Le porte-avions Charles de Gaulle s’est doté d’une imprimante 3D

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

11 contributions

  1. heaume44 dit :

    Très intéressant.

  2. ScopeWizard dit :

    Après lecture de ce fort intéressant article , il me vient une idée : pourquoi ne pas mettre à contribution cette technologie ; une puissante imprimante 3D permettrait-elle de dupliquer notre CdG adoré ? Ainsi , nous résoudrions la problématique du second PA …………… 😉

  3. Ankou dit :

    ils pourront construire des hélices?

  4. Aurel dit :

    Je m’attendais a une imprimante métal mais non une simple fdm plastique a peine mieux qu’une imprimante grand publique. La voilà l’imprimante du charme de gaulle https://www.makershop.fr/imprimantes-3d/2002-raise3d-pro2-plus.html 6000€

    • Vinssouin dit :

      Acheté 6000 par Naval groupe et revendue 12000€ a la marine…la marge + l autocollant ^^.

  5. Le Breton dit :

    Si seulement elle pouvait imprimer un nouveau porte-avion.

  6. Molloy dit :

    Et un four à pizza, il y a ?

  7. Gégétto dit :

    Le Pacha du CdG doit déjà avoir son mug personnalisé!!!!….

  8. petitjean dit :

    Information à notre hôte :
    « ça peut déchainer des commentaires inamicaux envers l’Allemagne. Quoique, l’Arabie Saoudite comme client….)
    je n’ai pas approfondi la question, mais…

    « L’Allemagne bloque l’exportation de missiles de fabrication française à l’Arabie Saoudite. »
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-allemagne-bloque-l-exportation-du-missile-meteor-de-mbda-vers-l-arabie-saoudite-806211.html

  9. Carin dit :

    À petitjean
    Le problème des anglais c’est qu’ils n’ont aucun accord avec l’allemagne concernant le matos mili….
    En France, le problème se poserait différemment, nous avons l’accord Debres/Schmidt qui permettrait à MBDA d’exiger de l’allemagne un remboursement du montant exact du contrat…
    quand au contrat égyptien, il est réglé, mais je ne sais pas ce que cela nous a
    coûté ? Nul doute que MBDA a retenu la leçon, et que ces futurs missiles seront ITAR free, et que des recherches sont en cours pour libérer le missile incriminé du carcan américain… d’autant que si l’europe de La Défense se construit ( ce qui semble en prendre le chemin), rien ne l’empêchera de faire comme les chinois ou les russes qui fabriquent les composants américains sans se soucier de la propriété intellectuelle. Et je rajouterais que si c’etait les allemands qui avaient décrochés le contrat des EF2000 auprès des saoudiens le problème ne se serait pas posé! C’est juste un chantage politique envers les anglais et leur brexit.