Un retour des jihadistes français détenus en Syrie pourrait se faire par l’entremise des forces américaines

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

97 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Les jihadistes français rapatriés en France (donc qui ont été fait prisonniers ou qui se sont rendus, les autres sont en fuite ou ont été ‘neutralisés’ comme disent les militaires) devraient être jugés selon les lois de temps de guerre : haute trahison et intelligence avec l’ennemi, combat contre des soldats français.

    Ils ne devraient pas être jugés selon les lois civiles du temps de paix.

    Et au lieu de penser au retrait de la nationalité française (impossible si on est pas binational), il faudrait appliquer l’Indignité Nationale : https://www.linternaute.com/actualite/politique/1211074-indignite-nationale-c-est-quoi-exactement-peut-on-vraiment-l-appliquer/

    • Le Breton dit :

      Si on les laissent là-bas, il y a un risque que la Turquie les récupèrent pour en faire des armes contre nous, ils sont donc une menace potentielle mais si ils reviennent en France, ils sont certains d’être une menace (par humanisme, on les mettra 5 ans en prison après quoi ils reprendront le combat quand ils sortiront), autant les laissés là-bas.

      • John dit :

        Il faut arrêter de s’inventer un monde de gentils et méchants, avec des faux alliés qui conspirent à l’encontre de l’Europe occidentale….
        Ces personnes considèrent l’occident comme étant leur ennemi ! Et la Turquie n’a rien à faire dans tout ça…

      • Castel dit :

        Le Breton
        Si, tout au moins, l’E.I. existe encore d’ici la !!

    • PK dit :

      Ça veut dire 12 balles…

      Mais la formule ferait certainement un excellent choc psychologique.

      Il y a aussi la jurisprudence Kaled Kelkal qui avait bien fonctionné fut un temps…

    • Savoiefaire dit :

      arroseur arrosé

    • petitjean dit :

      les Britanniques ont déchu de leur nationalité des binationaux !

      • Robert dit :

        Petitjean,
        Et expulsés et interdits de séjour ?
        Parce que sinon cela n’a aucun intérêt.

      • John dit :

        Je ne comprends pas le sujet de la nationalité….
        En quoi est-ce que la perte de nationalité est une solution? Qu’est-ce que ça va changer? Ils peuvent entrer en Europe avec les bon passeurs, des faux passeports, etc…
        Et à ceux qui recommandent de faire cela, il faut voir la réalité. Une grande partie des terroristes (69%) sont nés en France et ont grandi en France. Et contrairement aux « croyances » « seuls » 59% ont des origine maghrébines.
        22% sont binationaux…
        Donc déjà, la bi-nationalité concerne une minorité. Et pour ceux qui ont grandi et vécu la grande majorité de leur vie en France, rejeter la responsabilité à un autre pays c’est fermer les yeux sur le fait qu’en France il y a des personnes qui ont grandi dans les écoles de la République, et qui ont choisi celles de la combattre, et de se lier à une idéologie extrémiste, très sombre et d’une violence extrême !
        Imaginez deux minutes être le pays de l’autre nationalité. Un tunisien par filiation, et français de naissance, grandi et vécu toute sa vie en France avant le départ en Irak. Si la France lui retire sa nationalité, si j’étais responsable tunisien, je dirais à la France de s’occuper de cette personne eux-mêmes, la Tunisie n’a pas de responsabilité dans cette situation. Elle n’avait aucune chance de prévenir le départ du terroriste en Syrie ou en Irak, et aucune responsabilité dans ce qui l’a rendu vulnérable à cette idéologie extrême.

        Trop facile cette solution.
        Mais moi, ce qui me pose réellement problème, c’est qu’en Europe ou aux USA, malgré tous ces attentats (et on peut inclure celui de Breivik aussi), on travaille sur le renseignement, on fait de la répression (et elle est indispensable)… Mais personne ne travaille en amont. Personne ne s’intéresse à ce qui a changé. Le fait que la première génération était intégrée, heureuse d’être en France alors que par la suite cela a changé. Et cela il faut le mettre à plat.
        Le problème, c’est que certains politiciens profiteraient de l’opportunité pour attaquer les personnes voulant travailler sur le sujet avec des « vous leur cherchez des excuses »… Alors qu’en réalité, comprendre le schéma qui mène à ce choix n’enlève aucunement de la responsabilité aux terroristes, cela permet simplement de travailler pour éviter une reproduction des schémas types.
        Et ensuite il faudrait pouvoir différencier légalement l’islam du wahhabisme et tout autre courant extrémiste. Ces courants extrémistes ayant des propos menaçants doivent être interdits ! Il faut les classer comme secte ou autre. D’une part, c’est un signe à la majorité des musulmans pour leur dire « on vous distingue de ces malades, vous ne faites pas partie de la même catégorie ». Et aussi, cela permettrait d’arrêter de manière préventive des potentiels terroristes. Et ça c’est grave d’avoir une loi aussi déséquilibrée dans ce cas. Le déséquilibre est extrême. Il faut tellement d’éléments pour pouvoir arrêter préventivement qqun pour un projet d’attentat que ça n’arrive pas souvent.

        • Castel dit :

          John
          Dès l’instant ou un bi-national est déchu de sa nationalité Française, s’il trempe dans une affaire de terrorisme, il est alors possible de le renvoyer dans son pays d’origine après qu’il ait effectué sa peine , ou s’il est simplement soupçonné d’activités suspectes (avec justifications) , même sans qu’il soit condamné

          • John dit :

            Mais si il a vécu toute sa vie en France et qu’il est né en France (ce qui est souvent le cas), vous pensez pas que l’autre pays va envoyer la France sur les roses?

          • Fred dit :

            @ Castel
            Si nous faisions cela, cela lancerait un compétition entre pays pour déchoir le premier ses bi-nationaux ; avec à la clef des contestations sur qui aura dégainé le plus vite, des contentieux multiple à n’en plus finir … Mauvais plan.

        • Robert dit :

          John,
          Tous les islamistes ayant un parent de nationalité marocaine, algérienne ou tunisienne, mais aussi pakistanaise entre autre, ont la nationalité de ce pays d’origine. Même ceux étant nés en France et n’ayant jamais vécu voire aucun lien avec ce pays, il suffit d’un parent. La grande majorité de ces islamistes sont donc expulsables après leur avoir supprimé la nationalité française si nos autorités en ont la volonté.
          Ne resteraient que les français d’origine sans parent maghrébin ou autre, pour ne pas faire d’apatride, et ceux-ci peuvent être frappés d’indignité nationale comme l’ont été ceux qui ont servi l’ennemi national socialiste durant l’occupation. Beaucoup étaient même exécutés parfois sommairement. Ce serait beaucoup moins complexe à surveiller et suivre.
          C’est aussi l’occasion de revenir sur le droit du sol, seule la filiation et le sang versé doivent permettre de devenir français, c’est du bon sens que beaucoup de pays pratiquent. Il n’y a pas de « croyances » quand vous vivez avec des gens qui se considèrent comme algérien ou marocain et français juste pour les droits, qui refusent notre héritage civilisationnel pour vouloir y imposer un autre dans lequel ils n’ont peut-être jamais vécus mais par filiation qui reste le seul valable à leurs yeux, si cette réalité ne vous ouvre pas les yeux, c’est que vous ne voulez pas les ouvrir. C’est cet aveuglement qui a empêché nos services de prévenir réellement à temps en voyant la réislamisation, le refus de nos moeurs, je parle des moeurs universels et positifs, s’opérer sous leurs yeux et d’anticiper sur ce qui était prévisible, la présence de millions de musulmans sur notre sol, qui s’organisent selon leurs lois et remettent à jour un lourd passif avec notre civilisation, ne peut qu’entrainer à terme un conflit ouvert. Nous y sommes et la grille de lecture matérialiste et républicaine nous ont empêché de voir venir le danger.
          Dans un pays resté chrétien ou au moins ne reniant pas officiellement ses origines, tous les jours une église est victime d’actes de malveillance en France, nous pourrions peut-être assumer le retour de dizaines d’islamistes, mais pas dans un laïcisme révolutionnaire, ouvertement anti catholique et hypocrite concernant l’islam.
          Nous n’avons pas à faire de sentiment face au bien commun, un pays musulman auquel l’immense majorité de ses immigrés chez nous revendiquent haut et fort leur attachement peut récupérer les enfants de l’immigration de masse voulue par nos et leurs dirigeants, chez nous pour ne pas augmenter les salaires et chez eux pour faire rentrer des devises sans investir dans l’éducation, le logement et le travail de leurs concitoyens. Car cette situation est nouvelle, du début des années 60 et le regroupement familial a été une faute grave dont nous assumons les conséquences aujourd’hui. Tout le monde et pas seulement la France en ont bien profité, la fête est finie pour certains, ils les récupèrent.
          La première génération pensait repartir chez elle, immigration de travail, et dans la suite s’ils ont montré des signes d’intégration le retour à l’islam a montré qu’avec ces populations les apparences peuvent être trompeuses, que les conditions de vie ici les faisaient patienter mais qu’ils n’ont pour la majorité jamais été intégrés en réalité sinon expliquez nous ce renversement d’attitude en quelques années.
          Breivik est le fruit d’une société, norvégienne, ou le déni de réalité est tel qu’ils ne croyaient pas pouvoir être attaqués, que les immigrés ne respecteraient pas leur hospitalité, et leurs moeurs, parce qu’ils étaient gentils et accueillants avec eux. Breivik est aussi un fruit de la guerre que nous a déclaré l’islamisme, mais exceptionnellement elle est venue d’un autochtone. Libéral, franc maçon, pro israélien et homosexuel, il a pété les plombs et a commis un carnage, durant des heures sans être intercepté, parce que les moyens de la police norvégienne étaient insuffisants pour ce type de situation impossible à leurs yeux dans ce pays de cocagne pour les immigrés ou le consensus social était à son sommet. Demandez à un homosexuel ce qu’il pense de l’islam et des musulmans en France, je veux dire pour les avoir côtoyés.
          Travailler sur ces sujets en amont, c’est montrer le vrai visage du mondialisme qui gouverne nos pays, cette idéologie hors sol qui considère les être humains comme sans racines, sans foi, interchangeables à volonté pour les besoins du marché. Ce ne sont pas leurs opposants qui empêcheront ce travail, au contraire ils le souhaitent, mais ce sont tous les dirigeants qui prônent, le pacte de Marrakech nous le rappelle  » faciliter la mobilité de la main d’oeuvre » et « les migrants vont enrichir nos sociétés ». Comme si l’être humain été une plante qu’on pouvait déplacer sans bouleversements ni conflits, sans âme ni enracinement. Ce que nous payons à travers cette crime islamiste, c’est ce déni de réalité qu’impose cette idéologie néo-esclavagiste qui ne considère les êtres humains que comme valeur marchande pour vendre ses bras, comme les prolétaires du 19eme siècle en Angleterre.
          Il est beaucoup plus compliqué et aléatoire de rentrer en France avec des faux papiers pour s’y faire oublier avant de passer à l’acte, on risque d’être détecté et repéré et on doit vivre en permanence en surveillant ses arrières. Mais de toutes façons, les pays origine ont des services de renseignement avec qui nous coopérons et qui peuvent surveiller les déplacements de l’expulsé.

          • John dit :

            J’ai arrêté de lire après 2 lignes, désolé…
            Donc le fait d’avoir 1 parent ayant la nationalité d’un pays suffit selon vous à les déchoir de leur nationalité… C’est votre avis, très bien.
            Mais vous pensez vraiment que le pays en question va accepter l’expulsion depuis la France? Une personne qui n’a jamais vécu sur le territoire national? En quoi devraient-ils prendre la responsabilité de cela?

            Et maintenant, d’un point de vue purement pratique, ce qu’il faut, c’est protéger la population. Et protéger la population signifie les garder en prison, et savoir où ils sont ! En les renvoyant, vous perdez leur trace. Je préfèrerais dépenser de l’argent pour savoir où ils sont que d’avoir le risque qu’ils soient dans la nature…

        • Raymond75 dit :

          ‘Le fait que la première génération était intégrée, heureuse d’être en France alors que par la suite cela a changé’ ; la France a raté le coche il y a … trente ans, lorsque le gouvernement de l’époque (PS) et les suivants n’ont tenu aucun compte de la ‘marche des beurs’, en 1983 ! Ces jeunes de la deuxième génération ont traversé toute la France pour exprimer leur désir de s’intégrer et leurs difficultés, un peu comme les gilets jaunes d’aujourd’hui expriment les difficultés des classes moyennes les plus modestes de la France dite ‘périphérique’.

          En fait, il n’y avait aucune volonté de les intégrer ; laissez les dans leur ghetto et qu’ils nous foutent la paix, voilà la pensée commune. Et qui peut penser que cela peu durer ? « la France ne veut pas de nous ? replions nous dans notre communauté, et développons ‘notre’ religion qui nous donne enfin une identité » : voilà le résultat.

          Et pourtant, ils sont nombreux (et majoritaires) à travailler et à suivre des études.

          • John dit :

            Le problème est que ce sujet est extrêmement tabou.
            Parler de ça revient pour certains à excuser les terroristes… Et ce n’est pas le cas.
            Mais en effet, il faut vraiment aller dans des études sociologiques pour comprendre ce qu’il s’est passé et commencer à changer les choses. Et aujourd’hui, cela ne change pas. Et ça signifie que la fabrique à délinquance et terrorisme est toujours en marche.

          • Ras dit :

            Leur désir de s’integrer n’a pas à concerner la société française.

            Personne ne force à choisir des prénoms non français.

            Personne n’empeche quiconque d’aller s’intégrer ailleurs.

            La France a 2000 ans d’histoire qui se sont faits sans eux, et ça n’est pas à la France de changer quoi que ce soit.

        • Ras dit :

          99% sont binationaux. Les nationalités du Maghreb sont irrévocables. Qu’ils aient ou non fait les démarches pour faire reconnaître leur nationalité est leur problèmes.

          Par ailleurs, l’interdiction de créer des apatrides, on devrait s’en carrer.

          Elle fut édictée pour gérer les relations entre les blocs est/ouest et ne pas séparer les familles.

          Rien à voir avec ces amas de pâté pour chien que sont les islamistes

        • Ras dit :

          La France s’est faite pendant 2000 ans sans islam et sans islamisme.

          Le reste n’est que gestion de problème que l’ « on » a décidé nous meme de s’imposer.

        • Czar dit :

          moi, ce qui me pose encore plus réellement problème, ce sont les gens comme vous qui s’obstinent à se coller la tête dans le fion quand le sable n’est pas assez profond pour éviter d’avoir à appeler un chat, un chat, et un arabe, un arabe.
          C’est absolument faux que de pépier tout le jour durant que la première génération était « intégrée »

          ils avaient un boulot ? Et alors Faut leur remettre la Légion d’honneur pour ça ?

          Ils ont fait le choix d’inscrire leur gosses dans une culture étrangère à celle de notre territoire et de cultiver dans toutes les dimensions de leur vie un différentialisme qui ne pouvait qu’à terme poser un problème.

          C’était prévisible, certains l’ont prévu, on leur a craché dessus.

          Les générations suivantes, marquées par cette extranéité choisie, se sont en plus régalées du discours dénigrant et culpabilisateur propagé par le marxisme culturel qui régit le champ « intellectuel » et académique.

          On n’est pas là à écrire une monographie de pseudo-sciences sociales, il y a une menace et il faut l’éliminer, définitivement.

  2. zharkaiev dit :

    Plutôt Vladimir qu’Emmanuel !

    • Eric dit :

      Bien le bonjour. Il fait quel temps à Saint-Petersbourg ?

      • Ras dit :

        Vu la vitesse à laquelle la France est détruite, il va falloir se poser la question de ce qu’il y aurait à perdre à délocaliser la capitale à Saint Petersburg …

  3. Robert dit :

    Laurent,
    Si on reprend l’histoire dans son ensemble, ce n’est pas « Nicolas Hénin, ancien otage de Daesh, a fait les frais » mais Patrick Jardin. Ce père a perdu sa fille dans des conditions terribles au Bataclan, il a du supporter les donneurs de leçons de morale concernant ce massacre avant de devoir supporter une énième leçon de morale de la part d’un ancien otage de Daech qui reconnaissait que les geôliers « français » était les plus sadiques, mais devant le manque d' »humanisme » de ce père d’une victime qui elle n’a pas survécue, il se permet de la ramener. Qu’il le pense est son affaire, mais qu’il vienne donner des leçons, et comme journaliste ancien otage il sait le poids de son propos, et porter un jugement sur un père inconsolable est particulièrement inacceptable.
    Il a récolté ce qu’il a semé, et l’attitude de vengeance est normale quand on a perdu un proche dans des conditions horribles. Je ne dis pas qu’elle est la meilleure, mais je ne me permettrais jamais de donner des leçons de morale à celui qui a perdu un proche dans de telles conditions et qui voit les organisateurs du carnage rentrer en France.
    Ne pas être en colère quand on a vécu ça peut être la conséquence d’un phénomène de protection psychologique ou d’un déni, mais porter un jugement public sur celui qui manifeste sa colère est soit le signe d’un endoctrinement idéologique soit un manque de respect envers ceux qui ne parviennent pas à sortir de leur colère.
    Nicolas Hénin se serait épargné le harcèlement des réseaux sociaux en évitant ce procès d’intention.

    • Fred dit :

      @ Robert
      Être en colère, c’est humain ; appeler au meurtre, ce n’est pas une question « morale », c’est un délit, .
      Nicolas Hénin ne fait pas la morale, il dénonce un délit, c’est le devoir de tout citoyen.
      .
      Ton argumentation de jésuite est malhonnête, et ce d’autant plus tu en es très conscient (c’est un péché).
      .
      Tu m’expliquera comment un chrétien comme toi concilie la morale christique et la peine de mort ?

      • petitjean dit :

        relisez la Bible !
        la peine de mort n’y est pas proscrite
        ça fait combien de temps que vous ne l’avez pas lu ?…………………

        • Fred dit :

          @ petijean
          Dans l’ancien testament, il y a des témoignages de mise à mort, certes ; mais elles sont actées, pas approuvées (l’Homme ne connaissait pas alors la loi de Dieu).
          .
          En témoigne l’arrivée de Moïse qui reçoit les consignes de Monsieur Dieu, qui grave sous ses yeux les Tables de la loi (extrait du Livre de l’exode) : 20.13 « Tu ne tueras point ».
          .
          Moi, je ne crois pas à cette histoire du Mont Sinaï, ni en l’existence d’un quelconque Dieu, mais pour un chrétien, jusqu’à preuve du contraire, il s’agit d’un dogme.

        • Robert dit :

          Petitjean,
          Epargnez vous de répondre à un menteur qui prêche le faux, pour placer sa petite crotte.
          Vous le faites exister en lui répondant.

        • Robert dit :

          Un autre père de famille d’une victime de Mohamed Merah, le caporal Abel Chennouf qui, touché une première fois, essaiera de ramper vers une boulangerie proche avant d’être achevé au sol, demande au président de ne pas rapatrier ces islamistes dont certains étaient liés à Merah et ont contribué à ces crimes.
          A la différence de ces soldats, certains morts du Bataclan dont la fille de Patrick Jardin faisait partie, ont été victimes de mutilations par les terroristes.
          Il est facile de condamner une colère, il est plus honnête de chercher à en comprendre les causes.
          Le prétendu « humanisme » de certains va accorder des privilèges de droit et d’humanité à des gens qui n’ont eu aucune pitié pour leurs victimes et reprendront peut-être ce chemin une fois chez nous.
          C’est le droit, la loi, l’égalité, on ne va pas s’attarder à compatir avec les victimes qui, certes involontairement, ont remis en cause le vivre ensemble et la diversité qui nous est si chère. Le déguisement de l’humanisme et de la loi cachent parfois de bien sombres intentions.
          https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/affaire/fusillades-dans-le-sud-ouest/le-pere-d-une-victime-de-mohamed-merah-demande-a-emmanuel-macron-de-refuser-le-retour-des-jihadistes_3183051.html

        • petaf dit :

          se raccrocher à la religion …ça marchait au moyen age ,il faudrait peut être un peu évolué non ?

          • Vince dit :

            Evoluer vers quoi ? Comparez la scolastique du Moyen-Âge avec les discours débilissimes du post-modernisme, vous verrez que l’évolution intellectuelle va pas forcément dans le bon sens…
            .
            Enfin on cause, on cause, mais c’est l’heure de Touche Pas à Mon Poste. Faut évoluer donc.

          • Robert dit :

            Petaf,
            Parlez nous de cette loi scientifique que vous nommez l’évolution.
            Même vous êtes religieux, mais vous faites du progrès, de l’évolution, de la liberté une religion. Moi, je préfère que les choses soient en ordre, la liberté comme moyen et la vérité comme but.
            La vérité, vous voyez, ce qui éclate sous nos yeux mais que vous persistez à refuser, l’être humain est un animal religieux. S’il n’a pas de foi faite pour l’homme, et non juste une loi, il désespère de l’homme, comme c’est le cas avec l’islam.
            Face à saint Thomas, je ne vois guère de philosophie réaliste de notre époque mériter la comparaison. Humaniser Aristote, il fallait le faire.
            Vous avez Sartre, Foucauld, Marx et tant d’autres qui nous engagent à courir vers l’abime.

      • Ras dit :

        la France devrait remettre Nicolas Hénin aux mains des djihadistes, afin qu’il soit en première ligne du risque auquel il entend soumettre nos compatriotes.

  4. Barfly dit :

    Je ne sais pas pourquoi mais je sens que toute cette merde va nous retomber dessus.
    J’aimerai pas habiter à Levallois-Perret, le jour du premier arrivage. Se sera potentiellement la cible d’une attaque terroriste kamikaze.
    Quel bordel on se prépare.

  5. petitjean dit :

    Après des centaines de morts et de blessés victimes d’attentats islamistes, Macron décide néanmoins de rapatrier des islamistes en provenance du Moyen Orient.
    « Ce sont d’abord des Français avant d’être des djihadistes. » déclare un ministricule !
    Les bras armés d’un califat criminel ont choisi comme patrie celle de l’islamisme radical. Leur nationalité est devenue leur vision de la religion musulmane. Leur patrie, c’est la charia. Ils n’ont plus aucun droit à la nôtre. Ils doivent être punis là où ils ont sévi, en leur chère terre d’islam. Tout le reste n’est qu’arguties juridiques autour d’un état de droit obsolète. On met en avant les femmes et les enfants. Les femmes sont souvent les pires. Les enfants bien sûr n’y peuvent rien. On peut envisager avec les autorités sur place le cas par cas.
    « Les contribuables n’ont pas particulièrement vocation à faire en sorte que des djihadistes qui voulaient les tuer soient nourris, logés, blanchis et au chaud »
    l’arrivée de ces nouveaux contingents de djihadistes venus de Syrie, « qui sont les durs des durs » et sont donc « auréolés de gloire » dans le milieu islamiste, est une menace mortelle pour les français
    Macron se moque de la sécurité des français lui qui voyage en voiture blindée avec des centaines de policiers pour sa protection
    Macron ne veut pas les déchoir de leur nationalité, comme l’ont fait les Britannique, il préfère faire revenir des bombes à retardement
    Les français, ces zombies, ils en pensent quoi ?….

    • Fred dit :

      @ petitjean
      Étrange … Tu voudrais qu’ils soient punis « chez eux » … Mais leur « chez eux » se réduit de jour en jour comme une peau de chagrin et devrait bientôt disparaitre, et c’est heureux. Comprends pas ta logique.
      .
      Quand à « les déchoir de leur nationalité », explique moi ce que cela changerait au problème, à part qu’ils auraient un gros chagrin y afférent, ces saloperies ?

      • petitjean dit :

        cher Fred, j’attendais avec impatience vos lumineux commentaires, vos brillantes analyses
        C’est un plaisir toujours renouvelé !
        Mais peut être avez vous peu d’espace de cerveau disponible compte tenu de vos brillantes activités . Après tout, la géopolitique comme la politique c’est compliqué. Il faut une longue mémoire, il faut beaucoup lire, documenter, recouper, lire les analyses étrangères. Non, je le reconnais, c’est du boulot !
        ps; je vous invite à utiliser le « vous » avec moi. C’est tellement plus élégant…..

        • Fred dit :

          @ petitjean
          Peut-être, as-tu beaucoup lu, et plus que moi, j’en suis fort aise.
          Du coup, ce qui serait interessant, ce serait une argumentation de ta part et pas seulement la seule affirmation que tu as la plus grosse (cervelle).

        • Fred dit :

          @ petitjean
          Si j’utilise le tutoiement citoyen avec toi, comme avec tous, il ne faut pas y voir un signe d’irrespect – bien au contraire – mais une reconnaissance de l’autre comme un frère humain, égal à moi, duquel je ne suis pas supérieur, ni inférieur d’ailleurs.

          Saches par ailleurs, qu’il m’arrive sur certains sujets d’être d’accord avec toi – si, si – il ne faut pas faire de « Corrélation illusoire », car dans ce cas je ne suis pas du genre [comme la plupart d’entre nous] à commenter par des « bien dit », des « +1 », des « je suis d’accord » qui encombrent inutilement les discussions et ne font en rien avancer le débat.

          • Vince dit :

            Notez techniquement que si vous utilisez le vouvoiement de politesse réciproque, vous aboutissez au même résultat que le « tutoiement citoyen ». La classe (réciproque de surcroît) en plus.

  6. JG von Rheydt dit :

    Une mesure dont devrait se réjouir l’extrême-droite qui réclame l’expulsion de France des criminels vers leur pays d’origine. Malheureusement tout se perd, au vu des commentaires l’extrême droite ne semble plus recruter dans les facs de droit et a perdu considerablement de sa « droiture » en préfèrant les déclarations des dirigeants populistes

    • Frank dit :

      @ JG von Rheydt Curieux post, dont je n’arrive pas à saisir le sens et la finalité.
      Pour m’éclairer, pourriez-vous, en ce 8 février 2019, me définir « l’extrême droite » en France? Qui? Située à quel niveau? Combien de divisions? Quelle représentativité? Quelle existence politique et constitutionnelle? Quel vivier universitaire? les UFR de Droit de Nanterre ou Villetaneuse?
      Personnellement, je suis convaincu que Mélanchon est devenu d’extrême droite, puisqu’il a dévié de l’origine trotskiste/ lambertiste/OCI de ses débuts, comme les Cambadélis/Yokas et tellement d’autres. Et avec ses 17 députés déviants et repus, qu’ils faudra rééduquer. Le lendemain du Grand Soir…
      Vous avez raison, la « droiture » se perd, mais c’est un simple problème de curseur médiatique.

    • petitjean dit :

      voudriez vous traduire votre salmigondis ?
      Et pour faire simple et pour votre culture, la ligne de fracture politique aujourd’hui, la seule, se situe entre les européiste-mondialiste-immigrationistes et les autres. Les autres, ce sont les souverainiste-identitaire-patriotes
      vous voyez, c’est simple à retenir…………
      c’est très clair et très simple…………..

      • Robert dit :

        Petitjean,
        J’ai passé ma jeunesse dans une banlieue communiste ou il ne faisait pas bon sortir le drapeau français.
        Le drapeau rouge par contre, pas de problème.
        Puis le résultat du regroupement familial a vu cette banlieue devenir de plus en plus arabo-musulmane et il n’y faisait toujours pas bon sortir le drapeau français.
        Par contre les drapeaux des pays d’origine de ces immigrés, pas de problème.
        Aujourd’hui, ils font la loi dans ces banlieues et il ne fait toujours pas bon y sortir le drapeau français, les drapeaux maghrébins pas de problème auxquels s’est ajouté parfois un drapeau noir avec des trucs en arabe écrit dessus. Mais comme c’est interdit par la loi, ils préfèrent celui des frères musulmans qui dit la même chose et n’est pas interdit.
        Le patriotisme, c’est trouver normal qu’en France, on aime et on choisisse la France et pas sous conditions, et trouver anormal que des patriotes d’autres pays exhibent leur patriotisme chez nous tout en prétendant nous empêcher d’exprimer le notre sur notre terre.
        Appelez cela comme vous voulez, je m’en fiche, mais je sais que nos soldats risquent leur vie pour pouvoir lever leurs couleurs sans se faire insulter, traiter de fachos voire pire. Celui qui a des doutes, ou peur, d’exprimer son amour de la France devrait s’expatrier parce quand ça va chauffer, ce n’est ni la lâcheté ni la démagogie qui leur épargneront l’égorgement et le viol à leurs femmes.

  7. Julien dit :

    Retour des djihadistes en France…ok.
    Entre dix et quinze ans de taule pour les plus malchanceux et ils seront libres.
    Connaissant les précédents de fichés S qui finalement passent à l’acte, de « gentils pratiquants très pieux » qui pètent un cable, de gars au casier long comme leur bras qui ne retoennent pas les leçons et recommencent sitôt sortis:
    Je dis qu’il y a mise en danger de la vie d’autrui, et qu’une information judiciaire pourrait être validée.
    Mon point de vue.

    • Barfly dit :

      En effet, des victimes ou proches de victimes pourrait très bien attaquer l’Etat dans un cas pareil. Je pense que c’est faisable.

  8. petaf dit :

    c’est la première fois que je serais content s’il y avait un crash !! pourvu que …!

    • MD dit :

      Pas une petite pensée tout de même pour l’équipage et les soldats chargés de le protéger et d’escorter les  »rapatriés »?
      Un avion de transport qui s’écraserait sur la planète avec une cargaison de barbus et/ou leurs familles, çà ferait quand même désordre. Avec tout les complotistes qu’il y a un peu partout, l’USAF serait accusé de l’avoir exprès et n’a sûrement pas envie d’avoir ce genre de pub . Car après çà, Trump pourrait dire qu’il ne fournira plus ni avion, ni escorte.

  9. Math dit :

    Le mieux serait que ce rapatriement tombe à l’eau…

  10. Très bien de les faites venir. GIGN et tout le tintouin. Et après ???? Qui va les gérer ces gars ??? La pénitentiaires avec des surveillants sous payer, pas formé, sans établissements adaptées avec un seul sifflet comme arme ??? Qui va payer pour des gars qui ont tuer des innocents ?!! Pourquoi aller les récupèrer ?? Laissez les là-bas bon sang. Qu’il soit puni et condamné à mort sur les terres ont ils ont tuer. Pour moi il ne sont plus français. Sachez tous que ces gars vont coûté une fortune à nous tous sans compter les dérivés dans les prisons. Les prisons ne sont pas étanche. Les risques d’attentat sont réel. Nous avons pas fini de pleurer français….

    • Fred dit :

      @ Manuel Martins
      Tant qu’ils étaient aux mains des FDS, ce n’était pas un problème qu’ils restent là-bas.
      – Mais s’ils se retrouvent seuls dans la nature (à la suite de combats entre Turcs et FDS), cela devient un grave problème.
      – Mais s’ils tombent aux mains de la Turquie ou de la Syrie, ces deux pays qui ne sont pas exagérément nos amis, peuvent les instrumentaliser en menaçant de les libérer. C’est ce qu’a fait Bachar El Assad au début de la guerre civile, en relâchant les islamistes qu’il détenait pour diviser l’opposition (réussite totale), et dé-crédibiliser ses opposant aux yeux de l’opinion mondiale.

      • intruder dit :

        vous reprochez a bachar de les avoir relaché, mon pauvre ami, mais nous aussi on les relachera apres 10 ans de tole pour les plus malchanceux! et si le grand vizir de constantinople veut les instumentaliser ce sera parfait, ils seront au coeur de l europe.

  11. Bravo-charlie dit :

    D’une part on envoie nos Mirage casser de l’islamiste en Afrique subsaharienne, d’autre part on accueille de l’islamiste de Syrie. Allez comprendre cette politique de gribouille ……(la nationalité n’a rien à voir, ils sont tous charia d’abord)

  12. ced dit :

    Nos démocraties mollassonnes sont malades, intoxiqués par la religion des droits de l’homme. En dehors de la peine de mort ou d’une vraie condamnation à perpétuité qui n’existe pas, il n’y a pas d’autre justice, au vrai sens du terme. La réalité, c’est que si certains iront en prison, à nos frais, pour en ressortir dans quelques années, beaucoup d’autres seront laissés libres. Préparer les bougies….

    • Barfly dit :

      La démocratie n’a rien à voir avec ce problème. A d’autres périodes de notre histoire, la République a su se montrer ferme, autoritaire, courageuse, déterminée ect… La république sait faire face, elle s’adapte à n’importe quelle situation, c’est juste une question de volonté politique, et aussi de notre capacité à combattre. Notre société n’était pas prête à faire face à l’extrême violence des terroristes malgré les mises en garde de certains spécialistes. Il y a eu une forme de sidération pour un grand nombre de personne, ceux qui vivaient un peu dans leur bulle.

      Les choses bougent petit à petit mais nous sommes toujours dans la réaction. L’aveuglement, c’est un mal français. Depuis quelques années nous avons quitté une forme de naïveté et nous mettons les moyens en notre possession pour combattre le terrorisme sur notre territoire comme à l’extérieur (on peut toujours mieux faire) mais il est un domaine où nous sommes toujours dans l’aveuglement c’est celui concernant l’idéologie de l’islam radicale que nous n’arrivons pas à combattre, que nous avons peur de combattre, et pire encore que nous minimisons. Je pense que l’idéologie est beaucoup plus dangereuse, vicieuse que la terreur elle même. A l’heure actuelle, cette idéologie fait des ravages en silence, elle s’affirme de plus en plus en utilisant l’islamophobie pour éviter toute critique, elle se répand avec de plus en plus de zèle et ceux qui en doute se réveillerons trop tard comme d’habitude.

      • Ras dit :

        La république est a-nationale. Elle a fait montre de dénégations dans ses débuts pour donner le change.

        Vous voyez maintenant que c’était des pitreries. La république ou la nation.

        C’est le vrai choix qui s’est toujours posé, même si la defense de la nation a pu passer par la cérémonie de la république en son temps

    • petaf dit :

      et les marches blanches inutiles …

  13. floco dit :

    Il faut retenir les noms des personnes, organismes etc .. qui vont permettre le retour de toute cette gente, et dans cas ou l’un de ces djihadiste commet le pire, même 10 ans après, les mettre devant leur responsabilité. Le responsable mais pas coupable faut pas en abuser !!!

    • petaf dit :

      Le responsable c’est macron et dans 10 ans il sera entrain de profiter de sa pension de président !

      • petitjean dit :

        « Le responsable c’est macron »
        les responsables du naufrage de la France ne seront jamais jugés ! (ceux qui furent responsables du désastre de 1940 l’ont-ils été ? )
        Et il se trouve que les peuples ignorants sont très doués pour élire leurs bourreaux…

      • bat dit :

        et bien il faudra l’attaquer en Justice …ce type ne devrait même pas être président ,il aurait dû être condamner pour temps de paroles abusif …le CSA donne des règles ,hors macron n’ayant jamais été élu ni son parti non plus ,hors la loi sur le temps de paroles est très claire là dessus ..pas de partis avant ni d’élus ,il avait droit à moins de temps de paroles que Asselineau …le temps de parole que macron, est ses sous fifres ont obtenu avant l’élection présidentielle et la législative est une injure à la loi ….

    • Ras dit :

      Absolument. Il faut tenir ces personnes, et non des institutions abstraites, pour responsable à titre privé.

      Ils dévoient le mandat de la nation qui leur est donné en choisissant volontairement de mettre la vie de nos compatriotes en danger.

      S’il se passe quelque chose ils doivent payer.

  14. Semerie dit :

    Les freres kleins de retour c’est inimaginable il faut que les forces speciales fassent le boulot

    • Barfly dit :

      Les frères Clain ont un rôle central dans la nébuleuse terroriste française. Ils sont le vecteur commun entre Mohammed Merah, Medhi Nemmouche, les attentats du Bataclan et les filiales de recrutement vers l’Etat islamique. Si ces mecs là ne prennent pas perpétuité, c’est à désespérer de tout.

      • Robert dit :

        Barfly,
        Perpète, c’est autour de vingt cinq ans avec une peine de sureté et un refus de libération dans des cas très graves et précis.
        Vous pariez combien qu’ils ne prendront pas autant et que la perpétuité ne concernera que la douleur des familles de victimes ?

      • OTOOSAN dit :

        « Si ces mecs là ne prennent pas perpétuité »…ben ça dépendra pour quel « Service » ils travaillent !

      • Ras dit :

        Si vous enlevez ces têtes, il reste quand même le terreau sur lequel ils prospèrent, qui n’est pas moins dangereux.

        Nous sommes organisés pour faire face aux menaces exprimées.

        Il faut rendre grâce à ces gens qui révèlent explicitement la teneur de notre ennemi qui sans eux grossit de manière souterraine.

  15. iroise dit :

    au menu chez pauvre France : 1 – La taule bien logé, bien nourri avec un diplôme pour bon comportement
    2 – Enfin la Liberté (le plus vite possible) !!!

  16. Surfmoi dit :

    La Guyane et la Polynésie sont aussi La France, je crois qu’il y a quelques îles avec des bâtiments à remettre en état… Cela les occuperaient en attendant leur procès suivi d’un long séjour au soleil … Il y a aussi la réunion, saint pierre et Miquelon ,les kergelen , pourrai même leurs demander leurs préférences

    • Robert dit :

      J’ai une préférence pour la réunion. Nous pourrions envisager des activités nautiques au milieu des requins

      • Robert dit :

        Robert, le catho,
        Nous ne sommes pas des sadiques, une peine juste et adaptée me conviendrait. Suppression de la nationalité française ou indignité nationale pour ceux qui ne sont que français, expulsion immédiate pour les premiers et emprisonnement à vie pour les seconds.
        Mais finalement, je me demande si je suis plus humain que vous.

    • jean pierre dit :

      oui les kergelen c’est bien.Leur faire couver les oeufs de mouette ou de goeland, c’est bien aussi.Climat frais sans grandes amplitudes des températures dans une humidité à quasi 100%.Ils vont pouvoir rouiller après avoir dérouillé.

    • francois dit :

      les habitants des iles et territoires que vous citez apprecieront votre idée..

    • feruri dit :

      Oh chaplin, je suis fiu de toi, colonialiste invétéré que tu es.
      Alors comme ça nous sommes la poubelle de la métropole? Qu’avons nous fait pour mériter ça? Comme s’il n’y avait pas de bâtiments à remettre en état en métropole. Sacararai va.
      Et alors toi tu nous envoies des futurs instructeurs paramilitaires islamistes pour former à la guérilla nos indépendantistes. C’est balo.
      Sinon, comme solution la Légion, c’est vraiment plus mieux cool non? Beaucoup plus très mieux bien à tout point de vue. A feruri pai e hoa era.

  17. gali dit :

    Je n’arrive pas à comprendre cette politique…on cherche des arguments pour justifier ce qui est incompréhensible pour le français de base …. pourquoi ne pas les confier au président de la Syrie il en serait quoi faire…. cette histoire de chantage ne tient pas la route.

    • petitjean dit :

      « les confier au président de la Syrie »
      la France a financé et armé les opposants islamistes au gouvernement légal du Président Assad. La France n’a plus d’ambassade à Damas
      livrer les égorgeurs à Assad c’est le reconnaitre !…..

      • intruder dit :

        le reconnaitre n est pas un probleme, qu un politique retourne sa veste ne choquera personne, et je vous parie que dans 4 matins l ambassade rouvrira!

  18. lym dit :

    Le problème, c’est surtout de n »avoir pas utilisé le temps de détention Kurde (il ne fallait pas être bien futé pour se douter que cela aurait une fin) pour mettre sur pieds un discret Guantanamo, idéalement au milieu d’une région fort inhospitalière, ou on aurait pu tirer les verts du nez des gradés et tuer à la tâche les sous-fifres à étendre les installations initiales à la pelle et à la pioche pour encaisser le nombre croissant de leurs co-religionnaires posant problème.
    Les poser à Velizy pour les coller à Levallois (cad en pratique dans les prisons d’IDF avec nombreux transferts à risque à la clef+risque de faire encore plus tâche dans le milieu carcéral) témoigne de l’impréparation de gouvernants dont la première qualité serait normalement… de prévoir.

  19. DRAILLET dit :

    Il y a aussi CLIPPERTON dans le PACIFIQUE on met quelques tentes et comme repas il y a les crabes ??????????

  20. jyb dit :

    J’entends bêler à qui mieux mieux : souveraineté, souveraineté… Alors soit on est un pays souverain qui assume ses responsabilités à l’égard de ses citoyens et de leurs ennemis, soit on délègue ce pouvoir régalien à une entité floue avec tout les risques que cela comporte. La détention de ces terroristes sous une autre autorité que française est un moyen de pression. Un minimum de cohérence politique serait la bien venue.
    Mais au titre de cette cohérence, en laissant un état souverain comme l’irak, juger des terroristes étrangers, nous n’avons pas à lui demander de ne pas appliquer les sanctions que son outil juridique prévoit.

    • petitjean dit :

      « soit on est un pays souverain »
      mais nous ne sommes plus un « pays souverain » !!
      comment peut-on ignorer une telle réalité ?…..

  21. Hotday dit :

    avec une allocation familière ?

  22. pRcam dit :

    Il y a un endroit sympa où contribuable pourrait consentir à leur payer des vacances à l’ombre : guantanamo

  23. Breer dit :

    Il est clair que la politique des droits de l’homme appliquée par nos dirigeants, et notre justice démagogique devenue incapable de fermeté et de sévérité, polluée par la propagande de gauche depuis des décennies est en train de se retourner contre notre population, car le droit de se sentir pleinement en sécurité n’existera plus, « il faudra faire avec maintenant » comme j’ai entendu dire à la télé par je ne sais quel responsable politique…

    Et lorsqu’il y aura un nouveau drame d’ampleur, on verra tous ces « politiques » prendre des airs contrits et accablés, à grands coups de discours faux jetons en soutien aux familles des victimes… journaleux, et médias auront de quoi alimenter leurs programmes en boucle..

    Et nombres d’avocats et de magistrats se draperont dans leurs capes (droitdel’hommiste) faites de faux semblants, et d’hypocrisie…

  24. Laurent B dit :

    Savons nous ce que les USA vont faire des leurs ?

  25. intruder dit :

    ils sont, parait il francais , soit! les delits ont été commis en syrie , le droit internationnal n exige t il pas qu, ils soit jugé en syrie par l état syrien ?

  26. Edgar dit :

    Nous savons que la population musulmane en Europe croit, qu’elle atteindra son pic au sein des jeunes classes (les plus remuantes) vers 2035; nous savons qu’une réelle inclination envers l’application de la charia existe parmi les jeunes classes musulmanes; la situation économique en Europe est médiocre, elle ne permet guère d’espérer une amélioration de la conditions des populations précaires ou mal intégrées; l’activité des propagateurs du salafisme, sous toutes ses formes, est constante; nous savons que le salafisme comporte une dimension révolutionnaire, au sens social et matérialiste du terme; il est banal de considérer que la jeunesse peut être tentée, face à une situation inégalitaire et bloquée, de recourir à la violence. Considérant ce que je viens d’écrire, est-il vraiment indispensable d’importer sur le territoire français – pays fragile – des spécialistes de la guerre civile, du maniement d’armes de guerre, du combat urbain et de l’action révolutionnaire salafiste…?

  27. PascalWR dit :

    Quelle est déjà la statistique sur les crash accidentels d’avion?

  28. Made in France dit :

    Une cagnotte pour les kurdes.
    5000€ pour chacun de ces enfants de putains butés dans leur geôles.
    On la remplira assez vite pour qu’aucun ne repose le pied ici.
    Macron n’est que trahisons. Économique et civilisationnelle

  29. Reality Checks dit :

    Pour être plus complet, le titre de cet article devrait être :
    L’ALLER RETOUR des jihadistes français (…) par l’entremise des forces américaines
    .

  30. RG dit :

    Les crevettes de Bigeard, ils savaient y faire nos anciens

  31. Nasser dit :

    Après tous ces retours, il sera interdit de faire un sondage sur la peine de mort je suppose…

  32. petitjean dit :

    Mise en garde d’un ancien agent secret au sujet des crimes musulmans contre des Européens et du retour des djihadistes
    https://lesobservateurs.ch/2019/02/06/mise-en-garde-dun-ancien-agent-secret-au-sujet-des-crimes-musulmans-contre-des-europeens-et-du-retour-des-djihadistes/
    « Földi qualifie cette décision de pire qu’une erreur politique : c’est une stupidité ingérable et très coûteuse, une solution qui aboutit à un cul-de-sac.
    Les mettre en prison ? Ce lieu est pour eux l’équivalent d’un sanatorium et ils vont embrigader d’autres détenus.
    Et une fois libérés, ils deviennent des grenades dégoupillées et les moyens qu’exige leur surveillance sont immenses, cela mobilise des forces qui devraient être mises ailleurs.
    Jamais dans notre histoire une stupidité pareille n’a été commise : enfermer nos ennemis ensemble. Espions ou combattants, ils pourront s’organiser embrigader et comploter contre ceux qui les détiennent.
    De plus, il sera très difficile de les juger : on ne saura jamais ce qu’ils ont fait exactement ni même quelles sont leurs missions à effectuer sur notre sol. Leurs déclarations de repentance n’ont aucune valeur. » (…)

    • Robert dit :

      Petitjean,
      Très bon résumé, on ne veut voir que des gens qui pensent et veulent ce que nous voulons, or c’est faux. Et endoctrinés, ils restent à vie des grandes dégoupillées.

  33. Celtibère dit :

    Toujours prêts à rendre service les caincains ! pourvu qu’à terme, ça rendent encore plus dépendants ses « alliés ». Sinon, pour ce qui concerne la décision du gouvernement français, il suffit de lire le « Suicide français » pour en comprendre la logique. Vous avez dit fossoyeurs de la nation? bien sûr que non? et bien moi je le dis.

  34. Parabellum dit :

    On laisse ces fanatiques ennemis la ou Ils sont.et que les kurdes ou autres s en occupent…avoir cette centaine de tueurs en france c est se préparer aux pires troubles : attentats émeutes de soutien etc…et on va avoir la note à payer pour enfermer ces types à moins que des juges mous les libèrent vite…non et non ! Et qu on ne fasse pas la chanson humanitaire sur leurs familles: leurs femmes sont encore plus fanatiques et dangereuses…