Une version chinoise de la « mère de toutes les bombes » a été testée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. Clavier dit :

    Ce genre de bombe avait été élaboré par Barnes Wallis, le célèbre ingénieur anglais à l’origine aussi du bombardier Wellington et de la « mine bondissante briseuse de barrages » .
    Comme je ne suis pas Scope Wizard, je ne développe pas plus….

    • Royal Marine dit :

      Et surtout du Lancaster…

    • Fabien dit :

      bonjour,
      Non, la MOAB n’est pas une Grad Slam: la Moab est une charge mélangeant un produit inflammable à l’air ambiant puis explose .
      .
      La biographie de Mr Wallis est fort intéressante car la Grand Slam de 6 t repose sur le principe d’une bombe qui atteint mach 1 durant sa chute de 6000 mètres et s’enfonce de 15 mètre dans le sol avant de détonner. Pour résister à l’impact, la coiffe est blindée en acier spécial. Ensuite, la détonation prends la forme d’une onde sismique qui rend le sol impropre à toute construction sous une grosse intervention de damage du sol.
      La légende veut que lors du test, on se demanda: « où placer la caméra pour filmer l’explosion? » et la réponse fut; « vu la précision, au seul endroit où elle ne risque rien: le centre de la cible! » et ainsi fut il, car la bombe était largué de 6000 métres de haut. Et la caméra fut pulvérisé dans l’opération.
      Ces bombes servirent aussi à détruire le plus puissant cuirassé des nazis, le Tirpitz accumulant plusieurs ponts blindés. et le navire se retourna lors du bombardement car les bombes crevèrent le navire de haut en bas, en tombant toute sur le même bord.

    • Royal Marine dit :

      Et du Lancaster surtout…

  2. dolgan dit :

    Facilement: ben oui, il faut juste amener l’avion porteur à l’aplomb de la cible. C’est un jeu d’enfant …

  3. Lirelou dit :

    Que d’étalage de nouveaux armements de gros calibre (MOAB, canon électromagnétique) et de nouvelles capacités (alunissage « derrière » la Lune et relais via un satellite sur un point de Lagrange, ce qui doit faire réfléchir toutes les nouvelles « space forces » ou assimilées en occident) ! Focalisation médiatique ponctuelle de notre part ou offensive médiatique chinoise alors que Taiwan réfléchit à son statut ?
    Quoi qu’il en soit et au delà de Taiwan, il y a matière à réfléchir sur le futur et notre place dans celui-ci alors que la Chine a mis fin depuis peu à sa politique de l’enfant unique…

    • ISKDR dit :

      MOAB, canon électromagnétique (vraiment ???? j’attends de le voir en action), alunissage « derrière » la Lune, un satellite sur un point de Lagrange, fameux missiles balistiques « anti-navires », les missiles anti-satellites ….

      La Chine rattraperai donc les capacités militaires américaines des 1970s ???? Le Pentagon doit trembler

      • Françoise dit :

        @ISKDR : Oui, le pentagone doit trembler parce qu’ils vont très vite.
        .
        N’oublions pas que beaucoup disaient que le dictateur de la Corée du Nord en aurait encore pour longtemps avant de faire une bombe A. pouvant atteindre les États-Unis.
        .
        PS : J’entendais le même type de remarque de la part de producteurs de cellule photovoltaïques (lesquelles constituent les panneaux solaires) européens. Ils ont tous faits faillite.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « J’entendais le même type de remarque de la part de producteurs de cellule photovoltaïques (lesquelles constituent les panneaux solaires) européens. Ils ont tous faits faillite. »
          Parce que le gouvernement chinois a aidé ses fabricants en subventionnant massivement leur industrie photovoltaïque et que nous cons d’européens au nom du « libre marché » nous n’avons émis aucune protestation du dumping chinois en la matière et ayant laissé ces mêmes chinois envahir notre marché. Et je ne parle pas d’autres domaines ou nous avons été pillé au niveau de brevets, de process de fabrication. Dans le but hypothétique de « pénétrer le marché intérieur chinois » nous avons livré des pans entiers de notre savoir faire. Eux pendant qu’ils faisaient jouer à fond leur protectionnisme commercial nous autres européens nous ouvrions grand nos frontières au « made in R.P.C.  » Alors il faut pas les prendre pour des « neusneus » mais ils peuvent se féliciter de l’aide incomparable que nous leur avons fourni !

  4. Frédéric dit :

    Ne pas oublié un essai russe dont on se demande toujours si cela n’est pas un montage 🙂

  5. Yannus dit :

    Grosse bombe + gros canon bien visible + Taïwan = relation?
    Il commence bien l’année les Chinois ( ceci dit le 1er de l’an , il s’en foutent un peu)

  6. Ltikf dit :

    Bof, la Grand Slam anglaise (T-14 chez les américains) faisait déjà 10 tonnes et c’était en 1945… L’équivalent de 6 tonnes de TNT, la MOAB c’est 11 tonnes, mais la FOAB Russe thermobarique 44 tonnes. On est encore loin d’une petite bombe nucléaire.

  7. Raymond75 dit :

    Magnifique vidéo ! s’entretuer devient de plus en plus difficile entre pays ‘avancés’, et de plus en plus coûteux. Heureusement il reste les guerres asymétriques où l’on peut détruire à distance des villes peuplées de civils et sans défense anti-aérienne ni artillerie. Et pour les combats rapprochés, on y envoie des alliés que l’on abandonnera dès qu’ils auront fini le travail.

    Les armes, c’est la paix.

  8. Alouettesi dit :

    La France en a il y a 30 ans.

  9. Robertino39 dit :

    les colonialistes tremblent.

  10. ScopeWizard dit :

    En ce moment , on peut dire qu’ ils s’ éclatent bien nos amis chinois ……………….
    Ce qui du reste correspond 100% à ce que je crains et que j’ ai brièvement exposé il y a quelques semaines ……………

  11. snoc dit :

    Le fabricant c’est Norinco.
    Bin j’espère que leur bombe est de meilleur qualité que les fusils qu’ils vendent en France…. 🙂

  12. lxm dit :

    Je préfère une chine qui se pose sur la face cachée de la Lune plutôt que fabriquant des super-bombes.

  13. Gégétto dit :

    Bon, pour l’ instant on joue à celui qui a la plus grosse….
    Les Chinois sont au rendez- vous,il va falloir faire avec eux aussi;puis avec l Inde etc.
    Mais ça risque de grincer un peu….

  14. L enduriste du dimamanche dit :

    Et bien les les « chinois » sont les rois du petard…
    Donc pour resumer une menace ,un canon, une bombe, atterir sur la face caché de la lune.. Il manque quoi?
    Un mega porte-avion ( les iles)
    Des supers avions.

    La en moins d’une semaine.

    Apres qui a inventé les pattes les Italiens ou les Chinois?

    Il font tout a leurs sauces.

    Plus serieusement la il pousse,il pousse.

    • Galopante dit :

      La Chine n’arrête pas de se progresser, au contraire que la France, les usines ferment l’une après l’autre.
      Le mouvement de gilet jaune=guerre civile.

  15. Lagaffe dit :

    La Chine n’a pas encore les moyens d’envahir Taïwan, l’armée chinoise commence à peine à disposer des moyens navals, aériens et terrestres pour envisager une telle opération qui ne pourrait intervenir avant au moins 10 ans.
    Cette multiplication de menaces à un but politique, les élections locales de novembre dernier ont conduit au recul du parti pro-indépendantiste au pouvoir et la présidentielle a lieu en 2020. un scrutin suivi de près à Pékin.
    La présidente Taïwanaise a parlé d’interférences chinoises dans la campagne locale.
    Depuis son arrivée au pouvoir, Pékin et Taipei ne se parlent plus, le KMT pro-chinois, en a d’ailleurs fait un argument de campagne accusant cette mauvaise entente avec Pékin, de nuire à l’économie… et de menacer la paix.
    Les menaces chinoises appuient le KMT pro-chinois : le but est de faire peur aux électeurs en associant indépendance et guerre.
    Les menaces chinoises vont donc continuer au moins jusqu’à l’élection présidentielle en 2020.
    Avec un président pro-chinois, Xi Jinping pourra espérer voir son plan de rapprochement « un pays, deux systèmes » se concrétiser et obtenir la reconnaissance par Taïwan du principe d’une Chine unique, préalable à une « annexion douce » comme celle de Hong-Kong .

  16. Lechavenois dit :

     » C dans l’air  » du 4 janvier 2019 sur la 5 :  » Qui peut arrêter la Chine « .
    .
    Emission inintéressante à voir ou revoir en replay pour ceux qui s’intéressent un peu à l’hégémonie chinoise.

  17. Pascal (l'autre) dit :

    Ils en ont mis du temps! Pour le inventeurs de la poudre noire mettre au point un type de bombe qui existe depuis au moins 50 ans dans les arsenaux occidentaux! Il faut cependant reconnaître aux Chinois l’art de faire le buzz avec un non évènement!

  18. ji_louis dit :

    N’oubliez pas qu’ils sont 20 fois plus nombreux que les français, 5 fois plus nombreux que les européens ou les américains, et qu’ils font chaque année plus d’ingénieurs que les USA, l’Europe et la Russie combinés. Et au vu des derniers « exploits », ce ne sont pas des manches.

    • girardin dit :

      Plus généralement ne pas oublier qu’à la base de tous ces progrès il y a de très gros efforts sur l’enseignement, comme d’ailleurs en Corée du Sud, au Japon ou à Singapour, lesquels portent leurs fruits dans tous les domaines sans négliger bien sûr une planification centrale qui définit les secteurs à conquérir prioritairement. Par ailleurs les occidentaux, pour conquérir un marché supposé
      prometteur, ont commis l’erreur majeure de partager largement leurs différentes technologies avec les chinois.

  19. ji_louis dit :

    Je remarque que sur la photo d’illustration de l’explosion, on voit plusieurs lobes et non un seul, je doute donc qu »elle soit celle de la MOAB chinoise, ou bien si c’est celle reprise par les médias chonois, de l’existence de cette MOAB chinoise

  20. pepel_WASSKA dit :

    Si cette bombe est aussi puissante qu’on le dit, et qu’elle a réellement explosée, des sismographes ont dû enregistrer la détonation. Mais, personne n’en parle ?