Airbus a été choisi pour fournir des plateformes de satellites au programme Blackjack, lancé par la DARPA

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. B21raider dit :

    aaaahh voila un contrat du pentagone pour Airbus, je me demande maintenant ce que vont répondre les chauvins de me*** sur ce forum, on critique, on critique mais quand on gagne un contrat, on s’empresse de le fêter…..
    depuis le temps qu’on sait que l’ALAT a besoin d’un hélicoptère lourd et qu’ils ne veulent pas en acheter a cause du fait qu’ils ne sont pas produits localement ……

    • werf dit :

      Vous êtes bien naïf, cette filiale Airbus est « contrôlée » en « laisse courte » par les américains et ne pourra pas exporter son savoir faire compte tenu des lois américaines concernant le domaine militaire ou « dual use » (civil et possiblement militaire).

    • Hermes dit :

      Je crois que personne ne cracherait sur des CH53E ou des V22, produit localement ou non, c’est avant tout le coût unitaire de ces engins qui bloque… (20 à 90M).
      Ca n’a rien de chauvin, si demain on en achète, je suis le premier heureux.
      .
      Par contre, clairement j’aurais une certaine déception car Airbus à tout le savoir faire nécessaire pour développer son propre hélicoptère lourd, seul le manque de moyen bride ce développement dont le marché est trop « faible ».
      Cela passerait encore une fois par un appel Européen voir francoAllemand si la France souhaite un jeu développer son transport lourd…
      .
      Puis bon, les contrats aux US, l’Europe en gagne, mais ils ne sont jamais critique, ce qui n’est pas le cas pour les US en EU.

    • Wagdoox dit :

      C’est fait aux us par et pour des américains.
      Une fois de plus vous vous ridiculisez tout seul le traître de m****. Si le chinook ou le v22 devait être produit en France alors pas de problème, je suis pour.

    • Alpha dit :

      Aaaaaah, les commentaires éclairés de B21raider ! … 🙂
      « La filiale américaine d’Airbus Defence & Space… »
      « Airbus Defense and Space, Inc. de Herndon, en Virginie, et son partenaire stratégique, OneWeb Satellites, implanté sur le complexe d’Exploration Park en Floride,… »
      Là, on parle d’une filiale d’Airbus aux USA, donc société de droit américain, et d’une société US…
      Bref, pour faire simple, ce contrat rapportera « peanuts », ou presque, à l’Europe !…
      Sur les 1000 satellites prévus, seuls… 10 (!!!) seront fabriqués à Toulouse … Et pour ce qui est des lancements, OneWeb a pour l’instant, signé un contrat avec Arianespace pour la mise en orbite d’un premier sous-ensemble de satellites par 21 lanceurs Soyouz. Mais sachant que les 990 autres satellites seront construits à Exploration Park, près du Centre spatial Kennedy (Cap Canaveral), en Floride, il est fortement pressenti que les autres lancements se feront par des fusées US…
      Aussi, votre « contrat du Pentagone pour Airbus » est à relativiser…

      Et pour votre « depuis le temps qu’on sait que l’ALAT a besoin d’un hélicoptère lourd et qu’ils ne veulent pas en acheter a cause du fait qu’ils ne sont pas produits localement …… »
      Vous avez des sources sur ces affirmations ? Pouvez-vous les préciser ? Non, parce que bon, si c’est comme les fameuses (fumeuses ? ) déclarations d’un journaliste que vous attribuez à Trappier au sujet du nEUROn/X-47B, on peut légitimement avoir des doutes sur votre crédibilité, déjà bien (trop ?) entachée sur ce site… 😉

      • B21raider dit :

        je m’en fous de ma crédibilité, libre a vous de me croire ou de tracer votre chemin, des que vous voyer mon nom sur un com ignorez-le et passez au suivant.

        • ScopeWizard dit :

          @B21raider
          .
          Allons , vous n’ y êtes pas !
          .
          Pour « croire » , il faut amener des éléments démonstratifs ou probants qui autorisent une telle croyance , sinon tout ce que vous écrivez ne se résume qu’ à du vent à la portée de n’ importe quel blaireau du modèle le plus standard qui soit !
          .
          Vous considérez-vous comme un blaireau ?
          .
          Bien-sûr que non !
          .
          Alors , amenez vos éléments , même si en comparaison parfois ils vous semblent « faibles » et échangez , discutez ; que l’ on soit d’ accord ou non n’ est pas ce qui importe le plus , ce qui compte c’ est d’ avancer et tant pis si l’ on doit se prendre le bec , ça fait partie de la Vie !
          Faut pas stresser pour si peu , au contraire faut se marrer ; la vivacité des échanges lorsqu’ils sont passionnés , c’ est sympa aussi !
          .
          Il suffit juste de savoir faire preuve de suffisamment de savoir-vivre ( chose pas toujours si évidente je vous l’ accorde ) et le tour est joué ! 😉

    • Lame dit :

      Le fait que les Français ne se jettent pas sur tout matériel proposé par les américains n’est pas plus chauvin que les préventions des Américains quand les rôles sont inversés. Mais, bon, rien d’étonnant à ce genre de critique vu qu’il y a des gens qui traitent les Français de chauvins parce qu’ils ont préféré les Rafales aux F-16… La France, toute chauvine qu’elle l’est, achète plus de matériel aux USA que le contraire.

  2. Barbouze dit :

    Espérons que comme nos alliés us on pourrira les systèmes de moyens espions.. juste retour entre amis fidèles

  3. le zouave dit :

    Et comme par hasard AIRBUS est dans le viseur de la justice US,on sent bien la quenelle que nos très « chers alliés »US vont glisser en mettant la main sur une partie du fleuron européen pour une somme inférieure à la valeur boursière de cette branche du conglomérat EURO implantée chez eux …..quoi j’ai dit il y a des vendus,non je l’ai juste penser……………………..il semblerai que nos voisins teutons vont sortir encore le chéquier,vu que c’est eux qui dirigent en majorité le Géant,à moins qu’on ai encore le Benhalla dans le coup,des fois qu’il ferait le commercial en plus du barbouze……..

  4. Jean dit :

    Le revers de la médaille dans ce domaine, c’est que l’on se rend un peu plus dépendant des US à chaque fois que l’on augmente nos ventes. Imaginez que l’on s’habitue un peu trop à ses exportations et que d’un coup, on subisse des sanctions: cela risque de faire très mal.
    En Iran, c’est la France qui a été parmi les pays à être le plus impacté par les mesures d’embargo américain… cf: banques, Total, Peugeot… (il y en a sûrement pas mal d’autres…).. ils l’ont fait en Iran, pourquoi ne le feraient-ils pas ailleurs… avec Trump, ils se croient tout permis 😉

    • wagdoox dit :

      Le droit extraterritorial ca ne date pas de Trump qui a vraiment bon dos …
      Ca n’a jamais été une capacité européenne mais américaine donc aucune perte juste un gain financier pour l’airbus./

  5. Ya longtemps que je regarde en me marrant ces commentaires à base de « ils auront toujours tort » Outre Atlantique, tant ils ne sont plus crédibles, puis entre ceux qui sont prisonniés de leur idéaux, et les trolls de Saint-Petersbourg qui oeuvrent méticuleusement ici …c’est le discrédit total quand il s’agit de ce sujet là en particulier !!!

    Enfin là j’ai préparé les pop corns …

    • wagdoox dit :

      et vous nous fatigué avec votre savoir qui tient de l’anecdote personnelle en permanence…

    • ScopeWizard dit :

      @Souvenir d’Asie Centrale Soviétique
      .
      Eh bien , bon appétit ! 🙂
      .
      Si vous pouviez de temps à autre rédiger un commentaire qui serve à quelque chose d’ autre que de jouer au jeu un peu facile , stérile et agressif du « c’ est moi qui ai raison , toi qui as tort quoi que tu dises ou avances comme argument » , ça pourrait être sympa plutôt que de vous contenter de décréter ce qui doit être et ce qui ne doit pas , ce qui est bien et ce qui ne l’ est pas , ce que l’ on peut comprendre et admettre et ce que l’ on ne peut pas , etc …………
      .
      Enfin , moi ce que j’ en dis ……………
      .
      Bref , pour faire court , vous n’ allez guère manquer à grand-monde , au contraire ; alors , essayez d’ élever le niveau , au moins ça ………………
      Mais si vous pouvez , évidemment que vous le pouvez …………….. 😉

  6. Janot98 dit :

    A mon niveau, ce ne sont pas les relations commerciales avec les US qui m’inquiètent, mais l’emploi fait de ces satellites à charge militaire, en orbite basse.

  7. Dindon dit :

    En tout cas si Airbus veut revendre sa plateforme… il n’est plus itar free… CQFD..

  8. ScopeWizard dit :

    Bof !
    .
    Ce truc ne me dit rien qui vaille …………..mais alors vraiment rien ……………….
    .
    En effet , si vous vous figurez que les US ne nous ont déjà pas pénétrés à très haut niveau et qu’ ils attendent justement après ce contrat prenez donc connaissance de ce qui suit ………….
    .
    En juillet 2016 , un ponte de la DARPA ( Defense Advanced Projects Agency ; autrement-dit l’ agence de recherches avancées de la défense américaine directement en relation avec le Pentagone ) ancien également de chez GOOGLE , Paul Eremenko ( fils d’ un grand mathématicien et petit-fils d’ un haut dignitaire militaire de l’ ex URSS ) , né en URSS ( Ukraine ) en 1979 ( ça vous va comme éventuel spécialiste du grand-écart ? ) a été nommé à la tête de la direction technique ( CTO ) d’ Airbus Group par l’ allemand Tom Enders ………..
    Poste qu’ il a quitté 17 mois plus tard , dès le 31 décembre 2017 ……….
    .
    Extrait de Wikipedia pour compléter ( en Anglais , facile à lire et à traduire ) :
    .
    « Paul Eremenko (Ukrainian: Єременко Павло Олександрович; 1979 in Lviv, Soviet Union) is a Ukrainian American Innovator and Technology executive. He is currently the Chief Technology Officer and Senior Vice President of United Technologies Corporation. Earlier, he served as the CTO of Airbus, and former CEO of Airbus Silicon Valley innovation center. He is a former Google executive and head of Google’s Project Ara, an effort to create an open, modular smartphone platform. Eremenko was named one of the Top-10 Tech Leaders of 2015 in FORTUNE Magazine. Eremenko has also come out as a strong proponent of artificial intelligence and autonomy research, brushing away the growing chorus of concerns by many prominent technology and business leaders. Eremenko has cited his desire to build a starship as the motivation underpinning his career. »
    .
    Traduction :
    « Paul Eremenko (ukrainien: ременко Павло Олександрович; 1979 à Lviv, Union soviétique) est un dirigeant ukraino-américain pour les technologies de l’innovation et de la technologie. Il est actuellement directeur des technologies et premier vice-président de United Technologies Corporation. Ancien PDG du centre d’innovation Airbus dans la Silicon Valley, ancien dirigeant de Google et chef du projet Google Ara, qui a pour objectif de créer une plate-forme de smartphone ouverte et modulaire, Eremenko a été nommé l’un des dix plus grands leaders technologiques de 2015 en 2015. FORTUNE Magazine: Eremenko est également un ardent défenseur de la recherche sur l’intelligence artificielle et l’autonomie, dissipant ainsi les préoccupations croissantes de nombreux chefs de file de la technologie et du monde des affaires, qui a motivé sa carrière par la construction d’un vaisseau spatial. »
    .
    Autre passage :
    .
    « Eremenko served as the Deputy Director and Acting Director of the Tactical Technology Office at DARPA, the office responsible for the agency’s drones, robotics, X-planes, and satellite programs.While at DARPA, Eremenko developed and managed several projects, including an effort to revolutionize design and manufacture of complex military systems (such as vehicles and aircraft) called Adaptive Vehicle Make, the System F6 fractionated spacecraft program and the 100 Year Starship. Eremenko was also responsible for a crowd-sourced military vehicle effort called XC2V which was said to revolutionize auto manufacturing.
    .
    At DARPA, Eremenko developed two education-themed efforts: DARPA’s MENTOR program focused on building a manufacturing workforce,and InSPIRE which made the SPHERES robotic platform on the International Space Station accessible to high school students. »
    .
    Traduction de ce second passage :
    « Eremenko a exercé les fonctions de directeur adjoint et de directeur par intérim du bureau de la technologie tactique à la DARPA, responsable des programmes de drones, de robotique, de plans X et de programmes satellites de l’agence. Eremenko a développé et géré plusieurs projets afin de révolutionner la conception et la fabrication de systèmes militaires complexes (tels que des véhicules et des avions) appelés Adaptive Vehicle Make, le programme de fractionnement du système F6 et le 100 Year Starship, Eremenko était également responsable de la campagne de véhicules militaires baptisée XC2V, qui provenait de la foule, a été annoncée révolutionner la construction automobile.
    .
    Au sein de la DARPA, Eremenko a développé deux efforts axés sur l’éducation: le programme MENTOR de la DARPA, axé sur la constitution d’une main-d’œuvre manufacturière, et InSPIRE, qui a rendu la plate-forme robotique SPHERES accessible aux étudiants du secondaire.  »
    .
    Alors , moi je veux bien que ce soit un type parfait voire le plus sympa et probe que la Terre ait jamais porté , n’ empêche que même s’ il est parti , un tel choix pose quand même question ……..
    .
    Beaucoup plus grave , et cela me donne l’ occasion de rejoindre le contenu de commentaire de @le zouave qui aborde à juste titre le sujet …………
    .
    Le géant Airbus est un colosse aux pieds d’ argile ……… sa situation est en effet des plus délicates et ambiguës et l’ on peut sans conteste affirmer qu’ Airbus est dans la tourmente …………….
    Ce qu’ il faut bien appeler « l’ Affaire Airbus » , pouvant influer fort négativement à la fois sur les relations franco-allemandes mais également devenir une très grave source de conflit entre l’ Europe et les États-Unis d’ Amérique ………………
    .
    Pourquoi et que se passe t-il ou que s’ est-il passé ?
    .
    Eh bien , en dépit d’ une discrétion qui selon moi confine à un silence assourdissant de la part de l’ ensemble du monde politico-médiatique , il faut savoir qu’ Airbus fait l’ objet de diverses enquêtes que ce soit en Allemagne , en Angleterre , en France , et dans d’ autres pays pour avoir versé des pots de vins afin d’ obtenir des contrats ……….
    .
    Toute cette affaire qui risque de provoquer un grand déballage fort regrettable et fort peu souhaitable prend sa source en Autriche qui en est le point de départ ……………..
    .
    Que s’ est-il passé en Autriche et de quoi s’ agit-il au juste ?
    .
    Tout d’ abord , un peu d’ Histoire ………..
    .
    À la fin du siècle dernier , Français et allemands décident de regrouper diverses activités dans les domaines de la défense et de l’ aéronautique d’ où la création en l’ an 2000 d’ EADS ( European Aeronautic Defence and Space company ) sorte d’ entité devant concentrer tout cela …………
    Alors comme nous le savons , certaines de ces activités avaient déjà été développées en commun comme Eurocopter ou Airbus ; en revanche , d’ autres avaient fait l’ objet de partenariats extérieurs tel celui des italiens et des britanniques concernant l’ avion de chasse Eurofighter Typhoon dont les allemands assuraient le leadership , les britanniques celui des missiles MATRA , etc ………
    Concernant donc l’ Eurofighter , en fait il s’ agissait d’ un partenariat complexe étant-donné l’ existence d’ un conflit d’ intérêts …………..
    .
    Quel était ce conflit d’ intérêts ?
    .
    Et bien historiquement , il faut savoir que EADS avait hérité d’ une participation du constructeur Dassault à raison de 49% ……… mais quel est en Europe le principal concurrent du Rafale ? L’ Eurofighter Typhoon , tous deux biréacteurs contrairement au JAS 39 Gripen du constructeur suédois SAAB , un avion de combat certes performant mais plus léger et fortement équipé de composants ou d’ organes d’ origine US comme son réacteur .
    .
    Bref , afin de limiter la casse entre Typhoon et Rafale , il avait donc été décidé et acté que EADS n’ interviendrait pas et laisserait Dassault mener sa propre politique , sa propre gestion tandis qu’ en parallèle , la société Eurofighter restait hors du champ de gestion d’ EADS alors dirigé par les français à l’ exception notable de son pilotage qui était , lui , sous la responsabilité directe de l’ allemand Tom Enders et de deux de ses adjoints , allemands eux aussi ………..
    .
    Et c’ est maintenant que bien des choses vont se jouer et que l’ on serait en droit de rigoler ……………
    .
    L’ Autriche lance un appel d’ offres pour un total de 18 avions de chasse ………… mais à la surprise générale alors que le JAS 39 Gripen était donné grand favori , l’ Eurofighter Typhoon le coiffe sur le poteau et rafle la mise …………..
    .
    Stupeur ! ……… et bientôt tremblements ………….
    .
    Depuis quelques temps des bruits couraient chez Dassault et EADS sur la possible influence d’ une affaire de pots de vins ayant permis de remporter illégalement ce contrat ………….
    .
    Et bien à présent nous savons que la rumeur était bel et bien fondée !
    .
    Nous savons que l’ allemand Tom Enders et ses deux adjoints ont en effet carrément monté des sociétés écran à Londres et à Chypre par lesquelles ont transité quelques dizaines de millions d’ Euros à la destination incertaine voire inconnue ………..
    Ironie ultime de l’ histoire , les allemands avaient demandé conseil aux équipes spécialisées dans les contrats « sensibles » à l’ international d’ EADS , équipes à majorité françaises !
    .
    Par la suite , outre ce point de départ du contrat autrichien , ce qui a été mis en place à cet effet a servi à d’ autres opérations desquelles les mêmes allemands ont tiré les ficelles ………
    .
    Évidemment l’ on aurait pu penser que ces affaires faisaient partie du passé , certes un passé peu glorieux , et que depuis , de l’ eau avait coulé sous les ponts au point qu’ elles étaient à présent mortes et enterrées , oubliées de l’ Histoire ………..
    .
    Que nenni !
    .
    Des individus forcément « bien intentionnés » mais pas forcément désintéressés les ont déterrées il y a environ trois ou quatre ans ……………
    .
    Par conséquent , craignant de subir le même sort que certains grands groupes comme Alstom ou Siemens , l’ allemand Tom Enders , qui ne l’ oublions pas règne sans partage depuis près de six ans sur EADS ( 10 juillet 2000 ) devenu Airbus Group ( 2 janvier 2014 ) , décide de prendre les devants et dans une sorte de « plaider-coupable » façon j’ allume un contre-feu , de porter lui même l’ affaire devant les tribunaux français , allemands et britanniques .
    .
    En gros , sa défense est la suivante : le groupe reconnaît avoir commis des erreurs par manque de vigilance envers certains de ses intermédiaires ; l’ une des conséquences en sera l’ éradication d’ une bonne partie des équipes du réseau spécialisé à l’ international , comme par hasard des français , à présent désignés comme principaux responsables de toute cette affaire ; sous-entendu , ce sont eux les méchants , les malhonnêtes , nous on savait pas et on s’ est faits avoir !!!
    Dans le même temps , l’ ami Tom , fait venir des wagons de juristes anglo-saxons , des cabinets d’ audit , toute une armada de spécialistes en droit , dans l’ espoir que cette opération « mains propres » , véritable auto-dénonciation à la justice européenne sous forme d’ un sincère et vif « mea culpa » , sera suffisamment efficace pour empêcher une offensive bien plus redoutée et potentiellement redoutable , celle de la justice américaine ……………..
    .
    Comme vous le voyez , à ce stade l’ enjeu est colossal !
    .
    Airbus , et là on rigole déjà beaucoup moins , risque ainsi de devoir débourser des milliards de dollars d’ amendes en tout genre , et c’ est un minimum !
    .
    Toute cette pénible histoire affecte d’ ores et déjà les équipes commerciales d’ Airbus qui se retrouvent littéralement paralysées soumises aux procédures tatillonnes d’ une gouvernance à l’ anglo-saxonne qui stérilise les initiatives …………….
    En fait , en voulant se défausser de ses responsabilités sur le dos des français , Tom Enders prend de fait le risque de provoquer l’ ouverture d’ une crise gravissime entre Paris et Berlin car c’ est bien lui et ses adjoints qui sont les seuls et uniques responsables de la magouille du contrat autrichien des 18 Typhoon et des dérives qui ont suivi ……………..
    .
    Le président français , Emmanuel Macron , serait très préoccupé par cette situation ; si c’ est le cas , il a mille fois raison car une fois de plus l’ État français et son establishment ont failli ………..
    Et oui , à l’ instar de l’ Allemagne , l’ État français détient 11% d’ EADS devenu Airbus Group mais à la différence de cette dernière , il n’ a pas d’ administrateur direct ; seuls deux administrateurs ne représentant pas l’ État et n’ ayant de surcroît vraisemblablement pas actionné les signaux d’ alarme ou en tous cas pas à temps , ce qui selon moi en dit long sur certaines pratiques , us et coutumes , qui ont cours en haut lieu !
    .
    Mais le plus problématique , même si Tom Enders venait à sauter , viendrait des USA et plus spécialement de l’ avionneur Boeing pour qui toute cette affaire est pain béni !
    En effet , si la justice US se saisit du dossier , nous pouvons être sûrs et certains que nous irons à l’ épreuve de force !
    .
    Il reste donc à espérer si la justice américaine venait à passer à l’ offensive que nous ayons nous-mêmes en réserve quelques dossiers compromettants sur les pratiques américaines dans les grands contrats militaires et aéronautiques en guise de contre-offensive afin de mettre un terme à cette potentielle catastrophe financière et industrielle en nous neutralisant mutuellement …………
    Une catastrophe qui pourrait instantanément se transformer en cataclysme européen voire en séisme mondial , chinois et américains s’ emparant du marché , Airbus relégué en 3 ème position mais loin derrière………..Airbus qui pourrait donc être racheté et donc pour ainsi dire disparaître ……………..
    À Toulouse , le choc serait tel que toute la région Midi-Pyrénées à présent Occitanie pourrait se casser la gueule ( et se faire très mal ) , une très grande partie de toute son activité industrielle et économique étant fonction du secteur de l’ aviation et du spatial civil ou militaire ……………..
    Imaginons , 40.000 ou même 20.000 personnes , des gens qui bossent , qui ont de bons salaires , qui ont investi et qui dépensent parce qu’ ils consomment , qui ont des familles , des enfants , etc , qui quitteraient la région ou se retrouveraient sans emploi , rien que le manque à gagner que cela représenterait à court et moyen terme pour toute une mosaïque de grandes surfaces et de commerces …………………..
    Alors , à long terme ……………..
    Je vous fais un dessin ?
    À la sortie , c’ est peut-être 100 à 200.000 individus en moins auxquels se rajoutent tous ceux qui retourneraient chez-eux ou simplement quitteraient la région …………………..
    100.000 habitants de moins sur Toulouse et banlieue , vous voyez d’ ici le tableau ? Bon , c’ est sûr qu’ au niveau trafic routier certains y trouveraient leur compte …………..
    .
    Airbus , aux yeux de la France , de l’ Allemagne , de l’ Europe , est non seulement une grande entreprise d’ excellence pourvoyeuse de capitaux , de dividendes , de devises , de prestige , de rayonnement , de savoir-faire technologique et commercial de très haut niveau , un pôle d’ attraction autour duquel bien des secteurs d’ activité gravitent , mais c’ est aussi et surtout un symbole , celui d’ une Europe qui tient à exister face aux tentations monopolistiques des USA ………..
    .
    Il y a danger …………….. et non des moindres ………………..
    .
    Il ne faudrait pas que tout ce contrat du programme Blackjack constitue l’ une des mâchoires d’ un piège mortel ………………..
    .
    Affaire à suivre de très , très , très près , donc ………………..

    • Posteur dit :

      Merci pour ces informations.. mais ou trouvez-vous tout cela ?

    • ScopeWizard dit :

      @Posteur
      .
      Il n’ est pas normal que vous ne sachiez rien ou presque ; les médias français de grande diffusion sont soit-disant libres et indépendants et ont tout contrôle sur le contenu , la nature , et la teneur de l’ info ? non mais quelle blague !
      Ah , elle a bonne mine la « démocratie » , « notre » si chère démocratie ……………….
      .
      Rassurez-vous , toutes ces infos se trouvent et sont libres d’ accès ; certaines je les sais parce que « je discute » ; une fois sur la piste il ne me reste plus qu’ à réunir , comparer , croiser et recouper les divers éléments à ma disposition , la tâche étant nettement plus facile puisque je sais où orienter mes recherches voire carrément où chercher ………………..
      .
      Il y a quelque temps , François Lenglet , le célèbre journaliste spécialisé en économie , faisait allusion à ce que vous observez si justement , à savoir que certaines infos n’ ont rien de confidentiel ou de secret mais sont plutôt dures à trouver voire très difficiles …………
      Ce qui à mon avis , à l’ ère de la toute puissance du Net est tout sauf « normal »………………
      Essayez de dégoter suffisamment d’ infos concernant la Comptabilité Nationale qui soient à jour , pas évident et d’ avance bon courage !
      .
      Voilà l’ une des raisons fondamentales pour lesquelles , les lois à venir sur les infox ne me disent rien qui vaille ……………..
      .
      En gros , ce qui distingue les infox ou fake news de la « rumeur » que nous avons toujours connu , est que la seconde repose sur des « on dit » , donc il y a un doute , doute qui peut être grand ; ce sont des « racontars » …………………. tandis que les infox vont bien au-delà dans la mesure où ce sont des « bobards » ou des trucages ( technologiques ) que l’ on présente comme des faits avérés ayant valeur d’ info sûre d’ autant plus aisément que leur propagation bénéficie de moyens de diffusion massifs et reconnus …………..
      Les deux pouvant évidemment servir la cause de telle ou telle propagande , ce moyen de diffuser de l’ info très orientée en jouant notamment sur l’ émotion capable de tellement obstruer les pourtant indispensables espaces de réflexion …………………
      .
      N’ empêche , je fais bien davantage confiance à ce que je sais être mon esprit critique qu’ à quelque arsenal législatif pour m’ aider à y voir clair ……………
      .
      Mais tout ça n’ a rien de nouveau ; souvenons-nous de la fameuse « Lettre d’ Ems » ou « Dépêche d’ Ems » qui permit au rusé Chancelier Prussien Bismarck d’ engager habilement la Guerre Franco-Allemande de 1870 à l’ issue si funeste pour le Second Empire de Napoléon III ………….

    • Ah Ca ! dit :

      Tout cela est bien dessolant cependant concernant Toulouse et Midi-Pyrénées,
      Airbus a complètement défiguré la région toulousaine, le développement s’est fait chaotiquement sans vision globale. Toulouse-Blagnac est maintenant en plein centre de Toulouse…
      Aéronautique, oui…. enfin… c’est pour cela qu’ils ont fermé les deux autres (presque) aéroports de la région, Montaudrant, site historique pour le vendre aux copains promoteurs et Francazal (BA 101) ne vois plus de zincs et à été promis à la ville. Purement et fortement SCANDALEUX/
      Je connais de très nombreux Toulousains de souche qui seraient en extase s’il était possible de remonter le temps et qui se réjouiraient de voir Airbus tomber même si la valeur de leurs biens immobiliers venaient à chuter drastiquement.
      A mon gout, je considère Midi-Pyrénées dans son ensemble comme une région polluée, au sens ou avec l’afflux de toutes ces personnes la région n’a pas su garder ou du moins réinventer son authenticité.
      Tout de mème les gens chercheraient à y rester et à s’y enraciner car ils y découvrent un lieu agréable et stratégiquement situé avec la mer méditerranée, l’océan, les montagnes, la campagne et l’Espagne , le tout à pas beaucoup plus de 2 heurs de route.
      Tant pis pour Toulouse…
      Pour ce qui est d’Enders et ses deux acolytes… J’aimerai bien savoir pourquoi un juge français ne se soit pas saisi du dossier et de les envoyer pourrir en taule ? Encore nos élites qui baissent leurs pantalons…. ( avec ou sans… ? probablement sans car ils aiment ça…. Dégeu)

  9. Alexandre dit :

    Je ne suis pas sur que l’on puisse dire que ce soit Airbus qui ait été choisi mais plutot une entreprise entierment Américaine affiliée de loin avec Airbus.
    Dans le domaine de l’ingénierie spaciale comme celui du nucléaire, je crois qu’il n’y a quasiment plus de transfert de technologie surtout entre rivaux économique (qui est peut etre la derniere rivalité qui compte réellement dans un monde globalisé), l’espace devrait devenir un marché économique très important dans les décénies à venir et dans cette optique, nous sommes entrés dans une course, meme dans l’exploration et la recherche scientifique les Américains font quasi toutes leurs missions seuls. Les autres nations qui disposent de technologies avancées dans le domaine font la meme chose, la Russie et la Chine bossent seuls, la France partage un peu avec l’UE (ce qui naturel) et le Japon pareil, il ne collabore avec les autres uniquement pour des raisons de lien universitaire (on embarque un instrument européens par ci par là).

  10. Alexandre dit :

    Très interressant, et l’enjeu est particulierement important : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/airbus-ce-qui-fait-vraiment-gagner-des-parts-marche-aux-etats-unis-505254.html
    Le but de nos amis d’outre atlantique pourait effectivement etre d’infliger des amendes impossibles à payer pour empecher Airbus de travailler chez eux et offrir sur un plateau des millier de commandes de moyen/ long courriers à Boeing.
    C’est une stratégie (chantage) déjà bien rodée aux USA (BNP, WW pour les plus emblématiques), mais à double tranchant, viser les géants Européens lorsque soit meme ses multinationales gigantesuqes réalisent une majeur partie de leurs CA en Europe ( les fameux GAFA) ça parait très risqué. Mais au vue de la mentalité de marchand de tapis d’une bonne partie de l’Europe, c’est une bonne idée de leur part.

  11. Brigitte macarons dit :

    Rassurez vous, comme beaucoup d’entreprises mouillées dans ce
    Genre d’histoire tordue, la société changera de statut et surtout de nom… regardez Thales anciennement Thomson

  12. Gégétto dit :

    Il semblerait donc qu il reste un peu de place dans cette orbite plutôt ( avec Dingo ça marche pas!!!) encombrée par des myriades de micros satellites ,d autres de la taille d une machine à laver et plus, stations spatiales,les débris, etc.
    Pas besoin d intelligence artificielle pour prédire qu à » mandoné » (équivalent de » moment donné  » dans le Sud) ça va coincer un peu.
    Dans quelques décennies la terre va posséder des anneaux comme Saturne…Magnifique!!!