Les premiers avions F-35B pourraient être retirés du service beaucoup plus tôt que prévu

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

92 contributions

  1. scofield dit :

    Bienvenue dans l’économie de consommations !
    Le iPhone volants !

  2. Fred dit :

    « Ainsi, assure le DOT&E, d’après des tests de durabilité la durée de vie de ces avions ne serait que de 2.100 heures de vol, au lieu des 8.000 heures prévues. » La question ici est combien cela coûtera pour apporter les modifications nécessaires. J’exagère mais si c’est une pièce seulement qui ne tiendra que 2100 heures au lieu de 8000 et cette pièce ne coûte que $100 -> no big deal.
    Par contre, j’espère pour le contribuable US que c’est L-M qui paiera la totalité de la facture.

    • Nico St-jean dit :

      @Fred
      .
      Lisez mon com plus bas, 2100 heures de vols c’est une véritable farce (même le DOT&E affirme que le F-35B à réussie les 2 premiers 8000 heures de vols, soit 16 000 heures) en gros ils se contredisent et emploient du conditionnel et oui, LM à ou devra payé pour les modifications pour que les modèle B et C passe le 24 000 heures de vols. Parce que c’est initialement une cible contractuelle que les modèles doivent respectés.
      .
      Le Rafale, c’est 7000 heures de vols x2 donc 14 000 heures de stress test .. et personne ne se plein, ils est solide et fait son job. Alors pourquoi un F-35B qui réussie 16 000 heures (minimum) et un F-35C 18 792 heures seraient eux, incapable de tenir 8000 heures de vols ? 🙂

      • Alpha dit :

        @Nico St-Jean
        « Alors pourquoi un F-35B qui réussie 16 000 heures (minimum) et un F-35C 18 792 heures seraient eux, incapable de tenir 8000 heures de vols ? »
        A cause d’un défaut structurel… C’est ce qui est dit dans le rapport sur le F-35 B, c’est ce qu’ont montré les essais effectués.

        Et concernant le F-35 C, il semble que le déploiement prévu cette année soit remis en cause :
        « Ces nombreux problèmes qui perdurent et péjore le programme F-35 ont pour effet de remettre en cause le prochain déploiement de l’US Navy prévu cette année avec le F-35C. En effet, la marine américaine accuse le coup elle aussi avec sa flotte de F-35C. Le dernier inventaire à fin 2018 montrait que moins d’un F-35C sur 6 était pleinement opérationnel. En décembre dernier, le rapport du Governement Accountability Office (GAO) montrait que seul 15% des F-35C réceptionnés par l’US Navy étaient effectivement opérationnel. Ce chiffre étant par ailleurs, le même qu’à fin 2017. »
        http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/01/31/la-duree-de-vie-du-f-35b-est-trop-faible-866871.html

        • TINA2009 dit :

          Bsr à tous et toutes !

          Si les infos mentionnées dans cet article et dans vos propos sont exacts , C’est une excellente NOUVELLE!
          A la santé de LM et de ses Sbires … De toute nature!

      • Herciv dit :

        Oui mais on ne parle pas de la durée de vie d’un F-35B de référence mais bien de ce qu’il advient de la flotte de F-35B comparée à cette référence. Comme dit par un autre intervenant la résistance d’une structure avec une utilisation largement maitrisée comme pour le A veut dire quelque chose. Mais quand l’utilisation apporte autant de contrainte comme sur le B, les test de torsion sont largement insuffisants sur 8000, 16000 ou 24000 heures et ne permettent pas d’appréhender correctement le vieillissement.
        Au final le rapport du DOT&E ne dit pas autre chose : compte tenu du vieillissement rapide constaté en utilisation normale par rapport à la cellule de référence, une nouvelle cellule de référence est nécessaire et surtout les tests de torsions habituels doivent être modifiés.

    • dolgan dit :

      On parle de la cellule de l’avion. cad l’équivalent du chassis d’une voiture .
      .
      L’histoire ne dit pas encore qui va payer, mais il n’est pas dans les habitudes du Pentagone de faire payer à Locked Martin pour un objectif non atteint ou un truc livré inutilisable. Too big to fail.

      • Frédéric dit :

        Attention, il est arrivé dés fois que le Pentagone en à marre de se faire prendre juste pour une tire lire. Il y a plusieurs cas ou c’est l’industriel qui à finalement payé comme pour le A-12 Avenger.

      • Bernie dit :

        Effectivement, châssis nul. L’avion est limité à 4G… Pour un chasseur, ne pas pouvoir tirer 8/9G minimum ce n’est pas sérieux. Tout est dit.

    • John dit :

      Il faut être prudent sur ces chiffres, etc…
      Ces appareils font des essais, et la structure est analysée en détail pour vérifier les hypothèses de calcul, etc… Un avion à atterrissage vertical a des caractéristiques qui divergent grandement d’autres appareils.
      Et il se trouve que les PREMIERES versions sont concernées par ce problème.
      Et le phénomène de fatigue des matériaux étant un problème qui concerne en particulier l’aviation dû aux charges cycliques, variations, etc… Il est normal de le retrouver.
      Mais les problèmes ont été suivis de réparations !
      ET, il y a la possibilité de travailler sur la structure pour stopper la propagation des fissures, et réduire les effets de fatigue !

      Ensuite, et c’est peut-être le plus important, les essais faits pour les avions de chasses requièrent des essais au sol simulant la durée de vie de l’appareil. Il faut 2 appareils pour faire les essais, et la durée de vie estimée retenue a lieu lorsque le premiers des 2 appareils subit des dommages. Ensuite, la marge de sécurité est de 50%. Donc la durée de vol annoncée est inférieure à la capacité réelle.

      Par exemple, selon le même protocole, les F35-A annoncés à 8’000 ou 8’5000 heures de vol ont atteint 24’000 heures durant les essais, et donc la capacité de la cellule est de 12’000 heures !

  3. dolgan dit :

    C’est les anglais qui vont être contents: ils vont économiser 30 ans de couts de fonctionnement de leurs F35B et pourront revendre leurs deux PA état quasi neuf en 2026 faute d’avion à mettre dedans.
    .
    ça serait drôle si ça n’affectait pas lourdement les capacités aériennes de l’OTAN.

    • John dit :

      Il s’agit des premiers F35B…
      Si il est précisé qu’il s’agit des premiers, c’est certainement que les appareils suivants ont été modifiés.
      Les problèmes de fatigue sont très complexes, et ces phénomènes sont pris en compte avec des modèles qui ne se basent pas sur des lois physiques très claires, mais sur des observations empiriques !
      Il se trouve que le F35B, avec le décollage court et atterrissage vertical n’a pas du tout le même type d’efforts dans sa structure, et les lois empiriques utilisées pour les avions traditionnels ne sont pas employables directement !
      Mais il n’empêche que les effets de fatigue peuvent être compensés.
      J’ai travaillé dans le cadre de mes études dans un laboratoire spécialisé dans les matériaux CFRP (Carbon Fiber Reinforced Polymer) qui avait été approché par l’armée suisse pour renforcer les ailes des F5 Tiger suisses qui commençaient à montrer des fissures de fatigue sur les ailes. Une solution et des essais ont été mis en place, et bien que ces appareils soient contrôlés, cette solution fonctionne.
      D’ailleurs ce type de solutions est aussi utilisé sur de vieux ponts ferroviaires en acier qui subissent particulièrement les effets de fatigue…

      Et si on compare à Dassault, la situation est différente car les appareils ont le même type de structure, la même dynamique de vol, et donc les lois empiriques développées, et l’expérience accumulée permettent d’affiner la conception de l’appareil pour l’améliorer sur chaque génération.
      Et on le voit, seul le F35B subit de tels problèmes… Les autres bénéficient aussi de l’expérience du F16 et F22 !

  4. Alpha dit :

    F-35 : Le sketch continue !…
    Ceci dit, au moins, pour les rapporteurs du DOT&E, la tache est facile : Tous les ans il suffit de faire un copier/coller concernant le F-35 et ses problèmes !… 🙂

  5. Chill dit :

    Nico et Dany , une mission capitale si vous l acceptez, rassurer le DOC , c est à votre portée, j en suis convaincu..

    • Nico St-jean dit :

      Chill,
      .
      En tout cas c’est bien plus facile que votre travail, de tous nous assurer constamment post après post que la ô sainte Russie de poutine est bonne pour nous, qu’il n’y pas de corruption en Russie, qu’ils n’interfèrent pas dans les élections Europe-Amérique, que se sont en fait les américains les méchants et que le Kuznetsov armé de ses dangereux MIG-29K sont des merveilles technologiques d’une rare fiabilité.
      .
      C’est hors de votre portée, j’en suis convaincu .. Mais votre nouvelle mission si toute fois vous l’acceptez, est de demander un transfert et une augmentation à votre supérieur pour qu’il vous envois de Opex360 à Sputnik.FR. D’après nos renseignements, ils ont besoin de vous là-bas.
      .
      Se message s’auto-détruira dans 5 secondes … (avec votre correspondance de Moscou sur ce site, je l’espère))

  6. PK dit :

    MDR.

    Je l’ai dit et j’en suis sûr : ce programme n’ira jamais jusqu’au bout. Les Américains vont créer une nouvelle machine et passer à autre chose.

    Quant aux cocus qui l’auront commandé, ils ne leur restera que les cornes. Mais bon, ce n’est pas faute de le leur avoir dit.

    • Alpha dit :

      @PK
      Le secrétaire américain à la Défense par intérim Patrick a qualifié l’avion de « foutu », ce qui semble aller dans votre sens…
      Bon, même si ce dernier a travaillé pour Boeing, j’ai la faiblesse de croire que vu sa position, il doit avoir un oeil sur l’état d’avancement du programme, ses lacunes persistantes et autres tares…

  7. Saratoga dit :

    Bonjour,

    Je vous suis depuis un moment même si je n’écris pas. Je trouve ce forum très intéressant et tenais à vous en faire part.
    Continuez comme ça.

  8. Nico St-jean dit :

    Ceci mérite quand même quelques éclaircissements/nuances.
    .
    D’abord, le DOT%E me fait un peu rire en employant le conditionnel : « Les F-35B POURRAIENT commencer à atteindre leur limite de durée de vie en 2026 »
    .
    Hey ! vous êtes le DOT&E, votre rôle n’est pas de semer un doute avec des approximation mais bien d’être affirmatif ou infirmatif ! Bref, d’être aussi clair que possible. Et en fouillant un peu on comprend bien pourquoi le DOT&E se garde d’affirmer noir sur blanc que les F-35B ne vont atteindre que 2100 heures de vols …
    .
    Tout d’abord à titre informatif : pour déterminer la durée de vie d’une cellule (que se soit en civil ou militaire) on dois faire des stress test réel sur vérins hydrauliques.
    .
    Jusqu’à maintenant (F-35) la très grande majorité (si ce n’est pas l’ensemble) des forces aériennes occidentales, font un stress test T = durée de vie minimale souhaite x2, donc Tx2. Pour le F-35B (et tout les autres F-35) cela devrait donc être 16 000 heures constants en stress test. Si l’appareil échoue (défaillance, dégradation prématuré de la cellule etc) et bien il faut faire des modifications structurelles. le Tx2 c’est Rafale, F-18SH, F-15, etc.
    .
    Sauf que les JPO et Pentagone voulaient depuis le départ que les F-35 tiennent beaucoup plus longtemps pour pouvoir être rétrofité, dans le but de faire des économies en retardant sont remplacement.
    .
    Donc, au lieu de faire Tx2, ils font Tx3 .. les 3 versions doivent tenir en constante vibrations/secousses/chocs pendant .. 24 000 pour que le Pentagone soit tranquille avec une durée de vie prolongé jusqu’à entre 12 000 et 16 000 heures de vols par cellule.
    .
    Donc pourquoi le DOT&E se mouille la dessus et critique ? Parce que la plateforme d’essaie BH1 (F-35B) à réussie les 2 premières tranches de 8000 heures soit, 16 000 heures mais au cours de la troisième (on ne sais pas au bout de combien d’heures) il y à eu un échec donc une défaillance. En gros le F-35B passe le standard « occidentale » de Tx2 mais échoue le Tx3 ..
    .
    Euh, mais il vas les faire ses 8000 heures de vol si la cellule à tenu minimum 16 000 heures […] Bref, voilà pourquoi le DOT&E lance l’absurde idée que les F-35B ne tiendront pas .. Parce que la cellule n’à pas tenu 24 000 heures ..
    .
    En tout cas, les américains sont de toutes manières obstiné : le F-35C aussi ne s’est pas rendu jusqu’à 24 000 heures (seul le A à réussie le test et est validé) donc Lockheed doit faire des modifications structurelles aux deux cellules (qu’ils disent avoir déjà fait) pour que les deux cellules (B et C) passent le test. .
    .
    : http://www.thedrive.com/the-war-zone/26269/usmcs-older-f-35bs-may-only-be-able-to-fly-around-a-quarter-of-their-expected-service-life
    .
    Concernant le « 80% » hum .. comment dire, on le savais ! Cette cible de 80% de disponibilité est une cible à long-terme, les deux études (USAF et Pentagone) visant à réduire le CPFH et à faire augmenter la disponibilité ne-sont-même-pas-terminé .. et encore moins mises en applications (je parle des résultats de l’études) et enfin, les F-35 se situent à entre 40% et 50% .. à peu près au même niveau des Rafale, plus haut que les Typhoon sauf britannique (de mémoire).
    .
    La dessus je ne blâme pas le DOT&E (qui doit rapporté qu’aucuns progrès n’est encore constatable) mais les médias par compte qui en font toute une histoires pour chercher le « buzz » m’enfin, vous savez de quoi je parle, vous avez vécu longtemps avec les exagérations sur le Rafale, en France de la pars de vos médias.
    .
    C’est un peu la même chose pour ALIS, une foi fini, ce sera une révolution dans le domaine de la MCO mais en attendant c’est pas bon. Mais la version 3.0.3 (qui vas beaucoup mieux fonctionner) n’est attendu qu’en 2020-2021. Et les médias le savent, alors qu’ils arrêtent un peu de dire la même chose à chaque DOT&E car ils savent pertinemment qu’aucuns progrès majeurs ne sera constatable avant 2 ans […] Mais voilà, le buzz oblige …
    .
    « Et le rapport parle également d’une précision « inacceptable » au sujet des systèmes d’armes utilisés pour les missions d’attaque au sol »
    .
    Là par contre c’est n’importe quoi. Même sous le block 2B les F-35 arrivaient à des taux de 96% de réussite avec en plus une red air à gérer (examen d’IOC) et la vidéo que nous présentes Laurent sur les 5 cibles, il y en à une mobile, qui se déplaçait à 70 km/h (touché également)
    .
    Ok, je sais pertinemment que le rôle du DOT&E est de sortir des histoires au publique pour mettre de la pression sur les industriels et la gestion, fine, mais il y à des limites et la dessus encore, ils sont en plein brouillard de guerre, floue comme de l’eau vaseuse ..
    .
    @ Laurent Lagneau
    .
    Oui, Paveway IV et en passant, très beau boulot pour le rafraîchissement du site. Merci 🙂

    • Nico St-jean dit :

      Petite erreur de ma part : C’est ALIS 3.6 qui est prévu pour 2020 avec renforcement de la cyber-sécurité et ALIS 3.7 vers mi 2021.
      .
      En se moment le DOT&E (et moi même) n’est pas satisfait d’ALIS 2.0.2.4. ALIS 3.0.2 et 3.0.3 sont en test et j’ai hâte de voir le résultat.

      • Alpha dit :

        Nico St-Jean, si tous ce que vous dites est vrai, en gros que le DOT&E (entre autres… Beaucoup d’autres !…) sort des « fakes news », fait le « buzz », alors Lockheed Martin serait en droit de poursuivre l’Etat US …
        Après tout, ces fausses informations, ces faux rapports sont diffamatoires et peuvent leur causer un préjudice, non ?
        Et avec l’armée d’avocats que cette société doit avoir, la tache serait aisée, non ?
        Alors pourquoi ne le font-ils pas ?
        Moi, j’ai ma petite idée… 😉

    • Ah Ca ! dit :

      Suck butt !

    • Fred dit :

      Si le conditionnel est utilisé, l’explication est évidente et d’ailleurs fournie noir sur blanc* dans la même phrase :
      « 2026 , en fonction de leur utilisation ». Très précipitée, pas très sérieuse, ton ironie critique.
      .
      Du coup, ton affirmation « le DOT&E se garde d’affirmer noir sur blanc que les F-35B ne vont atteindre que 2100 heures de vols … » ne tient pas : il l’affirme catégoriquement. Et 2100 heures, c’est très très loin des 8000 heures attendues et … Très très loin de tes explication.
      .
      On imagine bien par ailleurs que le DOT&E ne pourrait pas se permettre une telle affirmation si diamétralement opposé à la tienne au doigt mouillé et se ridiculiserait si cela était le cas, voir pourrait être traduit en justice.
      .
      .
      *comme désormais le texte du site, merci :o)

      • Nico St-jean dit :

        @ Fred
        .
        Dans le même rapport, ils (DOT&E) affirment que le F-35B (BH-1) à réussi l’épreuve de 16 000 heures de vols (et n’à pas été capable de se rendre au bout des 8000 heures restants) **ET** que ce même F-35B ne tiendra pas plus de 2100 heures. Voilà déjà une contradiction majeure …
        .
        Fred, le DOT&E se base sur se stress test pour affirmer au conditionnel que le F-35B pourrait avoir une durée de vie de 2100 heures.
        .
        « l’explication est évidente et d’ailleurs fournie noir sur blanc* dans la même phrase :
        « 2026 , en fonction de leur utilisation ». »
        .
        Euh ? .. Vous trouvez cela évident, vous ? « les F-35B POURRAIENT avoir une durée de vie de 2100 heures de vols, ce qui conduirait les premiers modèles au retrait dès 2026 » Je répète fred : **pourraient** donc autant le « 2026 » que le « 2100 heures de vols » ne sont que du conditionnel. Ils se gardent d’affirmer quoique ce soit.
        .
        Je vous transcrit directement le paragraphe en question issus du rapport que Mr Lagneau à posté ici (et que vous pouvez vous-même consulter)
        .
        « The program suspended testing of the F-35B ground test
        article (BH-1) after completing the second lifetime of
        testing in February 2017. Due to the signifi cant amount
        of modifi cations and repairs to bulkheads and other
        structures, the program declared the F-35B ground test
        article no longer representative of the wing-carry-through
        structure in production aircraft, deemed it inadequate
        for further testing, and canceled the testing of the third
        lifetime with BH-1. The program secured funding
        to procure another ground test article, which will be
        production-representative of Lot 9 and later F-35B aircraft
        built with a re-designed wing-carry-through structure, but
        to date does not have the procurement of the test article on
        contract. The program has not completed durability testing
        of the aircraft with the new wing-carry-through structure
        to date »
        .
        Traduction simple : Le programme à suspendu les stress test au sol de la plateforme BH-1 après le deuxième cycle de vie utile (16 000 heures de vols) en Février 2017. En raison des modifications & réparations qui ont été apportés à la ligne de production, le programme à annulé le troisième test puisque jugé inadéquat en raisons desdites modifications. (modifications au niveau de la structure de la cellule, des ailes et des volets)
        .
        Le programme à obtenu le financement pour pour un autre cycle x3 qui sera plus représentatif des améliorations apportés aux F-35B du LRIP-9 et ultérieurs, qui sont assemblés avec depuis avec les modifications structurelles (donc , Lockheed à déjà renforcé la cellule)
        .
        Et le dernier bout : Le programme n’à pas encore terminer les stress test de la nouvelle plateforme amélioré. Fin de la citation.
        .
        Et vous ne trouvez pas cela « flou » ? Attendez, voici le dernier paragraphe en lien avec cette affaire :
        .
         » Based on durability testing, the service life of
        early-production F-35B aircraft is well under the expected
        service life of 8,000 fl ight hours, and may be as low as
        2,100 fl ight hours. Fleet F-35B aircraft are expected to
        start reaching their service life limit in CY26, based on
        design usage. »à
        .
        Traduction : sur la base des stress test (16 000 heures réussies, annulation de la dernière tranche de 8000 heures) les premiers F-35B sont bien en deça des prévisions de la durée de vie de 8000 heures de vols (quoi ? après avoir réussie 16 000 heures de stress test, soit durée de vie utile x2, le standard occidental ??) et pourraient avoir une durée de vie aussi basse que 2100 heures de vols*. La flotte de F-35B devrait donc, commencer à être retiré dès 2026 , basé selon l’utilisation du modèle.
        .
        Résumons :
        .
        Le F-33B passe deux stress test de 8000 heures chacun, soit un total de 16 000 heures réussies, mais parce que Lockheed renforce la cellule et annule le troisième test pour en repasser un autre, le DOT&E se base strictement la dessus pour dire « peut-être » que le F-35B n’atteindra que 2100 heures de vols même s’il à réussie 16 000 heures de tests et ce, sans même mentionner leurs méthode de calcules, ni les raisons de cette drôle d’affirmation qu’ils conservent pourtant au conditionnel. Et par dessus le marché, ils approuvent l’appareil pour les tests finaux (IOT&E) qui mènerons à la certification de la pleine capacité des F-35 ..
        .
        Comprenez-vous maintenant pourquoi j’ironise et que cette histoire semble réellement tiré par les cheveux ?
        .
        Je vous répond la dessus : « « 2026 , en fonction de leur utilisation ». Très précipitée, pas très sérieuse, ton ironie critique. »
        .
        Le 2026 est basé sur leur « 2100 heures de vols » donc si les F-35B font 100 heures de vols par ans, ils tiennent 21 ans, s’ils en font 300/ans, ils tiendront 7 ans. C’est pour cela qu’ils disent (en fonction de l’utilisation)
        .
        En tout cas ceux qui sonnent le glas du F-35B oublient que ce dernier fut renforcé à partir du LRIP-9 (on est rendu au 11..) et que la nouvelle plateforme repasse le test ..
        .
        24 000 heures de vols, c’est vraiment une cible un peu abusé (que le F-35A à tout de même réussi) mais au moins, ils seront tranquille quand ils voudrons prolonger les F-35 à 14 000 ou 16 000 heures sans restructurations majeures.

        • dolgan dit :

          où vous voyez que la cellule du F35B s’est bien comportée jusqu’à 16000h?
          .
          Ils ont mené le test jusqu’à 16000h, mais ça ne signifie pas que ça s’est bien passé pendant 16 000h.
          .
          ça doit faire 8 appareils avant le lot9 pour les anglais si je me trompe pas.

          • Nico St-jean dit :

            @ dolgan
            .
            « où vous voyez que la cellule du F35B s’est bien comportée jusqu’à 16000h? »
            .
            Mais c’est simple, parce que si le F-35B aurait eu le moindre problème, ils auraient arrêter le test pendant lesdits 16 000. Le fait que l’appareil soit aller jusqu’au bout signifie qu’il à passé le test. Lockheed à apporté des modifications car ils savaient que le BH-1 ne tiendrait pas 8000 heures de plus (comme le F-35C qui n’à fait que 2792 heures supplémentaires)
            .
            « ça doit faire 8 appareils avant le lot9 pour les anglais si je me trompe pas. »
            .
            Les anglais conçoivent 15% de la flotte mondiale de F-35 avec 24 000 emplois et 1 milliards de livres de retombées économiques par ans et pour les 30 prochaines années … Ils ne sont pas à plaindre pour 8 rétrofit, rétrofit qui vont probablement se greffer au premier rétrofit majeur de 2023 ( Moteur 10% plus puissant, 6 % plus économe, AD EOTS, DAS-NG, nouvelle suite EW dont BAE vient d’obtenir le contrat etc)

          • dolgan dit :

            *Mais c’est simple, parce que si le F-35B aurait eu le moindre problème, ils auraient arrêter le test pendant lesdits 16 000.*
            .
            Bien sur que non …

          • Lejys dit :

            Sans rentrer dans l’intégralité du débat, et sachant que je n’ai pas le « courage » de lire un rapport qui sera forcément jugé incorrect car défavorable au F-35, je ne vais rebondir que sur un aspect des échanges:
            « Mais c’est simple, parce que si le F-35B aurait eu le moindre problème, ils auraient arrêter le test pendant lesdits 16 000. Le fait que l’appareil soit aller jusqu’au bout signifie qu’il à passé le test. »
            Ben non, ça ne prouve rien, heureusement que ce test ne s’arrête pas au moindre « incident ». Il s’agit d’un test destructif, c’est a dire qu’une cellule est mise à rude épreuve pour confirmer les calculs et autres simulations. Maintenant s’il apparait qu’au bout de X000 heures un soucis apparait (crique, fissures, déformation, etc.) le test ne s’arrête pas pour autant. Ce défaut peut ne concerner qu’une petite partie de la cellule (un longeron, une soudure, etc.) qui peut parfaitement faire l’objet d’un nouveau processus de production supprimant ce défaut. Et dans ce cas, il est plus qu’utile de poursuivre le test pour savoir si une ou plusieurs autres faiblesses sont détectées après X000 heures supplémentaires.
            Pousser le nombre d’heures permets aussi parfois de s’apercevoir qu’une cellule d’avion a de la marge et peu dépasser le nombre d’heures théoriques, et donc prolonger le potentiel des avions.
            Enfin, après l’apparition des défauts, poursuivre le test permet également d’observer l’évolution de ces défauts. Certains tests sont volontairement poussé jusqu’à la rupture.
            Maintenant je ne sais rien des conditions de test du F-35, je ne peux donc juger.
            Mais la complexité de ce programme, la volonté de faire 3 avions en un avec un spectre de missions aussi larges, ça augmente considérablement les risques. Ce qui est dommage la dedans, c’est qui s’il y a bien une version qui à mon sens apporte une plus value, c’est le F-35B (comparé au Harrier).
            Enfin, concernant les propos de M. Shanahan, vu son passé chez l’industriel concurrent, autant dire que je prends ses propos avec beaucoup de réserve, même je pense que le montage industriel est plus que scandaleux: avoir produit autant d’avions (plus d’une centaine) qui ne pourront jamais être opérationnel ni faire l’objet d’une mise à niveau…les clients ont suivi, tan pis pour eux !

        • Fred dit :

          @ Nico St-jean
          Tu répète le même discours comme un magnétophone, en contradiction avec les éléments factuels, sans tenir compte des remarques.
          .
          Il ne parle pas au conditionnel, mais tu continue à affirmer le contraire.
          Il parle de la première série, mais tu commente sur un hypothétique futur.
          Tu parles de durée de test, mais il est évident qu’un appareil n’interromps pas un test en se cassant en deux morceaux : la durée effective du test n’est pas corrélée à la durée de vie estimée.

    • Wagdoox dit :

      Intéressantes demande d’allongement de l’esperance de vie. Le f35 est partie pour 60 ans de service (par cellule). Mais je suis dubitatif sur l’opportunité, les grands moderbisation coûtent chers et apporteront toujours moins qu’un nouvel avion. Les mirage indien ont coûté tellement cher à modernisé… je crois que moyennement à la mlu du rafalée (sauf à parler d’une homogénéisation de la flotte)

  9. ScopeWizard dit :

    Cadre petit et inconfortable , commentaire rédigé en fonction , c’ est à dire court …………… 😉
    .
    En gros , ce F-35 B , le B étant le modèle le plus sophistiqué , celui qui te fait le café en plus de tout le reste , et ce F-35 en général toutes versions confondues , me fait de plus en plus penser au ratage du F-104 Starfighter du même constructeur Lockheed .
    Tant de difficultés posées par cet avion pourtant beau , original , et prometteur , que les USA l’ ont très rapidement abandonné MAIS réussi à refourguer à tant d’ autres forces aériennes de part le Monde .
    Le ratio étant de moins de 300 exemplaires en tout entrés en service dans l’ USAF avec parfois moins d’ un an de service ( Air Defense Command ) , moins de 2 ans d’ engagement au Vietnam ( Tactical Air Command ) lors de l’ Opération Rolling Thunder ( mars 1965 à novembre 1968 ) qui en a pourtant duré 3 , pour près de 2300 exemplaires vendus un peu partout dans le Monde notamment en Europe vite remplacés à leur tour par de bien meilleures machines comme le General Dynamics F-16 parfois après moins de 10 ans ou 15 ans de service ……………………..
    .
    Eh bien , toutes proportions gardées le F-35 me semble prendre exactement le même chemin ; en tous cas , le parallèle est très intéressant …………………..

    • ScopeWizard dit :

      Oh la la ……….
      .
      « de part le Monde . »
      .
      ???
      .
      ACH NEIN !
      .
      « de PAR le Monde . »
      .
      JA ! DAS IST GUT ! 😀
      .
      Quand je dis qu’ un cadre trop petit c’ est pas ce qu’ il y a de mieux ……….. 😉

      • Auguste dit :

        Ce doit être une question d’âge.Dur de changer nos habitudes.Je regrette aussi la singularité du site d’avant,son côté livre d’Histoire,ses articles et coms qu’on pouvait embrasser d’un coup d’oeil,l’impression d’être une association ou tout le monde se connaissait.Nous voilà comme tout le monde,parmi la masse,mondialisés.C’est la rançon du succès.

    • Dans le bayou dit :

      L’USAF a vite eu mieux que le F-104 mono réacteur, le F-4. Pour les européens, le F-104 avait l’avantage d’un moindre cout que le F-4 et le renouvellement des matériels à cette époque était très rapide (pour ex. Mystère, Super-Mystère, Mirage 3 puis F-1, etc.).
      L’erreur a été d’employer un intercepteur haute-altitude à faible surface alaire dans un profil de chasseur-bombardier peu adapte au rase-motte.

      • ScopeWizard dit :

        @Dans le bayou
        .
        Oui , mais il n’ y a pas que ça ………………
        .
        Concernant les états de service dans l’ USAF de ce malheureux F-104 Starfighter qui était entré dans ses rangs en 1958 en attendant que l’ USAF puisse disposer de quelque chose de plus adapté ou performant , il est important de préciser qu’ après plusieurs déboires moteurs il fut interdit de vol au bout d’ un trimestre seulement et que sa carrière au sein de l’ ADC ( Air Defense Command soit la défense aérienne du territoire américain ( interception notamment )) n’ excéda pas un an ………..
        .
        Sa commande initiale de plus de 700 avions sera réduite à tout juste 155 et l’ avion sera finalement reversé à la Garde Nationale ( Air National Guard ou ANG c’ est à dire une force militaire de réserve , en l’ occurrence aérienne ) où il cessera de servir définitivement en 1975 sachant que dès 1965 l’ USAF s’ en désintéressera , 1969 même sort pour l’ ANG ……………
        .
        Et bien que le Starfighter fasse simultanément à l’ ADC l’ objet d’ une affectation cette fois-ci au sein des unités de chasse-bombardement du TAC ( Tactical Air Command ) et soit engagé au Vietnam , non seulement le nombre total de F-104 en service dans l’ USAF ne dépassera pas les 300 toutes versions confondues mais son utilisation au Vietnam ( 14 appareils perdus au cours de 2 déploiements soit 4 ( 30% des pertes ) suite à des défaillances techniques , 7 ( 50% ) descendus par des SAM ou des tirs anti-aériens , 1 abattu en combat par une copie chinoise du MiG 19 , enfin 2 perdus suite à un accident, une collision en vol entre eux ) qui commence début mars 1965 , à partir du déclenchement de l’ opération de bombardement massif « Rolling Thunder » , s’ achèvera tout juste deux ans plus tard , en 1967 , tandis que Rolling Thunder prendra fin début novembre 1968 …………
        .
        Bref , il semblerait que ce Stafighter ait éprouvé bien des difficultés à donner satisfaction à ses utilisateurs …………………..
        .
        Et puis , nous savons que la Luftwaffe qui en a acquis 916 en a perdu beaucoup ( dans les 290 avions perdus dont près de 100 sur arrêt réacteur causant la mort de près de 115 personnels d’ où la décision des allemands de ne plus s’ équiper que de biréacteurs ) en partie pour les raisons que vous soulignez , et que cette énorme dotation aurait dû échoir au Mirage III , la corruption entre Lockheed et les décideurs ouest-allemands en ayant décidé autrement ………………….
        .
        Clairement , le F-4 Phantom II plus gros et plus lourd était un meilleur choix …………..

        • Dans le bayou dit :

          Un taux de chute typique de l’époque. Pour le Mirage IIIE engagé dans des missions semblables (attaque au sol et interception), plus de 70 crashs sur 183 exemplaires soit -/+40%, F-104 G, 290 sur 916, soit 31,6 %.

          On a pire encore, le Mirage IIIC, -/+48 destructions sur 95 exemplaires, soit -/+50 % de pertes. C’était vraiment les limites techniques de l’époque.

          Pour la corruption, si les américains avaient été les seuls à la pratiquer à l’époque : )….
          À l’époque comme aujourd’hui, c’était surtout les seuls à aligner un nombre de divisions à même de dissuader les adversaires de l’acheteur.

          Listing des Mirage IIIE avec destin :
          https://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Variant/6285.html

          Listing des Mirage IIIE avec destin :
          https://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Variant/6294.html

          • ScopeWizard dit :

            @Dans le bayou
            .
            Je ne suis pas surpris et le suis d’ autant moins que je suis entièrement d’ accord avec ça ; pour tout vous dire j’ avais moi-même rédigé un truc , il y a longtemps , mettant en évidence que le F-104 n’ avait pas subi un taux de perte si élevé qu’ on l’ a dit en mettant justement en parallèle le taux de pertes du F-104 comparativement à celui du Mirage III C sur plusieurs périodes ………………………
            Ce qui en ressortait principalement était que le taux de pertes du Starfighter était beaucoup plus élevé lors de la quarantaine de premiers crashes eux-même fort rapprochés dans le temps , la situation s’ est par la suite équilibrée …………
            Je crois savoir aussi , mais c’ est à vérifier , que les pilotes de F-104 avaient apporté pas mal d’ améliorations dans la sécurité des vols notamment en n’ exploitant leplein potentiel de leurs avions qu’ à certaines conditions précises tandis que ceux des Mirage III étaient toujours à fond si nécessaire voire en limite et voire même au-delà …………….
            .
            Le Mirage F1 plus récent s’ en est mieux sorti , le Jaguar bi-moteur également , et ne parlons pas des Mirage 2000 ou des Rafale qui en dépit d’ un degré de sophistication très élevé sont des machines volantes très sûres à l’ instar d’ un peu toutes celles qui ont suivi les années Mach 2 soit les années 1960 .
            .
            Quid du taux d’ attrition des Mirage IVA/P bi-réacteurs ?
            Quid de celui des Etendard IVM et IVP ainsi que celui du Super-Etendard avant modernisation ?
            .
            J’ avais en ma possession toute une doc sur le taux de pertes concernant les F-8 Crusader avec tous les détails , malheureusement je ne l’ ai plus , taux de pertes du Crusader du reste très élevé lui aussi ………..

  10. Nico St-jean dit :

    Précision : Le F-35C d’essai au sol (CJ-1) à atteint 18 792 heures de stress avant d’arrêter. Donc 2792 heures de complétés pour la phase 3 (de 16 000 heures à 24 000 heures) selon le DOT&E.
    .
    Mais rien du tout sur le F-35B (…)
    .
    Et bonne nouvelle, le DOT&E à approuvé le lancement de l’IOT&E en décembre dernier, ce qui prouve qu’ils jugent que l’appareil est suffisamment mature et sain pour faire se dernier et long test avant la pleine mise en opération (FOC) prévu pour cet automne. Bref, vote de confiance de la part du très critique ( 🙂 ) DOT&E Voici le paragraphe en question dans le lien de notre hôte : DOT&E approved the IOT&E test plan on December 3,
    2018, after verifying that the remaining readiness actions
    listed above had been met. »

    • Didier dit :

      Précision sur les « tests » de durabilité: le premier F35B utilisé est tombé en miette après quelques secousses… véritable durée de vie sans bidouille de ces dindes: 2100 heures de vol et c’est tout 😉 Vous en voulez d’autres?
      Maintenons la main ferme jusqu’à ce que la bête finisse par arrêter de bouger…
      😉

      • Nico St-jean dit :

        @Didier

        Non, toujours entier après 16 000 heures de secousses consécutives. Mais ça à l’air très facile, vous prenez sa place ? On en à une salle de stress test pour les antennes qu’on livres aux clients. Hey y’a pas de quoi à s’inquiéter (juste de petites secousses) et en plus, je dirai à mon équipe de techniciens d’éviter les partie génitales (pour les vérins hydrauliques) et après 16 000 heures, je vous paie une bonne bière si vous êtes encore en vie .. 😉

        • Didier dit :

          Nico, le fait est (et les faits sont têtus) que la première cellule de F35B destinée aux testés de fatigue a lâché prématurément… Ce qui confirmerait les 2100 h en question… Si la bière est belge ça peut se négocier, sinon il faudra investir dans de l’amer…

          • Nico St-jean dit :

            @Didier
            .
            Justement, les faits sont que **dans le rapport** il est écrit qu’après 2 cycles de 8000 heures, Lockheed à annulé le troisième et pris les devant avec des modifications pour refaire le test. Le F-35B à réussie ses 2 premiers tests, seulement ils n’avaient pas confiance pour un 8000h supplémentaires. Le 2100 heures de vols est sorti d’un chapeau et je ne sais comment ils ont pu calculé un chiffre aussi bas malgré 16 000 heures de vols réussies.
            .
            Les faits, les faits.

        • Carin dit :

          À nico st jean
          Je suis étonné du fait que LM délocalise les crashs tests de son matos auprès d’entreprises canadiennes??

    • Gallium dit :

      Vous trouvez que c’est une bonne nouvelle de maintenir le déroulé de la FOC malgré tant d’incertitudes? Je vous rappelle qu’il s’agit de production militaire, pas civile, et qu’il n’y a donc pas d’organisme indépendant pour vérifier et certifier tout cela (autre que le DOT&E mais il dépend directement du Pentagon). D’ailleurs votre comparatif dans un message plus haut sur les tests (en contrainte) de durée sur les productions actuelles, Européennes ou autre, ne tient pas la route pour la simple raison que chacun fait un peu ce qu’il veut, on n’est pas dans l’aviation civile là, chacun a sa méthode, on ne peut pas vraiment comparer. Et ALIS 3.0 va marcher en 2021, ça ne fait aucun doute, tout comme ALIS 1.0 va marcher en 2012 et ALIS 2.0 va marcher en 2017.

      • Nico St-jean dit :

        @ Gallium
        .
        « Vous trouvez que c’est une bonne nouvelle de maintenir le déroulé de la FOC malgré tant d’incertitudes? »
        .
        Oui et non. Parce que même le rapport est dépassé dans le sens ou d’Octobre 2018 à Décembre 2018, beaucoup de « deficiencies » peuvent avoir été corriger (ou peu). Tout dépend de l’effort appliqué en nombre et en temps des ingénieurs et de leurs équipes de techniciens. De même que pour Décembre 2018 à aujourd’hui. D’ou mon « oui et non », on ne sais pas combien de deficiencies ont été corriger au lancement de l’IOT&E et combien l’ont été depuis (décembre 2018). Par contre, que le DOT&E + le Pentagone (directeur des acquisitions, directeur R&D, etc) aient approuvé l’examen IOT&E (pas le FOC qui lui viens après) cela me rassure quand même.
        .
        Des d’incertitudes, il n’y en à pas tant que cela. Je ne pense pas vraiment qu’un logiciel de contrôle de tirs pas encore terminé (GAU-22) est réellement source d’inquiétude même si le problème traîne. De même qu’une suspension de train d’atterrissage (F-35C) bref, ce genre de problème n’est pas hors de la portée d’une entreprise comme Lockheed.
        .
        « D’ailleurs votre comparatif dans un message plus haut sur les tests (en contrainte) de durée sur les productions actuelles, Européennes ou autre, ne tient pas la route pour la simple raison que chacun fait un peu ce qu’il veut, on n’est pas dans l’aviation civile là, chacun a sa méthode, on ne peut pas vraiment comparer. »
        .
        Renseignez-vous. Rafale, F-18SH, F-15C/D/E (je ne sais pas pour les A/B) F-16, tous ses appareils ont été soumis au stress test de leurs durées de vies prévu x2. Le F-35 est le seul chasseur à ma connaissance à devoir le faire en x3 à 24 000 heures. Chacun fait effectivement comme il le veut, mais le x2 est une référence depuis longtemps dans l’aviation de combat pour les stress tests (aucune idée des procédures russes et chinoises)
        .
        « Et ALIS 3.0 va marcher en 2021, ça ne fait aucun doute, tout comme ALIS 1.0 va marcher en 2012 et ALIS 2.0 va marcher en 2017. »
        .
        Oui je comprend qu’avec le recul et le mauvais passif d’ALIS, une réponse comme la vôtre est facile et en même temps justifié. Sauf qu’ALIS 1.0 n’à jamais été prévu pour être la version finale de même que la série 2.0 et +. La road map du logiciel à toujours défini la version 3.0 et + comme la « FOC »
        .
        Ont-ils eux plus de bugs que prévu ? Certainement mais d’un autre côté, la version 2.0 était bien meilleure que la 1.0.2.3 et la version 2.0.2.3 meilleure que la 2.0 etc donc il y à une amélioration constante et progressive du logiciel clair et nette (selon les aviateurs)

        • EchoDelta dit :

          @Nico franchement je pense que personne ne doute ici qu’un investissement massif va permettre de fiabiliser et rendre opérationnel ces avions de la famille F35. Mais franchement que d’effort à posteriori pour avion qui apporte un peu d’innovation mais n’est pas non plus une révolution gigantesque, à par peut être ALIS, mais qui ne me semble pas aller dans une bonne direction personnellement, surtout pour les clients de LM.
          Avec ce budget peut être quand même que l’on peut faire mieux. Ce que les « européens » voit aussi c’est que certes LM va payer pour ses déboires, mais comme toute entreprise elle ne peut pas, et ne doit pas, perdre d’argent, donc elle se remboursera petit à petit sur ses clients. Ce qui fait craindre à juste titre des coûts de maintenance élevés sur lesquels, via ALIS, le client final n’aura pas de vraie visibilité et donc des craintes justifiées d’un gonflement des couts de maintenance.

    • ScopeWizard dit :

      @Nico St-jean
      .
      Le F-35 s’ apparente de plus en plus à une daube à peine volante se révélant comparablement aussi onéreuse qu’ une Rolex Submariner pour un SDF dans la rue et sans le sou qui demanderait juste à avoir l’ heure ; il faut vraiment avoir la foi pour continuer à croire à cet avion horriblement cher et problématique , heureusement vous l’ avez ……………… 🙂

    • Auguste dit :

      Et pendant ce temps là le X-37B fête ses 500 jours en orbite.Vous avez une idée de sa mission?

  11. Passager dit :

    Finalement le meilleur allié de la Chine et de la Russie n’est ni le Venezuela ni le Pakistan mais bien Lockeed-Martin.

  12. bat dit :

    ne serait que de 2.100 heures de vol, au lieu des 8.000 heures prévues. « Les F-35B pourraient commencer à atteindre leur limite de durée de vie en 2026 »,
    ah chapeau (LOL )

    et si Dassault nous faisait un prototype du neuron à décollage vertical pour le vendre aux amerloques (LOL)ce serait hilarant

  13. Clavier dit :

    Le F-35 B a sans doute un revêtement qui lui offre l’avantage d’avoir la signature d’un …goëland
    Mais ce qui est un peu ennuyeux, c’est qu’il se dégrade assez vite avec l’air marin ..
    C’est bête, hein…?

    • Didier dit :

      Il se dégrade même sous les ongles des enfants portés sur les épaules de leur papa comme cela a été vu lors de la présentation du F35 au public belge…

  14. vrai_chasseur dit :

    Obsolescence programmée, comme les machines à laver ?
    Plus sérieusement, le logiciel de gestion de maintenance ALIS est une des vraies sources d’inquiétude. Encore bien buggé. Or il pilote le diagnostic de pannes, les approvisionnements en pièces détachées, le guidage du personnel au sol en terme de maintenance.
    Et si ALIS ne marche pas, un F35 ne décolle pas et sa maintenance est problématique.
    Au passage un hacker qui injecte un virus informatique dans ALIS ayant pour conséquence de déclarer une pièce à changer dans tous les F35, va réussir à clouer au sol toute la flotte de F35 en quelques clics sur un clavier.
    Scénario cauchemardesque et totalement hypothétique…quoique.

  15. Vince dit :

    Par ailleurs d’après Janes Defence la BundesWehr aurait définitivement écarté le F35 pour remplacer les Tornado.

    • John dit :

      Comme cela avait été presque confirmé depuis très longtemps, car l’Eurofighter a progressé dans l’attaque au sol, etc… Pas de surprise !

    • Alpha dit :

      Trois option se dessinent pour le remplacement des Tornado, dont une, intéressante, portant sur l’acquisition de Typhoon T3 et de quelques EA-18 Growler !…
      http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/02/01/l-allemagne-n-achetera-pas-le-f-35-866877.html

      • John dit :

        Israël développe des pods de guerre électronique très performants !
        Je doute que le Super Hornets ait la moindre chance. L’Eurofighter et le Super Hornets sont deux avions multirôles.
        Et acheter quelques F18 Growler me semble compliqué en terme de formation, logistique, etc…
        A moins qu’un autre pays européen achète le F18 et là il pourrait y avoir des formations et un entretien commun, je doute de cette possibilité !

  16. werf dit :

    Les contraintes structurelles, liées au poids en charge, ajoutées aux chocs répétés à l’atterrissage, surtout par conditions météo défavorables (qui empêchent une juste répartition des masses) n’ont pas été résolus par tous les pays qui se sont lancés dans l’aventure du décollage vertical. C’est donc un problème récurrent. Ces avions ne pourront pas avoir une durée de vie identique aux autres.
    Bravo pour la nouvelle présentation très fonctionnelle.

    • John dit :

      En effet, c’est cette particularité qui modifie totalement la répartition des charges, et qui rend « inutilisable » les modèles de fatigue des matériaux utilisés pour des avions conventionnels !
      Et ça fait partie des éléments qui ne peuvent être résolus à l’avance, les modifications seront faites dans le temps, et il n’y a pas d’autre vraie solution…
      Le seul reproche est peut être de se dire que LM ou/et l’USMC auraient pu prévoir des essais techniques avant le projet F35 pour connaître la faisabilité de cet appareil et pour tester différentes approches de la structure, etc…

  17. lym dit :

    En bon français, cela s’appelle une catastrophe industrielle! Le 1/4 d’une durée de vie déjà pas glorieuse, quelle cata…

  18. Alain d dit :

    Pas très COP21 ces usines à gaz modernes !

  19. Nico St-Jean, je crois que là tu vas avoir de la misère …Tout Saint-Petersbourg (et groupies) débarquent sur ce forum dès qu’il y a un F35 en vol là, pour descendre en flamme Lockheed Martin !!! 🙂

    • Auguste dit :

      C’est l’interdiction de critiquer qui serait « stalinien »,non?.D’ailleurs les rôles semblent s’être inversés:c’est les US qui traitent les Russes et les Chinois de « révisionnistes ».

    • ScopeWizard dit :

      @Souvenir
      .
      Et vous , que croyez-vous faire ?
      En insinuant et en amalgamant comme vous le faites et tel que vous venez encore de le faire , vous ne respectez pas mais insultez ceux qui défendent d’ autres idées ……………
      .
      Et franchement , y en a marre à la fin de votre trollisme à deux balles et un sou ………..
      .
      Tenez , rendez vous utile et élevons donc le niveau ……….. si si , c’ est encore faisable ………… 😉
      .
      Démontrez-nous comment et pourquoi le F-35 constitue le meilleur choix actuel .
      Après , ce sera notre tour et ce sera argument contre argument ( clairs les arguments , non réservés aux initiés à la limite de l’ abscons comme ceux de notre @Nico St-jean F-35 addict , arguments que bien peu auront compris et su appréhender dans toutes leurs dimensions , et moi le premier ) sachant bien que pour ce qui me concerne j’ en ai déjà exposé une bonne partie au fil des articles précédents……….
      .
      Maintenant , si vous êtes de mauvaise foi , alors bien évidemment il ne peut y avoir de débat juste un pauvre dialogue de sourds stérile et contre-productif , par conséquent cet éventuel échange ne présentera aucune espèce d’ intérêt ………….
      .
      À vous de voir si vous devez relever le gant et vous sortir de cette réputation de charlot et d’ ignare têtu et borné même pas bien élevé proche de ne savoir systématiquement rien faire d’ autre que du dénigrement anti-français , réputation peu glorieuse que vous vous êtes si patiemment forgée en quelques mois à peine , ou à contrario prouver à tous à quel point vous savez de quoi vous parlez ; à présent vous voilà à votre tour mis au défi …… 🙂
      .
      Pour rappel , vous devez prouver ou démontrer deux choses :
      .
      1) que chaque pays est réellement ( pas formellement ) libre de s’ équiper d’ avions de combat récents autres qu’ américains et que chacun des pays acquéreurs en a les moyens et l’ utilité ( eh oui , bien évidemment , sinon c’ est que quelque chose ne cadre pas dans le choix surtout s’ il s’ agit de F-35 au coût d’ acquisition très élevé , sans oublier le coût annexe qui peut déjà commencer à se mesurer concernant son utilisation au fil des ans , parce qu’ un avion n’ est pas seulement acheté puis rangé dans un hangar à prendre la poussière , il sert et donc il s’ use ! ) .
      .
      2) que par exemple le F-35 est meilleur ainsi que supérieur au Rafale ou à tout autre avion de niveau équivalent , dans quels domaines et pourquoi en n’ omettant pas de tenir compte des possibilités d’ évolution de chaque machine sachant qu’ un F-15 dont le premier vol remonte à 1972 pour une mise en service en 1976 pourrait très bien faire pratiquement jeu égal avec un F-22 Raptor dont la mise en service remonte à 2005 ( à comparer avec le Rafale de série dont le premier vol du prototype C01 remonte à mai 1991 , presque 20 années après celui du F-15 Eagle ) ………….. En effet , moyennant quelques perfectionnements , hormis l’ âge de sa cellule et sa faible furtivité au RADAR , cela reste parfaitement faisable donc de l’ ordre du possible .
      Parce que là aussi , il ne s’ agit pas d’ acheter un avion puis de le laisser tel quel , il s’ agit également de considérer qu’ il va évoluer selon ce qu’ il a comme possibilités ……………….
      Cette « évolution » coûtera plus ou moins cher , prendra plus ou moins de temps et sera plus ou moins exigeante et contraignante , plus ou moins régulière , ce qui fait qu’ elle sera plus ou moins possible suivant la qualité de la base de travail de départ ; donc quid entre les deux avions par rapport à ce que vous en connaissez ?
      .
      Voilà , il ne vous reste plus qu’ à répondre , votre crédibilité en dépend .
      .
      Confortable , à votre aise ? 🙂
      .
      PS : j’ ai jadis posé une question très similaire à notre ami @Szut , sorte de défi qui lui donnait une chance de relever la tête et de gagner le respect de beaucoup en se relégitimant comme interlocuteur réellement valable , j’ attends encore sa réponse ………………………….
      Comme tout cela est curieux , n’ est ce pas ? 🙂

  20. aleksandar dit :

     » DOT&E considère la précision du canon du F35A comme inacceptable. »
    C’est ballot pour le CAS. Problème connu depuis plusieurs années et qui n’est pas résolu.
    Pas de problème sur les F35B et F35C qui ont le canon monté sur un pod, mais ce n’est pas l’idéal question furtivité.
    « Le  » Mission Data Load  » nécessaire pour intégrer les données de vol et de mission est toujours inopérant, sa configuration pour les théâtres d’opération demande des mois de programmation et les laboratoire qui doit faire les test en milieu de combat n’est toujours pas capable de reproduire un environnement hostile réaliste avec un réseau dense de defense AA et de réseau radar d’identification. »
    Bref le F35 n’est pas testé dans un environnement hostile.
    Et il n’y a rien dans ce DOT&E concernant les problèmes de vibration du réacteur, la fragilité des réservoirs, les problèmes de pneu. Problèmes résolus ? Ou plus simplement, mis sous le tapis ?
    Etc, etc.

  21. Chill dit :

    La foi est directement corrélée aux deniers du culte et LM sait se montrer généreux..

  22. Carin dit :

    Personnellement je pense que tout st petersbourg peut rester à la maison… LM se charge très bien de descendre son avion en flamme!!! Et bravo à nico st jean.. une telle constance est remarquable.

  23. Gremlins dit :

    Un ptit coup de F35 pour faire jaser dans les chaumières. 😀
    Surtout pas touche au F35, ça fait pleurer de dire que les ricains font parfois des erreurs.

    Tout Washington (et groupies) débarquent sur ce forum dès qu’il s’agit de venter les mérites de l’Oncle Sam.

  24. Dany40 dit :

    Heureusement que le DOT&E est là pour donner quelques vains espoirs à ceux qui nourrissent encore ce rêve mouillé de voir un échec du F-35.
    Et bien sûr, tout le monde évite soigneusement de lire le rapport en question dans son intégralité. Deux points factuels vérifiables par ceux qui voudront bien aller lire le rapport au lieu de commenter n’importe quoi n’importe comment :
    – En effet le DOT&E fait une supposition. Les rapports de test qu’ils leur ont été transmis (pour rappel le DOT&E n’a AUCUNE compétence technique, ils ne font que croiser des rapports , faire des évaluation et des stats) font pour eux planer un doute sur lequel ils n’ont pour l’instant aucune certitude.
    – Le soucis en question, s’il est avéré, ne concerne que les plus vieux F-35B et en aucun cas tous ceux qui ont suivi.
    – Rappelons le rôle du DOT&E : Estimer la GESTION du programme et la cadence est évolutions et améliorations de cette gestion. Leur compétence n’est pas technique, elle est administrative. Lorsque le DOT&E relève un soucis « technique » leur propos n’est JAMAIS de dire « çà ne marchera pas ou c’est pas bien fait ». Leur propos est toujours de dire si les améliorations sont faites avec une manière et des délais correspondant à une bonne gestion ou pas. Pour le reste ils ne sont pas compétents, contrairement aux centaines de pilotes et de personnels sol qui travaillent sur ces avions depuis maintenant plusieurs années.
    – L’histoire de ces « stress test » n’est en effet pas claire du tout. La cellule des F-35A a été testée par BAE systems en 2018 et est certifiée pour 24000 heures de vol :
    https://www.flightglobal.com/news/articles/f-35-stress-tests-raise-possibility-of-longer-servic-451964/

    Vous avouerez qu’une différence de durée de vie de x10 entre le B et le A parait extrêmement étrange … sachant que le 24000 est certifié et le 2100 à peine supposé.
    Les commentaires concernant les soucis de charge pour la cellule du F-35B me semblent pertinent, et je tombe d’accord que sa durée de vie doit être inférieure au F-35A …. mais 10x fois d’heures de vol ??? on est sérieux là ??

    – Enfin, lisons le paragraphe majeur de ce rapport que personne ne commente jamais : Les recommandations du DOT&E (et donc leur conclusion et selon eux ce qu’il faut faire). Cela se trouve p 36 du rapport, je vous cite le passage sur le F-35B traduit :

     » Le JPO devrait effectuer les actions contractuelles ayant pour but de fournir un deuxième essai au sol du F-35B, cela afin de réaliser des essais de durabilité structurelle jusqu’à au moins 2 fois la durée de vie structurelle et ainsi valider la structure porteuse des ailes. »

    Donc …. le DOT&E comme à son habitude est uniquement en train de mettre ma pression sur Lockheed Martin pour les pousser à accélérer la cadence et réaliser des certifications supplémentaires.

    A AUCUN MOMENT, le DOT&E n’écrit que le F-35B ne fera que 2100 heures de vol. Il dit que les tests sur la durée de vie des F-35B sont incomplets et non satisfaisants, et que pour certifier au moins les 2 x 8000 heures il faut que le JPO fasse la phase de test assez longue équivalente à celle faite sur le F-35A chez BAE systems.

    Le soucis est toujours le même : Lockheed Martin fait trainer le plus possible et se gave littéralement en contrats de mise à jour et évolutions sur flotte active (merci la Concurency). Les autorités fédérales mettent donc la pression sur l’entreprise pour qu’elle finisse la phase de Concurency et qu’on passe dans un mode plus classique d’usage et d’entretien de la flotte (moins profitable au constructeur) .

    Pour le reste je laisse les idéologues à leurs illusions ….

    • Didier dit :

      Trop long tout ça…
      Non F35A et F35B n’ont que peu en commun et le F35B n’a pas passé les tests de fatigue: il a cassé…
      Il faut croire que l’étayage du second prototype qui lui a passé les tests n’a pas été reconduit sur la série…

      • Alpha dit :

        @Didier
        Pour les tests de fatigue, Lockheed Martin a construit six versions d’essai au sol non pilotables du F-35, dont trois articles d’essai statique et trois cellules d’essai de durabilité (une de chaque par variante).
        Le « second prototype » que vous évoquez n’a donc pas subi les mêmes tests que le premier.
        https://www.urbanghostsmedia.com/2017/02/f-35-static-test-articles/
        Un PDF du DOD est présent dans le lien, datant de 2015, qui ne fait que relater ce que l’on connait déjà depuis cette date sur ce pauvre F-35….

    • Alpha dit :

      @Dany40
      Bon, pour résumer : Rédacteurs du DOT&E = Menteurs ! Rédacteurs du GAO 2018 = Menteurs !
      (Je vous fais grâce des autres documents disponibles, articles d’ingénieurs, déclarations de pilotes ou autres militaires, officiels du Pentagone, etc …)
      Mais heureusement, vous ( + le Canadien…), vous savez !
      Alors on vous fait confiance ! (si, si !!!)…
      Sinon, pour votre « ceux qui nourrissent encore ce rêve mouillé de voir un échec du F-35 », là, je vous reprends !
      Car tout le monde a bien conscience que le programme JSF finira, à terme, par accoucher d’un appareil potable, les USA ne peuvent pas se permettre l’inverse (too big , to fail…) !…
      Mais voilà : A quel prix ?… Quand ?… 🙂
      En fait, quand on voit qu’au départ, cet avion devait être acquis pour un prix unitaire de 50 M$, qu’il devait notamment « tuer » l’industrie aéronautique européenne, et que finalement, les USA et les acquéreurs de l’appareil ne font que mettre la main à la poche pour combler lacune après après lacune, défaut après défaut, énième mise à jour après énième mise à jour, que chaque utilisateur tremble en pensant au coût de MCO à venir et que le « bouzin » n’est toujours pas opérationnel, ben… on se marre !!!…
      Et ça tombe bien, je viens sur ce site pour me divertir ! 😉

  25. bat dit :

    la « fiabilité médiocre ou inconnue des catapultes électromagnétiques EMALS [Electromagnetic Aircraft Launch System], mais qu’est qu’ils entendent par là ,y’aurais il eu des avions qui ont terminés leurs courses à la baille ou quoi ???? ou bien c’est juste en lançant des maquettes ‘rappel Maquette ,ce sont des contener équipés de roue que l’on remplis plus ou moins d’eau que l’on catapulte aux essais

  26. Gégétto dit :

    Si je continue de rester optimiste pour les versions A et C du F35,il serait d ailleurs intéressant d avoir l avis des militaires Israéliens sur les performances de leurs machines,
    j’ai un gros doute sur la carrière du F35B ; cette machine me semble être d une complexité telle ,qu’il me semble qu elle rejoindra le hangar des navettes spatiales, à mon grand regret.. Même si je peux comprendre le besoin d une machine STOVL.

    • Alpha dit :

      @Gégétto
      En ce qui concerne les militaires israéliens, ils semblent qu’ils aient pointé du doigt les lacunes de ALIS, et les manques de protection en matière de cybersécurité…

    • MERCATOR dit :

      @Gégétto

      La réponse est venue d’un ancien général de Tsahal à la retraite à qui on posait la question du pourquoi de la non utilisation du F 35 lors d’un précédent raid sur la Syrie .

      Retired Israeli Air Force Brig. Gen. Abraham Assael, IAF Reserve Brig. Gen. Abraham Assael, CEO of the Fisher Institute for Air and Space Strategic Studies, was the only officer who agreed to be identified by name. According to the former fighter pilot  » Apres la langue de bois traditionnelle donnant des explications alambiquées on voit le bout de l’oreille .

      “Glitches and mishaps happen,” he added. “So now they’re investigating, and it could be one of the lessons will be that in this new strategic environment, we’ll see the F-35 called into action.”

      Traduction « Des problèmes et des incidents se produisent », a-t-il ajouté. «Alors maintenant, ils sont en train d’en étudier les raisons , et l’une des leçons à tirer sera comment , dans ce nouvel environnement stratégique, le F-35 pourra être mis en action

      • Gégétto dit :

        @Alpha, Mercator,
        merci.

      • Gégétto dit :

        @Alpha, Mercator,
        Ce que je n arrive pas à comprendre au sujet de cet avion, c est la contradiction qui existerait entre les rapports pointant les problèmes que rencontrerait le F35 toutes versions confondues (moteur,cellule,logiciel); et les commandes de la part ,du Pentagone:106 (64 f35A USAF,26 F35B USMC, 16 F35C NAVY)
        du Japon 100 F35A supplémentaires,Royaume -Uni 17 F35B ( RAID Aviation N 40)
        Certes Israël aurait commandé une version du F15 dérivée du Silent Eagle à Boeing,mais cela ne signifie aucunement que ce soit le résultat des déboires du F35 .
        Je vois bien que les commentaires sont très tranchés concernant le F35 entre certains d entre vous et Nico.
        Personnellement je reste très prudent, J’ai l expérience( privilège de l âge!!!) d avoir vécu l histoire du marché du siècle entre le F16 tant décrié en France …sans Internet à l époque!!!! et le Mirage F1
        . Cordialement

  27. Chanone dit :

    Mouais…
    De toutes manières, les MArines ne peuvent tout simplement pas se passer de cet appareil, sous peine de perdre une grosse partie de leur maîtrise aérienne et compétence associée.
    Juste une nouvelle pièce dans la machine à retard et délais.
    Et à la fin, un jour, le stade opérationnel.
    .
    Où en sera le SCAF à ce moment la?
    .
    Où en sera le J20 à ce moment là?

  28. Chill dit :

    Excellente remarque, j attends de lire vos contradicteurs..

  29. Didier dit :

    En effet, un seul f35B qui a subit 2 cycles de tests de fatigue avec de nombreuses réparations durant ces cycles, c’est clairement la référence pour ces 2100h… Au mieux et quasi impossibilité de renforcement des f35B déjà produits… Et absence de visibilité sur les autres

  30. Didier dit :

    Le F35B n’a passé ces deux cycles de tests qu’au prix de nombreuses réparations.
    De là l’absence de confiance dans cette version de l’appareil…
    Voilà, voilà.

  31. Dany40 dit :

    @Alpha

    Que vous, vous soyez conscient du fait que le F-35 va être opérationnel et remplir ses missions …. c’est tout à votre honneur mais cette évidence n’est pas globalement partagé sur le net francophone. À quel coût ? Bonne question à condition de penser à une chose : Qui paye ?
    Est ce que le JSF est scandaleux pour le contribuable US …. oui et je l’ai toujours dit ce programme a été pour moi mené de façon malhonnête.
    Par contre les pays acheteurs se retrouvent avec un avion à 90 millions de dollars (donc très compétitif par rapport à des concurrents n’ayant pas ses capacités de furtivité et connectivité) et ils ont un outil dont la conception et les upgrades réguliers sont très majoritairement payés par Washington.

    Bien sûr le F-35 est une arme géostratégique de soumission de l’Europe en matière de défense . Et justement pour ça qu’il sera performant, pour remplir aussi cet objectif… et comme la concurrence n’est pas encore prête ils ont encore le temps …

    Enfin , je ne dis à AUCUN moment que le DOT&E ment … je dis que les gens interprètent très librement le texte du rapport … et extrapolent des conséquences qui n’existent pas .

    Le DOT&E critique fortement (a juste titre) la gestion du programme JSF … mais cet organisme ne fait aucune analyse technique des qualités opérationnelles du F-35 (ils n’ont aucune compétence en la matière).

    Une fois plus , oublier de façon pratique que l’on parle d’un programme géré par la Concurency (ce qui signifie que les premiers avions construits et livrés ne sont pas plus que des prototypes devant être retrofités au fur et à mesure des rectifications … et c’est normal !!! C’est prévu comme ça !!! ) exclu toute analyse pertinente.

    Le principe de Concurency impose qu’on regarde les avions des derniers LRIP pour savoir ce que vaut l’avion … vouloir à tout prix regarder les prototypes à rétrofiter comme des références des capacités de l’avion actuel est soit idiot soit malhonnête.

    Par contre il y aurait beaucoup à dire sur le principe de Concurency

    • Alpha dit :

      @Dany40
      —« Bonne question à condition de penser à une chose : Qui paye ? »
      FACILE !… Aujourd’hui, c’est L.M…. Mais demain : Le contribuable américain, et les contribuables des pays ayant acquis cet appareil !
      Car si aujourd’hui le prix du F35 (A) atteint -artificiellement- les 80/90 M $ l’unité, il faut bien comprendre que L.M. ne peut absolument pas se permettre de perdre de l’argent, et que cette société va se gaver sur le MCO, c’est couru d’avance ! On ne passe pas de 180 M $ en 2014 à 90 M actuels par un coup de baguette magique, et même avec l’effet de nombre, surtout quand le programme cumule retards importants, problèmes incurables ou presque, mises à jour de mises à jour, etc … D’ailleurs, ce programme a aussi été voulu pour çà : Pomper les crédits des utilisateurs, et garder ce marché captif pendant quelques décennies !…
      —« Enfin , je ne dis à AUCUN moment que le DOT&E ment …je dis que les gens interprètent très librement le texte du rapport … et extrapolent des conséquences qui n’existent pas . »
      Exactement ce que vous faites ! Interprétant librement, niant les évidences et les faits…
      — mais cet organisme (DOT&E) ne fait aucune analyse technique des qualités opérationnelles du F-35…
      Non, il fait juste une analyse technique tout court ! Et cette analyse technique, qui repose sur des retours des utilisateurs, notamment, puisque’il faut bien se baser sur quelque chose, montre et décrit les lacunes et les tares dont souffre cet appareil…
      —« Par contre il y aurait beaucoup à dire sur le principe de Concurency »
      Là, je vous rejoins, mais les problèmes du F-35 ne reposent pas tous -loin de là- sur cette façon de gérer un programme, ce serait un petit peut trop facile et malhonnête de se cacher derrière çà… 😉

  32. Robinson dit :

    Si le F35 n’existait pas, de quoi parlerait-on dans les chaumières ?
    N’empêche qu’un test de résistance à 24000 heures de vol, sans arrêt et en continu, c’est une durée de test de 2 ans et 8mois, et même si on admet que l’avion ne vole qu’un jour sur deux, c’est 5 ans et demi… il y a sans doute des détours méthodologiques non expliqués.

  33. FNG dit :

    Je ne participe pas au débat pro ou anti F35 d’habitude, mais je remarque quand même que c’est ici le rapport d’un organisme officiel du Pentagone qui pointe les déficiences de cet avion, et ce n’est pas le premier raport officiel du genre.
    Je reste donc dubitatif vis à vis de tous les commentateurs qui viennent nous affirmer que tout ça c’est pas grave, et continuent à vénérer cet avion qui traîne quand même pas mal de casseroles au c… Ils seraient donc plus qualifiés que les experts du Pentagone ? :)))