Environ 20% des soldats de la British Army seraient inaptes pour être déployés sur un théâtre extérieur

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Polymères dit :

    Je persiste à dire que ce genre d’informations, même si elles permettent au grand public de savoir les choses, même si elles peuvent créer un « scandale » (dans nos sociétés, le scandale est devenu l’information la plus recherchée) qui pousserait à améliorer la situation, tout cela devrait rester « confidentiel ».
    C’est quoi le message envoyé ici? Celle d’une armée britannique ayant de sérieux problèmes avec ses effectifs, limités. Ce message s’arrête t-il aux frontières, non la preuve ici, ce message intéresse t-il les ennemis de la GB? Assurément.
    Auparavant, pour connaitre les faiblesses et les failles des armées adverses, il fallait espionner, s’infiltrer, voler des informations, aujourd’hui dans les sociétés occidentales, au nom de la transparence publique, on sert tout cela sur un plateau et l’ennemi n’a plus qu’à se connecter sur internet pour savoir ce qu’on peut ou ne peut pas faire, pour savoir nos limites et prévoir notre point de rupture.
    Entendez vous en Chine, en Russie et chez d’autres, une communication comme la nôtre qui évoque la disponibilité des matériels? Les difficultés humaines? Les manques? L’inexpérience des conscrits? Les problèmes de certains matériels? Les russes parlent-ils du coût de leur opération en Syrie? Leurs médias cherchent-ils à mettre en avant les vieux matériels ou les nouveaux? Parlent-ils avec précision des quantités d’armements et de munitions qu’ils ont?
    Non mais sérieusement, même si je sais qu’ici beaucoup aiment débattre des problèmes avec une volonté de les améliorer, admettons que toutes ces informations, in fine, nuisent grandement à l’image de nos forces, nuisent à nos opérations, nuisent à la dissuasion et à notre sérieux diplomatique. On finit par voir nos armées uniquement sous le spectre des problèmes, des incapacités, des manques et on finit par se sous-estimer par rapport à d’autres pays qu’on sur-estime par ce qu’ils font tout l’inverse de notre communication, c’est à dire qu’ils maintiennent le brouillard, qu’ils parlent de leurs forces et cachent leurs faiblesses qui peuvent parfois être bien pire que ce qu’on a chez nous.

    • revnonausujai dit :

      « dire les choses n’est pas se plaindre »
      une expérience de CEMAT, Polymères ?

    • heaume44 dit :

      @ Polymères
      D’accord avec vous à 100%.

    • Claude dit :

      Sérieusement, vous croyez que ce n’est pas connu ? Dans quel monde de vivez vous.

    • Jean (le 1er) dit :

      Sérieux Polymères ? Vous croyez vraiment que les autres pays sont dépendants de telles communications pour être informés de l’état de l’armée britannique ?

  2. Elwin dit :

    En ce moment il semblerait qu’ils soient occupés à l’intérieur, à poursuivre les drones de Gatwick. Histoire qui n’est pas sans rappeler celle sur les survols des sites nucléaires français il y a quelques années.

    • Auguste dit :

      Vinci vient de prendre le contrôle de Gatwick:un rapport?

    • John dit :

      Les drones sont un réel problème partout !
      Au dessus d’une centrale nucléaire, peu de conséquences sont possibles, mais vers des aéroports, il faudra une catastrophe pour que les amateurs de drones comprennent qu’ils ont entre leurs mains une arme potentielle…

  3. petitjean dit :

    et combien dans l’armée française ?
    aptitudes intellectuelles, aptitudes physiques, état d’esprit , force de conviction, patriotisme, culture historique, etc..
    où en est l’armée française ?

    RAB des Britanniques !…………

    • Militaire dit :

      L’armée francaise se porte mieux que vous en ce qui concerne ses capacités intellectuelles et son état d’esprit.

    • sfeer dit :

      Ho vous savez,
      dans mon régiment y a eu des cas de mecs psychiatriquements inaptes (dédoublement de personnalité) et récemment des mecs ont étés déclarés inaptes définitif au service au bout de 6 mois de classe. Avant chaque départ en OPEX les arrêts de travail se multiplient.

      • JEAN dit :

        C’est quoi votre régiment ?et des » arrêts de travail » c’est pas plutôt a l’éducation national que vous bossez?

        • dompal dit :

          @ JEAN,
          Hihihihi !!!!!
          Vous m’avez bien fait rire avec votre phrase :  » c’est pas plutôt à l’éducation national que vous bossez? ».
          De mon temps, pas si lointain, on se « battait » pour partir en opex, maintenant c’est le contraire ???
          J’ai beaucoup de mal à y croire ou bien les gars se sont trompés de job !??

  4. Nicolas dit :

    Pareil chez nous. Entre ceux qui ont malheureusement des blessures temporaires (souvent due au sport), ceux qui sont inaptes quasi définitifs (IMC trop important, consommation quasi-quotidienne de cannabis…), ceux qui disent « wallouh j’vais pas tirer sur mes frères », et ceux qui n’ont pas eu d’entraînements….

  5. Raymond75 dit :

    Excellente nouvelle : plus il y a de jeunes gens inaptes au combat, et moins il y a de risque de guerre : cqfd

    • mich dit :

      Bonsoir , vous pouvez toujours rêver ,vu le nombre de jeune voir très jeune gens portant des armes sur cette planète !

  6. Clavier dit :

    Ce doit être le cas de bien d’autres armées occidentales……
    heureusement nous avons la Légion….et les recrues de l’Est

  7. jp74 dit :

    Et eux, ne connaissent pas le communautarisme que l’on rencontre dans notre armée.

    • tchac dit :

      C’est ironique ? L’Angleterre est le pays qui a précisément créé ce concepts.
      D’ailleurs à ce propos, voici une information qui me laisse révolté : https://www.marianne.net/societe/service-national-l-observatoire-de-la-laicite-preconise-d-autoriser-aux-jeunes-de-14-16-ans
      Notons comme le fait cette article que cette préconisation va à l’encontre de la commission du Général Ménaouine (encore un « observatoire » ou « haute autorité » qui ne sert à rien et qui pire, dévoie sa mission originale !).

    • Johnny Goodfellow dit :

      Chez vous il est difficile de connaître la vérité. Vous empechez le recueil de toute une gamme de données qui seraient fort utiles, comme l’appartenance réligieuse ou raciale. Dans la British Army, par exemple, on sait qu’il y a moins de 700 Musulmans. Ou qu’il y a un taux de recrutement légèrement supérieur parmi les Catholiques que parmi les autres dénominations (Anglicains, Eglise d’Ecosse, Musulmans, Sikhs, Hindous etc.). Ou que le pourcentage d’officiers et autres rangs venant des minorités ethniques non-blanches est en augmentation. Au moins cela permet d’écarter certaines idées reçues.

    • ClémentF dit :

      J’aimerai croire à de l’ironie, mais bon… Le communautarisme est un concept anglo-saxon, la France est un pays basé (en principe) sur son exact opposé : la Nation.
      Sachez donc que parmi les pays occidentaux modernes et mondialisés, la France est un des moins touchés par ce grave problème de morcellement de la Nation.

      • Johnny Goodfellow dit :

        Méfiez-vous de ces termes proto-fascistes comme « Nation ».
        Puis arrêtez de dire « angl0-saxon ». C’est une stupidité française. L’Amérique et le Royaume-Uni sont deux cultures complètement différentes. L’Amérique est plutôt française qu’anglaise, avec son républicanisme, ses lois, sa constitution grandiloquente, et ses idées vaniteuses sur l’universalisme de ses valeurs. Les moins touchés, dites-vous? Je vous invite à passer dans mon quartier (qui n’est pas le pire non plus).

      • FNC dit :

        @ ClémentF
        Vous avez trop fumé ?
        La France est bien atteinte elle aussi par ce mal nommé communautarisme.
        Mais chez nous, tout est étouffé, et comme je l’ai déjà écrit ici (et que signale aussi Johnny Goodfellow), chez nous les données sont biaisées car il est interdit d’en recueillir certaines (religion, ethnie, etc…). Soi-disant que ce n’est pas démocratique, alors que pleins d’autres démocraties le font, GB et USA en tête.

    • aleksandar dit :

      Aucun problème en effet
      https://youtu.be/kxXLMT5HYsM

  8. Bangkapi dit :

    Bien sur c’est dommage.
    Mais je me souviens quand j’étais légionnaire, entre cadres on se disait  » s’il faut aller au combat avec un tel ou un tel on est pas dans la m… ».
    Et quand on est parti cela c’est globalement bien passé. Parce souvent en face c’est encore pire.
    Je ne sait qui a dit  » quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console.
    C’est sur le mieux c’est l’idéal, mais faut faire avec ce que l’on a.

    • mich dit :

      Marrant ce dicton , je ne connaissait pas .

    • Castor dit :

      Bonsoir,

      Le général De Gaulle disait, « lorsque je me regarde, je ne m’aime pas, mais lorsque je me compare, je me rassure ».

    • zefze dit :

      Et Mark Wahlberg dans Deepwater disait: »espérer c’est pas une tactique ».
      Parier sur le fait (et espérer) que l’ennemi serait plus mauvais que nous ne me semble pas une vision fiable.

    • Auguste dit :

      Talleyrand.

    • Vendee 1793 dit :

      Bien d’accord avec vous. Je suis même curieux de savoir le nombre « d’inaptes »du temps de paix qui ont combattu brillamment et ont fait même de belles carrières militaires par la suite!!!! Ce n’est pas Guynemer qui avait été réformé au début de la Première Guerre Mondiale? On connait la suite!

  9. Claude dit :

    Sérieusement, vous croyez que ce n’est pas connu ? Dans quel monde de vivez vous.

  10. Bikoro dit :

    Et elle espère inquiéter l’Ours avec ça!!! On va bien rigoler avec l’arrivée du cousin Avangard.

  11. Frédéric dit :

    Tu crois que l’armée de terre russe est en meilleure forme avec la faible espérance de vie chez les hommes ?

  12. Vendee1793 dit :

    Ca m’a toujours fait un peu marrer ces histoires d’aptitudes en tous genres!!!! Je suis curieux de savoir le pourcentage « d’inaptes » qui ont brillamment combattus au cours des différents conflits voire même qui on fait une belle carrière militaire!Quand le besoin se fait sentir, on est moins regardants!

    • FNC dit :

      @ Vendee1793
      Effectivement, quand on songe que Guynemer a été déclaré inapte au service en 1914…
      On sait ce qu’il est devenu par la suite. 🙂

  13. dompal dit :

    Il faut savoir relativiser ce genre d’info.
    Ce sont des statistiques en temps de paix. Croyez bien qu’en cas de « coup dur », la plupart de ces inaptitudes disparaîtraient !