Archives mensuelles:: janvier 2019

Syrie : Des militaires américains ont été tués dans un attentat commis à Manbij et revendiqué par l’EI

Convoitée par la Turquie, qui ne veut plus y voir un seul milicien kurde des Unités de protection du peuple [YPG], la ville de Manbij, dans le nord de la Syrie, revêt une importance stratégique particulière. Actuellement, elle est sous le contrôle du « Conseil militaire de Manbij », une émanation des Forces démocratiques syriennes [FDS], et

Selon le renseignement américain, la Chine développerait (aussi) un chasseur-bombardier furtif

Entre les annonces officielles et les révélations officieuses, les démentis et l’absence de commentaires (ce qui a éventuellement valeur d’approbation), les suppositions fondées et les galéjades, il est toujours compliqué de se faire une idée précise des nouvelles capacités militaires chinoises. Sauf quand on est placé devant le fait accompli. Et encore faut-il ne pas

En 2018, les efforts des Forces armées en Guyane contre l’orpaillage clandestin ont été payants

L’an passé, le bilan de la lutte contre l’orpaillage clandestin en Guyane s’était révélé décevant, le nombre de chantiers clandestins étant passé de 302 à 602 en 2017. Il fallait alors remonter à 2009 pour retrouver de telles statistiques. Et cela, malgré les efforts des Forces armées en Guyane [FAG] qui, dans le cadre de

La cause « principale » de l’accident d’un hélicoptère NH-90 à bord du PHA Dixmude est « humaine »

Le 17 octobre dernier, un hélicoptère NH-90 TTH « Caïman » de l’Aviation légère de l’armée de Terre eut un accident au moment de décoller du Porte-hélicoptères amphibie [ex-BPC] « Dixmude », qui venait alors de mettre le cap vers la Norvège pour participer à l’exercice Trident Juncture 2018, organisé par l’Otan. Quatre marins furent blessés, dont un très

Ne dites plus « Bâtiment de projection et de commandement » mais « porte-hélicoptères amphibie »

Depuis le début des années 2000, on a l’habitude de dire que le « Mistral » est un « Bâtiment de projection et de commandement » ou BPC. Eh bien il faudra s’y faire : désormais, les trois navires de ce type actuellement en service au sein de la Marine nationale seront désormais désignés par l’appellation « Porte-hélicoptères amphibie » [ou

Le BEA-É recommande à l’armée de Terre de doter les hélicoptères Gazelle de dispositifs « anti-abordage »

Vingt-quatre heures après la décision du parquet de Marseille de classer sans suite l’enquête judiciaire relative à la collision, le 2 février 2018, dans le Var, de deux hélicoptères Gazelle de l’École de l’aviation légère de l’armée de Terre [EALAT], le Bureau enquêtes accidents pour la sécurité de l’aéronautique d’État [BEA–É] a rendu public son

D’origine afghane, un conseiller de l’armée allemande est accusé d’espionnage au profit de l’Iran

La semaine passée, l’Union européenne a infligé des sanctions contre la Direction pour la sécurité intérieure du renseignement iranien, accusée d’avoir visé des dissidents réfugiés sur le Vieux Continent. Ainsi, les Pays-Bas ont expulsé deux diplomates iraniens après l’assassinat de deux opposants au régime de Téhéran en 2015 et en 2017. La France n’a pas

Un influent groupe jihadiste syrien soutient une éventuelle offensive turque contre les Kurdes

En mars 2016, et en partie grâce aux succès militaires obtenus par les Unités de protection du peuple [YPG] face à l’État islamique [EI ou Daesh], les Kurdes syriens ont proclamé une « entité fédérale démocratique » dans les secteurs qui constituaient autrefois une zone « d’administration autonome » [soit les cantons d’Afrin, de Kobané et de Djézireh, qui

La justice classe sans suite l’enquête sur la collision en vol de deux hélicoptères Gazelle de l’ALAT

Le 2 février 2018, l’Aviation légère de l’armée de Terre [ALAT] était endeuillée par la mort de cinq des siens, victimes de la collision de deux hélicoptères d’attaque Gazelle, lors d’un vol un vol d’entraînement au combat. Les deux appareils s’étaient écrasés sur le secteur de Carbasse/Carcès, peu après leur décollage de la base de

Barkhane – Déployé pour la première fois au Sahel, le Missile Moyenne Portée donne satisfaction

Comme annoncé au printemps 2018, la force Barkhane peut désormais compter sur une nouvelle arme : le Missile Moyenne Portée [MMP]. L’État-major des armées [EMA] en a fait l’annonce le 14 janvier. Ainsi, en décembre, le MMP a été déployé pour la première fois lors d’une opération menée par le Groupement tactique Désert [GT-D] « Picardie »,