La France et l’Allemagne vont adopter une clause de défense mutuelle

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

97 contributions

  1. tartempion dit :

    Macron désargenté tente d’attirer l’Allemagne pour qu’elle finance une parie des dépenses militaires générées par les opérations dans lesquelles il s’est engagé en Afrique et au levant .Des actions qui se déroulent parfois dans la plus grande opacité comme en Syrie où , il se pourrait que plusieurs militaires français appartenant aux forces spéciales soient détenus depuis des semaines dans les geôles du régime syrien ….

    • Sonata dit :

      Mais bien sûr…
      Sinon ce n’est pas pour prendre la defense de ce personnage, mais si vous pouvez citer ne serait-ce qu’une seule opex dans laquelle Macron s’est engagé, allez-y, je suis curieux de vous lire. Et je ne dois pas être le seul !

    • pas tartempion dit :

      intox, infox … merci de prouver vos propos.

    • Albatros24 dit :

      Des fs français prisonniers des syriens sans réaction du Gvnt ?
      Difficilement concevable eu égard à leur famille tout simplement…

    • Didier dit :

      Sproutnique? Vos sources?
      Notez que les opérations militaires françaises sont plus anciennes que le présent quinquennat.

    • Julien dit :

      Macron est arrivé en 2017, nous sommes au Levant et dans la BSS depuis plus longtemps.

    • Time dit :

      Fake news aucun soldat français capturè par les syrien stop sputnik svp merci.

    • Thaurac dit :

      « Macron » pourquoi Macron, la France, oui, car c’est pas les chirac et hollande qui l’ont enrichi !

    • J.Charles dit :

      Ouah, les trolls se font de plus en plus crédibles..
      Désolé, ca ne prend toujours pas.

    • Lagaffe dit :

      Des semaines ? ça fait des mois que vous nous sortez le même bobard… relisez vos notes tovaritch !

    • nib dit :

      Dès qu’il y a un troll sputnik c’est que c’est positif pour la France
      Go go tartempion

    • bat dit :

      il s’est engagé vous dites ….non pas lui …mais c’est les résultats induits des conneries de Sarkozy en allant mettre le bazar en lybie avec son copain BHL ….

  2. Dimitri dit :

    Après le pacte germano-soviétique, le pacte germano-français ? On se partage quoi ? Le Luxembourg ?
    Plus sérieusement, c’est quoi la finalité de tout ça ? Y aurait-il une menace imminente sur l’une de ces deux nations a l’intérieur même de l’Europe ou de l’OTAN ? Car sinon en defense mutuelle il y déjà l’OTAN qui s’en charge alors c’est pour ça que je ne vois pas trop l’intérêt de ce traité.

    • Clavier dit :

      Pas le Luxembourg, mais la Belgique voyons….

    • pas Dimitri dit :

      parce que vous êtes un troll

    • Hermes dit :

      C’est un mouvement de haute valeur politique pour la construction de la défense Européenne.
      Des menaces, il y en a, et elles ont tendance à grossir…

    • John dit :

      Il y a aussi l’UE qui a un texte similaire concernant la défense mutuelle.
      Je pense que l’intérêt est de dire à Trump que les grands pays européens continuent à respecter les engagement pris l’un envers l’autre. Probablement que l’Allemagne veut avoir des déclarations publiques d’une alliance très forte avec une puissance nucléaire.
      Et je pense surtout que le timing correspond au vote britannique concernant le BREXIT… « convergence franco-allemande […] au service du projet européen »…
      Avec cela, les deux grandes puissances européennes démontrent leur volonté de faire de l’Europe une zone sûre, une zone d’intérêts communs défendus par le leadership franco-allemand… C’est clairement un message au monde pour dire que le Brexit ne fragilisera pas l’Europe, et que le projet européen avance bel et bien.
      .
      P.S. à noter que ce que je dis, c’est le message que je comprends à travers les mots de l’Allemagne et de la France…

    • Didier dit :

      Pas content de voir que les grandes démocraties s’unissent face à la menace fascisante russe et toutes ses minables tentatives de déstabilisation ?

      • lolo dit :

        « Fascisante » ! comme si « gauchisante », « communisante », « soviétisante » ou « stalinisante » ne suffisait pas à qualifier un ennemi de l’Est belliqueux et intolérant. Les Français sont incorrigibles de bien-pensance républicaine, citoyenne et pour toute dire socialisante…

        • Didier dit :

          Lolo, revoyez vos références spatiotemporelles…. La Russie de Poutine, via ses petites ingérences entre amis a clairement fait le choix de l’extrême droite fascisante et raciste comme les montre le succès des opérations « brexit », Pologne, Hongrie et union des populistes italiens… Mais pour l’instant l’opération « gilet jaune » marque un sérieux coup d’arrêt, les citoyens français ont montré une forte résilience face au fascisme et un attachement sans faille à la démocratie, ce mouvement pourrait bien forgé notre plus belle arme pour siècle à venir 😉 Et que crèvent les mauvais 😉

          • Robert dit :

            Didier,
            Nous vous remercions de vos lumières.Vous avez le courage héroïque d’oser dire la vérité vraie, « qui est révolutionnaire » disait Lénine, sans concession aux ténèbres de la barbarie. Le mal c’est l’extrême droite raciste et fascisante.
            On voit que vous avez des sérieuses références doctrinales et politiques, ça se sent tout de suite.
            Pour finir sur un couple hautement humaniste, qui sent sa référence au Che.
            On ne peut qu’admirer l’esprit de résistance au fascisme d’extrême droite raciste qu’on croyait un peu vite moribond alors que vous venez nous réveiller de notre torpeur coupable.
            Vous avez su nous transmettre le flambeau et la ferveur d’un Che Guevara, si, si !
            Revenez quand vous voulez, on en tient pas souvent un de votre talent.
            http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2010/04/17/01006-20100417ARTMAG00092–le-che-un-mythe-a-deb-oulonner-.php

    • ji_louis dit :

      On pose des jalons pour pouvoir se passer des sautes d’humeurs américaines…

    • Julien dit :

      La finalité c’est l’union
      Relisez la déclaration de schuman:
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Déclaration_du_9_mai_1950

    • ClémentF dit :

      Anticiper, ça n’est jamais stupide ; êtes vous donc si confiant en l’OTAN? Machine américaine obèse qui ne sait plus rien faire à part essayer d’attirer le plus de membres?
      Les contradictions de la situation turque, pilier de l’Organisation, l’isolationnisme américain… tout pointe une démonétisation de l’OTAN, présente et à venir.

    • J.Charles dit :

      L’OTAN est un poison qui casse la reins de la souveraineté européenne pour en faire les vassaux et pantins des etats unis.
      C’est aussi utilisé par ces derniers comme une barrière à la construction d’une Europe forte, indépendante, qui compte face a des pays 5-10 fois plus puissants que la France ou l’Allemagne séparément.
      Ca a aussi des implication économiques: les US ont un comportement impérialiste et pillent les entreprises et marchés Européens dans des proportions au moins aussi importantes que les Chinois, juste depuis bien plus longtemps.
      L’indépendance est vitale.

      • bat dit :

        qui de part le monde veut une Europe forte au service de ses peuples ???pas les anglais ,pas les amerloques ,pas les russes ,pas les chinois .pas Israël ,pas les arabes ni les perses ..bref .personne en vérité à part quelques diplomates intelligents de pays neutres comme à leurs habitudes et aussi les diplomates et politiciens modérés des pays où règne un semblant d(atmosphères ou un relent de fascisme pour l’instant insidieux qui fait son chemin et qui_ ne dit pas son nom….cela commence toujours de cette façon ..regardez ce commandant de gendarmerie pétant un câble régulièrement . mettez un Hitler au pouvoir et ce type va se lâcher comme se sont lâcher des milliers en Allemagne après 1933 ,coté Poutine vous croyez que y’en a pas déjà de ce genre de petite abeille,coté américain il n’y a qu’à se baisser pour en ramasser dans certains quartiers ,bref ouvrez les yeux ,les fachos les vrais reviennent…..et l’Europe est de nouveau grâce à cet islamisme rampant une zone qui boue ,comme lorsque le communisme avait mis en ébullition ce continent(la Russie fait partie de l’Europe géographique ) ……..les vendeurs d’armes et les spéculateurs se délectant des guerres doivent l’avoir compris ..ils avanceront leurs pions ….tout est réunis ,surpopulations occidentale …bientôt si ce ne l’est déjà des systèmes de guerre des étoiles pour rendre obsolète les missiles balistiques .on lis de ci de là des déclarations de généraux va t’en guerre …on a un conflit en mer de chine ,en Ukraine …en Afrique …partout les étincelles peuvent surgir et le jeu des alliances fera le reste ,à partir du moment où un fou pourra conseillé à des mégalo comme trump ou à certains fous fanatique religieux que c’est possible de contourner les bombes nucléaire ,la guerre fera son chemin et à un moment il y aura escalade …ce monde humain ne sait pas se réguler autrement ….ce monde humain ne sait pas résister à la cupidité des marchands d’armes…le temps joue donc contre nous les pacifistes (hélas ) ……l’Europe est sur toutes les routes de conflits

    • bat dit :

      oui ce genre de pacte sent toujours les bruits de char à l’horizon lointain et le couillonage de masse ,les riches apatrides fuyent à l’étrangers grâce à leurs possessions c’est facile de partir avant et de trouver un point de chute …..que les pauvres se fabrique dès maintenant des canots dans les troncs d’arbres de leurs jardins ou ceux des forêts non surveillées ….je ne vois que cela comme salut ….attention l’atlantique est quand même large ,prévoyez du ravitaillement ,et un bon rameur ,on sait jamais …mettez un phare Rouge à babord et un vert à tribord ….et gonflez une poupée gonflable à l’hélium ….les repaires de marins tri couleur vert ,rouge ,blanc dans le hunier c’est bien par temps calme ,ou par tempêtes classiques …mais il y a les jours où le veilleur est bourré au rhum ou autres espédiants (c’est des choses qui arrivent parfois hélas ) ….seule la vue d’une femme peut les réveiller …et vous sauvez votre frêle esquif face à de lourd cargo croisant dans ces eaux où souffle les alizés….Courage camarades pauvres.

  3. helaine jean pierre dit :

    Concernant le siège permanent à l’ONU , l’Europe en possède déjà deux je vois mal un 3e siège être accordé à l’Allemagne alors que l’Europe ne devrait en avoir qu’un seul. Vu l’unité et les nombrilismes nationaux respectifs ce ne sera pas pour demain . Le monde est quand même bien sympa et très compréhensif avec le nain européen on dirait .. bizarre non ?

    • Sonata dit :

      Si l’Europe est à la traine diplomatiquement, l’entité que vous qualifiez de naine n’en est pas moins la premiere économie mondiale et comprend les 4eme et 5eme puissances militaires mondiales, avec le troisième arsenal nucleaire au monde. Je ne suis pas si sûr que tout le monde en rigole.

    • John dit :

      L’Allemagne est membre non-permanent du conseil de sécurité pour 2019-2020 donc c’est le moment parfait pour travailler sur ce sujet.
      Je pense que le siège n’était pas forcément un sujet très important avant le Brexit et avant Trump, et avant la montée des extrémismes à travers le monde.
      L’Allemagne est enfin dans une situation où le pays est unifié, où les responsables politiques n’ont plus de lien direct avec 3e Reich… Donc ils peuvent enfin avoir une crédibilité à ce sujet. De plus, Merkel est aujourd’hui l’un des plus anciens dirigeants encore en activité dans les démocraties. Donc elle est reconnue comme partenaire avec qui il est possible de travailler, partenaire pragmatique, et c’est ce dont il est sujet à l’ONU pour pouvoir avancer. Et elle parle anglais et russe. Elle est la dirigeante idéale pour tenter le coup !

      L’Allemagne espère pouvoir influencer via l’ONU sur des sujets tels que le climat, le droit des femmes, elle veut aussi raisonner certains pays dans leurs courses aux armements…

    • Didier dit :

      Annexions l’ouest de la Russie jusqu’à l’Oural, comme cela la brillante démocratie européenne vous semblera moins naine

    • Julien dit :

      1:l’Europe en tant que pays n’existe pas;
      2: si on parle de l’UE, au 31/03 elle n’aura plus qu’un siège;
      3: siège que certains politiciens Allemands ont évoqué en effet;
      4: si l’Europe est un nain, vous êtes un phare de la pensée.

    • Albatros24 dit :

      Si vous ramenez l’Europe à sa densité de population, à sa puissance économique ajoutée (All, F Ital ou même UK), à son industrie, innovation, développement économique, à son nombre de soldats professionnels, à ses infrastructures : c’est un géant et non un nain…
      Un géant plus important que les Etats Unis ou le Japon et du même niveau que la Chine.
      Mais les Etats ont toujours refusé de créer une fédération.

    • bat dit :

      ils devrais justement y avoir autant de membres permanents que d’inscrit à l’ONU ..sinon ce machin l’ONU qui a remplacé la société des nations c’est juste du flan aux services des plus puissantes nations ….un pachyderme de plus dans la porcelaine qu’est ce monde humain terrestre..

  4. petitjean dit :

    Tout est politique !
    Qui a-t-il derrière ces gesticulations de « défense mutuelle » ?
    Merkel en bout de course, Macron en plein naufrage, ces deux là, champions du mondialisme, accélèrent le mouvement ou en donnent l’illusion !
    Merkel qui déclarait en décembre dernier :
    « Les États-nations doivent aujourd’hui être prêts à renoncer à leur souveraineté »
    http://www.dedefensa.org/article/merkel-ou-la-sottise-du-diable
    et pour vous dire que l’Allemagne aussi est entrain de sombrer : cette décision de justice,
    https://lesobservateurs.ch/2019/01/10/allemagne-la-loi-qui-interdit-le-mariage-des-enfants-a-ete-declaree-inconstitutionnelle/

    • NRJ dit :

      Faites attention. A vous voir j’ai l’impression de voir un mouton qui est manipulable et manipulé. Votre article sort une phrase sortie de son contexte pour critiquer Merkel en sous entendant que tout son discours portait sur ça. Ça s’appelle de la désinformation.

      Un exemple : des journaleux de l’AFP ont sorti que Sarkozy a dit « mon électorat ce sont des ploucs ». Il a fallu qu’il porte plainte et une semaine pour que il y ait un démenti. Entretemps le mal était déjà fait.

      A vous lire je pense que vous savez que les journaux ne sont pas fiables, raison pour laquelle vous allez sur des sites encore moins fiables. Mais vous feriez mieux de vous mettre en cause avant de remettre en cause les autres.

      Par ailleurs si Merkel soutient le libre-échange (ce qui peut remettre en cause la souveraineté) c’est pour augmenter l’exportation d’Allemagne donc la situation économique allemande. Là ou la France n’y a aucun intérêt car on n’est pas compétitif.

  5. Toulonnais dit :

    Une place sous le parapluie nucléaire français, ça se paye. D’abord, on garde la primauté militaire. Hors de question de voir la wehrmacht renaître, sinon avec une armée française bien au-dessus. Et on sort son chèque, avec une répartition équitable ,voire favorable, dans les schémas industriels. Et puis, sont-ils nos alliés naturels ? Non. Sont-ils des alliés fiables ? Je préfère nettement les anglais

    • dakia dit :

      Pourquoi craindre toujours l’Allemagne , vous pensez que l’histoire peut bégayer à ce point ? il est temps de se reveiller un peu non en 2019 ?

      • wagdoox dit :

        Et justement, la géographie est toujours la meme !
        L’Europe continentale a deux puissances majeurs, c’est une de trop, c’est ainsi.
        Il est temps de se réveiller oui ! et d’arrêter de croire que la paix est acquise, elle est le résultat d’un équilibre, d’un rapport de force qui est entrain de disparaître.

        • NRJ dit :

          En effet on se fait écraser. On vote mal et derrière on en paye les conséquences. Après ça ne veut pas dire la guerre. On n’est plus au 18ème siècle. Et cela pour une raison simple : pourquoi irait on faire la guerre à l’Allemagne ? Pour récupérer des secrets industriels ? Quant aux allemands ils sont antimilitaristes. Pas de gros risque d’invasion de ce côté là.

          Par ailleurs les pays ont souvent tendance à s’allier quand ils ont des intérêts communs. Et quand on voit l’intrusion américaine dans notre politique et les méthodes chinoises, on voit qu’on a mieux à faire que se taper dessus avec les allemands.

          • wagdoox dit :

            Non ca se fera pas dans l’immédiat mais justement quand les USA ne seront plus là, les tensions géopolitiques vont réapparaître à l’intérieur de l’UE. En réalité ca a déjà commencé, la France et l’Allemagne sont finalement très isolées et pour l’instant la France suit mais c’est pas l’intérêt des français (d’ou les problèmes qu’on connait actuellement). Les allemands sont disciplinés, le jour ou on leur dira c’est la guerre (pour une cause ou une autre) ils obéiront. D’ailleurs la réalité c’est qu’on est déjà dans une guerre économique monstre, la dévaluation compétitive que l’Allemagne a fait dans les années 2000 c’était pas contre les chinois mais les européens. Ca finira forcement mal cette stratégie allemande.

          • NRJ dit :

            @Wagdox
            « Quand les américains ne seront plus là ». Certes. Et quand les poules auront des dents.

            Sérieusement les USA resteront au moins la 2ème puissance mondiale derrière la Chine. Dans ce conteste nos deux pays avons tellement à perdre qu’on serait logiquement amené à resserrer nos liens (même si j’admets que la réalité n’est pas toujours guidée par la logique).

            Par ailleurs on est dans une guerre économique dans les 2 sens. Contrairement aux USA qui peuvent imposer un déséquilibre de par leur poids économique (ce qui permet de mettre de lourdes amendes aux entreprises européennes en particulier), les allemands n’ont rien de tel. Pour une simple raison : ils ne sont pas beaucoup plus nombreux que nous. On joue dans la même cour en fait. Quant à la Chine c’est plus simple : elle pille les technologies qu’elle n’a pas et nous talonne pour nous rattraper sur celles qu’elle a. Face à ça, on n’a pas beaucoup de choix. Si on veut lutter d’égal à égal (ou du moins pour réduire le déséquilibre) il faut des champions européens. Sinon on se fait écraser.

            Pour ça je ne sais pas si on peut appeler la loi du marché de la « guerre économique ». Après quelles sont ces dévaluations que vous mentionnez ?

    • Albatros24 dit :

      La France a déjà ses deux alliés…

    • faya dit :

      Je préfère aucun des deux. Au bout d’un moment faudrait peut-être arrêter d’ouvrir son cul comme une pute en fin de mois…
      Les anglais des alliés fiables… c’est sûrement ce qu’on dû se dire les français sur les plages de dunkerque (sans compter les divers petits épisodes de la 1ère guerre mondiale où les anglais soit n’arrivaient jamais soit fuyaient, et je leur en veux pas après tout pourquoi mourir pour la France quand t’es anglais ?) ou encore entre 1940 et 1944, époque où les anglais font des pieds et des mains pour récupérer les colonies françaises (et réunifier le tout). Encore heureux que la France ait été occupée, car c’est par peur de voir toute la France, y compris les coloniaux, rejoindre volontairement et inconditionnellement l’Axe que les américains ont retenus la faim de leur cousin…
      Nos alliés naturels sont nos frères latins et les éventuels ennemis de nos ennemis héréditaires que sont les anglais et les allemands (à partir de leur unification en 1871), ceux qui disent le contraire sont soit des suceurs sans honneur, soit des naïfs qui n’ont rien compris au deux derniers millénaires qu’a connu le pays…
      PS pour les mauvaises foi : se méfier de quelqu’un, ce n’est pas le haïr. On peut éviter de se faire pigeonner sans entrer en guerre avec l’arnaqueur. Si la France veut renaître à l’international, elle doit être une chef de file, pas un second couteau du bloc anglo-saxon (qui n’a que trois têtes, les USA, l’Angleterre et l’Allemagne). Tant qu’on persistera a être une remorque, on risque pas de conduire.

      • Françoise dit :

        @faya : Vous avez raison ; nous devrions être le premier de cordée de l’humanité latine. Mais il faut être réaliste.
        .
        Le fait est que M. Macron coupe l’humanité anglo-saxone en deux en s’alliant à l’humanité saxonne, qui somme-toute n’est qu’une humanité cousine de la notre puisque les descendants des Francs sont aussi bien en France qu’en Franconie (région de l’Allemagne). En aprofondissant un peu, nous sommes aussi cousin des Anglais, puisque les Angles proviennent du Danemark tout comme les Burgondes qui ont théoriquement créé la Bourgogne.
        .
        Donc pour revenir au sujet, force est de constater que nous n’avons pas les moyens ou les dirigeants adéquats pour avoir un bon niveau. Donc, oui, la France noue des partenariats. Pour votre information le budget français est déficitaire depuis longtemps, en particulier depuis que notre président ignore la signification de « baisse des dépenses publiques ».

        • Françoise dit :

          En fait, la France est déjà première de cordée de l’humanité latine.
          .
          Ces histoires d’humanité semblent être à la graisse d’ours car :
          _ La France a conçu le Concorde avec l’archipel britannique,
          _ C’est la société allemande Rheinmetall qui a l’intention de prendre 75 % de KNDS fondé par le Français Nexter et l’Allemand KMW,
          _ C’est l’Espagnol Navantia qui a volé les plans de DCNS pour faire un sous-marin.

      • bat dit :

        les types dont vous parler sont morts ,comment peut donc subsister une telle vision du monde de nos jours,parce que vous lisez trop et que vous ne faite pas table rase du passé ,,le vrai PB est là ,mais qui ne fait pas table rase …Et bien ce sont les capitalistes et les vendeurs d’armes tient parfois ce sont les mêmes intérêts,le communisme est mort ,= en ce moment certains essaye de le remplacer par une idéologie religieuse afin de fabriquer une (nouvelle )réserve de chair à canon car ne vous y tromper pas les capitalistes sans foi ni lois sont revenus même en Russie ….et en chine ….à chaque fois cela se finit par une grande guerre ,pourquoi cela changerait il ….rien ne bouge dans ce monde à part l’extinctions des espèces animales et la pauvreté reste une constante

    • LeGaulois dit :

      Alliés naturels? On s´est tabasser pendant 1000 ans avec l´Anglois et vous sortez 6 lignes d´inepties.
      Vous avez au moins le mérite de m´avoir fait sourire. 🙂

    • OTOOSAN dit :

      « Et puis, sont-ils nos alliés naturels ? » dans la mesure où les Germains Francs Salyens ont fondé notre pays, on serait tenté de le croire , lol

    • NRJ dit :

      C’est vrai que l’armée anglaise est celle du futur. Ils réduisent leur nombre d’unité. Par ailleurs quand on se projette à 2020, la première armée européenne est allemande (43 milliards contre 39 pour les anglais et 35 pour la France). Par ailleurs comme chacun sait ce ne sont pas les anglais qui accepteraient d’acheter américain…
      De Gaulle l’avait prédit : les anglais sont l’instrument des usa dans l’UE. Et ça s’est avéré vrai : les anglais ont systématiquement bloqué pour l’intégration de l’UE. Aujourd’hui l’Italie fait ce qu’elle veut. Macron aussi, malgré toutes les grandes promesses de réduction de déficit. Merci les anglais.

      • Hermes dit :

        Les Allemands dépensent déjà plus que nous, ca n’en fait pas une plus grande puissance militaire…
        Si le budget aide, ça ne fait pas tout, la France gardera sa place de puissance militaire d’Europe encore quelques années, et probablement quelques décennies, l’Allemagne ne veut pas vraiment p rendre se rôle, elle se préfère en puissance économique.

        • NRJ dit :

          @Hermes
          L’argent est quand même un bon moyen pour être une grande puissance militaire. Ça ne suffit et il faudra quelques année et des opérations pour que la Bundeswehr rattrape l’armée française. Mais l’Allemagne en a les moyens. En fin de compte c’est la puissance économique qui compte. Et pendant qu’on sera en faillite, l’Allemagne nous rattrapera et nous dépassera. Pour vous donner une idée, 2% du pib dans la Défense chez eux c’est 60 milliards d’euros.

          Par ailleurs l’Allemagne a aujourd’hui la volonté d’être leader européen que ce soit dans le spatial et dans la Défense. Ainsi intègre l’armée hollandaise et partage des équipements comme des sous-marins avec les danois (et cherche à le faire avec les polonais). On essaye de suivre et je pense que le programme Scorpion en Belgique est une tentative mais on est en retard. Par ailleurs comme on n’est pas fiable et fauché, on n’aura jamais la confiance des autres pays. L’Allemagne sera donc amené à être un pays intégrateur des autres armées. Une méthode plus efficace que notre « armée européenne ».

  6. werf dit :

    L’article 55 de la constitution oblige le gouvernement français à obtenir l’accord du Parlement, c’est la même chose en Allemagne. On est donc loin de sa mise en oeuvre dans le contexte actuel. Il s’agit donc d’un « coup » politique de Macron et Merkel avant les élections européennes pour faire croire que l’Europe de la défense avance. Personne n’est dupe…

    • Frank dit :

      @ werf Peut-être, mais il y a une logique un peu inquiétante dans la volonté d’E. Macron et d’A. Merkel a vouloir signer ce nouveau traité majeur en catimini: c’est d’avancer toujours plus vers une Europe fédérale, sans consulter les Français qui y sont majoritairement opposés.
      Quant on constate la quasi absence du futur traité dans les médias sur le sujet, c’est un peu effarant, surtout en période de « grand débat »…
      Logique, puisque, depuis le redécoupage des 27 régions en 18 plus importantes, sur le modèle des 16 Länder allemands, en janvier 2016, et ardemment défendu par E. Macron dans le gouvernement précédent, on voit l’obstination de l’actuel président à effacer les frontières, avec l’Allemagne en particulier. Son rêve, c’est un espace de régions dociles et contrôlables de Hendaye à l’Oder.
      Inquiétant, parce que, même si la négociation des traités est, dans l’usage, du domaine réservé du chef de l’état, cela montre, comme pour le récent pacte de Marrakech, son mépris des Français et son obsession pour le modèle allemand, et une UE du genre ectoplasme mou et malléable à merci.
      Alors qu’en France, la majorité de la population, depuis longtemps, s’inquiète sur la perte progressive de son identité, et sur une immigration débridée, on dirait que notre actuel président s’acharne à l’ignorer. Dans quels buts? Ceux des mondialistes qui ont financé sa campagne, avec des zones d’ombre qui ne sont toujours pas éclaircies? Partager de la main d’oeuvre récente et bon marché? Diluer notre siège permanent au CS de l’ONU?
      Il y a, parmi toutes les convergences renforcées de ce futur traité, un point particulier encore plus inquiétant: celui d’expérimenter dans les Eurodistricts frontaliers avec l’Allemagne, des clauses d’exception en matière sociale, administrative, éducative, etc… Càd y mixer les lois Françaises et Allemandes. Ce qui est lourd de sous-entendus futurs dans d’autres domaines, comme la Défense et notre souveraineté. Et sans la moindre consultation démocratique.
      Et ce n’est pas tout à fait exact de dire que l’article 55 de la constitution nous protège d’un traité qui va contre nos intérêts. Sauf erreur, c’est le 53 qui prévoit la ratification par l’Assemblée.
      Et l’article 54 permet au Conseil Constitutionnel de s’opposer à la ratification d’un traité s’il n’est pas conforme à notre constitution. Donc révision possible.
      Mais avec une Assemblée aux ordres, et un Conseil Constitutionnel dirigé par Fabius, c’est pas gagné.
      Heureusement, il y a le « Grand Débat »qui commence, pour détourner l’attention…
      Ce président, et ceux qui l’entourent, sont de plus en plus inquiétant.

      • sergeat dit :

        Bonne analyse,j’ajouterai que pour Macron la France n’était qu’un es cabot pour plus de responsabilité au sein d’un fédéralisme européen,heureusement les gilets jaunes par leur action ont remis ce projet égocentrique et financier à un total fiasco (du moins je l’espère).
        Dans ses futurs discours espérons que le mot France sera plus présent que le mot Europe.

  7. Raymond75 dit :

    Dévastés par trois guerres en cent ans, dont deux guerres mondiales, avec toujours l’Allemagne comme agresseur, ces futurs traités ont une importance symbolique très importante, quelles que soient les applications pratiques : volonté de profonde réconciliation et d’entente, de solidarité, et reconnaissance du travail considérable que l’Allemagne a fait sur son passé, ce qu’aucun autre pays n’a fait.

    Un exemple qui devrait servir de modèle à d’autres pays, je pense entre autre à la Chine et au Japon.

    Aujourd’hui, tout en connaissant l’histoire, aucun Français ne considère l’Allemagne comme un ennemi potentiel . J’ai été un précurseur (mais pas un cas unique) : ma première ‘vraie’ petite amie était allemande 😉 Une pensée pour Ulla.

    • Clavier dit :

      J’apprécie les raisons sentimentales de votre engagement , mais connaissant l’étendue de vos compétences militaires, je ne vous suivrais pas sur ce sujet de stratégie politique

      • LeGaulois dit :

        Connaissant les votres, vous n´êtes pas apte à « recadrer » Raymond75.

      • Raymond75 dit :

        Ai-je parlé de stratégie militaire mon petit ? Et toi petit, tu parles de quoi exactement ?

        • Clavier dit :

          Je parle de ce que je connais et généralement je ne développe pas puisque ce n’est pas mon blog ……

  8. olivier 15 dit :

    Non mais on est sérieux, là ? L’Allemagne n’a pas d’armée, n’aime pas l’armée, ne participe à rien, si ce n’est à des programmes utopiques où elle rêve d’avoir la main mise industrielle. La convergence franco-Allemande? Mais bien sûr….Nos gars dans le désert préservent l’Europe tout entière. La seule convergence, ce serait la participation RÉELLE de tous ces pays à cette guerre. Point barre. Le reste est à l’image de cette brigade Franco-allemande: Un truc de salon.

    • NRJ dit :

      Dites pas des bêtises. Si on est allé seul dans le désert dans une grande intervention, c’est soit parce qu’on est les seuls intelligents et que tout les autres sont idiots. Soit parce que les autres n’avaient pas d’intérêt à intervenir.

      Je penche pour la deuxième option. Je pense en effet qu’Hollande cherchait à redorer sa popularité en faisant des effets de menton devant des soldats (ça fait bien sûr les photos) histoire de faire chef de guerre. D’ ailleurs pourquoi s’être enlisé là-bas ? On aurait pu intervenir via des forces spéciales comme les américains ou sous bannière de l’ONU. Mais non on a préféré refaire l’Afghanistan.
      Par ailleurs l’armée allemande, aussi peu efficace soit elle a l’argent. Son budget est supérieur au notre et ça ira en s’accroissant. A partir de là, notre industrie de défense est forcement mal placée. Même si, et vous l’oubliez, elle cherche également à avoir la main mise industrielle. Le Scaf en est l’exemple : on voulait mettre Thales pour le système de système, après avoir donne l’avion de chasse à Dassault, ne laissant à Airbus (donc à l’Allemagne) que des drones Male.

  9. ScopeWizard dit :

    « Il y a peu encore, lorsque j’ai annoncé notre volonté de développer ce nouveau système, de le faire avec l’Allemagne, certains se gaussaient et ne donnaient pas cher de ce projet. Les sceptiques goguenards en sont pour leurs frais : le SCAF est lancé, il est organisé et il montre bientôt ses premiers résultats concrets », a ainsi affirmé M. Parly. »
    .
    Ah bon , ça y est ?
    Impeccable alors !
    On a enfin su faire preuve de rapidité et de constance , bravo !
    Néanmoins , sauf votre respect Madame le Ministre , je crains qu’ il n’ y ait bientôt un COUIC …………….. ou un COUAC , à votre convenance ………………………
    .
    Mauvaise langue !
    .
    Euh , oui , je le confesse …………… 🙂
    .
    Grossier personnage !
    .
    Allons bon , qu’ est-ce que j’ ai encore dit ? 🙁

  10. Pravda dit :

    Après le parasol américain, les allemands veulent le parapluie français…
    Vu l’état de l’armée allemande, son manque d’expérience et ses règles d’engagement, on va se taper tout le boulot et ils vont récupérer savoir faire et technologie.

    • Yannus dit :

      L’armée allemande a été largement engagée en Afghanistan et avec nous au Mali.
      Je pense que les généraux allemands veulent autant que les nôtres voir une armée européenne plus dynamique. A défaut de faire consensus, on met en place des relations bilatérales renforcées.
      Ca va dans le bon sens même si je pense que d’un côté il faudra clarifier les modalités d’engagement afin que l’Allemagne et la France conservent une certaine autonomie d’action.
      Par contre que l’on face bénéficier l’Allemagne de nôtre parapluie nucléaire permettrait peut être de leur proposer d’adapter l’ASMP à leur Eurofighter.

      • Pravda dit :

        Tout à fait d’accord pour les généraux allemands, pour qui la seul option viable si ils veulent de vrais responsabilités est l’Otan.
        Pour l’Asmp, le rafale est un vecteur déjà qualifié et fiable, mais ils achèteront des F35 pour satisfaire mr Trump.

  11. dolgan dit :

    ça concerne juste l’hexagone ou toute la France?
    .
    « La France soutient la demande allemande d’un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations unies », avance Berlin. »
    .
    ça serait mieux si c’était côté Français. 😉 . Mais aux dernières nouvelles, les Allemands c’était pas NOTRE siège qu’ils voulaient nous piquer (au profit de l’UE)?

    • ClémentF dit :

      Cela montre surtout que l’Allemagne sommeillait bien au chaud depuis des décennies dans le giron US, et que en se réveillant, ils ne trouvent plus leur couche si confortable.

    • Clavier dit :

      Il y a déjà trop de monde au Conseil de Sécurité…alors je vois mal les Américains et les Russes accepter un nouveau membre…
      En plus ce deal ridicule ne survivra pas à la disparition de l’improbable couple Macron/Merkel…….

      • dolgan dit :

        Oui, clairement, il n’y a pas à court terme une fenêtre de tir pour modifier le conseil de sécurité. Il faudrait une crise majeure pour le modifier (genre échange de missiles entre indiens et chinois).
        .
        Mais si ça peut faire plaisir aux allemands, on peut les laisser dire qu’on soutien leur candidature. ça nous coûte rien.

    • ricojaneiro dit :

      Il faudrait d’abord s’interroger sur le fait que l’Inde ait le sien, de siège permanent, et peut âtre aussi le Brésil.
      Le siège permanent Allemand, c’est à mon avis de la gesticulation vaine. Comme vous dites, le siège occupé par la France vaudra pour deux.
      Mais tout cela est un autre débat que la clause de défense mutuelle.

  12. Meme dit :

    A t on vraiment le choix ? Car la vrai vérité c est que la France est en position de faiblesse, sans le soutien de l Allemagne la dette de la France serait insoutenable et quand on voit cela sous que prisme la on comprend mieux certains discours certaines positions

    • wagdoox dit :

      c’est pas l’Allemagne qui soutient la dette mais les 6000 milliards du marchés immobilier français.
      C’est aussi pour ca qu’on fait très peu de construction par rapport à la demande pour que le prix ne baisse pas. C’est pour ca que les français paient en moyenne 30% de leur revenu dans l’immobilier et qu’on peut avoir des emploies précaires comme en Allemagne.

  13. Molloy dit :

    Et peu à peu le vaisseau France sombre, sabordé par ceux-là même qui sont supposément à la barre. Vivement qu’elle crève cette UE.

  14. Françoise dit :

     » La France soutient la demande allemande d’un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations unies « .
    .
    1) Normalement, je crois qu’il faut l’assentiment de tous les membres permanents. Est-ce pour bientôt ?
    .
    2) Si on commence à ajouter un membre permanent, il n’y a pas de raison de refuser d’en rajouter un deuxième, puis un troisième, puis…. jusqu’à tous les pays du monde.
    .
    3) Le bon marché serait que l’Allemagne apprenne à nos politiciens à rerendre la France industrielle & exportatrice, contre la protection nucléaire ou je ne sais quoi d’autre.

    • wagdoox dit :

      La france a fait pareil avec le brésil et l’Inde.
      on sait très bien que les autres diront non et ca nous arrange !
      Vous rêvez, les allemands ont tout fait pour démolir les industries FR et IT.
      Le probleme c’est qu’en france on a toujours hésité entre finance et industrie, résultat on a plus aucun des deux alors que les allemands et anglais ont fait un choix et ont bataillé pour.

      • Françoise dit :

        @wagdoox : Il y a surtout eu la calamité du socialisme en France. Je sais qu’il n’est pas de bon ton d’être actuellement contre l’ISF, mais cet impôt a fait fuire tous les propriétaires d’usine qui se sont retrouvées petit à petit vendues à des étrangers ou qui ont été délocalisées.
        .
        Un petit exemple : Il y a 180.000 Français en Suisse. Supposons que 80.000 y soient juste comme ça (C’est le nombre de Français en Espagne). Il en reste donc 100.000. Supposons les tous mariés ensemble avec un enfant, ce qui donne 33.000 foyers, qui y sont évidemment pour fuir le fisc français. Ils ont au très grand minimum 3 millions d’euros chacun, parce que ça ne vaut pas le coup de s’expatrier pour moins. Ça fait donc 100 milliards d’euros qui ont quittés la France pour la Suisse.
        .
        Je ne mentionne même pas les recettes du fisc qui ont disparue parce que ce capital n’est plus taxable.
        .
        100.000 milliards correspondent à beaucoup d’entreprises.
        .
        Je n’ai que considéré la Suisse. Donc si on considère tous les riches qui sont partis en Belgiques, en Angleterre et ailleurs, ça fait vraiment beaucoup de centaines de milliards (donc beaucoup d’usines) qui ont quitté la France.

        • Françoise dit :

          Excusez une faute : Il s’agit donc de bien plus que 100 milliards, qui correspondent à beaucoup d’entreprises.
          .
          Je n’ai par ailleurs pas compté non plus le manque à gagner de l’État qui est gigantesque puisque tous ces millionaires et milliardaires qui ont quitté la France payait leur impôt plein pot, c’est à écrire qu’environ 50% de ce qu’ils gagnaient partait dans les poches de l’État. Ils ne faisaient pas partie de la classe moyenne, qui doit donc du coup payer les impôts que les expatriés payaient..
          .
          Enfin, j’ai aussi oublié le Luxembourg, l’Allemagne et Andorre qui accueillent aussi de nombreux exilés fiscaux.
          .
          L’ISF est donc grandement responsable de la désindustrialisation.
          .
          PS : Par exemple l’entreprise Baccarat qui fait des verres. Elle fait des verres de très haut de gamme. Elle était familliale. Son dernier propriétaire individuel voulait éviter qu’elle tombe dans un conglomérat. Mais il n’y a plus de riches investisseurs en France, puisqu’ils sont tous partis. Depuis, elle est possédée par un groupe chinois, qui peut à chaque instant décider de la fermer pour produire en Chine.
          .
          C’est à peu près la même chose pour l’entreprise qui fait des valises Desley.
          .
          On remarquera par ailleurs que presqu’aucun autre pays n’a l’ISF et que presque tous les autres pays développés sont en meilleurs santé. Cherchez l’erreur…

        • wagdoox dit :

          je suis assez d’accord mais ca c’est les millionnaires et cette politique a été faite par les milliardaires qui voulaient interdire l’entré du club. Plus un seul milliardaire français depuis les années 70 (sauf free là). Tous étaient pour Hollande et aucun n’a payé l’ISF justement durant son mandat (comme par hasard) sauf pineau (qui était pour Sarko).
          L’ISF sert à rien ca rapporterait que 3 milliards, c’est une manipulation de la FI. Les GJ voulaient au depart moins de taxe et que les multinationales qui paient rien arrêtent. Bref une fois de plus FI aura bien servi les très riche.
          Et surtout c’est très favorable aux banquiers qui gagnent de l’argent de façon virtuelle en pariant avec l’argent des autres et gagne toujours à la fin alors que l’industriels lui c’est de l’économie réelle qui peut perdre !

  15. Parabellum dit :

    Fausse bonne idée et efficacité archi douteuse vu l etat de l arme allemande et le quasi neutralisme de leur politique sauf trouille des russes. On a laissé l Allemagne bouffer notre insdustrie militaire terrestre par faiblesse et absence de vouloir indépendant des seules considérations financières à court terme. Aller plus l’on est une niaiserie dangereuse…Merkel est en fin de vie politique et meme si macron survit IL est vraiment à la limite …en Allemagne le devenir politique n est pas simple pour une stratégie française dont les intérêts restent liés à notre Zee et façade Sud. Les allemands ne voulaient pas des hades…qu ils se demerdent face aux iskander…

  16. JF dit :

    Vous voulez retrouver votre souveraineté et votre liberté? on va vous rajouter une chaîne de plus. Nous, élites, savons mieux que vous, pauvres ignares que vous êtes. C’est fou la stratégie des chaînes, élaborée il y a 2500 ans, est toujours très prisée par les traites. On ne peut voir aucun autre but, à cet accord signé, encore une fois, sans demander l’approbation du peuple. Pourquoi veulent ils s’attacher à une armée malade, à un parlement anti interventionniste, à un pays qui attaque notre économie, et notre souveraineté nationale par le biais des institutions de « l’union européenne » avec la bce, ou qui engrange notre savoir faire sans contrepartie. Qui plus est, avec notre ancien ennemi qui a prouvé un certain nombre de fois, sa haine de notre peuple et l’envie de détruire par tous les moyens notre patrie, sauf que dorénavant ils le font autrement, certains diront d’une manière « plus civilisée ».

  17. aleksandar dit :

    Un peu amusé de voir évoqué le traité de l’Élysée sabordé par les allemands
    Le 15 juin 1963, le Bundestag de la République fédérale d’Allemagne ratifie le traité de l’Élysée après avoir voté un préambule2. Ce document introduit expressément et explicitement les mots et les concepts mêmes que Charles de Gaulle avait opiniâtrement écartés [3] [archive]:
    « étroite association entre l’Europe et les États-Unis d’Amérique »,
    « admission de la Grande Bretagne »,
    « défense commune dans le cadre de l’Alliance de l’Atlantique nord »,
    « abaissement des barrières douanières avec la Grande-Bretagne et les États-Unis d’Amérique, ainsi que d’autres États, dans le cadre du GATT ».
    De Gaulle a employé le terme d’« horrible chapeau » concernant le préambule. Il a réagi avec fureur (à huis clos) à la nouvelle de l’intention du Bundestag d’ajouter le Préambule :
    « Les Américains essaient de vider notre traité de son contenu. Ils veulent en faire une coquille vide. Tout ça, pourquoi ? Parce que les politiciens allemands ont peur de ne pas s’aplatir suffisamment devant les Anglo-Saxons !
    Ils se conduisent comme des cochons ! Il mériterait que nous dénoncions le traité et que nous fassions un renversement d’alliance en nous entendant avec les Russes ! »3
    Après la ratification, le 3 juillet 1963, au Conseil des Ministres, il a exprimé sa profonde déception aux ministres du Gouvernement Pompidou :
    « Je ne vous le cacherai pas. Déçu par le préambule qu’à imposé le Bundestag. Déçu par la mécanique de la coopération franco-allemande. […] Si le traité allemand n’était pas appliqué, ce ne serait pas le premier dans l’Histoire. »
    @Raymond75
     » aucun Français ne considère l’Allemagne comme un ennemi potentiel  »
    Si, moi.
    Le peuple allemand n’est pas en cause mais ses élites, économiques, politiques et militaires n’ont jamais abandonné l’idée d’une Europe sous domination allemande.
    Ils sont nos ennemis et le reste.

  18. Le sicaire dit :

    Il est certain qu’en Europe, il est plus facile de gesticuler dans le domaine de la défense que dans celui de la fiscalité…

  19. lxm dit :

    Je me rappelle d’une histoire, d’une guerre froide entre 2 superpuissances qui n’est pas devenue chaude car un pays gênait tous les calculs de probabilité, un pays dont le comportement était imprévisible et pouvait basculer et de ce fait donc, dirigeait l’ensemble. Ce pays c’était la France. Dès que la France est rentrée complètement dans l’OTAN, il n’y eu plus de pivot, le flou devint déséquilibre, la Russie et la Chine comprirent qu’ils seraient toujours en infériorité à l’ONU et voulurent créer un nouvel ONU de leur côté, et quand Hollande appliqua le parapluie nucléaire français sur l’europe sans en donner les frontières, la Russie compris qu’en europe l’arme nucléaire français serait obligatoirement utilisée, et qu’il ne pouvait plus y avoir de paix séparée et qu’il fallait dorénavant viser prioritairement la france avec ses armes nucléaires( vols de bombardiers russes) et à l’inverse tenter de faire la paix avec les américains, d’où soutenir Trump.
    La France, troublion depuis 1000 ans, continue de perturber le monde, normal, on est le centre du monde, c’est la géographie qui le dit.
    L’europe est la zone la plus instable du monde car il n’y a que des péninsules qui fractionnent, réussir à unifier l’europe c’est trouver la méthode pour unifier l’humanité, comme le capitalisme ouvert à tous qui a détruit les entreprises patriarcales monopolistiques.
    La destinée nous dit que la France doit créer une fédération européenne, et ensuite avec, unifier le monde entier pour éradiquer la guerre. C’est cela le job de Macron.
    Mais on ne construit pas sur de mauvaises bases, la France doit être clean, ne pas se vendre à l’Allemagne pour maintenir un niveau de vie artificiel, c’est nous qui devons gagner pas les germains.

  20. Schwarzwald dit :

    Sérieux, la Bundeswehr est en déliquescence avec du matériel qui n’est pas entretenu, des troupes pas suffisamment préparées, une volonté politique fédérale ouvertement anti militariste (contrairement à beaucoup de länders), des difficultés au recrutement, …
    On va se retrouver à devoir tirer par le haut l’Allemagne pour espérer mutualiser des coûts tout en ayant 2 politiques de défense diamétralement opposées avec des choix d’équipement différents.
    Il y a une théorie : les français veulent « forcer la main » aux allemands pour éviter qu’ils se débinent comme ils ont souvent fait pour les projets d’armement communs.

  21. Raymond75 dit :

    Les Allemands, comme je le disais précédemment, ont fait un énorme travail sur leur passé, et sur leur passé militariste en particulier. Ils ont parfaitement pris conscience des atrocités dont leurs ancêtres se sont rendus coupables, et ont de ce fait déshonoré leur pays pour longtemps. L’armée pour eux est un repoussoir et seulement un mal nécessaire. La guerre froide est terminée, même si Poutine est dans la provocation permanente, et ils ne souhaitent pas intervenir ici et là dans le monde pour s’immiscer dans les affaires des autres. Le rapprochement franco-allemand est pour eux plus qu’un traité, c’est une charge symbolique très importante.

    La première parole que m’a dite ma petite amie allemande (il y a longtemps) est ‘j’ai honte d’être allemande’. Il faut bien comprendre cela, qui va bien au-delà de réflexions de stratégie militaire.

    • PK dit :

      Je donne deux ans aux médias allemands pour changer cette mentalité et regonfler leur pangermanisme latent.
      .
      Le nazisme n’était qu’une expression de ce pangermanisme qui existe toujours au sein de l’Allemagne réunifiée. Nos rois ont toujours craint cela et se sont évertués à empêcher la réunification allemande, avec un certain succès.
      .
      Les aveugles révolutionnaires n’ont rien compris et ont laissé faire ce que 1300 ans de prudence avait évité : en l’espace de moins de 150 ans, l’Allemagne réunifiée nous est tombée trois fois sur le rab, par pangermanisme, qui s’exprimait de différentes manières (les Huns de l’Empire, les reste de l’Empire et le nazisme).
      .
      Hitler n’a pas surfé sur le racisme et la revanche de Versailles. Il a profondément semé dans ce pangermanisme qui lui-même nommait « Espace vital ».
      .
      Bref, l’Allemagne est réunifiée depuis peu, elle a économiquement digérée cette réunification et est à nouveau prête à repartir.
      .
      Ce sera forcément au détriment de ses voisins.
      .
      L’histoire ne repasse pas les plats : elle ne permet qu’aux ignorants de pérorer.

  22. dakia dit :

    si l’Allemagne le voulait en 6 mois elle serait puissance nucleaire et en peu d’années avec ses propres avions de combats 100% made in berlin et des portes avions.
    Alors on se calme!

    • wagdoox dit :

      ahahah !
      L’allemagne pourrait avoir une bombe A en 2 ans mais certainement une bombe H (surtout qu’il faudrait faire des essaies). Et l’avion de combat merci on a vu avec l’EF. Vous m’avez bien fait rire.
      Et vous vous êtes capable de quoi à part vous exciter ?

  23. nexterience dit :

    Personne ne tique ?
    Nous promettons une crédibilité militaire qui vaut 100, grâce à nos investissements , contre la leur qui vaut 10!
    .
    Nous avons payé cher cette indépendance militaire. Qu’ils payent ce service! De facto, la dissuasion conventionnelle et nucléaire française leur profite. On a quoi en échange ?
    .
    Ils nous soumettent à leur euro fort pour stabiliser leurs retraites par capitalisation, ce qui étouffe notre économie… et nous l’accepterons pour éviter une rivalité naturelle qui a trop souvent fini en guerre.
    Pourquoi ferait on cadeau d’une crédibilité stratégique ?

    • wagdoox dit :

      vous avez pas encore compris le métier de macron, il est pour prendre ca commission et là il vend les bijoux.

  24. Arnaud dit :

    Un poste au conseil de sécurité pour l’Allemagne ??? Et pourquoi donc ??? Les cinq membres permanents sont des puissances militaires, économiques et nucléaires. Paqs l’Allemagne. Si on doit proposer un siège à l’Allemagne, alors l’Inde, le Pakistan, Israel, le Brésil,et j’en oublie surement doivent avoir un siège avant.
    Enfin quel est l’intérêt de cette clause ??? France et Allemagne sont membres de l’OTAN. Il y a déjà l’article 5. C’est quoi encore cette lubie

    • nexterience dit :

      parce que l’otan est une baudruche car elle repose sur la confiance. Elle peut sauter d’un jour à l’autre.
      Pour l’UE, c’est pareil. Il n’y a pas de certitude à moyen terme.

  25. nexterience dit :

    Le futur de NEXTER est la question qui fâche:
    si le SCAF est autant mis en avant, avec une mainmise française, c’est que Nexter sera le cocu: RheinMetall veut sa place.