Deux militaires de la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris mortellement blessés par une explosion due au gaz [MàJ]

Ce 12 janvier, peu avant 9 heures, une explosion a ravagé les environs du 6 rue de Trévise, dans le 9e arrondissement de Paris, alors que des militaires de la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris se trouvaient sur les lieux, après avoir été alertés pour une fuite de gaz. Dans un premier temps, il a été fait état de trois militaires gravement blessés.

« L’un des pompiers touché a été enseveli de nombreuses minutes […]. L’onde de choc s’est propagée dans les quatre rues adjacentes sur environ 100 mètres. Nous investissons tous les lieux pour voir s’il y a d’autres victimes », a expliqué le commandant Éric Moulin, de la BSPP, dans la matinée.

Malheureusement, deux des sapeurs-pompiers touchés ont succombé à leurs blessures. En outre, une touriste espagnole a également perdu la vie et on compte 47 personnes blessées, dont 10 gravement.

Environ 200 pompiers ont engagés sur les lieux du drame. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, qui s’est rendu à la caserne Château-d’Eau, qui abrite la 8e compagnie de la BSPP, a salué leur courage. Ils « ont permis de sauver la vie de leur camarade, qui est resté enseveli sous les gravas pendant deux heures et demie. Ils ont pris des risques très importants sous l’autorité de leur chef et ils ont pu ainsi sauver sept vies », a-t-il dit.

Dans un communiqué conjoint diffusé par les ministères des Armées et de l’Intérieur, Florence Parly et Christophe Castaner ont fait part de leur « immense émotion à la suite du décès de deux militaires » de la BSPP. Ils ont également salué le courage des équipes de secours dans leur ensemble [BSPP, SAMU bénévoles de la Croix-Rouge française, Protection civiles] qui « ont permis de sauver la vie et de porter assistance à de nombreuses personnes ».

Les services de secours vont rester mobilisés pendant 48 heures afin de prévenir tout risque d’incendie et de sécuriser le site et les bâtiments endommagés.

« Une enquête a été confiée à la direction de la police judiciaire pour faire la lumière sur l’origine de cette explosion. […] Nous sommes sur une origine accidentelle mais nous n’excluons aucune autre piste », a indiqué Rémy Heitz, le procureur de la République.

Pour rappel, la BSPP est une unité de l’armée de Terre [arme du Génie, ndlr], placée pour emploi sous l’autorité du préfet de police de Paris.

MàJ – La BSPP a précisé l’identité des deux sapeurs-pompiers mortellement blessés. Il s’agit du caporal-chef Simon CARTANNAZ et du sapeur de première classe Nathanaël JOSSELIN.

Photo 1 : ministère de l’Intérieur

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Sempre en Davant

  2. de magiful2

    • de Castel

  3. de heaume44

  4. de Mondon

  5. de MASSÉ Jean Claude

  6. de Robert

  7. de jean La gaillarde

  8. de Pascal (l'autre)

  9. de Parabellum

  10. de Castel

  11. de Ancien du SSA

  12. de Sergent Augagneur

  13. de zirba

  14. de Marianne

  15. de Bangkapi

  16. de Arnaud

  17. de LS40

  18. de Albe

  19. de girardin

  20. de Robert

  21. de Thomas Middleton

  22. de Dragon57

  23. de DAURIAC

  24. de Duc d'Orléans

  25. de Le Du

  26. de Robinson