Trois des quatre auteurs du bombardement ayant tué et blessé des militaires français à Bouaké renvoyés aux assises

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

32 contributions

  1. Thaurac dit :

    Encore une fois s’il le fallait, on peut admirer la pourriture qui sévit au haut niveau politique et surtout diplomatique…..
    quand jugera t’on pour complicité , dans le gouvernement d’alors,ceux qui ont permis de relâcher les vrais auteurs de cette attaque

    • Albatros24 dit :

      Ne serait ce tout simplement pas ces mêmes personnes qui auraient ourdi un scandale d’Etat, tout simplement ?
      Se débarrasser de Gbagbo devenu gênant et avec qui les rapports étaient devenus exécrables avec Chirac en sacrifiant quelques marsouins en quelques sortes…ou en ayant espéré qu’il n’y aurait pas de mort et blessé.
      Chirac dans cette affaire n’est pas clair du tout.

  2. Jean phi dit :

    Du début à la fin de cette histoire, le colonialisme français dans toute son horreur…..

    • Castel dit :

      Je n’ai pasété souvent d’accord avec la politique étrangère de Sarkozy, mais sur ce coup là, il me semble qu’il avait raison….
      De quoi s’agissait-il ?
      Les élections présidentielles dans ce pays avaient clairement désignés le candidat de l’opposition Allassan Ouatara comme vainqueur de celles-ci.
      Or , Laurent Bagbo, loin de reconnaitre sa défaite, voulait continuer à s’accrocher au pouvoir…
      La France n’a donc fait que son devoir en permettant au candidat légitime d’accéder au pouvoir, en étant obligée d’utiliser la force pour imposer celui-ci….
      Donc, si le « colonialisme Français » comme vous dites si bien avait remplit son devoir dans toutes ses anciennes colonies, comme il l’avait fait cette fois-ci, on n’aurait pas eu des dictateurs comme Omar Bongo, Bokassa, entre autres, qui se sont imposés à leurs peuples par la force, pour pouvoir piller les richesses du pays à leur profit…..
      Cela dit, cette légitimité dans notre intervention rend encore plus incompréhensible, la volonté apparente de vouloir cacher la vérité sur la raison de la mort de nos soldats
      Raison de plus pour vouloir tirer cette affaire au clair, et de prendre les sanctions nécessaires contre les responsables de l’époque si leur responsabilité était prouvée !!

      • Castel dit :

        Pour que mon intervention soit plus claire, je répondais à @ jean phi, concernant le colonialisme Français en Côte d’Ivoire jusqu’au dénouement final…
        Cequi n’avait évidemment rien à voir avec le bombardement de Bouaké qui avait eu lieu sept ans avant la chute de Bagbo.
        Mais qui a du probablement influencer la position Française le moment venu…

      • Ah Ca ! dit :

        Vous racontez des sottises car vous ne maitrisez pas le sujet. Loin de là.
        L’histoire semble vouloir se répéter à quelque chose prés en ce moment devant nos yeux en RDC.
        En CI, bien que je l’apprécie nullement, Gbagbo avait gagné les élections.
        La France Afrique est bien vivante et en bonne santé bien qu’elle a subie un amaigrissement du à l’arrivé chinoise et autres rapaces.
        Pourquoi donc le frère de Sarkozy votre idole sioniste a-t-il reçu des dizaines de millions de contrats de la main de Ouatttara ?
        Au Gabon, votre frère Bernard Henri Levy n’a t il pas toujours lui aussi de haut revenus provenant du reste des concessions de son père en fermage aux chinois via des sociétés anonymes écrans ? Il n’est pas le seul d’ailleurs….
        Que font nos soit disant « grands groupes » à rafler tous les contrats financés par l’AFD et de l’UE ?
        En Afrique le Cash est roi… Rien de mieux quand on cherche des fonds pour financer des partis politique et engraisser des élus locaux véreux pour avoir leurs projets hors de prix de ceci ou de cela.
        Vous voulez des preuves,partez en Afrique vous les trouverez sans difficulté. Devenez ami avec des comptables locaux de ses sociétés, partagez leur repas, ils auront bien des choses pour vous instruire.
        Sur la CI vous avez tout faux…. mais vous ne le feriez pas intentionnellement, non pas vous, je ne pense pas…

        • Castel dit :

          @ Ah Ca !
          ce que vous dites à propos de l’élection concernant Gbagbo est faux :
          Tous les observateurs sur place, ont comptabilisé une victoire sans bavure de Ouattara, dont des observateurs de pays neutres Africains.
          Quand à ce que vous affirmez, concernant Sarkozy, qui est loin d’être mon idole, ce ne serait qu’une accusation supplémentaire le concernant sur le sujet, mais dans de ce cas, on aurait quand même avoir des preuves sur ce que vous avancez…..
          Enfin, puisque vous évoquez la RDC, je vous rappellerai que Le Drian a émis des doutes sur le résultat des élections, ce qui me parait dangereux pour l’avenir de ce pays, qui est une véritable poudrière, raison supplémentaire à mon avis, pour ne pas mettre de l’huile sur le feu !!

          • Ah Ca ! dit :

            Je suis en désaccord sur votre opinion de l’élection de Gbagbo. Nous en resterons là.
            Pour la RDC, l’élu n’est pas le candidat de Washington, alors, le toutou Le Brigand s’empresse de les servir avec diligence et empressement quand en toute vérité le président élu et son père avait pendent très longtemps reçus les faveurs du Quai.
            On n’y comprend plus rien, enfin, façon de dire qu’il ne vaut mieux pas renifler un sac de manure Macronniene.

  3. Patatra dit :

    Pronostic > 3 condamnations par contumaces et trois ministres qui s’en tirent sans rien. On prend les paris ?

  4. diego48 dit :

    Les militaires français morts pour la France-Afrique, notion empirique et obsolète, inutilement sacfrifiés sur l’autel des magouilles intra françaises de nos politiques, qui eux, devraient être traînés devant la justice…Mais voilà, cette même justice qui ne fait aucun cadeau aux sans dents et autres gilets jaunes, est aux ordres des mêmes pouvoirs corrompus.

    • Castel dit :

      @ diego48
      Cen’était pas toutà fait les mêmes qui étaient au pouvoir à l’époque….

    • Starbuck dit :

      Pour nos politiques mafieux pas besoin de justice ils sont tous coupable. Une bonne corde de chanvre suffira

  5. eric dit :

    À qui a profite le crime comme on dit ?
    Que fallait il couvrir ou qui fallait il protéger de la présence , bien gênante , de troupes françaises à ce moment là sur place ?
    Embrouillamini a la français …..et morts bien inutiles …..

  6. sentinelle dit :

    Je ne comprends pas comment la section AA n’a pas ouvert le feu en légitime défense s’il y en avait une je ne m’en souviens plus !

    • Marsouin dit :

      Parce qu’il n’y en avait pas !
      J’étais en Côte d’Ivoire à l’époque. La seule aviation dans cette guerre civile était du côté loyaliste (les rebelles du nord n’en avaient pas) et l’armée française ne la considérait pas comme une menace. Il me semble que juste après ce bombardement, quelques Mistral furent acheminés en urgence.
      @ eric : à qui profite le crime ? à l’époque, après plusieurs tentatives, l’armée et surtout les miliciens du camp Gbagbo (loyalistes) piétinaient face aux rebelle devant Bouaké dans le cadre de l’opération Dignité. Il paraissait évident pour tout le monde à l’époque que ce bombardement était une façon pour Gbagbo (ou les durs de son entourage) de mettre l’échec de cette opération sur le compte de la réaction française contre son camp, afin de ne pas en porter la faute et de ne pas perdre la face vis à vis de ses partisans. Ce type d’agissement était tout à fait dans la mentalité du personnage et de son entourage.

      • datamo dit :

        Marsouin
        Puisque vous y étiez, peut être pouvez vous confirmer un point concernant les pilotes biélorusses : étaient ils , comme je l’ai entendu, binationaux , ce qui aurait compliqué leur arrestation et expliquerait la non réponse française aux autorités togolaises?

        • Robert dit :

          Datamo,
          Bi nationaux dites-vous ?
          La fuite de cadres israéliens par le dernier avion d’Alitalia a-t-il un rapport avec l’affaire ?

      • Xaintrailles dit :

        Votre hypothèse se tiendrait, mais elle n’explique pas tout, en particulier le fait de laisser s’exfiltrer les pilotes et éventuellement les copilotes, ni la suite avec l’affaire Mahé, pour laquelle le commandant de la force Licorne semble avoir bénéficié dans un bras de force avec le pouvoir politico-judiciaire, de connaître les dessous politiques de Bouaké !

      • albatros24 dit :

        Si c’est vrai, mes excuses pour mes commentaires désoblints anti Chirac.

        Mais pourquoi notre Gouvernement n a t il pas arrêté les pilotes ukrainiens alors ?

  7. Parabellum dit :

    Et dire qu on continue à faire des opex en Afrique dans des conflits sans fin ou au profit de dirigeants locaux disons discutables…bouake avait surtout montré comme ailleurs notre peu d armement opérationnel anti arien et cela dure et meme s aggravé puisqu’on à fourgue tous les canons de 20 aux kurdes ou autres …les mistral sont rares et datent et. IL n y a pas ou très peu de missiles Aa sol air …un conflit impliquant une aviation adversaire serait aussi risque aujourd hui helas…quand apprendra t on le réalisme et qu en face ils veulent et peuvent nous tuer…?

    • Pierre dit :

      Euh 4 escadrons SAMP-T et 3 de Crotale NG. C’est pas si mal pour un « petit » pays.

  8. Choux dit :

    J’y étais…j’ai vu et j’ai subi….. Merci à notre cher Chirac et à Alliot Marie qui sont les responsables de cette chienlit et de nombreux morts assassinés, bien souvent dans d’atroces conditions

  9. Honneur dit :

    06 NOVEMBRE 2004 – BOUAKE

    In Mémoriam :

    Adjudant-chef Thierry BARATHIEU – RICM – 43 ans
    Adjudant-chef Philippe CAPDEVILLE – RICM – 47 ans
    Marsouin 1ère classe David DECUYPERE – RICM- 20 ans
    Sergent-chef Francis DELON – RICM – 40 ans
    Sergent Laurent DERAMBURE – RICM – 32 ans
    Brigadier-chef Franck DUVAL – 32 ans – 515 RT
    Caporal-chef Patélisé FALEVALU – 2eme RIMa – 34 ans
    Caporal Benoît MARZAIS – 2eme RIMa – 21 ans
    Caporal Emmanuel TILLOY – 2eme RIMa – 24 ans

    https://www.youtube.com/watch?v=Oo6–YotAgA&feature=youtu.be&fbclid=IwAR258vkti8vp127sqboV_xsGIEgxOCF9X7jvlteSkvCla-MWYBFReOuQmVo

    RIEN A DIRE DE PLUS…
    N’OUBLIONS PAS

    • Bob62 dit :

      Merci @honneur de rappeler leurs noms.
      Ne les oublions pas ainsi que tous les autres tombés pour notre pays.

  10. Xaintrailles dit :

    L’avocat Jean Balan me semble être une sacrée pointure, qui ne lâche pas l’afffaire depuis le départ, comme avocat des familles de victimes. Il s’est illustré aussi dans la défense d’un des militaires impliqués dans l’affaire Firmin Mahé, qui est une sorte de suite, si l’on peut dire, de cette tragique histoire de Bouaké.

  11. Carin dit :

    Ce qu’il faut espérer c’est que nos généraux ne laissent plus jamais ce genre d’action sans réponse… le coup de « tu fais ce qu’on te dit » ne dois plus jamais passer, même si c’est le président en personne, car à ce jour des milis sont morts et d’autres blessés sans qu’aucune réponse immédiate n’ait été apportée, et je dirais même que notre classe politique c’est une nouvelle fois illustrée dans sa couardise, et malgré ce.. je doute qu’une quelconque sanction de justice soit prise à l’encontre de ces politiques.

  12. Breer dit :

    Les politiciens, les gouvernements ont toujours sacrifiés du personnel militaire (et parfois civil) pour la raison d’Etat. Notre passé colonialiste en Afrique, fait que décennies après décennies nos dirigeants continuent de fricoter avec les dirigeants africains (on ne saura sans doute jamais jusqu’à quel point) et mêlent la France par le biais de ses armées, à des conflits inter ethniques, inter religieux, des guerres de clans politiques, qui coûtent aux contribuables des sommes astronomiques, qui de plus n’empêchent pas l’ émigration de dizaine de milliers d’africains vers l’Europe et la France, bien évidemment, et que les contribuables toujours continuent de financer..
    Je ne suis pas sûr que la population française (et des gilets jaunes sensés) n’aient pas oublié d’en tenir compte dans leurs revendications, laissons les africains se débrouiller entre eux, après tout ils ont tous eut l’indépendance en tout cas sur le plan politique… On me dira qu’il y a des enjeux
    économiques avec tous ces pays, mais quel que soit leur dirigeants, ils auront toujours besoin
    de l’occident pour fournir des techniciens, des ingénieurs et des infrastructures puisqu’ils ne sont pas aptes à le faire…
    Le démographie galopante de ce continent le mènera à la ruine, et entrainera des tensions et conflits dans tous les pays du monde qui y sont liés…

  13. Frégate dit :

    Militaires mercenaires ces trois hommes n’ont fait qu’obéir aux ordres. Ce n’est pas à eux qu’il faut demander des comptes.