Deux avions de combat espagnols envoyés à Istres pour se mesurer avec le démonstrateur de drone de combat nEUROn

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

15 contributions

  1. bat dit :

    résultats ,c’est cela qui nous intéressent ,l’ont ils eu ou pas …le reste c’est littérature

    • James dit :

      Bah justement, à mon avis, on ne verra pas ces résultats si tôt car ils sont classifiés

  2. Gremlins dit :

    J’espère que Dassault va continuer à la jouer finaud.

  3. Ltikf dit :

    Je ne sais pas si le nEUROn est visible, et à quelle distance, mais s’il est armé de missiles il verra facilement l’Eurofighter et l’abattra bien avant d’être en danger…

  4. NRJ dit :

    Dommage que le NeuRON n’entre pas dans nos forces aériennes. Au lieu d’avoir un avion polyvalent et forcément résultat d’un compromis réduisant forcément la furtivité radar, on aurait pu avoir un drone moins cher, plus facilement évoluable et surtout spécialisé dans la furtivité. Vu que les systèmes A2/AD seront les pires ennemis de nos forces aériennes, un tel investissement m’aurait paru important.

    Après peut-être qu’Airbus développera quelques drones furtifs dans le Scaf. Ils ont l’expérience du Barracuda qui était un projet proche du NeuRON bien que trop jeune et moins mature.

    • Yannus dit :

      Je pense que pour le SCAF, Airbus est dans les choux.
      Elle fait l’objet d’une procédure de la part du DOJ et risque de perdre des milliards (tiens donc?).
      Il serait bon de s’assurer que les USA ne feront pas le même coup à Airbus qu’ils ne l’ont fait pour Alstom.
      Il vaut mieux que l’Allemagne et la France se concertent sur la manière dont il vont développer le SCAF car pour ce qui est de l’ITAR free, Airbus repassera.

      • Posteur dit :

        Quelle est le problème avec Airbus ? @Yannus et le DOJ ? Je n’ai rien vus sur cela,excepté qu’Airbus a décroché une commande de 120 ou 220 A-220 avec JetBlue et une autre entreprise américaine.
        .
        Sinon je pense qu’Airbus ne craint pas grand chose ou bien une amende peu risible sur son CA,enfin ça reste à voir mais je ne vois pas pour quelle raison ils en auraient une.
        .
        *Il vaut mieux que l’Allemagne et la France se concertent sur la manière dont il vont développer le SCAF car pour ce qui est de l’ITAR free, Airbus repassera.*
        .
        Vous voulez dire « évincer » Airbus ? Ca risque d’être dur car c’est là ou est situé ce qui reste de l’industrie aéronautique allemande,sans cela les allemands n’ont quasiment plus d’industriels à proposé au projet et autant dire que le Bundestag va piquer une crise.

        *Ils ont l’expérience du Barracuda qui était un projet proche du NeuRON bien que trop jeune et moins mature.*
        .
        Le Barracuda et le Neuron ne sont pas proche du tout sur pas mal de points,le seul point commun et le terme « UCAV »,de plus ce projet (Barracuda) a l’air plus d’un fiasco qu’autre chose.
        On repassera sur son autonomie faiblarde,sa charge utile de 300 kg inexistante et son moteur qui n’a rien « d’Européen »,pour un drone « européen » ou pour le « savoir faire » on repassera et on ne parlera même pas de son autonomie qui est ridicule, à peine 200km,même les italiens seuls font bien mieux.
        Un appareil dépassé et daté qui n’a rien à être comparé au Neuron qui lui est bien différent sur pas mal d’aspect et bien plus utile alors qu’il n’est qu’un démonstrateur actuellement.
        Je me demande comment ils compter remplacer le Tornado avec ça.
        .
        Les Allemands et Espagnols à deux ils vous font des trucs datés et obsolètes,ça correspond bien à leurs « façon de faire » ou même quand on regarde leurs industriels qui représente bien cet façon de pensée/faire.

  5. Carin dit :

    J’entends bien que l’espagne teste ses EF2000 face au neuron, en vue d’un éventuel futur format de leurs avions… mais nous, La France, l’avons-nous testé? Face à nos mirage 2000, ou au rafale. Je sais bien que les résultats sont classés, mais annoncer, comme l’espagne que des tests ont étés réalisés ne dévoile rien des résultats, mais fait entrevoir au «  bon peuple » qu’en matière de détection de faibles voir très faibles signatures, on ne dors pas, que l’on peut pratiquer la technique du « petit pas » chère a dassault, avec de grandes chaussures.

    • EchoDelta dit :

      Dassault n’est pas idiot ; ce sont les maitre d’oeuvre du projet : Bien sur qu’ils testent les capacités de détection du Rafale voir du 2000. Là je pense que c’est plus pour attirer l’Espagne dans la danse. Peut être que cet exercice était « payant » au sens trébuchant du terme. Ca leur permet de ne pas se faire avoir durant les retrofits de l’EF2000 et de donner des objectifs à la fonction perception de l’avion.

    • albert66 dit :

      Tu peux etre certains que nous l’avons testé avec les radars de nos M2000 et Rafale. Et c’est bien d’avoir le diagnostique d’un autre avion moderne. Ce qui est terrible c’est qu’on ne saura jamais ce que ça a donné, a-t-on le savoir faire de la furtivité ? arrivons nous au meme résultat qu’un F-35 ou un UCAV US ?
      Perso, j’ai un peu peur que le développement d’un drone et du SCAF soit beaucoup à la fois pour nos budget et que cet UCAV reste à l’état de prototype faute de financement.

    • Christophe dit :

      Logiquement oui.
      « une dernière campagne de mesures de signature électromagnétique effectée en 2017….. »

  6. Clavier dit :

    Il est évident que de savoir à quelle distance un Rafale est réellement détecté par un Eurofighter ça doit rester confidentiel chez les pilotes …l’inverse étant aussi vrai !
    Quelle peut bien être l’efficacité des têtes de missiles sur des avions partiellement furtifs disposant de leurres efficaces…..là aussi il faudrait des stats que seule une vraie guerre pourrait permettre d’obtenir.
    Reste le combat canon qui est le seul exercice permettant une évaluation plus aisée à mettre en oeuvre et infiniment moins coûteux.

  7. Jules dit :

    Dommage j attendais des résultats concrets mais ce doit etre classifié bien dommage d ailleurs.

  8. KOUDLANSKI dit :

    Le Neuron est juste à la base un avion d’attaque au sol ,je crois qu’il ne peut pas , faire de combat aérien.