Les Forces démocratiques syriennes auraient remis des jihadistes français de l’EI aux autorités irakiennes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. Clavier dit :

    Il va falloir envisager quelque chose dans le genre Guantanamo….Ou alors le ministère de la Justice va devoir se prendre par la main pour trouver une solution ce qui le changera pas mal de ses habitudes…..

    • Weld dit :

      C’est sur que Guantanamo, en plus d’être parfaitement éthique, n’a cessé de montrer son efficacité : plus aucun attentat aux US, une opinion publique ravie…

    • Clément dit :

      Donc vous recommandez de donner un nouvel outil de propagande à nos ennemis ?

  2. M´enfin ! dit :

    12 balles chacun et dans une fosse commune.
    Suis volontaire pour participer aux frais…
    Ou deuxième alternative :
    Les livrer aux chrétiens qui ont eu leurs familles
    massacrées par ces bêtes sanguinaires.
    Fermer le ban.

    • jyb dit :

      @M’enfin
      Vous connaissez la place du Pardon dans le christianisme ?

      • albatros24 dit :

        Pardon divin n’empêche pas punition temporelle…

      • lym dit :

        Cela a sans doute ses limites je pense. Si je crois qu’un coup dur dans la vie puisse amener un non croyant à croire, manière de se raccrocher à qqchose, l’inverse est tout autant possible sinon plus (que d’illusions sur l’humain qui s’écroulent)…

        Mais il est clair que le risque du pardon n’est pas à courir. Du temps de Saddam, on laissait les corps pourrir au bout de leur corde ce qui interdisait l’entrée au paradis. Dissuasif pendant des décennies.

        A chacun son utilisation du fait « religieux »…

      • Franz dit :

        Merci JYB pour ce rappel d’un principe fondamental.

        À la décharge de Gaston, il faut rappeler qu’en Irlande du nord, ou au Liban, beaucoup se réclament du messager en oubliant le message…

      • Robert dit :

        Jyb,
        La confusion entre commandement pour le catholique, car toutes les formes de christianisme n’interprètent pas l’Ecriture de la même manière, et gouvernement d’une communauté avec ses obligations. Le pardon accordé personnellement n’empêche pas la réparation du mal commis ni la sanction de la société. Il n’est pas conditionné à ceux-ci, mais un criminel peut se voir accorder le pardon par la famille de sa victime, mais même si cette famille voulait lui épargner la sanction de ses actes, cela ne relève pas de son pouvoir et serait considéré comme injuste.
        D’Estienne d’Orves a pardonné à l’officier qui allait commander le peloton d’exécution et faisait son devoir, il n’a jamais cherché à échapper à sa condamnation, au contraire il a tout assumé pour lui, essayant d’épargner la mort à ses camarades et pardonnant mais aussi réclamant que personne ne cherche à le venger. A nos yeux, il était juste et innocent de tout crime, comme l’a reconnu le tribunal il n’avait jamais manqué à l’honneur d’officier, mais le régime considérait comme légitime, en fait c’était légal, de le condamner.
        Il y a plusieurs plans, le plan temporel et spirituel, le plan communautaire et personnel, la personne peut pardonner mais la société doit sanctionner. Il ne faut pas confondre spirituel et temporel.
        Personnellement, si mon discours peut paraître intraitable, je ne suis jamais pour la vengeance ni le lynchage. Simplement, ceux qui ont renié la civilisation chrétienne, ou personne ne peut se réclamer de l’exemple du Christ et de son commandement d’amour pour tuer, ceux qui l’ont fait ont toujours instrumentalisé le christianisme pour des fins personnelles ou politiques, jamais le Christ n’a dit de tuer son prochain et même son ennemi, pour se convertir ou être né dans la civilisation qui suit mot pour mot l’exemple d’un chef de bande violeur, assassin et même pire, celui-là doit être jugé par ceux qui partagent cette vision du monde. Il serait injuste qu’il puisse profiter de la civilisation qu’il rejette pour échapper à la sanction qu’il mérite par ceux qu’il a prétendu faire obéir à sa vision des choses. Il n’est plus des nôtres, son changement de nom, reniement du baptême et adhésion à l’univers musulman sont un choix libre, il doit l’assumer et nous devons le respecter.
        En Irlande, la haine a égaré les nationalistes comme unionistes, les premiers ayant trop souvent renié le Christ pour Marx depuis la création de l’IRA Provisoire. Pareil au Liban, la guerre civile est la pire de toutes. Personne ne peut prétendre que les assassins de la Saint Barthélémy ou des Michelades, l’équivalent protestant, agissaient en disciples de Jésus, même s’ils étaient baptisés. Le musulman qui tue, égorge et viole, imite Mahomet.
        Et les ânes qui parlent de racisme n’ont qu’à continuer à se palucher avec leur réthorique et leurs éléments de langage, la réalité est là.

        • cipal dit :

          Bravo, rien à ajouter !
          Tout arrive mon cher Robert ! pour une fois je suis entièrement derrière vous

    • albatros24 dit :

      les livrer aux irakiens est une autre alternative intéressante

  3. Robert dit :

    C’est un moyen réaliste de ne pas les voir revenir en France, juger avec nos lois laxistes et des avocats qui feront semblant de croire à leur apparent repentir et leur trouvant des excuses ou des failles judiciaires.
    Ils ont choisi de vivre selon la conception des lois la plus radicale de l’islam, car c’est dans le coran et les hadiths qu’ils ont trouvé la justification de leur barbarie et c’est par fidélité à cette imitation du « beau modèle » qu’ils sont partis faire la guerre, en s’identifiant à la civilisation musulmane la plus « pure », il est donc légitime que ce soit un tribunal musulman qui juge leurs crimes. Je suppose que s’ils ont été confiés aux irakiens, c’est que ce pays ne pratique plus la peine de mort, mais une peine de prison à vie sans perspective de remise de peine se rapproche de ce que méritent de telles personnes. Leurs victimes ne reviendront plus, et de ce point de vue-là ils ont gagné une certaine impunité, mais au moins ils ne feront plus de nouvelles victimes ni de nouveaux disciples.

    • albatros24 dit :

      ils risquent la peine de mort théoriquement car toujours appliquée dans ce pays en guerre qu’est l’Irak, ce qui est sûr c’est qu’ils seront « soignés » en prison par les chiites majoritaires en Irak
      les kurdes eux ne pratiquent pas la peine de mort, c’est ce qui pose soucis en rendant la liberté à ces apatrides volontaires

    • Barfly dit :

      @Robert
      Il me semble que l’Irak pratique la peine mort.
      L’Irak est une bonne solution. Et puis la justice en France est déjà suffisamment débordée, pas la peine de ramener toutes ces raclures sur notre sol. Comme ça, ils pourront voir leur ancien califat de la fenêtre de leur prison.

      • Robert dit :

        Barfly,
        Pour ses ressortissants, pas pour les français. Je pense que c’était une des conditions.

  4. Albatros24 dit :

    Un tribunal penal international ?
    Non merci
    Autant les refiler aux irakiens qui leurs sortiront du crâne les infos utiles avec les moyens appropriés avant de les juger et les emprisonner…pour les plus coopératifs et chanceux.

  5. Carin dit :

    Aider l’Irak à supporter le coût de la garde et du jugement des nuisibles me semble une bonne piste…. monter un tribunal spécial composés de juges européens dont l’arsenal législatif présente déjà de grandes différences, et pour certains pays (la majorité, en fait) ne prévoit pas l’enfermement à vie!!! Donc ce tribunal va coûter un pognon de dingue, pour rendre des jugements identiques à ceux qui seraient rendus en Europe.
    Les Irakiens vont condamner à mort leurs ressortissants et à la prison à vie les étrangers… ça me va! Nous récupéreront les enfants (dans le cadre de ce que notre code pénal prévoit pour l’age à partir duquel un mineur est considéré comme étant responsable pénalement), au delà de cet âge…. Irak compétant.

    • albatros24 dit :

      Oui c’est aussi la solution de Poutine (qui lui fait juste exécuter les adultes, hommes et femmes pas de sexisme : gain de temps et de paperasse)

  6. petitjean dit :

    Que des « charmantes » personnes
    et dire que nous avons contribué à toutes ces horreurs :
    -Proche de la défaite, l’Etat islamique décapite encore 50 esclaves sexuelles yézidis
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-6738131/SAS-troops-severed-heads-50-Yazidi-sex-slaves-close-barbaric-ISIS.html
    -Djihadistes français : 300 hommes, 300 femmes et 500 enfants sont en attente « Personne n’a imaginé qu’il faudrait un jour rapatrier tout ce monde »
    « Jamais personne n’a imaginé qu’il faudrait un jour rapatrier tout ce petit monde. Résultat, on est obligés de mendier des délais pour s’organiser », explique un haut fonctionnaire qui qualifie la situation de « catastrophique » : « L’opinion publique n’est pas prête, pas plus que les services centraux ni les collectivités […]
    -Des femmes évacuées de l’ultime réduit de l’EI vantent le califat : « Mon fils deviendra un jihadiste »

    et Macron aurait décidé de faire revenir ces bombes à retardement en France !?……

    • dolgan dit :

      * et dire que nous avons contribué à toutes ces horreurs :*
      .
      Vous peut-être, mais pas le France ni l’immense majorité des Français. Si vous avez un sentiment de culpabilité, merci de vous rendre au poste de police le plus proche pour expliquer aux policiers la manière dont vous avez contribué à ces horreurs.
      .
      « Jamais personne n’a imaginé qu’il faudrait un jour rapatrier tout ce petit monde.  »
      .
      Mais bien sur, c’est pas comme si le débat était sur la place publique depuis plusieurs années…

      • petitjean dit :

        l’état français y a contribué !
        et l’état français, c’est ce même pouvoir élu et re élu par le peuple français ignare !
        jamais nos parlements ne se sont opposés à la politique extérieure française, vassale de la politique américaine !…

        • dolgan dit :

          L’état Français s’est opposé à l’intervention US (vassalité mon cul) en Irak contre Saddam. On ne peut donc pas lui attribuer une responsabilité indirecte dans la création de Daech.
          .
          Et l’état Français combat Daech en Syrie/Irak depuis le début.

        • Carin dit :

          Vous êtes probablement le seul visionnaire intelligent au sein de 67 millions de français… je comprends que ça doit être dur!
          D’un autre côté certains « cretins donc » pensent que quand tout le monde autour de vous représente un problème, c’est que le problème c’est vous… à méditer.

    • Fred dit :

      @ petitjean
      Non, il y a 150 français appartenant à une famille de djihadistes, dont 60 hommes détenus en Syrie-Irak = « en attente »

      Sur les 800 français adultes partis en Syrie-Irak, 300 à 500 sont morts, 270 sont revenus, les autres cherchent cherchent très peu revenir : pas envie de se retrouver en prison et dans un pays laïc et libéral.

  7. Auguste dit :

    C’est le bon sens.Mais les laisser aux milices chiites d’Irak,c’eut été mieux et encore plus de bon sens.

  8. jyb dit :

    C’est bien la piste que j’évoquais avec @werf le 17/02. Les services français sont très actifs sur place pour savoir qui va rentrer, qui va aller en Irak et qui ne va aller nulle part.
    Les occidentaux ( français notamment) ont reussi à eviter le scénario de raqqah ce qui explique qu’ils soient au contact des djihadistes près de baghouz faouqani avec les résultats que l’on a vu.

    • jyb dit :

      la presse anglaise a d’autres chats à fouetter mais saluons les fs brits qui vont au carton dans le périmètre de baghouz.

  9. JGvonRheydt dit :

    L’important ce n’est pas ce qu’on vous dit mais ce qu’on ne vous dit pas. Le gouvernement a déjà étudié ce qu’il pouvait se
    permettre de faire et dire à sa population. Des essais ont déjà été effectué pour transférer des femmes en Irak pour les faire
    juger. Les limites ont été négociées avec le gouvernement irakien, pas de peine de mort mais prison à vie; En sachant qu’en Irak
    la perpétuité c’est 20 ans de prison. Le compte-à-rebours est déjà parti pour leur retour, s’il n’est pas anticipé tôt ou tard puisqu’il ne repose sur aucun accord officiel.
    Pour les hommes il ne sera pas possible de les faire tous exécuter même si Macron quand il est travaillé par les hormones est
    capable de « causer gras ». Vous avez certainement remarqué qu’il sait adapter son discours en fonction de son auditoire: Bousculer les faibles en les culpabilisant, dire à un SDF que si il a faim c’est peut être parce qu’il n’a pas fait assez de poubelles dans sa journée. Par contre devant un auditoire fort il les caresse dans le sens du poil.Il a du parler aux militaires comme il a fait devant les chasseurs
    en les incitant à « réguler les loups ». Cela ne sera pas difficile d’achever Jean-Michel (Clain) mais sur quelle base cela va se faire pour les autres et surtout cela implique qu’il est déjà entendu que les moins « virulents » reviendront un jour ou l’autre.
    Vous voulez mon avis, le Jean-Michel, il a certainement fait des dégats sur internet mais vu sa survivabilité aux combats je ne
    crois pas qu’il ai jamais envisagé de se faire exploser lui-même, c’était réservé aux écervelés qu’il a manipulé. On n’envisage
    jamais les djihadistes sous l’angle de la médiocrité et de la veulerie, pourtant on devrait. Il est probable qu’un de ces
    besogneux du djihad qui ont réussi à passer entre les gouttes soient jugés « pas trop dangereux » et reviennent plus tôt que prévu.
    Comme tous les minables il s’inventera des faits de guerre dans sa banlieue et il trouvera une nouvelle génération d’oreilles
    attentives prêtes à se faire manipuler.
    Les politiciens n’anticipent rien et ils ne prévoient rien. Ils mettent la poussière sous le tapis pour celui qui leur succédera.
    C’est pas demain qu’un politique organisera un Debat National en mettant les problèmes sur la table pour décider sans ambiguïté de
    ce qu’il faut faire. Une solution sur une base juridique sera toujours plus efficace. Les CPI ont quand même autorisé beaucoup plus qu’on ne le croit, en tout cas mieux que Guantanamo: condamnation avec des lois à effet rétroactif, des emprisonnements extra-territorial possibles et légal.

  10. Bangkapi dit :

    Bien sur qu’il était évident que cette situation devrait être vue un jour. Les dirigeants passés n’ont pas voulu prendre leur responsabilités, en particulier à partir de 2013 et des attentats qui ont suivi. Et pourtant il était évident qu’un jour les français impliqués à l’étranger seraient en partie capturés.
    Il faut donc, car cela peut se reproduire que nos hauts fonctionnaires et tous les spécialistes du droit nous sortent des projets de loi pour punir et interner non pas des criminels ou des délinquants mais des combattants ennemis de la patrie et des traîtres.
    Il faut pour cela une justice d’exception ou des tribunaux militaires et cela dans le cadre du droit international.
    C’est un devoir et une nécessité pour le chef d’état actuel. Il y a assez de personnels compétent dans notre pays, encore faut il leur en donner l’ordre et les moyens.
    On l’a vue les français ne veulent pas de belles paroles sur ce sujet mais des actes.

  11. igor340 dit :

    Bonjour,
    je prend au vol une remarque de votre article sur la supposée « autonomie de facto » d’une région que vous appelez Kurdistan Syrien ; Si il y a effectivement depuis de longues dates une population d’origine Kurde dans cette région, il n’a jamais été question pour l’Etat Syrien, Les Russes, et encore moins les Turcs de leur laisser la moindre autonomie juridique ou administrative. Ils se concentraient dans une frange très nord est de la Syrien et seul le combat contre Daesh leur a permis d’accéder à des puits de pétrole puis de les exploiter en vue de financer leur effort de guerre ; Cette situation autorisée par le pouvoir syrien est strictement provisoire ; Ils n’ont pas vocation à rester dans ces zones pour 2 raisons : la Syrie a absolument besoin de ces ressources pour se reconstruire, et les Turcs ne les autoriseront pas à bénéficier de ressources financières sur un long terme leur permettant de financer des attaques terroristes…Seule une négociation serrée entre M. POUTINE et M. TRUMP, au plus haut niveau, puis avec le pouvoir syrien pour les détails de mise en oeuvre peut sauver voire pérenniser la situation des Kurdes sur leurs zones initiales.

  12. vrai_chasseur dit :

    Envoyer quelqu’un devant la justice irakienne n’est pas une décision anodine. En Irak ceux qui sont reconnus coupables d’actes de terrorisme encourent la peine capitale en vertu de la loi antiterrorisme irakienne. Et cette loi a déjà été appliquée en Irak y compris pour des ressortissants étrangers. Tous les djihadistes capturés le savent. Dura Lex sed lex.
    Le triage in situ sur place est malgré tout la seule approche pragmatique possible et ça se passe en ce moment, tant mieux.
    Le casse-tête c’est les jeunes enfants. La loi irakienne interdit la séparation mère enfant jusqu’à 3 ans y compris pour les détenues. Après 3 ans il faut les confier. A qui ? Et ils sont dans quel état ?
    La Russie par exemple a fait le choix de rapatrier en Russie tous les enfants des mères détenues en Irak pour appartenance à daech. 115 depuis 6 mois, la majorité sont de parents originaires des républiques russes du Caucase ayant rejoint daech. Enfants rapatriés sans leur mère qui reste détenue. Mais où les placer ?

    • Carin dit :

      A@vrai-chasseur
      Rapatrier les enfants pour les confier ( méthode russe) à des membres de leurs familles ( après certaines verifs quand même) et à condition que ces familles acceptent ces enfants… sinon c’est la DDASS. Ensuite il y a un second volet… celui des mères emprisonnées en syrak qui refuseront d’etre séparée de leur progéniture, et là les enfants grandiront en prison jusqu’a l’age de 3 ans ( loi irakienne) avant de leurs être enlevés et que nous les rapatrions.

  13. petitjean dit :

    lesquels djihadistes français bénéficieront de la protection consulaire. Dixit Macron !
    qu’est-ce que la protection consulaire :
    https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A12591
    et toujours pas question de les déchoir de leur nationalité française !……………..

    • dolgan dit :

      Protection consulaire qui sera particulièrement diligente et motivée? Déjà pour les compatriotes poursuivis à l’étranger, il semble pas que la France soit le pays qui soutienne le plus ses ressortissants. Mais là, ça sera pire que d’habitude et personne ne trouvera cela choquant.