La cause « principale » de l’accident d’un hélicoptère NH-90 à bord du PHA Dixmude est « humaine »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

17 contributions

  1. Deres dit :

    En tout cas, sur les différentes images que j’ai trouvé sur internet d’hélicoptères attachés par des saisines sur un BPC (par exemple https://www.helicopassion.com/images/WBL/WBL284/LYB23h.jpg), dans aucun cas, ces saisines n’étaient munis de marqueurs haute visibilité oranges ou de réflecteurs lumineux pour la nuit. C’est par contre le cas des capots et bouchons sur les appareils pour ne pas oublier de les retirer avant l’envol. Je ne vois pas pourquoi les deux n’ont pas le même traitement …

  2. bat dit :

    alors çà j’ai jamais vu cela en 23 ans de marine ,le service devient mou ou quoi ?.??…impensable un truc pareil …bon sang cela se vois une saisine quand même ,de plus il y a un gars à chaque train d’atterrissage ,qui doit enlever une saisine chacun,comment ce type a pu faire un truc pareil …je suis médusé

    • Unistar dit :

      Facile ce genre de commentaire de la part d’une personne qui n’était pas là.
      D’ailleurs en 23 ans de service , vous avez dû en voir des conneries , mais il n’y avait pas internet à l’époque…

      • Claude dit :

        Votre commentaire vous qualifie, oui je sais …. Petit va.
        Au fait vous avez combien d’années d’embarquement, quelle spé ?

    • themistocles dit :

      Hélas, à partir du moment où il y a de l’humain, tout devient possible. A priori, on ne peut pas se tromper de holdback ou oublier une sécurité non plus, et pourtant….

    • Céphée dit :

      Jamais vu en 23 ans ?
      Et pourtant il y a eu un cas sur le Clem impliquant un pilote de Super Puma impatient qui n’a pas suivi les ordres du pistard.

    • MADIOT dit :

      Chère monsieur quand on sait pas de quoi on parle sur tout on ne dit rien du tout par ce que raconter des conneries tout le monde peut le faire mes comprendre se qui ses passer et dans quelle conditions ses passer l accident la il y a pas grands monde

  3. Okinawa dit :

    Toutes les saisines que j’ai pu utiliser étaient munie de fusibles.

  4. Okinawa dit :

    De plus le personnel au sol doit montrer cales saisine au crew en se plaçant devant l’appareil et le CdB d’acquiescer qu’il a vu.

  5. Ancien chien jaune dit :

    Pour avoir exercé sur le pont d’envol des
    P. A. en tant que directeur il y a déjà longtemps je sais que ces choses peuvent arriver malgré toutes les vérifications prévues, c’est la loi de Murphy, l’enchaînement d’erreurs qui aboutit à un accident. J’ai eu malheureusement à le constater avec parfois des victimes.
    Disons que ce sont les aléas de la mission.

  6. Carin dit :

    Des saisines comportant des parties fluo me parait être une excellente idée d’autant qu’elle est facile à mettre en appli et très peu onéreuse… même les meilleurs font des erreurs qui très souvent sont sans conséquences… mais parfois! Un grand bonjour aux blessés, et un franc salut à celui où celle qui a commis cette erreur car nul n’est infaillible.

  7. Affreux Jojo dit :

    Parfois, une situation évidente peut être invisible au regard, quand on est sous stress et tension. On peut tout à fait voir autre chose que ce qu’il y a réellement pour tout un ensemble de facteurs. Ça m’est arrivé une fois, sans conséquences aucune, il y a très longtemps, dans une toute autre activité et ça m’a drôlement interpellé sur mes capacités en situation de stress intense. La « panne de cerveau » quoi. On apprend beaucoup sur soi-même à ces occasions et c’est pour cela que les entrainements doivent être très poussés, au-delà des capaciéts à absorber le stress de chacun, pour apprendre et ciconscrire où sont ses limites naturelles, et apprendre à les gérer et les dépasser pour devenir un professionnel.

  8. Sgt moralés dit :

    Peut être que nous.nous sommes croisés (Clemenceau ,Foch,Jeanne,Orage)perso j’ai failli planter une machine en commençant à me mettre en stationnaire alors que le chien jaune faisait le geste d enlever les saisines, heureusement ç était de jour et il a vu ma velléité et y a mit fin immédiatement. Cet incident me rend plus tolérant dans mes jugements.

  9. Vince dit :

    Nul ne sait, mais ma façon de voir c’est que un vol, cela se programme, une feuille de vol éditée, mais apparement, ce n’était pas le cas. Pas des marins qui pilotaient, mais des bourins qui se croyaient sur le tarmac…
    Mes pensées vont pour ce chien jaune et sa famille, car il faut un coupable, hélas.