Décès du médecin en chef Guy Charmot, doyen des Compagnons de la Libération

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

8 contributions

  1. Carin dit :

    Je comprends l’emotion dans la voix du président…. sacré parcours pour un sacré bonhomme ! Et en plus il est allé jusqu’a l’age canonique de 104 ans… comme quoi une volonté de fer, ne fait pas durer que les idées, on peut dire de cet homme qu’il auras été de tout les combat… même madame la mort a dû lui rendre hommage de lui avoir tant résister! Salut docteur , et encore merci pour tout les descendants présents et à venir des gars que vous avez sauvé.

  2. Raymond75 dit :

    Il reste quatre Compagnons de la Libération survivants : la page la plus glorieuse et la plus exemplaire de notre histoire contemporaine se tourne. Espérons qu’elle ne disparaisse pas des mémoires.

  3. Phil dit :

    Une vie qui inspire le respect. Repose en paix.

  4. heaume44 dit :

    Honneur et respect au docteur Charmot.
    Reposez en paix, vous l’avez plus que mérité.
    Très sincères condoléances à vos proches.
    Une des dernières pages individuelles de la France Libre se tourne avec vous.

  5. tchac dit :

    Quel homme ! A lui l’honneur et nous la liberté.

  6. Ancien médecin du SSA dit :

    Au revoir Monsieur l’Ancien… Carrière exceptionnelle, y compris sous le soleil d’Afrique pour chercher à vaincre la trypanosomiase… pour un homme exceptionnel ! Reposez en paix avec vos anciens, Laveran et les autres…