Archives quotidiennes : lundi, 7 janvier, 2019

Syrie : Le président Trump parle maintenant d’un retrait mené à un « rythme adapté » et de façon « prudente »

Lors d’un discours prononcé dans l’Ohio, en mars 2018, le président américain, Donald Trump, avait annoncé qu’il déciderait « très prochainement » d’un retrait militaire de Syrie. Puis, le temps de la surprise passée [y compris au sein même de son administration], les choses se tassèrent. Et il n’en fut plus question. Puis, le 19 décembre, M.

ATLAS, l’espace qui va faciliter les démarches administratives des militaires

La création, à partir de 2008, des groupements de bases de défense [GSBdD] afin de mutualiser le soutien de plusieurs unités situées dans un même périmètre a eu une conséquence fâcheuse, souligné par le Haut Comité d’évaluation de la condition militaire [HCECM], dans un rapport publié en 2014 [.pdf]. « Les militaires rencontrés par le Haut

En prenant la tête de la force de réaction très rapide de l’Otan, l’armée allemande passe un « test de résistance »

Quand il fut annoncé que l’Allemagne prendrait la tête de « Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation » [Very High Readiness Joint Task Force, VJTF] de l’Otan, certains émirent des doutes sur sa capacité à être au rendez-vous. Ainsi, en 2017, un rapport de la Rand Corporation avait estimé qu’il faudrait à la force

Pékin proteste contre la présence d’un destroyer américain près d’un îlot contesté en mer de Chine méridionale

En 2018, l’économie chinoise a montré quelques signes d’essoufflement, avec un fléchissement de la production industrielle et une une croissance du PIB de 6,5% sur la période juillet-septembre en rythme annuel, soit la plus faible performance depuis le premier trimestre 2009, c’est à dire au plus fort de la crise financière mondiale. L’une des causes

Une tentative de coup d’État militaire a été déjouée au Gabon

Pays producteur de pétrole et par ailleurs bien pourvu en ressources naturelles [manganèse, bois], le Gabon connaît actuellement de grandes difficultés économiques, notamment en raison de la chute du prix de l’or noir, la part des recettes pétrolières dans son PIB étant tombée de 45% à seulement 27% en 2017. Résultat : des mesures d’austérité