L’école de gendarmerie de Dijon accueille 120 élèves de la Guardia Civil espagnole

En octobre 2017, 120 élèves de l’école de gendarmerie de Tulle furent envoyés à Valdemoro, en Espagne, pour suivre, pendant un semestre, leur formation aux côtés de leurs homologues de la Guardia Civil. Ce cursus s’articulait autour de quatre grands thèmes : la lutte contre le terrorisme, le contrôle des flux migratoire, la lutte contre la criminalité organisée transfrontalière et la connaissance mutuelle.

« Si nous voulons travailler ensemble, il faut que nous puissions connaître les méthodes avec lesquelles nous travaillons les uns et les autres », avait expliqué Gérard Collomb, alors ministre de l’Intérieur, lors de la signature de l’accord permettant cet échange, en août 2017.

C’est donc dans cette même logique (et dans le cadre de cet accord) que l’école de gendarmerie de Dijon, implantée sur l’ancienne base aérienne 102, a accueilli, le 9 janvier, une compagnie de 120 stagiaires de la Guardia Civil. Ce qui, en France, est une première.

« Cette compagnie, composée de 120 élèves et de 16 cadres, sera jumelée avec les élèves de la 16ème promotion, au sein de la 1ère compagnie d’instruction, avec lesquels elle partagera des cours et quelques moments forts du cursus de formation qui durera 6 mois », précise la Gendarmerie nationale.

La perspective de recevoir une formation en France a visiblement suscité un réel engouement au sein des élèves de l’académie de la Guardia Civil de Baeza : 500 d’entre-eux ont fait acte de candidature pour rejoindre Dijon. Selon L’Essor de la Gendarmerie, 20 à 30% des stagiaires retenus parlent la langue française tandis que les autres ont bénéficié d’un « apprentissage basique ».

Pour rappel, la Guardia Civil est une force de police ayant un statut militaire. Elle dépend des ministères espagnols de l’Intérieur et de la Défense et peut être sollicitée par ceux de la Justice et des Finances.

Par ailleurs, l’école de gendarmerie de Dijon va prendre de l’ampleur en 2019, avec l’ouverture d’une formation continue destinée aux gradés de l’Arme et l’accueil du Centre national de formation au commandement, actuellement implanté à Rochefort.

Photo : EG de Dijon / Gendarmerie nationale

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de girardin

  2. de Euclide

    • de garance

    • de revnonausujai

    • de MD

    • de MAS 36

  3. de Duc d'Orléans

  4. de roissard

  5. de moussaillon

    • de garance

    • de MP7

    • de MD

      • de garance

  6. de Euclide

  7. de Renard