CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Mme Parly annonce aux Chasseurs alpins l’instauration d’une prime de technicité de haute montagne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

20 contributions

  1. TOT DRET dit :

    A tous ceux qui parlent sans savoir, je vous invite à venir passer une nuit en abris de fortune type jurassiens lors d’une course en haute montagne car vous avez été pris dans la tempête le tout en étant responsable des hommes sous votre commandement.
    La vous commencerez a comprendre l’utilité de la prime…
    En attendant prenez du recul..

  2. Sampiero dit :

    Depuis le temps qu’on en parlait de cette prime, elle arrive enfin. Une bonne nouvelle. Et oui, il n’y a pas que les paras qui risquent leurs vies lors des différents entrainements. Une reconnaissance de notre spécificité enfin reconnue.

  3. maxime (le vrai) dit :

    Une bonne nouvelle pour nos alpins.
    Il manque quand même l’information essentielle (dès lors qu’on parle d’une prime) : celle du périmètre précis d’attibution. Tous les personnels des unités montagnes ? Seulement les combattants ? Seulement les titulaires d’une qualification montagne ? Et si on a la qualif mais qu’on sert plus en unité montagne ? Et si on se blesse, on perd la prime ? etc…
    Comptables, à vos calculettes, faut pas dépasser 25 M€ !

  4. JG von Rheydt dit :

    Entendre un chef dire à ses hommes sur le terrain: « si vous vous en êtes sorti, c’est grâce à ma prime », c’est un nouveau concept du commandement qui montre que le monde a bien changé

    • Lissa dit :

      Ne vous inquiétez pas pour le style de commandement dans les troupes de montagne.

  5. Gille STJ dit :

    Mais ils ne touchent pas déjà un salaire pour faire ce métier qu’ils ont choisi ?

    • Xaintrailles dit :

      En général ce sont les jaloux employés des états-majors ou des directions qui pensent que les primes de ce type ne sont pas justifiées ; certains avis ont déjà été « modérés » je crois, car exprimant trop le problème de nos beaucoup de nos compatriotes vis à vis des questions d’argent…
      Qui n’a jamais franchi à pied avec son équipement un col alpin en condition hivernale, ou des serracs, seul aux alentours de minuit, n’a à mon avis pas de légitimité à les contester.

      • Xaintrailles dit :

        Séracs, pardon pour les connaisseurs en glaciers et orthographe… Le mot ne vient pas de « serre » qui signifie montagne en langue d’Oc, mais du savoyard « sérat » fromage blanc !

      • Gille STJ dit :

        25 millions d’Euro, je pense simplement qu’ avec cette somme, on pouvait encore améliorer le cadre de vie de nos soldats de SENTINELLE ou du Mali sans faire de l’élitisme. Bercy est tout sauf une cruche percée, ce qui est donné à Paul n’ira pas dans la gamelle de Jean. Et pour ce qui est de la jalousie, attendez de voir la réaction de ceux et celles qui ne la toucheront pas alors que servant dans la même unité. Vous verrez que l’esprit de corps à ses limites.

  6. LEFORESTIER dit :

    Très bonne décision du ministère. Agréablement surpris…

  7. Pierre dit :

    Vous savez des primes il y en a plein dans le privé alors attribuer celle-ci à une minorité de militaires ne paraît pas injuste. Pour rappel un militaire n’a pas de 13eme ou 14eme mois, ni participation ou intéressement liées aux ventes des matériels dont ils ont fait la promotion auprès de clients étrangers. Donc bon je ne pense pas que ce soit exagéré sans prendre en compte les risques inhérents à la montagne.
    D’autres spécialités qui travaillent avec des radars puissants (bande X par ex) et avec des misssiles réels n’en ont pas pourtant les risques sont réels sans compter la responsabilité d’engager un avion de ligne par exemple. Ceux-ci mériteraient aussi une prime.

  8. JG von Rheydt dit :

    C’est purement de la revendication sur le mode syndicat categoriel. L’engagement des militaires ne se mesurer pas au niveau de sa rémunération, ce qui serait contraire à toute ethique. Personne n’est obligé de faire militaire si cela ne lui plait pas.

  9. Castel dit :

    Grâce à cette prime, leur solde devrait atteindre ……..des sommets !!!
    C’est du moins ce qu’on leur souhaite…..

    • Plusdepognon dit :

      @ Castel
      Celle-ci est bien placée !
      Ça va jaser dans les « lieux de convivialité  » et elle va resservir dans ces conversations de bars clandestins… euh, je veux dire dans les popottes.
      Vous auriez dû déposer un copyright. 🙂

  10. JGvonRheydt dit :

    Le principe du soldat, auquel nous ne sommes pas beaucoup à croire vu les commentaires, c’est justement qu’il n’y a pas de différence sur le terrain, tout le monde touche la même solde. pas les mêmes indemnités, mais c’est autre chose. Hors visiblement beaucoup de monde ignore la différence entre prime et indemnité, solde et salaire, pension et retraite. Le système de prime ne fait qu’introduire la corruption des esprits, d’ailleurs certains s’indignent déjà de ne pas pouvoir toucher cette prime confortablement au fond de leur lit. Dans leurs esprits cette prime n’a rien à voir avec des conditions spécifiques, ils veulent instaurer sur le terrain une hiérarchie basée sur l’argent et non les qualités militaires représentées par les grades ou les fonctions. la suite ce sera quoi, Se plaindre du manque de reconnaissance de l’institution alors que justement le principe d’une prime c’est « pour solde de tout compte ». Vouloir le beurre et l’argent du beurre. exiger la revalorisation de la prime dans cinq ans? Et vous ferez quoi, envoyer courageusement vos femmes manifester?