La dernière stratégie antimissile américaine propose de déployer de nouvelles capacités dans l’espace

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. Hermes dit :

    On peut m’expliquer en quoi être à 60 000ft place hors de portée des systèmes de défenses ?
    .
    C’est fini les années 60, quand bien même cela limite le nombre de système, ça ne place certainement pas le drone ou l’appareil hors de portée, que ce soit détection ou neutralisation(destruction ou non).

    • John dit :

      Qui a dit ça?
      Ha Trump? Entre les faits et la réalité, il y a un monde dans l’administration Trump et cette période Post Vérité…
      Trump a eu une force, c’est de s’entourer de professionnels pour gérer son business (malgré les faillites). Ceux-ci se prosternaient devant lui et faisaient ce qu’il faut…
      Aujourd’hui Trump croit qu’il gère toujours son entreprise, ne comprend pas qu’en tant que président, le congrès puisse rejeter ses désirs et ses ordres…
      Et comme avant, il dit beaucoup de conneries, il invente des choses, il se contredit… Il a toujours fait ça, mais aujourd’hui il le fait à la télé. Il n’a aucune crédibilité rien que pour cela…
      Donc oui, ce système n’est pas hors de portée, simplement parce que pour le mettre à cette altitude, il faut une certaine puissance, mais pour le détruire, il en faut bien moins, il faut « juste » toucher le système avec une vitesse relative suffisamment importante !

  2. Yannus dit :

    laser monté sur missile balistique.

  3. Raymond75 dit :

    Les Américains sont un peuple fasciné par les armes, en guerre depuis 1945 (toutes perdues) qui ne cesse de pousser à la course aux armements (alors que 45 % des Américains ne peuvent pas se soigner correctement). Les USA sont la principale menace contre la paix et contre le développement.

    Ils ne se contentent pas de menacer le monde par les armes, ils menacent nos entreprises par l’exterritorialité de leur droit, qui n’a qu’un seul but : affaiblir les entreprises et l’indépendance économique.

    Les USA ne sont pas des alliés, mais des ennemis.

    • Stoltenberg dit :

      Discours de pseudo révolutionnaire sociallo détecté. Si cela ne vous plaît pas d’être du côté des Americans, vous pouvez toujours demander aux amis qui habitent dans les pays qui étaient autrefois de l’autre côté du rideau de fer à quoi ressemblaient leurs vies à l’epoque du socialisme glorieux. Ils crevaient de faim et ils grattaient la misère (tous sauf les dignitaires du parti bien entendu). Heureusement, vous pouvez toujours faire vos bagages et partir au paradis vénézuélien ou nord coréen pour voir à quoi cela ressemble. Là vous verez à quel point vous étiez chanceux d’être né dans un pays qui a été libéré par les Américains. Si, pour vous, « les USA sont la principale menace contre la paix et contre le développement », je tiens à souligner que certains pays où étaient stationnées les troupes américaines sont parmi les plus riches et les plus sécurisés au monde. Et ce, malgré une menace très sérieuse. Regardez l’Allemagne de l’Ouest, la Corée du Sud ou le Japon. Tous ces pays sont plus riches et plus développés que la France qui n’est plus compétitive grace aux sociallos (de gauche comme de « droite » (LR et compagnie)).
      .
      Si vous pensez que les Américains sont les seuls à faire la guerre dans ce monde, je vous pose les questions suivantes : que faisaient/font les Russes en Afghanistan, Géorgie, Ukraine, Tchétchénie ? Que faisaient/font les Chinois au Vietnam, Inde, Xinjang ou Tibet ? Que faisait/fait la France en Libye, Sahel, Syrie etc. ? Bref, chaque pays a ses intérêts et les défend. Si vous pensez que les Américains veulent détruire économiquement l’Europe, dites moi : en faveur de qui penche la balance commerciale EU-USA ? Les USA ont enregistré un déficit commercial de plus de 120 milliards de dolars avec l’UE. Et en faveur de qui penche la balance commerciale EU-Chine ? On se fait PILLER par la Chine !
      .
      Enfin, j’aimerais que nos politiciens s’inspirent de l’Amérique et prennent la question de sécurité de la France au sérieux. Les montants que nous consacrons actuellement sont insuffisants, il faudrait au moins 4-5 % du PIB pour la défense et la recherche pour que la France soit indépendante et sécurisée militairemen et pour qu’elle soit un leader en matière de nouvelles technologies. Il suffirait de supprimer l’assistanat et la bureaucratie pour trouver cet argent (et commencer à se désendetter).

      • Raymond75 dit :

        Vous ne l’avez peut être pas remarqué, mais la guerre froide est terminée depuis 1989 ! Il faudra réviser vos mantras. La Chine ne nous pille pas : nous sommes volontaires pour tout délocaliser. Comme beaucoup de vos confrères militaires, vous ne cessez de cracher sur les ‘socialos’ : sont ils les seuls à avoir gouverné depuis 1958 ? Je ne suis ni du côté des Américains, ni des Russes, et je me fiche de ce que vous pouvez penser de moi.

        • Stoltenberg dit :

          Et la prochaine guerre c’est pour quand ? On observe partout dans le monde le regain de tensions. Les nations contestataires s’arment et poursuivrent leur politique agressive. Il faut que l’on puisse répliquer. Je crache sur les sociallos comme tous ceux qui voient les effets de leurs agissements. La crise des GJ est le résultat des décennies d’une politique socialiste (par définition) injuste.

      • Raymond75 dit :

        J’ajoute si c’est nécessaire que la France a perdu toute souveraineté, et ce ne sont pas nos OPEX africaines ou moyennes orientales qui y changeront quelque chose. Les USA nous interdisent de commercer avec l’IRAN, alors que ce pays respecte ses engagements ? A vos ordres. Ils imposent des amendes ruineuses à nos entreprises internationales au nom de l’extraterritorialité de leurs lois ? A vos ordres. L’Union Européenne interdit tel ou tel regroupement industriel ? A vos ordres. L’Union Européenne organise méthodiquement le dumping fiscal et social ? On ne peut rien faire. L’immigration, européenne et extra européenne est hors de contrôle ? On ne peut rien y faire. Les entreprises délocalisent et se vendent à la Chine, avec tous le brevets ? C’est la mondialisation. Les accords de libre échange avec les USA, le Canada, le Japon donnent le droit aux entreprises internationales de contester les lois votées par un pays démocratique ? C’est la règle. Les USA décident sans consulter leurs alliés de déclencher telle ou telle guerre, ou de se retirer de telle ou telle zone de guerre ? Qu’y pouvons nous …

        Les inégalités explosent, les services publics disparaissent, les droits sociaux disparaissent, c’est à dire la mise en œuvre de la fraternité … Voilà dans quel pays nous vivons. Alors arrêtez de dire que la population française est assistée : sortez un peu de votre casernement.

        La souveraineté, cela ne consiste pas à avoir des bombes atomiques (dissuasives en effet), c’est un tout dans une société cohérente.

        • Stoltenberg dit :

          Les inégalités explosent à cause (et non pas malgré) la politique interventionniste de l’état. Et j’ajouterai ici que les salaires des hauts fonctionnaires qui s’élèvent à des montants exorbitants (comme celui de Mme Jouanno) n’améliorent pas la situation. Il faudrait adopter un modele capitaliste de société pour que ceux qui ont réellement envie de travailler, d’entreprendre et d’innover puissent s’enrichir sans que l’État les pille pour donner à ceux qui ne travaillent pas. La solidarité tout court c’est bien mais la solidarité forcée c’est du vol organisé et c’est ce que les socialistes font. Si l’État s’arroge le droit d’imposer arbitrairement les citoyens alors nous ne pouvons pas parler de la liberté mais bien de la servitude.

          • John dit :

            Pas totalement d’accord avec vous.
            Aujourd’hui, le monde change. La révolution de l’intelligence artificielle va mettre au chômage des millions de personne, et ça commence lentement, mais ça va prendre une ampleur folle.
            Et sur ce point, la politique interventionniste va être nécessaire pour garantir un revenu à tous malgré les jobs perdus !
            Ensuite, aujourd’hui, les inégalités augmentent aussi dans les pays bien moins interventionnistes.
            La Suisse est le pays avec les inégalités les plus importantes au niveau du patrimoine détenu.
            Aux USA, une étude de Thomas Piketty (décembre 2016, http://gabriel-zucman.eu/files/PSZ2016.pdf ) montre
            des statistiques assez intéressantes, notamment à la page 48 du document…
            – les 50% ayant le plus bas revenu on vu passer la part des revenus nationaux de 21% en 1970 à 12.5 % en 2014, avec une baisse constante depuis 1970…
            – le 1% ayant le plus gros revenu on vu leur part passer de 12.2% en 1962, 11.5% en 1980, à 20% en 2014…
            Grosso modo, inversement des deux…

            Donc la raison se trouve ailleurs que dans les stratégies politiques… Le capitalisme seul est la réponse à cela. Les actionnaires veulent le plus grand revenu possible. En s’assurant de donner un salaire impressionnant aux directeurs, ils se le mettent dans la poche. Débourser 20 millions pour qu’il accepte de virer 5000 personnes du jour au lendemain pour faire des économies est un « bon investissement ». Par contre, offrez lui 200’000 euros par an, pas sûr qu’il le fasse, car il sait très bien que l’entreprise est bénéficiaire avec eux, qu’à long terme c’est une mauvaise stratégie, et qu’il n’a pas envie de mettre toutes ces familles dans la m****…
            La réalité, c’est qu’aucun système n’est parfait. Et dans tous systèmes, il faut du temps pour réussir à en profiter, mais un jour ou l’autre, ça devient le cas. Et les familles puissantes à travers le monde amasse des avoirs importants de générations en générations, et aujourd’hui leur patrimoine évolue exponentiellement.
            Pendant ce temps là, le peuple dépense pour les enrichir…
            Dans tout système, une fois que les « failles » sont repérées, il est possible de devenir extrêmement riche.
            Cela explique les révolutions régulières dan l’Histoire, et les changements de régime.

          • Stoltenberg dit :

            John : Oui, l’intelligence artificielle va bouleverser le marché. C’est pour celà qu’il faudrait arrêter de payer les gens pour qu’ils fassent des gosses. Contrairement à ce que croyait Mr Staline, la quantité n’est plus une qualité en soi.
            .
            Oui, les inégalités s’accentuent mais est-ce que les 1 % des riches dont vous parliez ce sont toujours les mêmes personnes ? La réponse c’est non ! De plus, il n’y avait jamais si peu de pauvres dans le monde qu’aujourd’hui. Ceci a été rendu possible grâce au capitalisme méchant.

    • Chill dit :

      Pas mieux !

    • Frédéric dit :

      Raymond, prends tes medocs. Tu commence a faire trop le troll et tu a d’énormes trous de mémoire. Je commence à devenir grossier car vos commentaires deviennent de plus en plus inopportuns et improductifs. Je me demande ce quel intérêt vous avez a écrire sur un blog consacré a l’Histoire MILITAIRE avec vos stupides rengaines antimilitaristes ? Il faut être maso.

      • Fred dit :

        @ Frédéric
        Non, tout les points de vues peuvent être écoutés.
        Si la conclusion de Raymond75 est un peu binaire a mon gout, je suis assez d’accord avec ses prologues.
        Raymond75 commente un peu à la serpe, mais … Il est loin d’être le seul ! Il suffit de consulter par exemple la réponse de Stoltenberg. On pourrait par ailleurs démonter ou relativiser chacune des affirmations de Stoltenberg, mais c’est une telle avalanche d’affirmations qu’il est impossible d’y répondre. Je dénonce régulièrement ce type de pratique pas très démocratique ; il serait éthique – comme le fait Raymond75 par exemple – de ne pas balancer 50 sujets dans un seul post.

        • Stoltenberg dit :

          Soyons clairs, vous n’avez simplement pas de contre-arguments. Dans ma réponse je me suis référé à chaque argument de Mr Raymond75 et j’ai démenti chacune des inepties qu’il a prononcées. Enfin, en guise de conclusion, j’ai dit quelle est ma vision des choses.
          .
          Dans votre commentaire vous avez dit que vous étiez d’accord avec Mr Raymond75 ce qui est votre droit. Au lieu d’étudier le fond du problème et d’essayer de démontrer que mes affirmations sont fausses, vous attaquez la forme. Je présume que cela signifie que votre opinion sur le(s) sujet(s) n’est, en fait, qu’un ramassis de slogans politiques et d’associations logiques simplistes (Américain mauvais (j’ai consciamment utilisé le signe de l’equivalence logique)). Ces slogans sont massivement propagés par des militants des différentes mouvances anti-occidentales (russophiles, sinophiles, islamistes, communistes etc.). En d’autres termes, c’est l’idéologie qui vous (collectivement ceux qui croient en ce genre d’opinions) possède et non pas vous qui la possédez.

        • Frédéric dit :

          Ce qui m’énerve dans ces pseudo commentaires, c’est ses affirmations mensongères assénés régulièrement. Dès le début, avec ses  »les États-Unis ont perdu toute les guerres depuis 45 » montre son arrogance et sa puérilité, on dirait du Trump ou du Poutine.
          Qu’il raconte cela aux fantômes de Kadhafi, Saddam Hussein, Noriega, Milosevic et autres.

          Son assertion il u a quelques jours de comparé la situation des français avec celle des luxembourgeois et des suisses m’a laissé pantois. Qu’il se demande plutôt pourquoi les deux pays précités n’ont pas a se préoccuper de politique étrangère et de défense. Sans leurs grands voisins, cela ferait longtemps qu’ils n’existerait plus. Napoléon III aurait annexé le Luxembourg en 1867 sans une embrouillamini avec Birsmark, cela aurait fait un paradis fiscal de moins aujourd’hui

          • Raymond75 dit :

            C’est vrai, je me suis trompé :les USA ont gagné la guerre des Iles Grenades il y a une vingtaine d’années.

            Et oui, je confirme : j’admire la Suisse, pays neutre, non agressif, bien développé, la seule vraie démocratie dans l’Union Européenne et dans le monde, pas militariste mais très bien défendu, aps de chômage des jeunes. Aucun espoir de voir cela en France, malgré nos bombes atomiques et nos OPEX permanentes : la grandeur d’un pays ne réside pas dans les symboles militaires, mais dans sa capacité au développement.

          • Stoltenberg dit :

            Raymond75 : La Suisse ! Hahaha ! Tout le contraire de la gabegie financière des bureaucrates et du systeme socialiste qui détruit la France !

    • Ah Ca ! dit :

      @Raymond75
      Partiellement d’accord avec vous.
      Cependant toutes ses lèches Big Mac qui vous critiquent avec leurs sophismes de défenses des USA doivent être les taupes des Ricains. Comme nous allons découvrir que leur représentant du réseau Gladio n’est autre que le Président Macron.
      Macron: le président de la trahison comme Sarko qui a fait sortir de la constitution le crime de haute trahison.
      Hollande lui au moins était un nié que les américains flattaient et qui se décomposait en crapaud rayé et étoilé en mode orgasme.
      Macron et Sarko sont conscients de leurs trahisons et sont volontaires. La derniere est que Macron utilise son compte Gmail perso …. les deux méritent le bagne a vie et mis en cellule Michel Fourniret et sa femme.

  4. Leum dit :

    L’Europe en général et la France en particulier en sont ou dans ce domaine?

    • Wagdoox dit :

      L’Europe en est à mettre au point les missiles aster de nouvelles générations pour intercepter les missiles balistiques de 1500km puis de 4000km (ce dernier n’est qu’évoqué en attend la réalisation du premier).
      La France va mettre en place le premier reseau d’alerte avancé dans les années 2020 mais la constellation comptera que 3 ou 4 stalelites, la finesse de détection sera évidemment classifié. De nouveaux radars de détection spatiales seront développés (mais les actuels devraient suffir c’est pour les nano satellites surtout). Mais rien sur l’interception des missiles balistiques longue portée, encore moins manœuvrants. Enfin les missiles de croisières hypersoniques on met en place des radars à 4 faces et des procédés de lancement des missiles anti missiles automatisés. On est en retard et on continu à en prendre dans ce domaine. IL faudrait peut être se concentrer sur l’évolution des missiles balistiques et hypersoniques pour rester crédible et ensuite réfléchir à un bouclier.

      • Stoltenberg dit :

        Sans les systèmes laser, je doute que les systèmes antimissiles actuels (peu importe quel constructeur) soient capables de repousser une attaque nucléaire massive (surtout contre des missiles balistiques mirvés ou contre des missiles de croisière de nouvelle génération furtifs et manoeuvrables). Ces missiles coûtent très cher et ont une efficacité qui n’est pas parfaite (et qui se dégrade considérablement quand les conditions météo sont défavorables). L’ennemi n’est pas stupide, il pourra envoyer des missiles factices afin de rendre la défense encore plus difficile et d’épuiser le stock de missiles de défense. Aujourd’hui la seule défense contre une attaque nucléaire c’est être prêt à répliquer de manière symétrique afin de dissuader l’adversaire.

    • B21 raider dit :

      Très en retard, mais pas largués, le missile aster30 même sous ses différentes guises ne se compare ni au patriot ni a thaad ou encore à la fronde de David, il y a la capacité technologique actuellement (pour le moment), mais aucune volonté politique, je ne comprends pas comment un pays comme la France qui dispose de la plus grande zee dans le pacifique, ne dispose d’aucune base sérieuse là bas.
      Et pour les haters, je ne critique pas le pays ou son peuple ou quoi que ce soit, mais je pointe du doigt le manque de vision stratégique des dirigeants français et ceci depuis au moins 50 ans.

  5. LeGaulois dit :

    Ca me rappele SDI avec Reagan. Nostalgie quand tu nous tiens…

  6. floco dit :

    Au train où vont les choses, entre les satellites existants, ceux à venir, et les nombreux débris, ça va se bousculer là haut !!!!
    Cela s’épure-t-il naturellement, ou il faudra un jour intervenir directement, pour nettoyer l’espace ??

    • Fred dit :

      @ floco
      Cela s’épure naturellement, mais selon les orbites, de relativement vite à extrêmement lentement.
      .
      Par contre, il existe un risque d’emballement : à partir d’un certain taux de débris, les débris détruisant des satellite, créant des débris … etc. dans un cycle de destruction totale ; ce qui pourrait se produire en cas de guerre spatiale, ou du coup, tous les satellites, y compris les non-militaires (?) pourraient être perdus, et l’espace rendu inaccessible avant un laborieux et colossal nettoyage.
      .
      L’ESA à un programme de recherche pour l’élimination des débris spatiaux.
      https://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/France/ESA_Euronews_Debris_spatiaux_comment_nettoyer_l_espace

    • Hermes dit :

      Il y a une orbite où les satellites « retraité » sont placé.
      .
      Et bien que l’espace est remplis, il faut bien se rendre compte que la place qu’il y a est colossal… C’est pas demain la veille qu’on manquera de place, ce qui pose problème ce n’est pas tellement les satellites dont les positions sont facilement référencé et traçable, mais les débris, que ce soit les collisions ou les lanceurs, un simple éclat de peinture pouvant causer des dégâts monstrueux voir mortel dans le cas d’un vaisseau habité…
      .
      Donc oui, un jour faudra revoir notre ge stion des déchets spatiaux, c’est d’ailleurs pourquoi les programmes sur le sujet se multiplie!

      • Frédéric dit :

        Oui, il y a le satellite RemoveDebris de l’ESA qui a commencé des tests l’année dernière, mais il y a du boulot pour nettoyer totalement une orbite, on est encore loin d’avoir des éboueurs opérationnels.
        C’est la que l’on voit l’intérêt d’une navette spatiale, je me rappelle le sauvetage des deux satcoms en panne par Discovery en novembre 1984 🙂
        Avec la multiplication des constellations en orbite basse, des mini navettes récupérant les engins en fin de vie me semble une option viable.

  7. Gégétto dit :

    Le traité de l espace doit être mis à jour, mais apparemment deux propositions s opposent
    l une Européenne soutenue par les Etats Unis, l autre Sino-Russe le PPWT.
    De toute façon une orbite polluée de débris mettrait d accord les nations dépendante de technologies spatiales ( dans le cas ou une nation en viendrait à la destruction dans l espace de satellites ennemis)

  8. MasCal dit :

    Ce sera le seuil immédiat à la fin des temps (pour l’Humanité en tout cas, une fraction de la biosphère survivra peut-être).

  9. Ping dit :

    Doctrine américaine : « Space Dominance ».
    @floco (et pas que) : syndrome de Kessler