La Direction générale de l’armement précise son projet de planeur hypersonique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

57 contributions

  1. PK dit :

    Mouais… en fait, on n’a rien de vraiment nouveau comme info, quoi 😉

    • didixtrax dit :

      Oui, ça s’appelle occuper le terrain de la com’ ; à ce sujet les Russes semblent vouloir capitaliser sur un de leurs missiles hypersoniques, le Zircon, et sur un de leurs lanceurs existant de façon à en accélérer 4 d’un coup jusqu’à leur altitude de croisière avec une meilleure capacité en carburant en plus. Le Zircon porterait ainsi à 5000 km à Mach8. Avec l’Avangard et le Khinzal, ça leur ferait une belle panoplie.

      • sergeat dit :

        Contrairement à « la com »à laquelle vous faite référence,nos ingénieurs sont capables de produire aussi bien que les russes ou les américains avec des budgets qui seraient une fraction de ceux des US si seulement le politique suit (c-à-d si le président pense au futur et non à sa réélection et surtout s’il arrête de vendre nos intérêts stratégiques à l’Europe ou aux US et de se soumettre à l’Allemagne)

        • Debunker dit :

          Je le sais parfaitement pour « en être ». J’observais simplement les gesticulations politiques — à mon avis consécutives aux annonces russes, chinoises, indiennes. Je partage tout autant votre dernière phrase. Ce genre de projets ne devrait pas être à l’horizon 2020/30 mais déjà là, au moins sous forme de démonstrateur.

  2. bat dit :

    et pourquoi pas utiliser des vieux super etendart ,des vieux Mirage F1 dont on ne sait quoi faire ….transformé en Dragsters …..on leur colle deux fusée à poudre sur les cotés ,on blinde la pointe frontale et basta ,allez hop 4000 Km Heure en quelques secondes et voilà des véhicules pas Cher pour le budget de notre armée de gestion comptable de Barbaki …voilà du bon recyclage plutôt que de servir à des musées qui n’intéresse plus personne (LOL)en tous cas pas moi ,je les ai assez vu ces trapanelles des années 80

    • Passager dit :

      Peut-être parce que les contraintes de mach 1 sont différentes de celle de mach 5. C’est bien beau cette proposition mais si c’est pour que le planeur ce désagrège en plein vole.

  3. petaf dit :

    champion du monde des acronymes !!! V-MAX et dire que certains sont payés pour chercher et trouver ça !

    • Carin dit :

      @ petaf
      Un nom mythique chez les motards… dans sa version 1200cc, la version d’aujourd’hui 1700cc n’est pas accessible à toutes les bourses.. mais reste dans les rêves les plus fous de possession, dans le haut du panier.

  4. Dimitri dit :

    Les compétences technologiques certes, mais le budget ? Avec 35 mds /an hors pensions, on ne peut rester une armée de premier rang.

    • Anonymous dit :

      oui voilà même 50 milliards potentiellement en 2025 ( d’ici la la Chine aura atteint 300 à 400 milliards de budgets environ vu la croissance éco ), cela reste à peine suffisant pour augmenter en quantité les armes déjà développées et produites en faible quantité pour les armées en raison des coupes budgétaires, alors financer la R et D des armes de nouvelles générations plus s’en équiper en quantité importantes, c’est tout simplement impensable…

    • Passager dit :

      Bah si en fait, la Russie est bien 2e ou 3e armée mondiale en ayant un budget de 66 mds/ ans (avec pension et solde) tout en baissant de temps en temps en variable budgétaire cette somme. Finalement le plus important c’est pas l’argent mais comment on l’utilise.

      • Anonymous dit :

        Bah justement ça n’a rien de comparable, les sociétés d’armement russes sont étatiques donc pas d’actionnaires à engraisser, ensuite ces mêmes sociétés se fournissent chez d’autres sociétés etatiques en matières premières pour des prix risibles permi car l’armeme est un secteur stratégique, ensuite la masse salariale est bien plus faible avec un smic a 200e, l’armée russe doit payer son carburant aussi pas très cher, quand en France certains plein sont faits en Espagne, et enfin, la Russie a aussi son héritage soviétique, des tonnes d’armements à moderniser ou alors utiliser pour cannibaliser. Il ne faut pas oublier que l Urss a son apogée avait un budget militaire de 250 milliards de dollars des années 80 ( soit 350 ou 400 d’aujourd’hui ). Pour les nouveaux armements, c’est plus compliqué et on les verra probablement entrer en bonne quantité pas avant au moins 2025, histoire qu’ils deviennent plus mature et que la situation financière s’améliore.

      • Hermes dit :

        Sauf qu’un projet Russe coûte le fraction d’un projet FR…
        .
        En rapport de dépense, vous pouvez pratiquement multiplier par 3 le budget Russe…

      • Passager dit :

        Je sais parfaitement que le budget russe n’est pas comparable au français c’est juste que l’argumentation comme quoi tout dépend du budget me met toujours un peu hors de moi. C’est un peu l’argument inverse de « pourquoi on utilise pas 100 tucanos à la place des 100 rafales de l’armée de l’air ».
        .
        En gros mon argument en parlant de l’armée russe n’est pas de faire une comparaison avec la France mais bien de montrer que la logique comme quoi seul l’argent compte pour évaluer les capacités militaire d’un pays est un peu faible et comme le montre Anonymous il y a d’autres variable à prendre en compte.

  5. jean dit :

    2040 comme dab on est à la bourre , en 1870 on avait pas de mitrailleuses , en 1914 on avait pas d’artillerie lourde , en 1940 on avait que de vieux généraux incapables de comprendre l’armement , et maintenant on a les bobos qui disent l’armee coute cher , c’est immoral comme si on était seuls sur terre dans notre monde seule la force est respectee , voyez comment nos (allies européens ) courtisent trump , ses armes sa politique , ses dollars et n’hésitent pas à nous malmener à travers nos divergences ; seul le fort sera respecter et seul le fort resistera à la tempête qui se rapproche !

    • Math dit :

      L’hiver approche!
      Bon, ok, il faut des armes. Mais le côté mélo…

    • Pierro dit :

      Tu oublies juste l’invention de la poudre sans fumée et de la balle ogivale qui ont révolutionné les armes à feux…

    • Passager dit :

      C’est vraiment dommage qu’en 1870, on ait pas eu une arme de 1884 (date d’invention de la maxim) mais on avait des canons à balles et puis les prussiens et les autres nations allemandes n’en avait pas eux.

      • Doug dit :

        Notamment qu’en 1870 si on a perdu c’est essentiellement parce qu’on avait lancé une réorganisation en 67 et que notre armée n’était pas encore prête à faire la guerre.

        • Passager dit :

          Enfin cette réorganisation n’aurait pas empêcher la défaite, l’armée avait moitié moins d’hommes (accentué par une réforme qui a encore fait baissé la réserve), les prussiens à eux seul avaient le double d’homme. L’utilisation très lacunaire du télégraphe, l’artillerie à chargement par bouche, le chemin de fer très peu utilisé et trop centralisé. Les seuls avantages étaient: le canon à balle français et il était attribué aux unités d’artillerie (soit à l’arrière du front) et les artilleurs étaient mal formé à leurs emploi; et le fusil français qui tirait plus loin.

  6. Thierry HENRY dit :

    Nos gouvernants sont-ils hyper-soniques ?

  7. aubel dit :

    Bonne article mais la France accuse 50ans de retard en mhd alors que Mr jpp leurs à tous donné en 1970. Les usa /Chine /URSS maîtrise déjà cet technologie alors rattraper tous ce temps sans ingénieur ni technicien au top ils peuvent se la mettre bien profond pour faire cela en 20ans maxi.
    En résumé des guignols.

    • Anonymous dit :

      Les autres pays qui disent maitriser cette technologie en rajoute probablement y compris les USA qui ont développé des planeurs pouvant voler à Mach 6 qui restent donc encore détectables par les radars existants, les russes parlent de Mach 20 pour leur planeur, c’est probablement bcp surestimé ou alors il vole 5 seconde à cette vitesse. Pour info, les engins hypersoniques actuels ne volent pas plus de quelques minutes à Mach 6 ( les chinois ont annoncé 7 minutes 30 environ pour Mach 5,5 ) et pas plus de quelques secondes au dessus de cette vitesse et mettent plusieurs minutes avant d’atteindre cette vitesse. Donc voila il faut remettre les choses en perspective, sinon on peut dire que l’Australie est en avance par rapport à la France dans ce domaine car elle a réalisé un engin hypersonique capable de voler à Mach 6 pendant 8 secondes…

    • Math dit :

      Il y a quand même une différence entre le MHD tel que décrit par JPP et un planeur hypersonique, non? Le planeur n’a pas de moteur il me semble. JPP est intéressant, mais: 1 on ne sais pas ce qui est plausible dans ce qu’il raconte et 2 son esprit brillant, inventif mais seul et non nourri, tourne probablement à faux. Enfin bon…

    • Logitime dit :

      Elle attend le transfert de technologie des USA, sinon, il faut vraiment attendre dans 50 ans pour y arriver.

    • dante dit :

      L’argument d’autorité JPP ne donne aucune valeur à votre commentaire. JPP s’est décrédibilisé plus d’une fois. Difficile de croire ce mec sur parole quand on sait le nombre d’inepties qu’il a pu sortir… a moins de verser dans le complotisme…Dans ce cas vous vous fichez de la vérité et seuls vos croyances comptent…

    • Czar dit :

      j’adore… l’analphabète incapable de rédiger un message en français vaguement lisible qui traite les autres de « guignols ».

      Que seraient les fofos dans leur quota obligé de Jackys ?

      • Stoltenberg dit :

        Encore vous… En attendant, vous n’y connaissez rien. Ce n’est pas avec votre diplôme en histoire que vous aiderez à faire avancer la technologie hypersonique française! Il faut des ingénieurs et des scientifiques. Des neurones quoi…

    • wagdoox dit :

      pfff toujours un con qui se la ramène avec le MHD, un simple avion pourrait avec l’application la plus simple de la MHD atteindre mach 15, en supprimant la friction de l’air, le seul problème serait de garder les réacteurs alimenté en air. Donc meme le principe est repris par … personne. ca demanderait une production d’énergie énorme.
      Une fois de plus ca n’a rien à voir !

  8. Tonton dit :

    Sans MHD pas de vitesse hypersonique, trop de frottement et de chaleur due frottement. Aucun matériau ne résiste, même le diamant se briserait…
    Il faut créer un plasma autour et répulser les atomes contenus dans l’atmosphère et au dessus.

    Les russes l’ont bien compris et Jean Pierre Petit aussi depuis 40 ans.

    Il faut ensuite maîtriser la fabrication d’ un générateur nucléaire dans 5m3… Puis y intégrer une ou plusieurs ogives.

    Vladimir sait faire ça, pour des missiles et des torpilles….

    Nous jamais c’est certain.

    • Passager dit :

      J’adore cet optimisme, dès que c’est la Russie ou la Chine, ça va marcher à coup sûr tandis que nous on serrait laisser sur le banc de la touche forcément. Heureusement que vous étiez pas des décideurs politique lors de la création de la snecma sinon on aurait pas réussit à créer un géant mondial.

      • OTOOSAN dit :

        « laisser sur le banc de la touche forcément », c’est des domaines d’études pointues, si un pays fait l’impasse, comme nous l’avons fait, il reste sur la touche, y a rien à voir de plus…et pour rattraper 40 ans de ratard il va y avoir du taf, la CSG va encore augmenter …

        • Passager dit :

          De ce que je me rappelle, la France ne s’est pas tourné les pouces durant les 40 dernières années que ce soit sur la recherche ou les investissements dans celle-ci. De ce que je me rappelle, on a fait des recherches sur l’hypervélocité et les statoréacteurs dès les années 50 donc pour dire qu’on est à la bourre faut y aller dans la mauvaise fois.
          De plus, l’ONERA sert toujours de centre d’essai pour certain réacteur de la NASA donc on sait bien comment marche les moteurs.
          Et puis rattrapper un retard technologique dans un domaine n’est pas non plus un moyen de creuser des trous budgétaires, il suffit de juste repositionner les crédits de recherche en fonction des priorités.
          Faut voir que pour une fois on a un démonstrateur technologique grandeur nature qui normalement doit voler dans 3 ans( fait assez rare pour être souligné). Le délai assez court montre que soit les technologies sont assez maîtrisées pour être déployés sur un démonstrateur soit la DGA planche dessus depuis un moment.

    • Hermes dit :

      A grande vitesse, un plasma va « automatiquement » se former… Et ca on le sait depuis les années 60.
      Le frottement en hypervel est sensiblement différent.
      Et les matériaux resistant à ces vitesses, on sait en faire depuis un demi siècle, les questions sont autre autour de la problématique des matériaux.
      .
      Vous ne verrez probablement jamais un réacteur nucléaire alimentant un vecteur hypervéloce en Occident, ce n’est pas pour rien si on a renoncé (tout du moins drastiquement limité) aux RTG’s dans le spatial alors qu’ils ont des avantages colossaux…
      .
      Vladimir ne sait pas grande chose, aucun de ces missiles n’a réellement fonctionné à l’heure actuelle et les torpilles ne présente aucune difficulté technique majeur, par contre, on connait l’efficacité Russe en ce qui concerne le nucléaire et on peut douter de la qualité et des conséquences qu’auront ce déploiement même sans conflit…

    • wagdoox dit :

      foutaises, le MHD n’a rien à voir dans l’affaire puisqu’on parle d’un vol dans une atmosphère très pauvre. D’ailleurs le ASNG4 sera technologiquement plus avancé puisqu’il devra lui faire face au mure de la chaleur.
      Les missiles actuels russes ne sont hypersoniques que très peu de temps sous les 15000 metres.

      • didixtrax dit :

        je pense que les Russes ont fait beaucoup de progrès dans les matériaux et que leurs dernières productions résistent plus que « très peu de temps » en hypersonique dans les couches basses, disons le temps nécessaires à atteindre la cible et même à quelques manœuvres de « déception ». Par ailleurs ils ont toujours été très bons en aérodynamique à grands Mach.

  9. Galopante dit :

    Il faut que les chinois passent beaucoup de commandes, sinon comment le développer sans argent.

    • Stoltenberg dit :

      Pour copier et voler les technologies car c’est de toute façon la seule chose qu’ils savent faire.

      • Galopante dit :

        comme A320 est une copie de B737, A350 est une copie de B757,
        ils veulent inventer comme A340, 380, ça dure pas longtemps.

        • Stoltenberg dit :

          Quelle copie ? Vous pensez que la France s’amuse à organiser des vols de téraoctets de données sensibles comme la Chine ? Construire un avion dont les gabarits sont similaires à ceux de la concurrence n’est pas équivalent à copier. C’est la Chine communiste, votre patrie, qui copie et vole des technologies. Heureusement que D. Trump vous met à genoux, vous allez bientôt mettre fin à vos pratiques criminelles. Je vous previens, le laxisme de l’Occident à l’égard de la Chine communiste ce n’est plus pour longtemps. La vache à lait va bientôt s’en aller. Les mondialistes vont bientôt quitter le pouvoir en Europe.

          • Anonymous dit :

            La Chine a pillé qui pour la 5g ?

          • Galopante dit :

            Pendant la guerre de commerce, beaucoup de paysans USA se suicident, trump est à genoux pour demander des commandes chinoises.

      • Hostens dit :

        les USA ont pillé les tech. allemandes, les entreprises USA marchent bien pour l’instant,
        les français ont pillé les tech USA, mais les entreprises françaises sont en agonie, comme Areva, Alcatel a pillé les tech de ITAT, mais Alcatel est mort, Alstom est en agonie…etc etc…. donc, ce sont des pilleurs bêtes.

        • Stoltenberg dit :

          Et la Chine pille qui ?

        • Thinker dit :

          Pour Alcatel tué par les ricains pour obtenir les brevets à prix cassé c’est juste une honte infâme de dire ça. Pour Areva ses technologies d’origine Américaine ont été acheté très officiellement donc pas pillé. Je sais bien que les spécialistes en mauvaise fois ne font pas la différence entre achat et pillage mais bon…
          Le pillage c’est quand on vend un TGV et que 10 ans plus tard l’acheteur en fait sa copie-conforme !
          Et c’est pour ça que les Russes ne livreront plus aux Chinois leur technologie de pointe comme leurs derniers missiles anti-missiles. Ils n’ont juste pas envie de se faire entuber comme les occidentaux pour une poignée de faux dollar.
          Technologie contre verroterie c’est un marché bien plus malhonnête que matière première contre verroterie. Parti de ce postulat on peut sans problème affirmer que la Chine pille encore plus l’occident qu’elle ne pille l’Afrique pour ses matières premières. Et en parlant de verroterie, l’an dernier la Chine a racheté Baccarat juste pour se servir de son nom pour écouler sur le marché mondial des copies chinoises. Voila qui laisse penser que même en matière de verroterie les Chinois copient !

  10. Anonymous dit :

    Savez vous dans quelles conditions sont réalisées les essais en France ? Car en Russie et aux Etats Unis, ils ont de la place mais en France, on pourrait vite dépasser les frontières et déborder chez les pays voisins.

    • Hermes dit :

      On peut tirer dans l’Atlantique depuis le CEL, on peut tirer dans le pacifique, on a déjà eu des tests dans le désert également…
      .
      Tout dépend les besoins et la volonté…

    • dante dit :

      Comment croyez-vous qu’on fasse avec les misses de croisière actuels ?…

  11. werf dit :

    IL faut bien rêver et faire rêver à la DGA car elle n’a pas montré de grandes innovations ces dernières années ni une grande appréciation de l’évolution des besoins. L’exemple de l’hélicoptère lourd genre Chinock,( qu’ils ont refusé depuis la guerre d’Algérie!), montre bien qu’il faudrait envoyer ces ingénieurs en opération pendant 6 mois avant de les mettre devant leurs ordinateurs. Commençons par couvrir nos besoins actuels avant de penser à dans 40 ans. Ils seront tous à la retraite!

  12. Carin dit :

    Ce que la DGA et l’ONERA veulent c’est un engin capable de voler à ces vitesses pendant plusieurs minutes sans que son revêtement ne fonde!!!
    D’ou le travail sur les matériaux… sinon le missile et son moteur, ils l’ont déjà et depuis belle lurette. Ensuite il faut travailler sur la liaison, pour forcer la barrière du plasma qui se forme automatiquement autour de l’engin à ces vitesses.
    Et tout ça, ni les américains, ni les russes, ni les chinois ne le maîtrisent. Un peu comme la supercavitation des torpilles, tout le monde maîtrise la technologie.. mais personne n’arrive à entrer en contact avec la torpille pour la guider, ce qui fait qu’elle va en ligne droite, et qu’il suffit de pousser les machines du bateau visé, ou de faire arrière toute pour éviter Le pruneaux.

    • Hermes dit :

      On peut très bien entrer en contact avec une torpille en supercavication.
      .
      Le problème c’est, on la guide comment ? Y’a une « bulle » d’air, mais pas de flux, donc on peut pas faire avec des gouvernes conventionnelles…

    • wagdoox dit :

      On parle d’un planeur qui ne serait en contact de l’atmosphère quelques petites minutes.
      le remplaçant de l’ASMPA lui devra faire face au mure de la chaleur et c’est le défit beaucoup plus que le réacteur.
      c’est pas juste, les matériaux mais aussi les formes et surtout micro forme qu’on obtient avec les imprimantes 3D par exemple mais aussi des échangeurs caloriques qui permettront de tenir ces températures.

  13. helaine jean pierre dit :

    Et le 2e PA ?

  14. Si vous voulez comparer le budget de la défense russe, vous pouvez le multiplier par 3 (question de parité de pouvoir d’achat).