La Gendarmerie nationale se lance dans la voie de « l’innovation de rupture »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

26 contributions

  1. Renard dit :

    Ca va encore être une usine à gaz dans laquelle l’institution va mettre des moyens, ça va brasser du vent pour des retombées presque nulles! Au lieu de faire des exo machin, arrêtez de recruter des gens qui n’ont pas de physique et qui ont un moral de mollusque!
    Faites revisiter la procédure pénale pour l’alléger et surtout recrutez des personnels de terrain et non pas des docteurs en machin.
    M. Lagneau, j’aime beaucoup votre blog mais par pitié, écrivez français car le <> c’est une horreur et allez chercher vos infos ailleurs que chez gend-intox.

    • Naoned 46 dit :

      Vous êtes un peu dur même si je partage votre point de vue sur le moral mais que voulez vous le gendarme ne naît pas avec un uniforme sur le dos
      C’est le pur produit de la société que nous avons créée et entretenons
      Il faut donc vivre avec son temps qu’on le veuille ou non
      Ah le bon temps des leggings,du ceinturon baudrier,de la bicyclette à moteur auxiliaire , des tournées de communes avec le cheval, du livret matricule 27,des chiottes au fond du jardin,des pv calligraphiés
      Pour ce qui est de gend intox vous tombez dans la radicalisation

    • dolgan dit :

      C’est vraie ma ptite dame, aujourd’hui c’est plus ce que s’était avant. Je vous remets un ptit jaune pour la route?
      .
      Aahh si de Gaulle était là …
      .
      NB: ne pas prendre ce message au premier degré.

    • astazou66 dit :

      @Renard, critique facile de ce site et de son contenu, allez chercher vos informations ailleurs puisque ce dernier n’a pas l’air de vous convaincre. Merci M.Lagneau continuez.

      • Renard dit :

        Ma chère turbine Turboméca, si vous croyez la voix officielle de la gendarmerie c’est que vous vivez au pays des bisounours.
        C’est dommage, la vraie vie est tellement plus intéressante 🙂

    • olivier 15 dit :

      Mr. Renard, je vous sens comme quelqu’un de l’institution…quelque peu aigri. Retraité de l’arme depuis peu, je ne le suis pas, et je pense que la Gendarmerie doit vivre et être avec son temps. Par contre, je vous rejoins en partie sur la qualité des recrutements, dantesque, où des gens ne viennent que pour la gamelle. Il y a aussi le financement, puisque nous avons vu des réservistes ne pas être indemnisés depuis… Avril 2018 ( certains viennent de percevoir…6000 € d’indemnités! ) Et pour finir, je pense que M. LAGNEAU écrit parfaitement bien le français. Il faut juste se modérer un peu en se disant que l’auteur de ce blog publie BEAUCOUP, vérifie les sources, et contrôle les commentaires ( ainsi que l’armada de trolls ). Faites en autant ! Bonne journée à tous.

      • Renard dit :

        Il n’y a pas que des engagés gamelle, loin de là mais il y a des recrutements qui se sont fait grâce aux attentas, c’est une certitude. Des gens qui n’ont pas le niveau, ni physique ni intellectuel.
        Nous avons aussi des vrais bons recrutements, des gens qui savent ce qu’ils veulent et où ils vont. Des gens qui ont de vrais projets dans l’institution, avec de très bonnes capacités intellectuelles et physiques, des gens complets en somme. reste à voir ce que ça va donner avec la réforme des retraites à venir. la gendarmerie risque d’y perdre de très bons éléments.
        Non, l’auteur n’écrit pas parfaitement le français. Je suis très attaché au français mais l’emploi du ou pas, qui avait disparu de mon commentaire, n’est pas correct. Il y a un emploi abusif du pas à la place du non.

    • Tintouin dit :

      Aigri? Cela se soigne…

  2. Faust dit :

    c’est sur que la police scientifique , c est une grosse stupidité , ADN , recoupement d infos , base de données interconnectées a l échelle mondiale , surveillance électronique dans le cadre d enquêtes , exploitation d images , décryptage des messages ( telegraph très utilisé en matière de terrorisme ) j en passe et des meilleurs … rien de tout ça ne vaudra la loupe de Sherlock Holmes hein ?

    • Renard dit :

      Lisez mes propos. Je n’ai jamais dit cela de quelque manière que ce soit. Maintenant, que la gendarmerie ait des interconnexions mondiales, je demande à être convaincu.
      N’interprétez pas ce que j’écris. Merci.
      J’attends votre réponse.

  3. Marc Edmond dit :

    Bonjour,

    Près de 500 personnes, ingénieurs, docteurs, masters, DEA, sans compter les infrastructures (peut être en usage partagé) les frais fixes et variables, cela représente une belle enveloppe budgétaire. Quelles sont les retombées pour le citoyens et les Gendarmes de terrain, car j’apprécie toujours les célèbres « retours sur investissements »? Exactement ce que soulève Renard!
    Les Gendarmes sont au Service de la population qui les rétribue, ils doivent être formés dans ce sens et non pas comme collecteurs d’impôts. Lorsque vous analysez les moyens des hommes de terrain, les budgets pour les prestations extraordinaires ( heures supplémentaires, ordres de mission, formations complémentaires,…), le suivi médical particulier, il est souvent déroutant de voir la réelle orientation des missions.
    Les Gendarmes qui connaissent leur zone d’action, qui ont les moyens de leurs missions et qui sont appuyés par une magistrature équipée, formée et en nombre suffisant, feront un travail qui certes rapportera moins d’argent mais permettra de beaucoup moins en dépenser.
    Toutes les technologies existent, il suffit de se promener dans les allées d’Eurosatory pour le constater.
    Plus de moyens « basiques » aux acteurs de terrain, des docteurs en médecine, des kinésithérapeutes, des psychologues, des personnes de confiance, donneront des Gendarmes motivés et bien formés.
    NB: ceci est valable aussi pour les militaires et les policiers.
    Etre au service d’une population en souffrance et en grande attente de soutien est un beau métier!

    Bien à Vous,

    Marc Edmond

  4. Gendarme La Vérité si je ment dit :

    Déjà que la Gendarmerie paye ses gendarmes mobile, les IJAT ne sont pas payé depuis plusieurs mois.
    Fournisse un GPB à ses réservistes, car il arrive encore aujourd’hui que des missions soit effectué dans Paris sans GPB par des réservistes, faute de matériel disponible.
    Et que la Gendarmerie paye aussi ses réservistes, 6 à 10 mois de retard de paiement de solde… sans oublier d’autres indemnités non versées depuis 18 mois …
    Quand les missions ne sont aussi plus supprimées faute de budget carburant, c’était le cas l’été 2018 …

    • John dit :

      Je pense qu’il ne faut pas opposer les 2… Le problème est exactement le même en réalité. Il y a eu trop peu de moyens pendant trop longtemps…
      C’est comme les critiques sur le fait qu’il faudrait aider en priorité les Français dans le besoin avant d’aider les autres. Mais dans cette situation, le parti qui veut aider les Français en est empêcher, et il se bat aussi pour les autres.
      Mais en réalité, les autres partis pourraient décider d’apporter des aides à une catégorie de personnes, car le volume d’aide nécessaire est tellement faible comparé à celle nécessaire pour les Français…
      Donc budgétairement, je pense que souvent on cherche les économies au mauvais endroit, et le système n’est pas repensé…

  5. Lagaffe dit :

    A noter le dossier complet sur la cybersécurité et la protection des données sur la dernière publication de la Revue de la gendarmerie nationale disponible gratuitement sur Calaméo : https://fr.calameo.com/read/0027192929f9a0d9dc123

  6. golf dit :

    Qu’en pensent les Docteurs Ingénieurs Scientifiques mastérisés, les fabricants des graphiques mangeurs de temps, du taux d’automobilistes en défaut de permis-assurance consommateurs de cocktails alcool -drogue, vu que la Gie n’a plus ou presque de gendarmes de base à mettre sur le bord des routes sauf pour les opérations médiatiques spectaculaires ?

    Parce que les gendarmes ne sont plus sur le bord des routes ils sont presque tous tellement diplômés qu’ils occupent des bureaux bardés d’ordinateurs à graphiques, la Gendarmerie s’est embourgeoisée, elle est devenue une arme d’officiers, quel est le TE d’officiers depuis ses rebellions de 2001?
    Qu’en pense le gendarme Benala ? l’ami du gendarme Crase, Bennala ex chauffeur de Sébastien Lecornu, également gendarme réserviste, devenu quelqu’un qui occupe exagérément l’espace médiatique.
    Est- ce là l’innovation de rupture ? cela fait peur.

    • John dit :

      Il y a une fausse image de la police dans l’inconscient collectif… Parce que les seules fois où on les voit, c’est dans la rue ou dans leurs véhicules, certains pensent qu’ils ne sont utiles que dans la rue…
      Et que faites vous de tous les autres crimes? La route n’est qu’une partie de leur travail….
      Si vous avez besoin d’une équipe d’enquêteurs, une bonne équipe peut être composée de licenciés en droit, de personne qui ont uniquement une formation de gendarmes et beaucoup d’expériences, qqun avec un background scientifique, etc…
      ..
      Pour ce qui est des crimes en col blanc, il vous faut des personnes très à l’aise avec les notions de finance, de comptabilité, avec les concepts de lois complexes, …

      On peut aussi parler de crime organisé où les patrouilles ne servent à rien si il n’y a pas d’autres approches en parallèle vers un même but…

  7. Duc d'Orléans dit :

    Il ne faut pas mépriser le progrès scientifique, mais il faut se méfier d’une Gendarmerie presse-bouton, bien assise au chaud devant des écrans. La Gendarmerie et c’est ce qui faisait sa force est une arme de terrain et de contact avec les populations, par tous temps et en tout lieux. Le brigadier Pandore n’était pas Bac+12

    • John dit :

      En réalité, comme dans bien des domaines, une diversité de background permet d’élargir le champs de compétence de toutes organisations.
      Ce n’est pas les Bac+0 contre les Bac+12 le sujet. Il faut les 2, police scientifique, crimes en col blanc, etc… requièrent des compétences très pointues, et pour certaines parties, seules les études permettent cette expertise. Il faut simplement une bonne diversité,

    • garance dit :

      et oui, comme la 4L a tué le contact avec le citoyen par rapport à la patrouille à pieds ou à cheval (je rigole …quoi que). Rappelez moi la finalité napoléonienne du canton?

  8. Marensin dit :

    Le brigadier Pandore n’était pas Bac et encore moins Bac+12, il rédigeait ses procédures en français correct et sans fautes d’orthographe, les tapait sur une machine à écrire payée de ses deniers et on le prenait pour un con en brocardant ses origines rurales.
    Si le Pandore actuel est moins sur le terrain et au contact des populations, à qui la faute ?

    • dolgan dit :

      Vous êtes tellement à cours d’arguments passéistes que vous en êtes réduit à faire appel à Pandore? C’est ridicule.

  9. Czar dit :

    Ca leur coûte plus cher, aux Pandores-à-galons de donner des noms français à leurs projets au lieu de bafouiller en globish, histoire de faire maudairne, en bons ploucs provinciaux qu’ils sont ?

    • PK dit :

      D’accord sur l’idée.

      Mais ce n’est pas en général la culture de la province de faire ce genre de sabir : c’est typique de l’inculture citadine en général et de la prédominance d’un courant débile, en général très parisien.