La DGA commande 4 nacelles de ravitaillement en vol « NARANG » de plus pour les Rafale M

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. Frédéric dit :

    16 exemplaires pour un seul groupe aérien d’une grosse trentaine de Rafale M, c’est très correct, mais je m’étonne du long délai de livraison. Ces  »bidons » sont fabriqués à la main ou quoi ?

    • Jupiter dit :

      On en est pas loin.
      C’est comme les missiles nucléaires, on est très loin de la grande série. Avoir une industrialisation permettrait de réduire les temps mais vus la taille de la série, les coûts ne seraient pas absorbable et les NARANG seraient plus cher encore.

    • dolgan dit :

      Effectivement, ça doit être fait à la pièce et à la main principalement (enfin à la machine outils). on parle de 16 exemplaires.
      .

    • Vroom dit :

      A la main , comme les Rafale. Et puis , ça fait du travail pour presque 4 ans !

    • John dit :

      On ne parle pas de fabrication en série.
      La DGA et les politiciens on enfin compris une chose.
      Fabriquer beaucoup et très rapidement coûte moins cher sur le court terme, mais sur le long terme, c’est une autre histoire….
      Avec un tel délais, les défauts éventuels peuvent être corrigés avant que toutes les nacelles aient été livrées.
      Mais le vrai élément à prendre en compte, c’est celui qui a fait disparaître les armuriers en France. Produire sur une très courte période fait courir le risque de l’arrêt total de l’activité d’une entreprise si elle n’arrive pas à exporter.
      La France qui travaille enfin intelligemment avec Dassault pour avoir une continuité dans la production du Rafale aura la possibilité de faire de nouvelles commandes si nécessaires.
      Avec une production plus condensée, le Rafale serait un peu moins cher (la différence venant des frais fixes relatifs à la production). Mais qu’arriverait-il en cas de besoins additionnels rapides? Commande à l’étranger.
      Même si ces nacelles ne sont pas comparables au Rafale en terme de production, conserver les compétences à l’interne le plus longtemps possible augmente les chances de ventes à l’export !
      Et comme la France tient à pouvoir fabriquer son armement, elle doit s’adapter à ce contexte de matériel très pointu mais en faible nombre.

    • Wagdoox dit :

      C’est évidemment pas fait à la main mais avec des machines.
      Le coût est évidemment plus cher par pièce puisque sur une série très faible.
      On essai de récupéré des pièces produites en grandes quantités pour d’autre usages quand c’est possible. Le civil apport beaucoup dans ces cas là. Sinon c’est de l’usinage sur mesure.

  2. wagdoox dit :

    Ce qui veut dire qu’on va vers une augmentation importante du nombre d’avions présent sur le CdG.
    On va vers une augmentation de 24 à 32 Rafale.
    On n’est pas loin des 36 rafale prévus à l’origine.
    Ça veut aussi dire que les menaces évaluées sont plus importantes…

    • dolgan dit :

      Lors de sa mise à jour, on a viré des trucs devenus inutiles. ça fait qu’on a un peu plus de place dans le hangar. Sans doute assez pour 2à4 rafales supplémentaires dans le hangar.
      .
      Rien à voir avec une adaptation à la menace.

      • Wagdoox dit :

        C’est en réalité beaucoup plus on est passé de 24 à 30 avant la refonte (en virant la majorité des équipements sem) et là on passe à 32. Donc 8 de plus par rapport à 2013.
        Sauf que l’emport d’un plus grand nombre d’avion coûte également plus cher par mission. C’est calibré en fonction de la mission mais là c’est utiliser le format Max pour avoi un Max de ravitailleur probablement pour faire face au déni d’acces en mettant le PA hors de porté, dans la même logique que le drone ravitailleur de l’usnavy. Donc si mais j’ai peut être pas été assez clair au départ

    • Lejys dit :

      Qu’est-ce que qui vous amène à cette augmentation du nombre d’avions sur le CdG?
      OK, 12×2 =24, et 16×2+32, mais je serai surpris que le nombre d’avions sur le CdG ne soit lié qu’à cette commande de NARANG associé à la simple opération arithmétique « x2″….
      Mais je reste ouvert d’esprit, et preneur d’infos !

      • Wagdoox dit :

        Non vous prenez le problème à l’envers c’est la commande de NARANG qui est faite en fonction des avions du CdG.
        Et ça recoupe parfaitement les tests fait en 2015 sur le nombre de rafale maxi, la mn était arrivée à 30 et disait pouvoir monter plus, le soucis c’était de garde du flexibilité de mouvement plus que de places avions. Maitenant que la totalité des équipements sem ont été retiré on doit être à 32 rafale. Peut être qu’on pourra monter encore plus jusqu’à 36 mais pour l’instant on en est là.
        Il y avait un bonne article de meretmarine sur le sujet

        • Lejys dit :

          Je ne prend le problème dans aucun sens, je demande juste sur quelle base vous affirmez que sur le PA CdG, il y a toujours un ratio d’une nacelle pour 2 Rafale? Il y avais certes 24 Rafales pour 12 nacelles auparavant, mais en quoi ça permet d’affirmer la constance de ce ratio ?

    • Fralipolipi dit :

      @wagdoox
      Il y a peut-être quelques nacelles qui vont servir ailleurs qu’à bord du PAN CDG, ou bien ailleurs que dans la MN … à l’AA par exemple (why not ?) 😉
      .
      A part cela, la principale conséquence du tout Rafale à bord du CDG est que certains Rafale sont plus facilement dédiés sur plusieurs jours à ce rôle continu de nounou. Un plus grand parc Rafale à bord évite d’avoir à jongler en permanence, et permet de mieux fluidifier et optimiser les armements des divers avions.
      Du coup, sans même augmenter le nombre de nacelles, le simple fait de dédier certains avions au rôle de Nounou garantit une meilleure capacité globale en la matière (et je ne pense pas qu’il y ait besoin de 12 nacelles à bord du CDG en opération, la moitié doit être bien suffisant, même avec un GAe en full Rafale).
      … c’est pourquoi ces 4 nacelles commandées en plus sont peut-être destinées à d’autres profils de missions (?) (grosse supposition de ma part).
      .
      En tous les cas, merci Laurent Lagneau de nous fournir des infos sur cette nacelle que bien peu de médias évoquent 🙂

      • Wagdoox dit :

        C’est bien les rafale m qui sont concernés après, oui ça peut aussi servir aux entraînement sur base. Mais c’était déjà le cas. Et de même je ne vois pas la moitié des avions du cdg utilisés comme nounou pour l’autre moitié. Donc je vous rejoints mais ça reste un indicateur des capacités maximum du PA et notamment pour affronter une zone très défendue avec des armes longues portées capables de toucher le PA, ainsi que la navy veut un drone de ravitaillement.

    • John dit :

      Sauf erreur l’aéronavale intervient aussi à l’étranger depuis des bases à terre?
      De plus, on parle de très long terme pour la réception de toutes les nacelles. Et en plus, il faut pouvoir former les pilotes, donc cela signifie d’avoir ces nacelles ailleurs!

  3. Midas le voltigeur dit :

    mediapart annonce q un rafale egyptien s est crashé fin janvier , quelqu’ un dispose t il d informations? il semble y avoir peut-être confusion avec un autre type d appareil…

  4. RsF1 dit :

    Quelqu’un sait à combien d’auton Supplémentaire correspond 2T

  5. Fralipolipi dit :

    A noter que la capacité de ravitaillement Buddy-Buddy est également un argument pour l’export.
    Cela peut intéresser des pays comme l’Egypte (qui ne dispose pas de ravitailleur en vol) … je crois même que l’Egypte a commandé des nacelles Narang pour ses Rafale, ou à au moins envisagé de le faire.
    Qqun pourrait-il confirmer ?

  6. Pierre dit :

    Mediafarce.

  7. nexterience dit :

    Donc cela augmente le rayon d’action de 740km avec plus de discrétion et d’agressivité qu’un 330MRTT.
    Cette capacité n’est jamais utilisée en territoire hostile pour les forces aériennes stratégiques?

  8. bat dit :

    16 nacelles c’est très simple pourquoi …il y en aura en stock bon état ….d’autres en Visites ou réparations ,d’autres en visite chez le constructeur …d’autres sur les bases pour les exercices …16 ce n’est pas de trop ……on emménait jamais toutes les nacelles de l’Aéronavale sur le PA opérationnel réfléchissez un peu …de plus ce n’est pas un bidon ,mais un systéme très élaboré …à l’intérieur duquel on a un moteur Hydraulique pour faire rentrer le tuyau (en mode sortie c’est le vent relatif dans le boomer qui le fait sortir mais il y a un systéme d’amortissement bien sur pour ne pas que cela soit trop brutal ,on a un circuit de pompe de carburant et tous ses accessoires plus un réservoir de transfert ,une pompe Hydraulique HP pour faire fonctionner tout cela avec son propre circuit interne à la nacelles ….cela n’a donc rien à voir avec un vulgaire bidon ,y’a aussi des connexions électriques…. ( je parlais des anciennes Nacelles Douglas que nous avions sur les PA Foch et Clemenceau ) on en stocker quelques une dans le hangar 3 devant l’atelier Hydraulique et Chaudronnerie (je ne dirais pas combien ….c’est secret opérationnel je pense d’ailleurs )
    donc pour ces nouvelles nacelles je pense que cela doit être pareil ….on était capable de les dépanner totalement d’ailleurs si besoin ,le porte avions se doit être autonome c’est évident les ateliers du Service aéronautique sont là pour cela …bien entendu il faut un cours de spécialisation pour s’en occuper ,et même si on en avait une en grosse panne impossible à régler ..il en rester beaucoup d’opérationnelles…mais ne croyez pas qu’on a la totalité sur le PA c’est idiot …par contre si il fallait vraiment faire une guerre et que le PA serait toucher ..il est évident que les spécialistes ne sont pas légions ,mais c’est pareil pour tous les services du bord et toutes les spécialités ….en espérant que le personnel d’un même atelier ne soit pas d’un coup touché par un missile ou une bombe ….maintenant ayant bien connu les PA ,je vous dit que ces grosses bailles ne sont plus du tout d’actualité s’il fallait vraiment affronter une marine digne de ce nom comme le combat entre Japonais et Amerloque en Pacifique à partir de 1941 ….là ce serait missiles contre mesure et certainement très vite hors de combat …pour moi l’avenir est aux Sous marins lanceurs de drones furtifs ou des Portes avions sous marins pouvant lancer leurs avions sous l’eau si besoin ..il faut donc trouver de nouveaux concepts ..je pencherait plus à un avions hydravions supersonique furtif pouvant être récupéré sous l’eau ..ni trop vu ni trop connu…ces gros engins de 100 000 tonnes mêmes de 50 000 comme le Charles de Gaule ,pour moi c’est trop facilement repérable et on des portées de missiles maintenant supérieure à la veille maritime qui peut se déployer autour du PA ….la saturations des attaques ….d’autres part on va assister aussi de l’autre coté à de la miniaturisations des armements …avec des essaims de Drones ce genre de PA sera touchés quoi qu’on le défende….on ferait mieux de préparer la prochaine guerre plutôt que de rattraper le retard sur celle qui n’a pas eu lieu sauf sous le nom de Guerre froide !
    pour moi l’aviation va être dépassés par les missiles intelligents et les missiles guidés comme des drones emportant d’autre tête de missiles

    • sentinelle dit :

      vous lisez trop black et mortimer le secret de l’espadon vous sera mort d’ici là et moi aussi

  9. Robinson dit :

    Pour accroître les rayons d’action, on peut aussi imaginer que les ravitailleurs seront eux-mêmes ravitaillés

    • Wagdoox dit :

      Pas vraiment,
      Chaque ravitailleur a sa propre consommation donc cette logique trouvera ses limites très rapidement en revanche des ravitailleurs plus lourd et plus efficient là ça prend du sens.
      Sur PA l’ucav étant une aile volante ca serait une bonne idée (reste le problème de la taille forcément limité)

  10. Parabellum dit :

    Tant mieux mais nos avions ont helas les pattes courtes sans de multiples et risques ravitaillements…la chasse adverse cherchera les tankers …quand nous armerons nous enfin de drones longue portée ou de missiles mar sol ou sol sol allant dans un rayon de 2000 km…? On doit penser autrement…Dassault avait développé les premiers plans d un missile sur camion qui ressemblait d ailleurs au système hades…IL pourrait rebosser sur ces engins…