Les forces armées maliennes vont réintégrer des déserteurs qui avaient rejoint les rebelles touaregs

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. JG von Rheydt dit :

    Un jour avec, un jour contre. Depuis que Idriss Deby a fait appel à des Français pour mater ses opposants on peut dire que Barkhane est en Afrique une milice comme une autre qui se met au service de qui paye.

    • Carin dit :

      À JG bon rheydt
      Vous auriez préféré qu’on laisse ces technicals mettre à feu et à sang les premiers villages ou villes qu’ils auraient croisés sur leur route, histoire de faire le plein de nourriture, boissons,essence,munitions, non sans au passage violer quelques dizaines de filles et enrôler de force quelques garçons??

      • dolgan dit :

        Ben a priori, ils sont passés à côté de pas mal de villes et villages. Pas entendu parler d’exactions.
        .
        Perso, j’ai pas encore compris quel était leur objectif. (si ils en avaient un, ça ressemble à un truc moitié improvisé)

        • Carin dit :

          À dolgan
          Il ne vous a pas échappé que ces technicals ont étés pris en compte par l’aviation tchadienne dès leurs passage de la frontière…
          Les mirages français ne sont venus qu’en renfort ( probablement pour cause de missiles guidés )… quoi qu’il en soit les nuisibles n’ont pas été lâchés et n’ont pu faire ce qu’ils ont toujours fait pour se ravitailler!

      • Marco dit :

        C’est quoi des « technicals »?

    • Fred dit :

      @ JG von Rheydt
      Qui paye quoi, et comment ? Ce n’est pas très transparent dans ton propos. À noter que le Tchad a massivement assisté la France au Mali [vu ses moyens].

      Et si les djihadistes avaient pris le pouvoir à Bamako, cela aurait été une bonne chose pour la planète ? Et s’il avaient poursuivi après Bamako dans les pays alentour … ? Et si, de même, des djihadistes libyens menacent N’Djaména ?
      Je suis anti-colonialiste, mais là, pour le coup, je suis d’accord avec Serval et Barkhane.

      Il est certain que le pouvoir central malien a délaissé des pans entiers de son pays et a une responsabilité dans cette histoire, mais n’est-ce pas aussi un petit peu le cas en France (dans nos campagnes et dans les DOM-TOM) ? Et est-ce une raison pour laisser les djihadistes accéder au pouvoir où que se soit ?

      La France a été sage et entendue, en demandant à Bamako un apaisement avec les Touaregs, au moins les Touaregs modérés ; le premier réflexe du pouvoir malien n’allait pas du tout dans ce sens.
      Les Américains se sont tirés une balle dans le pied en licenciant les anciens soldats irakiens en les livrant à eux-mêmes, en transformant en parias même ses plus hauts cadres : ils sont entrés en résistance avec des savoirs-faire et une structuration solides. [Rq. l’affaire irakienne était en soi une saloperie]

    • Czar dit :

      à part dégueuler à tout propos sur la France et son armée tu as d’autres hobbies dans la vie? Et sinon, t’es vraiment un boche ou pas ?

  2. Clavier dit :

    Les plus durs des « islamistes » doivent encourager ce noyautage des forces gouvernementales par quelques infiltrés….
    On va certainement connaître le genre d’ennuis dont souffrent les Américains partout où le phénomène de ralliement a lieu….

    • Fred dit :

      @ Clavier
      En Irak, les américains ont avant tout souffert des ex-militaires de Saddam Hussein qu’ils ont licenciés et abandonnés à eux-même, du haut en bas de la hiérarchie, sans solde et qui pour beaucoup ont rejoint l’opposition armée avec de redoutables savoirs-faire.

      • Alain d dit :

        @ Clavier
        la réintégration n’est qu’un mot et une solde qui ira avec.
        Pour que la mayonnaise prenne, il faut surtout une volonté partagée par toutes les parties prenantes, intra et extra Mali. Donc l’ONU, la France et les autres acteurs ne devront pas relâcher leurs vigilances avant bien longtemps !
        Pour que les écrits se transforment en actes durables et en situations acceptables pour tous.
        Il faut donc aussi que le gouvernement malien fasse son boulot plus équitablement que par le passé.
        Diviser pour mieux régner est le passé. Les djihadistes ne se seraient pas aussi facilement installés au Mali s’il n’y régnait pas déjà une méga zizanie inter communautaire, aussi attisée par des influences extérieures.
        Ca passera aussi par la chasse aux trafics et à la corruption et des aides au développements bien réparties, sinon tout cela aura servi à rien et ne teindra que quelques années !

  3. werf dit :

    Il faut compléter l’article, ils reviennent pour « toucher » une solde (résultant de la manne G5) et, le moment venu, repartir avec un armement et une formation plus récente car un état indépendant dans la bande sahélienne est réclamé par tous les mouvements et tribus touaregs. Le Mali n’a pas le choix de cette « alliance » s’il veut contenir les mouvements djihadistes qui « infectent » tous les villages du nord au sud en raison d’une situation économique et sociale catastrophique.

    • Fred dit :

      @ werf
      La majorité des Touaregs maliens ne demande pas l’indépendance, mais une mesure d’autonomie, ainsi qu’une répartition plus juste des richesses du pays.

  4. jean phi dit :

    L’armée Malienne n’était, déja, pas trop sure, avec ces gars là, on n’a pas finit de rire……

  5. Auguste dit :

    «  »600 ont déposé 1 arme ».Ils sont venus l’échanger contre une nouvelle.Pourquoi on ne les a pas intégrés directement dans le G5?.Bin mon colon,on n’a pas fini de rigoler.(façon de parler).Jusqu’ici fallait faire gaffe tous azimuts,maintenant il va falloir en plus faire gaffe avec qui on mange à la cantine.

  6. felix dit :

    Correction du titre: « Le Mali s’inocule le VIH volontairement »

  7. Le Breton dit :

    De mieux en mieux.

  8. Lagaffe dit :

    La question n’est pas de savoir « si » mais « quand » ils retourneront leurs vestes une nouvelle fois.
    La loyauté et la confiance manquent dans l’armée malienne.

    • Fred dit :

      @ Lagaffe
      Ils ne retourneront pas leur veste, si les richesses maliennes sont équitablement réparties, si les droits et la culture des Touaregs sont respectés. Ce n’était pas le sens que prenait le pouvoir de Bamako. Cette réintégration montre que la France qui souhaitait un apaisement a été entendue (c’est évidemment plus facile quand on ne représente pas un des partis d’une guerre civile). C’est un bon début, mais il faut aller jusqu’au bout de la logique, il reste beaucoup à faire dans ce sens.

  9. vieux margi dit :

    Ou l art de mettre des vers dans les fruits… le scorpion qui se pique lui même. Se tirer une balle dans le pied… au suivant !!!!!

  10. geek dit :

    La légion étrangère avait bien récupéré d’anciens nazi après la seconde guerre…
    https://www.liberation.fr/planete/2014/03/05/indochine-la-legion-des-inconnus-de-la-wehrmacht_984735

    • Dejan dit :

      Ces anciens « nationaux socialistes » recrutés par la légion se sont -ils retournés contre la France à la première occasion ???

    • Carin dit :

      À geek
      Ces nazis comme vous dites étaient dans la wermart, et ils n’avaient plus d’ideologie à laquelle se raccrocher!! Ce qui n’est pas le cas des revenants maliens qui restent au fond d’eux des touaregs!
      De plus ces combattants allemands n’ont jamais démérites ni retourner leurs vestes sur tous les théâtres d’operation où ils ont servis au sein de la légion française.

      • Fred dit :

        @ Carin
        Tiens ? Être touareg est une idéologie ?

        • Carin dit :

          À Fred
          Ce sont les soldats allemands qui n’avaient plus d’ideologie…
          Les ex-soldats déserteurs des Fama, eux sont et reste des touaregs…
          qu’est-ce que vous ne comprenez pas?

    • Polymères dit :

      Les nazis, en dehors des SS sont tous devenus des allemands qui ont reconstruits l’Allemagne et de nombreux officiers et responsable sous le régime nazi ont été « récupérés » pour reconstruire le pays, sauf à l’Est ou on a tout balayé avec les résultats qu’on connait.
      En réalité quand on voit les conflits dans le monde entier, jamais l’ennemi n’a complètement été éliminé physiquement, toujours l’instauration de la paix a été possible en « l’intégrant » dans une nouvelle solution ou il a une place et ou il pourra se refaire une nouvelle vie en refoulant ses idées dans ses souvenirs.
      Comme les américains en Irak, ils ont dégagés tout le système établit, ne laissant plus aucune place de pouvoir aux sunnites, le germe qui donna naissance à une forte résistance, puis un terrorisme qui aura totalement pourris le pays en l’enfonçant dans une guerre civile jusqu’au summum de sa transformation, Daesh.
      En Syrie c’est pareil, croire que le seul camp alaouite pro-Assad établira la paix sur le dos des autres, c’est une erreur.
      Au Mali faire croire sous prétexte d’une quelconque majorité que les noirs du Sud doivent soumettre les touaregs du Nord pour la sécurité, c’est faux, ils peuvent critiquer la France qui empêche cette volonté de représailles, pourtant c’est nécessaire, la paix se construit pour tous, dans un accord gagnant-perdant, vous avez ce qu’il faut pour avoir des problèmes tôt ou tard.
      Intégrer des combattants touaregs ou déserteurs (honnêtement quand à Bamako les unités militaires s’opposaient les unes aux autres, la cohérence du patriotisme national est à remettre en question) est une bonne chose. Cela permet d’avoir le contrôle et la surveillance sur eux. Il faut construire un avenir et non venger le passé.

      • revnonausujai dit :

        « sauf à l’Est ou on a tout balayé avec les résultats qu’on connait »
        euh, c’est vous qui êtes à l’ouest !.
        https://www.europe1.fr/international/Des-nazis-chez-les-communistes-de-la-RDA-903850
        même visuellement, et symboliquement, les tenues de la Volksarmee et de la Volkspolizei venaient en droite ligne de la Wehrmacht !
        les résultats que l’on connait,nazis ou pas, ce sont ceux de n’importe quel pays coco, encore que, atavisme prussien aidant, la RDA était plutôt moins bordélique que le reste du PAVA.

  11. Ancien du Sahel dit :

    Beaucoup de contributions sceptiques. À juste raison : les militaires sahéliens touchent leur solde très aléatoirement.
    Les revues d’effectifs n’existent pas dans ces armées, ni même les organigrammes.
    .
    Lorsque le militaire français (moi-même naguère) habitué à la rigueur gestionnaire de nos armées, rencontre les « armées » locales, il ne peut jamais savoir s’il a affaire à des soldats « réguliers » et en service, ou à des « réguliers » en quartier-libre et en maraude, ou à des « rebelles » car ce sont les mêmes qui changent d’étiquette selon le moment.
    .
    Ces militaires africains ne sont pas forcément des mauvais bougres mais ce sont des gars qui ne touchent pas leur solde (volée par les comptables) et qui essaient de subsister avec le seul moyen dont ils disposent : leur arme.
    .
    Ce sera comme ça aussi longtemps qu’il n’y aura pas de comptabilité publique fiable dans ces pays.
    La seule solution (mais elle est idéologiquement inacceptable) ce serait de revenir au vieux système du protectorat. Ça se faisait autrefois sous l’égide de la « communauté internationale », ça se ferait de nos jours sous l’égide de l’ONU.
    .
    Ça ne se fera pas, non seulement parce que contraire à trop de valeurs bisounours, mais surtout parce que trop de gens profitent du bololo ambiant, y compris chez nous où le passage de nos aides financières par l’Afrique permet de faire revenir des rétro-commissions qui échappent à tous nos systèmes de contrôle.

    • Carin dit :

      À ancien du sael
      Le pire dans vos écrits qui je vous crois sont vecu, c’est que ces gars n’ont jamais eu l’idée de braquer ces comptables??
      Ils préféraient terroriser et racqueter les gens de la rue, qui par définition sont beaucoup moins riches que ces fumeux comptables??

  12. jyb dit :

    On va évidemment dans le bon sens ! Très schématiquement les djihadistes dans la bss se repartissent en katiba arabes, en katiba peuls et en katiba touaregs.
    Les katiba peuls sont sous pression et ont subi des dommages irréversibles, les katiba arabes sont aussi largement affaiblies (on peut mettre sur le compte de barkhane mais aussi des algériens cet affaiblissement) Restaient les katibas touaregs. Ce mouvement (qu’on peut considerer comme des désertions) est bien le signe que le djihadisme est en perte de vitesse. Clairement ce n’est pas un bon signe et une bonne nouvelle pour ag Ghali et aqmi.
    Si ce processus se confirme c’est un grand pas vers des solutions politiques du cas malien.
    Il faut relire les accords d’alger.

  13. vrai_chasseur dit :

    Comme souvent en Afrique c’est une histoire de solde.

  14. Sgt moralés dit :

    Dont certains sont devenus instructeurs des vm et d autres de l armée égyptienne (ce n ‘était pas la majorité certes).

  15. Carin dit :

    Je veux bien vous croire jyb, mais ag ghali coule toujours des jours heureux en Algérie… d’ou il commande toujours à ses troupes au Mali et autres pays voisins.. et c’est vers la frontière algérienne que tout ces nuisibles courent dès qu’ils ont un problème… alors les accords d’alger c’est une chose, mais quid de ceux de
    « la concorde » et qui concernent précisément tout ces groupes de nuisibles?
    Personnellement je pense que ces gars sont et restent des touaregs, et en cas d’accrochage entre milice touaregs et Fama, leurs armes se retourneront automatiquement contre les Fama.
    Et pour vous dire le fond de ma pensée, barkhane devra prendre encore plus de précautions lors de ses interventions avec des Fama, et même dans leurs camps de repos, car ce sont les Fama qui gardent ces camps. Transformer des loups en chiens de berger c’est peut-être possible, mais ça doit prendre pas mal de temps. Et là nous n’en sommes qu’a 600 loups, si le phénomène s’accentue c’est plusieurs milliers de loups qu’ils faudra transformer.

    • jyb dit :

      @carin
      – Il faudra donner vos infos aux officiers rens de barkhane parce que vous avez une info cruciale…
      – Personne ne dit que le retour à la paix dans un état si faible et hétérogène que le Mali sera une sinécure mais des solutions sur la table il n’y en a pas des masses, il n’y en a qu’une. Les accords d’Alger ne sont pas d’une ambition démesurée mais ils ont le mérite de circonscrire le problème à la « guerre » civile ou ethnique qui agite le Mali.
      – mettre en rapport les effectifs présumés d’aqmi en 2019 avec le nombre de touaregs qui rentrent dans le processus.

      • Carin dit :

        @jyb
        Je pense que les off rens de barkhane y ont pensé et que de ce fait ils n’ont aucunement besoin de mon info « cruciale », et qu’ils pensent également aux accords de la « concorde » ne fait également aucun doute… après tout c’est eux qui courent après les nuisibles pour tenter de les empêcher de se réfugier derrière la frontière algérienne! Je n’accuse pas l’algerie de double jeux… je dis que les algériens sont coincés par ces accords, et qu’ils ne peuvent y revenir sous peine de nouvelle guerre civile chez eux!

  16. vieux margi dit :

    Ça vaut ce que ça vaut..mais un ami qui a grandi et vécu au Mali pendant 42 ans m a dit. Au Mali les gens sont acccueillants, apprécient ceux qui les aident ….enfin plein de louanges…..sincères….ça se voyait. Mais à ce sujet il avait des doutes. Il m a dit…s ils avaient des chemises ils en changeraient tous les jours et les retourneraient plusieurs fois aussi dans la journée. Ils seraient opportunistes…Il voit pour ceux qui rejoignent les rangs de l armée Malienne une occasion d avoir une arme de façon officielle et de s en servir à des fins plus. Personnelles…
    Quoi lui ai je demande….? Trafics,vol par intimidation…….et plus…
    Ils m’a préciser que Touaregs et «  noirs » ne s entendaient pas, même au niveau des dirigeants….
    En bref il ni croit pas…il y a intérêts là dessous…
    voilà. Un simple témoignage ….