La Pologne va investir 43 milliards d’euros d’ici 2026 pour moderniser ses capacités militaires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

53 contributions

  1. Meiji dit :

    En voyant le titre, j’allais poster « ils n’ont qu’à commander le F35, au moins ils seront équipés 100% US », c’est bien envisagé …

    • dolgan dit :

      ça ne fera « que » 4 milliards. + 4 milliards de patriot + 300 millions de himars. On peut imaginer aussi qu’ils payent un peu les US pour qu’ils installent des troupes chez eux. Mais il restera encore quelques milliards à distribuer.
      .
      Les polonais aiment aussi acheter européen (suédois, allemand, suisse, anglais) et assembler chez eux. Cf leur « vbci » ou le projet de pl01.
      .
      En terme d’équipement terrestre, ils ont encore des gros besoins de mise à niveau je pense.

      • Anonymous dit :

        Vous comprenez pas, pour s’assurer du soutien us, la base en Pologne ne suffit pas c juste une partie du tout. Les 2 milliards de la base couvrent seulement les frais de la base, les us ne gagneront pas grand chose financièrement la dedans. Si vous pensez que les us vont laisser les Polonais acheter autre chose que Us ( ou au moins 80% us alors, les miettes pour le RU la France et surtout l Allemagne ) juste parce qu’ils ont la base vous etes naifs, ils voudront plus car ils prennent le risque de se fritter avec une autre grande puissance nucléaire, le hic c que les armes us sont bien plus chères que les armes françaises ou européennes en général ( sauf les avions de chasse eurofighter ) et donc ces 43 milliards ne permettront pas d’acheter énormément de choses. Le F35 c 4 milliards sans rien, un bon contrat complet avec l’entretien l’entraînement la formation des pilotes les munitions c au moins le double rien que pour la trentaine d’appareils potentiels. Et surtout les Polonais disposent de bonnes bases dans l’industrie militaire, ça m étonnerait pas qu’une partie non négligeable de cette enveloppe aille directement dans les poches d’entreprises polonaises pour des armes locales sans passer par aucune entreprise étrangère.

        • dolgan dit :

          Les polonais ont des compétences héritées des soviétiques dans ce domaine et n’ont pas pu bénéficier des évolutions russes post-soviétiques. Ils ont tenté de faire des trucs seuls (un tank autre que le Pl01) mais ils n’en sont pas satisfait.
          .
          Le fait est qu’ils ont besoin des autres et font appels à eux. Et ce même si ils veulent maintenir et développer leur propre industrie militaire terrestre. Et dans ce domaine, ils collaborent européen , principalement avec leurs voisins et avec BAE . Peu de place pour les Français.

  2. Anonymous dit :

    Le Mdcn en cas de vente sera t il limité a 300km de portée ? En ce qui concerne le contrat pour les sous marins, pensez vous que la France a ses chances vu l emprise économique allemande sur la Pologne ? Les allemands pourraient décider de faire baisser les subventions européens pour la Pologne sous prétexte falacieux non ? Après sur les 43 milliards d’euros, doit bien y avoir 80% qui reviendront aux américains…

    • albatros24 dit :

      La France et ses entreprises y compris l’ex DCNS…n’ont aucune opportunité de vendre quoi que ce soit à la Pologne il me semble, sauf à servir de lièvre de service.
      Etats Unis à 80% ? Pourquoi pas 90% vu qu’il y a des F35 envisagés ?.

    • Auguste dit :

      Il va y avoir des élections européennes et des élus anglais,alors que leur pays est en négociation pour sortir de l’UE.C’est vous dire si à Bruxelles ils ont prévu quoi que ce soit sur les suppressions de financements.Les Polonais ont été menacés,ça leur en a touché une sans faire bouger l’autre.Sachant probablement que c’est difficile ou impossible à appliquer.

      • dolgan dit :

        Hum, les prochaines élections européenne, il n’y aura pas d’élus anglais et leurs siège ont déjà été redistribués.

        • Auguste dit :

          Le RU est toujours dans l’UE et a droit à des élus tant qu’il n’est pas sorti.La date de sortie c’est le 29 mars mais l’UE semble d’accord pour accorder une prolongation.Si c’est au delà des Européennes…..

          • dolgan dit :

            Presque tout est possible, mais une prolongation des pré-négociation (parce qu’on a pas vraiment commencé à négocier) avec élection de nouveaux députés européens anglais , c’est exclu (c’est inenvisageable pour tout le monde).
            .
            Une prolongation est possible SI elle sert à quelquechose .L’UE a été très claire: « une prolongation pour quoi faire? » En dehors d’un référendum avec une question (ne remettant pas en cause le Brexit) permettant de sortir du blocage sur l’Irlande, je vois pas de solution acceptable par l’UE permettant un tel report. Référendum qui a peu de chance d’arriver.

    • dolgan dit :

      Les soum allemands ont des problèmes il me semble.
      .
      Mais sur cette question, il est possible que le choix se fasse sur des critères de coopération avec des pays voisins .Et donc qu’ils prennent le même soum que les voisins pour faciliter la MCO.

    • MD dit :

      Dans la mesure où les Australiens , pour les sous-marins que leur ont vendu les Français , espèrent obtenir des Américains des  »land- attack missiles », c’est à dire des BGM-109 Tomahawks ( certainement avec de bonnes raisons puisque la Royal Navy en est déjà équipée ) ayant une portée supérieure à 1000 km, refuser aux Polonais des MDCN d’une portée supérieure à 300 km reviendrait tout simplement à aller ouvrir la porte aux commerciaux de l’Oncle Sam . Alors pourquoi donc vouloir aller tailler des bâtons pour se faire battre? De toute façon , si les Polonais exigent – et ceci pour de très raisons tactiques – que leurs sous-marins soient équipés de missiles à longue portée, pour quelles raisons faudrait-il donc les leur refuser ? Parce qu’ils sont Polonais?

    • NRJ dit :

      En Pologne clairement le vrai avantage de Naval Group est le MdCN. Cela doit en partie à la DGA qui refuse la vente de MdCN à TKMS bien que les sous-marins allemands puissent également en tirer (comme quoi on peut aussi en France être … durs en affaires -pour rester correcte-). Les allemands ont bien les missiles de Kockum mais ils n’ont que 200-300 km de portée là ou le MdCN a une portée de 1000 km. La dernière option pour eux reste le Tomahawk américain mais il n’a pour l’instant été vendu qu’aux anglais. Il faudra donc diplomatiquement être très fin pour leur arracher ces missiles. C’est peut-être la raison pour laquelle la décision sur les sous-marins n’a pas encore été prise par la Pologne. Ils attendent peut-être de voir si les américains vont leur donner des Tomahawk.

      • Anonymous dit :

        Les missiles de croisières destinés à l’exportation sont soumis au régime de contrôle de la technologie et sont limités a 300km, les États Unis ne les vendront probablement pas au Polonais mais s’en serveront comme moyen de pression pour la négociation d’un nouveau FNI avec la Russie, sinon les Russes se feront un malin plaisir de les exporter auprès d’ennemis des États Unis ( du style Coree Du Nord et Iran ) et bloqueront probablement l’exportation du mdcn en Pologne ( si il contient des conposants us alors c’est facile sinon ils utiliseront des moyens de pression habituels sur le commerce ou autre ), ils veulent être les seuls à avoir le droit de les exporter je pense et vu les tensions entre les gouvernements français et polonais depuis que ces derniers ont annulé le contrat des hélicoptères, cette vente aussi stratégique parait peu probable.

    • wagdoox dit :

      non les missiles de croisières sont limités uniquement en sol sol ou en transfère de technologie.
      L’allemagne n’aura rien à dire sur le plan européen.
      après plus on se tient loin des polonais le mieux

      • Anonymous dit :

        Ah autant pour moi alors. Oui, quand je vois ce pays de l Est ingrat et inutile pour l Europe ( en dehors de l Allemagne qui profite de la main d’œuvre bon marché pour concurrencer d’autres entreprises occidentales notamment françaises sur des produits équivalent ) je trouve regrattable le fait que la Russie ne fasse pas partie de l Ue, c’est bien plus intéressant pour l Europe un pays riche de son sous sol qui possède de bonnes bases industrielles ( et une industrie de pointe complète dans le domaine militaire ) et qui est frontalier de la Chine et proche d’autres grandes puissances asiatique, plus un énorme potentiel de développement et un marché de 150 millions d’habitants…

        • Lechavenois dit :

          @ Anonymous :
          .
           » ……je trouve regrettable le fait que la Russie ne fasse pas partie de l Ue,… »
          .
          LUE s’est vraiment mal débrouillée avec la Russie.En effet, face aux deux géants que sont les USA et la Chine, l’Europe a besoin de se consolider, de rechercher des alliés, des partenaires, des clients…
          .
          La guerre économique, financière et sociétale va être très compliquée pour les européens dans les années à venir.
          .
          Voir la Russie devenir le larbin de la Chine et les anglais activer le brexit sont pour l’Europe deux signaux forts pour les politiciens du vieux continent, qui doivent dés à présent trouver un vrai projet européen structurant afin de maîtriser  » l’hémorragie « .

  3. Carin dit :

    Rajouté au 2 milliards par an qu’ils comptent donner à uncle Sam pour qu’il s’installe chez eux… ils ont peur de rien ces gouvernants polonais!
    Je suis curieux de voir combien d’annees vont mettre les pilotes polonais pour passer du cocpit d’un SU 21 a 15 boutons lumineux, à celui d’un F 35 qui doit équivaloir celui de la navette spatiale! Mais bon vu que l’amerique (Pardon l’OTAN) demande instamment à ce que l’europe refasse leurs routes, ponts, chemin de fer, et autres infrastructures fort coûteuses, je suppose qu’ils auront assez de pognon pour satisfaire leurs envies.

    • Thaurac dit :

      Moins de bouton, plus d’automatisme, des écrans numériques simplifiés, pas la même catégorie..

    • MD dit :

      Il y a de très bons instructeurs aux États Unis. Et ils ont depuis longtemps l’habitude de former des pilotes étrangers sans fair elles choses à moitié . Il leur sera certainement plus facile de former des pilotes polonais que des stagiaires venus de certains pays très exotiques. D’autant plus qu’il y existe une importante diaspora polonaise , et qu’un bon nombre de pilotes de l’USAF en sont issus.
      Même remarque pour le personnel au sol , chargé de l’entretien des appareils.

  4. Renard dit :

    C’est certain, ce sont les USA qui vont en avoir le plus gros.
    Elle est belle l’europe de la défense, virons les polonais!

  5. Fred dit :

    En résumé, l’argent de l’Europe va servir à payer du matériel US

  6. Ah Ca ! dit :

    Les Polonais se moquent bien de nous.
    Je demande un arrêt complet et immédiat des subventions provenant de l’Union Européenne à ces ingrats.
    Bien sur, nos traitres au pouvoir ne sont pas équipés entre le jambes de l’outil nécessaire à une telle décision. Micron et compagnie; la société des caniches pro-américains

    • Marco dit :

      « Les Polonais se moquent bien de nous. » De nous, je ne sais pas, mais d’un matamore comme vous (« je demande », mais pour qui vous prenez-vous…), certainement. Ils doivent, comme nous, vous trouver plutôt comique.

      • Anonymous dit :

        C’est pas Macron qui disait d’eux « ces gens la se moquent de nous » ou quelque chose dans le genre.

      • Ah Ca ! dit :

        @Marco et Anony-mouse
        Pour votre culture générale, sachez que les appels au ridicule sont des sophismes autrement dit, des arguments invalides.
        Si nécessaire, veuillez vous référer à votre dictionnaire préféré.

  7. Aaltar dit :

    Si seulement c’était un pays membre de l’Union Européenne on pourrait se réjouir pour notre industrie de défense.
    Hélas on ne va pas croquer beaucoup.

    • Jean (le 1er) dit :

      Je crois que vous avez raté un épisode, la Pologne est membre de l’UE depuis 2004. Mais son tropisme côté armement est plutôt pro US. Bon, pour les HIMARS c’est normal, il n’y a pas de matériel équivalent fabriqué en europe de l’ouest.

      • Stoltenberg dit :

        Idem pour un avion de chasse de 5 ème génération.

        • Jean (le 1er) dit :

          Par contre, pour le Patriot il y a le SAMP/T de MBDA et n’oublions pas le coup qu’ils nous ont fait avec les hélicos

  8. Jean (le 1er) dit :

    Et qui va toucher le jackpot ? Les USA évidemment, l’industrie de défense Européenne n’aura que des miettes. C’était vraiment une idée de génie d’accepter ce pays dans l’UE. Pologne, 2e toutou des USA après la GB. M’étonnerait pas que ce pays intègre les five eyes un de ces jours.

    • Françoise dit :

      @ Jean le 1er. Soyons heureux. C’est comme si plus de la moitié d’une fuite était bouchée avec le départ des Britaniques.

  9. M dit :

    Quand on pense que c’est le pays de l’UE qui a le plus bénéficié des largesses de Bruxelles … Qu’il achète quasiment tout aux USA, ça fait mal au cul.

  10. joni dit :

    La france et l europe de louest à du souci a se faire, risque de se prendre un branlé par les polo

  11. Ltikf dit :

    Les élections parlementaires auront lieu en Novembre prochain, les Européennes en Mai: les enjeux sont importants pour le pouvoir en place, une posture martiale est requise !

  12. Thaurac dit :

    Un truc de sûr, ils n’achèteront pas russe ni chinois, c’est déjà ça de pris.
    La russie va essayer des renouveler le scénario du dombass, avec la Transnistrie car la Biélorussie, tenue à la gorge par le gaz russe et son prix, commence à s’inquiéter de l’envie d’hégémonie de celle ci, à peine voilée, et qui permettrait à poutine de rester président, d’une confédération russe….
    Alors je comprends que, la pologne, les états baltes , et autres limitrophes, s’inquiètent de ce fait, et s’arment outre mesure (par rapport au budget).

    • 96marsouin dit :

      le rapport entre Transnistrie, Biélorussie et Pologne svp ?
      « renouveler le scénario du dombass, avec la Transnistrie » : l’armée russe occupe déjà la Transnistrie.
      « la Biélorussie, tenue à la gorge par le gaz russe et son prix, commence à s’inquiéter de l’envie d’hégémonie de celle ci, à peine voilée, et qui permettrait à poutine de rester président, d’une confédération russe » : le nouveau truc à la mode , Poutine a besoin de déclencher une invasion de la Biélorussie pour rester au pouvoir : arguments svp ?

      • Alpha dit :

        @96marsouin
        « Poutine a besoin de déclencher une invasion de la Biélorussie pour rester au pouvoir : arguments svp ? »
        Simple : Si le projet de rapprochement voit le jour, un homme peut espérer se maintenir au pouvoir au-delà de 2024 : Vladimir Poutine. En prenant la tête d’une confédération Russie-Biélorussie, l’intéressé échapperait à la limite des deux mandats consécutifs imposée par la Constitution russe, impliquant de diriger uniquement la Russie, et pourrait rempiler sous couvert d’un nouveau poste.
        Surtout, cette « invasion » de la Biélorussie ne sort pas de nulle part : il y a cette petite phrase du Premier ministre russe Dmitri Medvedev prononcée le mois dernier et suggérant l’approfondissement des liens entre les deux pays frères. « La Russie est prête à aller plus loin dans la création d’un État unifié. » Une entité commune dont Moscou contrôlerait tous les leviers : la monnaie, les douanes, la justice et, bien sûr, la présidence…
        De fait, Loukachenko se méfie de Poutine en refusant de reconnaître l’annexion de la Crimée par la Russie, puis les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, craignant sans doute que pareil chose arrive à la Biélorussie et se rapproche de l’Europe, au grand dam des russes. Il fait aussi de l’oeil aux USA, leur offrant une présence diplomatique renforcée à Minsk, et laisse aussi se développer chez lui une campagne anti-russe. Ainsi, l’opposition biélorusse exige la réduction du nombre de chaînes de Moscou diffusées dans le pays et encourage la généralisation de la langue biélorusse à la place du russe…
        Ambiance…
        Mais à terme, si on regarde le travail de sape et les manœuvres russes en Biélorussie, il ne fait aucun doute que d’ici 5 à 10 ans cette dernière sera avalée par la Russie, Loukachenko n’a plus de marge de manœuvre face à Moscou, et il sera le premier et le dernier président biélorusse.
        On parie ? 🙂

    • MD dit :

      Lukashenko vient de déclarer qu’il ne croit pas à la répétition de l’annexion de la Crimée et du Donbas pour son pays , car ceci ne ferait qu’ aggraver de la Russie . Celle-ci n’a qu’un but: essayer ne pas perdre la Biélorussie.
      https://liveuamap.com/en/2019/1-march-lukashenko-russia-doesnt-want-to-organise-some-kind

      • Alpha dit :

        @MD
        Sauf que ce qui s’est passé en Ukraine est en train de se répéter en Biélorussie…
        Ainsi, Moscou appuie sur une faiblesse de son voisin : l’état délabré de ses finances. Et menace de cesser les aides et à taxer ses importations de pétrole. Une mesure draconienne susceptible de renchérir ses coûts de 8 et 12 milliards de dollars d’ici à 2024. Et vécue comme un chantage par Loukachenko qui déclare en s’emportant, en décembre dernier :« Si quelqu’un veut nous détruire et nous forcer à devenir un sujet de la Russie, cela n’arrivera jamais ».
        Où quand les faits inquiètent Loukachenko, qui en voyant l’intervention russe en Ukraine prend conscience de la fragilité de son pouvoir…

    • Nauatg dit :

      ?????
      C est une plaisanterie?

  13. YM dit :

    C’est les américains qui vont être contents…

  14. B21raider dit :

    toutes sortes de commentaire négatifs pour au final dénoncer le même libre marché, qui profita a Airbus et compagnie, et puis les polonais ne doivent absolument rien a la France que je sache, ils pourraient acheter que des équipements européens comme en Hongrie vous n’en seriez as contents, espèces de chauvins a deux balles..

    • Vince dit :

      « Les polonais ne doivent absolument rien a la France que je sache »
      .
      Ils doivent une bonne partie de leur subventions européennes à la France, contributrice net.
      Ils doivent en grande partie à Chirac d’être dans l’UE.

      • Françoise dit :

        @Vince : Chirac qui était absolument pour l’entrée de la Truquie dans l’U.E. !!

      • B21raider dit :

        En 2018, la France a contribué a hauteur de 16.2 Md Euros, et elle reçoit en retour 13.5 Md Euros = manque a gagner de 2.7 Md Euros, de cet argent on peut estimer que 10% va en Pologne, donc si elle commande 4 sous a groupe naval, ca peut largement faire l’affaire pour une compensation, quand aux allemands qu’ils aillent se faire voir, il faut bien qu’il payent un pour profiter de la main d’œuvre pas cher…

        • Tremah dit :

          Vos chiffres sont bidons, la France a augmenté sa contribution en 2018 à hauteur de 20,2 milliards d’euro. Le but n’est pas de faire des calculs d’apothicaire mais de souligner l’attitude non coopérative et parfois hostile des autorités polonaises. Par ailleurs, un pays en pleine croissance qui ne fait pas partie de la zone euro tout en étant le principal bénéficiaire des fonds européens depuis 20 ans ne devrait pas être en mesure d’acheter le dernier fleuron américain, cette situation est à la fois anormale et injuste vis-à-vis des pays qui sont aujourd’hui en plus grande difficulté que la Pologne.

    • Jean (le 1er) dit :

      Les Polonais bénéficient depuis leur adhésions des milliards versés par l’UE. En retour ils n’arrêtent pas (du moins leurs dirigeants) de cracher sur l’UE et de favoriser les US pour leurs achats de matériel militaire alors que les européens, pas seulement les Français, offrent du très bon matos

    • Jack Shit dit :

      La Pologne devrait aller voler de ses propres ailes avec les américains.

      Ce pays n’apporte strictement rien à l’UE.

  15. Chill dit :

    Le f35 n est pas un gen 5 et pas encore au point..