CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le président Deby remanie l’appareil sécuritaire tchadien

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

3 contributions

  1. Lagaffe dit :

    Le sujet ne semble pas passionner les foules. Pourtant la déstabilisation du Tchad ou une crise militaire dans le pays pourrait avoir de graves répercussions dans la région. Le Tchad, pays relativement stable et acteur majeur de la lutte contre le terrorisme au Sahel, est entouré de 6 pays en proie à des troubles sévères : crise politique, terrorisme ou guerre civile !

    • le nouveau dit :

      Attention, le Tchad n’est pas si stable que cela, il est régulièrement en proie à des tentatives de déstabilisation venant de l’intérieur comme de l’extérieur.
      Il se trouve qu’elle a l’un des outils militaires les plus efficaces de la region, mais c’est peut être son unique point positif, car la démocratie n’y est pas ce qu’il y a de plus dynamique.

  2. MAS 36 dit :

    Je pensais la même chose. Pourtant le Tchad est un pays pîvot dans la lutte contre le terrorisme/maffieux. De plus ses troupes sont efficaces. La frontière avec la Libye apporte son lots de problèmes qui dispersent les troupes sur un vaste terrain.

    Il semble y avoir des tensions de politique interne. A suivre.