Dix gendarmes ont été tués lors d’une attaque lancée dans le nord-ouest du Burkina Faso

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

22 contributions

  1. tartempion dit :

    Florence Parly est à l’instar du Président Macron complétement dépassée par sa fonction , influencée par des conseillers qui pour la plupart ne connaissent rien à la chose militaire et finissent par s’en remettre aux militaires . Persuader ces décideurs politiques plus aguerris sur des sujets sociétales comme la GPA , l’avortement , le mariage pour tous etc..que la chose guerrière devient alors dans ces circonstance qu’une simple formalité . Pour autant , comment peut-on imaginer que l’on remportera cette guerre du Sahel avec 3000 hommes s’agissant d’une surface quasi désertique équivalente à toute l’Europe où cohabitent des centaines de tribus et d’ethnies aux rivalités ancestrales .On peut comprendre que les militaires entendent conserver leur bac à sable pour conserver leurs soldes OPEX et autres bonifications indiciaires mais il faudra bien qu’ils prennent en compte la réalité , notre pays est devenu exsangue économiquement , le déficit atteint 100% de produit intérieur brut ,de ce fait l’Afrique ne doit plus être notre préoccupation . Comme Trump l’a décidé s’agissant de réduire l’aide militaire apportée aux uns et aux autres , Macron ferait bien d’en faire de même.

    • Eric dit :

      Ben voyons. Laissons donc toute l’Afrique subsaharienne tomber sous la coupe des islamistes et des brigands de tout poil… Passons sur le sort probable réservé aux nombreux ressortissants français qui vivent dans la région, vous verrez rapidement des centaines de milliers de réfugiés et de migrants déferler sur l’Europe, sans parler des risques d’importation du conflit sur notre sol, où vivent déjà quelques millions d’africains. La Syrie ne vous a pas servi de leçon ? Un peu que l’Afrique est notre préoccupation !

      • Frédéric dit :

        Rien a redire. Se barricadé chez soi et laissé le reste du monde brûlé est une très mauvaise option.

    • dolgan dit :

      Comment quelqu’un peut-il prétendre qu’il n’y a que 3000 hommes qui œuvrent à la sécurisation du Sahel?

  2. Alain d dit :

    Merde alors, même l’âne que je suis l’avait pronostiqué bien en amont…..

  3. jyb dit :

    La contagion aux pays sud est peu probable mais cette zone est le principal hub régional des trafics de toutes sortes. là est le nerf de la guerre pour les terro/djihadistes.
    pour info : la ville de baga est tombé entre les mains de boko haram dans une opération d’envergure (2 bases attaqués, verrous sur les axes pour empecher les renforts et embuscades sur les axes de repli…)

  4. Breer dit :

    L’Afrique chaotique dont la population ne fait qu’augmenter…. Bonjour le futur

    • dakia dit :

      ne soyez pas ridicule le nombre d’habitants et la densite hb/km2 est plus elevee en france que dans la plupart de ces pays afticains

      • Frédéric dit :

        Sauf que qu’une grande partie de l’Afrique n’a pas les ressources en eau et terres arables pour entretenir une population en progression exponentielle.

        • dakia dit :

          tu plaisantes ?

        • v_atekor dit :

          Frédéric : regarde une carte. D’une part, là où il y a des gens qui vivent, il est globalement possible d’exploiter la terre. La zone tropicale et équatoriale en Afrique est immense, il y manque de tout, sauf de l’eau. Même dans de nombreuses zones arides il y a des possibilités importantes. Certains (hors d’Afrique) rêvent de dessaler l’océan avec le soleil pour faire verdir le Sahara.
          .
          D’autre part, même si c’est par ailleurs une aberration, plusieurs pays et régions du monde ont fait la démonstration que l’on peut avoir de très grandes populations sans aucune agriculture locale. Ca fait longtemps que la région parisienne ne produit plus la nourriture de ses habitants, New York, Tokyo et Singapour idem. Quant aux zones désertiques, les quataris semblent s’en accommoder.
          .
          La géographie n’est qu’un aspect du problème.

      • tchac dit :

        Exact mais il faut aussi prendre en compte les ressources : la France est beaucoup fertile (de manière général) que la BSS

    • le nouveau dit :

      Si c’est tout ce que tu as à dire, merci de bien vouloir bien aller te faire foutre.
      Bien à toi.

  5. ced dit :

    Bonjour à tous
    Hors sujet mais certains sites ont évoqué l’acquisition par l’USAF de F-15X.Je suis étonné de ne pas voir cette info sur mon site préféré…et ça pourrait donner lieu à pas mal de commentaires.Bonne journée à tous

  6. Chamborant autant dit :

    Si l’on en croit les projections climatiques au rythme actuel du changement, toute cette zone va devenir totalement impropre à l’agriculture ou l’élevage dans les prochaines décennies. La baisse des rendements agricoles et l’accroissement démographique exerceront une pression supplémentaire sur un système de production alimentaire déjà fragile.
    En effet l’Afrique ne pourrait subvenir qu’à 13% de ses besoins alimentaires d’ici à 2050. La population en Afrique devrait atteindre deux milliards dans moins de 40 ans et, dans 90 ans, trois naissances sur quatre se produiront sur le continent.
    Pas la peine de faire un dessin pour savoir que la fameuse pression migratoire n’en est qu’a ses balbutiements… on ne peut pas arrêter quelqu’un qui veut nourrir sa famille tous les jours… nous ne serons pas là pour voir les transformations profondes que cette pression migratoire va entrainer pour nos sociétés occidentales au niveau économique, cultuel et communautaire… tant mieux, et bon courage à notre descendance.

    • Vince dit :

      Il y a qqs décennies, les doctes nous expliquaient que la Terre ne pourrait subvenir aux besoins de plus 5 milliards d’habitants. Toutes ces prophéties se basent sur des modèles très insuffisants au mieux – et de la charlatanerie au pire.
      .
      Et d’autres prophètes nous expliquent que l’Afrique est le futur du monde.
      .
      Bref. On peut raisonnablement espérer qu’un jour les pays d’Afrique se doteront d’une gouvernance à la hauteur – qu’ils se prennent enfin en main eux-mêmes – qu’ils entrent dans l’Histoire comme disait l’autre.

    • dolgan dit :

      Le problème de la faim dans le monde est un problème de stabilité politique bien plus que de capacités de production. La production est suffisante et on a encore une grosse marge d’augmentation. En particulier en Afrique.

  7. MAS 36 dit :

    Rendons hommage aux gendarmes morts en service. Le futur s’annonce sombre. Effectivement ce n’est pas avec 3000 hommes aussi aguerris et compétents soient-ils que nous pourrons ne serait-ce qu’endiguer cette vague de GAT ou les intérêts et les combats religieux, politiques et maffieux s ‘ entremêlent.

  8. TIENDREBEOGO dit :

    Ah bon? Donc les pays moins peuplés comme le vôtre sont à l’abri du terrorisme?

  9. Faublas dit :

    @MAS36,
    merci de remettre la mosquée au milieu du douar, et il faut reconnaître le courage de ces gendarmes et soldat burkinabé (et maliens, et autres) malgré tout ce qu’on peut leur reprocher (corruption, pillage…) et qui font sur travail au sacrifice de leurs vies avec l’équipement, le soutien et le commandement qu’on sait imaginer.
    Un de mes collègues (malien) m’expliquait que pour 95 % de la population, la notion « d’état » et inconnue, et celle de frontière absconse voire incompréhensible aux nomades. L’état, c’est le gendarme (négatif car corrompu) l’administration (lointaine) l’école (à accepter vu que souvent l’éducation va à l’encontre des valeurs locales) et la santé (quand elle existe), mais que la perception globale est négative. En un mot, inadapté dans sa forme à la société sous les différentes formes qu’elle peut prendre dans ces immenses territoires. La multiplicité des langues (le français véhiculaire n’est parlé que par les instruits et l’arabe, langue religieuse très peu comprise par les populations qui récitent sans même comprendre).
    Donc, un beau chantier pour quelques siècles, aggravé par les évolutions climatiques.

  10. MAS 36 dit :

    Si quelqu’un connait un ouvrage de type audit sur disons les finances du Mali ou du Burkina-Faso je suis preneur. Un audit qui analyse les ressources de l’Etat, ses dépenses. Et bien sur les objets des dépenses ou des investissements, les contrats passés avec telle ou telle société pour l’exploitation d’un minerais par exemple . De même connaître l’identité des concessionnaires automobiles ou d’engins de chantier locaux.

    Les moyens financiers alloués aux ministère de l’Intérieur, de la Défense, de l’Education nationale, de la Santé.

    Ensuite si le modèle politique démocratique occidental n’est pas adapté à l’Afrique, les intéressés peuvent se baser sur leur culture locale, pourquoi pas un conseil des sages multi-ethnique qui désigne un président avec un roulement . Cela favoriserai (peut-être) un contrôle des ressources.

    Sinon je suis d’accord tout commence par l’éducation et la lutte contre la corruption , mais malheureusement ces problèmes ne sont pas cantonnés qu’à l’Afrique , pas de corrupteurs occidentaux, moins de corrompus locaux . L’exemple de la Chine est judicieux quoique intéressé. Construire directement ( avec ses ouvriers , merci pour l’emploi local) des infrastructures, ports , routes, aéroports… au moins cela favorise un peu le développement local.

    Moralité nos troupes sont enlisées pour un bon moment dans les sables de la BSS, et bien isolés au niveau alliés.

    • Faublas dit :

      Concernant la Chine, il est clair que ce pays via ses entreprises financières et privées (inféodée à l’état communiste qui n’en n’a plus que le nom alors qu’il est devenu le premier vecteur impérialiste mondial) investit dans toutes les ressources à espérance d’extraction limitée (de 10 à 20 ans de gisements identifiés) comme le cuivre, et autres métaux rares. Ce pays anticipe les « transitions énergétiques » que les pays « capitalistes » laissent au secteur privé » qui n’hésitera pas à vendre au meuler prix à des chinois pour le profit à court terme.
      Quant à la corruption, c’est un art tout en finesse orientale.