L’US Army a mis au point une grenade pour capturer les mini-drones

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

10 contributions

  1. Thierry HENRY dit :

    Je souhaite bon courage aux instructeurs qui devront former les tireurs… ainsi qu’aux troupes amies survolées par les drones… et bombardées par des grenades « amies »…

  2. Frédéric dit :

    A priori, très courte portée, moins de 40 m au grand maximum. Cela me semble inspirée des filets utilisé pour capturé les fauves et utilisé par certaines polices contre les forcenées qui eux doivent êtres à quelques mètres :

    http://materiel-de-capture.monsite-orange.fr/page-55be8ae681a3a.html

  3. Aurel dit :

    Le taux d’interception va être incroyablement bas. Tous les amateurs d’aeromodelisme savent qu’il ne sera pas facile d’atteindre un drone a plusieurs centaines de mètres.

  4. Wrecker47 dit :

    Les Nazis à la fin de la guerre avaient également mis au point des mines anti-avions pour tout chasseur en « steaffing » …Une mine contenant des fusées avec des câbles en aciers qui se déroulaient vers le ciel et retombaient freinés par des petits parachutes ….Cela faisait partie des « armes secrètes » …
    Nul ne sait ce qu’elles sont devenues ,car hormis dans des documents d’époque elles n’ont que peu ou jamais servies …

  5. Wrecker47 dit :

    pardon: »STRAFFING » …

  6. dolgan dit :

    Et ça serait plus efficace que nos fusils de chasse? La portée efficace doit être inférieure.
    .
    L’avantage étant surtout que le lanceur de ce type de munitions semble assez répandu dans l’armée US. (pour ce que j’en sait.)