureaux à vie, etc…
          Le nombre d’élus n’est pas justifié non plus… Surtout dans les départements et régions où l’autorité est quasi nulle avec tout ce qui est centralisé…
          Il faudrait supprimer un étage administratif, soit les départements ou les régions…
          Il faudrait aussi remettre à plat toutes les taxes, tous les impôts et toutes les aides… Avec chaque nouvelle administration qui vient ajouter de la complexité en créant de nouvelles taxes, de nouvelles aides qui demandent chacune de nouveaux employés par milliers… Remettre tout ça à plat simplifierait la vie des Français, aiderait les plus démunis, et permettrait de réduire les dépenses publiques.
          Et moins de dépenses publiques, c’est plus d’emplois dans le privé.
          Bref, il y a d’énormes progrès à faire qui permettraient de baisser les dépenses publiques, augmenter la justice sociale, et surtout augmenter la qualité des services !

          Ensuite, je ne comprends pas pourquoi la France aide systématiquement les grands groupes… Le pays encourage ces groupes à se gaver de dividendes à court terme, et lorsque la crise est là, ils demandent de l’aide pour ne pas virer leurs salariés. Et ce chantage fonctionne à chaque fois.
          Prenez l’exemple de l’Islande qui a envoyé péter tous ces groupes qui ont pris des risques… Ils ont compris la leçon, et savent que le gouvernement n’est pas là pour les sauver.

          Pour conclure, revoyez les graphes que je vous propose. Le vôtre ne dit presque rien. Le déficit est structurel et constant depuis trop longtemps pour ne pas réformer totalement le pays et tout remettre à plat….

          • albatros24 dit :

            La France est déficitaire depuis la fin des Trente Glorieuses oui et ce déficit continue amène une dette elle même accrue. Depuis le début nos Gouvernements ne savent sur quel pied dancer : un peu de libéralisme, un peu de politique sociale.
            Nous avons plusieurs soucis effectivement. Par rapport à d’autres pays, nos banques ne financent pas assez les entreprises et notre Etat n’investit pas assez dans les infrastructures (il n’est pas le seul en Europe et GB et Allemagne sont obligés d’investir aussi massivement dans leurs infrastructures), de plus vous le dites, nous rebondissons insuffisamment en période d’expansion.
            Certaines personnes disent qu ‘on a trop d’impôts et de fonctionnaires et simplifient en disant « licencions les cela créera de la richesse »..comme si mettre au chômage ces gens allait en faire des salariés de droit privé alors même que nos entreprises n’embauchent que dans des secteurs peu valorisés et souvent mal payés. J engage ces personnes à travailler dans les champs ou dans le BTP pour le SMIC…il n’y a pas beaucoup de volontaires en France et nos entreprises sont obligées d’embaucher des réfugiés ou des européens de l’Est pour ces travaux souvent pénibles.
            Pour aller dans votre sens, il aurait suffit de regarder le lien que j’ai mis, celui sur l’évolution de la dette en France qui ne cesse de monter et que je remets ici : http://www.dettepublique.fr/
            Il me semble n’avoir jamais nié cette dette d’ailleurs…mais la crise de 2008 n’a pas été une brise légère en France : elle a eu des conséquences non négligeables en termes de pouvoir d’achat, de PIB (1500 milliards de PIB gaspillé selon l’auteur que je cite, prof d’économie), de manque à gagner pour notre pays et son économie.
            Je relativise cependant l’importance de cette dette en disant que:
            -nous avons une légère inflation et l’ont nous prête à des taux négatifs à court terme (nous en avions déjà discuté), il n’y a pas de raison que cela cesse pour l’instant car la France recouvre bien les impôts justement, si cela cesse (les taux négatifs voire très bas) c’est l’économie mondiale qui sera alors altérée (il se peut d’ailleurs que cela arrive ainsi qu’une crise majeure car rien n’est résolu chez les banques notamment étatsuniennes, mais alors nous ne serons pas les seuls touchés loin de là),
            – si l’Etat pratiquait une meilleure fiscalité (il ne fiscalise pas assez les boites du CAC40 qui paient 34 milliards chaque année au fisc étranger, il accorde trop de dégrèvements sous forme d’optimisation fiscale, environ 70 milliards de manque à gagner,…),il serait mathématiquement excédentaire chaque année du fait de manque à gagner couvrant le déficit (voir mes autres propos où je ne cesse de le dire).
            -l’Etat investit mal et trop peu notamment dans les infrastructures (transport internet habitations éco énergies alternatives non bio comme le nucléaire à sels fondus https://www.science-et-vie.com/archives/plus-sur-plus-propre-et-pourtant-ignore-depuis-50-ans-le-nucleaire-sans-uranium-35313,…) et pour soutenir ses PME moyennes qui exportent pourtant, ou pour la promotion de l’apprentissage pro,…
            -la taxe CO2 sur les produits importés (plus c’est lointain plus c’est taxé) ou les moteurs trop polluants
            et tant pis si la Commission nous impose des pénalités qui seront toujours bien moindres que les avantages acquis.
            -le nombre de fonctionnaires a beaucoup baissé à l’Etat (sur les 3 millions vous avez la moitié qiu sont dans l’Education nationale, premier budget de l’Etat, pour le reste à vous de choisir où dégraisser dans le camenbert ; bon courage : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2493501 – et dans la FP hospitalière, il augmente dans la territoriale, mais c’est parce que des missions régaliennes lui ont été confiées en plus, et que cette fonction publique est sans doute par trop clientéliste (on embauche des amis, ou pour faire baisser le chômage, c’est un fait).
            La FRance chouchoute ses grands groupes …chut c’est un secréte de Polichinelle, par ce que les Gouvernements sont composés d’une majorité d’énarques, qui une fois qu’ils auront été remerciés tous les 5 ans, iront pantoufler dans ces grands groupes. tant que ce pays sera dirigé par des énarques, nous fonctionneront à l’envers, c’est hélas le testament de De Gaulle qui a créé l’ENA et de VGE qui les a installés durablement au pouvoir…
            Le mille feuille administratif c’est aussi pour tous ces élus locaux qui sont devenus des pros de la politique et qiu sont dans deux o trois exécutifs locaux et s’empiffrent littéralement sur le dos des français. Et comme ils sont aussi sénateurs et députés et membres des divers Gouvernement…cela ne risque pas de changer.
            Au final la France est toujours membre du top 5 (ou 6 l’Inde nous est passé devant, normal avec plus d’un milliards d habitants qui produisent face à nos quelques 67 millions d’habitants) et un des plus productifs du monde (grâce aux 35 heures je l’expliquerai une autre fois), c’est sans doute un miracle, un miracle français.

          • albatros24 dit :

            Mais pour l’instant nous avons mieux à faire que baisser bêtement notre dette.
            Pour quoi faire : un concours avec Merkel ou les hollandais ?
            Si nous avions chaque année un excédent budgétaire (voir plus haut grâce à une meilleure fiscalité et une baissede certaines dépenses sans doute) et une croissance plus forte (au delà de 2% l’inflation) grâce à de l’investissement massif, de la taxe CO2 qiu incite à réindustrialiser en France nos industries parties, nous aurions mathématiquement une baisse de cette dette …vous le savez très bien car vous avez des notions plus qu’élémentaires en économie cela se voit.
            Nous devons investir massivement y compris dans nos industries militaires nationales : c’est le moment et l’occasion de nous affranchir de ces 3% morbides qui ne veulent rien dire et ont été choisis par le couple Mittérrand Kolh sur le coin de la table (à un repas en fait).
            Mais c’est aussi investir financièrement (que font nos banques, il faut les dissuader de faire du Monopoly et du Casino avec nos fonds et prêter à des taux bas aux PME) dans nos PME et dans l’apprentissage (par des salaires plus importants beaucoup plus importants, par une orientation des formations techniques vers ces filières, y compris d’ingénieur).
            On doit donner envie aux parents d’envoyer leurs enfants vers ces filières pratiques, industrielles, agricoles : pas de chômage dans les filières agricoles et agro alimentaires en France justement (la Chine investit massivement chez nous car nous avons une excellenet réputation de fiabilité de technicité et surtout de qualité, malgré quelques scandales quand même…) ou techniques (exemple actuellement SPIE recherche des dizaines de plombiers payés plus que le SMIC : ils l’affichent même sur leurs véhicules, la côte Ouest de la France bourrées de PME innovantes qiu recherchent et forment même en interne leurs salariés, …
            Il faut éviter la ceinture, la rigueur, que vous préconisez et au contraire pratiquer une politique expansionniste à base de keynésianisme comme le font les grands pays dans certains domaines (Chine USA, Allemagne…).
            Se focaliser sur une dette ne mène à rien … c’est juste 1 an de PIB et le entreprises privées sont déjà à 175 % du PIB en dette. Il est urgent de relancer justement. De financer la recherche fondamentale et appliquée; nous sommes leader dans un tas de domaine (médical, laser, ingéniérie, pharmacie, luxe, agronomie, défense,…) : qui sait qu’une PME de Clermont Ferrand a trouvé le moyen de rendre le plastique bio dégradable à court terme grâce à des bactéries , tous les plastiques – qu ‘une boite a trouvé le moyen de lutter contre tous les cancers grâce à certains enzymes ?

      • Lacondemine dit :

        Cher Monsieur, c’est grâce à des personnes comme vous , que notre pays a perdu quelques rang sur le plan conventionnelle… Le budget défense d’une nation qui ce veut faire partie des grands de ce monde, ce budget ne peut être conditionné par des contingences idéologiques libérales, qui fait prendre à notre pays un retard qu’il sera impossible de combler par rapport à d’autres nations qui ne sont pas contraintes par des restrictions budgétaires… Notre budget défense , devrait être sanctuarisé, et en rien faire les frais de quelques économies ou dettes qui ne font que affaiblir notre pays … La France , cher Mr est la deuxième puissance maritime de la planète avec 11millions de kilomètres carrés … la France a des intérêts partout sur les océans et mers du globe… territoires d’outre mer, département d’outre mer…
        Avoir un seul PA d’un petit tonnage 40mille tonnes, est bien sûr insuffisant… Nos armées sont sous équipées… que ce soi en avionique, matériels terrestres, maritimes… notre pays devrait aujourd’hui avoir un budget défense de 60 milliards d’euros .. nous en sommes beaucoup trop loin … 34milliards d’euros trop insuffisant pour rester dans le concert des grandes nations… Certes notre pays possède la dissuasion nucléaire..4 SNLE… et une 50 d’avions porteurs de missiles nucléaires…
        Cette force de dissuasion ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt… l’équipement de nos armées se fait à dose homéopathique… malgré la pertinence du savoir faire technologique de notre complexe militarô industriel … l’argument de la dette, ne peut venir et ne devrait venir faire que notre pays accumule un tel retard … Une nation ce doit de ce donner les moyens de vivre en paix …

    • Gorille dit :

      La question n’est pas d’avoir peur de dépenser, la question est de savoir si la dépense dans un PA est encore pertinente. C’est pas parce que la Chine ou l’Inde s’y mettent qu’on doit forcément continuer à faire de même.

      • Le Breton dit :

        Un porte-avion est une base mobile et en cas de future intervention dans une zone où nous avons pas de base.s, le porte-avion reste utile.

    • Polymères dit :

      Ce n’est pas le sujet.

    • Chanone dit :

      @ Le Breton

      Votre suggestion est intéressante. J’y ai réfléchi sous un angle moins extrême… : »A quoi nous sert un Porte Avion? »
      -Premier point: le seul porte avion Français ne peut assurer la garde de notre pays et possession marines… Mais on le prête volontier pour boucher les trous quand les US n’ont pas de P.A.
      -Second point: la guerre se fait maintenant en coalition. Voir les ajouts Européens au Group Aéro Naval Français, et autres collabortions à l’OTAN
      -Troisième point: les armes deviennent des investissements sur 30 ans, voir plus. Mais à l’exception de quelques engins petits et légers, tout est maintenant réalisé à petite vitesse. LEs programmes les plus importants se réalisant sur 10 ans sont légion… Ce qui nous amène au point final:
      -Maintenant, les guerres se font avec les stocks, et il devient impossible de créer de grosses unités au pied levé. Même accélérer la production d’avion est une gageure tant le personnel doit être formé.
      .
      Après, il est toujours possible d’accélérer certains programmes mais la bascule entre les temps incertains qui sont les notres et une guerre franche et ouverte contre une puissance équivalente ne saurait reproduire le schéma d’une guerre mondiale comme par le passé: sinon autant remettre aussi en cause le pouvoir de la dissuasion nucléaire.
      .
      Donc un porte avion peut effectivement être utile pour prendre un tour de garde dans des opérations de moyenne intensité… Parce qu’au delà, voir plus haut sur la dissuasion, mais j’aime croire qu’entre se saigner pour une flotte nucléaire et saigner dans dans une guerre nucléaire, c’est mettre en balance le fond et la forme… et vous conviendrez, cela n’a rien a voir.

  2. dolgan dit :

    « le coût de possession du porte-avions Charles de Gaulle, hors groupe aérien embarqué, est d’environ 200 millions d’euros par an,  »
    .
    Et donc sans compter non plus les navires d’escorte? On est donc très très loin du coût de possession réel.

    • NRJ dit :

      Difficile de prendre en compte les navires d’escorte car ils sont indépendants. Si on les engagerait forcément avec le porte-avion ils sont cependant autonomes, ont leur propre puissance de feu qui vient s’ajouter éventuellement à celle du PA et éventuellement d’autres missions.

      Les couts de l’escorte ne sont donc pas un cout ajouté et caché du porte-avions. Ils sont complémentaires du PA simplement.

      • dolgan dit :

        Non, un PA immobilise un certain nombre de navires qui ne peuvent pas faire autre chose . il se balade jamais seul , il se balade souvent et même quand il se balade pas, il faut prévoir qu’il peut devoir partir rapidement. Ces navires ne sont donc pas disponibles pour d’autres missions.
        .
        Quand on raisonne cout d’un porte avion, il faut tout prendre en compte: le nombre d’avion max disponible visé (donc si c’est 30 , il en faut plus pour former les gars et gérer les entretiens, les rénovation, …) et les navires d’escortes.
        .

        • Hermes dit :

          D’un autre côté, les Européens aiment de plus en plus parader aux côtés du PAN Français…
          Ce qui dégage des navires d’escorte de la royale…

          • dolgan dit :

            Oui, et nous on aime bien les avoir à nos côtés.
            .
            Mais on ne veut pas ne pas pouvoir nous engager dans un conflit car nos amis européens ne seraient pas d’accord pour nous accompagner à la guerre. Il n’y a donc pas vraiment d’économies à faire sur le nombre de navires. ça nous permet juste de libérer ponctuellement des navires pour autre chose. Le dimensionnement de la flotte reste le même.

        • NRJ dit :

          Oui mais l’achat de ces frégates est indépendant de ces PA. Dit simplement on achèterait ces frégates même si on n’a pas de PA. La limite du raisonnement est si on avait 2 ou 3 PA et qu’ il faudrait acheter des frégates dont on n’aurait pas forcément l’utilité si on n’avait pas des GAN.

    • Raymond75 dit :

      Et sans compter les 50 000 € par heure de vol d’un Rafale, entretien compris, mais non compris la logistique et les ravitaillements en vol.

      « mais c’est, à mon avis, soutenable » : ‘son’ avis est fondé en fonction de quoi ?

      • Hermes dit :

        50 000€ toujours plus, chiffre sorti de nul part…
        .
        Ayez au moins la décence de vérifier vos propos avant de sortir des âneries !

      • mich dit :

        Tiens ,le spécialiste du cout de l’ heure de vol encore de sorti .

      • Bloodasp dit :

        @Raymond75: d’où vous sortez ce chiffre farfelu de 50000€ l’heure de vol du rafale, quelles sont vos sources?

      • Céphée dit :

        Un Rafale coûte 17 000 € par heure de vol.
        Ce n’est pas un chiffre sorti du chapeau, c’est celui donné par la Cours des comptes.

  3. KOUDLANSKI dit :

    Pour moi on doit le construire , peut importe si ça coûte 5 Milliards d’Euros , les arrêts techniques sur le CDG nécessaire ont du couté assez chère aussi ;

    • diego48 dit :

      Moi aussi, mais ce n’est pas deux PAA mais TROIS dont deux en permanence à la mer

  4. ThP dit :

    Qui vis Pacem, Para Bellum.

    Le tournant du siècle va s’accompagner de raréfactions de ressources, de famines mondiales et d’une crise majeure environmentale. En d’autre termes, la guerre interétatique se profile à l’horizon: j’ai bien peur que même deux porte avions ne sauraient faire face à des conflicts de (tres) haute intensité. En restant dans une logique post-guerre froide de fin des temps et de paix mondiale, on met en danger la France, on risque de perdre tout poids dans les échanges internationaux.

    • dolgan dit :

      prophétie Inca? Ou madame Irma? Nostradamus peut-être?
      .
      Ou interprétation délirante des conséquences réelles et graves du réchauffement climatique par quelqu’un qui n’a pas daigné se renseigner sur le sujet?

      • Françoise dit :

        @dolgen : « Ou interprétation délirante des conséquences réelles et graves du réchauffement climatique par quelqu’un qui n’a pas daigné se renseigner sur le sujet?».
        .
        Si vous vous informiez un peu, au lieu de suivre la Parole du gouvernement (comme un grand nombre suivait la Parole du 3ème Reich), vous vous apercevriez que ce réchauffement (Le préfixe ré- signifie que ça a déjà été chauffé…) climatique est une vaste fumisterie.
        .
        D’abord : Pourquoi le gouvernement s’inquiète du taux de CO2 mais ne fait absolument rien contre tous les autres déréglements de l’écosystème : surpêche, éradiction des grands mamifères, disparition de la forêt tropicale…
        .
        Ensuite, un petit lien, pour vous ouvrir l’esprit :
        http://www.climat-optimistes.com
        .
        Enfin, les vidéos de la contre-COP 22 :
        http://www.affaireclimatique.fr/page11.html
        .
        Par ailleurs, si c’était certain que l’homee était responsable du réchauffement climatique, ça ne se discuterait pas, mais ça se saurait tout comme on sait que 2 + 2 = 4.

        • Hermes dit :

          Le réchauffement une fumisterie ?
          .
          Vous n’avez visiblement pas compris la problématique autour de ça… Et après vous faites la morale sur le fait de se renseigner ?
          C’est l’Hôpital qui se fou de la charité…

        • John dit :

          Ce que je ne comprends pas, c’est que vous semblez croire aveuglément un côté et réfutiez l’autre…
          .
          Le monde ne fait que s’inquiéter, qu’il s’agisse de changement climatique ou des écosystèmes menacés… Ensuite, la communauté scientifique parle de changement climatique, et pas de réchauffement… Le français n’est qu’une langue parmi toutes les autres…
          Et oui, la Terre était plus chaude par le passé. Le taux de CO2 était largement supérieur, et la vie était peu nombreuse. Lorsqu’un système de planètes se forme autour d’une étoile, les collisions d’astéroïdes formant les planètes causent une augmentation de la chaleur, qui est la transformation d^énergie cinétique en énergie thermique.
          Bref, la Terre a émis beaucoup d’infrarouges, la surface de la Terre a formé une croute, et dans ses profondeurs, la chaleur est toujours là.

          Ensuite, pourquoi le CO2, le méthane, la vapeur d’eau ont un « effet de serre »?
          Il se trouve que toute molécule a des niveaux d’énergies. Ces niveaux d’énergies changent lorsque la molécule est excitée par une lumière qui a la bonne fréquence. Dans le cas des molécules citées plus haut, les infrarouges émis par la Terre ont la particularité d’être absorbés par ces molécules. En augmentant la concentration de méthane et CO2 dans l’atmosphère, moins de chaleur est émise par la Terre, et donc, globalement elle accumule de la chaleur.
          Par contre, le CO2 est nécessaire. Il est nécessaire à la vie des plantes, il est aussi nécessaire pour maintenir une température relativement stable (si vous prenez l’atmosphère de Mars quasi inexistante, entre le jour et la nuit, le changement de température est extrême.
          ….
          Revenons à la Terre.
          La raison pour laquelle la « limite » fixée à 3 degrés est mentionnée, c’est parce que des variations de 3 degrés ont été observées et sont « connues » par les scientifiques…
          Par contre, au delà de cette température limite, la question du permafrost devient un problème. Le permafrost contient du méthane en énormes quantités (anciennes matières organiques qui ont fermenté) en absence d’oxygène).
          Si le permafrost dégèle, ce méthane sera rejeté, et pour la même quantité de gaz, le méthane a un impact 25 fois plus important que le CO2.
          Et donc, une fois que ce point sera atteint, le problème n’est pas de penser qu’on va tous mourir. On en sait rien. Mais on ne sait pas non plus ce qu’il va se passer. Une chose est sûre, le système va s’emballer.
          C’est à dire que le permafrost rejetant du méthane va augmenter la température, et va avoir plus d’impact sur le dégel, etc, etc…
          Donc oui, il y a urgence.

          Et pour tous ceux qui croient à un complot. Quand vous voyez la puissance des lobbys pétroliers, nucléaires, gaziers… Quel serait l’intérêt de mentir à ce sujet. Qui serait assez puissant pour ça?
          Ensuite, les solutions permettent de s’émanciper de ressources d’énergie étrangères (le pétrole). Le pétrole est la source de guerres, et aussi d’autres types de pollutions. Sans pétrole, vous respireriez mieux, et partout. Donc même si vous pensez que le pétrole n’est pas responsable de cela, vous avez tout intérêt à changer de source d’énergie.
          Beaucoup ont peur de pertes de libertés à cause du climat. Dans certains pays européens, on parle de diminuer de moitié la consommation énergétique. Ces objectifs sont atteignables en améliorant l’efficacité énergétique.
          Le premier poste d’amélioration est l’isolation des bâtiments où beaucoup trop d’énergie est perdue inutilement. En plus de réduire la consommation, sur le long terme ça va aider le porte-monnaie des français. Bref, il faut arrêter d’imaginer des élites qui veulent continuer à vivre comme aujourd’hui et qui vont imposer des restrictions aux autres.

          Et concernant le permafrost, il contient des bactéries et des maladies « antiques » que nos systèmes immunitaires ne connaissent pas. L’anthrax par exemple est présent en quantité énormes… Donc même sans craindre les conséquences du réchauffement sur le climat et notre adaptabilité, une nouvelle épidémie type peste n’est pas impossible.
          ….
          P.S. Le changement climatique est remis en question par des non-scientifiques. La communauté scientifique (spécialisée sur cette question) sait de quoi elle parle. Vous pouvez pas d’un côté prendre tout ce qui vous arrange dans la science (technologies, numériques, médecine, vaccins, avions,…) et rejeter ça… Ce n’est pas une croyance.
          Et votre conclusion 2+2 =4…..
          Avec un peu de connaissances scientifiques, vous apprendrez que la somme suivante de 0 à l’infini: 1+2+3+4+…+ infini = -1/12
          La science est complexe. Donc si nous ne sommes pas spécialisé dans un domaine, évitons de penser savoir.

          • Françoise dit :

            @John : « Et concernant le permafrost, il contient des bactéries et des maladies « antiques » que nos systèmes immunitaires ne connaissent pas. L’anthrax par exemple est présent en quantité énormes… Donc même sans craindre les conséquences du réchauffement sur le climat et notre adaptabilité, une nouvelle épidémie type peste n’est pas impossible.
            …. ».
            .
            Ce serait fantastique pour la faune et et la flore terrienne, si beaucoup d’humains mourraient. Ce serait autant de pollueurs en moins. Dans votre optique de réduction de la teneur en CO2 de l’atmosphère, je ne pense pas qu’on puisse faire mieux.

        • Weld dit :

          Vous enchainez comparaisons aux nazis avec complotisme et Climatoscepticisme. Belle performance ! De plus, il est évident que l’homme est responsable du réchauffement climatique, toutes les études pratiques et théoriques le montrent.

        • Eric dit :

          La parole du gouvernement… Non, juste la parole de la quasi-totalité de la communauté scientifique, à commencer par celle des climatologues et météorologues. Et puis aussi un minimum de bon sens et d’observation : un été de plus comme celui que nous avons connu l’an dernier et la France manquera d’eau, ce qui ne s’est jamais vu de mémoire d’homme. J’ignore quel age vous avez, mais je me souviens qu’il y a cinquante ans, les hivers étaient froids et neigeux chez moi en Limousin. Je ne souviens même plus de la dernière chute de neige importante, ni de la dernière fois où le thermomètre est descendu en dessous de moins dix degrés. A part ça, le réchauffement est une fumisterie : parlez-en donc aux agriculteurs !

        • dolgan dit :

          @Françoise
          .
          Si vous vous informiez un peu, vous sauriez que le dérèglement climatique ne vient pas d’un rapport des gouvernement. Et que les gouvernements n’y ont pas adhéré avec enthousiasme et diligence. ça fait tout de même 40 ans (vois un peu plus) que la science l’a démontré.
          .
          Vous sauriez aussi que la surpêche, l’éradication des grands mamifères ou la déforestation des forêts Tropicales sont des sujets qui préoccupent aussi les gouvernements, l’ONU, etc
          .
          NB: Scientifiquement, effectivement, le débat sur l’origine anthropique du dérèglement climatique ne se discute plus depuis 20 ou 30 ans. Il y a encore des gens qui argumentent que la terre est plate, il n’empêche qu’il est certain qu’elle est ronde.

          • Françoise dit :

            @dolgan : « Scientifiquement, effectivement, le débat sur l’origine anthropique du dérèglement climatique ne se discute plus depuis 20 ou 30 ans. ».
            .
            Et si, ça se discute beaucoup en dehors de votre milieu. J’avoue que ça se discute beauoup moins en France que dans d’autres pays comme les États-Unis par exemple.
            .
            « Vous sauriez aussi que la surpêche, l’éradication des grands mamifères ou la déforestation des forêts Tropicales sont des sujets qui préoccupent aussi les gouvernements ». Bah en attendant, pourquoi la France ne prend que des mesures contre le CO2 et aucune autre contre les problèmes sus-nommés ? Parce que ça rapporte de l’argent l’impôtc sur la tonne de CO2.

        • ScopeWizard dit :

          Oh la la , mais cessez donc de galoper ventre à terre dès que se fait entendre la voix de vos maîtres , bon sang !

          Qu’ est ce qu’ à exprimé @Françoise de si extravagant ??

          LA PLUPART VOUS AFFIRME CECI OU CELA MAIS EN RÉALITÉ , ON NE SAIT PAS AVEC EXACTITUDE ; RIEN N’ EST CLAIREMENT TRANCHÉ ……………

          Le plus probable , selon moi , sachant que par rapport à ce réchauffement et à ces modifications importantes du climat , nombre de scientifiques plus ou moins médiatiques avaient actionné le signal d’ alarme il y a maintenant plus de 40 ans ( vous mesurerez de vous mêmes le temps passé/perdu ) , c’ est que les causes de ce bouleversement soient multiples dont une part attribuable à l’ activité humaine notamment industrielle et de production d’ énergie ………
          En revanche , quelle est la part exacte de cette responsabilité , nul ne le sait ou ne le confirme avec assurance de façon à ce que ne subsiste le moindre doute …………..
          D’ un point de vue scientifique , il est vraisemblable qu’ une part de ce phénomène soit également due à des causes naturelles obéissant à des « lois » cycliques qui échappent à tout contrôle même si l’ on peut supposer que cette part « naturelle » puisse être amplifiée par les excès d’ une activité humaine croissante ……………………

          À la lumière de mes connaissances , telle est en tous cas ma conviction profonde sur ce sujet .

          Nonobstant , indépendamment de toute sorte de conviction , je constate tous les jours que d’ une part l’ écologie devient de plus en plus coercitive et même punitive à tous les niveaux , d’ autre part de plus en plus dictatoriale et péremptoire dans ses affirmations ( entendez qu’ il ne saurait y avoir de doute , encore moins de débat ) …………..
          Dans le même ordre d’ idées , je constate également que certains se font beaucoup de pognon sur cette question quand tant d’ autres voient leur espace de liberté de choix ET DE RESPONSABILITÉ collective ou individuelle se restreindre de plus en plus voire carrément leur être confisqué CE QUI ENGENDRE À LA FOIS DU QUESTIONNEMENT ET DES DÉPENSES SUPPLÉMENTAIRES QUE CERTAINS NE PEUVENT POURTANT PLUS SE PERMETTRE……….

          Il me semble déjà que la première des mesures « écologiques » serait de limiter l’ expansion de l’ Homme sur la planète donc son développement démographique …………. car plus l’ Être Humain sera en grand nombre et plus les besoins seront importants , les quantités de ressources prises à la Terre et à Mère Nature élevées car de choix il n’ y aura pas …………..
          Et cela , ce n’ est plus une conviction , c’ est malheureusement une certitude ………………………

          Donc , ne bondissez pas comme des cabris pris de folie en réflexe à des mots clefs mais efforcez-vous plutôt de relativiser , de raison et de mesure garder …………..
          Ne perdez pas de vue que la propagande et la désinformation nous touchent tous , plus ou moins , selon les intérêts défendus ou imposés ……………………….

        • Françoise dit :

          PS : Veuillez m’excuser svp, je n’ai pas précisé que l’homme n’a absolument rien à voir avec ce chauffement.
          .
          Depuis environ 4,5 milliards d’années, c’est le soleil qui détermine les variations climatiques de la terre, et hop ! Par un tour de passe-passe, c’est l’homme qui se mettrait à déterminer le climat en changeant pernicieusement la teneur en CO2. Haha ! Quelle blague ! 🙂
          .
          Pourquoi fait-il si froid au Sahara la nuit et en comparaison si chaud dans les pays tempérés, alors que les teneurs en CO2 dans les deux contrées sont identiques ?? Parce que c’est l’humidité et non le CO2 qui détermine la température.
          .
          Pour votre information, Clémenceau a dit : « Pour étouffer une affaire, vous créer une commission. ». C’est exactement ce qu’ont fait tous les pays qui souhaitaient prélever plus d’impôt soit-disant pour lutter contre le chauffement, en fait pour s’en mettre plein les poches, et accessoirement effrayer la population. Ils ont le GIEC. Une bande de scientifiques de deuxième voire troisième classe, servile et qui n’existe que par la proclamation du chauffement climatique.
          .
          À propos, le GIEC s’est aperçu que la température ne monte plus depuis environ 1998 et cette organisation parle donc maintenaint de « déreglement climatique » au lieu de « réchauffement climatique ».
          .
          Par ailleurs, le GIEC ne s’appelle plus GIEC, mais non-gouvernemental-GIEC. C’est un peu comme si Green Peace s’appellait soudainement non-gouvernemental-Green-Peace ou Amnesty International s’appellait soudainement non-gouvernemental-Amnesty-Internatioal pour tenter d’avoir plus d’influence. On ne peut pas prendre les gens plus pour des c _ _ s.
          .
          @John : Merci, mais je suis très certainement plus scientifique que vous. Et c’est donc au nom de la science que je proteste. J’aurais dû écrire p = mg à la place de 2 +2 = 4, mais j’ai pensé que certains pourraient ne pas comprendre.
          .
          @Weld : Pourquoi écrivez-vous « toutes les études pratiques et théoriques le montrent » puisque je vous donne deux liens vous donnant d’autres liens vous prouvant le contraire.
          .
          @Éric : Merci, mais ils sont agriculteurs dans ma famille maternelle.

          • ScopeWizard dit :

            @Françoise

            p=mg ?

            N’ est-ce point là une histoire de kilogramme force et de décanewton et une distinction physique ou scientifique entre masse et poids ?
            Bah , c’ est trop loin , je sais vraiment plus …………….

            Donc , vous non plus vous ne prêtez pas davantage foi aux rapports du GIEC , cette espèce de cénacle de scientifiques censés être infaillibles et dont la parole vaut parole d’ Évangile auprès des politiques comme des médias qui les relaient abondamment ?

            Eh bien , puisque nous semblons être à ce sujet sur la même longueur d’ ondes , perso cette sorte de propagande si complaisamment relayée m’ énerve autant !
            https://www.youtube.com/watch?v=H2QxFM9y0tY

            Au plus haut point je dirais !
            https://www.youtube.com/watch?v=PZmRca7Wlhc

            Comme je l’ exposai plus haut , je suis persuadé que le « dérèglement climatique » dont le réchauffement fait partie , est dû à plusieurs facteurs dont l’ activité humaine qui n’ en est pas pour autant le facteur principal même s’ il paraît logique de penser que cette activité humaine en amplifie les effets « naturels » ; seulement jusqu’ à quel point , là est toute la question , la réponse précise nous permettrait d’ agir efficacement et de façon optimale afin si ce n’ est d’ inverser du moins d’ en contrôler le processus un minimum , ce minimum qui me paraît indispensable et en mesure de nous accorder un nécessaire répit soit le temps pour l’ Homme de pouvoir agir au top du top ………………

            À vous de me dire ……….. Qu’ en pensez-vous , qu’ en pense la scientifique ? 🙂

          • Françoise dit :

            La Société de Calcul Mathématique SA est de très loin la meilleure société de modélisation sur terre. Ses études sur l’environnement et le bilan carbone sont très clairs : L’homme n’a rien à voir dans le climat.
            http://www.scmsa.com/fiches/SCM_Environnement.pdf
            .
            La lutte contre le Réchauffement Climatique : une croisade absurde, coûteuse et inutile :
            http://www.scmsa.com/rechauff0.htm

          • Françoise dit :

            La Société de Calcul Mathématique SA est la meilleure société de modélisation au monde (parce que les Français sont les meilleurs en mathématiques du fait de l’importance de cette matière dans leur scolarité). Voici ses conclusions : 
            .
            Sur l’environnement
            http://www.scmsa.com/fiches/SCM_Environnement.pdf
            .
            Sur la lutte contre le Réchauffement Climatique : une croisade absurde, coûteuse et inutile
            http://www.scmsa.com/rechauff0.htm
            .
            Sur le bilan carbone : erreurs méthodologiques fondamentales et incertitudes
            http://scmsa.eu/archives/SCM_Bilan_Carbone_2011.pdf
            .
            J’espère que Scope sera satisfait.

          • dolgan dit :

            *Depuis environ 4,5 milliards d’années, c’est le soleil qui détermine les variations climatiques de la terre*
            .
            C’est à pleurer. Tant d’ignorance et pourtant tant d’affirmation péremptoires.
            .
            On vous parle climat, vous répondez météo locale …
            .
            L’humidité qui détermine la température …
            .
            Vous n’avez aucune idée de ce dont vous êtes en train de parler. Ce n’est pas grave de ne pas avoir le niveau bac (et encore, je pense qu’au collège les gamins doivent déjà être capables de vous expliquer pourquoi il fait froid la nuit au Sahara.). Mais dans ce cas, avant d’aborder des sujets techniques, il faut faire un effort de mise à niveau des connaissances générales ainsi qu’un effort de recherche. Sinon, on se ridiculise comme vous le faites.

          • Fred dit :

            @ Françoise
            Certes, le soleil (entre autres) est responsable de changements climatiques certains, mais les variations se produisent sur des milliers d’années, alors que le réchauffement actuel s’effectue à une vitesse absolument inédite dans l’histoire de la terre : il se chiffre comparativement en dizaines d’années.

          • ScopeWizard dit :

            @Françoise

            Merci de ce retour !

            Oui , rassurez-vous ; je suis « satisfait » des éléments que vous amenez même si mon point de vue sur cette question demeure nettement plus nuancé .

            En effet , c’ est là une question difficile à traiter qui requiert nombre de connaissances dans beaucoup de domaines et d’ ailleurs c’ est clairement selon moi à cause de cette « complexité » qui peut rendre tout profane soudain si ignare ( en gros , celui qui s’ y intéresse mais n’ a pas les bases de la connaissance sur ce sujet précis se retrouve vite « largué » ) , que se joue toute l’ ambiguïté savamment orchestrée par les défenseurs d’ une théorie et ceux d’ une ou de plusieurs autres ………………..

            En fait , c’ est une question à la con alors que le problème lui ne l’ est pas du tout ; il y a eu par le passé mais durant notre ère chrétienne d’ autres épisodes d’ importants bouleversements du climat aux origines exactes difficiles à déterminer mais dont l’ activité volcanique serait l’ un des facteurs les plus probables avec des passages de comètes et autres chutes de météorites ………….. À l’ époque , bien que toujours partielles à l’ heure actuelle , les connaissances ou avancées scientifiques en ce domaine et les possibilités de transmettre ce qui a été observé , constaté , et étudié n’ étaient pas aussi poussées et étendues que de nos jours ………………..

            Alors , évidement , en cette période moderne de possible très vaste et massive diffusion de l’ information via des médias high tech , chacun y va de sa petite musique quand bien même les notes jouées seraient complètement fausses et ça marche !

            Dans la réalité , je pense que l’ on n’ en sait pas suffisamment , ce qui explique , en dehors de toute paroisse et de tout paroissien se revendiquant de telle ou telle chapelle , pourquoi les scientifiques ne sont pas tous sur la même longueur d’ ondes et ne sont pas d’ accord quant aux causes de ce « réchauffement » climatique qui semble tant nous affecter avec une ampleur que nous décrétons « inédite » un peu trop facilement selon moi …………………………

          • Françoise dit :

            PS : Depuis que l’Homme existe, combien de fois a-t-il pensé qu’il approchait la fin du monde ? On traite ce sujet depuis toujours, et elle n’est encore jamais arrivée, mince alors !… Ça fait tellement plaisir de croire vivre cet évènement mentionné dans de nombreux films et livres religieux & de science-fictions…
            .
            Dernièrement, il y avait le passage à l’an 2000 pour les gogos et la guerre ultime en Syrie pour les combattants de Allah qui n’a pas été la fin du monde pourtant prévue.
            .
            PPS : Tous les auteurs emploient le conditionnel dans leurs études sur la hausse de la température.

        • albatros24 dit :

          Le réchauffement climatique est déjà à la manoeuvre partout dans le monde..mais nous nous y sommes habitués.
          Vous me faites penser à Trump appelant au secours le réchauffement climatique alors que New York était victime de températures sibériennes – ne pas confondre climat à long terme et saison à court et très court termes.
          Le niveau des eaux a déjà augmenté et il va encore augmenter bien sûr. On peut naviguer autour du Pôle Nord alors même que c’était impossible en hiver il y a quelques années par exemple. Les glaciers des Alpes seront bientôt un souvenir mais tout va bien…
          nous avons gagné entre 1 et 2 degrés en quelques années seulement et cette hausse est un début.
          Nous avons le niveau d’O2 qui fond à nouveau du fait de gaz utilisés par la Chine…
          Dans certaines régions l’eau a complètement disparu du fait de l’asséchement des nappes phréatiques trop pompées.
          Dans le coin où j habite il ne neige plus depuis bientôt 10 ans et nous battons en France le record de température depuis deux trois ans.
          Tout va très bien Madame la Marquise Françoise, le feu brûle votre maison, mais tout va très bien.
          https://www.youtube.com/watch?v=T5WdpSPeQUE

          • Françoise dit :

            Merci John, Éric & albatros24 pour vos réponses.
            .
            Je sais aussi qu’on pouvait traverser la Seine en carosse car ce fleuve était gelé. Je ais qu’il y avait plus de neige avant, à tel point qu’on prédisait un hiver apocalyptique dans les médias en 1975 (« Le climat présente actuellement des symptômes alarmants. Il y a tout lieu de craindre que la Terre subira un refroidissement dramatique de ses températures au cours des cent prochaines années. ») de
            https://ripostelaique.com/hier-dans-les-annees-1970-cetait-le-refroidissement-climatique-aujourdhui-la-mode-est-au-rechauffement.html
            .
            « La différence d’avec maintenant, c’est qu’aujourd’hui on en sait plus et qu’on sait qu’avant c’était une erreur, mais cette fois, c’est vraiment le cataclysme. » rétorquera-t-on. Je prétend que les hommes aime se faire peur et qu’il n’y a aucun chauffement climatique de longue durée en vue.
            .
            Il faut savoir distinguer variation à court terme et long terme, ce qu’aucun journaliste ne sait faire. Ce n’est pas parcequ’il y a un début d’augmentation de température moyenne que celle-ci va augmenter ensuite exponentiellement.

      • ThP dit :

        Qui a a parlé de réchauffement climatique? Je parle notamment de la stagnation de la production cerealière, l’explosion de la population africaine, et la disparition des dernières reserves d’antimoine (2025), de plomb ,de zinc, d’argent, d’or(2030), d’indium (2035), de cuivre (2045) ,de pétrole (2055). Le rechauffement climatique n’est certainement pas le seul facteur, ni même le principal facteur des déstabilisations du mondes dans le long terme.

        • dolgan dit :

          ah oui, donc pas de quoi s’affoler.
          .
          La bouffe, on est en surproduction et au niveau mondial on a encore une énorme marge de progression.
          .
          La fin du pétrole en 2055 … les autres dates sont du même acabit?

          • Plusdepognon dit :

            @ dolgan
            Ouch, je vous trouve assez sec sur le moment (il faut dire que ça « troll » de plus en plus).
            Sur la nourriture :
            https://youtu.be/l9VGz9Lrt70
            Pour en revenir au thème de l’article, il n’y aura pas de deuxième PA. Pas d’argent, pas de volonté politique et bientôt perte du savoir-faire. Quelques porte- hélicos avec des drones et laissons les PA aux grands acteurs. L’Europe est un nain militaire et la France est bien seule à avoir un outil efficace. Faut demander des coupes de budget un peu plus lourdes , histoire de dissoudre tout ça plus vite…

        • Amida dit :

          @ThP: Je confirme la stagnation de la production céréalière (compensable toutefois en consommant nous-même les céréales que l’on donne comme nourriture aux animaux d’élevage…), et l’explosion de la population africaine. Pour l’antimoine: « La production mondiale s’élève à environ 65.000 tonnes par an.

          Réserves mondiales : 4,5 millions de t.
          Répartition : Chine : 50 % ; Afrique du Sud : 10 % ; Bolivie : 8 % ;
          URSS : 6 % ; Mexique : 5 %  » https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/geologie-tout-savoir-antimoine-826/page/4/

  5. ScopeWizard dit :

    Il est certain que soit nous nous dotons de deux porte-avions au moins , attendu que ce type de navire s’ avère indispensable et confère à nos forces navales des capacités qu’ aucun autre type de navire ne saurait remplacer voire même simplement égaler , ceci compte tenu du fait incontournable qu’ un seul et unique porte-avions ne peut être maintenu indéfiniment à la mer , il faut donc qu’ un roulement soit possible , soit il s’ agira de s’ orienter vers autre chose et dans ce cas c’ est zéro porte-avions à moins que cet « autre-chose » puisse être intelligemment complété par un PA qui augmenterait de façon significative la puissance de notre Marine en nous permettant de pousser le curseur encore plus loin ………

    Seulement , si on est logique , invariablement on en revient au point de départ qui veut qu’ en définitive ce soit deux PA qui équipent nos forces navales que l’ on ait « autre chose » ou non en mesure de prendre le relais …………….. à moins bien évidemment , que l’ autre-chose et le PA se relaient entre-eux sans rien faire perdre en puissance à l’ autre une fois le relais pris ……………

    Bon , en même temps , hormis ne se doter que d’ un seul et unique PA avec tous les défauts qu’ une telle configuration est susceptible d’ engendrer et que précisément nous connaissons , à la sortie vaut-il mieux deux « autre chose » , 1 PA + 1 « autre chose » , 2 PA sans rien , ou encore 2 « autre chose » + 1 PA voire 2 ?

    Perso , vu que ça commence à me donner mal au crâne cette histoire , j’ opte pour la configuration à 2 ou éventuellement 3 PA et puis c’ est marre ! 😉

    Ensuite , si 1 seul = propulsion nucléaire quasiment obligatoire , si 2 ou + alors il devient possible d’ envisager un mode de propulsion plus « conventionnel » voire un mix des deux …………….

    Bou , quel mal de casque ……. c’ est dur de réfléchir ; allez zou ! je vais de ce pas m’ allonger quelques minutes ! 🙁

    • NRJ dit :

      Au lieu de payer très cher pour un deuxième porte-avion on pourrait en conserver un seul (tout en assurant son remplacement) avec le modèle de marine adapté. Ce serait déjà pas mal si on arrive à faire ça dans des conditions budgétaires qui vont être de plus en plus compliquées (le ralentissement de la croissance mondiale va nous impacter).

      Après si on a de l’argent à dépenser, on devrait l’investir sur une augmentation de la puissance de feu, que ce soit en acquérant des « frappeurs » (doctrine pour un bateau dont la structure proche des pétroliers réduit la vulnérabilité aux missiles air-mer et mer-mer et dont le but est de porter des centaines de missiles de croisière type MdCN pour lutter contre les systèmes A2/AD a charge aux navires « capteurs » de le guider. Ce type de bateau serait moitié moins cher qu’ une FREMM armement compris) ou simplement en adaptant sur les frégates des LRM (des tests de LRU ont déjà été fait) voire à terme des canons électro-magnétiques pour des frappes en profondeur.

      Engager tous les moyens sur un deuxième porte-avion serait trop risqué. Il risque en effet d’ être surclassé dans la guerre navale par les nouvelles armes (missiles hypersoniques, torpille supersonique) alors que les sous-marins d’attaque posaient déjà problème. S’il s’avère dans le futur qu’ il est effectivement surclassé, on pourra être content d’avoir des moyens complémentaires pour faire face à un éventuel adversaire.

      Enfin, de l’aveu même des marins, avoir un deuxième porte-avion ne suffirait pas à nous garantir la permanence à la mer.

      • ScopeWizard dit :

        @NRJ

        Si je vous suis parfaitement sur l’ ensemble des acronymes que vous employez , en revanche je patauge sévèrement sur LRU ?

        Concernant votre contenu , perso je ne saurais le dire ; ce qui est sûr et certain c’ est que nous avons la deuxième ZEE ( Zone Économique Exclusive : en gros des eaux parfois très éloignées de celles bordant la France métropolitaine sur lesquelles nous exerçons une souveraineté et soumises à notre juridiction ou si vous préférez l’ espace maritime étant sous notre contrôle ) après les USA et que nos moyens navals actuels sont insuffisants afin de garantir nos droits et devoirs sur une telle étendue disséminée sur à peu près toutes les mers et océans ……………….

        Votre idée est sans doute bonne , mais la difficulté est de savoir si même 1 seul porte-avions ( PA ) va réellement nous être utile , raison pour laquelle perso j’ opterais pour un minimum de 3 ce qui pourrait en plus à peu de choses près amortir le coût de construction d’ un seul par effet de série ………..
        En même temps , même s’ il est clair que 3 serait bien , en cas de guerre de haute intensité je ne suis pas sûr que vu les forces ou moyens de l’ adversaire nos si merveilleux navires ne seraient pas envoyés par le fond en un laps de temps plutôt court …………….. ce qui serait à la fois fort triste , dommageable , mais aussi très con reconnaissons-le …………….
        Donc , en y réfléchissant , je pense que 3 + les types de bâtiments que vous mentionnez constitueraient , peut-être , une solution satisfaisante de moyen voire de long terme en attendant mieux ou la prochaine révolution en matière de combat naval ……………
        Ce qui implique de facto que le PA escorté de son GAN ( Groupe Aéro Naval comprenant le PA ainsi que son escorte de navires « protecteurs » ) et embarquant un GAé ( Groupe Aérien embarqué soit les aéronefs que le PA embarque et met en œuvre en opérations ) digne de ce nom ne saurait suffire , il faudrait désormais lui rajouter un de ces « frappeurs » et même probablement deux qui protègeraient et le PA et son GAN tout en faisant partie intégrante de ce même GAN……………
        À moins que vous ne suggériez de remplacer le GAN tel que nous le connaissons à ce jour par ces fameux navires « frappeurs » en ne conservant par exemple que le SNA ( Sous-Marin d’ Attaque à propulsion Nucléaire ou plus exactement Sous-marin Nucléaire d’ Attaque ) et disons des moyens de lutte anti-sous-marins accrus sur lesquels l’ effort devrait davantage porter , le frappeur assurant tout l’ anti-aérien ( ou « tous secteurs » c’ est à dire via une panoplie de missiles ( auxquels peuvent être rajoutés des systèmes de défense par canons multiples de type rotatif comme les Phallanx ou Goalkeeper capables d’ éliminer des menaces très proches comme des missiles anti-navires ou des aéronefs en approche volant vite et très bas arrivant en nombre ) la haute/très haute altitude ( à partir de 5000 m 10.000/15.000 m et plus ) ou basse altitude ( quelques mètres ( exemple : 5 à 10 m au dessus de la surface de l’ eau voire encore moins ) à mettons 1000 m ou 3000/5000 m par extension et pour couvrir le maximum ) , la courte/très courte portée ( 0.5 ( 500 m ) 5 à 10 km ) , moyenne portée ( au delà de 10 km et mettons jusqu’ à 50 ) , et longue portée au delà de 50 km ) ainsi que l’ anti-surface voire la AVT ( Action Vers la Terre ; en gros , les frappes et actions dirigées depuis la mer vers la Terre ferme ) ?
        Disons que j’ imagine mal le ou les « frappeur(s) » devoir tout assumer …………….

        Quoi qu’ il en soit , quelle que soit la formule qui sera choisie et décidée en haut-lieu , elle a toutes les chances de coûter « bonbon » …………

        Maintenant , il est vrai également que « qui peut le plus , peut le moins » …………

        À vous de me dire ……………

        • NRJ dit :

          Le « LRU » (Lance-Roquette Unitaire) est le remplaçant du « LRM » (Lance-Roquette Multiple qui est l’héritier français du fameux Katiouchas soviétique) de l’armée française avec sa roquette M31 d’une portée de 80km. Des tirs de LRU ont été testé avec succès depuis des FREMM et pourraient augmenter sensiblement la puissance de feu d’un bâtiment.

          Après je ne suis pas d’accord avec vous. Déjà on n’a pas les moyens d’avoir 3 PA. Le seul moyen serait en supprimant l’armée de terre comme le faisait historiquement l’Angleterre au profit de sa marine et de sa force aérienne pour protéger ses colonies et son île. Mais je pense que l’armée de terre est plus importante et ce même si on ne peut pas défendre à 100% nos territoire outre-mer.

          Le « frappeur » est sensé compléter les PA mais pas les remplacer. Grosso modo c’est un porteur de missiles pour un tir de missiles de croisière en masse à la façon de l’opposition classique lance-roquette multiple -canon. Il ne pourra donc pas remplir toutes les missions du porte-avion, mais au moins une partie importante (du moins sur le papier car on n’a jamais pu mettre cette pensée en application).

          Le fait est qu’on ne peut pas avoir de tout. La question est : comment innover pour pouvoir avoir les capacités des autres pays tout en mettant moins la main au porte-monnaie ?

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            OK !

            Merci de la précision ! 🙂

            Heu , vous n’ êtes pas d’ accord avec moi sur quel sujet au juste ?

            C’ est simple : si le PA s’ avère toujours être un navire d’ actualité , c’ est à dire pas seulement une vitrine technologique ou une démonstration de notre savoir-faire histoire d’ épater la galerie par du bling bling en toc qui finalement ne nous sert à pas grand-chose d’ autre , alors dans la logique vous conviendrez qu’ ils nous en faut au moins 2 au minimum voire 3 afin de pouvoir en avoir un à la mer en permanence ………….
            Bien évidemment , le PA tout seul même fortement auto-protégé et défendu , sera vulnérable et il aura donc besoin d’ une escorte afin de constituer un GAN tandis que le GAN des autres ou de l’ autre PA se « repose » et se refait une santé ………
            Concernant son GAé , même si nous avions 3 PA , inutile pour autant de tripler la flotte de Rafale ( 45 ) ou de Hawkeye ( 3 ) , un doublement de ces derniers , donc 6 , et 20 à 25 Rafale M supplémentaires devraient largement suffire à couvrir nos besoins en flux plutôt tendu toutefois ……… 4 Hawkeye ( donc 7 en tout ) + 30 Rafale de + constitueraient sans nul doute une meilleure quantité qui nous permettrait de moins « taper » dans le matériel en prenant le risque de l’ user et de le fatiguer prématurément ……….
            Bien entendu , au besoin et suivant les progrès réalisés nous pourrions rajouter une panoplie de drones faisant binôme avec les Rafale M sans compter l’ ensemble des voilures tournantes comme les hélicos du bord tels que les Panther , Caïman , ou équivalent …………….

            Bon , tout ça n’ est bien-sûr que l’ expression d’ une idée ; il reste tous les impératifs qui devront suivre pour espérer s’ en rapprocher ou la concrétiser …………… et il n’ en manque pas ! 😉

    • Raymond75 dit :

      Je dirai même plus : 8 PAN ; un dans le Pacifique, un dans l’océan Indien, un dans l’Atlantique, un dans la Méditerranée, un dans l’Arctique, un dans l’Antarctique, un en entretien, un en reconfiguration, un en réserve … Plus bien sur 8 groupes navals (soit 8 SNA) et 8×40 = 320 Rafales. Alors la France sera une grande puissance, comme elle le fut sous Napoléon … pendant 10 ans, avant d’être occupée par toutes les autres nations européennes et ruinée 😉

      • ScopeWizard dit :

        @Raymond75

        Effectivement , vous touchez le fond du problème ……….
        Qu’ est-ce que nous voulons être ?

        Si nous devons tout confier à des PA , alors votre nombre serait très correct quoique franchement très ambitieux et de plus n’ oubliez jamais qu’ un pays qui commence à s’équiper d’ un armement et en qualité et en capacité et en quantité au delà d’ une certaine mesure perçue soudain comme « inhabituelle » sera considéré comme un pays aux volontés ou vues bellicistes ………………..

        Que la France « s’ amuse » à ça et vous allez voir la réaction de certains de nos voisins pourtant « copains » et surtout celle des USA qui vont nous accuser de tous les maux ( ainsi que nous mettre dans les roues tous les bâtons possibles et imaginables …. ) d’ autant plus facilement que vu que la France est en train de s’ islamiser à vitesse grand V tout en occupant une place de premier plan en matière d’ arsenal nucléaire ………….. eh oui , même comme faisant partie de l’ OTAN à l’ exemple de la Turquie , une France fortement islamisée voire constituée d’ un Islam à présent devenu majoritaire occupant les plus hauts postes de décision et disposant de surcroît de tels moyens de puissantes frappes nucléaires de portée intercontinentale , ça ne va guère leur plaire à nos chers amis US , ça ne va même pas leur plaire du tout vous pouvez d’ ores et déjà en être certain …………………. et si vous croyez que de leur côté ils vont se laisser islamiser comme nous , alors là il se sera produit trois fins du Monde et demi que ce ne sera toujours pas à l’ ordre du jour , ça aussi c’ est certain …………….. D’ ailleurs , il y a fort à parier qu’ il en ira exactement de même en Russie , en Chine , en Inde , au Japon et dans une grande partie de l’ Asie du Sud-Est et y compris en Europe de l’ Est voire même en Grande-Bretagne et en Allemagne ou en Espagne et Italie sans parler de l’ Amérique Latine ou de l’ Australie qui n’ ont , selon moi , aucune espèce d’ intention de laisser aller le bouchon trop loin en matière d’ accueil et d’ installation de l’ Islam …………..
        Ce qui nous promet pas mal d’ agitation diplomatique pour commencer …………… précédant une hypothétique mais fort probable catastrophe à venir ………………….

        C’ est pourquoi , en aparté , je pense qu’ il va nous arriver des bricoles sous peu et que , que l’ Église Catholique disparaisse ou qu’ elle parvienne à résister et se maintenir cahin-caha en dépit du lynchage politico-médiatique qu’ elle subit depuis quelques semaines ( et qui occasionne de terribles dégâts tandis que force est de constater que même s’ il apparaît que le célibat des prêtres tout comme leur recrutement est à revoir de fond en comble et pose un problème majeur au sein de l’ Église Catholique , cette même Église Catholique reste la seule à s’ en prendre plein la gueule , les autres sont pour l’ instant tous considérés comme blanc-bleu ) , étant-donné que nous sommes dans une période de transition qui s’ apparente entre-autres à une « américanisation » de l’ Europe et en particulier de la France , une autre puissance religieuse va s’ imposer à la place du Catholicisme puis très rapidement faire une concurrence acharnée à l’ Islam , à savoir tout ce qui relève du Protestantisme et spécialement de l’ Église Évangélique qui à ce jour conquiert de plus en plus de terrain , ce qui cadrera beaucoup mieux avec l’ orientation des lignes de force que les USA préfèreraient que nous suivions afin de « mériter » notre statut de membre de l’ OTAN , de membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ ONU , de puissance nucléaire intercontinentale ……………
        Eh oui , quelle est la devise des USA ? Liberté , Égalité , Fraternité ? Liberté , Égalité , Choucroute ou Nems en salade ? Eh non , la devise des USA c’ est : « In God We Trust » ; soit déjà tout un programme et ceci permettant de déduire et même de prédire cela …………….

        Nous verrons bien dans quelque temps si j’ ai vu juste …………..
        Toutefois , soyez certain qu’ il s’ agit là d’ une prévision à base d’ un raisonnement poussé dans sa logique dont je me passerais bien volontiers …………….. 🙁

      • Plusdepognon dit :

        @ Raymond75
        Pour mieux comprendre ce que dit ScopeWizard, vous pouvez regarder cette vidéo si vous avez le temps et la curiosité.
        https://youtu.be/luJBZfVWhXM
        Le côté messianique des USA est quelque chose lequel nous faisons actuellement beaucoup d’efforts pour l’ignorer.

    • TINA2009 dit :

      Bsr SCOPE WIZARD !

      Réflexions intéressantes .
      Toutefois , compte tenu:
      – de la fermeture de plusieurs raffineries , au niveau mondial, produisant des carburants simples ( MAZOUT —-> NAVIRES POUR LA MAJORITE au 23/03/2019 au niveau mondial ; GAZOIL —-> Automobiles , entre autres…. Mais pas que …..) et de son accélération exigée par les USA ( Mais pas que …). Vérifiez par vous même le contenu de mes propos!
      – L’autonomie et la puissance délivrable sont 2 des arguments les plus importants pour le choix favorable d’une motorisation NUCLEAIRE !
      -Malgré la vente très regrettable d’alstom aux américains , nous disposons de moyens de pression pour récupérer la totalité du périmètre qui nous intéresse , auprès de ces américains . A rétrocéder !

      Il nous faut dès lors commander :
      – 2 PA pour la FRANCE !
      – 2 PA POUR L’INDE ( selon les mêmes standards que lesPA NUCLEAIRE français)
      – 3 Fregates Lourdes avec la même motorisation que les PA Français et Indiens – Nucléaire- pour la FRANCE
      – Eventuellement, des Frégates Lourdes supplémentaires NUCLEAIRES pour l’INDE , selon le même standard que les frégates nucléaires Françaises , dès lors que les frégates lourdes Françaises les intéressent !!!!

      Le paramètre de la MOTORISATION constitue le paramètre essentiel : En aucun cas, le paramètre des catapultes électromagnétiques constituent un paramètre essentiel !

      • ScopeWizard dit :

        @TINA2009

        Bonjour TINA2009 !

        Oui , je vous suis même si vous me voyez nettement plus circonspect concernant notre implication dans la construction de PA indiens ; nonobstant que semblez vous reprocher aux catapultes électro-magnétiques ?

    • Chanone dit :

      @ ScopeWizard
      Effectivement, si on veut faire la guerre, cinq P.A. serait top, et au dessus de nos moyens humains ET financiers… 6ou alors on peut l’armer de catapultes à Migrants ^^.
      .
      Cependant, faire le tour de la question oblige aussi à explorer un autre paradigme: le porte-avion est avant tout un symbole technologique, et un élément de dissuasion tactique qu’un outils de guerre… par essence sacrifiable.
      Maintenant, les armes sont tellement onéreuse qu’un simple missile coûte le prix d’un mirage IIIC, pleins de kérozène et de munitions compris.
      Donc on part sur un porte-avion/vitrine technologique. On tague dessus une gueule de requin, voir le profil de Castaner et on entonne la marseillaise…

  6. arc dit :

    Ya pas quelques pays européens qui en voudrait un:on en fait 5=2FR,1Allemand,1Espagnol et 1 Italien :p

  7. Clavier dit :

    C’est pas trop cher à l’entretien annuel, environ un bon gros week end de gilets jaunes ……

    • Thaurac dit :

      +1 pour une fois 😉

    • Czar dit :

      19 semaines de gilets jaunes n’auront pas coûté autant aux finances publiques qu’un mois de cadeaux macroniens à ses petits potes qui sont dans la dèche pour changer leur yatch (« mais ça fait marcher nos chantiers, le ‘ruissellement’ vous dis-je »)

      On est prié de ne pas avoir l’indignation comme le civisme hémiplégiques.

      • nexterience dit :

        Oui, faisons partir les patrons. Ça ne sert à rien.

        • Euclide dit :

          @ nexterience
          je ne sais pas dans quel sens faut’il interpréter votre réponse mais………..une demande des Gj souhaitent la réindustrialisation de la France ainsi que sa désertification par lieux publics ( poste etc…).
          De même ils veulent exister comme des sujets et non comme des objets.  » Sujet et objet' » étant considéré en tant comme concept psy.

  8. Lagaffe dit :

    Alors que la recherche militaire se focalise à moyen et long terme sur les appareils non pilotés et les missiles hypersoniques, un porte-avions à 5 milliards est-il une arme d’avenir pour la Marine nationale ou un éléphant blanc ?

    • diego48 dit :

      Vous ne tenez pas compte dans votre réflexion, de l’immensité du domaine maritime de la France, le deuxième en surface je crois, de nos intérêts à l’outre mers !

    • Diego48 dit :

      Puisque ma première réponse n’a pas survécu à la « censure » la revoici : Vous ne tenez pas compte de l’immensité du domaine maritime de la Nation et de nos intérêts divers à l’outre-mer

      • Hermes dit :

        Commentaire revenu, on voit rapidement les paranos !
        Merci pour se moment de fou rire.

      • Plusdepognon dit :

        @ Diego48
        Le commentaire ne s’affiche pas tant qu’il n’est pas approuvé par notre hôte.
        On se fait tous avoir la première fois.

    • MD dit :

      Si toutes les jeunes marines indienne , chinoise, japonaises et européennes ne se posent pas de questions et essayent de sans état d’âme se doter du plus grand nombre de porte-avions et de porte-aéronefs possibles . Et si l’US Navy n’est pas satisfaite du tout de ses 11 portes-avions actuels et se pose la question de savoir si elle ne pourrait pas en augmenter le nombre en les construisant plus petits sur le modèle du CdG ( une erreur à mon avis car ils ont de gros avions embarqués, et demain des drones embarqués qui promettent de prendre encore plus de place ) il est bien difficile tout de même de croire que tant de responsables militaires supposés compétents puissent se tromper en même temps et vouloir construire des éléphants blancs ou roses . Les état-majors des forces navales de n’importe quel pays – même en Iran- ne sont pas des endroits où pour passer le temps on a l »habitude de rouler les moquettes pour les fumer .

      • Lagaffe dit :

        La France n’a pas les moyens financiers de mettre 5 milliards d’euros sur un seul bâtiment. C’est le prix de 5 frégates équipées qu’on aurait besoin pour protéger en permanence notre ZEE.
        A part la course aux armements entre les USA et la Chine que la France ne peut pas suivre, l’inde rêve de 2 porte-avions mais ne peut financer que la disponibilité d’un groupe aéronaval en même temps et ne sait pas comment financer l’achat de nouveaux appareils.
        Le Japon transforme 2 porte-hélicoptères en porte-aéronefs (la France à 3 BPC qui pourrait aussi être modifiés) et se ruine à vouloir mettre des F-35B dessus.
        L’Espagne et l’Italie n’ont qu’un Porte-aéronefs chacun (et ne l’utilise chacun que très rarement) et ne savent pas non plus comment payer les F-35B.
        Seul le Royaume-Uni possédera à terme 2 portes-avions en europe… et ils ne savent pas à quoi ça va leur servir au point d’en transformer un en porte-hélicoptères (et vont perdre le tiers de leur frotte de surface dans les 10 ans à venir pour les financer… à moins que le Brexit remplisse miraculeusement les caisses de l’état).
        Avoir de l’ambition et avoir les moyens sont deux choses différentes.

        • albatros24 dit :

          5 milliards cest l ISF annuel…annuel.
          Un porte avions se construit sur plus qu’un an donc coûte trois fois moins par an il me semble au moins.
          Tout à fait faisable pour nous donc
          Et il en faudrait au moins 2 pas 1 seul donc 10 miliards sur peut être 7-8 ans …
          Regardez juste combien nous coûte annuellement les impôts versés à l’Etranger par nos entreprises du CAC40 : environ 65 milliards de perdus chaque année.

  9. Polymères dit :

    Oui c’est fort probable que la fourchette pour le développement et la création d’un nouveau porte-avions (PA) serait de l’ordre des 5-7 milliards bien plus que les chiffres que certains balancent ici et qui oscillent entre 2 et 3 milliards.
    Mais l’étude sur ce que sera et devra être le prochain porte-avions est extrêmement importante, il est important de comprendre que nous sommes dans une autre « phase », car je sais que beaucoup semblent encore bloqués dans les années 2000 en souhaitant un 2e CDG. On peut regretter l’absence d’un 2e PA, mais il faut voir une réalité, le temps a passé, désormais ce n’est pas un 2e CDG qui est l’enjeu, mais de voir si on peut se permettre de remonter à deux unités dans le cadre du PA devant succéder au CDG.
    Reste à voir comment serait gérer cette remontée, soit on livre un premier porte-avions pour seconder le CDG puis on livre le deuxième pour remplacer le CDG (horizon 2040-45), soit on remplace en premier et on attends le second plus tard.
    La première solution à un réel mérite de cohérence sur plusieurs points. Celle permettant de maintenir une capacité aéronavale pendant la phase d’essais, de formations (on peut imaginer une livraison en 2037-38 avec 2 ans de pour bien prendre en main la bête et gommer ses problèmes de jeunesses qui arriveront très certainement). Celle d’avoir un porte-avions pouvant faire les essais du successeur du rafale (ce qui vient à coordonner le programme du nouveau PA avec le SCAF), mais aussi du drone de combat possiblement navalisé. On pourrait donc avoir ce nouveau PA qui permettrait de faire une transition et une montée en puissance tranquillement le temps que le 2e se construise, ce qui permettrait de gérer également la flotte aérienne qui devrait commencer par se mixer (Rafale/SCAF) ou au moins à voir des modèles de préséries. Dans cette configuration on disposera de 2 PA opérationnels vers 2040, même si la flotte aérienne qui aujourd’hui est irréprochable, sera largement critiquée à cette date, d’autant plus que le SCAF aura largement montré sa plus valu à venir
    La deuxième solution risquerait de créer un trou capacitaire à l’horizon 2040, de retarder la transformation du Rafale au SCAF, d’avoir réellement 2 PA opérationnels que vers 2045-50.

    Donc tout l’enjeu aujourd’hui c’est d’espérer la première solution.

    • Polymères dit :

      J’ajoute aussi que dans les années 2030 on sera à réfléchir pour remplacer les BPC, un fait à ne pas négliger car il peut y avoir des complémentarités, notamment vis à vis des drones de combat, car sans savoir vraiment ce que sera l’avenir, on ne peut nier d’imaginer un BPC pouvant mettre en oeuvre de tels engin.
      Dernière chose, le budget, s’il continue à augmenter comme prévu jusqu’en 2025, devrait permettre d’aborder après 2030 le financement du remplacement de pas mal de matériels, en attendant on rattrape les années de restrictions et de reports de renouvellements des matériels d’avant la « fin » de la guerre froide, ça doit être notre priorité entre 2020 et 2030.

      • John dit :

        C’est dans l’hypothèse où la France continue à s’endetter à un taux d’intérêt « raisonnable » et qu’aucune crise économique majeure ne passe par là.
        Je pense que le budget avancé est assez improbable.

        • Polymères dit :

          L’endettement est un problème, c’est vrai, je suis de ceux qui défendent la bonne santé budgétaire propice à augmenter le budget de la défense et à pouvoir le maintenir.
          Justement, le gouvernement actuel n’augmente pas le budget de la défense via de la dette, cette augmentation se fait dans une politique générale visant à réduire le déficit public, je soutiens donc ce genre de gestion.
          Mais la crise des gilets jaunes est passé par là, plombant les finances d’une dizaine de milliards, qui se financera par de la dette pour cette année au moins. Attendons de voir ce qui sortira du « grand débat » et des décisions qui seront prises, trop d’incertitudes persistent sur une volonté louable visant à trouver de l’argent pour réduire le déficit.
          Après je ne parle pas qu’en 2025 on soit à l’€ près de ce qui a été prévu il y a 2 ans, si on dispose d’un budget de 46 milliards au lieu de 50, c’est peut-être moins que désiré, mais c’est déjà une forte hausse du budget, loin de la stagnation et des baisses qu’on connait depuis près de 30 ans.
          La tendance reste à la hausse, le contexte sécuritaire fait aussi qu’il devient bien plus difficile aujourd’hui de venir se servir dans la défense que ça ne l’était hier. Aujourd’hui un gouvernement qui annonce réduire les dépenses sécuritaires se prendra une fronde de toute l’opposition et se retrouvera mal au point au premier attentat ou autres drames, ça aussi il faut en avoir conscience, c’est une nouvelle réalité politique, qui risque de durer encore un moment et quand on regarde dans l’opposition, beaucoup sont même favorables pour faire plus. La planification budgétaire de 2022 à 2025, même si c’est pour un autre président, ça reste une contrainte contre laquelle il est difficile de s’opposer, vous le verrez.

        • albatros24 dit :

          Ce que vous dites sur la crise majeure touchera alors TOUS les pays et pas seulement la France (y compris la Suisse).

    • dompal dit :

      @ Polymères,
      Votre « simulation » tient la route sauf que vous oubliez un facteur capital, c’est le facteur humain !
      Avoir un second PA c’est aussi plusieurs milliers d’hommes supplémentaires.
      A l’heure actuelle où la MN et l’AA peinent (doux euphémisme) à retenir son personnel avec des compétences pointues, comment comptez-vous armer un second PA si le MINARM ne met pas la main au portefeuille ?……..et je ne parle même pas du GAN qui peut-être fourni par les membres de l’OTAN.
      Qu’en pensez-vous ?

    • Wagdoox dit :

      2 ou 3 milliards c’est le cdg
      Le prix va doubler logiquement car nouvelles tech et surtout inflation.

  10. Lakolo dit :

    Bien lire entre les lignes: hors groupe aérien, et qu’en est il des systèmes d’armes embarqués (missiles, radars) et l’ensemble qui accompagne le porte avion (sous marin, frégates, ravitailleurs).
    Enfin, autonomie oui mais les avions embarqués ne sont pas nucléaires… eux… quid des besoins en kérozène?
    Pour résumer, si on fait ce choix, il faut tout assumer et bien inclure dans le chiffrage tout ce qui permet de faire fonctionner 2 porte avions. cela se fera naturellement par des choix forts et des renoncements à d’autres systèmes (avions, spatial, canons et munitions).

    • Thaurac dit :

      « Enfin, autonomie oui mais les avions embarqués ne sont pas nucléaires… eux… quid des besoins en kérozène? »
      Relis bien, il en parle dans le topo.

      • Lakolo dit :

        pas vraiment. Il ne précise pas que le PA doit être ravitaillé en kéro tous les..x jours… donc l’autonomie liée à la propulsion nucléaire n’est pas aussi top que çà. Elle fait vivre les ingénieurs qui bossent à l’ONERA et CEA ? Elle entraine des arrêts plus lourds et des coûts en sécurité (infrastructure, protection) dont je ne préfère pas parler …
        Soyons réalistes: l’avenir est aux drones pour agir, un PA n’est pas protégé contre les menaces sous marines et de l’espace. changeons le logiciel de réflexion et osons voir les choses autrement. Je reste par contre convaincu du besoin de renforcer les capacités sous marines et de surface.

        • dolgan dit :

          Les drones vont se téléporter de l’autre côté de la planète? NON, il leur faudra donc une plateforme.
          .
          On est encore loin du tout drone. Pour l’instant, la prochaine génération, c’est avion secondé par 1 (ou plusieurs ) drone. donc pour les 40 ans à venir, on est certain que le PA restera à l’ordre du jour.

    • TINA2009 dit :

      Bsr LAKOLO !
      Je rejoins vos propos sur la réflexion globale relative à l’acquisition de 2 PA.
      Aussi je vous rejoins , concernant le paramètre de l’autonomie . Aussi :
      – Il nous faut 3 frégates lourdes à propulsion nucléaire ( en + des 4 frégates à propulsion non nucléaire pour tout le reste de la flotte- Il nous faut , au minimum , 2 ravitailleurs Supplémentaires.
      – Il nous faut 1 navire de type BAP, similaire sur nombre de points à l’ancien JULES VERNE.
      Dès lors , on sera cohérent avec l’acquisition le fonctionnement optimal de 2 PA.

  11. Perplexe dit :

    Ahurissant …Le blaireau balance des chiffres qu’aucun membre de la commission de défense ne peut comprendre et en apprécier la pertinence. Le PAN a couté environ 3 milliards et son entretien (comme il dit …) pèse à minima 10% par an soit 300 millions et c’est ce que l’on appelle le MCO (lequel ne comprend jamais les salaires du personnel militaire). A 120 millions, il n’y a que des compromis et des impasses … et la disponibilité est obligatoirement médiocre.
    Quant au coût de possession, il est loin du compte …

    • SNS dit :

      Si vous aviez suivi la carrière d’ALFAN, vous sauriez que son poste précédent était de diriger les travaux financiers sur ce type de sujet…..

    • Lakolo dit :

      Vous pouvez tout dire mais soyez respectueux du chef qui n’est pas là par hasard. qui est le blaireau dans l’affaire?

  12. lxm dit :

    En abandonnant le second porte-avions on a aussi réduit le besoin de navires d’accompagnement, et d’avions, donc de pilotes, de formations d’équipages et de techniciens, et d’écoles pour former tout cela; le porte-avion est ce qui est au bout de la chaine, il y a aussi tout l’avant qu’il faut comptabiliser.

  13. M´enfin ! dit :

    Il va falloir se hâter un tant soit peu car les compétences ne vont pas tarder à aller se mettre les arpions en éventail pour une retraite bien méritée !

  14. robin darbin dit :

    Quelles menaces aura a affronter ce futur porte-avions ? Des bombardiers furtifs qui tireront des missiles hypersoniques en stand-off ! Les porte-avions se sont imposé comme un outils de souveraineté en période de « guerre limitée » mais ne sont ils pas les cuirassés de la prochaine ?

  15. Amar Harraz dit :

    Bonjour,
    9 mois en cale sèche et 3 mois en mer. BRAVO. Si il y a construction d’un 2 ème Pa quid des autres armées (la b….. et le couteau). Lorsque que l’on voit l’utilisation des avions air vs marine, il n’y a pas photo. Le nombre de missions air est de 4 fois supérieur et surtout efficaces que l’aéronautique navale. Avec 5 voire 7 ou 8 milliards on peut faire énormément pour l’armée de terre et pour l’armée de l’air. Messieurs de la marine nationale un peu de sérieux.
    Fermez le ban.

    • Royal Marine dit :

      Que de conneries il faut entendre! Ou lire!
      En Libye, alors que l’AA était basée sur un P.A. statique et bien éloigné du théâtre, le « Porte-Avions Corsica » terme utilisé par la communication de l’AA, entraînant retards et ravitaillements multiples, le CdG catapultait ses avions à 10 mn du trait de côte, lui permettant de réagir très vite à la moindre demande d’intervention des troupes au sol… En plus avec sa patrouille lourde tout temps (2 Rafales) spottée sur le pont… 2 mn pour catapulter… Qui dit mieux? Sur l’entrée en premier, l’ubiquité, la rapidité de réaction, la disponibilité jour et nuit? Et qui est plus efficace? Si l’AA était 4 fois plus efficace que l’Aéronavale, çà se saurait, et il lui faudrait sans doute 16 fois plus d’avions et d’équipages…
      Demander à l’Armée de Terre par qui ils préfèrent être soutenus… Cà va rigoler dans les chaumières…
      Je passerai charitablement sur d’autres points, qui restent encore protégés, mais qui vont tous dans le même sens: pour moins cher, l’Aéro est plus efficace.

      • Lagaffe dit :

        Vous caricaturez.
        En Libye, l’entrée en premier a été fait par l’AA. 90 % des opérations aériennes en OPEX en soutien à l’Armée de Terre sont réalisés par l’AA, l’apport du Porte-avions est marginal et il ne peut être assigné qu’à une opération à la fois, sur une durée limitée et à un coût très supérieur (équipage et escorte oblige) à celui d’un déploiement terrestre (exemple Jordanie pour Chammal).
        C’est par volonté politique de ne pas déployer de troupes au sol en Libye que l’AA s’est privé d’un déploiement sur un aéroport libyen lui permettant de raccourcir le temps de vol…. et au final il a fallu faire appel aux hélicoptères et les BPC en plus, l’aéronavale ne suffisant visiblement pas !

        • Royal Marine dit :

          Non. « C’est par volonté politique de ne pas déployer de troupes au sol en Libye que l’AA s’est privé d’un déploiement sur un aéroport libyen lui permettant de raccourcir le temps de vol…. »
          Les alliés ont négocié et envoyé leurs avions à Chypre… l’AA également, mais 2 mois après…
          Les BPC et les hélicos, c’était pour laisser le temps aux équipages (P.A. + avions) de souffler après 15 mois de mer sans discontinuer: remonté en puissance, mission dans l’Océan Indien et Golf Persique, départ en permission de Toulon, puis 7 jours après, départ sur alerte pour la Libye… 4 mois!
          Vous avez déjà vu l’A.A. en mission Opex 15 mois de rang sans pleurer? Moi jamais… Déjà que partir un dimanche après-midi!

          • Lagaffe dit :

            L’Armée de l’Air est en OPEX depuis 50 ans, 24h sur 24, 7 jours sur 7 et dans une dizaine de pays en même temps.
            La disponibilité d’un PA est limitée dans le temps et dans l’espace. Celle de l’Armée de l’Air est permanente et sur plusieurs fronts en même temps.

        • Perplexe dit :

          Oui, après un gros coup de lifting anglo-américain (environ 200 tomahawk de mémoire). Aprés l’AA s’est fait les dents sur les avions pot-de-fleurs à l’entrée des bases lybiennes pendant que la Marine se « hatait » lentement …3 à 4 semaines pour amener le GAN à pied d’oeuvre.

  16. Olivier dit :

    Trouvons 2 pays avec qui fabriquer des porte-avions comme ca nous pourrions organiser une rotation, 2 en mer et 1 en maintenance.

    • MD dit :

      Oui. Bonne idée mais alors quelles sont donc ces perles rares avec lesquelles nous pourrions maintenir une permanence en mer ? L’Inde et le Brésil peut-être? Pourquoi pas? Il ne reste plus que les convaincre . Et cela risque de coûter très cher. .

    • Lakolo dit :

      excellente idée… avec les Allemands … y aura jamais de 2ème PA comme çà…

    • albatros24 dit :

      le Luxembourg ?
      (ils ont des banques avec plein de pognon du monde entier…)

  17. Diego 48 dit :

    Selon moi, une ressource pour ce financement n’a pas été exploitée, ni même pensée… La participation individuelle du peuple français ! Une sorte d’actionnariat, de participation à l’instar de certaines souscriptions de « bons de la défense » , avec comme ticket en contrepartie, un droit de visite durant la vie de cet équipement, pendant les escales techniques. Cette participation ne pouvant être souscrites que par les vrais patriotes, volontaires pour participer à l’effort de la Nation, pour son image, sa représentation à l’international !

    • Lechavenois dit :

      DItego48.
      .
      « …certaines souscriptions de « bons de la défense » , avec comme ticket en contrepartie, un droit de visite durant la vie de cet équipement, pendant les escales techniques… »
      .
      Extraordinaire !
      .
      Payer un impôt pour aller visiter un bateau dont tout le monde se fout, une fois tous les 36 du mois.
      .
      Vous croyez franchement que les français n’en ont pas marre de se » faire essorer  » par Bercy ?!!!….

      • Hermes dit :

        Vous avez un soucis avec le mot « volontaire » et sa signification ?
        .
        On voit rapidement les égocentriques ne prenant même pas la peine de comprendre un texte simple…

        • Ah Ca ! dit :

          Oui mais volontairement notre Micron lui vend ADP et la française des jeux…. Il est capable de vendre le CDG et de nous vendre des cartes postales (timbre fiscaux) du même CDG pour financer les retraites……
          A choisir, je préfère investir dans ADP ou la FDJ

          • Hermes dit :

            C’est pas en crachant du Micron dans tous les sens pour suivre la mode des branleurs du samedi que vous aurez l’air intelligent mon cher…
            Vous vous êtes légèrement trompé de salle pour se faire…

        • Lechavenois dit :

          @Hermes :
          .
          « …On voit rapidement les égocentriques… »
          .
          En quoi faire preuve d’un minimum de bon sens, s’apparente à de l’égocentrisme ?!!!…………
          .
          Chaque année; je souhaiterais bien partager le paiement de mes impôts,……….., mais à ce jour,……., aucun  » volontaire « ……..

  18. petitjean dit :

    Sur le plan strictement militaire il faut (‘faudrait) 2 PA à propulsion nucléaire , plus les avions , plus la flotte de surface, plus la flotte sous marine, tout ça pour un coût entre 15 et 20 milliards , soit, sur l’hypothèse haute 1% du PIB !!
    Donc, on a théoriquement les moyens
    Oui, nos avons des compétences remarquables dans ce domaine des très hautes technologies et il faut les entretenir et les faire grandir encore !! (nous sommes une référence mondiale !!)
    Mais quelles sont, quelles seront les priorités de la Nation à horizon de 20 ans ?
    Et puis, ces énormes bâtiments de surface ne seront-ils pas devenus obsolètes, compte tenu de leur extrême vulnérabilité ?
    Je n’ai pas la réponse, mais en attendant la décision, il faut faire bosser les bureaux d’études……………..

    • Royal Marine dit :

      Mais de quelle vulnérabilité parlez-vous? Depuis les années 30, les tenants des cuirassés parlaient de la vulnérabilité des P.A…. Et de l’invulnérabilité des cuirassés, bien sûr! Si quelques uns ont coulé pendant la deuxième guerre mondiale, dans des affrontements d’escadres dans lesquels de nombreuses erreurs d’emploi ont été commises, (Midway, Mer de Corail, …), depuis 1945, pas un n’a été, ne serait-ce qu’endommagé à l’ennemi… Que ce soit par des avions, des missiles, des sous-marins, … Et même aux Malouines, les argentins qui n’étaient pas manchots, n’ont pu, avec leurs Exocets sur Super-Étendards, endommager le porte-aéronefs anglais…
      Aujourd’hui, et sans preuves, les Chinois et les Russes parlent de tueurs de P.A., … Peut-être que çà fonctionne sur PowerPoint. Mais dans la réalité? Personne n’en sait rien. Ce qu’il y a de sûr, c’est que pour intervenir en premier, loin, rapidement et discrètement, on a rien inventé de mieux à ce jour.

      • Lagaffe dit :

        La guerre des malouines c’était il y a plus de 25 ans (!) et représente l’unique exemple (et donc pas suffisant pour en tirer des conclusions) d’une attaque ratée de porte-avions depuis la seconde guerre mondiale.
        On parle aujourd’hui de nouvelles menaces multiples, qui sont en cours de développement et au pire seront en service dans 5 ou 10 ans.
        Investir dans un PA pour les 30 ans à venir c’est suicidaire vu le progrès technologique.
        Il faut s’adapter, la multiplication des OPEX et des conflits possibles montre que des déploiements terrestres sont l’objet de bien moins de menaces, elles sont moins vulnérables.

        • Françoise dit :

          @Lagaffe : Pourquoi les Chinois investissent-ils dans des PA, s’ils savent que leur arme hyperveloce atteint un PA directement (sous-entendu les États-Uniens seront aussi équipés de cette arme plus tard) ?

          • albatros24 dit :

            et nous aussi on en sera équipés, nous sommes des leaders dans le domaine des missiles et fusées aussi…

          • Lagaffe dit :

            Parce qu’ils ont les moyens financiers d’entretenir une course aux armements avec les USA et que le porte-avions, à défaut d’avoir une espérance de vie élevé en cas de guerre, reste un outil de prestige politique. Accessoirement, un PA chinois coûte surement 10 fois moins cher qu’un PA américain à la construction et à l’utilisation.

  19. Blaireau dit :

    Un PA (ou un groupe aéronaval) pour quoi faire? Plus généralement, une armée pour quoi faire? Avant de construire les outils, il faut connaître ses besoins. C’est en évaluant les menaces qui pèsent sur elle, en formulant ses besoins pour y répondre et en les priorisant (financements) que la France se dotera des équipements et militaires ad hoc. Tous les commentaires se rejoignent sur la nécessité de disposer d’une base (flottante) avancée; mais c’est au(x) gouvernement(s) de bosser et d’éclairer notre lanterne!

  20. claude dit :

    bah 5 années de mineurs marocains, peanuts, c’est une question de choix. et on a de la réserve, AME, fraude sécu, etc …
    pour les pleureuses, j’en ai rien à secouer.

  21. Motox1 dit :

    Il faudra penser à le fabriquer en Chine.. ça coûtera moins cher et en 3 ans il est en test..sérieusement c’est soit nécessaire de l’avoir et il faudra dégager du budget, soit non et ils passent à autre chose

  22. Stylgar dit :

    J’aimerai votre avis.
    Sur le principe je suis d’accord avec vous si on veut utiliser des porte-avions, le bon sens dit qu’on en a besoin de deux pour faire un rotation. Il faut aussi imaginer que la présence de deux porte-avions générera des économies d’échelle sur la MCO (infrastructure d’accueil, formation, etc…)

    Bon mais je me pose une question.
    L’idée du porte-avion c’est de pouvoir projeter des forces de façon relativement intensive, mais est-ce qu’avec une organisation un petit peu réfléchie on ne peut pas faire la même chose, avec une aéroport et une base installée sur un territoire « ami » à l’étranger ?
    Et du coup est-ce que le besoin ça n’est pas plutôt une capacité de projection lourde ? En imaginant qu’on y consacre la moitié du coût d’un porte-avion, est-ce qu’on arriverait pas à un résultat performant ?

    • Royal Marine dit :

      C’est la doctrine de l’Armée de l’Air… Mais la projection coûte cher et prend du temps… Lorsqu’il a fallu intervenir en Serbie, le P.A. français était sur zone depuis 15 jours, quand l’AA a pu déployer un premier escadron dans le nord de l’Italie… Et c’était un allié!
      La projection nécessite: une reconnaissance de la base de projection, et un chiffrage de la remise en état et aux normes de celle-ci… Un premier paiement du loyer, la base n’étant pas prêtée gratuitement… Les approvisionnement en carburants, munitions, armements, protections, véhicules et personnels… L’édification ou la location de logements civils ou militaires, suivant les cas… Et enfin l’acceptation, voire le financement des autorisations de survols…
      Quand tout cela est fait… Vous avez une base avancée! Çà peut prendre plusieurs semaines, voire quelques mois… (Bosnie, Afghanistan, Libye, etc., …) L’exception, c’est quand on intervient là où nous sommes déjà présents: EAU, Djibouti, Tchad, Mali…
      Mais dans tous les autres cas, le P.A. s’affranchi de tout cet administratif et de ces moyens conséquents, pour intervenir au plus tôt, sans préavis, et sans autorisation de survols…

    • Hermes dit :

      L’idée c’est de se passer de potentiel ami dont les bases terrestres sont fixe et soumise à la volonté du dit pays.
      .
      Le porte avion c’est un outil de projection ET de souveraineté, car on ne dépend de personne.

    • MD dit :

      La Royal Navy a été bien contente de récupérer les portes-avions qu’elle venait d’envoyer à la casse pour pouvoir faire la guerre de Malouines. La France n’apeut-être pas des territoires aussi lointains que les îles Falkland, mais il y a tout de même des territoires comme la Guyane et la Polynésie ou l’île de la Réunion qui ne sont pas à la porte d’à côté. Bien sûr l’AA peut tout faire sauf utiliser les nuages pour poser ses avions de combat , les entretenir, refaire leur plein et les réarmer. En cas de crise elle ne devra pas compter sur la bonne volonté des pays voisins – hors OTAN et pays alliés – pour pour que ceux-ci acceptent de lui prêter leurs bases aériennes comme les Rosbifs s’en sont aperçus pour leur RAF en 1982 . Surtout avec chez nous un président aussi peu diplomate que Jupiter le Grand. Louer des bases dans un pays étranger supposé ami reviendra-t-il moins cher que de disposer d’un porte-avion supplémentaire? Et la France ne dispose-t-elle pas déjà de points d’appui tels que Djibouti, le Qatar et Dakar? Sont-ils vraiment suffisants et sans inconvénients ? Cela ne semble sûrement pas être le cas .

      • albatros24 dit :

        Les îles Kerguelen (où envoyer éventuellement quelques ex français déchus de nationalité) sont aussi si ce n’est plus loin de nos côtes

  23. Jacques999 dit :

    1 PA ce sont 4 fregates mobilisees dans la groupe. 1 PA = 10 fregates a l’achat? La question est sur une straregie de defense territoriale, quel est la meilleure option? Avec les ruptures technologiques qui arrive, 1 PA est encore la bonne reponse? Choix complique. Chinois, usa ou Russie se positionne en police mondiale interventioniste, pas la France (pas les moyens).

    • Wagdoox dit :

      Sauf que les mecs sont pas debiles.
      Si on prend un pa c’est pour ne pas à avoir à dépenser 5x plus dans l’aquisition d’un nombre de frégates pour obtenir une puissance de feu similaire. De la même manière que les patrouilleurs sont sous armées les frégates sont sous armées et en sous nombre parce que si jamais une marine fait l’imbecile Avec nous il y a le cdg. C’est toute la stratégie de défense maritime de la France.
      La France pas le gendarme du monde ?! Il faut ouvrir les yeux on est partout sans en avoir l’epaisseur mais on est partout

    • Vinz dit :

      Chine et USA s’affrontent dans l’Océan Pacifique ; ce n’est pas du tout le même terrain de jeu que l’Atlantique ou la Méditerranée. Le seul point commun c’est l’eau salée.

  24. Afferux Jojo dit :

    Moi, je repense toujours à l’Allemagne de 1933. C’est 100.000 hommes à bicyclettes et quelques dizaines de planeurs. En 1939, c’est 2 millions d’hommes, des milliers de chars et d’avions, modernes et performants, et des capacités interarmes inédites.

    Ce que je veux dire, c’est qu’il y a une seule chose qui ne peut pas être planifié : c’est la menace.

    Et qu’il faut être prêt à y répondre. Disposer d’une marine puissante et efficiente, fait partie de la préparation aux menaces futures.

    On peut aussi choisir de se dire que la menace n’est qu’une menace. Qui ne concrétisera jamais. Alors, faisons autre chose de cet argent.

    Mais disposer d’une armée, à notre rang, où celui que l’on veut maintenir, c’est investir dans l’outil de défense. Et les capaciéts technologiques, industrielles et d’ingénierie qui vont avec la conception de ce genre de matériels majeurs. Ce n’est pas une question simplement de rationalité comptable. C’est une question de volonté POLITIQUE. Pour avoir une marine, il faut la vouloir, et la vouloir longtemps.

  25. Theo dit :

    Mdr
    On a pas les moyens d’avoir d’une second porte avion. Le pays se désagrège socialement… Je crois que le renouvellement du porte avion est le seul objectif à avoir, si son maintien en vie n’est pas nécessaire. La logique voudrait que l’Allemagne ait sont porte avion est que avec l’Angleterre l’Europe en dispose de trois, le Brexit n’empêchant pas un accord de défense entre les pays d’europe. Il vaut mieux investir dans notre dissuasion nucléaire, de développer quelques missiles militaires et conventionnels longues portée stratoreacteur, la technologie lazer, et un ou deux sous-marin de plus. Le but est pour moi d’être dans une stratégie de défense qui puisse rendre inacceptable la destruction chez l’ennemi en cas d’attaque.
    Le seul porte aura pour but d’assurer les grandes missions internationales en-cas de crise majeure aux 4 coins du monde dans le cadre de l’OTAN et de l’ONU.

    L’Allemagne fait 1000 milliards de PIB en plus que nous et n’a pas de porte avion…

    Il est temps de rationaliser nos dépenses à la hauteur de notre économie, sous peine d’agrandir les crises sociales pour financer la défense contre un ennemi extérieur qui n’existe pas.
    Car pendant ce temps en France et en Europe, nous n’avons aucun GAFA…
    Il faut accepter notre réalité économique ..
    Idem pour le rafale. Certe c’est une réussite mais nous n’en avions pas les moyens.

  26. Antoine dit :

    Pourquoi pas lancer un grand effort de coopération stratégique avec l’Inde qui compte de doter de plusieurs PA dans les prochaines décennies ? Un programme commun de 2+2 PA (ou 2+1 s’il n’en faut vraiment qu’un), voilà qui donnerait aux économies d’échelles (qui font tant défaut à un programme de PA unique) toute leur dimension !

    Évidemment, j’imagine bien ne pas être le 1er génie à découvrir ce scénario et que cela fait partie des rêves humides de la MN, mais cela n’enlève pas les mérites indiscutables de la démarche :
    – La France apporte à l’Inde son savoir faire.
    – L’Inde rentre dans la compétition navale avec la Chine avec du matériel de toute 1re classe, en plus des transferts de technologie qui vont avec.
    – tout le monde bénéficie d’économies d’échelles notables.

    Ne loupons pas une opportunité après le lamentable raté des PA britanniques…

    • dolgan dit :

      Pas sur que les besoins soient les mêmes.
      .
      Nous il nous faut un PA a rayonnement mondial, les indiens ont besoin de PA à rayonnement régional.
      .
      Notre prochain PA sera adapté au scaf+drone. Les PA indiens devraient être adaptés aux rafales M si tout se passe bien. On peut mettre des trucs en commun, mais ça serait tout de même des navires très différents je pense.

      • Affreux Jojo dit :

        Je pense que la coopération pourrait porter seulement sur la propulsion nucléaire pour réaliser des économies d’échelle en partageant le développement et la recherche puis un effet d’échelle sur la production partagée de chaudières plus puissantes. 80.000 chevaux à al sortie pour le CdG, c’est très limite et propice à la casse. Développer de nouveaux réacteurs dont on pourrait tirer des puissances de 100.000 cv à l’unité à la sortie de l’arbre, ce ne serait pas un luxe.

        De fait, il nous faut un partenaire dans ce domaine.

  27. Albatros24 dit :

    Vous connaissez bien les chiffres de la France pour un suisse John…
    Cependant il n est pas question de rembourser nos dettes d un seul coup vous le savez bien.
    Aucun Etat ne le fait. Pourquoi le ferions nous ?
    Il n y a aucun » trou  » dans lequel on va tomber par ailleurs. Sinon les Etats Unis seraient en faillite depuis des decennies déjà et disparus dans un abysse beaucoup plus grand que le nôtre…
    La France a des dettes…et alors ?
    J en ai aussi personnellement et heureusement si je veux avoir une maison une voiture des biens…mêmes principes.
    La France parce qu elle a une capacité à rembourser jugée excellente par nos débiteurs (on prélève bien les impôts et taxes mieux que dans d autres pays sur des entreprises et particuliers) jouit d une bonne réputation et de taux négatifs à court terme..ce qui veut dire qu on s endette pour nous prêter.
    Et ce n est pas fini loin de là ces taux continuent à être intéressants du fait de l analyse economique et financiere de ces investisseurs sur l etat de la France.
    Et si un jour cela change ce sera parce que la France n a plus de bijoux de famille d entreprises…pas demain la veille. Surtout ce sera un krach financier en Europe et peut être plus loin. Mais il faut que Macron arrête de vendre à vil prix nos pépites comme Aéroport de Paris ou FDJ.
    Aujourd hui si nous fiscalisions reellement nos entreprises qui y échappent ainsi que les avoirs de nos citoyens y compris par la réduction des optimisations fiscales nous serions en mesure de régler l intégralité de notre dette publique en seulement 12 à 14 ans….
    Ce qu il nous faut c est de la croissance et surtout pas de l austérité qui nous ferait mourir guéris…de la dette. Dette qui n est pas une maladie honteuse mais un outil nécessaire comme l inflation et la monnaie.
    Si la dette sert à financer des travaux de modernisation de nos infrastructures de la recherche et de l investissement réel (pas les actions qui se revendent plusieurs fois sur le second marché et qui sont du casino) on dope cette croissance. Croissance qui vient à 50% des consommateurs. Si vous pratiquez la rigueur que vous appelez de vos voeux pour les salaires français (rappelez moi le niveau des salaires en Suisse svp – vous allez me dire que la fédération peut se le permettre ? Nous aussi on peut se permettre de hauts salaires et nous sommes devant en termes de PIB…) vous tuez cette croissance parce que vous allez faire baisser la consommation des ménages. Un peu comme la Grèce qui voit son chômage s améliorer du fait du départ des jeunes mal payés vers les autres pays. Moins de chômage mais recession car baisse de la consommation. En plus les riches grecs planquent leur pognon à l Etranger… (en Suisse entre autres).
    La France est justement le pays qui redistribue le plus grâce à l aide sociale et voit s atténuer la difference entre riches et pauvres selon l OCDE. Cela gêne dans doute le Libéral que vous êtes certes car vous voudriez moins d Etat etplus de privé. Mais je vous rassure les pays les plus libéraux sont souvent les plus protectionnistes et interventionnistes comme la Chine les Etats unis le Japon…ils pratiquent même le keynésianisme pour leurs fleurons comme le militaire pour les USA.
    L Allemagne a des bas salaires des infrastructures à rénover des salariés âgés et des travailleurs pauvres Hartz4 qui doivent travailler plus de 10 heures par jour pour un salaire bas.
    Les entreprises et actionnaires allemands sont richissimes..pas l Etat ou les salariés allemands.
    L export des produits allemands moteurs machines outils véhicules est dopé par la notoriété mais aussi le coût. La qualité…cela se discute : la notoriété existe mais la qualité baisse et beaucoup de produits ne sont qu assemblés à Heimat mais produits chez les voisins à bas coûts.
    La France produit de la haute technologie à la maison et du moyen de gamme trop concurrentiel avec l Est et l Asie. Il faudtaiaugmenter le haut de gamme sans souci du prix et plus pratiquer du protectionnisme type taxe CO2 pour les produits etrangers y compris français pour doper sa réindustrialisation.
    Les amendes seront ayées à Bruxelles peu importe.

  28. bruno bressis dit :

    soit trois ans d’AME.

  29. De PA NG à 2ème PA ? dit :

    Les éléments de langage de la MN ont donc bien changé… on est passé un PA de nouvelle génération à un 2ème PA… bien joué, avec l’aide de tous les amiraux insérés dans les cabinets politiques..
    On ira utiliser les supplétifs locaux pour faire la guerre au sol… non comment.

  30. Parabellum dit :

    On peut aussi imaginer autre chose qu un pa pour intervenir loin et taper…des missiles sur des sous marins nouveaux ..et en nombre…les pa sont des merveilles mais sans doute très vulnérables maintenant face aux missiles tirés de très loin et aux torpilles hyper véloces…si c est pour des interventions asymétriques des bpc avec des helico lourds armes feraient l affaire…quant au budget …on balance des milliards dans des gachis ou des subventions inutiles…22 milliards de cice sans effet sur l emploi…ca paierait large.ent les pa ou les sous marins qui durent 30 ans…

  31. mich dit :

    Le PA avion devrait rester un outil de puissance majeur et à l’ instar des sous marin nucleaire il est aussi un système qui permet de garder un programmes d ‘ingénierie complexe dans notre pays.le cout de 5 milliards ne parait pas aberrant ,encore faut il savoir ce que recoupe des chiffres à la louche jamais très précis ,il ne s ‘agit pas de reproduire les erreurs du passé (je suis resté très sceptique sur les cout prévu des 17 fremm et le fameux effet de série ,on peut en dire tout autant du programme rafale ou du char Leclerc ). Par contre je ne vois pas forcement l ‘absolu nécessité d’avoir un deuxieme PA pour une soi disante permanence à la mer qui implique beaucoup plus que d’avoir deux « coques » à disposition , c ‘est oublié que nous avons une arme aérienne plus globale qui peut se relayer ,et aussi deux alliés majeurs qui en dispose.Cependant il faudrait peut être un peu moins associer notre aéronavale à notre PA ,l ‘aéronavale « chasse » devrait être plus associé à des missions  » terre » à l’image des atlantic 2 ,elle devrait avoir plus de moyens pour assurer des détachements en zone  » mixte » ,comme ce qui c’est passé en Jordanie (Un détachements rafale marine et Hawkeye avec toute sa panoplie d’ armement est plutôt dissuasif sur une ile de méditerranée par exemple).Mais cela nécessitera un renforcement de son potentiel ,tant au niveau du nombre de « cellules » que logistique et peut être aussi une plus grand imbrication avec l ‘armée de l’ air ,mais sans trop forcer le mélange des genres en tombant dans le « bon à tout propre à rien » ,en cela on peut reconnaitre au programme rafale un rôle très utile.Bref ,pas mal de questions sur la physionomie de notre défense post guerre froide qui se construit ,par contre j ‘espère que nos états majors ont compris que l’on ne pourrait pas tout avoir ,il ne faudra pas faire trop d’écart ,bien sur il faut déjà que les budgets prévus suivent même si ce n ‘est pas vraiment les promesses de campagne ,mais on a l ‘habitude et ce n’est pas franco français (exemple des allemands).

  32. Bloodasp dit :

    5 M€ c’est une broutille au regard des 37M€ qu’on verse chaque année en subventionnant un paquet d’association douteuse. Donc partant de ce constat je pense qu’on peut bien dépenser 10 voir 15M€ pour 3 PA dont l’utilité est avérée et qui contribue fortement à notre sécurité. Je peux même vous donner la source de financement sans grever le budget de l’état. Vous coupez 15%/an des subventions qu’on verse aux SOS médecins sans frontière, SOS mes noix….Amicales diverses et variées, la liste est tellement longue….. 37 M€/an vous vous rendez compte de ce qu’on pourrait faire avec pour nos armées. Ah lala tout cela me désespère

    • PK dit :

      Chut… faut pas le dire… On vous explique ici que la France n’a pas les moyens. Puisqu’on le crie, répète, c’est forcément que c’est vrai.

      Sans compter le trou abyssale du coût des banlieues…

      avec un peu d’ordre dans les finances, on pourrait concurrence l’US Navy, côté nombre de PA… Mais chut, faut pas le dire : on n’a pas de sous.

      Enfin, pas de sous pour l’armée. Les autres se portent bien : merci !

  33. Chimère dit :

    Bah oui, on peut trouver un financement….. cependant, reste à savoir qui on mettra sur ce PA : on peine à recruter, et qui voudra travailler dessus…. En effet, je connais bon nombre de marin qui ne veulent plus travailler sur le PA….

  34. vrai_chasseur dit :

    5 milliards
    c’est 3,4% des dépenses de personnel de l’état (Titre 2 du budget général 2019 : 143,9 Milliards).
    c’est 4,5% des avances de fonds faites par l’état aux collectivités territoriales (110 milliards)
    Des marges de manœuvre budgétaire existent.
    Dans le privé cette question de trouver le financement pour un nouveau PA serait déjà réglée depuis longtemps.

  35. Claude dit :

    Les Russes, les Chinois, les Indiens, les Brésiliens voudraient bien, les USA mais pas de PA pour la France.
    Qui parle?
    On a la réponse.
    Quant à l’Amiral, il aurait mieux fait de fermer sa gueule ; il est rejoint par L’ineffable Gouverneur militaire de Paris; une flèche et un spécialiste du rétropédalage.

  36. werf dit :

    Le développement des nouveaux systèmes d’armes (sous-marins,missiles intercontinentaux, missiles hypersoniques, missiles de croisière et de défense, avions de nouvelle génération) va engloutir la majeure partie des investissements. Nous n’avons pas 10 milliards pour un PA nucléaire et son escorte. On ne peut pas dépendre d’autres états européens, surtout avec le RU indépendant militairement et l’Allemagne sous le contrôle constitutionnel. Certains ont déjà souligné que nous avons du mal à avoir et à conserver des spécialistes pour un groupe aéronaval et un équipage supplémentaire pour les sous marins. Il va falloir les payer mieux pour les garder. Rajouter 1 à 2 milliards au total. Sans savoir si, dans 20 ans, le concept de groupe aéronaval ne sera pas dépassé.

    • Lagaffe dit :

      C’est ce que pense la Russie en préférant investir dans les sous-marins et les missiles hypersoniques plutôt que dans un nouveau porte-avions.
      On peut noter aussi que le Brésil n’a pas remplacé son porte-avions retiré du service, préférant là aussi investir dans les sous-marins.

  37. sentinelle dit :

    on constate que pour gaspiller des dizaines de milliards par an (budget 2000 milliards/an ) dans des dépenses diverses, RAS tout est ok mais 500 millions sur 10 ans alors là la pauvre France est ruinée , pétainisme et défaitisme sont les deux mamelles de la France .

  38. Frédéric dit :

    Je signale cette article qui indique  »combien rapporte » la construction de deux porte-avions a l’État entre les taxes, impôts et TVA 🙂 La facture réelle est très fortement réduite :

    https://analysedefense.fr/blogs/articles/analyse-2-porte-avions-nucleaires-pour-la-marine-nationale-possible-comment-faire-comment-le-financer