L’armée allemande est un « monstre bureaucratique », dénonce un rapport

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. Franchouillard dit :

    « Monstre bureaucratique », c’est peut-être exagéré : la photo nous montre qu’il y en a au moins trois qui sont capables de chasser le chevreuil aux heures de bureau dans les bois et par beau temps.

  2. Électeur dit :

    On pourrait quand-même leur demander de nous aider à chasser les sangliers atteints de peste porcine africaine.
    L’intervention de l’armée allemande, il faut ça pour calmer nos ministres affolés.

  3. NRJ dit :

    Je conseille cet article. Bien qu’il date, il reste globalement vrai aujourd’hui : https://www.google.com/amp/s/www.challenges.fr/economie/comment-la-bundeswehr-a-discretement-depasse-l-armee-francaise_48949.amp

    Je pense cependant qu’il ne manque qu’une chose à l’armée allemande pour rattraper l’armée française en terme d’efficacité : des conflits à répétition. Aussi triste que ce soit une armée a besoin de faire la guerre.

    • Starbuck dit :

      Ben oui c’est comme dans le sport
      L’entraînement est une chose la compétition en ai une autre

    • Posteur dit :

      Oui,vous pouvez toujours tenter de vous rassurez,en attendant l’armée allemande elle compte les oiseaux et compte les fleurs dans le champ d’a côté,c’est pas le lendemain la veille qu’on va voir une quelconque activité intéressante de leurs côtés et c’est pas en mettant 50-80 milliards dans une armée comme l’armée allemande qu’on verra une quelconque amélioration,avoir l’argent c’est bien mais ça fait pas tout.

  4. TINA2009 dit :

    Bsr à tous et toutes !

    OOOOHHHHHHH ! Quel belle et nouvelle présentation , Mr LAGNEAU !
    Lorsque j’ai aperçu cette surprise, j’ai eu le début d’un 1/5 d’une air ex sion : C’est dire de mon intérêt pour votre site !

    Pour le reste , je comparerai ces actions pluri-annuelles en allemagne avec celles en cours en France .
    La dernière , en matière d’externalisation , à peine masquée concerne celle de ma Préférée PARLY , concernant l’amélioration du niveau qualitatif en matière de nutrition : Avez – vous remarqué la démarche de justification de cette externalisation : c’est un véritable cadeau supplémentaire à d’autres « Privés » .
    Les successeurs de Voltaire et Talleyrand s’en mettent plein  » Les Fouilles » !
    A vous lire! A bientôt les Lobotomisés ….

    • Marco dit :

      Incompréhensible! Commencez par clarifier votre pensée (?) et son expression!

      • dolgan dit :

        Oh, mais depuis son retour de vacance, elle fait de gros efforts sur ces aspects. Vous ne l’avez pas connue avant?

  5. Dude dit :

    Dans l’armée de l’air, les repas du soir en mission seront desormais obligatoirement pris sur le lieu de travail. Les copains de la restauration vont s’en mettre plein les fouilles. Ça copine, ça s’arrange….

    • Jerome dit :

      Pour toute le monde, d ailleurs. C’est un des effets de la Prise en charge direct lié au plan famille. D ailleurs, avant aussi, les repas en milieu administratif étaient a privilégier.

    • Marco dit :

      Cela semble bien logique, même si les prétentions de nos pilotes de l’armée de l’air en matière d’hébergement et d’alimentation sont parfois exorbitantes… au nom de la sécurité des vols, bien entendu!

  6. Auguste dit :

    Le F35 a été écarté pour le choix du remplaçant du Tornado.

    • John dit :

      Ca fait quelques mois que le choix était plutôt clair…
      Et le comportement de Trump vis-à-vis de l’Allemagne a dû simplifier le choix !

  7. diego48 dit :

    Le problème des allemands, c’est aussi le notre, nous ne pouvons pas vraiment compter sur eux en cas de crise importante à l’Est et ce n’est pas nouveau…Je ne vois pas ce que l’on peut encore espérer en collaborant avec les allemands en terme de défense… Ils sont toujours bloqués à leur claque de 1945, et surtout, ne veulent pas passer outre ! Le bouclier américain (pour ce qu’il vaut) leur suffit bien assez. Après Merkel, la bonne « à rien », le déluge ! Cela vaut aussi pour leur politique nataliste totalement oubliée, Merkel préfère les turcs !

    • Vince dit :

      « Ils sont toujours bloqués à leur claque de 1945, et surtout, ne veulent pas passer outre  »
      .
      Avant leur claque ils sont allègrement passés outre-rhin et outre-volga. C’est le problème de l’armée allemande : on ne sait pas s’il faut se réjouir ou se désoler de leurs incapacités. Réflexion faite, sans doute se réjouir.

      • themistocles dit :

        Outre-Don oui, outre-Volga non, c’est bien ce qui leur a posé problème…..

    • John dit :

      Oui l’Allemagne a une Histoire lourde, et en effet, à cause de leur Histoire, ils ont beaucoup de peine à envoyer leurs soldats ailleurs, surtout lorsqu’ils ne sont pas « invités »…
      Mais il faut différencier la situation de la France et celle de l’Allemagne. L’Allemagne depuis 45 s’est reposée pour sa défense sur des alliés puissants (à l’est et à l’ouest). Et cela ne pose pas vraiment de problème au peuple qui ne veut pas d’une armée trop puissante.
      La France a fait le choix opposé après 45. Celui d’avoir une armée forte, et de ne pas avoir besoin de compter sur d’autres pays.
      Mais si vous regardez la structure des armées, on voit surtout deux différences fondamentales. L’Allemagne est une armée de défense, et la France a une armée expéditionnaire ! Qu’il s’agisse de la Marine ou l’armée de Terre, bien des choix sont faits pour simplifier les déploiements !
      Rien que récemment, les véhicules Scorpion sont exactement dans cette perspective, la Classe Mistral, les pétroliers ravitailleurs, etc, etc…
      Les chars français et allemands n’ont pas le même poids.
      Les systèmes d’artillerie modernes voient des véhicules légers en France (CAESAR), et des blindés sur chenilles traditionnels en Allemagne (PzH 2000).
      L’Allemagne a plus de véhicules sur chenilles pour l’infanterie (Puma, et Marder) qui sont plutôt adaptés au territoire allemand et à l’est européen, alors que les véhicules d’infanterie français sont sur roues !
      L’Allemagne veut très clairement une armée de défense, et pour l’étranger l’Allemagne se concentre sur la diplomatie. La France a une autre stratégie. Chacun fait ce qu’il veut au final !
      .
      Concernant la natalité… Vous oubliez une chose… Plus les pays ont une économie saine, et moins le chômage est important, et plus faible est la natalité.
      Donc sur le long terme ,cela sera problématique… Mais cela est dû à la bonne santé économique actuelle.
      Et la France, au contraire, son chômage aide à la natalité ! Mais son immigration aussi

  8. Raymond75 dit :

    Compte tenu de leur histoire, les Allemands ont une véritable aversion pour l’armée, considérée juste comme un mal nécessaire. Peut on leur reprocher ? Et que diriez vous si se faisait jour une puissante armée allemande ?

    Aucun pays au monde n’a fait un tel travail sur son passé tragique et meurtrier ; en France on en est encore à radoter sur la guerre d’Algérie et sur la collaboration …

    • Davy Cosvie dit :

      @ R75, vous oubliez un peu vite les Japonais : ils ont fait un réel travail sur leur « passé tragique et meurtrier » mais ça ne les a pas conduits au niveau catastrophique où sont maintenant les Allemands.
      .
      Quant à nous Français, contrairement à ce que vous prétendez nous n’avons pas cessé de tirer les leçons de nos erreurs : la Constitution de la 5ème République, et notamment son article 16, est la conséquence directe de la défaite de juin 40. De même notre arme nucléaire, envisagée dès octobre 1945 avec la création du CEA.
      .
      Nous avons également tiré les leçons des guerres de décolonisation et plus personne (excepté peut-être dans les EHPAD) n’en est « encore à radoter sur la guerre d’Algérie ». Au contraire nous avons rapidement pris en compte les conséquences prévisibles de la décolonisation en commençant la professionnalisation dès 1969.

      • Raymond75 dit :

        Les Japonais n’ont pas fait de travail sur leur passé, ne se sont jamais excusé pour leurs responsabilités dans les crimes de guerre qu’ils ont commis, continuent de saluer leurs criminels de guerre condamnés, et se présentent comme victimes de la guerre du faite de la bombe atomique (sommet de l’horreur et de la barbarie, c’est un fait).

      • dolgan dit :

        * et plus personne (excepté peut-être dans les EHPAD) n’en est « encore à radoter sur la guerre d’Algérie ».*
        .
        Euh, j’ai souvenir de propos banals de Macron sur l’Algérie qui ont déclenché l’habituelle ritournelle nauséabonde anti-repentance. L’Algérie est clairement une page qu’on n’arrive pas à tourner en France .

        • Géo dit :

          Les propos de Macron sur l’Algérie n’ont eu que très peu d’écho, ou alors c’était très marginal : chez les anciens qui ont connu cette époque et chez les opposants politiques au candidat Macron. C’est à peu près tout. A l’exception des anciens d’Algérie et des historiens, peu de gens s’intéressent encore à l’épisode algérien.

    • Vince dit :

      Aucun (autre) pays au monde n’a fait un tel travail de programmation, planification et extermination systématique des millions de Juifs européens – sans parler de leur responsabilité directe dans les 20 millions morts de soviétiques, 6 millions de polonais (dont près de 3 millions de Juifs) etc. Arrêtez de comparer n’importe quoi.

      • Raymond75 dit :

        L’Allemagne actuelle ?

      • Raymond75 dit :

        En fait vos propos sont du même ordre que ceux qui reprochent au Français d’être des colonisateurs et des esclavagistes. Ni vous ni moi ne sommes responsable de cela, bien que ce soit une réalité du passé de notre pays. Il y a une responsabilité historique, mais de nos jours strictement aucun français ne revendique une démarche colonialiste ou esclavagiste.

        De même aucun allemand ne se revendique aujourd’hui du passé nazi, sauf quelques vieillards survivants qui vont bientôt disparaitre, et sont neutralisés.

        Le passé a existé, il faut le connaitre et en tirer des conséquences dans nos comportements, mais ce qui compte c’est le présent, individuel et collectif.

        • Vince dit :

          Je n’ai aucun problème avec l’Histoire en général, y compris celle de la colonisation. Je sais qu’il y a toujours deux colonnes dans un bilan : un passif, un actif, et que c’est précisément le travail de l’historien. L’Histoire ça ne se résume pas à de la morale rétroactive et surtout sélective.
          .
          En revanche il n’y a rien de comparable dans l’Histoire de France avec ce que l’Allemagne a fait subir de façon programmatique à l’Europe et notamment aux juifs d’Europe dans les années 40. Et donc le rapport des Allemands avec leur Histoire n’a rien à voir avec la nôtre, c’est une évidence. Conséquence : »Aucun pays au monde n’a fait un tel travail sur son passé tragique et meurtrier » – encore heureux, ils ont en effet quelques questions graves à se poser, et qui n’ont rien à voir en magnitude avec celles que les Français, Anglais ou autres peuvent éventuellement se poser s’ils ont du temps à perdre.

    • TIBO dit :

      C’est pas vraiment un travail sur soi quand on doit assumer les horreurs qui font l’unanimité et que l’on a à subir le statut de perdant, donc l’écriture de l’Histoire par les vainqueurs.
      La guerre d’Algérie n’a rien à voir avec cela : pas de consensus sur la défaite ou la victoire, pas de consensus sur la victime ou le bourreau, pas de consensus sur l’interprétation des faits, etc. Bref, phénomène historique avéré mais encore trop passionné et d’actualité pour être « digéré » par l’Histoire des belligérants.

      • Marco dit :

        Écrite par les vaincus ou les vainqueurs, il est difficile d’imaginer autrement l’histoire de l’Allemagne sous le 3ème Reich!

  9. PK dit :

    « mais 25 ans de recul et de réductions dans la Bundeswehr ne peuvent être inversés en quelques années »,
    .
    Excuse habituelle des tocards de la politique qui ne veulent pas faire avancer les choses. On peut faire changer les choses dès demain si on veut. Mais voilà, faut vouloir.
    .
    Après, on compatit : on a les mêmes à la maison…

  10. Lagaffe dit :

    Donc 1 an après cet article ( http://www.opex360.com/2018/02/19/actuellement-larmee-allemande-ne-tenir-place-a-tete-de-force-de-reaction-tres-rapide-de-lotan/ ) toujours rien de neuf !
    Le président de l’Association allemande des forces armées, le lieutenant-colonel André Wüstner, a renvoyé tout le monde dos-à-dos. « La question clé à laquelle les responsables politiques de tous les partis doivent répondre est la suivante : l’Allemagne doit-elle à nouveau avoir des forces prêtes à l’emploi ou non? Si c’est non, je suggère la dissolution des forces armées. Mais si la Bundeswehr est toujours nécessaire, alors il faut atteindre rapidement un consensus sur l’adaptation et l’accélération des procédures d’achat et voter le financement nécessaire », a-t-il confié à Die Welt. « Cela ne peut pas continuer ainsi, surtout dans le contexte où une grande partie du monde est en flammes », a-t-il insisté.
    Directeur du Centre for European Security, basé à Prague, Mark Gaelotti n’est pas surpris par cette situation. « Les différents problèmes militaires allemands ne sont pas un secret pour le reste de l’Otan », a-t-il estimé auprès de Deutsche Welle, avant d’expliquer que, pendant longtemps, l’Allemagne a sous-investi dans ses forces armées « en s’enveloppant dans le manteau de sa politique étrangère non militariste. »
    C’est toute la classe politique allemande qui est coupable.

  11. werf dit :

    L’organisation de l’armée allemande n’est pas du tout adaptée et souffre d’un encadrement supérieur déficient qui se traduit par des choix d’externalisation délirants dans une époque où les entreprises privées réduisent les stocks et les frais financiers qui y sont liés. Les armées ne peuvent pas fonctionner en « flux tendus », il faut des stocks disponibles à tout moment…

  12. Frédéric dit :

    Si, des les années 1960, il y a des excuses officielles japonaises et des compensations dans les divers traités binationaux passer de la Corée du Sud a l’Indonésie. Faut pas reprendre l’agip prop chinoise telle quelle.

  13. KOUDLANSKI dit :

    Bref on critique notre armée ,mais je vois que l’armée Allemande est pire que la notre.

  14. lxm dit :

    3000 ans que la germanie est l’ennemie de la gaule, et certainement bien encore avant, à cause de la géographie et de 2 climats complètement différents.
    Je n’ai pas de problème avec une allemagne sans armée ou avec une armée faible( en fait j’aurais préféré qu’elle soit tronçonnée en 3 ou 4 parties), que Trump cherche à réveiller pour économiser pathétiquement des sous.
    Les allemands n’ont pas changé depuis 1945, leur manière de traiter les grecs lors de la crise financière l’a prouvé.
    Et voir des présidents français s’aplatir devant l’allemagne et couler exprès la france ne fait que conforter celle-ci pour nous mépriser et se penser supérieure.
    Tout est lié au mensonge propagé encore dans les mauvais livres d’histoire que Hitler serait venu au pouvoir parce que l’allemagne aurait été humiliée par la traité post 1ere guerre mondiale, ce qui est factuellement faux( le programme du nsdap est une réaction à la mondialisation), que dire de l’autriche ayant perdu son empire millénaire et refusant l’anchluss ou de la pologne effacée plus tôt ne cherchant aucune vengeance, mais les historiens ont vérifié qu’en fait c’était des politiciens allemands qui ont fabriqué cette humiliation de toute pièce auprès du peuple allemand pour faire pression sur les réparations de guerre, l’ennemi de la paix c’est bien la politique, et on le voit constamment, des politiciens qui manipulent et font monter la haine pour leur profit.
    Alors maintenant, nos dirigeants se couchent devant l’allemagne de crainte que le bellicisme allemand ne se réveille, les ricains cherchent à contrôler l’allemagne pour éviter qu’elle ne retente de créer son empire européen, mais cette dernière l’a compris et se rapproche de la russie, son allié naturel, l’allemagne n’est pas libérale, ce n’est pas dans sa mentalité, elle reste autoritaire, mais ne propose aucun avenir. Je pense que l’avenir de l’europe reste la France, et que le leadership véritable reste la France, si seulement la France voulait redevenir elle-même, elle qui se revendiquait du roi david, cherchant à créer le paradis terrestre et l’harmonie dans le pays au nom de Dieu.

    • NRJ dit :

      Si l’on me rapportait que vous êtes germanophobe primaire, je ne serais pas étonné. Peut-être est ce de la jalousie par rapport à un peuple qui s’est retroussé les manches depuis 1945 et qui, grâce à son travail, est devenu la première puissance d’Europe.

      Déjà je ne vois pas en quoi l’attitude de l’Allemagne face à la Grèce est digne de son passé nazi. L’Allemagne a simplement dit qu’elle ne paierait pas pour la dette de la Grèce, rien de plus. Si vous critiquez je pense que c’est parce que vous n’avez pas assez bien connu l’austérité budgétaire, mais ça viendra en France bien assez tôt vu nos performances (on est repassé à plus de 3% de déficit pour rappel).

      Et si on s’applatit devant les allemands c’est parce que l’Europe peut nous mettre une procédure de déficit excessif.

      Quant à dire que l’Allemagne est l’allié de la Russie n’importe quoi. L’Allemagne combat pour ses intérêts en particulier des matières premières, rien de plus (on notera qu’ on trouve des personnes disant qu’elle est vendu aux intérêts américains et des personnes disant qu’elle est vendu aux intérêts russes. Ce serait bien de converger).

      Pour la fin de votre commentaire, la France pourra devenir leadership à condition de se retrousser les manches et d’accepter enfin les mesures de réduction budgétaire qui s’imposent plutôt que de taxer nos entreprises et les mettre en faillite. Mais c’est pas gagné. Pour votre aspect religieux ça me questionne sur vos capacités et votre rationalité.

      • Posteur dit :

        *Si l’on me rapportait que vous êtes germanophobe primaire, je ne serais pas étonné. Peut-être est ce de la jalousie par rapport à un peuple qui s’est retroussé les manches depuis 1945 et qui, grâce à son travail, est devenu la première puissance d’Europe.*
        .
        Si on me l’on rapportait que le petit NRJ était un attardé germanophile primaire,je n’en serais pas étonné non plus quand on voit son niveau d’attache pour le 4ème Re… heu l’Allemagne.
        De la jalousie ? Quand je vois l’état de l’Allemagne actuelle et le notre,je ne vois pas ce qu’il y a à jalouser,je pense plutôt que le petit allemand rage que la France pays endetter soit plus performante et plus intéressante que elle,car le petit allemand de base la seul chose qu’il sache faire c’est assembler des carcasses de voitures entre elles et y foutre un moteur made in Poland avec un sticker Deustch Qualitat bien polluant.

        *Déjà je ne vois pas en quoi l’attitude de l’Allemagne face à la Grèce est digne de son passé nazi. L’Allemagne a simplement dit qu’elle ne paierait pas pour la dette de la Grèce, rien de plus.*
        .
        Ne prenez pas que ce qui vous intéresse,l’attitude allemande est bien loin d’être « gentil ».

        *Si vous critiquez je pense que c’est parce que vous n’avez pas assez bien connu l’austérité budgétaire, mais ça viendra en France bien assez tôt vu nos performances (on est repassé à plus de 3% de déficit pour rappel).*
        .
        Toujours avec le fameux déficit,c’est une religion chez vous ? Faite vous soignez.

        *Et si on s’applatit devant les allemands c’est parce que l’Europe peut nous mettre une procédure de déficit excessif.*
        .
        Et pourquoi elle nous le permet ? Vous croyez qu’il se passera quoi si la France fait faillite ou subit le sort de la Grèce ?
        Vous voulez un dessin ? Ou une bombe sur la tête ?

        *–
        Pour la fin de votre commentaire, la France pourra devenir leadership à condition de se retrousser les manches et d’accepter enfin les mesures de réduction budgétaire qui s’imposent plutôt que de taxer nos entreprises et les mettre en faillite. Mais c’est pas gagné.*
        .
        La France à déjà un chef d’équipe,la seul chose qui lui manque c’est un dirigeant,car le jour ou la France coupe l’accès à son centre spatiale,sa défense « nucléaire » à l’Europe,sa contribution financière et les travailleurs détachés sans parler des migrants,votre UE,Europe ou même Allemagne va sacrément le sentir passer.
        L’Allemagne peut juste se cacher derrière ses finances qu’elle se fait sur le dos des autres c’est tout,ce pays ne vaut rien et peut être facilement remplacer.
        Quand à nos entreprises elles se portent très bien et ne sont pas en faillite,ce n’est pas DCNS ou Thales qui étaient sous offre de rachat ou même en manque de commande comme Thyssen Krupp Systems ou même Hensoldt,j’attends toujours des exemples et pas des copiés collés traditionnel et du fameux « MAY ON EST EN DEFICIT FAUT AUSTERITTAYYY » comme un abrutis du petit NRJ qui ne sait rien faire d’autre de ses journées que raconter des conneries et bouffer du deustch Mark à ses heures perdus.