Ukraine : Un système russe d’écoutes électroniques « TORN » repéré par l’OSCE dans une zone séparatiste

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. farsight dit :

    J’ai l’impression que la Russie profite du conflit ukrainien pour tester son matériel électronique. En effectuant des missions de renseignement et de guerre électronique.

  2. sergeat dit :

    Oui surement mais pourrait on avoir le matériel fourni par les US à Poroshenko (javelin….),on sait que pour Maidan ils avaient fourni 5 milliards de dollars pour défendre « la démocratie » il est vrai qu’après avoir défendu « la démocratie »musulmane au Kosovo ils n’ont plus peur de rien.
    Quant à l’OSCE les ophtalmos en DNR et LNR offrent 90 pour cent de réductions pour montrer leur objectivité.

  3. Green dit :

    ce doit etre une erreur, il n’y a pas de russes dans la région

    • Bouli dit :

      ou alors en vacances, c’est bien connu, ce sont des chouettes endroits pour partir en camping 🙂

      • Iceman dit :

        D’ailleurs, les antennes sur le toit c’est pour juste capter la télé, ça doit lui faire un sacré bouquet vu la portée

      • sergeat dit :

        Pour votre info il t a HISTORIQUEMENT beaucoup de russes dans le Donbass certains ont pris la nationalité ukrainienne après l’éclatement de l’URSS (l’URSS était comme l’UE mais pas uniquement pour le fric).Et il est vrai que l’on peut faire du camping presque n’importe où ,toutes les terres n’ont pas encore étaient vendu aux oligarques.

        • dolgan dit :

          (l’URSS était comme l’UE mais pas uniquement pour le fric)
          .
          Euh … Les remplacements de populations pratiqués par l’URSS pour russifier les colonies c’est assez éloigné de l’union européenne et sa liberté de circulation.
          .
          Et effectivement, encore aujourd’hui on peut trouver partout en europe de l’EST des descendants de colons qui t’expliquent que la bulgarie ou la roumanie par exemple c’est la Russie.

          • Électeur dit :

            La comparaison URSS/UE me semble très pertinente.
            Mais bien entendu il faut « corriger des variations saisonnières » c’est-à-dire se rappeler que c’est une autre époque.
            Mais à l’exception de cette différence, le principe est le même : une autorité centrale sans aucune légitimité démocratique dicte ses lois à des gouvernements locaux.

  4. Indy dit :

    « Or, même si elle s’en défend, tout porte à croire que la Russie apporte un soutien militaire à ces derniers » : que de précautions oratoires totalement inutiles. Bien sûr que la Russie est présente dans le Donbas. Autant qu’en Crimée…

    • Françoise dit :

      Si, c’est important, car quand la Russie fait des prisonniers, ils ne sont pas des prisonniers de guerre (cf. arrestation de 24 marins de l’armée ukrainienne dans le détroit de Kertch).

  5. Raymond75 dit :

    Bien : depuis l’est de l’Ukraine, les Russes peuvent écouter et brouiller les communications jusqu’à Paris ! On ssz rend tout de suite ou on attend une future défaire ? Mais ce n’est pas l’OTAN qui oserait faire de même 😉

    • Airforceone dit :

      @Raymond75,

      Comme vous y allez! Les russe assurent de bonnes liaisons sur leurs territoires et laissent l' »Eurocorps », l’OTAN et toutes les installations US en Europe (Afcent, Shape,…) jouer tranquilles. Ils ne seraient pas quand même pas vilains au point d’embêter les boy-scouts de l’UE?
      Dans une grande maison, quant le signal ne passe pas bien, on ajoute des routeurs non?

      Bien à Vous,

      Marc EDmond

  6. Aurel dit :

    C’est vous qui avez besoin de consulter un medecin voire un psychiatre tant vous vivez dans une réalité alternative.

  7. werf dit :

    J’ai travaillé pour l’OSCE au moment de l’embargo contre l’ex-Yougosslavie. Leurs observateurs ne voient que ce qu’ils peuvent voir avec des « lunettes américaines ». Quant aux drones de l’OSCE, c’est une grosse blague, car ils n’auraient pas pu approcher à moins de 5 km du camion en question sans se faire descendre. Les russes ont tiré les leçons en Syrie de la guerre contre les drones de toutes sortes et ils sont particulièrement au point (demandez aux services israéliens). Enfin, tant que M. Petro Porochenko sera président, les accords de Minsk resteront lettre morte. Attendons les prochaines élections, avec la corruption généralisée, les ukrainiens en ont marre de cette classe politique affairiste.

  8. Stoltenberg dit :

    Maaaaais ! … C’est de la propagande américaine tout ça… L’agent Le Glaive de la fabrique des trolls a dit que l’officier traitant du SVR Popov a affirmé qu’il n’y a pas de soldats russes en Ukraine. Ça a été confirmé par le ministre et même par le Commandant Suprême ! Maintenant, mes moutons, répétez après moi mille fois : IL N’Y A PAS DE SOLDATS RUSSES EN UKRAINE ! Les systèmes de ce genre sont facilement accessibles dans les supermarchés par exemple ! Il suffit d’aller au Carrefour ou Leclerc du coin pour s’en rendre compte !

    • Le Glaive dit :

      @ Strolltenberg : Une information objective et donc équilibrée, vous aurait permis d’apprendre que s’il y a un système d’écoute russe en Ukraine, il y en a au moins le triple du côté occidental, pour espionner les Russes. Par exemple les Américains qui utilisent quotidiennement au moins trois systèmes d’espionnage: les avions de reconnaissance électronique RC-135 qui viennent de la Grande-Bretagne ou de la Crète, les avions de patrouille maritime et de reconnaissance électronique E-P3E « Aries » qui viennent de Sicile, de Crète ou d’Espagne, et les drones de reconnaissance et de surveillance Global Hawk qui viennent de Sicile. Sans parler des satellites, des sous-marins, de nos Transall Gabriel ou de notre navire Dupuy de Lôme…
      Moi je veux bien qu’on s’indigne mais je ne supporte pas l’indignation sélective et la vision du monde unilatérale, en noir et blanc, par un regard borgne et dictée par le Pentagone .
      Nous subissons le matraquage de l’OTAN quotidiennement: que cela vous plaise ou non, à chaque fois que j’en aurai l’occasion je continuerai à essayer très modestement de rappeler qu’il existe une vérité globale et non pas unilatérale.
      Maintenant vous pouvez y aller de votre diatribe habituelle sur vos fantasmes : ma datcha et mon salaire versé par le Kremlin, et si cela peut même aider à vous provoquer un début d’érection, à votre âge, cela explique votre acharnement.

      • Stoltenberg dit :

        Oui, c’est effectivement objectif ce que vous dites… Objectivité niveau Russia Today, Spoutnik, Pravda, ou bureau spécial chargé de propagande attaché à l’ambassade de la Fédération Russe à Paris. Tout ce commentaire juste pour dire que l’OTAN, à travers ses bases en Sicile ou Grande Bretagne ou des satellites de la mort qui tue, est en train de menacer la pauvre Russie, ce qui l’oblige à envahir militairement la mechante Ukraine pour y placer ses systèmes de guerre électronique. Et vous n’avez même pas oublié de mentionner le dogme habituel de la propagande pro-russe qu’on est « matraqué quotidiennement » par l’OTAN. C’est effectivement très objectif tout cela…
        .
        En ce qui concerne les satellites, sous-marins, l’OTAN n’est pas la seule à en avoir. Mais, comme ce fait ne colle pas trop dans votre rhétorique de propagande « la plus objective au monde », vous avez décidé de l’omettre.
        .
        En ce qui concerne les activités de l’écoute et de guerre électronique, la Russie n’est pas sans faute. Demandez aux Norvégiens ou aux aviateurs de la Baltic Air Policing dans les pays baltes. Leurs interventions d’interception d’avions russes, qui violent l’espace aérien de ces pays ou effectuent des missions hostiles, sont quotidiennes. Pareil pour vos collègues de Kaliningrad qui violent l’INF depuis quelques années déjà.
        .
        Et si vous parlez des bases en Grande-Bretagne, Sicile ou autres, il s’agit de bases LÉGALES, construites avec L’ACCORD du pays hôte. Je doute que ce soit le cas des soldats russes qui sont sur le sol ukrainien. Mais bon, tout peut s’expliquer ou argumenter si on veut faire de la propagande…

        • Davy Cosvie dit :

          D’accord avec « Le Glaive ».
          J’en ai un peu marre du soft power US, multiforme et bourrin.
          Heureusement trop bourrin de nos jours : ça semblait marcher tranquillou quand la presse avait le monopole de l’info et reprenait CNN sans réfléchir, mais de nos jours ça ne marche visiblement plus.
          .
          Je suggère donc aux fanas-US, fanas-OTAN et fanas-UE de se faire plus discrets car ils n’ont aucune chance de parvenir à influencer les citoyens avec leurs argumentaires lourdingues.
          On n’est plus au 20ème siècle.

      • Airforceone dit :

        @Le Glaive

        Très bon récapitulatif et explication « d’une analyse stratégique objective »

        Bien à Vous,

        Marc Edmond

      • Stoltenberg dit :

        « si cela peut même aider à vous provoquer un début d’érection, à votre âge, cela explique votre acharnement »
        .
        Je vais considérer cela comme une preuve supplémentaire du fait que vous êtes un troll.

      • Alpha dit :

        @Le Glaive
        Ouais, et bien que cela vous plaise ou non, avec votre « vision objective » totalement biaisée et vos fantasmes qui frisent le ridicule (question d’habitude avec vous…), vous êtes pas mal !… Et de vous rappeler que le TORN russe se trouve sur le territoire d’un pays indépendant, qui se trouve donc de facto agressé par les russes, tandis que votre ribambelle de matos otanien se trouve soit dans l’espace international, soit en Ukraine mais à la demande de celle-ci, justement parce que son puissant voisin russe lui fait des misères !
        Ça se sont des réalités d’une situation globale !
        Alors vous voir faire les gros yeux à Stoltenberg et évoquer son début d’érection prête à sourire tant il semble bien que votre Viagra à vous vienne directement de Moscou !
        Faut dire, ils n’en fournissent pas dans votre EPHAD ? Vous pouvez plus courir après les mamies ? 🙂
        On comprend alors votre aigreur… 🙁

    • aleksandar dit :

      Qui vous dit que ce sont des soldats russes qui mettent en œuvre ce matériel ?
      Depuis 2014 la Russie a bien évidement fourni du matériel aux républiques ex-séparatistes de Lougansk et Donetsk, ce n’est pas la première fois que je le lis dans les rapports de l’OSCE.
      Concernant l’échec du protocole Minsk II, la responsabilité de l’Ukraine qui 4 ans après la signature du document n’a toujours pas respecté le point 11 de changement de la constitution de l’Ukraine est totalement évidente.

      • Stoltenberg dit :

        Mais c’est ce que j’ai dit ! On est exactement sur la même longueur d’onde ! Ces systèmes sont tellement perfectionnés qu’il suffit de mettre un gamin de 7 ans dedans pour qu’il devienne un soldat de guerre électronique redoutable. C’est un commercial du supermarché du coin qui me la dit en vantant son produit ! Il en est de même avec un séparatiste pro-russe du Donbass qui sait à peine lire et écrire. Plus besoin de faire des écoles militaires spécialisées dans ce domaine, connaitre les protocoles de communication et les procédures ou d’avoir accès aux informations établies par les services de renseignement. C’est magnifique non ? Tous les rapports indépendants ou de l’OTAN qui prouvent le fait que la Russie envoie, clandestinement ou pas, ses soldats en Ukraine, c’est totalement faux !
        .
        Ce sont les accords de Munich… euh, de Minsk qui sont un échec.

      • MD dit :

        Cher aleksandar, on voit bien que vous manquez trop d’expérience militaire pour venir jouer ici.
        Avez vous une idée du niveau de qualification technique qui est nécessaire pour mettre en œuvre ce genre de matériel? Il n’est pas du genre de ceux qui, comme des T-72 ou des 2S1 Gvozdika, peuvent être confiés à des mineurs ou des conducteurs de tracteurs. Non, un système d’écoute tel que le  »Torn », comme d’ailleurs le fameux Buk , a besoin d’un personnel hautement qualifié et entrainé pour être mis en œuvre… Ce n’est pas dans le Donetsk qu’on peut en trouver.

  9. Carin dit :

    C’est pas un peu gros comme matos, pour partir en vacance à donetsk ?
    Les russes aussi ne manque pas de talent…

  10. Thaurac dit :

    Mais non, puisqu’on vous dit qu’il n’y a pas de russe et de matériel russe dans le dombass….Tout est fabriqué sur place!!

  11. Arnaud dit :

    La Russie espionne les troues ukrainiennes ??? Et alors ?? De la part des Américains avec ECHELON, les antennes sur l’ambassade à Paris,…ce genre de remarques prête à sourire.
    Il n’y a rien de très surprenant à ce que la Russie agisse dans sa sphère d’influence, pour contrer l’influence US…tout comme actuellement les US soutiennent les manifestants au Vénézuéla pour déloger un régime pro-russe.
    Aucun pays réaliste ne laisse s’installer une puissance ennemi à sa frontière sans réagir !

    • dolgan dit :

      La russie prétend ne pas être présente militairement en Ukraine. C’est une nouvelle preuve de mensonge.
      .
      Au Vénézuela, c’est les Russes qui ont déployés des troupes pour empêcher que le président qui est sorti de tout cadre légal puisse être déposé par le parlement élu démocratiquement.

    • Airforceone dit :

      @Arnaud,
      « actuellement les US soutiennent les manifestants au Venezuela pour déloger un régime pro-russe. »

      Vous voulez dire: depuis près de 70 ans, les US utilisent la « Stratégie du choc » pour faire main basse sur les richesses pétrolière, d’uranium,…. et actuellement étranglent 32 000 000 de venezueliens qui ont fait le choix démocratique de leur président mais ont eu le malheur de ne pas vouloir finir comme leurs voisins.

      Je vous invite à revoir l’Histoire des pays d’Amérique centrale et du Sud afin de ne pas devenir un soutien inconditionnel du Deep State US génocidaire.

      Les horribles russes viennent de livrer 300 tonnes d’aide humanitaire pour palier le blocus et les sanctions mises en place par le plus grande démocrassie du monde. Dommage pour l’USAID, structure de déstabilisation et de contrôle des populations.

      Heureux de vous montrer la lune

      Bien à Vous,

      Marc Edmond

  12. Thaurac dit :

    Pour Mariopoul, pourquoi ne pas mettre une énorme concentration de troupes avec artillerie ad hoc pour carrément dissuader.
    au passage relever les coordonnées de ces appareils d’espionnage pour les livrer aux missiles en cas de reprise du conflit.
    Qui va gueuler puisqu’ils ne sont ps sensés être là?
    Poutine plonge en popularité chez lui, et la seule façon de continuer un mandat ( c’est son dernier) c’est d’agrandir et de créer la confédération de russie en annexant dombass mais surtout biélorussie, qui commencent plus qu’à trembler….

    • dolgan dit :

      Son dernier mandat? vous pariez sur une crise cardiaque dans un futur proche?
      .
      Les russes sont tout à fait capables de gueuler pour la perte de matériel dont ils nient l’existence et d’envoyer des missiles qui n’existent pas sur les positions Ukrainiennes pour appuyer leurs propos.

    • farsight dit :

      L’OSCE est censé être neutre, donc ils ne peuvent pas envoyer les coordonnées ou des cibles à une partie en conflit. Donc pour qu’ils relèvent les coordonnées, vous pouvez rêver. Il ne faut pas oublier que ce n’est pas une structure militaire, ou d’espionnage, ils n’ont pas pour vocation de participer au conflit, comme espion pour l’un ou l’autre camp.

    • Harambe dit :

      « Pour Mariopoul, pourquoi ne pas mettre une énorme concentration de troupes »

      Héhé, comme ça, au lieu de cibler l’armée ukrainienne petit à petit, les russes raseront tout d’un coup grâce à leurs LRM.
      Sacrée bonne idée camarade.

      « relever les coordonnées de ces appareils d’espionnage pour les livrer aux missiles »

      En dehors du fait que ces appareils sont mobiles, les russes sont aussi fort pour tromper les missiles : https://fr.rbth.com/tech/79968-armes-gonflable-russie
      Balancer du missile de croisière à plusieurs millions pour péter des reproductions en caoutchouc à quelques dollars… Quand j’y pense, les vidéos de pantsir pétés en Syrie qui ne ripostent pas… C’est suspect, non ?

  13. Carin dit :

    Les biélorusses seraient bien bêtes de commencer à trembler… parce que c’est fait… officiellement c’est la Biélorussie, mais dans les faits c’est déjà la Russie.

    • Lagaffe dit :

      Le président biélorusse Loukachenko accuse les médias russes accusés de jeter de l’huile sur le feu en prenant publiquement fait et cause pour une « confédération russo-biélorusse », visant à une fusion. Avec un seul président, un Parlement unique, un drapeau, un hymne et une monnaie commune… avec Poutine à sa tête.
      D’après les médias russes, dans l’impossibilité de se représenter à la présidence russe, à l’issue de quatrième mandat qui expire en 2024, Vladimir Poutine pourrait ainsi devenir le président d’une entité supranationale : la « confédération russo-biélorusse » avec une « constitution » qui ne limiterait pas le nombre de mandat.
      Mais le temps passe et le président biélorusse reste inflexible, pas question pour lui de devenir « gouverneur de province ». Craignant un coup de force façon Ukraine, Loukachenko a annoncé, le 4 février, la création d’unités spéciales destinées à « renforcer la surveillance des frontières » pour, officiellement, lutter contre le trafic de drogues et d’armes. Officieusement, ces unités spéciales devront empêcher l’entrée de « petits hommes verts ».

  14. Bouli dit :

    Malheureusement, Poutine a déjà anticipé puisque des hommes et du matériel sont sûrement déjà sur place. Mais la Russie donne vraiment l’impression d’être une poule sans tête qui fait toutes les erreurs possibles. A force ils vont jeter les biélorusses dans nos bras, ce qui était pourtant loin d’être une évidence avant le conflit ukrainien voir géorgien