Un influent groupe jihadiste syrien soutient une éventuelle offensive turque contre les Kurdes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. jyb dit :

    entretien donné à un media djihadiste pro aq :
    https://amjad.media/hiwar-2/

  2. jyb dit :

     » joulani vient d’ailleurs de lancer un avertissement : tout mouvement rebelle adhérant au processus d’astana sera considéré comme ennemi. »
    dernière phrase de mon com sur joulani : résultat attendu donc, tout les groupes pro-turc et donc pro astana sont battus et sortis de la poche d’Idlib.
    çà date de mai 2017, on ne peut pas dire que les turcs ont été pris par surprise.
    Erdogan sort affaibli a tout niveau. Tant face à la coalition que face à ses partenaires du processus d’astana.

    • Auguste dit :

      Maintenant que le joulani est maitre de la poche d’Idleb,il n’y a plus de précautions à prendre de la part des Russes et d’Assad.Ils peuvent entrer au lard sans que la Turquie crie à la « zone de déconfliction ».Je crois que les Russes ont fait un tour au dessus d’Idleb,il y a quelques jours.Et le joulani,personne ne va le pleurer,vu que c’est lui qui a détruit les premiers combattants démocrates anti-Assad,au profit des djihadistes.A Idleb il y a encore une bonne partie de la population qui manifeste pour la paix,malgré la répression des djihadistes de tout poil.
      Erdogan aura sa bande de 30 km,contrôlée par les Russes,peut-être Syriens,et pourquoi pas Français et Européens.(si les US se retirent).Pendant que Macron se démène avec les gilets jaunes,Merkel parle beaucoup de la Syrie avec Erdogan.De quoi il se plaindrait Recep?:on lui aura évité une guerre dont il n’a pas les moyens.

      • jyb dit :

        @auguste
        – les russo syriens ont fait un peu plus que voler. Ils ont tapé préventivement des postes et positions en limite de zone de deconfliction.
        – Si les russes dessoude joulani, pensez vous qu’ils toucheront les 10 millions d’usd de récompense ?

        • Auguste dit :

          Ils ont plus que tapé préventivement et dans la zone de déconfliction.Il y a une semaine ils ont commencé par Jarjanaz,il y a 4 jours ils sont montés jusqu’à Maraat Al-Numan (accompagnés par un avion turc) et avant hier ils ont lâché au delà d’Idlib.L’armée syrienne bombarde de plus en plus loin à l’intérieur de la zone (Khan Shaykhun).Il va bientôt avoir chaud aux fesses le joulani.
          PS:Peu de chances que les US donnent une prime aux Russes.Ils vont,à mon avis,plutôt sauver joulani & son orchestre,qui objectivement leur est utile.Si Turquie-Russie-Syrie se sont entendus pour nettoyer la zone des hts,les US auront du mal à fidéliser l’allié kurde, qui discute déjà avec Assad

        • Auguste dit :

          Attentat kamikaze revendiqué par daesh dans le centre ville de Manbij.16 morts dont 4 Américains.
          Info d’un journal proche de l’Iran.A confirmer

  3. RastaLapin dit :

    Absolument rien d’étonnant la dedans. On ne serait pas trop étonné non plus d’apprendre que cette branche d’al quaeda est financée par le sultan turc.. Ils sont lamentables…

  4. John Doe dit :

    « Ankara n’a rien contre les Kurdes »?!?
    Plus c’est gros…
    Question bête: M. Erdogan est-il un naïf qui se fait manipuler par les islamistes ou bien se sent-il suffisamment fort pour laisser sa proximité idéologique (mais pas seulement…) avec eux devenir de plus en plus visible?

  5. Yannus dit :

    On sait très bien qu’Erdogan ne veut qu’une chose, c’est se débarrasser des Kurdes.
    Son combat contre Daesh est de la fumisterie vu que les FDS ont déjà pratiquement fini le travail.
    Erdogan avait promis au Russes de les débarasser de HTS ( ex Front Al Nosra) et il n’y a pratiquement plus que cette vermine djihadiste à éliminer.
    Trump doit l’encourager à tenir sa parole et après les FDS pourront laisser la place à l’armée syrienne pour la bande de 30km de sécurité.
    Les Russes et l’Armée syrienne ( épaulée par des FDS) pourront prendre HTS en sandwich .
    Il ne restera plus que la parcelle de désert sous contrôle de Daesh en territoire sous contrôle syrien à éradiquer mais les milices iraniennes sont là pour ça me semble-t’il.
    Après la Syrie débarassée des djihadistes, le processus de paix pourra se mettre progressivement en place

  6. jyb dit :

    – essayons de comprendre : D’abord un long processus darwinien qui aboutit à l’état actuel.
    Quand la révolution éclate en 2011, l’opposition sur le terrain se matérialise en plusieurs centaines de milices, groupes et groupuscules. Pour fonctionner militairement ensemble malgré des différences idéologiques incompatibles, ces groupes adoptent un mécanisme (qui fonctionne toujours actuellement) de l’operation room. C’est en quelque sorte un état major inter-armées ou se décide les options militaires et ou se définissent les moyens. L’étalon sur le terrain a été les succès militaires et de ce point de vue les islamo/djihadistes ont pris le dessus sur des groupes dits modérés. Des dizaines de milices défaites militairement ou dépendantes totalement des milices islamo/djihadistes ont disparu. De même que les rivalités entre islamo/djihadistes en fonction de leurs sponsors ( saoudiens, américains, qataris, turcs etc) ont tourné à l’avantage des extremes.
    On arrive donc à ce moment actuel de l’évolution ou hts est l’espèce dominante après avoir annihilé les proxies turcs la semaine dernière.
    – Clarification (simplifiée) de hts ( hat’sh) ou hayat tahrir as sham : En 2016 sous la pression des russo-syriens les islamo-djihadistes doivent regrouper leurs forces; pour ce faire ahrar as sham, milice la plus puissante du moment soutenue par les saoudiens et les américains (plus puissante après jahbat al nosra dont l’autre nom est al qaida fil bilad as sham= al qaida au levant) doit s’allier avec al nosra. Mais ça fait quand même desordre de s’allier avec al qaida donc après un tour de passe passe rhétorique entre al joulani et sa direction centrale (al zuwahiri) le jahbat al nosra devient le fatah as sham.
    En janvier 2017 toujours dans le même mouvement de concentration et d’alliance, fatah as sham phagocyte plusieurs mouvement pour former hts actuel.
    Point important : en se revendiquant du nationalisme syrien joulani a « enfreint » son serment d’allégeance à al qaida. Résultat plusieurs milices djihadistes se sont regroupées autour de houras ad din et ont formellement prété allegeance à al qaida en mars ou avril 2018.
    Il y a une totale interdépendance de hts et de houras ad din.

  7. jyb dit :

    – L’annonce de joulani a un certain effet parce qu’elle intervient juste après avoir sorti les pro-turcs d’Idlib, mais elle n’a rien d’étonnant. Depuis le début du conflit les rebelles ( asl modérée incluse !)
    ont combattu les kurdo-syriens au nord de la syrie dans le gouvernorat d’alep et bien sur dans les cantons kurdes. La cartographie a un peu bougé mais les tensions restent les mêmes.
    – joulani vient de prendre plusieurs mesures impopulaires et donc maladroites qui vont amplifier un mouvement déjà important vers les forces du régime.

  8. jyb dit :

    djihadistes présents à Idlib en plus de ceux précédemment cités : les ouighours turkmènes du tip, les ouzbeks du mouqatil ouzbeki, les afghans et paki du groupe khorasan…
    On compte aussi de nombreux daesh qui ont fuit l’est syrien et pour certains originaires des provinces de l’ouest syrien. La majorité rempile dans des mouvements sur place, on voit parfois un wilayat Idlib (province d’Idlib de daesh) mais très douteux. En revanche des cellules de daesh sont opérantes depuis toujours dans la poche (attentats, sabotages et éliminations ciblées)

  9. Tintin dit :

    Jeux de mots, jeux de vilains !!!

  10. lym dit :

    « De quoi brouiller un peu plus les lignes et mettre Ankara en porte-à-faux. »
    Cela ne brouille rien, enfin sauf pour ceux qui refusaient encore de voir l’islamiste immodéré Erdogan pour ce qu’il est vraiment. A la tête d’une armée décapité par les purges, qui n’arrive même plus à soutenir ses milices proxy, l’occasion de le moucher pour AQ était sans doute trop belle…

  11. Thaurac dit :

    Rien de nouveau pour les relations turquie daesh, au moins, c’est au grand jour!

  12. nimrodwing dit :

    C’est un aveu de faiblesse de la part des jihadistes au vu des raclées données par nos alliées ypg et fds, on peu le considérer comme tel.

  13. maya dit :

    La Turquie est une dictature islamo – fasciste aux portes de l’Europe. Si elle était voisine des USA ou de la Russie , elle aurait été punie depuis bien longtemps. Cette pauvre Europe décadente qui laisse cette amie de ses ennemis la défier régulièrement. Boycott économique et financier ; interdiction de faire du tourisme en Turquie , interdiction pour les turcs d’avoir des visas pour l’Europe …. il n’y a que ça que Erdogan peut comprendre . Pour cela , il faut bien entendu ne pas avoir peur des centaines de milliers de turcs pro-Erdogan présents sur le sol européen et être préparé à refouler tous les clandestins que la Turquie laisserait passer en Europe ….. C’est possible avec une Europe puissante et consciente de ses intérêts , pas avec les décadents au pouvoir.

    • jyb dit :

      @maya
      La turquie a une « frontière » maritime avec la russie, c’est la mer noire.

  14. Dictateur français dit :

    Putain j’en reviens pas vous êtes tous expert en géopolitique ma parole
    A vous lire j’ai l’impression que vous avez passé des mois sur place et vous connaissez bien le sujet kurdes. Vous passez votre temps à associer les groupes terroristes au kurdes alors que cela n’a rien avoir, bien sûr vous avez entendu ça à la télé, et sinon que le médias vous racontent de la merde c’est pas possible et que vous gobez comme des cons c’est possible ou pas ? Vous êtes vous posé la question de pourquoi Erdoğan voudrait exterminer les kurdes alors que plus de 30 % de la Turquie est kurde avec la même proportions en politiques QUOI COMMENT EST-CE POSSIBLE ON NOUS AURAIT MENTI avant de venir déblatérer de la merde en geopolitologues à 2 balles prenez un peu d’informations depuis les médias étrangers autres que européens américains et israéliens je vous rassure il y-en a pas mal en français vous aurez l’air moins bêtes à bonne entendeur salut

  15. Erdogan dit :

    Bravo erdogan,, t as pas fini de faire des jaloux.

  16. Lagaffe dit :

    Poutine multiplie ses « amis » : Syrie, Iran, Turquie, il soutient les Talibans en Afghanistan, invite le Hamas à Moscou, défend avec vigueur le soudanais Omar Al-Bachir ainsi que Mohammed ben Salmane Al Saoud dans l’affaire Khashoggi… mais c’est pas grave, c’est le plus grand défenseur auto-proclamé des chrétiens pas vrai ?

  17. Barfly dit :

    Rien d’étonnant. Les islamistes, les djihadistes s’allient toujours entre eux pour combattre et éradiquer tout ce qui ne leur ressemble pas (différence religieuse, politique, ethnique) et puis ensuite, ces cons là se scindent toujours en de multiple petits groupes avec des influences diverses et ils se livrent à des guerres intestines interminables.

    C’est plutôt rassurant dans le fond car on se dit que si tous ces groupes (Al Nosra, Daesh, le Front islamique ect… ) s’étaient réunis sous une même et unique bannière, un seul chef, ils auraient sans doute gagné la guerre en 2014, tandis qu’en ce combattant les uns les autres, ils se sont affaiblit.

    A ce sujet, il faut voir l’excellente émission sur LCP :
    http://lcp.fr/emissions/droit-de-suite/289486-guerre-en-syrie-et-maintenant

    Ou comment Al-Nosra et Daesh sont parvenus à torpiller la révolution initiée par les opposants au régime syrien. Des opposants dont la plupart sont désormais exilés en Turquie, pleurant leurs morts, et ayant perdu l´essentiel de leurs illusions.

    • jyb dit :

      @barfly
      intéressant. Mais il faudra quand même à un moment mettre à plat la responsabilité ou l’irresponsabilité des oppositions syriennes ( et de leurs soutiens) avec un peu moins de complaisance qu’aujourd’hui. Il faut rappeler que les opposants accueillis en turquie sont issus des frères musulmans.

      • Barfly dit :

        On est d’accord, il ne faut pas tomber dans l’angélisme. Il n’y avait pas que des démocrates dans les opposants de la première heure…

        C’était juste pour rappeler que les causes du conflit sont aussi internes à la Syrie et au régime d’Assad. Et en effet, dans un second temps, des nations extérieures ont bien profité du chaos syrien pour mettre leur plan en place mais on se rend compte que leur soutient a été plus néfaste que bénéfique surtout en y introduisant l’idéologie de l’islam radical et du djihad. C’est ce que nous montre ce reportage. Il nous montre aussi que le grand gagnant de toutes ces basses manœuvres c’est Assad.

  18. albert66 dit :

    Pas étonnant, la Turquie et Erdogan ont toujours été des alliés de Daesh et de la cause terroriste pro islamistes. Sans la Turquie Daesh n’aurait probablement jamais réussi ce qu’elle a fait en syrie, elle a été la porte ouverte à tous les Jihadistes du monde pour rejoindre les terrosirstes et elle a été le premier pays à financer ce groupe notamment en leur acheter le carburant et en fermant volontairement les yeux sur le trafic d’arme qui alimentait Daesh.
    Ce pays est devenu une honte et je suis bien heureux qu’on refuse leur intégration à l’UE.

  19. Carin dit :

    Erdogan est coincé dans cette affaire.. la plupart de ses milices proxis sont défaites, il manque donc de « bras » pour envahir le nord syrien… Al joulani lui tend une perche empoisonnée, car HTS aussi voudrait bien se débarrasser des FDS, mais ne peut le faire seul sous peine de grosse branlée, le sultan turc va réfléchir à cette proposition à double tranchant pour ne pas se mettre à dos le reste des acteurs sur place ( russes,syriens, iraniens, et même coalition ). Pour ce qui est de sa bande de 30km, il a intérêt à ce que ce soit l’armée turques qui fasse le travail, car n’importe quelle troupe proxis se verrait défaite par l’aviation coalisée, et sonnerait le retour en force des ricains.
    Quand à HTS, ils sont une grosse épine dans le pied des russo/syriens, qui en cas d’attaque envers les FDS, laisseraient l’aviation coalisée faire son boulot de destruction sous conditions qui sont en pleine discutions plus ou moins secrètes en ce moment même.